Forum Croisières

Comment travailler sur un bateau de croisière ??

8 réponses

Dernière activité le 30/06/2020 à 16:19 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
NICOFERNANDEZ
Le 24 octobre 2019
Bonsoir, 
Je travail depuis 20 ans dans lhoreca, Brasserie en Belgique, France, actuellement en Espagne..
Le travail et les heures me font pas peur, je parle Anglais, Français, Néerlandais et Espagnol..

J'aimerai travailler sur des bateaux de croisières, je me renseigne un peu partout mais pas facile d'avoir de réponse concrète. 
Si vous pouvez m'aider ?
Merci d'avance 
Nico 

Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Xavier redux
Il y a 7 mois
Salut,

je suis tombe par hasard sur ton post qui date de l annee passee. Je suppose que, depuis, tu as deja du partir. Sinon, je vais tenter de te repondre. Je commence deja par ecrire que mon experience est peut etr “datee” car j etais a bord d un navire de la RCCL dans les annees 90. D un autre cote, je suis relativement sur que peu de choses ont change.

afin de trouver un poste a bord il te faut contacter un compagnie de manning. Ce sont des agneces qui s occupe du recrutement des equipages. Les compagnies de croisieres reduisent au maximum leur interaction directe avec les employes. En effet, ils representent pour elles plus une charge a reduire au minimum qu autre chose. Une rapide recherches ur google utilisant les kots cles societe manning cruise lines devrait te donner un bon retour avec les contacts necessaires. Par example Ponant travaille avec Uvea Marine Services basee a Wallis et Futuna.

travailler sur un bateau est equivalant a s engager a l armee. La discipline et le hierarchie priment  a tout moment. Le hierarchie, en gros, peut se decomposer aimsi : Les officiers (pont, puis machine), les employes (concessions telles que les magasins et les spas), et l equipage (crew, c est a dires les stewards, le personnel de restaurations, les deckhands, les mecanos etc...). Si tu travailles maintenant dans un restairant je suppose que tu a pour objectif de rester dans le F&B. Si oui, tu feras donc partie du “crew”. Le crew n est jamais en contact avec les passagers en dehors de ses heures de travail. Il est contraint de rester dans les parties qui lui sont reservees : cabines, crew deck, mess halls, coursives de service. Deroger a la regle est s exposer a un avertissement delivrer par le capitaine (effectivement le seul maitre a bord et representant la compagnie de croisiere).

Etre crew est effectivement, comme je l ai ecrit, etre un soldat. Lors de tes premieres heures au bureaux de la compagnie tu seras medicalement examine afin de confirmer le certificat medical que tu airas en poche, tu recevras ton affectation - nom de navire, poste, papiers de voyage afin de rejoindre ton bateau si necessaire -. Lors de tes premieres heures a bord tu recevras ta carte de membre d equipage en echange de ton passeport (par le crew purser), ton numero de matricule qui identifiera ta muster station (poste d urgence) et qui te donneras acces au service de buanderie (pour ton uniforme). Tu seras accompagne par un des purser a ta cabine ou un representant du service dans lequel tu travailleras viendra te chercher ou t appellera au telephone. A ce moment, tu percevras tes uniformes, ton numero de personnel de service et tes outils de travail (plateaux, sauciers... etc....). Ton side job te seras aussi attribue - un travail supplementaire a tes fonctions de commis ou chef de rang. Cela peut aller de nettoyage baby chairs jusqu a brass polishing, et si tu as beaucoup d annees de service peut etr meme watchman (responsable que tout les hommes d equipage de la salle de restaurant sont reveilles a l heure et sont tous au rapport a la dining room pour le petit dej’, malade leger inclus afin d etre referer a l infirmerie). Tu receveras immediatement de ton superieur des indications quant aux diverses formation auquelles tu devras assisiter - securite incendie, muster station drils, etc...). Toutes sont tres importantes. Report to muster station drill and abandon ship drill sont hebdomadaires. Ne pas y assister te garantiras un desembarquement immediat.

maintenant quelques points re : la vie a bord.

