Forum Namibie

Péripéties d’une famille en terres namibiennes

169 réponses

Dernière activité le 31/10/2019 à 19:50 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
darth
Le 28 juillet 2019
Il règne une atmosphère un peu étrange ce weekend à la maison… Alors que d’habitude, à la veille d’un grand départ la tension et l’agitation dominent ; cette année c’est le calme. Tellement calme que le weekend nous paraît long. Tellement long que l’impatience nous ronge intérieurement ; comme une boule au ventre prête à exploser d’émerveillement au fil des surprises et rencontres qui nous attendent au cours des 4 prochaines semaines.

La Namibie c’est une grande première pour toute la tribu. Si avec nos 3 enfants nous avons coutume de poser nos valises sur le sol américain, cette année cap au Sud ! Autre façon de voyager aussi, puisque notre habituel combo SUV+motels laisse place à l’inévitable 4x4 avec le motel – euh la tente – sur le toit… A nous la zenitude des ciels étoilés au milieu du désert ! Nous sommes adeptes des randos dans le wilderness des US ; cette année nous plongeons dans une autre dimension de la notion des grands espaces.
Et pourquoi fait-il si calme à la maison alors ?? Parce que nous sommes fin prêts. Tous les sacs sont bouclés depuis vendredi soir ; alors qu’on ne décolle que ce dimanche à 17h… Nous sommes confiants. Parce que tout est réservé sur place via Madiza Tours à Windhoek. Parce que le forum nous a procuré les excellents conseils indispensables à l’établissement et la réussite d’un tel itinéraire que nous voulons « plein la vue sans trop se presser ». Merci encore à tous ceux qui l’alimentent quotidiennement !

J’ai pris l’habitude de rédiger mes carnets de voyage au-jour-le-jour ; seule façon selon moi d’immortaliser des souvenirs tellement forts et nombreux que je crains que les détails ne soient trop éphémères. Même si cela demande un certain investissement en temps, quel bonheur quand ces souvenirs se ravivent à la relecture des semaines, des mois, des années plus tard !
Quand je voyage aux Etats-Unis, je prends plaisir aussi à partager mes notes et photos journalières en live (ou presque) sur le forum. Notes qui servent ensuite à la rédaction plus formelle de mon blog - http://photoolivier.com/wp/decouverte-usa/. Ici en Namibie, je sais que le défi sera de taille, étant donné l’absence quasi complète de connexion internet tout au long de notre périple, et le manque d’électricité pour recharger l’ordi ; le traditionnel « live » risque d’accuser rapidement un sacré différé ; mais qu’importe ! C’est un ressenti « à chaud » que nous voulons partager.

Aussi, nous vous invitons par le biais de ce carnet à prendre place sur le toit de notre 4x4, et à en prendre autant plein la vue que nous alors que nous dévalons les pistes namibiennes. Nombre de places illimitées

Olivier

Re: Mardi 20 Août – De surprises en surprises

Signaler
Miss Touriste
Il y a 2 mois
Superbes les cheetah :)

Arf pour la mesaventure avec la police. Ca me fait penser qu'on s'etait fait arreter le jour de notre arrivee, pour une histoire de phares aussi, sauf que c'etait notre loueur qui conduisait. Il a parlemente avec eux, et on avait pu repartir avec simplement un avertissement. Mais il etait pas content, et nous avait dit que normalement cela n'arrivait pas en Namibie..?!



,, Sur le chemin du retour, nous avons la surprise de voir que le semblant de village, que nous avons vu vide à l’aller, est maintenant peuplé par toute une petite tribu…

Un guide est là avec un groupe, et cela nous fait franchement douter de l’authenticité de tout ceci. A moins que tout ce petit monde se cachait derrière les arbres ?


Haha excellent!! :D

Superbe experience a Erindi!! Petit regret qu'on ne l'ai pas faite a la place de Mount Etjo, surtout que notre TO nous l'avait recommande.

Re: Mardi 20 Août – De surprises en surprises

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 2 mois
@ Olivier :
C'est peut-être comme à Bagatelle, il y a des San qui sont des employés du lodge, et qui participent à une animation tous les matins pour faire découvrir leur culture.
Donc, pas authentique (village non habité, ils vivent ailleurs, de façon "moderne"), mais néanmoins  la sortie est très intéressante, on apprend beaucoup de choses.

Nous ne les avions pas vus à Erindi lors de notre séjour (2015)!

A Okonjima, il y avait une activité San proposée (2016), mais le ranger (non San) nous a dit que c'était les rangers qui l'animaient, donc que ce n'était pas authentique! On a donc zappé.

Amitiés,
Patou

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
BIPI
Il y a 2 mois


Je suis choqué par votre histoire avec le flic!
En 20 ans de visites en Namibie, celà ne m'est jamais arrivé (et pourtant j'ai fais qq bétises dont ils auraient pu profiter) et aucune de mes connaissances locales ne m'a rapporté de tels agissements.
Alors, soit c'est une initiative trés trés personnelle, soit la situation dans le pays se dégrade pour qu'un flic de base se permette ce genre de comportement!
D'autant plus qu'aucune règlementation ne vous oblige à allumer vos phares.
Il ne faut pas laisser passer.
1- signalement à l'Ambassade
2- mail au quotidien "The Namibian"
3- et si vous trouvez comment la joindre, mail à la Commission "Anti Corruption" , qui est efficace, et dénonce souvent les abus des pouvoir locaux.

Bonjour Darth,

Oui oui Tanit a raison il ne faut pas passer sous silence cette mésaventure cela dessert trop ce magnifique pays et n'est pas représentatif de ce que l'on y vit. Enfin nous 6 fois en 10 ans, jamais vu cela et pour les pahres non plus...??!!!
Et merveilleux récit, je bois tous les mots, toutes les photos en attendant 2020;;;
merci merci merci...
Bipi

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
ninjaly
Il y a 2 mois
Bonjour à tous,

Olivier, je découvre avec plaisir votre blog. Nous étions en Namibie pratiquement en même temps du 26 juillet au 16 août. Ca me permet de me replonger dans notre voyage à travers vos photos et vos récits! Merci pour la lecture!

Il faut en effet avoir de la chance quand il s'agit de voir des animaux. Nous n'avions pratiquement rien vu à Palmwag, et nous y avions passé 2 nuits très frisquettes!

A Etosha, évidemment, on y a vu beaucoup d'animaux entre Homob et Sueda (3 guépards qui se partageaient un springbox fraichement chassé avec 2 chacals qui leur tournaient autour pour récupérer les restes)...un peu plus loin, un léopard aux aguêts.
A Homob, une lionne et ses 3 lionceaux sont venus s'hydrater au point d'eau avec tentative de chasse aux zèbres infructueuse pour la maman.
A Chudop, rencontre avec notre premier rhino noir (hyperactif en sus) du séjour! Un régal!

Ciel d'Afrique dégagé et brillant de mille étoiles! Et cette voie lactée envouvante quand la lune se fait discrète!

Big up pour la Africat Foundation!

Nous avions visité un village Himba à Otjikandero qui nous avait été recommandé par Cardboard Box. Plutôt authentique je dirais car habité. A notre arrivée, un peu avant 8h du matin, les femmes de la tribu se réveillaient à peine, la plupart étaient encore en train de "s'habiller" pour nous accueillir. A la fin de la visite, nous avions demandé à la guide de payer notre visiste (notre TO nous avait organisé la visite mais elle n'était pas encore payée). A notre grande surprise, la guide nous répond qu'il n'y a rien à régler: "no, it's up to your hat you're not paying anything"... peut-être que nos têtes lui paraissaient assez sympatiques ou qu'elle a trouvé que nous étions respectueux ou peut-être que ce sont les quelques dollards namibiens laissés en échange de quelques babioles qui nous ont aidé.
En tous cas, les enfants ont beaucoup apprécié ce village Himbas et ses habitants.
Ce rendez-vous en terre Himba a été une réussite pour notre part.

Fish River Canyon vaut le détour. Je le trouve plus beau en vrai qu'en photo surtout quand on se dirige vers les Sulphur springs. La vue du canyon et ses méandres en contre-bas est à couper le souffle! En comparaison, si je puis me permettre, j'ai trouvé le Grand Canyon overrrated, même si je crois savoir que vous avez une certaine passion pour l'ouest américain, mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas... :) ça sera peut-être pour une prochaine fois!

Bonne fin de voyage!
 

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
darth
Il y a 2 mois
,, @ Tanit et darth
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!

Et là c'est d'ailleurs clairement indiqué par des panneaux...
Mais tu confirmes déjà un point: le montant de l'amende!
,,
Mais ailleurs, jamais entendu parler!

,,
J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)

Je viens de relire les infos pratiques fournies par Madiza Tours, et bien: obligatoire partout tout le temps! Cela est peut-être nouveau, car sur le net je trouve que c'est uniquement quand les conditions le nécessitent (poussière, brouillard, neige :-D etc.)
,,
Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Je me suis évidemment demandé comment j'aurais pu réagir... j'aurais pu en fait reprendre l'argent, ou ne mettre qu'un billet, sans qu'il ne s'en aperçoive; mais quid si il le voyait?

Aurais-je pu faire le "dur"? Pas évident quand celui qu'on a en face représente l'autorité... et de plus il se montrait très intimidant. Et si il faisait du zèle? S'il fouillait le 4x4 de fond en comble?? L'expérience aurait été d'autant plus traumatisante...

Au final, puisqu'on semble confirmer que j'étais vraiment en infraction; peut-être ai-je juste fait une bonne affaire, en ne payant que N$ 400 au lieu de l'amende de N$ 750... Même si le fait de "verbaliser" un touriste ignorant reste discutable, et la police du pays gagnerait à se montrer accueillante en se contentant de donner des avertissements dans ce cas...

Olivier

Re: Mardi 20 Août – De surprises en surprises

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, Superbes les cheetah :)

Arf pour la mesaventure avec la police. Ca me fait penser qu'on s'etait fait arreter le jour de notre arrivee, pour une histoire de phares aussi, sauf que c'etait notre loueur qui conduisait. Il a parlemente avec eux, et on avait pu repartir avec simplement un avertissement. Mais il etait pas content, et nous avait dit que normalement cela n'arrivait pas en Namibie..?!



Sur le chemin du retour, nous avons la surprise de voir que le semblant de village, que nous avons vu vide à l’aller, est maintenant peuplé par toute une petite tribu…

Un guide est là avec un groupe, et cela nous fait franchement douter de l’authenticité de tout ceci. A moins que tout ce petit monde se cachait derrière les arbres ?

Haha excellent!! :D

Superbe experience a Erindi!! Petit regret qu'on ne l'ai pas faite a la place de Mount Etjo, surtout que notre TO nous l'avait recommande.



