Forum Sicile

Pauvre Sicile

16 réponses

Dernière activité le 13/10/2019 à 21:18 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Ange-Benjamin
Le 04 septembre 2019

Nous avons visité, la Sicile pendant 15 jours.


Nous sommes parties de Palerme, et ensuite entournant


Mondello, isola delle femmine, Terrasini, Balestrate, Castellmare del golfo ,Scopello,  san vito lo Capo, Erice, Trapani,


Marsala, mazara del vallo, Castel vetrano,  salemi, Corleone, bagheria, Porticello, cefalu


Enna (ou nous sommes restés 10 jours pour visiter autour.)


Agrigente, sciala, Pozzalo, pachino, Syracuse Augusta Catane, taormine, aidone, piazza amerina, agira, regalbuto, paterno…


Voilà j’en oublie surement, c’est juste pour vous donner une idée.


Je vais vous donner maintenant mon point de vue, tout à fait subjectif, mais mon point de vue.


Deux choses nous ont sauté aux yeux très vite, la conduite Sicilienne, une espèce de grand n’importe quoi, personne ne respecte, ni les limitations, ni les feux, ni les stops, le clignotant semble être en option, les marquages au sol un accessoire. Bref la loi du plus fort, du plus con, du plus gros. Personne ne respecte personne. Vous attendez dans une file, une voiture double tout le monde, le conducteur bloque les voitures en contre sens, vous regarde tout en téléphonant et trouve normal de se rabattre devant vous. Dans les montagnes, une voiture vous double, mais une voiture le sur double, et sans visibilité. Un univers de brute, sans aucun respect. Quand je dis sans aucun respect c’est aussi des gens qui mangent dans leur voiture et qui jettent par les vitres les barquettes, papiers et autres cochonneries. C’est des stationnements gênant et dangereux.


La deuxième chose, ce sont les déchets, il n’y quasiment aucun endroit épargné, des décharges un peu partout, y compris dans des sites soi-disant classé, mais plus surprenant sous les tunnels, où l’on trouve des éléments électroménagers, comme des sacs poubelles, sous les ponts, les aires d’arrêts, plus on s’approche de grandes agglomérations, et plus ces décharges se multiplient…


C’était notre première fois en Sicile, nous avions hâte de voir des villes mythiques comme Syracuse, Palerme… J’ai bien lu sur d’autres post que réduire la Sicile à cela ce n’était pas bien où je ne sais pas quoi. Il n’y a aucun respect des Siciliens, pour rien, ni pour leur île, ils balancent tout et n’importe quoi, n’importe où, on peut me dire il y à pire ailleurs ce qui est surement possible es ce que cela doit être toléré pour autant. Je dis non, la Sicile est une vaste étendue agricole, où l’écobuage se pratique à une échelle que je n’avais jamais vue. Au point que des zones entières échappent aux incendiaires, m’étant le feu à des parcelles (oliviers, citronniers…) Une autre pratique c’est le feux dans les décharges sauvages ce qui fini là aussi par bruler parfois jusque dans les entrés de ville (Syracuse, Catane, Marsala, Caltanissetta, Enna, Agrigente, Paterno….)Et pour finir les petites arnaques à deux balles, les stations essence qui vous affichent le diesel à 1.41€, mais à la pompe il est à 1.57€.


Au fait si vous louer une auto à l’aéroport de Palerme, pas de station essence à l’aéroport, du coup tout le monde fait la même chose, on cherche la station la plus proche qui est à Carini (5km) et comme c’est la seule station que vous êtes pressé, le diesel est à 1.97€


Le chariot pour les bagages c’est 1€, mais vous ne récupérez pas du coup il y a des chariots un peu partout sur les parkings. Les distributeurs de clopes, bien foutu, mais il faut soit une pièce d’identité (au bon format donc pas les nôtres) soit avoir son empreinte digitale enregistrée. Bon normal alors rend moi mon billet, mais non il vous rend un avoir du coup vous êtes quitte pour revenir quand la boutique sera ouverte (si elle ouvre).