il n y a pas de vie a bord pour un crew : seulement du travail. Une journee de travail peut consister jusqu a plu de seize heures intersectees de break de quelques heures ou demi heures. Tu apprendras vite a faire des “power naps” ou que tu sois. La journee type, basee sur mon experience de busboy (commis de restaurant) : 06.45 reveil, 07.00 - 07.30, recuperation uniforme, 07.30 rapport au restaurant pour verification et complement de mise en place petit dejeuner, 08.00-11.00 service petit dejeuner (open sitting), 11.00 - 12.00, mise en place lunch + briefing + echange uniforme (4 ponts en dessous), 12.00 - 14.00 service lunch open sitting, 14.00 - 15.00h mise en place diner, side job, echange uniforme, BREAK !!!, 17.30 rapport pour le briefing diner en salle de restaurant, 18.00 - 22.00 diner, deux sitting avec places attribuees, 22.00 - 23.00h nettoyage et mise en place soit pour le petit dejeuner du lendemain SOIT pour le midnight buffet, 23.00h - 02.00 midnight buffet, 02.00.02.30 fermeture de salle, recuperation linge sale salle, ouverture carcasse (tables) et conditionement pour nettoyage integral, mise en place “faite” par les stewards de nuit. Je tiens a precise que midnight buffet est un side job. Si c est le tien tu en serviras deux par semaine, sinon il y a une rotation faite sur la totalite du personnel de salle avec les bus boys passant deux fois plus que les chefs de rang. Comme tumpeux le voir il n y a guere de temps pour faire mumuse.

le travail :

exigeant. Les commentares de fin de croisiere de tes passagers vont dicter la grandeur de ton rang : plus de passager = plus de pourboires. Je comprends que de nos jours les pourboires sont inclus dans le prix total. De MES jours une rcomendation de $11/jour/busboy etait conseillee au passager qui donnait une envelope lors du dernier diner de la croisiere. Je suppsoe qu un calcule similaire doit s operer automatiquement au head office des que le bateau envois les sats au head office. Mon home port etait Miami. Les stats devait etre envoyees aux environs de midi au bureaux et les resultats revenait a temps pour la distribution des rangs a 17.30. En gros il
 faut te donner a fond tout le temps et passer la vitesse superieure si ton chef de rang est pas super performant.

ambiance a bord

je ne vais pa y aller par 4 chemins. Si tu es de couleur blanche et vient de l europe de l ouest, tu as deja un avantage certain. Travailler sur un bateau est pour toi un “luxe” : une experience fun, tu assouvis peut etre un curiosite, tu voyage un peu. Pour la majorite des hommes d equipage c est une necessite. Ils viennent des pays les plus pauvres de la planete et travailler sur un bateau est une question de quasi vie ou mort pour toute leur famille. Le maigre salaire et les pourboires parfois derisoires voire meme ignores leur permttent de donner une education a leurs enfants, de payer des dettes voire meme de s affranchir d un esclavage social - payer des agents, etc... - Travailler sur un bateau m a (violemment) ouvert les yeux et a porter a mon attention des pratiques que je croyais revolues depuis au moins un siecle.
comme tu peux donc le deviner cela n engendre pas la meilleure des ambiances de travail. Les gens sont la pour l argent et l argent regle TOUT a bord. Tu perds un saucier, paies un plongeur il t entrouveras un, tu en perd encore un ? Paies le plongeur toutes les semaines afin qu il surveille tes affaires dans les galleys. Tu n as pas de temps pour nettoyer ta cabine ? Tu paies un steward pour la faire. Ton linge ne sort pas asses rapide, ou tu le veux dans ta cbone, tu paies un linger. Tu te crees deux network : un base sur l argent et la utre base sur ta culture, ta mafia.

ta mafia :

tout s organise a bord. Une bouteille de rhum, une assiette de saumon fume a trois heures du mat, t es dans le jus durant un service, t as demouler un plateau entier de hors d oeuvre ou t as besoin d’ une excuse bidon pour un retard au rapport ? Ta mafia te couvre. Un pour tous, tous pour un..... cela n empeche pas de cultiver d excellentes relations avec un autre mafia. J etais comme cul et chemise avec les philippins apres avoir tirer un chef de rang d une bourbier sans nom. Apres un deux mois a bord je ne travaillais qu avec des serveurs philippins et tout mes diners etaient preparer par l un de leur cuisinier apres le dernier service, mes uniformes apportes en salle avant le service et ma mise en place de midnight buffet etait faite par le plus jeune de leur busboy. Par contre ne t en mets jamais une a dos.