Bonsoir

Bien sur que ce n'est pas authentique! C'est pour les touristes! Le vrai village, "moderne" celui là est à qq km. Interdit d'aller le voir!

Tanit

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, @ Tanit et darth
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!

Et là c'est d'ailleurs clairement indiqué par des panneaux...
Mais tu confirmes déjà un point: le montant de l'amende!

Mais ailleurs, jamais entendu parler!


J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)

Je viens de relire les infos pratiques fournies par Madiza Tours, et bien: obligatoire partout tout le temps! Cela est peut-être nouveau, car sur le net je trouve que c'est uniquement quand les conditions le nécessitent (poussière, brouillard, neige :-D etc.)

Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Je me suis évidemment demandé comment j'aurais pu réagir... j'aurais pu en fait reprendre l'argent, ou ne mettre qu'un billet, sans qu'il ne s'en aperçoive; mais quid si il le voyait?

Aurais-je pu faire le "dur"? Pas évident quand celui qu'on a en face représente l'autorité... et de plus il se montrait très intimidant. Et si il faisait du zèle? S'il fouillait le 4x4 de fond en comble?? L'expérience aurait été d'autant plus traumatisante...

Au final, puisqu'on semble confirmer que j'étais vraiment en infraction; peut-être ai-je juste fait une bonne affaire, en ne payant que N$ 400 au lieu de l'amende de N$ 750... Même si le fait de "verbaliser" un touriste ignorant reste discutable, et la police du pays gagnerait à se montrer accueillante en se contentant de donner des avertissements dans ce cas...

Olivier



Re bonsoir

Alors là, l'histoire des phares c'est tout nouveau!
Tanit

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
petule
Il y a 2 mois
Bonjour,

Je viens de lire ce carnet de voyage avec attention puisque je pars dans les même coins le 30 aout.
Et ensuite le fiele dans le bande de Caprivi.

Magnifique récit, magnifiques photos, une chance de folie....
Merci de nous le faire partager en live.

Mais Olivier, je suis déçue, il n'y a aucune anecdote sur le camping...
Montage, démontage des tentes, faire des repas pour toute la famille, les bruits de la nuit, le froid , etc....
C'est mon 3èeme voyage en Namibie mais nous allons camper seuls pour le première fois alors je me demande comment cela va se passer....
Tous les désagréments liés au coté "pratiques" auxquels je n'ai pas encore pensé.

Y a t-il encore des barrières sanitaires pour la viande entre autre ?

Vous ne parlez pas de la secheresse qui sévit depuis plusieures année mais qui à priori est encore pire cette année ? Cela ne semble pas avoir affecté l'observation des animaux ?

Merci pour vos conseils et encore merci pour ce carnet.

Pétule.






Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, @ Tanit et darth
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!

Et là c'est d'ailleurs clairement indiqué par des panneaux...
Mais tu confirmes déjà un point: le montant de l'amende!

Mais ailleurs, jamais entendu parler!


J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)

Je viens de relire les infos pratiques fournies par Madiza Tours, et bien: obligatoire partout tout le temps! Cela est peut-être nouveau, car sur le net je trouve que c'est uniquement quand les conditions le nécessitent (poussière, brouillard, neige :-D etc.)

Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Je me suis évidemment demandé comment j'aurais pu réagir... j'aurais pu en fait reprendre l'argent, ou ne mettre qu'un billet, sans qu'il ne s'en aperçoive; mais quid si il le voyait?

Aurais-je pu faire le "dur"? Pas évident quand celui qu'on a en face représente l'autorité... et de plus il se montrait très intimidant. Et si il faisait du zèle? S'il fouillait le 4x4 de fond en comble?? L'expérience aurait été d'autant plus traumatisante...

Au final, puisqu'on semble confirmer que j'étais vraiment en infraction; peut-être ai-je juste fait une bonne affaire, en ne payant que N$ 400 au lieu de l'amende de N$ 750... Même si le fait de "verbaliser" un touriste ignorant reste discutable, et la police du pays gagnerait à se montrer accueillante en se contentant de donner des avertissements dans ce cas...

Olivier


Re bonsoir

Alors là, l'histoire des phares c'est tout nouveau!
Tanit



Bonsoir à tous

Mea culpa
renseignement pris sur place: on doit allumer ses phares. Et ce depuis 3 ans ?!?

"Government Gazette - https://www.lac.org.na/laws/2015/5792.pdf :

Amendment of regulation 178 of Regulations

5. Regulation 178 of the Regulations is amended by the addition after subregulation (3)

of the following subregulation:

“(4) A person driving a motor vehicle during the day on a trunk road, main road and district road must switch on the head lamps on dipped beam or daytime running lights as contemplated in regulation 178”.”"

Quand à la façon dont on paye l'amende:
Les locaux la recoive chez-eux.
Mais pour les étrangers, il faut la payer en liquide au poste de rattachement du policier. Lequel peut etre à 100km en arrière de votre route.

Les locaux me disent:
pour une infraction venielle, on discute, on discute. Et souvent le flic nous laisse partir sans pv, alors en partant, des fois,  on laisse trainer un billet de 10 NAD , ou bien un can de boisson, pour les récompenser de leur mansuetude et de leur dur travail.

Dans le cas d'Olivier, c'est beaucoup moins net, le flic a clairement cherché le backchich.
Difficile de donner des conseils sur l'attitude à adopter dans ce cas rare.

Mais, je peux essayer.
Y a t'il un collegue flic aux environs (témoin)?
Montrer que vous allez noter les matricules.
Discutez, discutez de l'air du temps.... En Afrique, tout est verbal! Ne pas faire le dur.
Dire que vous allez chercher un pack de bière dans la voiture, n'importe quoi!
Et puis, arrivé au bout, si vraiment il n'y a pas d'autre solution, il n'y a plus qu'à faire comme Olivier, marchander, sinon c'est 100 km en arrière.
MAIS: ne jamais proposer un backchich en 1er, si vous tombez sur un flic puriste (il y en a, heureusement) celà risque de vous conduire en tole.

Petite histoire personnelle:
Il y a des années, je me fais arreter sur la B1. Le flic me montre l'écran du radar: 135!
Rien à contester.
Voyant que j'étais piégé, ma fille arrive avec sa toute petite dans les bras et supplie: Mr l'agent dites que c'est moi qui conduisais (locale) , non dit l'agent c'est Monsieur (moi), mais mr l'agent on ne peut pas retourner à Otshivarongo pour payer l'amende, il faut que je m'occupe de ma petite ce soir a Windhoek. Et le flic, grand coeur, nous a laissé filer!

Cordialement

Tanit

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
ninjaly
Il y a 2 mois
,, Bonjour,

Je viens de lire ce carnet de voyage avec attention puisque je pars dans les même coins le 30 aout.
Et ensuite le fiele dans le bande de Caprivi.

Magnifique récit, magnifiques photos, une chance de folie....
Merci de nous le faire partager en live.

Mais Olivier, je suis déçue, il n'y a aucune anecdote sur le camping...
Montage, démontage des tentes, faire des repas pour toute la famille, les bruits de la nuit, le froid , etc....
C'est mon 3èeme voyage en Namibie mais nous allons camper seuls pour le première fois alors je me demande comment cela va se passer....
Tous les désagréments liés au coté "pratiques" auxquels je n'ai pas encore pensé.

Y a t-il encore des barrières sanitaires pour la viande entre autre ?

Vous ne parlez pas de la secheresse qui sévit depuis plusieures année mais qui à priori est encore pire cette année ? Cela ne semble pas avoir affecté l'observation des animaux ?

Merci pour vos conseils et encore merci pour ce carnet.

Pétule.







Bonjour Pétule,

Je ne suis pas Olivier mais je peux tenter de vous faire part de ma toute fraîche expérience vu que nous somme rentrés de Namibie la semaine dernière.

Nous avions eu un tuto d'une heure environ de la part de l'agence avec laquelle nous avions tout réservé à notre arrivée. Ils nous ont montré comment fonctionnait le 4x4, les outils et ustensils présents, comment changer les roues en cas de crevaison, comment et quand changer la pression des pneus (avec leur gonfleur et leur appareil à mesurer la pression fourni), comment déplier et plier les tentes...
Vous pouvez trouver des tutos sur Youtube par exemple...
https://youtu.be/riOx7At26JE
Petite astuce cependant, donnée par notre loueur: ne pas détacher complètement le rabat des tentes (comme montré dans cette vidéo), sur le coté opposé de l'échelle, ça permet de gagner du temps pour le pliage et évite de devoir plier le rabat pour la nuit (qui inévitablement sera plein de poussière) et d'avoir à le ranger dans le coffre.
Le montage des 2 tentes est rapide. La toute 1ère fois,ça nous a pris moins de 10min (bon c'est vrai que mon mari a fait la grande majorité tout seul, moi étant trop petite, je n'arrivais pas à aller récupérer l'échelle sans appui ou tabouret :) ), à la fin du séjour, il mettait environ 5 min à monter les 2 tentes tout seul.
Le dépliage est un peu plus fastidieux car il faut déjà que les couvertures et couettes soient bien à plat pour prendre moins de place lorsqu'on rabat les tentes . Après, les toiles de tentes font un peu accordéon donc il faut bien les rentrer pour que ça ne déborde pas de partout. Le plus dur c'est de tout faire rentrer sous le rabat.
 
Nous avions un petit frigo intégré donc arrivés à Windhoek, nous avions fait le plein en viande, charcuterie, légumes et fruits frais en fonction de la taille du frigo. Eau et autres produits rentrent facilement dans le coffre giganteste.
Nous avions pu rentrer à Etosha avec notre viande achetée à Windhoek.

Pour les repas, soit vous faites des sandwichs pour le déjeuner et c'est évidemment rapide, soit vous sortez la bonbonne de gaz (équipement compris) qu'on raccorde avec la plaque de cuisson qui se trouvait fixée sur le coté de notre 4x4 (mais j'ai vu aussi des campeurs avec leur bonbonne nomade) et là...l'étape préparation peut s'avérer longue.
Il faut prendre en compte le temps de récupérer la bonbonne dans le coffre, la brancher à la plaque de cuisson, d'arriver à allumer la plaque avec des allumettes (difficile quand il y a du vent), d'aller chercher l'eau (si elle n'est pas disponible à porté de main) et le temps que l'eau boue (une fois, ça nous a pris une éternité, je n'ai pas compris). Si vous voulez faire cuire autre chose en même temps, il vaut mieux que la plaque de cuisson double vienne avec votre équipement sinon un peu galère.
Pour ceux qui doivent s'occuper de la partie cuisine, de mon expérience personnelle. Je conseille de prendre en compte l'heure de la tombée de la nuit, parce qu'avec le temps de mise en place, de préparation de la cuisine (au gaz ou braii), le temps de dîner et de la vaisselle, la nuit peut vite être tombée et faire la vaisselle (si l'évier du coin cuisine est à l'autre bout de l'aire de campement) dans le noir et le froid, c'est pas pratique du tout. Et si en plus vous avez une grille de braii à gratter, le moment détente du soir avant le coucher peut vite être un peu entaché...