Bref la Sicile est une mine dans le patrimoine mondial, vestiges Grec, Romains, Arabes, Normand…


Hélas, j’aurais tendance à dire, les moyens ne sont pas là, donc tout cela part en  «sucette» des églises, des monastères avec des zones non accessible parce que cela s’effondre, parce que des travaux, dégâts des eaux, mais aussi des cirques (théâtres grec Syracuse) sous les ronces, avec des déchets un peu partout, avec des poubelles pleines qui débordent (devant le vigile qui surveille la sortie) de l’herbe qui pousse dans la chapelle (Catane) des partie non accessibles parce que cela s’effondre (Enna château Lombardie) bref un tel foutage de gueule, que même en plein mois d’aout les parkings sont vide, les touristes absent, et les commerces autour qui ferment.


Parlons des villes de la périphérie. C’est moche, sale sans aucun attrait, les zones industrielles souvent désertées…. A la sortie de Catane, d’anciens villages de vacances complétement à l’abandon (Avantage nous avons pris le risque d’y rentrer et des plages gratuite)


Les plages alors j’ai lu de tout, il y a des plages magnifiques en Sicile, et c’est vrai, d’un autre côté c’est une ile, alors heureusement, mais avec une superficie trois fois plus importante que la Corse, la majeure partie des plages sont payantes et moches. Celles qui sont gratuites sont sale où inaccessible. Pour garder la comparaison avec la corse, 95% des plages Corse sont accessible, propre et le nombre de site magnifique en Corse ne se compte même pas. La Sicile est trois fois plus grande et offre une misère en site magnifique, quant à la propreté je passe….


Voilà pour nous la Sicile est une aberration, écologiquement c’est à peine croyable, Au point de vue du patrimoine, ils devraient être sanctionné pour mise en péril de l’histoire de l’humanité. D’un point de vue culturel, la loi du plus fort, la jungle, je ne respecte rien ni personne. Des parcelles agricoles si vaste, que le moindre orage dévaste tout (plus de haies, plus de bosquets). Des serres à perte de vue pour des légumes qui n’ont aucune saveurs…


Nous y retournerons sans doute une fois, parce que nous n’avons pas eu le temps de visiter l’Etna et le Stromboli (problèmes de santé) mais c’est vraiment la seule chose qui peut nous amener à retourner sur une telle porcherie….


Date de l'expérience : 14/08/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
giorgio
Il y a 1 mois
propos diffamatoires et mensongers prenant quelques cas particuliers pour des généralités 

Re: Pauvre Sicile

Signaler
Ange-Benjamin
Il y a 1 mois
Réponse stupide, et grossière t(entant de faire prendre des vessies pour des lanterne
Date de l'expérience : 05/09/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
Ange-Benjamin
Il y a 1 mois
,, propos diffamatoires et mensongers prenant quelques cas particuliers pour des généralités 
J’espère que tu auras pu voir les infos sur france2 à midi le 5/09/2019. Petit reportage sur Palerme la Sicile. je met le lien plus bas...Au-delà de ce qui est dit et qui confirme pas mal ce que je dis regarde la plage de Palerme et dit moi que ce sont des propos diffamatoires.Tu devrais sortir des sentiers bisounours touristes où on regarde avec des œillères ce qui est présenté et présentable.En fermant les yeux sur ce qui n’est pas présentable. La mafia n'excuse pas toutRegarde bien se reportage, et particulièrement le moment où le militant présente les chantiers inutiles, il est sur une plage à Palerme regarde bien ce n’est pas moi qui ai choisi la plage…

https://www.france.tv/france-2/direct.html


Date de l'expérience : 05/09/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
calolu
Il y a 1 mois

@ Anne-Benjamin

Vous devez sûrement habiter un endroit où tout est parfait, les gens nickels.  Super.