ta cabine :

ta maison. Fait de maniere a ce qu elle soit toujours immaculee. Les cabines et leur rpoprete sont verifiees par le capitaine en personne ou son second accompagnes d un autre officier de pont et du hotel manager ainsi que de l un de crew purser. Etre recale une fois te donneras une chance la semaine d apres de presenter une cabine carree. Sinon tu seras desembarque dans la prochain port d attache. Example de ma premiere inspection : la poussiere etait verifiee meme sur les prises electriques.
ta cabine se composeras surement de deux lits, d une penderie, etager, un bureau a aprtage, deux chaises, et d un bloc douche/WC. Etant crew, donc en bas de la hierarchie, tu seras donc aussi en bas du bateau, en dessous de la ligne de flotaison.

la paie :

je ne peux qu ecrire minable. Pour moi, dans les annes 90, je faisais $220 par mois. Le bateau battait pavillion Norvegien. Montant des pourboires : tres nettement en dessous de $2000. Comme je l ai ecrit, travailler sur les bateaux pour un europeen de l ouest est un luxe. C est bein plus rentable de pousser des assiettes sur terre pour un salaire minimum garanti et la securite sociale.


Le comportement a bord :

ne fais confiance a personne et ne t epanche pas sur tes conditions, tes sentiments... tout le monde s en fout et tu ne sais jamais si, un jour, cela pourra etre utilise contre toi et/ou a ton insu. Moins ils en savent, moins tu en sais, plus tu passeras du bon temps. Ce qui se passe a bord RESTE a bord.


les conges : 

un lunch par semaine, c est a dire entre la fin de la mise en place du lunch apres le petit dejeuner jusqu a l heure du rapport en salle avant le diner. Comme tout a bord ils s achetent et se vendent. Leur prix refletent l interet d etre off a cet endroit.. si c est un port de daube (pas de plage, loin de la ville...) le prix est bas a vice versa. St Thomas dans les iles vierge U. S se vendait a $150 alors que l,ile privee de la compgnie aux Bahamas se vendait a $50. Lors de la rrivee du bateau au port, avant la petit dej et apres en salle et dans les galleys durant, tu pouvais entendre les bus boys et serveurs crier “who wants to be off ?... Porto Rico for $100... who wants to be off ?”. Cela m a toujours fait rigoler. J’achetais un off par mois pour prendre un peu de souffle.


Desembarquation :

ton dernier jour. T as le sourrire au levres. Neanmoins tu dois servir le petit dejeuner jusqu a ce que ton nom soit annonce. Tu te presente au purser, rends ta carte, ton coffre (si tu en louais un, ce que je te conseil afin de garder ton argent liquide), recupere ton passeport, ton billet d avion retour et accompli daitres formalites. D un coup tu te retrouve sur le quai, le bateau derriere toi et en route pour l aeroport. 
Une fois de retour tu commence a realiser tes 6 mois de contrat et les souvenirs commence a revenir. Apres trois semaines tu commence a tourner en rond a l adrenaline te manque et tu Compte les jours avant de retourner sur a bord... par contre peut etre pas le meme navire avec la meme croisiere....... alors tu donnes un coup de fil au bureaux de la compagnie juste pour t assurer qu il ne vont pas t oublier.


Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Xavier redux
Il y a 7 mois
J’ai aussi oublie un point tres important : que prendre avec toi le jour de ton depart.

regle d or : ne t encombre pas.

Garde en tete que ta cabine sera tres petite. Pas besoin de gaspiller de l espace avec un gros sac de sport ou valise a roulettes, d un ordinateur portable et d une ribambelle de bibelots inutiles qui ne feront qu attraper la poussiere. N oublies pas, maintenant c est toi qui range et nettoie ton espace vie (maman/la bonne/le coloc ne te suivent pas). De plus, je suppose qu’ emporter une collection de gadgets et autres gris gris qui vont te rappeler la maison ne vont pas t aider a enlever la nostalgie du pays/famille/copain ou copine, a t integrer a bord et a te motiver a travailler dur. Bien au contraire.