Avec la sécheresse, les animaux se retrouvent dans les points d'eau restants, après la chance est un facteur non négligeable. Moins de végétation dense, donc observation plus facile au loin?

Nous avions été plus souvent réveillés par les voisins que par les animaux. De manière générale, c'est très calme.
Une fois, nous avions eu un phacochère qui essayait de faire tomber le baril qui nous servait de poubelle dans laquelle nous avions jeté nos déchets (qui étaient dans un sac poubelle).


Nous avions une couette et une couverture (compris dans l'équipement du loueur). Je dois dire que nos nuits les plus froides ont été à Palmwag (froid et humide avec condensation dans les tentes et quelques gouttes reçues sur la tête au petit matin) et la plus froide de toutes, c'était à Madisa (réveillée par le froid, j'ai dû finir la nuit avec ma doudoune. On devait être tombé à 2°C). En général, nous n'avions pas trop froid au coucher, c'est plutôt à partir de 3-4h du matin que ça se corse et que le froid nous réveille, sinon dans le reste du pays, pas de problème particulier lié au froid. Il faut bien au moins une doudoune fine et une petite polairepour moi car dès que le soleil se couche, ça peut vite se rafraichir et en général la température remonte bien 2-3h après le lever du soleil.

J'espère avoir été un peu utile.

Bonne vacances!

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 2 mois
Bonjour Pétule
,,
Magnifique récit, magnifiques photos, une chance de folie....
Merci de nous le faire partager en live.

Merci du merci!
,,
Mais Olivier, je suis déçue, il n'y a aucune anecdote sur le camping...
Montage, démontage des tentes, faire des repas pour toute la famille, les bruits de la nuit, le froid , etc....
C'est mon 3èeme voyage en Namibie mais nous allons camper seuls pour le première fois alors je me demande comment cela va se passer....
Tous les désagréments liés au coté "pratiques" auxquels je n'ai pas encore pensé.

Oh mais c'est qu'il n'y a pas vraiment eu d'anecdote! Mais je ferai un petit bilan de notre expérience en camping, promis!
,,
Vous ne parlez pas de la secheresse qui sévit depuis plusieures année mais qui à priori est encore pire cette année ? Cela ne semble pas avoir affecté l'observation des animaux ?

Globalement j'ai trouvé le pays encore "vert" - rien à voir à chez nous où les pelouses deviennent rousses dès qu'il ne pleut pas pendant 2 semaines; ou encore à la Californie en 2014/15... J'imagine que les espèces végétales - lichens, acacias etc. sont plus adaptées à la sécheresse. Sinon à Etosha, plusieurs points d'eau naturels étaient à sec. Les plus peuplés étaient généralement ceux maintenus artificiellement...

Olivier

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 2 mois
Salut Olivier,
Ton message apparaît plusieurs fois, mais... il ne manque pas un morceau de la rando???

A part ça moi aussi j’ai bien aimé Düsternbrook, ce fut la 1e étape de notre périple de 2016, nous avions un chalet en toile près de la rivière ( asséchée).
Ambiance familiale sympa.

Bon retour et encore bravo et merci,

Patou

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
SalimB
Il y a 2 mois
Bonjour Olivier et bonjour à tous,
Un grand merci pour ce feedback complet, je suis en train de préparer mes vacances et ce pour la semaine prochaine (Super l'organisation), donc je suis vachement en retard et vos posts sont excellents et me permettent de m'inscpirer un petit peu.
J'ai deux questions, la première est que vous n'avez pas fait le choix de visiter les chutes victoria, cela ne vaut pas la peine à votre avis ?
Sinon, avez-vous pris des traitements pour le palu ?
Merci beaucoup pour vos retours et bonne fin de vacances
Salim

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 2 mois
Bonjour Salim
,,
J'ai deux questions, la première est que vous n'avez pas fait le choix de visiter les chutes victoria, cela ne vaut pas la peine à votre avis ?

Non, cela nous paraissait trop loin, et on ne voulait pas faire trop d'heures à rouler pour les enfants. Au final c'était très bien comme ça...
,,
Sinon, avez-vous pris des traitements pour le palu ?

Non, car le risque est quasi-nul en saison sèche si on ne va pas tout au nord du pays. Si tu fais Caprivi, je pense que c'est préférable par contre...

Olivier

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 2 mois
@ Salim
Bonjour,
Je suis tout à fait d'accord avec Olivier, il vaut mieux en faire moins et mieux profiter de chaque endroit, surtout avec des enfants.
Je trouve son circuit très intelligent, bien équilibré, bein pensé pour les enfants,  et très bien géré au niveau excursions.

Personnellement, j'ai choisi les chutes victoria (et la bande de Caprivi, et le parc Chobe) pour mon 2e voyage, en 2016- Mais là, je ne suis pas allée dans le Sud.
Et quand je suis allée dans le Sud pour mon 3e voyage en 2018, je ne suis pas allée dans le nord!

Ce n'est pas parce qu'on cible certains choix que le reste ne vaut pas le coup!

Cordialement,
Patou

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
SalimB
Il y a 2 mois
Un grand merci pour vos retours Olivier et Patou :)

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, Salut Olivier,
Ton message apparaît plusieurs fois, mais... il ne manque pas un morceau de la rando???

A part ça moi aussi j’ai bien aimé Düsternbrook, ce fut la 1e étape de notre périple de 2016, nous avions un chalet en toile près de la rivière ( asséchée).
Ambiance familiale sympa.

Bon retour et encore bravo et merci,

Patou



Bonsoir

Comme c'est l'heure ou je commence à avoir envie de vivre, je met mon grain de sel.
Dusternbrook :
J'y suis allé il y a bien longtemps, pas une vrai ferme (plutot un hotel de campagne), proprio distant, déjeuner à peine ok, piscine sale !!!!
Bref , je n'ai pas aimé du tout!
En plus, j'y ai fais du cheval, chevaux a peine dressés, mal harnachés ...

J'en ai discuté avec Patou depuis, elle m'a dit avoir aimé!

Alors, j'avais du mal tomber, ou bien le management a changé?

Que dit Olivier?

Amicalement

Tanit

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, Bonjour Salim

J'ai deux questions, la première est que vous n'avez pas fait le choix de visiter les chutes victoria, cela ne vaut pas la peine à votre avis ?

Non, cela nous paraissait trop loin, et on ne voulait pas faire trop d'heures à rouler pour les enfants. Au final c'était très bien comme ça...

Sinon, avez-vous pris des traitements pour le palu ?

Non, car le risque est quasi-nul en saison sèche si on ne va pas tout au nord du pays. Si tu fais Caprivi, je pense que c'est préférable par contre...

Olivier




Bonsoir Salim

Je vais en Namibie depuis 20 ans, quasi tous les ans (famille à Windhoek).
Et n'ai jamais été aux chutes.
Pourquoi:
C'est trop loin, trop de route. Ou bien avion, trop cher, trop compliqué!
Et puis des chutes, c'est spectaculaire, mais vite ennuyeux! (J'ai vu Niagara, et ça me suffit! Pas envie de recommencer)!
Il y a tellement de beautés en Namibie, qu'il vaut mieux les approfondir avant d'aller voir ailleurs. Et déjà pour celà, il faut 2 ou 3 voyages.

Coté palu, il y a eu de nombreuses discussions sur le forum.
Je n'ai jamais pris de traitement, comme les locaux.
Et pourtant je suis allé au Nord, dont une partie du Caprivi. Y compris en saison des pluies.
Le risque est infime. Quoiqu'en disent les organismes officiels, principe de précaution oblige!
Mais c'est à chacun de voir .

Cordialement

Tanit

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 2 mois
,,
Dusternbrook :
J'y suis allé il y a bien longtemps, pas une vrai ferme (plutot un hotel de campagne), proprio distant, déjeuner à peine ok, piscine sale !!!!
Bref , je n'ai pas aimé du tout!
En plus, j'y ai fais du cheval, chevaux a peine dressés, mal harnachés ...

J'en ai discuté avec Patou depuis, elle m'a dit avoir aimé!

Alors, j'avais du mal tomber, ou bien le management a changé?

Que dit Olivier?

Ben personnellement on a aimé le cadre, les chambres étaient propres et si elles sont vieillotes et au confort beaucoup plus basique qu'un lodge, c'est OK pour une nuit.

Propreté de la piscine OK, et nous avons trouvé le coin bar + salle en contre-bas très sympa. Chouette principe de la table d'hôte pour le diner, on était avec une famille de Français qui terminait également leur circuit. Le proprio germanophone est venu nous parler - en français! Il a vécu 2,5 ans en Alsace et entretient la langue avec les touristes...

Le petit-dej était correct, toute la tribu y a trouvé son compte et pourtant les goûts de chacun peuvent être très divergents!

Allez, je refais une tentative avec les photos du Khomas Mountain Trail ci-dessous...

Olivier
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth
Il fait fort chaud alors que nous arrivons sur un petit plateau, les enfants préfèrent laisser tomber le t-shirt
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth
Après 4 kilomètres de montées-descentes, le trail dévoile de magnifiques paysages
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth
Avant de nous emmener doucement vers le lit de la rivière
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth
C’est sur le plat que nous parcourons les 2 derniers kilomètres de la rando
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth
Nous bouclons le trail en 2h20

Jeudi 22 Août – Windhoek

Signaler
darth
Il y a 2 mois
Jeudi 22 Août – Windhoek
Ce matin nous bourrons nos valises avec les sacs à linge sale avant de quitter la Düsternbrook Guest Farm. Plusieurs oryx, babouins  et girafes nous saluent au bord de la route – d’autres se reposent, comme si leur rôle de figurant s’achève en même temps que nos péripéties
Jeudi 22 Août – Windhoek - darth
Quand on a établi le circuit avec Madiza Tours, nous prévoyions de quitter le pays aujourd’hui. Mais c’était avant de trouver l’offre de Qatar Airways pour notre vol, lequel n’est pas disponible le jeudi… Nous avions donc réservé une nuit supplémentaire à Windhoek – sans changer le reste de notre parcours.