Vos commentaires sont affligeants.

....





Re: Pauvre Sicile

Signaler
Ange-Benjamin
Il y a 1 mois
,,
@ Anne-Benjamin

Vous devez sûrement habiter un endroit où tout est parfait, les gens nickels.  Super.

Vos commentaires sont affligeants.

....


Votre réaction est affligeante. Avoir des œillères de touristes ne voir que ce qu’y est magnifique, quand les gens vivent dans la merde, c’est une attitude de touristes bobos « Je me fou de ce qu’il y a autour pourvu que j’aie mes vacances de rêves. Ma photo bien cadrée dans le théâtre grec, ou sur la plage de cefalù» super la découverte de la sicile, c’est comme si on résumé la France à la tour Eiffel, le mont saint Michel et le pont d’avignon en oubliant bien sûr d’aller voir les quatiers nord de marseille, le 93, Luzenac, golfech…Entrez dans les terres, sortez des sentiers battus et allez voir autre choses d que la vallée des temples, passez par exemple du temps villaggio Mosé, ou à motaperto en bref sortez un peu des sentiers touristiques…





Date de l'expérience : 20/08/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
calolu
Il y a 1 mois
@ Anne-Benjamin

Sachez une chose, les Siciliens ne vivent pas dans la merde. A ce propos, vous avez bien pris votre douche 2 fois par jour, vous avez bien tiré la chasse d'eau, (ceux qui connaissent les Siciliens savent de quoi je parle), et justement ceux-là n'en ont rien à foutre des touristes.
Vous voyez, vous n 'avez pas ouvert toutes les portes.

Ciao

...............


Re: Pauvre Sicile

Signaler
Ange-Benjamin
Il y a 1 mois
,, @ Anne-Benjamin

Sachez une chose, les Siciliens ne vivent pas dans la merde. A ce propos, vous avez bien pris votre douche 2 fois par jour, vous avez bien tiré la chasse d'eau, (ceux qui connaissent les Siciliens savent de quoi je parle), et justement ceux-là n'en ont rien à foutre des touristes.
Vous voyez, vous n 'avez pas ouvert toutes les portes.

Ciao

...............

Quand je vous dis que vos propos sont affligeants, d’une part vous semblez croire que vous détenez une vérité universelle que seul l’initié pourrait connaitre. L’eau en Sicile, le secret que seul les siciliens et leurs amis possèdent. Et oui l’eau pour des raisons obscure, si j’ai bien compris la mafia gère, n’alimente les réseaux que le matin, l’eau est une denrée rare. Du coup les siciliens ont des immenses cuves, soit sur les toits soit dans les caves, pour ceux qui peuvent en avoirs, les poubelles sont triées, les déchets plastiques, une pour les papiers, une pour les déchets humides, une pour les déchets non recyclables, mais comme elles ne sont pas où peu ramassées, elles sont jetées n’importe où… Ne croyais pas que parce votre avis vous semble si important et à teneur si parfaite que vous détenez le saint graal, vous n’êtes pas d’accord vous argumentez et vous ne traitez pas les autres de nom d’oiseaux. Je donne mon avis c’est tout. Et à priori il semblerait que bons nombres de personnes est vue comme moi la Sicile dans un état plutôt lamentable….Que vous soyez avec chacun de nous pas d’accord pas de problèmes mais au lieu d’agresser les gens dites pourquoi c’est si merveilleux pour vous, vous devez vivre dans un endroit particulièrement sale, ou les gens sont livrés à eux même pour apprécier un tel mode de vie (c’est un clin d’œil) on peut vous retourner l’arguments c’est très facile, on peu même vous retourner « restez y si vous aimez tant c’est aussi con que n’y allez pas si vous n’aimez pas voir d’autres horizons »Voilà ce sera la dernière j’ai bien compris que dans ce forum il fallait « woauw » « ho la belle bleue » des « ma ma mia » bref pas de vision perso bien dans le moulle tout ira pour le mieux.