Si tu travailles en F&B, prends des sous vetements type boxer shorts, dix t shirts blancs, dix paires de chaussettes noires, une paire de chaussure de service noires, une paire de flip flop, trousse de toilette, lunettes de soleil, maillot de bain, un reveil, une paire de chinos de couleur claire, un bermuda, un blouson leger, une paire de deck shoes (que tu peu porter pour voyager), une montre et de quoi ecrire. Bien sur, range tous tes papiers, passeports (pluriel si tu as une double nationalite) et autres documents dans une pochette protectrice. Tu pourras y mettre ton contrat et tout autre papiers important qui te seront donnes dans les mois a venir. N enmene rien de grande valeur y compris le dernier smartphone a £1600 ou je ne sais quoi. Cela n attirera que les convoitises de gens peu honnetes.

dans une grande partie des ports d escales tu trouveras de crew centers avec des drug stores, de facilites internet et des cafes. La tu pourras acheter les choses qui eventuellement te manquerais.

si tu suis un traitement medicamenteux, enmenes les boites avec toi afin de les faire voir au medecin du bord. Les noms de medicaments changent, ceux des principes reactif, pas.

Demerdes toi un sac qui s appplatit. Je te recommanderai le sac paquetage de base que tu trouves dans n importe quel surplus de l armee a un prix fort modeste. Il se range facilement roule n importe ou et tu peux le transformer en sac de plage ou a linge sale une fois abord.

Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Xavier redux
Il y a 7 mois
Encore moi.... je suis revenu sur ton post original, NicoFernandez, car tu a ecrit que tu avais de la peine a trouver des informations pour travailler en mer. J'ai trouve cela un peu bizarre en ce 21eme siecle ou youtube, google, facebook et autres sites doivent quand meme regorger d'informations.

C'est vrai qu il y a peu d'information sur les metiers Food and Beverages a bord.

Youtube regorge de revues d'anciens membres d'equipage mais la majorite semblent avoir travailler dans les spectacles et revues, au Guest relations et au Tour/Excursions Desks. Malheureusement la vie d'un danceur ou d'un IT technicien a bord 'dun bateau n'a rien a voir avec la vie d'un chef de rang a bord. De ceux que j'ai vu aucun n'etait vraiment assez detaille. Un, d'un serveur ou busboy Indonesian, par contre avait l'air interessant mais malheureusement entierement dans se langue natale bien que commence en Anglais.

Je pense que cela devrait deja te mettre la puce a l'oreille : travailler en F&B sur un bateau de croisiere n'est pas l'apanage des riches europeens de l ouest, mais plutot celles des Filipinos, Indonesien, Indien et autre ressortissants de pays du Tiers Monde. Il apparaitrait que beaucoup d'ex-Yougolslaves (notemment Serbes et Croates), de Roumains et d'Ukrainiens travaillent sur les bateaux. Je suppose qu'il doit aussi y avoir une bonne proportion de Mauritiens sur les lignes de croisieres francophones de type Ponant. 

Malgre tout cela je suis quand meme tombe sur de sites relativement interessants :

1. Une entree datee du 30 Mars 2018 sur le site du Ministere de la Transition Ecologique et Solidaire de la Republique Francaise portant le titre "Services prives de Recrutement et de Placment des Gens de Mer" : ecologique-solidaire.gouv.fr puis depuis l'acceuil > Politique Publiques de A/Z > Transport Fluvial, mer et ports > Gens de Mer > Services prives de recrutement.....
Cette page fort informative donne acces a un .pdf intitule "liste des services prives de recrutement et de placement des gens de mer etablis en France" 

2. Un article fort militant du journal "la Marseillaise", date de mars 2015 : Les societes de Manning legalisees, les marins francais liquides.
m.lamarseillaise.fr/marseille/social/36762-les-societes-de-manning-legalisees-les-marins-francais-liquides
Il y mentionne un salaire etabli par l'Office Internaitonal du Travail fixe en date du 1/01/2015 a US$592 pour 208 heures de travail et trois jours de conges (par mois). Chose qui serait ionteressante a corroborer

