Forum Réunion

Mon expérience de plongée au Club Excelsus à Saint-Leu

3 réponses

Dernière activité le 01/12/2019 à 03:37 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
kisepa
Le 26 novembre 2019

CLUB A EVITER ABSOLUMENT


 


Plongeurs expérimentés (et autres) évitez ce Club !!!


 


J’ai pas mal hésité avant de mettre cet avis, mais il m’a semblé pertinent de prévenir les plongeurs souhaitant plonger à St Leu… pour leur éviter des mauvaises surprises…


 


Mon épouse et moi sommes de « vieux plongeurs » (N3 et N4 avec près de 1 500 plongées ) et avons pratiqué quantité de clubs de par le Monde et c’est seulement la deuxième fois que l’on met un avis négatif.


 


Je vous présente ci-après notre triste expérience argumentée…


 


Venant voir notre fils qui vit à la Réunion, nous avons souhaiter plonger sur St Leu. Notre fils nous a fait part d’excellentes expériences avec un autre Club de plongée. Nous avons toutefois préféré aller au club Excelsus car ils proposent le Nitrox au prix de l’air et que, en plus ils avaient prévu de plonger sur le Tombant de la Pointe au sel…


 


Avant la Plongée :


 


Nous avons donc réservé par téléphone et nous sommes rendus au Club. Le club est doté de locaux agréables (WC, douches, salle communes) mais éloignés du port (nous y reviendrons après). Il nous a été demandé (et c’est normal) nos cartes de niveau et nos carnets de plongées que nous avons présentés. Greg a pu constater nos 200 dernières Plongées dont certaines « engagées » soit au niveau de la profondeur (60 mètres) soit dans des mers avec forts courants… Nous lui avons fait part de notre souhait de ne pas plonger profond mais en revanche de faire des plongées longues (on a l’habitude de faire des plongées de plus de 60 minutes). Nous lui avons demandé de bénéficier de blocs de 15 litres ou 13,5 litres. Ils nous a répondu que le Club n’avait que des 12 litres gonflés à 230 bars (en fait nous avons constaté après que le club disposait de 15 litres réservés aux plongeurs locaux qui faisaient une formation Trimix).


 


Bon, OK on fera avec...


 


Nous avons chargé nos équipements dans un pick-up.


 


Pour aller au bateau les plongeurs s’entendent pour faire du co-voiturage et se rendre au port distant de 4/5 kilomètres.


 


Sur le port, après avoir cherché une place pour nous garer nous nous sommes rendus devant le bateau. Le pick-up est arrivé et nous avons fait « une chaîne » pour transférer les blocs et nos équipements à bord. En fait compte tenu du nombre et du profil des plongeurs deux bateaux ont été armés (voir conséquences dans « Après la plongée »).


Les plongeurs locaux ayant commencé dans le port à gréer leur matériel, nous avons demandé à pouvoir en faire de même… ce qui nous a été refusé sous prétexte que l’on devait d’abord sortir du port (On aurait largement eu le temps avant de partir… et petit sentiment d’être considérés comme des novices sans expérience ni droit à la parole… mais Bon… le Directeur de plongée c’est le Directeur de plongée … )


 


Bon OK on n’est pas là pour se prendre la tête...


 


 


La mer et le briefing :


 


Il est à noter que la mer est d’huile (pas une vague à l’horizon) et que l’observation d’une bouée montre qu’il ne doit pas y avoir de courant… la situation idéale pour faire une belle plongée pépère…


 


Arrivés sur le site les palanquées sont annoncées (mon épouse et moi plongerons en autonomie et l’on est invité à suivre un moniteur qui encadre d’autres plongeurs (super… on va se laisser guider pour faire une belle plongée).


