Forum Afrique du Sud

Retour et récit de 3 semaines en Afrique du Sud (été 2019)

6 réponses

Dernière activité le 15/08/2019 à 13:46 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
stefco
Le 14 août 2019

Voici un petit bilan de 3 semaines de voyage en Afrique du Sud (+ Swaziland)

C’est un aperçu de ce qu’il est possible de faire et un modeste point de vue. Il ne s’agit pas d’un récit de voyage romancé mais plutôt de détails sur l’itinéraire et la logistique. Ce qui peut répondre à de nombreuses questions avant de partir en AFS, comme celles que j’ai pu me poser :)
J'en profite pour remercier toutes les personnes des forums qui m'ont aidée à peaufiner ce beau voyage!

 

Période de l’année : de fin juillet à mi-août (20 jours complets sur place)

Style voyage : organisé en autonomie, en couple, sac à dos. Beaucoup de repas réalisés par nos soins, quelques restaurants et extras.

Construction du voyage : à l’aide des guides Lonely Planet et Le Routard (très complémentaires) et sur les forums du routard et « voyageforum ». Le blog « valise et flemmardise » était également une bonne source d’inspiration pour l’itinéraire : https://valise-et-flemmardise.com/category/voyages/afrique/afrique-du-sud/

Activités : Safaris, parcs nationaux et jardins botaniques / Bateaux pour les hippos et les baleines / Petites randos / Plages (pas de baignade : eaux froides à cette époque ou dangereuses avec les requins) / Tour d’hélicoptère / Visites : Musée du requin, visite de Soweto, Musée de l’apartheid

Nous avons très peu visité les villes par choix car nous venions surtout pour les grands espaces et les animaux. L’Afrique du Sud regorge de parcs nationaux très bien gérés avec des sensibilisations au respect de l’environnement.

Vols : Nous avons réservé avec la compagnie Alitalia (env 828€ les billets car nous les avons achetés en avril, donc assez tard) : très bonne compagnie. Trajet : 2h de vol jusqu’à Rome + 1 escale de 1h30 + 10h de vol pour Johannesburg.

Météo : Beau temps, températures variables (c’est l’hiver sur place mais plutôt aux alentours de 15°C les matins et 25°C les après-midis… du vent au Cap et un temps plus changeant)

Le jour se levait vers 6h pour se coucher vers 18h.

Rythme : Nous vivions au rythme du soleil. La nuit tombant tôt, nous nous levions vers 6h pour pouvoir profiter au maximum.

Argent : La devise est le rand (R ou ZAR). Il y a beaucoup de DAB (ATM) sur place donc aucun problème pour retirer de l’argent. 15 RAND = 1€ environ. Les tarifs sont un peu moins élevés qu’en Europe.

Transports : Nous avons loué une voiture sur place (solution retenue par la majorité des voyageurs en AFS), il serait très complexe de se déplacer uniquement en transports en commun ou cela prendrait plus de temps. La location de voiture permet de la liberté dans les différents parcs. Les routes sont très bonnes globalement (certains tronçons en dehors des autoroutes présentent cependant certains dangers : des personnes marchent sur les bas-côtés, certains traversent à des endroits improbables, parfois des grands trous et des ralentisseurs costauds). Nous avons fait 2 locations de voiture : une pour la partie Est et une pour le Cap. Il y a de très nombreuses stations essence sur place. Les pompistes font le plein et lavent systématiquement le pare-brise (prévoir un petit pourboires).

Nous avons effectué 2 vols internes avec la compagnie Kulula. Vols à l’heure et environ 60€ par vol. Vols effectués : Durban > Cape Town / Cape Town > Johannesburg   

Hébergement : Nous avons privilégié les logements Airbnb et booking pour le confort, pour pouvoir gérer une partie de nos repas et pour les parkings sécurisés. Il y a cependant un bon réseau d’auberge de jeunesse sur place.

