Forum Canaries

Monter au Teide

7 réponses

Dernière activité le 04/06/2020 à 12:13 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Anne 85
Le 12 septembre 2019

Bonjour, je prépare notre séjour à Ténérife fin octobre.


En voulant réserver le téléphérique pour la montée au Teide, je me perds un peu dans tous les tarifs. Qui peut me renseigner ? Je souhaiterais ensuite monter à pied au sommet. Quel est le meilleur créneau horaire à votre avis ? L'idée étant de pouvoir profiter du paysage au sommet ! Mais doit-on réserver une heure pour redescendre.


Adepte des randos, je compte découvrir les différents parcs. Quelles randos incontournables me conseillez-vous ?


Pour info, je serai basée à Puerto de la Cruz.

Nous comptons également profiter des piscines/vasques en bord de mer. Quelles sont les plus sympas ?


Par avance merci de vos retours.

Anne

Re: Monter au Teide

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 10 mois
Bonsoir,

Si votre idée (géniale au demeurant) est de "profiter du paysage au sommet" (en gros, le but principal des milliers de personnes qui tous les mois montent au sommet du Teide, dont une bonne partie non pas en téléphérique mais à pied, tels de bons randonneurs), quelle que soit l'heure de la journée, à plus de 3.500m d'altitude, un paysage est beau de toute façon.

Ce n'est pas tant  l'heure qui compte, mais la météo du jour, or la météo par définition, celà n'est pas prévisible des semaines à l'avance. Si fort vent, le téléphérique ne fonctionnera pas, et vous apprécierez quand même les fabuleux paysages du Parc National du Teide, avec le Teide (et ses petits frères) omniprésents dans le paysage, sans nulle nécessité de monter au sommet.

Par ailleurs, si vous voulez monter au sommet du volcanTeide, soit à 3.700m. ce n'est pas non plus l'heure que vous souhaitez ni notre avis  qui compte, mais  les place restantes pour lesquelles il vous faut demander une autorisation, or pour fin octobre, il faut vous empresser de demander ce permis d'accès au sommet, et si tout n'est pas déjà complet, il ne vous restera plus qu''à adapter l'heure du téléphérique aux horaires que l'on vous proposera pour accéder à la cîme de l'ìle.

Si vous tapez, en français, sur google : "autorisation d'accès au sommet du Teide", sous vos yeux apparaîtra un planning vous indiquant s'il reste ou pas des places pour accèder au sommet sur les dates de votre séjour. C'est l'étape numéro 1. La demande d'autorisation d'accès au sommet est généreusement traitée gratuitement par le Parc National du Teide.

Une fois votre autorisation en poche, vous ouvrez le site du téléphérique où  les tarifs n'ont rien de compliqué à comprendre :

Vous êtes résidente aux Canaries et payez vos impôts sur l'archipel? Non. Donc tarif non Résident.
Vous allez faire l'ascension du Teide à pied et n'utiliser que le service de redescente ? Non.
Vous allez faire l'aller et le retour en téléphérique : Oui. Donc c'est 27€ par adulte.


"Vasques de bord de mer", n'exagérons rien : les piscines naturelles sont des espaces  formés par les laves lorsqu'elles rencontrent l'océan et s'y refroidissent, que la marée haute remplit ce qui permet des baignades plus ou moins sportives. Il y en a sur tout le pourtour de l'île, et toutes sont "sympas" : un bassin formé par les laves et la marée, c'est difficilement antipathique.

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)


Re: Monter au Teide

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 10 mois
Rebonjour Anne,

Bien qu'exposé de trés trés nombreuses fois sur ce Forum si vous remontez dans les archives  classées par  thèmes, et au cas oú ce ne soit pas clair dans mon message précédent :

Si vous n'avez pas d'autorisation d'accès au cratère du volcan Teide, soit l'archi-sommet de l'île, vous pouvez quant même monter en téléphérique jusqu'à 3.500m, profiter du point de vue et faire quelques pas à la base du cône.

Oú redescendre à pied : 1.500m de dénivelé environ, en mode rando.

