Forum République Dominicaine

Votre avis sur notre circuit en République Dominicaine

1 réponse

Dernière activité le 05/01/2020 à 18:28 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
marius2008
Le 02 janvier 2020

bonjour, J'aimerai vous faire part de notre programme car je me sens un peu perdue! - 23 et 24/1 San Domingo - 25/26/27/28 Bayahibe (isle de Saona, Punta Cana, Altos Chavon) - 29/30 Jarabacoa - 31/1 et 1/2 Santiago - 2 et 3/2 Punta Rucia - 4/5/6 Gaspar Hernandez - 7/8/9/10/11 février Las Galéras (las Terrenas, cascade del Limin, Parc Los Haitises, ...) Que pensez-vous de ce programme sachant que nous avons prévu de louer un véhicule après avoir visité San Domingo. J'ai réservé une location à San Domingo puis sur Bayahibe et à la fin du séjour à Las Galéras.Merci d'avance

Re: Votre avis sur notre circuit en République Dominicaine

Signaler
gilloraymondo
Il y a 8 mois
Bonjour, 

Pas un seul voyagiste ne propose de circuit en République Dominicaine. Ca ne vous interpelle pas ? 
Résumé de la conduite en RD : 
-en cas de danger le conducteur dominicain ne freine pas ,il klaxonne!
- la distance de sécurité entre les véhicules est de 10...attention il ne s'agit pas de mètres mais de pouces!
- un appel de phare des voitures en face ne vous prévient pas d'un contrôle mais d'un troupeau au milieu de la route
- si vous utilisez vos clignotants on saura tout de suite que vous êtes un étranger!
- la voie de gauche est la voie "normale"...la route y est souvent en meilleur état
- la priorité, en particulier pour les changements de file, revient à la voiture la plus cabossée qui ne craint donc pas les coups
- Pour doubler, la seule chose qui ne se fait pas, c'est par dessus ou par dessous
- En cas d'accident, l'étranger a toujours tord et a intérêt à ouvrir largement son portefeuille s'il ne veut pas être interdit de sortie du pays jusqu'à ce que la justice rende sa décision
- En cas d'accident corporel, l'incarcération est la règle. 
- il n'y a quasiment plus de plaques d'égout dans le pays : on les vole pour les revendre aux ferrailleurs. Par ailleurs,  je livre à votre réflexion la conférence de presse d’août 2016 donnée par Mariano Germàn Mejia, Président de la Cour Suprème de Justice, et du Conseil du Pouvoir Judiciaire, de République Dominicaine. Participait aussi à cette conférence, Francisco Dominguez Brito, Procureur Général du pays. Cette conférence de presse avait pour objet d’annoncer à la presse les mesures et instructions données aux tribunaux concernant les accidents de la route dans lesquels il y avait des dégâts corporels.

Lire là : https://acento.com.do/2016/actualidad/8370371-dominicanos-son-campeones-de-latinoamerica-en-muertes-por-accidentes-de-transito/
Extraits, pour ceux qui ne parlent pas espagnol :Titre : les dominicains sont les champions d’amérique latine pour les accidents de circulation mortels« Mejia a présenté les données lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé que le ministère public était chargé de demander la détention préventive chaque fois qu'il y a un cas où les conducteurs causent des accidents sous l'influence de l'alcool ou de l'excès de vitesse et où une ou plusieurs personnes sont blessées ou tuées..........…Mejia a ajouté que dans les cas où l’inobservation des règles minimum de prudence conduisent à des décès ou des handicaps graves, les procureurs devraient demander la détention préventive contre ces personnes et requérir qu'elles soient condamnées pénalement, indépendamment de la condamnation civile, proportionnelement à l’importance de l’accident"

Donc, non, l'incarcération n'est pas réservée qu'aux cas d'accidents mortels. Elle est quasiment assurée en cas d'accident corporel, même s'il n'y a que des blessures. 

Outre l'aspect pénal, concernant la condamnation civile, si toutefois votre adversaire engage une telle procédure, toute personne ayant un minimum de notions de droit, peut aisément deviner la suite, sachant que la base du droit civil dominicain, marque de l'histoire coloniale française, n'est autre que le premier Code Civil français..…

Et la justice dominicaine a, au moins, un point commun avec la justice française : avant qu'un jugement ne soit rendu, il faut attendre longtemps.....mais là, ce sera une attente sur place… Et là, il est très clair que la situation d’une personne qui réside en République Dominicaine, n’a strictement rien à voir avec le cas du touriste ainsi bloqué dans le pays !!!Cordialement

Bons Plans Voyage République dominicaine

Voyage République dominicaine

Services voyage