Sécurité sur place : Nous avons lu beaucoup de choses et mises en garde parfois alarmantes sur la sécurité. Notre sentiment sur place était différent. Il faut bien entendu faire preuve des mesures habituelles de sécurité en voyage : ne pas porter d’objet de valeur, ne pas sortir des liasses de billets lors des paiements et bien veiller à ses affaires. Nous pouvons rajouter ces consignes supplémentaires : bien verrouiller les portières des voitures lors des trajets également, remonter les fenêtres lors des trajets, ne pas laisser d’objets ou sacs visibles dans le véhicule, garer la voiture uniquement sur des parkings sécurisés et ne pas hésiter à donner un pourboire aux gardiens de parking. Il faut également dans les villes ne pas envisager de se déplacer à pieds quand il fait nuit.

Nourriture : Des grands supermarchés permettent de faire des ravitaillements. Dans les restaurants, la nourriture est variée et vous trouverez un large panel comme nous pouvons trouver en Europe.

Il y a également 2 chaînes de fast-food (oui oui) très bonnes : Nando’s (spécialisés dans le poulet, très bon… pas KFC hein), et Kauai (wraps et jus frais). Les sud-africains sont des viandards et adorent les BBQ. De nombreux logements sont équipés et ça permet de faire des bons BBQ.

L’AFS a du très bon vin !!

Réseaux et technologies : Globalement un bon réseau téléphonique. Le wifi rame souvent mais les connexions en données mobiles sont de bonne qualité. La bonne nouvelle c’est que plusieurs opérateurs incluent l’AFS dans ses destinations sans frais d’itinérance. Ainsi, avec Free, nous avons pu utiliser nos téléphones sans problème pour des appels (en AFS et en France), SMS, MMS et data 25Go. Nous les avons beaucoup utilisés pour le GPS (google map). Je vous conseille de télécharger avant de partir les plans « hors connexion » des zones visitées via google map. Pour notre location de voiture au cap, nous n’avons même pas pris le GPS fourni.  

Prévoyez des cartes mémoires en nombre car vous ferez beaucoup de photos dans les parcs.

Prises : Il faut des adaptateurs spécifiques (les adaptateurs classiques de voyages du type tout-en-un ne fonctionnent pas pour l’AFS).

Notre itinéraire dans les grandes lignes :

 

Autour du Blyde River Canyon

 

J1/ Trajet de Johannesburg au Blyde River Canyon

J2/ Panoramas du Canyon : 3 rondavels, Graskop Bourkes' Luck Potholes, Lisbon falls, God window, etc.

 

Parc du Kruger

 

J3/ Trajet vers le parc Kruger et journée safari aux alentours du camp Letaba

J4/ Morning walk au camp Letaba (activité du parc) dans le parc Kruger et safari toute la journée aux alentours du camp Olifants et Night Drive (activité du parc)

J5/ Safari en direction du camp Pretoriuskop (en passant par Skukuza et Lower Sabie) et Sunset Drive (activité du parc)

J6/ Safari toute la journée puis direction vers le camp Berg-en-Dal

 

Swaziland

 

J7/ Matinée dans le parc Kruger et trajet vers le parc Mlilwane Wild Sanctuary au Swaziland et randonnée

 

Autour de

St Lucia

 

J8/ Suite de la découverte du parc Mlilwane puis trajet vers Saint Lucia

J9/ Croisière dans l’estuaire pour les hippopotames et les crocodiles puis parc isimangaliso wetlands (partie Est)

J10 / Visite du parc Hluhluwe

J11/ Matinée d’exploration des baleines et après-midi au parc isimangaliso wetlands avec Cape Vidal

 

Durban

 

J12/ Plage de Saint Lucia puis trajet vers Durban avec un temps à la plage proche du Casino

J13/ Journée aux alentours de Durban : sport, musée du requin et jardin botanique

 

Le Cap

 