Nous devons ramener le 4x4 à Africa-On-Wheel pour 16h au plus tard, cela nous laisse un peu de temps pour nous balader dans Windhoek. Direction le Namibia Craft Center
Jeudi 22 Août – Windhoek - darth
Dans un cadre sympathique, on erre de boutique en boutique à la recherche de quelques souvenirs
Jeudi 22 Août – Windhoek - darth
Non non, pas ça – c’est bien trop grand et trop lourd pour rentrer dans nos valises ! Les enfants dénichent quelques babioles, et nous déjeunons sur la terrasse de l’agréable café.

La remise du Toyota Hilux se passe sans encombre, on me demande directement la facture du garagiste de Solitaire afin de me rembourser. Le transfert vers l’aéroport étant compris dans la location de la voiture, Africa-on-Wheels nous dépose à notre hôtel – et nous convenons de l’heure de départ demain.

A l’hôtel, nous savourons d’une dernière Windhoek Lager – et les enfants s’obstinent à tester la température de la piscine – inutile de vous dire qu’elle n’était pas la plus chaude du séjour !
Au soir au restaurant, c’est l’occasion de faire un petit bilan – chacun y va de son top 3 : pour diverses catégories : meilleur lodge, camping préféré, meilleure activité guidée ou encore les randos… Tout y passe, même la catégorie du pire buffet petit-déjeuner !
Cette discussion nous fait une belle rétrospective – nous nous rendons compte que nous en avons vécu des choses sur ces 4 semaines !

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 2 mois
Bonjour Olivier,
ça a marché! Merci.

Nous avons le même vécu sur Düsternbrook ( je n’avais pas détaillé hier), rustique mais très agréable, avec pour nous un choix d’hebergement différent ( châlets comme à Desert Camp), bar et dîner chouettes, ambiance très sympa, avec également la fille du proprio.

Tanit ressasse de vieux souvenirs qui sont périmés depuis longtemps ( Salut Tanit!) mais nous en avions déjà parlé... 
Il est incorrigible, surtout à partir de 22h!

Bon retour sur terre,
Amicalement,
Patou

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 2 mois
Bonjour Patou,
,,
ça a marché! Merci.

Je me suis juste emmêlé les pinceaux avec la dernière photo... Grr tout cela fait tache dans ce carnet... Ca devait être celle-ci... Dommage qu'il n'y ait pas moyen de modifier les messages...
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - darth


Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
BIPI
Il y a 2 mois
Super Merci encore Darth et copains, copines de longue date maintenant,

Notre projet circuit sep/oct 2020 est bouclé et je suis d'accord avec Patou, il est difficile de faire le sud et le nord, sauf à avoir, à mon avis 4 voire 5 semaines.

Les chutes Victoria, même en ayant vu Niagara, on a bien apprécié. Elles sont quand même différentes, après cela dépend des gouts et affinités de chacn.

Nous, le prochain, c'est découverte du Sud et il nous aura fallu le 7ème voyage pour y aller tellement le centre, la cote et le Nord nous attirait. On a fait le coté Chute V, le delta - le Botswana, Caprivi -mais pas encore le coté Rundu/Mahango ni le très grand Nord-Ouest (Opuwo)....alors il y a encore des semaines de projet à mettre en oeuvre!!!

Quel pays, il faut le dire et le redire!!

Bipi

Péripéties en terres namibiennes – Epilogue

Signaler
darth
Il y a 2 mois
Péripéties en terres namibiennes – Epilogue
Nous venons de survoler le Zanzibar, à présent c’est l’océan indien qui nous entoure alors que nous faisons cap vers Doha. Les images et émotions se bousculent dans ma tête. Chaque jour les expériences et impressions se sont empilées, et nous voilà aujourd’hui avec une accumulation multicouches de souvenirs – tout cela est passé tellement vite. Après 5000 kilomètres en terres namibiennes, nous ramenons plus de 4000 photos, un long travail de tri m’attend ; nous ramenons surtout ce carnet… Une fois de plus je me dis que cela vaut vraiment la peine de l’écrire au jour le jour… Si j’aime à le partager en quasi direct avec vous, c’est avant tout pour nous que je le rédige, hein !

L’heure est venue de vous partager nos impressions post-voyage, et je ne sais pas par où commencer…

1.    Le pays
Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre, après tout nous mettions les pieds en Afrique ! Nous avons été impressionnés par l’état des infrastructures et facilités en Namibie : tout est propre, les routes, pistes et hébergements sont bien indiqués le long du parcours. Et si l’on tient bien compte des distances pour prévoir ses ravitaillements – essence et nourriture, le pays s’avère très facile ! Attention cependant que les magasins d’alimentation peuvent être fermés le samedi après-midi et le dimanche ; il convient d’en tenir compte.

2.    Les paysages
Amateurs de paysages à couper le souffle, nous avons été servis, et bien servis ! Dans l’introduction du carnet, je parlais d’une « autre dimension de la notion des grands espaces », et bien je ne pouvais pas mieux l’exprimer… Nos coups de cœur vont aux dunes du Kalahari, aux montagnes Sperrgebiet Rand, aux plaines du NamibRand, et bien entendu aux décors surréels de Sossusvlei. Globalement, c’est sans conteste le sud qui a émerveillé nos pupilles ; et dans une moindre mesure le Damaraland

3.    Les animaux
Que de rencontres ! Bien sûr que nous nous attendions à voir beaucoup d’animaux, mais nous ne nous attendions pas à en voir autant ensemble, à observer le comportement en cohabitation des différentes espèces. Les informations données par les guides se révèlent très utiles : les zèbres broutent le haut de l’herbe et les gnous le bas – on les retrouve naturellement ensemble… Comment distinguer un zèbre des montagnes d’un zèbre des plaines ? la différence entre le mâle et la femelle de l’oryx, de la girafe, du kudu ? Nous avons appris plein de choses…

Certaines rencontres ont été magiques, nous pensons inévitablement au léopard, à l’honey badger ou encore le pangolin. La multitude d’oiseau que l’on a pu observer aussi ! Afin de mettre un nom sur toutes nos observations, notre guide de la faune s’est avéré très utile, ainsi que le dépliant-carte d’Etosha. Les enfants ont utilisé ce dernier comme carnet de chasse, cela leur fait un beau souvenir !

Petit bémol toutefois : le mode « safari » qu’il soit guidé ou en self-drive est inévitable pour pouvoir profiter de toutes ces observations. Je m’explique :  nous avons trouvé parfois les heures passées assis dans un véhicule assez fatigantes. Chaque jour dans Etosha, il y avait un moment où l’on saturait, et on attendait qu’une seule chose, c’était d’atteindre le campement. J’imagine que certains peuvent continuer de s’émerveiller jusqu’au coucher du soleil sur les pistes du parc – ce ne fut pas notre cas. On aime bouger, randonner, et le fait d’être contraint de rester enfermés dans une boite à conserve roulante cela ne nous convient pas…

4.    Le camping
C'était une grande première pour la tribu, et cela s'est très bien passé. Le montage et démontage des tentes est assez facile, et avec l'habitude on devient bien organisé. Le plus compliqué c'est le rangement dans le coffre, ici aussi il convient de bien s'organiser pour que chaque chose ait sa place et soit facilement accessible. Pour les repas il faut s'adapter un peu étant donné car on avait qu'un seul réchaud - donc impossible de chauffer des pâtes et une sauce en même temps par exemple. On faisait chauffer le pot de sauce contre les braises du barbecue, mais il faut veiller à l'ouvrir avant, et/ou percer des trous dans le couvercle pour éviter que la sauce bouillante  ne t'explose à la figure quand tu l'ouvres... Ici on pouvait compter sur les habitudes des enfants qui vont aux scouts... Un conseil: ne pas oublier l’opinel et le couteau suisse dans les valises, cela nous a bien servi!

Côté bruits nocturnes, on a entendu de temps en temps un animal qui venait faire les poubelles - sans doute un chacal. Des cris d'animaux évidemment - le plus perturbant fut au Rostock Ritz, car on avait vraiment l'impression qu'un enfant hurlait au loin comme si on le torturait... Quand tu sais qu'il n'y a qu'un seul autre emplacement occupé, et que le camping est au milieu du désert à 7 km du lodge, ça fait un peu flipper... A Etosha on en entendait beaucoup, rugissements de lion etc.

Certains campsites étaient vraiment extras ; mention spéciale au NamibRand Family Hideout, à Madisa Camp, Klein Aus Vista ou encore Bagatelle. Les pires : ceux d’Okaukuejo et Halali

5.    Les activités coups de cœur
Quand on demandait à chacun quelles activités / visites / randos ils ont préférées, elles étaient nombreuses à refaire surface, alors je vous les mets par ordre chronologique, avec un petit rating :
  • ** La balade équestre à Bagatelle
  • *** Les rochers du Giants’ Playground
  • * Les randos du Sperrgebiet Rand Parc
  • ** Kolmanskop pour l’histoire et les photos
  • ** Le Dunes Boarding au NamibRand
  • ** L’ascension et la descente ! de Big Daddy
  • ** L’Olive Trail, pour le challenge de la chaine !
  • *** Le kayak avec les otaries
  • * La première rencontre avec les éléphants du désert au Brandberg WLL
  • ** Les éléphants en liberté au milieu du lodge et camping de Palmwag
  • * Etosha pour la diversité et le nombre d’animaux observés
  • *** Le léopard et les lions à Etosha
  • * La visite d’Africat
  • *** Le safari guidé à Erindi
  • *** Le Khomas Mountain Trail à Düsternbrook

6.    L’impossible comparaison avec l’Ouest US…
Ce n’est pas comparable !! Il m’est impossible de trancher entre les deux… Comme similitude on peut dire que l’ouest américain et la Namibie offrent tous deux une grande variété en termes de paysages et d’activités, et conviennent très bien au mode de vacances en « road-trip » ; que nous affectionnons particulièrement…

A certains égards, je trouve certains paysages des Etats-Unis plus spectaculaires, étant donné que là c’est toute une succession d’événements géologiques qui a forgé le décor actuel. D’un autre côté, la Namibie offre des étendues infinies quasi vierges de toute trace humaine. Nul ne peut rester indifférent face à cette nature immaculée et à la faune qui l’habite… Là même où l’ouest américain – sur-exploré – regorge de plein de pépites dans un espace relativement restreint, faciles d’accès – ou pas !