3. Un article sur Multinationales.org, intitule 'Pavillions de complaisance, comment la France contribue au Dumping Social". Aussi militant que le precedent mais qui explique comment un pavillion de pays relativement acceptable ne garantit en aucun cas des condition travail respectables a bord pour son equipage. L'un des exemples pris est Ponant et, interessant, la compagnie de manning UMS que j'ai mentionne dans mon premier message. http://multinationales.org/Pavillons-de-complaisance-comment-la-France-contribue-au-dumping-social-sur-les

3. Un article type accademique ' Les fournisseurs de main d'oeuvre maritime et le droit de l'Union europeenne" ecrit par Sylvain Mercoli en 2016. Il vaut la lecture meme si le droit de l'UE ne s'appliquera surement pas la ou ton bateau operera.

4. Une plethore d'agences est apparue lorsuqe j'ai utilise les mots cles agence/manning/cruise lines : crystalcruisesmanning.no, cosmosagency.eu, cruisejobfinder.com : un portail pour tout ce qui est en relation avec le crew et le staff des bateaux de croisere), proseastaff.com... etc...

Ces liens varies t'ameneront a des articles pas forcement positifs sur le monde de la croisere et du statut des equipages.... mais il vaut mieux toujours savoir a quelle sauce tu va etre mange.

J'ajouterais qu'il y a aussi international Services a Lorient et dirigee par Marc Chetrit (un ancien chef de rang sur RCCL, si je ne me trompe pas) qui serait un bon premier contact. D'apres leur site (en.internationalservices.fr) ils recrutent pour Seabourne qui est l'une des meilleures compagnies de croisieres (du moins point de vue client...).

Cela devrait te mettre dans les starting blocks.






Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Jeancy-Pedro
Il y a 4 mois
Franchement je tenez vraiment à vous remercier car sa m'a vraiment aider a voir à peu près à quoi ressemblait le travaille sur un bateau de croisière.. j'ai 22 ans je suis serveur depuis mes 19 ans et j'avais cette idée cette envie d'aller à l'aventure et être chef de rang ou commis dans un bateau de croisière mais vous m'avez ouvert les yeux ce n'est pas vraiment se que je veut faire j'ai l'impression qu'il y a trop d'engagement et trop de pression à bord autant faire le même travaille sur terre avec la sécurité social .

Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Linacroisiere
Il y a 4 mois
Bonjour J'ai travaillé 2 ans à bord de costa croisière en tant qu'animatrice, et je peux vous garantir qu'il y a des bons côtés ! Certes je n'ai pas été "serveuse" mais j'avais des collègues-amis et je peux vous dire que c'est loin de ce qui a été décrit.Afin de partager mon expérience à bord je suis en train de créer un blog.
A ce jour, je n'ai pas encore publié d'article mais j'ai créé un groupe facebook il y a quelques jours : Experiences Croisiere 
Les articles seront relayés sur ce groupe.

Des collègues à moi françaises m'ont rejoins dans ce groupe ainsi que des jeunes qui rêvent de travailler à bord. Il y a également des passagers qui souhaitent aussi découvrir l'envers du décor et qui nous font part de leur vision de la croisière.Le but du groupe est de partager sa passion pour les croisières.

Bref, ne perdez pas en vue vos projets suite à un seul témoignage (très complet, minutieux, merci énormément d'ailleurs pour ce partage)Il y a tellement de choses vrais, la partie sur la mafia m'a vraiment donné le sourire car oui c'est la mafia à bord, mais une gentille mafia :) 

Continuez à explorer ce métier, la vie à bord, et faîtes votre choix à ce moment là.

Les conditions de travail sont différentes en fonction de votre poste à bord, de la compagnie de croisière, de votre nationalité car votre contrat et donc salaire se base sur votre pays d'origine donc oui en France notre salaire est plus élevé que des Philippins, oui ce n'est pas normal de faire le même travail et de ne pas être rémunéré pareil... mais c'est la loi maritime qui prend en considération votre origine...

Je vous souhaite une bonne journée, et si vous ne l'avez pas compris, travailler à bord a été une de mes plus belles expériences.