J14/ Vol vers Cape town

J15/ Visite de Company’s Garden, Long street, Bo-Kaap, Old biscuit mill puis temps sur la plage de Camps Bay

J16/ Muizenberg, boulders beach et le cap de bonne espérance

J17/ Kirstenbosch, Signal hill et Camps bay

J18/ Stellenbosch, Chapman’s peak drive et tour en hélicoptère

 

Johannesburg

 

J19/ Vol vers Johannesburg et visite du musée de l’Apartheid

J20/ Visite de Soweto puis vol retour en France

 

 


 

JOURS 1 et 2 : BLYDE RIVER CANYON ET PANORAMAS

Nous avons atterrit à Johannesburg vers 10h, puis après avoir récupéré la voiture de location, nous avons décidé de filer directement vers le Canyon où nous avions loué un Airbnb dans la ville de Hoedspruit. Nous avons fait ce choix car le logement se situe idéalement entre le Canyon et le parc Kruger.

 

Restaurant testé : le Blue Mountain : bel emplacement et nourriture de bonne qualité.

 

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons visité les alentours en voiture avec des arrêts et petites marches vers de beaux panoramas : 3 rondavels, Graskop Bourkes' Luck Potholes, Lisbon falls, God window.

Les sites ne sont pas éloignés les uns des autres et les entrées sont au prix de quelques euros (souvent moins de 5€) par personnes. Nous sommes arrivés vers 9h00 aux 3 rondavels et nous étions presque les seuls. Magnifique panorama !

Le lendemain, nous avons pris la route pour le parc Kruger par « Malelane Entrance Gate », à moins d’une heure de notre logement.

 

>> Ce dont nous avons entendu parler : Il est possible de faire un tour en bateau dans le canyon, il paraît que c’est à faire également.

 

JOURS 3, 4, 5 et 6 : PARC KRUGER

Le parc Kruger est une étape phare du voyage et mérite un paragraphe à lui tout seul. Le parc est très bien géré, il y a des droits d’entrée d’environ 25€ par personne et par jour (qui s’expliquent par la gestion incroyable du site).

Le principe du Kruger est simple : vous circulez avec votre propre véhicule librement dans le parc. Les chemins sont bien balisés. Donc au fur et à mesure de votre itinéraire, vous croisez de nombreux animaux. Il faut être patients, respectueux et attentifs. Les lions par exemple sont très discrets dans les hautes herbes sèches. Nous avons eu la chance de voir une multitude d’animaux, les réputés big five mais également le rare guépard et plein d’autres. Le Kruger est surprenant, vous rencontrez un troupeau d’éléphants au détour d’un virage, une girafe qui traverse tranquillement, des impalas, des zèbres, des phacochères, des hyènes, etc etc

C’est captivant. Il y a bien sûr une limitation de vitesse de 40-50km à respecter et dans l’ensemble les personnes sur la route respectent la tranquillité des animaux. Nous sommes sur leur territoire à eux.

Dans la partie centrale du parc, nous n’avons pas croisé énormément de véhicules.

La plupart des visiteurs préfèrent se concentrer sur le sud (il y a plus d’animaux). Mais globalement la circulation est fluide et les voitures non entassées. Une voiture arrêtée annonce un animal à observer et on s’annonce entre véhicules les découvertes. Il y a des aires de pique-nique pour les pauses.

 

La plupart des camps ferment à 17h30 et il faut bien respecter ces horaires.

Nous avons réalisé diverses activités proposées sur place et voici notre avis :

  • Sunset drive et night drive : Intéressant mais nous étions un peu mal à l’aise parfois car ça donne un peu la sensation de traquer les animaux à la lumière et donc de les déranger… Ce n’est pas non plus lors de ces activités que nous avons vu le plus d’animaux.
  • Morning walk : Partir à l’aube (et croiser 5 lionnes) puis se promener à pieds nous a bien plu. On repère les traces d’animaux avec des rangers, on les observe (à distance pour ne pas les perturber) et on comprend leur environnement.