7.    …sauf pour le budget
D’un point de vue pratique, et budget, l’avantage va indéniablement aux Etats-Unis : les possibilités d’activités dans les parcs nationaux sont nombreuses, bien documentées, et souvent gratuites – même les balades guidées avec ranger. L’affluence est autre évidemment, mais si l’on cherche à s’éloigner des foules on y arrive toujours. Si certaines visites ou activités aux US ne sont pas données (Antelope Canyon, Universal Studio…), on peut s’en passer et faire autre chose dans le coin ; alors que dans une réserve namibienne privée, le safari guidé sera souvent incontournable…

Pour les hébergements aussi, le budget pour une famille comme la nôtre penche en faveur des Etats-Unis : la faute aux prix appliqués par personne ici en Namibie – même pour les emplacements de camping. Alors qu’aux Etats-Unis on paie la même chose pour une chambre de motel que l’on soit 2 ou 5 à l’occuper. Dans Etosha nos emplacement de camping nous revenaient à près de 100€ la nuit ! Quand je pense qu’aux States il m’arrive de trouver des chambres à moins de 40$... Ce à quoi il faut rajouter le surcoût de la location du 4x4 équipé par rapport un SUV Fullsize… Et le prix des lodges, n’en parlons pas

Pour les dépenses alimentaires par contre, que ce soit au resto ou au magasin, c’est en Namibie que l’on dépensera le moins !
Pour le carburant, l’égalité est presque parfaite : prix de l’essence ou du diesel et consommation comparables entre un Toy Hilux ou un Chevy Tahoe

8.    Conclusion
Oh bien sûr que la Namibie est un énorme coup de cœur, pour toute la tribu ! Je suis certain qu’ils en garderont un souvenir unique…
Sommes-nous « addict », comme pour l’Ouest Américain ? Difficile à dire, pour cela il va falloir revenir – et alors que l’on fait vol vers nos terres natales, l’envie de faire demi-tour est bien présente

Merci à vous tous de nous avoir accompagnés sur le toit de notre 4x4; désolé si cela secouait parfois sur les pistes - c'est le massage namibien, comme ils disent là-bas! Merci pour tous vos retours et commentaires en direct, cela donne encore plus de vie à ce carnet - qui est pour nous un magnifique souvenir de voyage; il me tarde de tout relire depuis le début!

Olivier

Re: Péripéties en terres namibiennes – Epilogue

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 2 mois
Salut Olivier,

Encore un grand merci à toi.

Ah, que tout cela est bien formulé, et intelligemment réfléchi,  notamment pour la "comparaison" avec l'ouest américain.

Moi, les comparaisons me hérissent. Chaque pays, chaque région, chaque site a son identité, son âme, quoi,  je dirais presque! Le ressenti et les émotions sont forcément différents.
Chaque lieu est unique.

J'ajouterai un mot pour la Namibie : l'immense sentiment de liberté!

Amitiés à toi, et sans doute à un autre moment, ici ou ailleurs,

Patou
 

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
petule
Il y a 2 mois
,, Bonjour,

Je viens de lire ce carnet de voyage avec attention puisque je pars dans les même coins le 30 aout.
Et ensuite le fiele dans le bande de Caprivi.

Magnifique récit, magnifiques photos, une chance de folie....
Merci de nous le faire partager en live.

Mais Olivier, je suis déçue, il n'y a aucune anecdote sur le camping...
Montage, démontage des tentes, faire des repas pour toute la famille, les bruits de la nuit, le froid , etc....
C'est mon 3èeme voyage en Namibie mais nous allons camper seuls pour le première fois alors je me demande comment cela va se passer....
Tous les désagréments liés au coté "pratiques" auxquels je n'ai pas encore pensé.

Y a t-il encore des barrières sanitaires pour la viande entre autre ?

Vous ne parlez pas de la secheresse qui sévit depuis plusieures année mais qui à priori est encore pire cette année ? Cela ne semble pas avoir affecté l'observation des animaux ?

Merci pour vos conseils et encore merci pour ce carnet.

Pétule.







Bonjour Pétule,

Je ne suis pas Olivier mais je peux tenter de vous faire part de ma toute fraîche expérience vu que nous somme rentrés de Namibie la semaine dernière.

Nous avions eu un tuto d'une heure environ de la part de l'agence avec laquelle nous avions tout réservé à notre arrivée. Ils nous ont montré comment fonctionnait le 4x4, les outils et ustensils présents, comment changer les roues en cas de crevaison, comment et quand changer la pression des pneus (avec leur gonfleur et leur appareil à mesurer la pression fourni), comment déplier et plier les tentes...
Vous pouvez trouver des tutos sur Youtube par exemple...
https://youtu.be/riOx7At26JE
Petite astuce cependant, donnée par notre loueur: ne pas détacher complètement le rabat des tentes (comme montré dans cette vidéo), sur le coté opposé de l'échelle, ça permet de gagner du temps pour le pliage et évite de devoir plier le rabat pour la nuit (qui inévitablement sera plein de poussière) et d'avoir à le ranger dans le coffre.
Le montage des 2 tentes est rapide. La toute 1ère fois,ça nous a pris moins de 10min (bon c'est vrai que mon mari a fait la grande majorité tout seul, moi étant trop petite, je n'arrivais pas à aller récupérer l'échelle sans appui ou tabouret :) ), à la fin du séjour, il mettait environ 5 min à monter les 2 tentes tout seul.
Le dépliage est un peu plus fastidieux car il faut déjà que les couvertures et couettes soient bien à plat pour prendre moins de place lorsqu'on rabat les tentes . Après, les toiles de tentes font un peu accordéon donc il faut bien les rentrer pour que ça ne déborde pas de partout. Le plus dur c'est de tout faire rentrer sous le rabat.
 
Nous avions un petit frigo intégré donc arrivés à Windhoek, nous avions fait le plein en viande, charcuterie, légumes et fruits frais en fonction de la taille du frigo. Eau et autres produits rentrent facilement dans le coffre giganteste.
Nous avions pu rentrer à Etosha avec notre viande achetée à Windhoek.

Pour les repas, soit vous faites des sandwichs pour le déjeuner et c'est évidemment rapide, soit vous sortez la bonbonne de gaz (équipement compris) qu'on raccorde avec la plaque de cuisson qui se trouvait fixée sur le coté de notre 4x4 (mais j'ai vu aussi des campeurs avec leur bonbonne nomade) et là...l'étape préparation peut s'avérer longue.
Il faut prendre en compte le temps de récupérer la bonbonne dans le coffre, la brancher à la plaque de cuisson, d'arriver à allumer la plaque avec des allumettes (difficile quand il y a du vent), d'aller chercher l'eau (si elle n'est pas disponible à porté de main) et le temps que l'eau boue (une fois, ça nous a pris une éternité, je n'ai pas compris). Si vous voulez faire cuire autre chose en même temps, il vaut mieux que la plaque de cuisson double vienne avec votre équipement sinon un peu galère.
Pour ceux qui doivent s'occuper de la partie cuisine, de mon expérience personnelle. Je conseille de prendre en compte l'heure de la tombée de la nuit, parce qu'avec le temps de mise en place, de préparation de la cuisine (au gaz ou braii), le temps de dîner et de la vaisselle, la nuit peut vite être tombée et faire la vaisselle (si l'évier du coin cuisine est à l'autre bout de l'aire de campement) dans le noir et le froid, c'est pas pratique du tout. Et si en plus vous avez une grille de braii à gratter, le moment détente du soir avant le coucher peut vite être un peu entaché...

Avec la sécheresse, les animaux se retrouvent dans les points d'eau restants, après la chance est un facteur non négligeable. Moins de végétation dense, donc observation plus facile au loin?

Nous avions été plus souvent réveillés par les voisins que par les animaux. De manière générale, c'est très calme.
Une fois, nous avions eu un phacochère qui essayait de faire tomber le baril qui nous servait de poubelle dans laquelle nous avions jeté nos déchets (qui étaient dans un sac poubelle).


Nous avions une couette et une couverture (compris dans l'équipement du loueur). Je dois dire que nos nuits les plus froides ont été à Palmwag (froid et humide avec condensation dans les tentes et quelques gouttes reçues sur la tête au petit matin) et la plus froide de toutes, c'était à Madisa (réveillée par le froid, j'ai dû finir la nuit avec ma doudoune. On devait être tombé à 2°C). En général, nous n'avions pas trop froid au coucher, c'est plutôt à partir de 3-4h du matin que ça se corse et que le froid nous réveille, sinon dans le reste du pays, pas de problème particulier lié au froid. Il faut bien au moins une doudoune fine et une petite polairepour moi car dès que le soleil se couche, ça peut vite se rafraichir et en général la température remonte bien 2-3h après le lever du soleil.

J'espère avoir été un peu utile.

Bonne vacances!


Bonjour,

Merci beaucoup pour ce descriptif complet.
J'ai regardé la vidéo pour les tentes, c'est vrai que cela semble assez simple... 
On verra ce que ça donne dans la vraie vie.

Ce sera de toute façon une expérience...

Merci 

Pétule.

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
gaby76
Il y a 2 mois
Bonjour Olivier,
Un grand merci pour ce superbe carnet qui nous a permis de revivre notre découverte de ce magnifique pays!
Cordialement

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, Bonjour Olivier,
Un grand merci pour ce superbe carnet qui nous a permis de revivre notre découverte de ce magnifique pays!
Cordialement



Bonjour à tous
Maintenant qu'Olivier est rentré au bercail, on n'aura plus notre récit quotidien.
On va s'ennuyer!
Cordialement
Tanit

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
blouno
Il y a 2 mois
,, Bonjour Olivier,
Un grand merci pour ce superbe carnet qui nous a permis de revivre notre découverte de ce magnifique pays!
Cordialement


Bonjour à tous
Maintenant qu'Olivier est rentré au bercail, on n'aura plus notre récit quotidien.
On va s'ennuyer!
Cordialement
Tanit


Bonjour, je me propose de relater - à postériori - notre voyage effectué du 25 juin au 17 juillet. Cela sera moins complet que le journal d'Olivier, mais peut-être que cela comblera un peu votre ennui. à suivre...

Blouno

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
land
Il y a 2 mois
salut,
Mais qu'est ce que t'en a a foutre de la we fi et de toutes ces connexions de merde quand tu es dans 
des endroits aussi magnifiques ??
Date de l'expérience : 24/08/2019

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Miss Touriste
Il y a 2 mois
Salut Olivier

Tout d'abord un grand merci pour ce tres chouette partage :) Votre carnet nous a aussi permis de revivre notre voyage en images grace a ces superbes photos. Comme vous les magnifiques paysages du sud sont ceux qui nous ont le plus marque, et nous avons aussi prefere les aborder en randos plutot qu'en mode safari.