Céline
Date de l'expérience : 09/01/2013

Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Xavier redux
Il y a 2 mois
Bonsoir Celine,

Je suis ravi de voit que tu aslu mes posts ainsi que celui de Jeancy-Pedro.

Comme tu as pu le remarquer je partage ton avis : travailler a bord est une grande experiencce, positive et permets et donne a celui qui la vit un nouveau regard sur le monde.

Neanmoins, je pense qu'il est inportant de donner un avis honnete et france lorsqu'il est sollicite. Ce que j'ai fait. Mon experince date du milieu des annees 90. Depuis certaines choses ont change - d'autres moins, voire pas du tout.

J'etais a bord de l'un des protoypes des super-ships, construit a St Nazaire pour la RCC, maintenant classfie Sovereign-class. Je suppose donc que, maintenat, si tu travailles en F/B a bord d'un Quantum ou Oasis class, effecctivement, le travailsera moins harassant du a la vaste quantite de choix de restaurant ewt autres 'outlets'.

Il est aussi important de noter que ton poste abord determine tes privileges. La vie d'une animatrice - les gend de la prod sont des staffs - /spectaccles et autres services animation - est bien meilleure que celle d'un busboy, plongeur, voire meme d'un chef ou d'un econome.

J'aimerais aussi reagir quant a ta reflexion sur les mafia que tu qualifies de gentilles. Oui, peut etre le sont elles, a partir du moment ou tu respectes la regle su rien vu, rien entendu et rien dire. Il n'est pas grand secret que la principale voie d'acces de drogues aux USA sont les bateaux de croisieres. Que la connection Jamaicaine avec certains de la mafia Haitienne, a l'epoque et de mon experince a bord, trempait la dedans n'etait pas non plus le plus grand des secrets. D'autres mafias se specialisaent dans d'autres choses -pret d'argent, jeu (cartes et dominos) etc...-. Ce que je voulais essayer de faire comprendre etait que, oui, a bord il fallait faire tres attention avec qui tu creeais des liens et avec qui tu pouvais vraiment  etre ouvert. 

D'ailleurs dans n'impoprte quel environnment qui ne vit que pour et pas l'argent il est toujours raisonable de faire tres attention e tout moment,

Je ne pense pas que tu puisse nier que ce n'est pas la "Croisiere s'amuse" abord. Tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil n'existe pas. Ce serait faux et malhonnete de faire croire le contraire ou de le masuqer au jeunes cherchant des informations afin de commencer ou ppoursuivre leur carriere. Comme toi, j'ai vu des gens (surtout en Food and Beverage et Housekeeping) rester deux, trois semaines voire meme travailler deux jours et jeter l'eponge et etre debarquer a l'escale prochaine. Serit ce juste de minimiser les cotes negatifs et d'envoyer un jeune (ou moins jeune) a bord pour qu'il ne termine pas son contrat voire meme qu'il revienne degouter d'un metier qu'il a choisi ?

Le travail a bord est tres structure, exigeant, intense et requiert une bonne discipline. il faut avoir un caractere bien trempe, avoir deja une certaine experince de la vie, etre physiquement et mentalement tres stable et etre perfectioniste afin de se sentir confortable abord. C'est un travail qui te rends autant que ce que tu y investi, si ce n'est plus. C'est une experience hors du commun que je recommande vivement mais malheureusement pas a tout le monde.

Be and stay ship shape !

Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Xavier redux
Il y a 2 mois
,, Franchement je tenez vraiment à vous remercier car sa m'a vraiment aider a voir à peu près à quoi ressemblait le travaille sur un bateau de croisière.. j'ai 22 ans je suis serveur depuis mes 19 ans et j'avais cette idée cette envie d'aller à l'aventure et être chef de rang ou commis dans un bateau de croisière mais vous m'avez ouvert les yeux ce n'est pas vraiment se que je veut faire j'ai l'impression qu'il y a trop d'engagement et trop de pression à bord autant faire le même travaille sur terre avec la sécurité social .

Salut !

Je suis heureux de lire que mes posts t'ont ete utiles afin de prendre une decision, quelle qu'elle soit.