 

Le parc du Kruger reste un grand temps fort du voyage. Somptueux et captivant !

Nous avons fait nos étapes dans les camps suivants : Letaba, Olifants, Pretoriuskop et enfin Berg-en-Dal.

Tous ces camps étaient des très bonnes étapes. Les nuits dans les camps permettent de partir tôt le lendemain et nous entendons les bruits des animaux nocturnes.

Le parc du Kruger est un grand coup de cœur, nous serions bien restés un ou deux jours de plus.

 

Conseils :

  • Réserver les logements bien bien à l’avance pour avoir le choix. Ne pas dormir à l’intérieur du parc serait vraiment dommage !
  • Faites quelques provisions à l’avance car les logements disposent de tout pour faire sa propre cuisine.
  • Les camps sont extrêmement bien gérés : pompes à essence, petits magasins où vous trouvez tout le nécessaire (des accessoires pour le BBQ, aliments, souvenirs, vêtements, cartes SD, jumelles, etc.)
  • Il est interdit de sortir des véhicules en dehors des zones clairement identifiées et n’oubliez pas de verrouiller les portières, certains animaux peuvent s’avérer très malins.
  • Ne nourrissez pas les animaux, même les babouins sur les aires de pique-nique, ce serait une grave erreur car cela entrave la notion de hiérarchie de cette espèce.
  • Les zones Lower Sabie et Skukuza ont un très bon emplacement car il y a de nombreux animaux dans cette zone. La contrepartie est donc l’affluence des véhicules plus grande.
  • Il y a des chemins de traverse (loop, routes non goudronnées), n’hésitez pas à les emprunter.
  • Nous avions un véhicule de type corolla qui convient très bien aux routes du Kruger. Nous conseillons un 4x4 dans l’idéal car plus en hauteur pour voir les animaux.
  • Equipement : munissez-vous d’un très bon appareil photo (avec zoom), d’une bonne paire de jumelles de qualité, et achetez le plan du Kruger en français dès votre entrée dans le parc.
  • Au moins 4 jours complets sur place et se déplacer chaque nuit dans un nouveau camp.
  • Pour l’ensemble des activités et des logements, vous réserverez par cette plateforme très réactive et très complète : https://www.sanparks.org/
  • Il existe une carte wild card qui peut être valable selon les parcs que vous faites durant votre séjour

 

JOUR 7 : SWAZILAND ET MLILWANE WILD SANCTUARY

Après en avoir pris plein les yeux au parc Kruger, nous quittons ce parc aux aurores en croisant des derniers animaux comme le guépard ou des rhinocéros. Nous avons ensuite fait route vers le Swaziland. Le passage de la frontière a été assez rapide. Nous avons rejoint le parc de Mlilwane Wild Sanctuary. C’est un très bel espace où il est possible de se déplacer à pieds (il n’y a pas de prédateurs… enfin, nous avons appris après qu’il y avait quelques léopards), en vélo ou à cheval. C’est très plaisant de pouvoir se dégourdir les jambes après plusieurs jours dans le Kruger dans la voiture. On y croise des buffles, des gnous, des impalas, etc.

Il y a également des hippo et des crocodiles en liberté mais dans des territoires bien identifiés.

Donc lors de ces petites randonnées (tous niveaux) vous croisez ces animaux. C’était une belle étape et nous aurions bien prolongé d’un jour.

 

  • Logement : Rest Camp Mlilwane Wild Sanctuary, il s’agit du camp principal et c’est de là que s’organisent toutes les activités. La seule possibilité de se restaurer est un restaurant du camp.

 

JOURS 8, 9, 10 et 11 : SAINT LUCIA ET ENVIRONS

Le lendemain, en début d’après-midi, nous avons fait route vers Saint Lucia où nous avons décidé de rester 4 jours. C’est une région riche en activités et avec de beaux paysages.