J'ai lu avec grand plaisir votre conclusion. Tres interessante avec les differents elements de comparaison avec l'Ouest USA. Etant donne les similitudes de nos itineraires, mode de voyage oriente rando et paysages, je ne suis finalement pas surprise d'etre d'accord avec vous sur la plupart des points ;) Pour moi les points forts de la Namibie sont cette possibilite d'explorer (quasi) seul des paysages grandioses et vierges comme vous l'avez si bien decrit, la qualite des infrastructures (campings comme la gastronomie des lodges) et en bonus la presence de la faune.
Apres j'avais imagine vouloir retourner en Namibie (et ce avant notre voyage) mais au fil du temps cette envie s'est finalement estompee, le virus n'a pas pris. Bon c'est un peu la meme chose pour l'Ouest USA (deja une quinzaine d'annees..!!) et j'y apprehende l'evolution du tourisme (de masse) mais je pense avoir plus de nouvelles choses a y decouvrir. Puis vue la concentration plus importante des sites d'interets, un voyage un peu plus actif qu'en Namibie ne serait pas pour nous deplaire dans quelques annees :)

Bref, merci encore et bonne reprise a vous !!

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
boncampeur
Il y a 2 mois
Bonjour à tous et surtout à Olivier mon pote du forum US  et Chris ma pote du forum Australie  et qu'on voit traîner maintenant du côté US.
Bon, c'est un autre pote du forum us qui m'a dit d'aller lire illico presto le CR de Darth ici. Comme je suis discipliné, je suis allé voir sans traîner et ..... bah voilà, depuis qu'on m'en parle de ce pays (hein Patou !) , je vais finir par être obligé d'y aller ! 
En ce qui concerne la conclusion, tout le monde l'a sûrement déjà ressenti, mais il y a toujours la version immédiate, celle qu'on pense ou rédige dans la foulée et puis celle qu'on met après avoir fait le tri des photos qui vient quelques semaines après. Et parfois on peut observer quelques petites différences dans le jugé... 
Merci encore Olivier et chapeau bas pour le boulot !
 

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
clelou
Il y a 2 mois
,, @ Tanit et darth
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!

Et là c'est d'ailleurs clairement indiqué par des panneaux...
Mais tu confirmes déjà un point: le montant de l'amende!

Mais ailleurs, jamais entendu parler!


J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)

Je viens de relire les infos pratiques fournies par Madiza Tours, et bien: obligatoire partout tout le temps! Cela est peut-être nouveau, car sur le net je trouve que c'est uniquement quand les conditions le nécessitent (poussière, brouillard, neige :-D etc.)

Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Je me suis évidemment demandé comment j'aurais pu réagir... j'aurais pu en fait reprendre l'argent, ou ne mettre qu'un billet, sans qu'il ne s'en aperçoive; mais quid si il le voyait?

Aurais-je pu faire le "dur"? Pas évident quand celui qu'on a en face représente l'autorité... et de plus il se montrait très intimidant. Et si il faisait du zèle? S'il fouillait le 4x4 de fond en comble?? L'expérience aurait été d'autant plus traumatisante...

Au final, puisqu'on semble confirmer que j'étais vraiment en infraction; peut-être ai-je juste fait une bonne affaire, en ne payant que N$ 400 au lieu de l'amende de N$ 750... Même si le fait de "verbaliser" un touriste ignorant reste discutable, et la police du pays gagnerait à se montrer accueillante en se contentant de donner des avertissements dans ce cas...

Olivier


Re bonsoir

Alors là, l'histoire des phares c'est tout nouveau!
Tanit


Bonsoir à tous

Mea culpa
renseignement pris sur place: on doit allumer ses phares. Et ce depuis 3 ans ?!?

"Government Gazette - https://www.lac.org.na/laws/2015/5792.pdf :

Amendment of regulation 178 of Regulations

5. Regulation 178 of the Regulations is amended by the addition after subregulation (3)

of the following subregulation:

“(4) A person driving a motor vehicle during the day on a trunk road, main road and district road must switch on the head lamps on dipped beam or daytime running lights as contemplated in regulation 178”.”"

Quand à la façon dont on paye l'amende:
Les locaux la recoive chez-eux.
Mais pour les étrangers, il faut la payer en liquide au poste de rattachement du policier. Lequel peut etre à 100km en arrière de votre route.

Les locaux me disent:
pour une infraction venielle, on discute, on discute. Et souvent le flic nous laisse partir sans pv, alors en partant, des fois,  on laisse trainer un billet de 10 NAD , ou bien un can de boisson, pour les récompenser de leur mansuetude et de leur dur travail.

Dans le cas d'Olivier, c'est beaucoup moins net, le flic a clairement cherché le backchich.
Difficile de donner des conseils sur l'attitude à adopter dans ce cas rare.

Mais, je peux essayer.
Y a t'il un collegue flic aux environs (témoin)?
Montrer que vous allez noter les matricules.
Discutez, discutez de l'air du temps.... En Afrique, tout est verbal! Ne pas faire le dur.
Dire que vous allez chercher un pack de bière dans la voiture, n'importe quoi!
Et puis, arrivé au bout, si vraiment il n'y a pas d'autre solution, il n'y a plus qu'à faire comme Olivier, marchander, sinon c'est 100 km en arrière.
MAIS: ne jamais proposer un backchich en 1er, si vous tombez sur un flic puriste (il y en a, heureusement) celà risque de vous conduire en tole.

Petite histoire personnelle:
Il y a des années, je me fais arreter sur la B1. Le flic me montre l'écran du radar: 135!
Rien à contester.
Voyant que j'étais piégé, ma fille arrive avec sa toute petite dans les bras et supplie: Mr l'agent dites que c'est moi qui conduisais (locale) , non dit l'agent c'est Monsieur (moi), mais mr l'agent on ne peut pas retourner à Otshivarongo pour payer l'amende, il faut que je m'occupe de ma petite ce soir a Windhoek. Et le flic, grand coeur, nous a laissé filer!

Cordialement

Tanit


Bonjour,
Même mésaventure le 9 aout 2019 entre Waterbgerg et Etosha sur la route goudronnée...Arrêtés à un barrage de gendarmes pour un controle soi disant...
Sauf que l'on avait nos phares allumés, mais mon amie avait ouvert sa fenêtre quand nous nous sommes fait arrêtés et que ce jeune gendarme aux yeux brillants nous a dit que c'était interdit d'ouvrir sa fenêtre... Il a commencé à reluquer le téléphone qui nous servait de gps mais on lui a dit qu'il était bloqué on ne pouvait pas téléphoner avec, puis il voulait savoir ce que l'on avait apporté de France...puis si on avait de la marijuana....Ensuite il voulait 1000 $. Bref, notre amie à simulé un malaise, pleuré, avalé un tic tac (comme médicament) puis son mari à demander un médecin et notre pseudo gendarme s'est trouvé déstabilisé a tourné les talons et est allé voir un camion qui arrivait. Nous sommes repartis sans rien donner, mais le monsieur du véhicule à côté arrêté juste avant nous, lui, a donné un billet ... 
Sinon nous avons franchi d'autres barrages de police sans problème, ni même être arrêtés....C'est dommage que des types comme ça, ne soit pas sanctionnés mais comment faire...
Sinon super voyage avec un carton rouge pour Fort Sesfontein Lodge! Surbooking régulier, nous avons dormi dans les chambres des chauffeurs guides comme un autre couple, d'autres dans une tente au milieu de l'hôtel et d'autres ont été envoyés 40kms plus loin dans une soi disant annexe et tout ça payé au prix d'un soit disant hôtel de luxe...Pas grave de dormir dans les chambres des chauffeurs mais pas au prix d'une chambre!!!! 
Cordialement
Date de l'expérience : 10/08/2019

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, @ Tanit et darth
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!

Et là c'est d'ailleurs clairement indiqué par des panneaux...
Mais tu confirmes déjà un point: le montant de l'amende!

Mais ailleurs, jamais entendu parler!


J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)

Je viens de relire les infos pratiques fournies par Madiza Tours, et bien: obligatoire partout tout le temps! Cela est peut-être nouveau, car sur le net je trouve que c'est uniquement quand les conditions le nécessitent (poussière, brouillard, neige :-D etc.)

Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Je me suis évidemment demandé comment j'aurais pu réagir... j'aurais pu en fait reprendre l'argent, ou ne mettre qu'un billet, sans qu'il ne s'en aperçoive; mais quid si il le voyait?

Aurais-je pu faire le "dur"? Pas évident quand celui qu'on a en face représente l'autorité... et de plus il se montrait très intimidant. Et si il faisait du zèle? S'il fouillait le 4x4 de fond en comble?? L'expérience aurait été d'autant plus traumatisante...

Au final, puisqu'on semble confirmer que j'étais vraiment en infraction; peut-être ai-je juste fait une bonne affaire, en ne payant que N$ 400 au lieu de l'amende de N$ 750... Même si le fait de "verbaliser" un touriste ignorant reste discutable, et la police du pays gagnerait à se montrer accueillante en se contentant de donner des avertissements dans ce cas...

Olivier


Re bonsoir

Alors là, l'histoire des phares c'est tout nouveau!
Tanit


Bonsoir à tous

Mea culpa
renseignement pris sur place: on doit allumer ses phares. Et ce depuis 3 ans ?!?

"Government Gazette - https://www.lac.org.na/laws/2015/5792.pdf :

Amendment of regulation 178 of Regulations

5. Regulation 178 of the Regulations is amended by the addition after subregulation (3)

of the following subregulation:

“(4) A person driving a motor vehicle during the day on a trunk road, main road and district road must switch on the head lamps on dipped beam or daytime running lights as contemplated in regulation 178”.”"

Quand à la façon dont on paye l'amende:
Les locaux la recoive chez-eux.
Mais pour les étrangers, il faut la payer en liquide au poste de rattachement du policier. Lequel peut etre à 100km en arrière de votre route.

Les locaux me disent:
pour une infraction venielle, on discute, on discute. Et souvent le flic nous laisse partir sans pv, alors en partant, des fois,  on laisse trainer un billet de 10 NAD , ou bien un can de boisson, pour les récompenser de leur mansuetude et de leur dur travail.

Dans le cas d'Olivier, c'est beaucoup moins net, le flic a clairement cherché le backchich.
Difficile de donner des conseils sur l'attitude à adopter dans ce cas rare.

Mais, je peux essayer.
Y a t'il un collegue flic aux environs (témoin)?
Montrer que vous allez noter les matricules.
Discutez, discutez de l'air du temps.... En Afrique, tout est verbal! Ne pas faire le dur.
Dire que vous allez chercher un pack de bière dans la voiture, n'importe quoi!
Et puis, arrivé au bout, si vraiment il n'y a pas d'autre solution, il n'y a plus qu'à faire comme Olivier, marchander, sinon c'est 100 km en arrière.
MAIS: ne jamais proposer un backchich en 1er, si vous tombez sur un flic puriste (il y en a, heureusement) celà risque de vous conduire en tole.