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

Re: Monter au Teide

Signaler
Gégéroy
Il y a 2 mois
Bonjour, France (et les autres)

Armé d'un optimisme dont je ne me croyais pas capable, j'ai réservé la montée au sommet du Teide, pour fin septembre, dans le dernier créneau de la journée (15 à 17 h) - en supposant évidemment que de nouvelles péripéties covidiennes ou autres ne nous contraignent pas à y renoncer. Ma question : y a-t-il de quoi occuper largement son temps (randos diverses, etc.), une fois arrivé en haut du téléphérique, avant d'entrer dans le créneau horaire choisi, et si possible sans redescendre surgelé ? En d'autres termes, si je retiens aussi le téléphérique, ai-je intérêt à monter tôt dans la journée (dès le matin) ou une heure ou deux avant l'heure "fatidique" suffiront-elles à notre bonheur (et à notre refroidissement) ? A priori, je dirais que la première hypothèse est la bonne, mais je préfère avoir l'avis de quelqu'un qui semble avoir une connaissance approfondie de la question... Merci d'avance.

Re: Monter au Teide

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 2 mois
,, Bonjour, France (et les autres) Armé d'un optimisme dont je ne me croyais pas capable, j'ai réservé la montée au sommet du Teide, pour fin septembre, dans le dernier créneau de la journée (15 à 17 h) - en supposant évidemment que de nouvelles péripéties covidiennes ou autres ne nous contraignent pas à y renoncer. Ma question : y a-t-il de quoi occuper largement son temps (randos diverses, etc.), une fois arrivé en haut du téléphérique, avant d'entrer dans le créneau horaire choisi, et si possible sans redescendre surgelé ? En d'autres termes, si je retiens aussi le téléphérique, ai-je intérêt à monter tôt dans la journée (dès le matin) ou une heure ou deux avant l'heure "fatidique" suffiront-elles à notre bonheur (et à notre refroidissement) ? A priori, je dirais que la première hypothèse est la bonne, mais je préfère avoir l'avis de quelqu'un qui semble avoir une connaissance approfondie de la question... Merci d'avance.
**************************************************************

Bonjour à vous, 

Alors... Je ne sais pas comment vous imaginez le mois de septembre canarien, sous le 28ème parallèle à quelques encâblures du Sahara Occidental, mais fin septembre ici, c'est juste encore l'été. 

Donc SAUF perturbation météorologique venue d'ailleurs (de nos jours, on ne peut plus jurer de rien, mais de vraiment rien...)  car en septembre il est rare que des perturbations passent déjà nous rendre visite, entre 15 et 17h au sommet du Teide, en emportant de quoi vous couvrir, il fera largement meilleur qu'aux aurores après la nuit, parce qu'entre temps le Parc National aura été écrasé de soleil, même si à plus basse altitude venait à se former une mer de nuages non pas dûe à des nuages de pluie, mais à de la condensation.

Et de toute façon dans l'hypothèse d'une perturbation (bourrasque, vent...), le téléphérique serait à l'arrêt,donc vous ne pourriez pas accéder au sommet et pas non plus de congélation.

Par contre ce qui m'inquiète c'est votre remarque : si je retiens aussi le téléphérique.

Parce que si vous ne comptez pas le retenir,  un créneau  d'accès au sommet de15h/17h suppose de redescendre à pied, or le Teide n'est pas un petite collinette,  la descente suppose du temps et des genoux en forme. Fin septembre les journées sont encore longues, mais quand même...


Ma question : y a-t-il de quoi occuper largement son temps (randos diverses, etc.), une fois arrivé en haut du téléphérique, avant d'entrer dans le créneau horaire choisi?

En d'autres termes, si je retiens aussi le téléphérique, ai-je intérêt à monter tôt dans la journée (dès le matin) ou une heure ou deux avant l'heure "fatidique" suffiront-elles à notre bonheur (et à notre refroidissement) ? 


Je suis toujours (gentiment) amusée par ce type de questions :

A - Un volcan, c'est un triangle pointu en son sommet. Alors non, il n'y a pas de quoi passer des heures aux abords d' un sommet qui se rétrécit en pointe :) 

Autre chose, le site du téléphérique indique que le temps imparti à la Rambleta (station  haute) à celles et ceux qui ne vont pas au sommet ne dépasse généralement pas 1 heure, avec une petite rallonge pour ceux qui vont au sommet, ceci afin d'éviter une trop grande concentration de monde là haut au double motif de la sécurité des personnes, et de la protection et de la conservation des lieux.