En arrivant, nous avons fait quelques courses et surtout réservé nos activités pour les jours à venir : la croisière dans l’estuaire pour voir les hippos et les crocodiles et une sortie en mer pour voir les baleines (Agence Advantage à Ste Lucia). Nous sommes donc passés aux animaux aquatiques et les deux excursions étaient intéressantes.

Nous avons également visité le parc isimangaliso wetlands (partie Est) et un temps au Cape Vidal.

Cape Vidal est une magnifique plage. Beaucoup de vent mais le panorama est magnifique. Je me suis rapidement baignée mais le vent souffle assez fort et crée de grands rouleaux.

Le temps consacré aux environs de Ste Lucia était idéal car ça nous a permis de voir des paysages variés et de profiter du beau parc isimangaliso wetlands (végétation plus verte, différente du Kruger) et des animaux comme les koudous, les babouins, les impalas, les hippos, etc.

Nous avons également consacré une journée au parc Hluhluwe… des chemins intéressants et nous avons vu beaucoup de Rhinocéros et de près. Par contre, nous n’avons pas vu énormément d’autres animaux… peut-être que nous étions devenus exigeants après le spectacle du Kruger ?

 

Dans la ville de Ste Lucia, il faut être vigilant si vous vous baladez le soir car les hippos sont très présents et à pieds cela peut être risqué. La ville en elle-même est très agréable et très aménagée pour le tourisme. Nous nous y sommes baladés le soir sans problème. Nous avons fait un seul restaurant (Ocean Basket pour des sushis) car le BBQ dans notre Airbnb a fait notre bonheur.

 

 

 

JOUR 12 et 13 : ENVIRONS DE DURBAN

Nous avons quitté St Lucia (après avoir exploré une nouvelle plage) en fin de matinée pour rejoindre Durban, une ville pratique pour son aéroport. Nous avons fait un rapide tour sur une plage de la ville, proche du Casino.

La ville de Durban d’un point de vue sécuritaire n’a pas la meilleure réputation. Nous logions en périphérie dans le quartier très résidentiel et sécurisé de Berea. Nous n’avons donc pas visité la ville en elle-même.

A l’origine, nous avions prévu d’effectuer à partir de Durban le Sani Pass Day Tour pour le Lesotho (montagnes du Drakensberg). Nous avons finalement décidé de modifier nos plans car cela représentait une longue journée de 13h de route (par une agence en 4x4). Nous ne savions pas forcément quoi faire en remplacement mais nous avons trouvé de quoi largement occuper notre journée à Durban !

Nous avons débuté par une matinée dans une salle de sport « Planet Fitness » (sans doute une envie de bouger après de nombreuses heures de route) puis nous avons effectué une visite du musée consacré aux requins : https://www.shark.co.za/Pages/Museum. C’est une association de sauvegarde des requins. Le musée en lui-même est assez rapide mais il y a une projection d’un film et une dissection de requin (récupéré dans les filets de protection des côtes, certains s’emmêlent et meurent dans les filets). Cette visite permet d’en savoir plus sur cet animal et de comprendre toutes les actions de prévention de la ville de Durban, loin des attractions en cage proposées dans certaines agences. Nous nous sommes ensuite dirigés vers le jardin botanique : très belle découverte. Le parc est très bien entretenu et la visite était très agréable.  De nombreuses familles viennent y passer la journée. C’était donc une très bonne journée bien remplie à Durban.

 

 

JOUR 14, 15, 16, 17 et 18 : REGION DU CAP

En fin de matinée, après avoir rendu la voiture à l’aéroport,  nous prenons un avion pour explorer la région du Cap.