 


Le briefing est réalisé avec présentation du site (Profondeurs, topographie, orientation courant… RAS) et des consignes de sécurité (en cas de perte de binôme, de rappel en cas d’incident, de panne d’air,… RAS) et là ALORS QUE LA MER EST SUPER CALME et que nous sommes expérimentés et en autonomie on nous annonce que dans tous les cas on doit sortir le parachute au bout de 35 minutes… J’essaie d’argumenter pour une gestion de la plongée identique à celle qui est pratiquée dans tous les clubs (Plongée au Nitrox dans courbe de sécurité sortie à 50 bars minimum au bateau, sortie du parachute dans cette mer calme et sans courant…) et la réponse est stricte voire menaçante… C’est le directeur de plongée qui décide (ce que je ne conteste pas) et si le parachute n’est pas sorti au bout de 35 minutes il appelle les secours … Je crois rêver !!!


 


Bon OK, on ne va pas s’embrouiller avant la plongée ….


 


Sachant qu’on va suivre un moniteur et afin qu’il ne s’inquiète pas de certaines de nos particularités de vieux binôme : mon épouse consommant un peu plus que moi, je l’assiste un moment pour équilibrer nos blocs quand elle est à 100 bars (du coup on plonge plus longtemps en évitant l’assistance à 3/6 mètres et donc en favorisant la sécurité). Pour ma part mon oreille se bloquant quelques fois en cas de descente trop lente je veux le prévenir qu’il me suffit de faire un petit Yoyo en restant en visuel et que l’oreille passe toujours sans problème…


 


Et là il nous répond que ce n’est pas son problème car on plonge en autonomie…


 


Bon OK mon pote je disais ça pour ne pas que tu t’inquiètes et faire un bon briefing d’avant plongée …


 


La Plongée :


 


Bascule arrière et là ça démarre bien, pas de jus et excellent visi.


 


Le moniteur encadrant descendant un peu lentement avec son plongeur, nous suivons un binôme local quelque temps…


Nous longeons entre 30 et 35 mètres le tombant très marqué qui descend au-delà de 70 mètres… c’est joli mais aucune flore et pas une nageoire de poisson à l’horizon… Car l’absence de jus fait que les carangues et autres jolies bestioles sous marine sont ailleurs ; d’ailleurs aucune palanquée de 25 à 70 mètres ne verra quelque chose de remarquable ce jour…. et là le Club n’y est pour rien…


Nous remontons vers 25 mètres (profondeur du platier) et longeons le tombant, regard dans le bleu… Mais rien…


 


Nous parcourons le platier sur 25 mètres pour voir un gros mérou Roga, quelques murènes et petits poissons de récif,… pas grand-chose…


 


Nous en sommes à 30 minutes de plongée, il me reste pas mal d’air mais assister un peu ma femme ne servira à rien car il nous faut démarrer la remontée pour lâcher le parachute à 35.00 sinon on risque de voir apparaître hélico, secours en mer…


 


OK C’est bon on respecte les consignes du directeur de plongée psycho rigide…


 


On sort, le bateau se rapproche, je remonte à l’échelle et mon épouse (expérimentée mais le dos en compote) attend désespérément qu’un moniteur (ou le Directeur de plongée) lui prenne le parachute et l’aide en lui prenant le bloc (aucune consigne n’avait été donnée au briefing sur la sortie de l’eau)… Il faut demander à plusieurs reprises pour que ce soit fait.


 


Merci les gars du Club pour la solidarité… ou au moins le sens du service…


 


On rentre au port.


 


Après la Plongée :


 


Arrivés au port on refait la chaîne pour décharger blocs et équipements…. Et là on doit attendre sur le port 1/2 heure que le deuxième bateau revienne pour retrouver la plongeuse qui nous a gentiment covoiturés à l’aller… (le plaisir d’avoir un club éloigné du port)…


 


Et là on en a vraiment marre de ce Club


 


On finit donc par rentrer au Club, et là une seule envie, partir de ce club, on prendra la douche à la maison…


 


Mon épouse va pour payer nos deux plongées (on comptait plonger durant tout notre séjour dans ce club mais bon...) et là surprise, le prix demandé diffère de 2€/plongée de ce qui est affiché dans le Club… Greg nous annonce que c’est le tarif 2017 et déchire la tarif affiché…


 


Pour 4 € on va pas la jouer « petit », on paie, et Basta


 


Il ne reste qu’une chose à faire, mettre un tampon du Club sur le carnet,  et là… le Pompon …. Alors que mon épouse (qui aime comme de nombreux plongeurs décorer son carnet de jolis tampons) demande à voir les tampons du Club et qu’elle en choisit un joli, il lui est refusé car on a pas plongé avec ce moniteur (on a plongé avec aucun moniteur puisque nous étions en autonomie), que c’est une question de responsabilité, qu’on doit remplir le carnet au Club et… « qu’on n’est pas au Bled » (Je ne vous ai pas précisé qu’on vient de Marseille!!!)