Date de l'expérience : 10/09/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
Fred2105
Il y a 1 mois
Je reviens de Sicile. Belles choses à voir, mais une poubelle à ciel ouvert et beaucoup d'incivilités.  Je ne crois pas que j'y retournerais.
Date de l'expérience : 21/08/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
Eleanor33
Il y a 1 mois
Bonjour,
Entièrement d'accord avec vous sur toute la ligne. Quel irrespect pour l'environnement, la Sicile est vraiment une décharge à ciel ouvert, on imagine le degré de pollution et l'état de l'île pour les générations à venir. Une précision nous concernant quant au prix du carburant: pour nous (photos à l'appui), 1,419 € le litre en self service contre 1,841 € servi par le pompiste et comme par hasard, le terminal CB ne fonctionnait pas donc impossible de se servir soi-même. Une dame a exigé qu'il soit rebranché et miracle, un coup de tournevis et tout remarchait... Autre chose, réclamez votre ticket dans les restaurants, nous nous sommes aperçus trop tard qu'une bière indiquée 5,50 € sur le menu nous a été facturée 8 € ! Quant aux plages idylliques annoncées dans tous les guides, elles sont rares et bien sûr payantes. Les autres sont couvertes de déchets en tous genres, jusqu'aux couches culottes abandonnées sur place.
En bref, malgré quelques jolies villes comme Ortygia, Noto ou Agrigente, notre avis est très mitigé; seul point positif, les hôtels sont très propres et le personnel attentionné et très accueillant mais nous savons d'ores et déjà que nous n'y retournerons pas.