La météo est différente dans cette partie de l’AFS. Le vent très présent rend le temps instable : on passe des nuages au grand soleil et inversement en très peu de temps. Pour cette région, il faut prévoir des vêtements chauds. Pour le premier jour nous découvrons la ville et nous sommes bien placés pour cette expédition car nous sommes en centre-ville. Nous traversons Company’s garden, puis passons dans les rues colorées de Bo-Kaap et nous décidons par la suite d’aller à Old Biscuit Mill (où se mêlent street art et boutiques bobo). Puis nous terminons par la magnifique plage de Camps Bay : au top.

Nous voyons les différents sommets du Cap en fond et les nuages font des allers et venues.

Le lendemain, nous décidons de nous rendre dans le sud de la péninsule : Boulder beach et le parc du cap de bonne espérance. Nous avons tout d’abord fait une escale à la plage de Muizenberg, une belle plage de surfers avec des petites maisons colorées. Ensuite la pluie s’est invitée. Un fish and chips nous a fait patienter puis nous avons pris la direction de Boulders beach pour voir les pingouins. Ces petites bêtes sont étonnantes mais le point de vue pour les apercevoir est limité. Il y a une possibilité de les voir de plus près sur une portion de plage mais il faisait tellement froid qu’il y en avait peu à cet endroit.

Le soleil étant revenu, nous nous sommes dirigés vers le Cap de bonne espérance.

Un grand wahou !!! Un parc magnifique, avec des paysages et des panoramas à couper le souffle. Je vous conseille de monter (à pieds) jusqu’au phare. C’était vraiment magnifique !

Le jour suivant, nous avons exploré le jardin botanique de kirstenbosch, il est immense et époustouflant car les montagnes de table mountain en fond rendent le cadre encore plus beau. Il y a une passerelle aériennequi permet d’avoir une très belle vue.

Lors de notre passage dans la région, le fameux téléphérique du Table Mountain était fermé. Cependant, il y a une autre possibilité une fameuse vue sur les beaux panoramas : si vous montez à Signal Hill (en voiture), vous avez un panorama à 360° ! Magnifique. Certains y viennent pour les couchers de soleil.

Nous avons également décidé de nous diriger du côté de la région des vins le jour suivant, vers Stellenbosch. Nous y sommes restés peu de temps car nous avions en tête de parcourir l’impressionnante portion de Chapman’s peak drive : 10km, 114 virages le long de la côte. De nombreux points de vue. Une des plus belles portions de route faite en AFS.

Et puis nous avons ensuite filé vers notre activité « coup de folie », un tour en hélicoptère sur les côtes. C’était une autre façon de voir les côtes et une belle expérience.

Notre séjour au Cap s’est achevé ainsi et nous nous sommes sentis en sécurité dans la ville de Cape Town.

 

 

JOUR 19 et 20 : JOHANNESBURG

Le lendemain, nous avons rendu notre voiture de location à l’aéroport pour prendre notre vol vers Johannesburg, dernière étape du voyage.

La ville de Johannesburg n’a pas très bonne réputation en matière de sécurité et nous n’avions de toute façon par mis l’accent sur la visite de la ville.

En arrivant en début d’après-midi, nous avons filé vers le Musée de l’Apartheid. Très vaste et très riche en explication, c’était très intéressant. Nous sommes ensuite rentrés dîner dans le quartier de notre Airbnb, à savoir Melville, une ville en périphérie très résidentielle et sécurisée.

Le lendemain, nous avions réservé une visite à Soweto de 9h à 13h30… nous avions hésité pour ce genre de visite mais avec le recul, je dirai que c’est presque indispensable pour bien comprendre l’histoire du pays. Une belle découverte et une visite riche de sens.

Suite à cette visite, nous avons rejoint l’aéroport de Johannesburg pour notre retour à Paris.

 

 

 

En conclusion, l’Afrique du Sud a été un véritable coup de cœur et regorge de nombreux paysages et parcs. Les activités possibles sont variées et les déplacements étaient aisés.

Une très belle découverte, nous aimerions y retourner un jour.

