Forum Nicaragua

Volcan Concepción à l'île d'Ometepe (Nicaragua) : seul ou sans guide ? mai 2019

Avis non contrôlés
Signaler
Stefifou-rc
Le 26 août 2019
Bonjour à tous,

Lors d'un tour d'Amérique latine, je me suis posé cette question et fouiller sur internet n'a que renforcé mes interrogations. Voici mon opinion :

En bref, OUI c'est POSSIBLE bien que théoriquement INTERDIT, mais pas pour n'importe qui.

Voici mes explications détaillées avec mon compte-rendu. Voyageurs intrépides et allergiques aux tours opérateurs, n'hésitez pas à me poser vos questions.

Mon profil : excellent marcheur, bon sens de l'orientation, très déterminé mais vraiment pas du tout tête brûlée et prêt à renoncer si ça paraît mal tourner (important pour faire ça tout seul à mon avis).
Mai : début de la saison des pluies donc temps aléatoire et capricieux.


"Ça fait 3 jours que je scrute sous tous les angles les volcans de l’île, en particulier le volcan Concepción, le plus proche et aussi le plus haut (1610m sachant qu’Ometepe est au niveau de la mer). J’ai remarqué que même les jours pluvieux, en début d’après-midi, son sommet est dégagé. En plus, pour la première fois, il fait beau !
Je refuse les propositions de tours pour éviter les mauvais marcheurs et accessoirement les prix très chers (environ 15$/personne !). Je me pointe donc à la guérite en bas de la montée dans l’espoir de trouver un guide abordable (ils valent 24$ quelle que soit la taille du groupe) et qui puisse me suivre. En discutant 5 minutes avec le gars, nous arrivons à 2 conclusions : aucun guide ne montera avec moi vu mon budget et je peux monter tout seul au moins jusqu’au mirador étant donné que j’ai de l’expérience. Il me laisse donc passer après avoir payé mon entrée. Je commence par prendre des trombes d’eau sur la tronche dans la forêt. Une fois arrivé au mirador, je me retrouve enfin à peu près au sec, peut-être parce que je suis au-dessus du nuage.
J’aperçois désormais le reste du chemin puisque le ciel est plutôt dégagé. Et je peux aussi voir 2 personnes (dont un guide je suppose) en pleine ascension. Je décide donc de tenter le coup puisque ça me donne une idée assez précise de là où mettre les pieds même s’il n’y a pas vraiment de chemin. Je les rattrape rapidement : la touriste était épuisée et sur le point de rebrousser chemin. Qu’à cela ne tienne, je continue et croise finalement le pote suisse de mon auberge de jeunesse juste avant le sommet. Il attaque la descente et me donne un conseil utile pour la petite crête où passer juste avant le sommet. Le reste du groupe était resté à mi-chemin. J’ai donc bien fait de ne pas prendre le tour : je suis monté en 2h55 et lui en quasiment 2h30 de plus. Malgré une nuée d’insectes qui me dévorent, sans doute dûs au microclimat du cratère, j’admire la vue extraordinaire sur le cratère, puis l’autre volcan, puis le Costa Rica au loin, le tout bordé par cet immense lac. Puis je redescends vite de quelques mètres pour me débarrasser des horribles insectes pour faire une pause déjeuner avant la descente qui s’annonce très technique.
Je finis par rattraper et dépasser le groupe de l’auberge de jeunesse. Total de la descente : 2h15."


Sans guide, c’est délicat mais faisable par temps dégagé. Vraiment, c'est une montée/descente technique à partir du mirador : revêtement de pierres très coupantes. C'est impératif d'avoir de très bonnes chaussures, des baskets ne suffisent pas à mon avis. Si le temps n'est pas dégagé, il me paraît effectivement dangereux d'entreprendre la montée sans guide : il y a vraiment des crevasses, des risques de glissement de terrain avec l'érosion et une bonne connaissance du terrain est dans ce cas indispensable. Sinon, par temps clair, on s'en sort avec un peu de débrouillardise : regarder le chemin logique et/ou suivre les empreintes de pas. Seul passage vraiment délicat où je ne m'en serais pas sorti sans le conseil du Suisse : les derniers mètres, où on peut facilement se retrouver à agoniser dans une crevasse. Vraiment, ATTENTION à cet endroit. Encore une fois, c'est largement faisable par temps dégagé mais ce n'est pas destiné à n'importe qui. 


Concernant le volcan jumeau, il est manifestement moins difficile, moins technique et moins dangereux, si vous l'entreprenez tout seul.

Bonne chance !
Date de l'expérience : 25/05/2019

Bons Plans Voyage Nicaragua

Voyage Nicaragua

Services voyage