,,Nous avons visité, la Sicile pendant 15 jours.
Nous sommes parties de Palerme, et ensuite entournant
Mondello, isola delle femmine, Terrasini, Balestrate, Castellmare del golfo ,Scopello,  san vito lo Capo, Erice, Trapani,
Marsala, mazara del vallo, Castel vetrano,  salemi, Corleone, bagheria, Porticello, cefalu
Enna (ou nous sommes restés 10 jours pour visiter autour.)
Agrigente, sciala, Pozzalo, pachino, Syracuse Augusta Catane, taormine, aidone, piazza amerina, agira, regalbuto, paterno…
Voilà j’en oublie surement, c’est juste pour vous donner une idée.
Je vais vous donner maintenant mon point de vue, tout à fait subjectif, mais mon point de vue.
Deux choses nous ont sauté aux yeux très vite, la conduite Sicilienne, une espèce de grand n’importe quoi, personne ne respecte, ni les limitations, ni les feux, ni les stops, le clignotant semble être en option, les marquages au sol un accessoire. Bref la loi du plus fort, du plus con, du plus gros. Personne ne respecte personne. Vous attendez dans une file, une voiture double tout le monde, le conducteur bloque les voitures en contre sens, vous regarde tout en téléphonant et trouve normal de se rabattre devant vous. Dans les montagnes, une voiture vous double, mais une voiture le sur double, et sans visibilité. Un univers de brute, sans aucun respect. Quand je dis sans aucun respect c’est aussi des gens qui mangent dans leur voiture et qui jettent par les vitres les barquettes, papiers et autres cochonneries. C’est des stationnements gênant et dangereux.
La deuxième chose, ce sont les déchets, il n’y quasiment aucun endroit épargné, des décharges un peu partout, y compris dans des sites soi-disant classé, mais plus surprenant sous les tunnels, où l’on trouve des éléments électroménagers, comme des sacs poubelles, sous les ponts, les aires d’arrêts, plus on s’approche de grandes agglomérations, et plus ces décharges se multiplient…
C’était notre première fois en Sicile, nous avions hâte de voir des villes mythiques comme Syracuse, Palerme… J’ai bien lu sur d’autres post que réduire la Sicile à cela ce n’était pas bien où je ne sais pas quoi. Il n’y a aucun respect des Siciliens, pour rien, ni pour leur île, ils balancent tout et n’importe quoi, n’importe où, on peut me dire il y à pire ailleurs ce qui est surement possible es ce que cela doit être toléré pour autant. Je dis non, la Sicile est une vaste étendue agricole, où l’écobuage se pratique à une échelle que je n’avais jamais vue. Au point que des zones entières échappent aux incendiaires, m’étant le feu à des parcelles (oliviers, citronniers…) Une autre pratique c’est le feux dans les décharges sauvages ce qui fini là aussi par bruler parfois jusque dans les entrés de ville (Syracuse, Catane, Marsala, Caltanissetta, Enna, Agrigente, Paterno….)Et pour finir les petites arnaques à deux balles, les stations essence qui vous affichent le diesel à 1.41€, mais à la pompe il est à 1.57€.
Au fait si vous louer une auto à l’aéroport de Palerme, pas de station essence à l’aéroport, du coup tout le monde fait la même chose, on cherche la station la plus proche qui est à Carini (5km) et comme c’est la seule station que vous êtes pressé, le diesel est à 1.97€
Le chariot pour les bagages c’est 1€, mais vous ne récupérez pas du coup il y a des chariots un peu partout sur les parkings. Les distributeurs de clopes, bien foutu, mais il faut soit une pièce d’identité (au bon format donc pas les nôtres) soit avoir son empreinte digitale enregistrée. Bon normal alors rend moi mon billet, mais non il vous rend un avoir du coup vous êtes quitte pour revenir quand la boutique sera ouverte (si elle ouvre).
Bref la Sicile est une mine dans le patrimoine mondial, vestiges Grec, Romains, Arabes, Normand…
Hélas, j’aurais tendance à dire, les moyens ne sont pas là, donc tout cela part en  «sucette» des églises, des monastères avec des zones non accessible parce que cela s’effondre, parce que des travaux, dégâts des eaux, mais aussi des cirques (théâtres grec Syracuse) sous les ronces, avec des déchets un peu partout, avec des poubelles pleines qui débordent (devant le vigile qui surveille la sortie) de l’herbe qui pousse dans la chapelle (Catane) des partie non accessibles parce que cela s’effondre (Enna château Lombardie) bref un tel foutage de gueule, que même en plein mois d’aout les parkings sont vide, les touristes absent, et les commerces autour qui ferment.
Parlons des villes de la périphérie. C’est moche, sale sans aucun attrait, les zones industrielles souvent désertées…. A la sortie de Catane, d’anciens villages de vacances complétement à l’abandon (Avantage nous avons pris le risque d’y rentrer et des plages gratuite)
Les plages alors j’ai lu de tout, il y a des plages magnifiques en Sicile, et c’est vrai, d’un autre côté c’est une ile, alors heureusement, mais avec une superficie trois fois plus importante que la Corse, la majeure partie des plages sont payantes et moches. Celles qui sont gratuites sont sale où inaccessible. Pour garder la comparaison avec la corse, 95% des plages Corse sont accessible, propre et le nombre de site magnifique en Corse ne se compte même pas. La Sicile est trois fois plus grande et offre une misère en site magnifique, quant à la propreté je passe….
Voilà pour nous la Sicile est une aberration, écologiquement c’est à peine croyable, Au point de vue du patrimoine, ils devraient être sanctionné pour mise en péril de l’histoire de l’humanité. D’un point de vue culturel, la loi du plus fort, la jungle, je ne respecte rien ni personne. Des parcelles agricoles si vaste, que le moindre orage dévaste tout (plus de haies, plus de bosquets). Des serres à perte de vue pour des légumes qui n’ont aucune saveurs…
Nous y retournerons sans doute une fois, parce que nous n’avons pas eu le temps de visiter l’Etna et le Stromboli (problèmes de santé) mais c’est vraiment la seule chose qui peut nous amener à retourner sur une telle porcherie….
Date de l'expérience : 14/08/2019