Comme tu l'as ecrit le travail a bord (du moins en F&B, mon experince) demande un engagement total de ta part, constant dans le temps et l'espace (c'est a dire a chaque moment, n'importe ou sur le bateau = duree entiere de ton temps a bord que ce soit sur ton lieu de travail, dans ta cabine, a la cafet' du crew, lorsque tu recois tes rapports de statistiques (bons ou moins bons...), lors des exercices obligatoires, etc...). Tu es evalue a tout moment et le moindre ecart peut affecter ton experience a bord en tant que crew.

Je te souhaite une tres bonne continuation.

Re: Comment travailler sur un bateau de croisière ??

Signaler
Xavier redux
Il y a 2 mois
,, Les conditions de travail sont différentes en fonction de votre nationalité car votre contrat et donc salaire se base sur votre pays d'origine donc oui en France notre salaire est plus élevé que des Philippins, (...) mais c'est la loi maritime qui prend en considération votre origine.. 


Salut !


Pourrais tu referencer ce que tu a dis a propos des salaires indexes sur le pays d'origine de la personne. Je regarde sur les site de IMO (International Maritime Organisation) et ILO (International Labour Organisation) et je ne trouve rien pour confimer tes dires.

Selon https://www.itfglobal.org/media/581902/sbor_english.pdf qui compile et explique les droits de la la conveniton internaitonal du travail maritime la salaire minimum est indexe ainsi (en VO) : 

The International Labour Organization (ILO) sets a recommended minimum wage for Able Seafarers based on a formula that takes into consideration changes in the cost of living and exchange rates against the US dollar in a range of maritime countries. It is used as a reference by shipowners and trade unions when agreeing wage scales. No seafarer should be paid at a rate below the recommended ILO minimum. For further information on the ITF (International Transport Workers Federation) interpretation of the recommended ILO minimum see: www.itfseafarers.org

En VF : L'Organisation internationale du Travail (OIT)  fixe un salaire minimum recommandé pour les marins sur la base d'une formule qui tient compte des variations du coût de la vie et des taux de change par rapport au dollar américain dans une série de pays maritimes. Il est utilisé comme référence par les armateurs et les syndicats lorsqu'ils conviennent des barèmes de salaires. Aucun marin ne devrait être payé à un taux inférieur au minimum recommandé par l'OIT. Pour plus d'informations sur l'interprétation par l'ITF du minimum recommandé par l'OIT, voir www.itfseafarers.org

Suivant le lien et renseignat les mots cles suivant : "minimum" et "wage" je suis mene a cette page : https://www.itfseafarers.org/en/news/new-minimum-wage-seafarers-around-world ou il est mentionne qu'a partir du 01/01/2020 le saliare minimum d'un marin est fixe a US$621 et a compte du 01/01/2021 a US$641. Il est ajoute tres clairement que cette augmentation de salaire est base sure les changements du cout de la consommatiopn et de l'impact de la fluctuation du Dollar US.

Nulle part il est fait mention que le pays d'origine doit etre pris en compte lors du calcul du salaire d'un membre d'equipage. Cela me parairait bizarre que cela soit le cas car 1. cela n'irait guere daans le sens de l'egalite prone par les Nations Unies dont ces deux organisations sont des agences et 2. cela irait aussi a l'encontre de l'interet des employeurs puisque cela les forceraient a depenser bien plus d'argent que necessaire et a affectuer des calculs complique (de plus quid du membre d'equipage qui a une double nationalite - laquelle favoriser ? quel point de vue primera - employeur or employe?). Tout cela semble bien trop couteux et legalement risque pour des employeurs qui essaie de minimiser leurs couts au maximum et s'affranchir de tout lien legal avec les membre equipages.

Serait ce parceque en tant qu'animatrice tu n'etais pas crew mais staff ce qui aurait permis un autre calcul da salaire ? Ou peut etre meme avais tu un contrat de "contractor" donc, legalement tu ne dependais pas de l'une des entites de Carnival/Costa, ou le salaire etait decide entre toi (ou ton manning agent) et Costa tenant en compte des arrangements pre-definis (que tu le saches ou non) ?

Bons Plans Voyage

Voyage Communauté Routard