Donc arriver une trentaine de minutes avant c'est suffisant, celà permet d'aller faire un tour au mirador du Pico Viejo, et de passer le checkpoint. Parce que lorsque vous serez au sommet, 200m plus haut, la vue est globalement la même... que 200m plus bas.

B - Quelque chose m'échappe : si vous voulez vous occuper plusieurs heures à faire des randos avant d'arriver à 15h au dernier tronçon... pourquoi ne pas faire l'ascension du Teide à pied plutôt que de monter en téléphérique ?

Selon votre forme et vos habitudes de marche c'est entre 3h30 et 5h de bonne grosse rando sur les flancs du Teide, en partant le matin c'est largement faisable si vous êtes randonneurs habituels. Mieux que ça comme occupation, c'est difficile.

Mon deuxième éternel amusement, c'est que si vous allez voir sur une carte à quoi ressemble le  Parc National du Teide, vous vous rendrez compte qu'il s'agit d'un immense espace naturel, classé au Patrimoine de l'Unesco s'il vous plaît, blindé de sentiers (près de 150km) de paysages volcaniques et de formations géologiques à couper le souffle, et dans cet espace, il y a entre autre un volcan (parce qu'il est loin d'être le seul) nommé le Teide.

Celà veut dire que si vous voulez vous occuper avant votre téléphérique, sans pour autant faire une ascension de 1.500m bien pentue sur les flancs du volcan, vous avez une centaine de km de sentiers tous plus beaux les uns que les autres pour occuper votre matinée, vous faire un fabuleux pique nique, et vous pointer vers 14h à la station du téléphérique.

Et ce site fabuleux qu'est le Parc National du Teide, vous aurez sans doute envie d'y remonter pour randonner et randonner encore, car il est inépuisable : personnellement j'y passe beaucoup de temps depuis près de 20 ans, et je ne m'en lasse pas car chaque jour est différent, chaque saison une nouvelle histoire.

Donc rassurez vous, c'est plutôt le temps qui vous manquera avant 15h, que l'inverse...

Et  surtout, gardez votre bel optimisme : on est gonflés à bloc, et on va en profiter, de ce beau mois de septembre ! :)

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

Re: Monter au Teide - France (Tenerife)
Parc National du Teide
En fleur : Alhelí del Teide (Erysimum scoparium)


Re: Monter au Teide

Signaler
Gégéroy
Il y a 2 mois
Bonjour, France
Ah ! comme je suis content de vous avoir amusée ! Vos réponses (j'en ai déjà vu pas mal) sont un vrai régal, et je vous en remercie.
J'ai bien pris note de toutes vos ramarques... et monterai donc au Teide sinon en maillot de bain, du moins sans tenue d'everestien - que je n'ai pas, d'ailleurs.
Pour ce qui est de la grimpette pedibus cum jambis, j'avoue que, si j'étais tout seul, je m'y lancerais assez volotiers. Mais je serai avec trois gentes dames (du fait de mon charme irrésistible), dont au moins une, voire deux ne se sentent pas réellement attirées (doux euphémisme) par ce genre d'exercice. A priori, ce sera donc le téléphérique, la honte aux joues mais l'esprit tranquille ; je vais retenir pour le début de l'après-midi.
Si ça se trouve, on se croisera sur les pentes du Teide : je reconnaîtrai votre sourire et vous reconnaîtrez... ah ben non, finalement, rien !...
Merci encore.

Re: Monter au Teide

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 2 mois
,, Bonjour, France
Ah ! comme je suis content de vous avoir amusée ! Vos réponses (j'en ai déjà vu pas mal) sont un vrai régal, et je vous en remercie.J'ai bien pris note de toutes vos ramarques... et monterai donc au Teide sinon en maillot de bain, du moins sans tenue d'everestien - que je n'ai pas, d'ailleurs.Pour ce qui est de la grimpette pedibus cum jambis, j'avoue que, si j'étais tout seul, je m'y lancerais assez volotiers. Mais je serai avec trois gentes dames (du fait de mon charme irrésistible), dont au moins une, voire deux ne se sentent pas réellement attirées (doux euphémisme) par ce genre d'exercice. A priori, ce sera donc le téléphérique, la honte aux joues mais l'esprit tranquille ; je vais retenir pour le début de l'après-midi.
Si ça se trouve, on se croisera sur les pentes du Teide : je reconnaîtrai votre sourire et vous reconnaîtrez... ah ben non, finalement, rien !...
Merci encore.
**************************

