Forum Rome

Mon retour d'un voyage de 10 jours à Rome

2 réponses

Dernière activité le 26/10/2019 à 22:54 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
JM31
Le 24 octobre 2019

De retour, hier, c’est donc récent, d’un nouveau séjour de 10 jours à Rome, voilà quelques impressions, renseignements et conseils qui, à défaut de répondre à toutes les questions que se posent ceux qui se préparent au départ, pourront au moins leur donner quelques indications qui, subjectives ou objectives, restent bien évidemment à prendre ou à laisser.


Impression générale d’abord, Rome reste une destination incontournable, une ville magnifique d’une richesse artistique unique, qui ne peut laisser indifférent et qui mérite au moins une visite dans une vie. Plus de quarante ans après une première visite (et oui, déjà..), plusieurs passages et séjours, je peux faire personnellement un premier constat. Sans perdre de son incontestable intéret, la ville est de plus en plus inconfortable du fait d’une hygiène à la dérive, de façades entièrement taguées et d’une fréquentation qui tourne à la saturation de touristes et plus encore de voitures.


Concernant l’organisation d’un séjour, pour ce qui est du logement, après plusieurs expériences, la dernière, celle d’une location d’appartement dans le trastevere restera celle qui m’aura le plus satisfait. Le quartier est central, reste assez authentique et même si certains secteurs sont en voie de « boboïsation » il donne encore un bon aperçu de ce que l’on imagine de la vie romaine.


Pour se déplacer, les transports en commun ne sont pas optimum..Inutile à mon sens, pour un séjour d’une semaine de se lancer dans l’évaluation de l’intérêt d’une carte type « Roma Pass » ou similaire dans la mesure ou les « avantages » qu’elles sont sensées présenter demandent à être démontrés et exigent des calculs démentiels pour être valablement évalués. Pour un séjour supérieur à 3 jours une bonne carte ATAC de 7 jours (24 euros) fait parfaitement l’affaire et offre toutes les possibilités de déplacements que l’on peut imaginer.. même s’il est pratiquement impossible d’obtenir un plan général de tous ces réseaux (et que même les cartes du Routard 2020 sont, pour une fois, assez déficientes..). A noter enfin, en particulier pour les séniors, l’inconfort de longues stations debout dans les véhicules, les places assises étant assez systématiquement et impitoyablement occupées par les plus rapides qui sont souvent les plus jeunes..


Certaines vieilles pratiques persistent également au moment de passer à table. La cuisine italienne a ses adeptes et il n’est pas difficile de trouver une bonne table jusque dans les endroits touristiques les plus fréquentés. Par contre, vigilance au moment de l’addition qu’il est toujours préférable de vérifier..


Concernant les réservations « internet » et autres « coupe file » ils ont un évident intérêt en particulier lors des périodes particulièrement chargées (relativement en octobre). Pour ce qui est de la galerie Borghèse la tache est devenue pratiquement insurmontable dans un délai raisonnable (3 semaines minimum). Dommage ! La visite des musées du Vatican est incontournable et, en dépit de l'affluence, assez remarquablement organisée.


Bon séjour à Rome !


Date de l'expérience : 24/10/2019

Re: Mon retour d'un voyage de 10 jours à Rome

Signaler
giorgio
Il y a 2 mois
je ne suis pas sur qu'un quartier qui comptait au 31 decembre 2016, 8226 étrangers sur 19501 habitants soit le plus représentatif de la vie romaine , d'autant que plus de 95% des romains habitent dans des quartiers construits au XXe siècle et non dans des vieilles rues médiévales.
n'oubliez pas aussi de vérifier vos additions dans le 31 , en septembre à St Gaudens on m'avait compté 2 apéritifs ni bus ni commandés ; ça doit faire partie des vieilles pratiques haut garonnaises

Re: Mon retour d'un voyage de 10 jours à Rome

Signaler
avo6
Il y a 2 mois
Si une ville échappe au raz-de-marée touristique de nos jours c'est qu'elle n'offre pas beaucoup d'intérêt. 
Ceci dit c'est encore plus étouffant dans les petites villes que dans les grandes où  les touristes se disséminent un peu partout. 
Pour les voyageurs curieux il y a des endroits merveilleux peu ou pas du tout fréquentés par les touristes, y compris à  Rome : dans les palais de la Villa Torlonia où nous avons passé  trois heures nous avons croisé SIX VISITEURS, au Casino Dell'Aurora Pallaviccini  nous étions moins de dix, au Casino Boncompagni-Ludovisi notre groupe se composait de douze personnes, idem au Palazzo Pamphilij, au Piano nobile du Palazzo  Spada il n'y avait que nous trois, tout comme au musée  Boncompagni-Ludovisi  ( arts décoratifs et mode qui plus est , GRATUIT), nous avons visité le musée des Arts et traditions populaires seuls, etc. etc. Je reste à  votre disposition pour d'autres endroits peu fréquentés 
Mais ce sont souvent ceux qui ont l'instinct le plus grégaire qui s'étonnent de se retrouver entre eux .....
Le Trastevere est un des quartiers les moins romains et les plus touristiques qui soient....et de leur fait un des plus sales aussi.

Bons Plans Voyage Rome

Voyage Rome

Services voyage