Date de l'expérience : 14/09/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
ET-neran
Il y a 3 semaines
Bonjour,
Tout ce qui est dit dans ce commentaire est certes vrai MAIS :
- ceux qui ont déjà conduit dans le sud de notre beau pays de France pourrons témoigner qu'il y règne le même n'importe quoi. Petit exemple en passant, il est courant que des voitures stationnent sur les voies de circulation des tunnels niçois et vous pourrez constater à Marseille que le port du casque en scooter est aussi facultatif qu'en Sicile,
- pour ce qui est des déchets, on pourrait également citer Marseille dont certains quartiers, le Panier par exemple, ne sont pas sans rappeler des rues de Sicile. Cependant, pour que vous ne pensiez pas que je fais une fixation sur Marseille, je vous conseille de flâner dans les rues de Paris entre la gare de l'Est et le canal saint Martin et, tant que vous y êtes, poussez donc jusqu'à la place de la bataille de Stalingrad.
- en ce qui concerne le respect de la nature, il se trouve qu'alors que je marchais vers l'église de l'île de Vulcano j'ai été dépassé par un couple de français, plus jeunes que moi, qui avaient loué un de ces pseudo quad qui font un bruit assourdissant et dont le moteur deux temps vous laisse cette bonne odeur d'huile brulée. Espérons que ceux-là ne viendront pas grossir les rangs des manifestants du vendredi ! Si le tourisme de masse n'apportait pas une clientèle fournie à tous les loueurs de voiture, scooter, quads... ce serait toujours ça de gagné.
- enfin, en ce qui concerne les arnaques, je peux témoigné que l'agence d'une société de location de voiture implantée internationalement située à côté de la gare de Lyon, a tenté de me facturer un plein d'essence alors que je l'avais fait à la station qui se situe à 50m sur les quais de Seine. Pour obtenir réparation du préjudice, il a fallu que je me rende sur place ou l'on m'a alors affirmé qu'il devait s'agir d'une erreur. J'espère que j'étais le seul client dans ce cas...

Comme vous l'aurez compris, la Sicile n'a malheureusement pas l'exclusivité des maux que vous décrivez; nous avons les mêmes en France.

« Si tu es à Rome, vis comme les Romains ; si tu es ailleurs, vis comme on y vit. »

Parce que, malgré tout cela : 
- même si le sicilien a le klaxon facile, il n'y ajoute pas le geste déplacé ou menaçant que l'on peut trouver par chez nous
- lors de mes balades nocturnes dans les ruelles de Catane, Palerme ou Syracuse je ne me suis jamais vu proposer "du shit" comme cela fut le cas à Toulouse dans les mêmes conditions
- les villes ont gardé une vraie activité marchande : ce fut pour moi un vrai bonheur de sentir, à proximité des marchés de Catane, les odeurs de sang et de poisson qui ont disparu de nos villes asseptisées où tous les artisans ont périclité à cause de la concurrence des grandes surfaces
- les villages et villes de moyenne importance ont encore une vie culturelle importante : à Raguse, ville de 75000 habitants, vous trouvez une université de littérature étrangère, la bibliothèque de Taormina (10 000 habitants) comporte une collection importante d'incunable qu'elle numérise afin de les mettre à disposition de ses lecteurs

Et surtout parce que, pour que les siciliens aient envie de maintenir leur patrimoine en état, il faudrait que les hordes de touristes en finissent avec leur comportement proche du Bidochon et s'intéressent davantage à la beauté des lieux qu'ils visitent qu'à la nécessité de poster sur leur réseau prétendument social leurs autoportraits...