Bonsoir à vous,

Aaaaaah non, épargnez nous le maillot et les tongs, soit la tenue de ce nous appelons ici "le-touriste-en-tongs-de-las-américas",  bleu de froid en plein hiver à son arrivée à  la station haute,  où il ne reste que le temps de sauter dans la première benne en partance pour la redescente :=)

Donc oui, fin septembre et fin d'après midi,  la petite écharpe et la petite laine ou la polaire qui vont bien roulées dans le sac à dos, et un pantalon long (une chute sur roche volcanique, ça écorche particulièrement bien) , et ce quitte à ce que votre look en prenne pour son grade  ;) Mais pas forcément besoin de vous déguiser en ours polaire, le mieux sera d'ailleurs de vous enquérir de la méteo le moment venu.

Informez quand même vos 3 douces Princesses qu'après le téléphérique il faudra se mettre un peu en marche, pas beaucoup ni longtemps mais avec un démarrage à 3.500m, soit déjà de la haute montagne.  Parfois les non initiés s'essoufflent un peu, mais tranquillement et vaillamment on y arrive, avec effort récompensé au sommet.

Me croiser sur les pentes mêmes du Teide, c'est de moins en moins probable . Je vous dis un truc ? Mis à part l'indéniable satisfaction montagnarde de faire une belle ascension, de se confronter à une telle masse, de gravir un sommet, d'assister au lever du jour à 3.700m, ce n'est pas forcément le meilleur angle de vue, ni le sentier présentant la plus grande variété à l'intérieur du Parc National.

Et puis les années passant, on ne s'amuse plus à grimper tous les jours des dénivelés de 1.500m en démarrant à 2.300m sauf à y être vraiment obligé :)

Celà veut dire que lorsqu'on est souvent sur le site, on peut tout à fait avoir d'autres coins de prédilection,  au pied du complexe Teide-Pico Viejo par exemple, sans besoin de monter dessus pour en prendre plein la rétine, sur un très beau circuit où des oreilles dressées apprennent à reconnaître un dyke dans le paysage, une surface en bloc ou une surface pahoehoe, les petites plantes qui ont le courage et le culot de pousser dans ce lieu à la climatologie tellement contrastée, et autres petites merveilles issues du plus profond de nos grands volcans. 

Et ouvrez bien l'oeil, car 50% du temps c'est sur les sentiers du Teno que je risque de vous croiser avec vos Dulcinées, autre magnifique coin de prédilection où je me verrais bien reposer pour l'Eternité le moment venu :)

En tout cas merci pour cet échange, où il est enfin question d'horizon à moyen terme, de cÎmes et de grand bol d'air ! 

Confidence : le sac à dos est prêt, demain ces sont les grandes retrouvailles avec le toit de l'île après 3 mois à ne l'apercevoir que de loin : pincez-moi, je rêve :)

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

Re: Monter au Teide - France (Tenerife)
Quand les volcans sculptent le paysage- Ignimbrites soudées







Re: Monter au Teide

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 2 mois
Rebonjour !

Grandes retrouvailles cette semaine, après 3 mois cloué.e.s au sol, avec le Parc National du Teide, habituellement fréquentés par 4 millions de visiteurs par an, et là personne ou presque, on va le dire :  c'est un moment exceptionnel !

Gégéroy  : illustration de ce que je vous commentais il y a peu. S'occuper à randonner et à balader dans le PN du Teide avant de prendre le téléphérique n'est pas un soucis.

Là vous n'avez qu'un angle de vue réduit, on ne voit pas la totalité de l'amphithéàtre qu'est le Parc National,et là  nous sommes à plusieurs km de la base du Teide... celà vous laisse imaginer l'étendue de l'espace.

Ceci également à l'attention de celles et ceux qui imaginent que le sommet de l'île est un volcan et c'est tout, et que le seul intérêt est de se précipiter à prendre le téléphérique. Voire que leur séjour sera gâché parce qu'ils n'auront pas pu monter au sommet... :)
 

Re: Monter au Teide - France (Tenerife)

Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)

Bons Plans Voyage Canaries

Voyage Canaries

Services voyage