Forum Maroc

Ascension du Toubkal : la lettre de la montagne

Avis non contrôlés
Signaler
adrianagrecu
Le 09 janvier 2020

La lettre de la montagne
La lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecuLa lettre de la montagne - adrianagrecu  Toubkal, le plus haut sommet d’Afrique du Nord culmine à 4167 m d’altitude et le conquérir était une provocation pour moi et je la voulais. Un voyage en été est différent de l’hiver, pour moi c’était le mois d’août quand j’ai décidé d’arriver au sommet. La route n’est pas très difficile si on connait bien nos limites. La passion pour la beauté de la montagne, la curiosité pour découvrir les villages berbères était une forte motivation pour ce voyage, une randonnée remplie de satisfaction.


 La belle, la grande aventure commence à Imlil, situé à 1740 m d’altitude, le village est aux portes du Parc national de Toubkal. Des scènes du film «Sept ans en Tibet» sorti en 1997 ont été tournées en proximité. Imlil est le point de départ des randonnées dont l’ascension du Toubkal, sa vallée offre des images époustouflantes. Seulement 20 km en montée sont jusqu’ au refuge «Les Mouflons» à 3207 m d’altitude, on peut arriver à pied si on veut découvrir la montagne en solitude ou en compagnie d’un guide et une mule ainsi la montée devienne plus facile. Même si on croit que le dialogue entre nous et l’animal n’est pas un point fort on verra toute de suite que l’amitié commence, on se comprend facilement et notre peur si elle existait au début diminuera à chaque pas. Le paysage est merveilleux et j’en profite chaque moment. L’empreinte sauvage du mont lui confère un attrait particulier, un paysage primitif aussi grandiose. Connaître la montagne, la toucher, découvrir sa beauté, sa nudité, c’est une richesse sans prix. Vivre des moments forts et difficiles est un désir depuis longtemps et voilà je suis arrivée. On monte doucement, je sens une fragilité devant cette beauté, je gagne le courage aussi le bonheur. Le temps nous fait découvrir des endroits infiniment beaux, on reste fascinés, les couleurs, la forme des roches, la lumière qui dévoile à chaque pas une autre beauté. C’est tout un rêve….un rêve…Apres 5-6 heures de marche on arrive au refuge «Les Mouflons» qui propose hébergement et restauration. Pour la restauration, tout est préparé sur place, une cuisine marocaine généralement traditionnelle mais vous pouvez également commander. La soirée devient une joie quand des nombreux touristes arrivent, une ambiance bruyante, ils peuvent venir de différents pays, on commence à parler, à raconter sur les voyages, les plus beaux moments. Vous ne savez pas quand le temps est passé et vous êtes devenu ami avec d'autres personnes et demain vous planifierez un voyage ensemble. Le personnel est très gentil, attentif à vous faire sentir bien et peut vous conseiller sur les itinéraires ou la météo, quelle que soit la saison. Vous pouvez prendre un guide ou choisir la belle aventure en solitude.  


Une promesse au réveil, l’aventure continue à premières caresses du soleil. Des pierres nous montrent la route, des difficultés parfois, il  faut savoir lire la montagne, on suivie les autres aimants de la montagne aussi on aime prendre notre route…se perdre. Je regarde souvent en haut, je veux découvrir le sommet mais dans le même moment je veux que toute cette émotion devienne plus forte et moi de la vivre intensément, les formes magnifiques autour de nous, parfois la présence de la végétation, pauvre, c’est vrai, le soleil, les pierres brillent sous la lumière forte, le silence…...le silence. La chaleur aussi nous suivi jusqu’au sommet, parfois les caresses du vent, le bleu du ciel ouvert. Enfin, au sommet, un spectacle devant nous. J’ai lu qu’une fois arrivé au sommet, si le temps est beau tu peux voir Marrakech, on a reconnu la couleur de la montagne qu’on sait déjà par cœur donc aussi la position géographique, quelle merveille.  Toucher le sommet te donne un sentiment suprême, difficile le décrire, un état d’esprit spéciale, un vœu exaucé, enfin, beaucoup de tranquillité. On a réussi. Je commence descendre, doucement, je tourne ma tête pour voir encore une fois la place où je suis arrivée, incroyable encore pour moi. Un silence du tout mon cœur, je sens que je veux être seulement avec lui. Enfin, encore 4 heures de marche plus facile, maintenant on se connaît bien, je touche les roches autrement, j’ai plus de confiance et j’ai gagné tout ça dans une journée.


 


Date de l'expérience : 09/01/2020

Bons Plans Voyage Maroc

Voyage Maroc

Services voyage