 


Et là je vous laisse apprécier suivant vos valeurs cette dernière remarque !!!


 


OK on se casse et on ne reviendra pas…


 


 


La conclusion :


 


Voilà donc ce témoignage circonstancié fidèle à ce que l’on a vécu…. Un club avec un Directeur de Plongée obtus, sans aucun discernement (la sécurité est une priorité en plongée, elle doit être mise en œuvre en fonction du au contexte et des plongeurs et ne doit pas être une excuse pour faire de l’argent et uniquement de l’argent).


 


Le nitrox offert pour une plongée de 35 minutes maxi avec des blocs de 12 litres au mieux , on se fout de la gueule de qui  ??? … Mieux vaut payer 5€ supplémentaires ailleurs !


 


Vous trouverez certainement ailleurs un meilleur sens commercial et du service !!!


 


Bref, plongeurs de tous niveaux, passez votre chemin...


 


Date de l'expérience : 22/11/2019

Re: Mon expérience de plongée au Club Excelsus à Saint-Leu

Signaler
excelsus
Il y a 1 mois
Vous nous voyez désolés de ne pas avoir réussi à répondre à vos attentes.Nous avions effectivement programmé une plongée sur la pointe au sel. Un site très apprécié des plongeurs mais qui peux s’avérer difficile en fonction du courant qui peut être changeant, contraire voir même ascendant ou descendant. Nous avons malheureusement pu constater que même des plongeurs aguerris N3, N4 ou moniteur se sont trouvé en difficulté sur ce type de plongées lorsque les conditions se détériorent.Par expérience, (un peu plus de 30 ans d’existence pour notre structure) nous demandons au moins une plongée avec notre club pour emmener des gens sur ce site. Aux vues de votre expérience et de votre emploi du temps, nous avons accepté de déroger à ce principe afin de vous faire plaisir.                Il y a de cela 3 ans, Saint Leu n’était qu’un abri côtier. Par conséquent il n’y a pas de locaux sur ce port et aucun club de plongée sur les 8 que compte cette ville n’en possède. Nous comprenons que ça puisse déranger mais c’est aussi ce qui fait la différence entre un port aménagé comme vous auriez pu trouver à Saint Gilles et un petit port de pêcheur traditionnel.  Il est vrai que nos locaux se situe à 5 minutes de voitures et que nous proposons aux plongeurs de covoiturer pour se rendre aux bateaux mais rien n’est imposé. Libre à chacun de prendre son véhicule s’il le souhaiteLe site se trouve à 15 minutes de bateau. Pendant la sortie du port, nous devons longer la barrière de corail afin de la contourner. Pendant ce trajet les vagues cassantes sur la barrière de corail nous arrivent de travers et rendent légèrement instable le bateau. Nous avons par le passé constaté qu’il y avait un risque en s’équipant de faire une chute ou de laisser malencontreusement tomber un bloc sur soi ou son voisin. Pour cette raison, nous invitons nos plongeurs à attendre la sortie du port pour s’équiper par la suite pendant les 15 minutes de trajet.Nous n’avons à dispositions que des 10l et 12l long ou court. Nous avons fait ce choix car nous n’avons pas constaté de besoin en capacité supplémentaire lors de nos plongées. La température de l’eau ne descend jamais en dessous de 22° même en hiver. Les seuls blocs 15l que nous avons, appartiennent à des habitués qui utilisent notre structure pour plonger au TRIMIX. Ils ne sont donc pas disponibles pour le club.Nous avons cependant pour habitude de bien gonfler nos blocs « 230Bar » et le fait de n’avoir que des 12l maximum n’avait jamais posé de souci jusqu’à maintenant.Vous souhaitiez faire la pointe au sel, ce site est un tombant descendant entre 40 et 80 mètres. C’est une plongée de type « carrée ». Par conséquent, imaginer pouvoir faire 60 minutes de plongées même au nitrox 32%, à 40 mètres, quand bien même nous aurions été dans la capacité