Re: Pauvre Sicile

Signaler
pere-fol
Il y a 3 semaines
de retour de sicile le 24 septembre 2019 et pour ma par je suis moi et ma femme comblé par la sicile je me suis perdu dans les rues de palerme un délice il y a avait des sacs poubelles et alors! je me suis laissé transporté par la culture et je pense que le bute d'un voyage s'est sa.quand je suis invité dans un pays ou chez des gens sale ou pas je garde mes remarques pour moi cela s'appel le respect moi je dit pauvres francais qui passe sont temps à se plaindre et a critiqué.
Date de l'expérience : 16/09/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
calolu
Il y a 3 semaines

Surtout  qu'il ne manque pas un jour sur les journaux où l'on peut lire : tel ou tel groupe a ramassé xxxx kgs de déchets, avec mention : Bravo à eux.
C'est formidable, non ?

.....
.....

Re: Pauvre Sicile

Signaler
White Tiger
Il y a 3 semaines
Pauvre de toi, t’as raté ton séjour en Sicile

Re: Pauvre Sicile

Signaler
calolu
Il y a 3 semaines

@WHITE TIGER

Ils sont nombreux malheureusement.
 
.......
......

Re: Pauvre Sicile

Signaler
danjeani
Il y a 2 semaines
Bonjour
je reviens de Sicile où j'ai passé 15 jours autour de Palerme
J'ai parcouru 1500 km et contrairement à vos remarques je n'ai pas trouver d'agressivité dans la conduite en Sicile
C'est vrai qu'il ne respecte pas le code de la route ,mais tout se passe dans le calme
Très peu de klaxon aux croisements malgrés une bonne pagaille Tu t'introduits dans le flots de voitures et tu passes en douceur  Au bout de 2 où 3 jours tu as compris le système et tu suis le mouvement
C'est vrai qu'ils coupent les priorités,débouchent devant toi,double sur les lignes blanches
(lorsque elles sont encore visibles)
Nous n'avons pas vu un seul accident et sur l'autoroute Trapani Messine (300km°) des panneaux indiquent ZERO mort en 2018
Malgrés les emboutillages à Palerme nous avons apprécier le respect de la voie de droite
réservée aux vehicules qui rentrent où qui sortent de l'autoroute qui traverse la ville
J'ai 73 ans et je n'apprécie pas la conduite à Lyon ou à Paris ou je me sens souvent agressé
Concernant l'état de propreté je trouve votre remarque exagérée En effet beaucoup de plastique ,mais pas de façon décrite dans le commantaire  d'Ange Benjamin
J'ai trouver la Sicile magnifique avec beaucoup de dénivelé et des paysages fantastiques
Un acceuil chalheureux surtout dans les villages perchés
TRAPANI AGRIGENTE CEFALU MESSINE PALERME LES VILLAGES PERCHES LES ILES EOLIENNE
Date de l'expérience : 27/09/2019

Re: Pauvre Sicile

Signaler
levar
Il y a 1 semaine
peut etre qu'autour de Palerme c'est "propre "mais nous avons fait un circuit de 15 jours dans le sud de la sicile de Trapani à l'Etna en passant par Agrigente ,Raguse Noto syracuse etc et reour par le centre.Nous avons eviter les autoroutes et les grandes route et je peux vous dire que je n'ai jamais vu autant de sacs de poubelles le long des routes.impossible de s'arreter sur les degagements qui s'apparente a des dechetterie..Nous avons même vu une route coupée car en plein milieu il y avait des gravats et des poubelles qui barraient la route.ca qui est biarre c'est que partout ou nous avons sejourné les gens font du tri selectifs et le ramassage des ordures semble exister dans les villes et villages mais ensuite......
quand à la conduite c'est effectivement du grand n'importe quoi,aucun respect des limitation de vitesse des lignes blanches etc...ils se garent pas ils posent leurs voiture ou bon leur semble.
Nous avons vu de très belles choses mais n'avons aucune envie d'y retourner.


Date de l'expérience : 25/09/2019

Bons Plans Voyage Sicile

Voyage Sicile

Services voyage