Forum République Dominicaine

Trajet de l'aéroport St Domingue à Las Terrenas

1 réponse

Dernière activité le 03/02/2020 à 00:38 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Yeanmaii
Le 02 février 2020
Bonjour,

Je pars prochainement pour Las Terrenas.
J’ai loué une voiture et pense faire le trajet : Aéroport St Domingue - Las Terrenas.
Mon avion atterrit vers 17h30.
Ma question est de savoir si c’est raisonnable de faire ce trajet après avoir atterri ? Apparemment il serait déconseillé de rouler de nuit.

Merci d’avance pour vos éventuelles réponses.

Re: Trajet Aéroport St Domingue - Las Terrenas

Signaler
gilloraymondo
Il y a 4 mois
Bonjour,

Selon le zèle des douaaniers ce jour là, qui décideront que tous les bagages, de tous les passagers, doivent passer au scan juste avant la sortie de l'aéroport, ou seulement les bagages de certains passagers, il vous faudra entre une heure et deux heures pour sortir de l'aéroport (selon le cas, je mets une heure, ou un peu moins, et d'autres fois deux heures). Surtout si un autre avion a juste précédé le vôtre....
Donc, vous sortirez entre 18h30 et 19h30, ce qui correspond à 23h30 ou 00h30 heure française vu que vous ne serez pas encore habitué à l'heure dominicaine. 
Et tout ça après un fatiguant  long trajet aérien et, peut être la nuit précédente écourtée....
Tout ça pour arriver à Las Terrenas juste pour vous coucher.... Le jeu en vaut il la chandelle ?

Il serait plus sage, et nettement plus reposant, de passer une nuit près de l'aéroport. Je peux vous donner une très bonne adresse si vous voulez. 
Et pourquoi vouloir faire ce trajet en voiture alors que vous avez une ligne de bus qui vous emmène à Las Terrenas, qui part de St Domingue, et qui, 30 mn après son départ fait un arrêt à quelques km de l'aéroport ? Voir là : http://fr.las-terrenas-live.com/las-terrenas/transports/guagua-minibus.html en rubrique "retour". Et situation géographique exacte sur la photo aérienne en bas de la page. 
Résumé de la conduite en RD : 
-en cas de danger le conducteur dominicain ne freine pas ,il klaxonne!
- la distance de sécurité entre les véhicules est de 10...attention il ne s'agit pas de mètres mais de pouces!
- un appel de phare des voitures en face ne vous prévient pas d'un contrôle mais d'un troupeau au milieu de la route. Et donc si c'est la nuit, en cas d'appel de phare, ralentissez beaucoup, beaucoup....
- si vous utilisez vos clignotants on saura tout de suite que vous êtes un étranger !
- la voie de gauche est la voie "normale"...la route y est souvent en meilleur état
- la priorité, en particulier pour les changements de file, revient à la voiture la plus cabossée qui ne craint donc pas les coups
- Pour doubler, la seule chose qui ne se fait pas, c'est par dessus ou par dessous
- En cas d'accident, l'étranger a toujours tord et a intérêt à ouvrir largement son portefeuille s'il ne veut pas être interdit de sortie du pays jusqu'à ce que la justice rende sa décision
- En cas d'accident corporel, l'incarcération est la règle. 
- il n'y a quasiment plus de plaques d'égout dans le pays : on les vole pour les revendre aux ferrailleurs. La nuit, ce n'est franchement pas évident de les voir, et de jour, seulement au dernier moment....
- Et puisque vous envisagez de rouler la nuit, il y a lieu de parler des carrioles à cheval et des  motos à contre sens sur l'autoroute sans lumière la nuit, et des piétons qui traversent l'autoroute. Et ils en ont le droit : il y a même des ouvertures entre les deux sens de circulation pour ça, Déjà, de jour, c'est un énorme problème mais de nuit.... Si, en dehors d'une seule exception dans le pays, sur quelques dizaines de km (autoroute el coral -entre Punta Cana et La Romana), la vitesse sur autoroute est limitée à 80 km/heure, ce n'est pas sans raison ! 

Par ailleurs, je livre à votre réflexion la conférence de presse d’août 2016 donnée par Mariano Germàn Mejia, Président de la Cour Suprème de Justice, et du Conseil du Pouvoir Judiciaire, de République Dominicaine. Participait aussi à cette conférence, Francisco Dominguez Brito, Procureur Général du pays. Cette conférence de presse avait pour objet d’annoncer à la presse les mesures et instructions données aux tribunaux concernant les accidents de la route dans lesquels il y avait des dégâts corporels.Lire là : https://acento.com.do/2016/actualidad/8370371-dominicanos-son-campeones-de-latinoamerica-en-muertes-por-accidentes-de-transito/Extraits, pour ceux qui ne parlent pas espagnol :Titre : les dominicains sont les champions d’amérique latine pour les accidents de circulation mortels
« Mejia a présenté les données lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé que le ministère public était chargé de demander la détention préventive chaque fois qu'il y a un cas où les conducteurs causent des accidents sous l'influence de l'alcool ou de l'excès de vitesse et où une ou plusieurs personnes sont blessées ou tuées..........…Mejia a ajouté que dans les cas où l’inobservation des règles minimum de prudence conduisent à des décès ou des handicaps graves, les procureurs devraient demander la détention préventive contre ces personnes et requérir qu'elles soient condamnées pénalement, indépendamment de la condamnation civile, proportionnelement à l’importance de l’accident"

L'appréciation de la "vitesse excessive" est pifométrique, car, de toute façon, les flics en service ne se compliquent pas la vie, et ne s'encombrent pas de formalisme. 

Donc, non, l'incarcération n'est pas réservée qu'aux cas d'accidents mortels. Elle est quasiment assurée en cas d'accident corporel, même s'il n'y a que des blessures. 

Outre l'aspect pénal, concernant la condamnation civile, si toutefois votre adversaire engage une telle procédure, toute personne ayant un minimum de notions de droit, peut aisément deviner la suite, sachant que la base du droit civil dominicain, marque de l'histoire coloniale française, n'est autre que le premier Code Civil français..…

Et la justice dominicaine a, au moins, un point commun avec la justice française : avant qu'un jugement ne soit rendu, il faut attendre longtemps.....mais là, ce sera une attente sur place… Et là, il est très clair que la situation d’une personne qui réside en République Dominicaine, n’a strictement rien à voir avec le cas du touriste ainsi bloqué dans le pays !!!

Cordialement

Bons Plans Voyage République dominicaine

Voyage République dominicaine

Services voyage