de vous trouver des 15l, tout en respectant la consigne d’un minimum de 50bars sur le bateau en sortie de plongée, ne nous paraît pas envisageables ni sérieux.Nous avons pour habitude de demander parmi les consignes de sécurité la sortie du parachute au bout de 35 minutes de plongées. Nous allons sur ce site au moins une fois par semaine et pratiquons ainsi depuis longtemps sans avoir pu constater que les palanquées remontaient avec des blocs dans lesquels il resterait bien plus d’air que les 50 bars minimum usuels.Lors de cette plongée, vous étiez d’ailleurs trois palanquées et les deux autres ont sorti leur parachute au bout de 26 minutes et 28 minutes avec comme paramètres 40 mètres/42 minutes et 40 mètres /48 minutes. Vous avez sorti votre parachute à 35 minutes avec des paramètres de 40 mètres / 54 minutes. Nous ne trouvons rien de choquant là-dedans.Lorsque nous vous avons récupéré en surface, le pilote s’est occupé de remonter le scaphandre de votre femme par l’arrière pendant que vous remontiez à l’échelle. Par gentillesse, il a dégréé directement le bloc de votre épouse afin de lui remettre uniquement son matériel personnel et s’est chargé de ranger le bloc. En dégréant, il a constaté qu’il n’y avait plus que 50 bars dans son bloc et s’est occupé de le ranger. A ce moment, il vous a demandé si la plongée s’était bien passée, et c’est là que vous vous êtes plaint « qu’il vous restait encore de l’air dans vos bouteilles et que c’était du gâchis ». (Hum ?)De retour au club, lors du règlement, vous nous avez fait remarquer qu’au fond du couloir restait une affiche tarifaire dont les prix étaient valables du 01/11/2016 au 31/10/2017 (inscrits sur l’affiche). Effectivement nos tarifs étant déjà affichés à l’accueil et sur internet, nous avions complètement oubliés celle-ci et vous remercions pleinement de nous en avoir fait la remarque.Cependant vous nous avez demandé de l’enlever ce que nous avons fait immédiatement et avez dit que vous n’étiez pas à 4 euros près.Nous proposons le nitrox au prix de l’air, sans supplément et ce jusqu’à 36%.Soyez sûr, que cette offre représente pour notre structure un poids financier important aucunement répercuté sur les prestations. Notre seule volonté est d’augmenter le confort de nos moniteurs et de nos plongeurs. D’assurer un niveau de qualité élevé et sans surcoût et enfin une sécurité maximum à tous ceux qui nous font confiance au quotidien et depuis plus de 30 ans.Insinuer que nous ne pensons qu’à l’argent montre à quel point vous nous méconnaissez et nous sommes réellement choqués et blessés par ces propos.Nous regrettons sincèrement de ne pas avoir réussi à satisfaire pleinement vos exigences malgré nos efforts et espérons que vous continuerez à trouver du plaisir parmi les différentes structures et plongées que vous pourrez pratiquer à l’avenir. Nous tenons aussi à vous remercier pour votre témoignage qui nous permettra de nous remettre en question et d’essayer de faire notre possible pour répondre aux attentes de tous nos plongeurs.Avec nos plus sincères salutations.L’équipe Excelsus.   

Re: Mon expérience de plongée au Club Excelsus à Saint-Leu

Signaler
kisepa
Il y a 1 mois
Je vous remercie de votre réponse. Toutefois certains éléments cités sont partiels voire faux (alors que dans mon post tout est absolument factuel et vrai...). Je rebondis donc sur votre réponse afin d'être précis ...

,, Un site très apprécié des plongeurs mais qui peux s’avérer difficile en fonction du courant qui peut être changeant, contraire voir même ascendant ou descendant. Nous avons malheureusement pu constater que même des plongeurs aguerris N3, N4 ou moniteur se sont trouvé en difficulté sur ce type de plongées lorsque les conditions se détériorent..   