Les durées choisies pour chaque étape nous ont permis de bien découvrir les sites souhaités. Si nous avions eu quelques jours en plus, nous aurions profité de la région du Drakensberg/Lesotho avec le Royal Natal National Park.

 

Pour l’intégralité du voyage, notre budget était d’environ 3200€ par personne, en choisissant des logements confortables, avec deux locations de voitures et les vols internationaux et internes.

  

 

Re: Retour et récit de 3 semaines en Afrique du Sud (été 2019)

Signaler
Takeru2
Il y a 1 mois
Merci beaucoup pour ce récit très riche d'informations. Nous partons dans un mois et j'ai bien noté de précieux conseils ...

Re: Retour et récit de 3 semaines en Afrique du Sud (été 2019)

Signaler
stefco
Il y a 1 mois
De rien! Merci pour votre retour et surtout un très bon voyage!!! 
N'hésitez pas si vous avec des questions.
J'ai oublié de préciser dans mon message 2 choses concernant la voiture de location : si vous passez par le Lesotho ou Swaziland, il faut une lettre du loueur de voiture (à demander au comptoir) et n'hésitez pas à prendre la full cover. 

Re: Retour et récit de 3 semaines en Afrique du Sud (été 2019)

Signaler
hysa
Il y a 1 mois
Bonjour
Merci pour votre retour d'expérience qui m'aide à me constituer mon propre périple.
J'ai deux questions à vous poser.
La première concerne la sortie en bâteau à St Lucia pour observer les baleines. N'étant plus tout jeune comment se passe la montée dans le navire car j'ai lu que c'était sportif ?
La seconde concerne la location de la voiture, qu'elle est la compagnie choisie et en êtes vous satisfait ?
Cordialement.

Re: Retour et récit de 3 semaines en Afrique du Sud (été 2019)

Signaler
stefco
Il y a 1 mois
,, Bonjour
Merci pour votre retour d'expérience qui m'aide à me constituer mon propre périple.
J'ai deux questions à vous poser.
La première concerne la sortie en bâteau à St Lucia pour observer les baleines. N'étant plus tout jeune comment se passe la montée dans le navire car j'ai lu que c'était sportif ?
La seconde concerne la location de la voiture, qu'elle est la compagnie choisie et en êtes vous satisfait ?
Cordialement.


Bonjour,
Pour la sortie en bateau pour les baleines, la montée à bord est une sorte de marche haute (l'équivalent de 2 marches classiques je dirai) mais les guides peuvent vous aider sans problème. Je dirai plutôt que c'est à bord qu'il faut bien se tenir car le départ et l'arrivée sont plein de rebonds sur les vagues. Ne pas hésiter à prendre un cachet contre le mal de mer. Ils vous le conseillent à la réservation.
Le spectacle des baleines est magnifique !
Nous sommes passés par la compagnie Avis (réservé en amont) et nous avons été très satisfaits. Il y a sans doute moins cher. D'ailleurs sur place, on voit que 'budget' est également géré par Avis. Donc sans doute moins cher.
Enfin dans le message juste au dessus du vôtre, je rajoute 2 conseils pour les locations de voiture.
Je vous souhaite un bon voyage et n'hésitez pas si vous avez d'autres questions.

Re: Retour et récit de 3 semaines en Afrique du Sud (été 2019)

Signaler
hysa
Il y a 1 mois
Merci pour vos réponses, je présume que pour l'appareil photo il faut prévoir un sac étanche et des chaussures qui ne craingent pas l'eau de mer.

Re: Retour et récit de 3 semaines en Afrique du Sud (été 2019)

Signaler
stefco
Il y a 1 mois
,, Merci pour vos réponses, je présume que pour l'appareil photo il faut prévoir un sac étanche et des chaussures qui ne craingent pas l'eau de mer.
Exactement ;)

Bons Plans Voyage Afrique du Sud

Voyage Afrique du Sud

Services voyage