Petite histoire personnelle:
Il y a des années, je me fais arreter sur la B1. Le flic me montre l'écran du radar: 135!
Rien à contester.
Voyant que j'étais piégé, ma fille arrive avec sa toute petite dans les bras et supplie: Mr l'agent dites que c'est moi qui conduisais (locale) , non dit l'agent c'est Monsieur (moi), mais mr l'agent on ne peut pas retourner à Otshivarongo pour payer l'amende, il faut que je m'occupe de ma petite ce soir a Windhoek. Et le flic, grand coeur, nous a laissé filer!

Cordialement

Tanit


Bonjour,
Même mésaventure le 9 aout 2019 entre Waterbgerg et Etosha sur la route goudronnée...Arrêtés à un barrage de gendarmes pour un controle soi disant...
Sauf que l'on avait nos phares allumés, mais mon amie avait ouvert sa fenêtre quand nous nous sommes fait arrêtés et que ce jeune gendarme aux yeux brillants nous a dit que c'était interdit d'ouvrir sa fenêtre... Il a commencé à reluquer le téléphone qui nous servait de gps mais on lui a dit qu'il était bloqué on ne pouvait pas téléphoner avec, puis il voulait savoir ce que l'on avait apporté de France...puis si on avait de la marijuana....Ensuite il voulait 1000 $. Bref, notre amie à simulé un malaise, pleuré, avalé un tic tac (comme médicament) puis son mari à demander un médecin et notre pseudo gendarme s'est trouvé déstabilisé a tourné les talons et est allé voir un camion qui arrivait. Nous sommes repartis sans rien donner, mais le monsieur du véhicule à côté arrêté juste avant nous, lui, a donné un billet ... 
Sinon nous avons franchi d'autres barrages de police sans problème, ni même être arrêtés....C'est dommage que des types comme ça, ne soit pas sanctionnés mais comment faire...
Sinon super voyage avec un carton rouge pour Fort Sesfontein Lodge! Surbooking régulier, nous avons dormi dans les chambres des chauffeurs guides comme un autre couple, d'autres dans une tente au milieu de l'hôtel et d'autres ont été envoyés 40kms plus loin dans une soi disant annexe et tout ça payé au prix d'un soit disant hôtel de luxe...Pas grave de dormir dans les chambres des chauffeurs mais pas au prix d'une chambre!!!! 
Cordialement
Date de l'expérience : 10/08/2019



Bonsoir

Vraiment drole! Votre histoire!
Ce flic, d'aprés votre description était drogué.
Y avait'il un collègue à proximité?
Triste.

Tanit

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
,, @ Tanit et darth
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!

Et là c'est d'ailleurs clairement indiqué par des panneaux...
Mais tu confirmes déjà un point: le montant de l'amende!

Mais ailleurs, jamais entendu parler!


J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)

Je viens de relire les infos pratiques fournies par Madiza Tours, et bien: obligatoire partout tout le temps! Cela est peut-être nouveau, car sur le net je trouve que c'est uniquement quand les conditions le nécessitent (poussière, brouillard, neige :-D etc.)

Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Je me suis évidemment demandé comment j'aurais pu réagir... j'aurais pu en fait reprendre l'argent, ou ne mettre qu'un billet, sans qu'il ne s'en aperçoive; mais quid si il le voyait?

Aurais-je pu faire le "dur"? Pas évident quand celui qu'on a en face représente l'autorité... et de plus il se montrait très intimidant. Et si il faisait du zèle? S'il fouillait le 4x4 de fond en comble?? L'expérience aurait été d'autant plus traumatisante...

Au final, puisqu'on semble confirmer que j'étais vraiment en infraction; peut-être ai-je juste fait une bonne affaire, en ne payant que N$ 400 au lieu de l'amende de N$ 750... Même si le fait de "verbaliser" un touriste ignorant reste discutable, et la police du pays gagnerait à se montrer accueillante en se contentant de donner des avertissements dans ce cas...

Olivier


Re bonsoir

Alors là, l'histoire des phares c'est tout nouveau!
Tanit


Bonsoir à tous

Mea culpa
renseignement pris sur place: on doit allumer ses phares. Et ce depuis 3 ans ?!?

"Government Gazette - https://www.lac.org.na/laws/2015/5792.pdf :

Amendment of regulation 178 of Regulations

5. Regulation 178 of the Regulations is amended by the addition after subregulation (3)

of the following subregulation:

“(4) A person driving a motor vehicle during the day on a trunk road, main road and district road must switch on the head lamps on dipped beam or daytime running lights as contemplated in regulation 178”.”"

Quand à la façon dont on paye l'amende:
Les locaux la recoive chez-eux.
Mais pour les étrangers, il faut la payer en liquide au poste de rattachement du policier. Lequel peut etre à 100km en arrière de votre route.

Les locaux me disent:
pour une infraction venielle, on discute, on discute. Et souvent le flic nous laisse partir sans pv, alors en partant, des fois,  on laisse trainer un billet de 10 NAD , ou bien un can de boisson, pour les récompenser de leur mansuetude et de leur dur travail.

Dans le cas d'Olivier, c'est beaucoup moins net, le flic a clairement cherché le backchich.
Difficile de donner des conseils sur l'attitude à adopter dans ce cas rare.

Mais, je peux essayer.
Y a t'il un collegue flic aux environs (témoin)?
Montrer que vous allez noter les matricules.
Discutez, discutez de l'air du temps.... En Afrique, tout est verbal! Ne pas faire le dur.
Dire que vous allez chercher un pack de bière dans la voiture, n'importe quoi!
Et puis, arrivé au bout, si vraiment il n'y a pas d'autre solution, il n'y a plus qu'à faire comme Olivier, marchander, sinon c'est 100 km en arrière.
MAIS: ne jamais proposer un backchich en 1er, si vous tombez sur un flic puriste (il y en a, heureusement) celà risque de vous conduire en tole.

Petite histoire personnelle:
Il y a des années, je me fais arreter sur la B1. Le flic me montre l'écran du radar: 135!
Rien à contester.
Voyant que j'étais piégé, ma fille arrive avec sa toute petite dans les bras et supplie: Mr l'agent dites que c'est moi qui conduisais (locale) , non dit l'agent c'est Monsieur (moi), mais mr l'agent on ne peut pas retourner à Otshivarongo pour payer l'amende, il faut que je m'occupe de ma petite ce soir a Windhoek. Et le flic, grand coeur, nous a laissé filer!

Cordialement

Tanit


Bonjour,
Même mésaventure le 9 aout 2019 entre Waterbgerg et Etosha sur la route goudronnée...Arrêtés à un barrage de gendarmes pour un controle soi disant...
Sauf que l'on avait nos phares allumés, mais mon amie avait ouvert sa fenêtre quand nous nous sommes fait arrêtés et que ce jeune gendarme aux yeux brillants nous a dit que c'était interdit d'ouvrir sa fenêtre... Il a commencé à reluquer le téléphone qui nous servait de gps mais on lui a dit qu'il était bloqué on ne pouvait pas téléphoner avec, puis il voulait savoir ce que l'on avait apporté de France...puis si on avait de la marijuana....Ensuite il voulait 1000 $. Bref, notre amie à simulé un malaise, pleuré, avalé un tic tac (comme médicament) puis son mari à demander un médecin et notre pseudo gendarme s'est trouvé déstabilisé a tourné les talons et est allé voir un camion qui arrivait. Nous sommes repartis sans rien donner, mais le monsieur du véhicule à côté arrêté juste avant nous, lui, a donné un billet ... 
Sinon nous avons franchi d'autres barrages de police sans problème, ni même être arrêtés....C'est dommage que des types comme ça, ne soit pas sanctionnés mais comment faire...
Sinon super voyage avec un carton rouge pour Fort Sesfontein Lodge! Surbooking régulier, nous avons dormi dans les chambres des chauffeurs guides comme un autre couple, d'autres dans une tente au milieu de l'hôtel et d'autres ont été envoyés 40kms plus loin dans une soi disant annexe et tout ça payé au prix d'un soit disant hôtel de luxe...Pas grave de dormir dans les chambres des chauffeurs mais pas au prix d'une chambre!!!! 
Cordialement
Date de l'expérience : 10/08/2019


Bonsoir

Vraiment drole! Votre histoire!
Ce flic, d'aprés votre description était drogué.
Y avait'il un collègue à proximité?
Triste.

Tanit




Je viens d'ouvrir une discussion sur ce sujet. (Arnaques)
Bv aller y témoigner si vous le souhaitez.

Cordialement

Tanit

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 2 mois
Merci à tous ceux qui ont encore commenté ce carnet récemment!

,, Bonjour à tous et surtout à Olivier mon pote du forum US  et Chris ma pote du forum Australie  et qu'on voit traîner maintenant du côté US.
Bon, c'est un autre pote du forum us qui m'a dit d'aller lire illico presto le CR de Darth ici. Comme je suis discipliné, je suis allé voir sans traîner et ..... bah voilà, depuis qu'on m'en parle de ce pays (hein Patou !) , je vais finir par être obligé d'y aller ! 
En ce qui concerne la conclusion, tout le monde l'a sûrement déjà ressenti, mais il y a toujours la version immédiate, celle qu'on pense ou rédige dans la foulée et puis celle qu'on met après avoir fait le tri des photos qui vient quelques semaines après. Et parfois on peut observer quelques petites différences dans le jugé... 
Merci encore Olivier et chapeau bas pour le boulot !
 

Héhé, salut JP! Je me demandais quand tu viendrais faire un tour par ici :)
Pour les impressions à froid, il faut effectivement encore laisser toutes les émotions décanter. Ce qui est certain, c'est que ce voyage nous a fait un bien fou... Les batteries sont rechargées, et quelques jours après la reprise, elles ont l'air de tenir bon! Pas de blues - so far so good...

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Tanit
Il y a 2 mois
Bonsoir Olivier

Peux-tu faire un témoignage precis sur ton problème avec le flic, sur la nouvelle discussion que j'ai ouverte : "problèmes avec la police".
Route, heure etc etc...
Merci

Tanit

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
clelou
Il y a 2 mois
,, @ Tanit et darth
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!

Et là c'est d'ailleurs clairement indiqué par des panneaux...
Mais tu confirmes déjà un point: le montant de l'amende!

Mais ailleurs, jamais entendu parler!


J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)

Je viens de relire les infos pratiques fournies par Madiza Tours, et bien: obligatoire partout tout le temps! Cela est peut-être nouveau, car sur le net je trouve que c'est uniquement quand les conditions le nécessitent (poussière, brouillard, neige :-D etc.)

Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Je me suis évidemment demandé comment j'aurais pu réagir... j'aurais pu en fait reprendre l'argent, ou ne mettre qu'un billet, sans qu'il ne s'en aperçoive; mais quid si il le voyait?