C'est clair que la mer peut être changeante et une plongée dangereuse... Mais cette semaine là elle était particulièrement calme et sans courant et aucun changement prévu  dans la semaine (et en conséquence dans l'heure ...). C'est pourquoi je parle de nécessité de discernement dans les prérogatives laissées au plongeurs...


,,  Nous allons sur ce site au moins une fois par semaine et pratiquons ainsi depuis longtemps sans avoir pu constater que les palanquées remontaient avec des blocs dans lesquels il resterait bien plus d’air que les 50 bars minimum usuels.   

Mon fils et ma belle fille (résidants de l'île) sont N3 . Ils ont plongé plusieurs fois sur ce site avec un autre Club de St Leu. Aucne obligation de sortir le parachute à 35 minutes (en revanche consigne sur le bâteau avec 50 bars mini) et leur plongée a été bien plus longue... et sympathique...


,,  .Lors de cette plongée, vous étiez d’ailleurs trois palanquées et les deux autres ont sorti leur parachute au bout de 26 minutes et 28 minutes avec comme paramètres 40 mètres/42 minutes et 40 mètres /48 minutes. Vous avez sorti votre parachute à 35 minutes avec des paramètres de 40 mètres / 54 minutes. Nous ne trouvons rien de choquant là-dedans...... il n’y avait plus que 50 bars dans son bloc ....  il vous a demandé si la plongée s’était bien passée, et c’est là que vous vous êtes plaint « qu’il vous restait encore de l’air dans vos bouteilles et que c’était du gâchis ». (Hum ?).   

Là votre réponse est (j'espère de manière involontaire...) complètement fausse. si nous avons "laché" notre parachute à 35 minutes, notre durée de plongée a été de 41 minutes avec une profondeur maxi 41,1 mètres (voir photo de mon Logbook jointe) et non pas de 54 minutes (plongée dans courbe de sécurité avec le Nitrox + " minutes de palier de sécurité à 3 mètres).
Re: Mon expérience de plongée au Club Excelsus à Saint-Leu - kisepa
Enfin si mon épouse consomme plus que moi et avait bien 50 bars sur le bateau, mon bloc était proche des 100 Bars... et comme j'avais essayé de le dire à Greg lors du briefing et au moniteur sensé "nous montrer le chemin" (relire mon post) je l’assiste généralement un moment pour équilibrer nos blocs quand elle est à 100 bars (du coup on plonge plus longtemps en évitant l’assistance à 3/6 mètres et donc en favorisant la sécurité).

Si Greg avait entendu notre demande au moment du briefing et n'avait pas rendu la sortie de la bouée obligatoire au bout de 35 minutes, on aurait pu rester bien plus longtemps sur le platier à 25 mètres, et ce, certainement dans la courbe de sécuriré (grace au Nitrox) et avec 50 bars chacun...

Quand je parle de discernement... J'espère que vous tiendrez compte de notre vécu pour les futurs plongeurs...

Hum Hum ... Comme vous dîtes....




Date de l'expérience : 28/11/2019

Re: Mon expérience de plongée au Club Excelsus à Saint-Leu

Signaler
kisepa
Il y a 1 mois
Encore une "erreur" dans votre réponse que me fait remarquer mon épouse

Vous dites "Lors de cette plongée, vous étiez d’ailleurs trois palanquées et les deux autres ont sorti leur parachute au bout de 26 minutes et 28 minutes avec comme paramètres 40 mètres/42 minutes et 40 mètres /48 minutes". Or à part la palanquée Trimix nos 3 palanquées se sont immergées en simultanée pour "suivre" le moniteur et nous sommes sortis en dernier avec 41 minutes... Les 2 autres palanquées n'ont pas pu sortir avec 42 et 48 minutes de durée de plongée...

Trops d'erreurs dans votre réponse pour qu'elles ne soient pas volontaires...

Plongeurs, tirez en vos conclusions sur ce Club...
Date de l'expérience : 22/11/2019

Bons Plans Voyage Réunion

Voyage Réunion

Services voyage