Aurais-je pu faire le "dur"? Pas évident quand celui qu'on a en face représente l'autorité... et de plus il se montrait très intimidant. Et si il faisait du zèle? S'il fouillait le 4x4 de fond en comble?? L'expérience aurait été d'autant plus traumatisante...

Au final, puisqu'on semble confirmer que j'étais vraiment en infraction; peut-être ai-je juste fait une bonne affaire, en ne payant que N$ 400 au lieu de l'amende de N$ 750... Même si le fait de "verbaliser" un touriste ignorant reste discutable, et la police du pays gagnerait à se montrer accueillante en se contentant de donner des avertissements dans ce cas...

Olivier


Re bonsoir

Alors là, l'histoire des phares c'est tout nouveau!
Tanit


Bonsoir à tous

Mea culpa
renseignement pris sur place: on doit allumer ses phares. Et ce depuis 3 ans ?!?

"Government Gazette - https://www.lac.org.na/laws/2015/5792.pdf :

Amendment of regulation 178 of Regulations

5. Regulation 178 of the Regulations is amended by the addition after subregulation (3)

of the following subregulation:

“(4) A person driving a motor vehicle during the day on a trunk road, main road and district road must switch on the head lamps on dipped beam or daytime running lights as contemplated in regulation 178”.”"

Quand à la façon dont on paye l'amende:
Les locaux la recoive chez-eux.
Mais pour les étrangers, il faut la payer en liquide au poste de rattachement du policier. Lequel peut etre à 100km en arrière de votre route.

Les locaux me disent:
pour une infraction venielle, on discute, on discute. Et souvent le flic nous laisse partir sans pv, alors en partant, des fois,  on laisse trainer un billet de 10 NAD , ou bien un can de boisson, pour les récompenser de leur mansuetude et de leur dur travail.

Dans le cas d'Olivier, c'est beaucoup moins net, le flic a clairement cherché le backchich.
Difficile de donner des conseils sur l'attitude à adopter dans ce cas rare.

Mais, je peux essayer.
Y a t'il un collegue flic aux environs (témoin)?
Montrer que vous allez noter les matricules.
Discutez, discutez de l'air du temps.... En Afrique, tout est verbal! Ne pas faire le dur.
Dire que vous allez chercher un pack de bière dans la voiture, n'importe quoi!
Et puis, arrivé au bout, si vraiment il n'y a pas d'autre solution, il n'y a plus qu'à faire comme Olivier, marchander, sinon c'est 100 km en arrière.
MAIS: ne jamais proposer un backchich en 1er, si vous tombez sur un flic puriste (il y en a, heureusement) celà risque de vous conduire en tole.

Petite histoire personnelle:
Il y a des années, je me fais arreter sur la B1. Le flic me montre l'écran du radar: 135!
Rien à contester.
Voyant que j'étais piégé, ma fille arrive avec sa toute petite dans les bras et supplie: Mr l'agent dites que c'est moi qui conduisais (locale) , non dit l'agent c'est Monsieur (moi), mais mr l'agent on ne peut pas retourner à Otshivarongo pour payer l'amende, il faut que je m'occupe de ma petite ce soir a Windhoek. Et le flic, grand coeur, nous a laissé filer!

Cordialement

Tanit


Bonjour,
Même mésaventure le 9 aout 2019 entre Waterbgerg et Etosha sur la route goudronnée...Arrêtés à un barrage de gendarmes pour un controle soi disant...
Sauf que l'on avait nos phares allumés, mais mon amie avait ouvert sa fenêtre quand nous nous sommes fait arrêtés et que ce jeune gendarme aux yeux brillants nous a dit que c'était interdit d'ouvrir sa fenêtre... Il a commencé à reluquer le téléphone qui nous servait de gps mais on lui a dit qu'il était bloqué on ne pouvait pas téléphoner avec, puis il voulait savoir ce que l'on avait apporté de France...puis si on avait de la marijuana....Ensuite il voulait 1000 $. Bref, notre amie à simulé un malaise, pleuré, avalé un tic tac (comme médicament) puis son mari à demander un médecin et notre pseudo gendarme s'est trouvé déstabilisé a tourné les talons et est allé voir un camion qui arrivait. Nous sommes repartis sans rien donner, mais le monsieur du véhicule à côté arrêté juste avant nous, lui, a donné un billet ... 
Sinon nous avons franchi d'autres barrages de police sans problème, ni même être arrêtés....C'est dommage que des types comme ça, ne soit pas sanctionnés mais comment faire...
Sinon super voyage avec un carton rouge pour Fort Sesfontein Lodge! Surbooking régulier, nous avons dormi dans les chambres des chauffeurs guides comme un autre couple, d'autres dans une tente au milieu de l'hôtel et d'autres ont été envoyés 40kms plus loin dans une soi disant annexe et tout ça payé au prix d'un soit disant hôtel de luxe...Pas grave de dormir dans les chambres des chauffeurs mais pas au prix d'une chambre!!!! 
Cordialement
Date de l'expérience : 10/08/2019


Bonsoir

Vraiment drole! Votre histoire!
Ce flic, d'aprés votre description était drogué.
Y avait'il un collègue à proximité?
Triste.

Tanit


Bonjour,
Oui il y avait le chef affalé sur une chaise à l'ombre de l'autre côté de la route; celui ci n'a pas bougé une oreille !

Cdt

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
ST-GENOIS
Il y a 2 mois
Bonjour
Merci pour votre carnet très bien fait ! À peine rentré de Colombie nous regardons pour l été prochain car la Namibie fait partie de nos destinations et nous savons qu il faut s y prendre très tôt si nous voulons y partir k été prochain.

Nous avons aussi 3 enfants mais plus grands : avec 2 tentes peut on tenir à 4 formats adultes et un enfant ?

Autre question : vous êtes passés par une agence pour vos réservations: choix délibéré ? Ou trop complexe à gérer tout seul ?
Vous confirmez mes craintes au niveau budget mais je pensais qu on était dans le même ordre que les US. Sans indiscrétion peut on savoir à combien cela vous est revenu ?
Nous avons passé 4 semaines en Afrique du Sud il y a 2 ans et c est vrai qu on s en était bien tiré 8000 eur pour 5 avec les billets d avion. J ai du coup un peu peur qu on soit déçus par la Namibie: certes certains paysages ont l air magnifiques nous n avons pas fait le désert en Afrique du Sud mais les animaux ne semblent pas avoir été toujours au rendez vous et vous semblez évoquer beaucoup de monde à Etosha. Au Kruger notamment on ne se sentait pas du tout dans la foule et les animaux étaient omniprésents : nous y avons rencontré toutes les espèces que vous évoquez mais aussi des buffles...sans compter dans le Sud les pingouins et baleines ou les hippopotames et crocodiles à cape Vidal.Tres beaux treks aussi pour se dégourdir les jambes après qqs jours de safari ( même problématique que vous / enfermement dans la voiture) et en plus histoire du pays avec celle de Nelson Mandela passionnante....aviez vous envisagé l Afrique du Sud / la Namibie ? Et si oui qu est ce qui vous a fait pencher pour ce pays ? Merci de votre aide
Anne
Avi

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 2 mois
Bonjour Anne,
,,Merci pour votre carnet très bien fait !
Merci du merci!
,,
Nous avons aussi 3 enfants mais plus grands : avec 2 tentes peut on tenir à 4 formats adultes et un enfant ?

Nous avions une tente supplémentaire (sol), et tout l'équipement (chaises, couverts) pour 5 personnes. Au final nous n'avons pas utilisé la tente au sol. Les 3 enfants (15, 12 & 9 ans) dormaient dans la grande tente (1,40m de large). Déployées, les tentes font à peu près 2,5m de long, ce qui offre de la place pour mettre les vêtements, chaussures etc. 
,,
Autre question : vous êtes passés par une agence pour vos réservations: choix délibéré ? Ou trop complexe à gérer tout seul ?

Après analyse, passer par une agence revenait au même prix. Comme je le fais à chaque voyage, j'ai établi et organisé moi-même l'itinéraire - et l'agence a respecté mon cahier des charges. Les avantages qui j'y ai trouvés:
  • ne pas devoir étudier les options d'hébergement à chaque endroit: je regardais / faisais confiance au choix de l'agence - avec au final de belles surprises comme Madisa Camp. J'avais par ailleurs imposé certains endroits sur base des retours sur le forum et autres (comme Klein Aus Vista et Namibrand Family Hideout)
  • un seul intermédiaire pour le paiement. Cela facilite quand-même les choses quand on voit que la plupart des hébergements ne proposent pas de paiement CB en ligne... Ici nous avons juste fait 2 virements internationaux.
  • un contact sur place en cas de problème - cela rassure; même quand on n'en a pas besoin.
,,
Vous confirmez mes craintes au niveau budget mais je pensais qu on était dans le même ordre que les US. Sans indiscrétion peut on savoir à combien cela vous est revenu ?

Nous sommes à +/-1,5 fois le budget d'un voyage de 22 jours aux Etats-Unis. Mais on avait 8 nuits demi-pension en lodges contre 16 en camping, et nous avons aussi profité des restaurants ailleurs. Au total seuls 10 repas chaud étaient en self catering.
Donc pour une famille qui voyagerait presque exclusivement en camping, en se contentant d'un ou 2 restos, il y a moyen de faire des économies sur notre budget...
Comme je le disais dans mes conclusions, les activités guidées représentent aussi un certain investissement - tout en étant presqu'incontournables. Au total celles-ci nous ont coûté N$ 28000...
Je te MP les détails.
,,
certains paysages ont l air magnifiques nous n avons pas fait le désert en Afrique du Sud mais les animaux ne semblent pas avoir été toujours au rendez vous et vous semblez évoquer beaucoup de monde à Etosha. Au Kruger notamment on ne se sentait pas du tout dans la foule et les animaux étaient omniprésents

Il y a du monde oui, mais ce n'est pas la grande foule non plus hein! Le parc est si vaste... Quand on a vu les lions, il y avait jusqu'à une dizaine de véhicule. Aux points d'eau avec beaucoup d'animaux, 2-3 peut-être 5 véhicules...
,,
aviez vous envisagé l Afrique du Sud / la Namibie ? Et si oui qu est ce qui vous a fait pencher pour ce pays ? Merci de votre aide

Pas vraiment; mon épouse et moi-même avons eu des échos qui se rejoignaient sur la Namibie, donc on ne s'est pas posé de questions pour un premier voyage. Nous avions été convaincu car le pays dispose d'une grande variété des paysages tout en nous offrant une première expérience safari

Olivier

Bons Plans Voyage Namibie

Voyage Namibie

Services voyage