Forum Namibie

Péripéties d’une famille en terres namibiennes

164 réponses

Dernière activité le 02/09/2019 à 01:04 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
darth
Le 28 juillet 2019
Il règne une atmosphère un peu étrange ce weekend à la maison… Alors que d’habitude, à la veille d’un grand départ la tension et l’agitation dominent ; cette année c’est le calme. Tellement calme que le weekend nous paraît long. Tellement long que l’impatience nous ronge intérieurement ; comme une boule au ventre prête à exploser d’émerveillement au fil des surprises et rencontres qui nous attendent au cours des 4 prochaines semaines.

La Namibie c’est une grande première pour toute la tribu. Si avec nos 3 enfants nous avons coutume de poser nos valises sur le sol américain, cette année cap au Sud ! Autre façon de voyager aussi, puisque notre habituel combo SUV+motels laisse place à l’inévitable 4x4 avec le motel – euh la tente – sur le toit… A nous la zenitude des ciels étoilés au milieu du désert ! Nous sommes adeptes des randos dans le wilderness des US ; cette année nous plongeons dans une autre dimension de la notion des grands espaces.
Et pourquoi fait-il si calme à la maison alors ?? Parce que nous sommes fin prêts. Tous les sacs sont bouclés depuis vendredi soir ; alors qu’on ne décolle que ce dimanche à 17h… Nous sommes confiants. Parce que tout est réservé sur place via Madiza Tours à Windhoek. Parce que le forum nous a procuré les excellents conseils indispensables à l’établissement et la réussite d’un tel itinéraire que nous voulons « plein la vue sans trop se presser ». Merci encore à tous ceux qui l’alimentent quotidiennement !

J’ai pris l’habitude de rédiger mes carnets de voyage au-jour-le-jour ; seule façon selon moi d’immortaliser des souvenirs tellement forts et nombreux que je crains que les détails ne soient trop éphémères. Même si cela demande un certain investissement en temps, quel bonheur quand ces souvenirs se ravivent à la relecture des semaines, des mois, des années plus tard !
Quand je voyage aux Etats-Unis, je prends plaisir aussi à partager mes notes et photos journalières en live (ou presque) sur le forum. Notes qui servent ensuite à la rédaction plus formelle de mon blog - http://photoolivier.com/wp/decouverte-usa/. Ici en Namibie, je sais que le défi sera de taille, étant donné l’absence quasi complète de connexion internet tout au long de notre périple, et le manque d’électricité pour recharger l’ordi ; le traditionnel « live » risque d’accuser rapidement un sacré différé ; mais qu’importe ! C’est un ressenti « à chaud » que nous voulons partager.

Aussi, nous vous invitons par le biais de ce carnet à prendre place sur le toit de notre 4x4, et à en prendre autant plein la vue que nous alors que nous dévalons les pistes namibiennes. Nombre de places illimitées

Olivier

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Tanit
Il y a 1 mois
,, Heu...
Patou
( pas réveillée!)



Hallo Patou
Ca t'arrive de ne pas etre réveillée?
Tanit

Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute

Signaler
darth
Il y a 1 mois
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute
Comme tous les matins au camping, des oiseaux viennent nous tenir compagnie – tout en nous égayant par leurs chants
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Nous quittons Madisa Camp peu avant 9h30 – il nous a vraiment charmé ce camping
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Mais les pistes du Damaraland nous appellent
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth 
Première étape : Organ Pipe et Burnt Mountain. Nous nous acquittons les droits d’entrée, avant d’être déçus en constatant l’étendue du site d’Organ Pipe.
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Bref, pas grand-chose à voir. Oserait-on espérer trouver notre compte avec Burnt Mountain ?
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Je vous laisse juger par vous-même …
A 15km de là, l’immanquable Twyfelfontein. Le tour ici est guidé – on y apprend l’origine du nom du site, à savoir le fermier David qui s’est installé ici en 1946, et qui appella la seule source "Fontaine Douteuse", car elle ne donnait pas de l’eau de façon régulière. Cette fontaine est aujourd’hui tarie…

Mais ce qui fait l’intérêt du site, ce sont les nombreux pétroglyphes
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Comme au Spitzkoppe, ceux-ci ont été réalisés par le peuple San il y a 2000 à 6000 ans. Mais au lieu de peintures, il s’agit ici de gravures. A l’époque la roche de sable était assez friable ; elle a durci ensuite, ce qui a permis l’incroyable conservation des dessins
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Les empreintes de pieds seraient la signature de l’artiste qui réalisa ces gravures.
Nous reprenons ensuite notre route vers Palmwag, et là surprise ! Nous rencontrons ce groupe de girafes au bord de la C39
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth
Mardi 13 Août – Un peu plus au nord, sans aucun doute - darth

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
lol57
Il y a 1 mois
Comme chaque matin, je me connecte sur le forum du routard pleine d'espoir et d'attentes, destination la Namibie, un pays que je ne connais pas (encore). Youpi ! Aujourd'hui à nouveau, je pars en road trip, passagère clandestine d'un 4x4 déjà bien chargé. C'est qu'il y a du monde dans le coin ;-) Darth, mille mercis pour ce partage !

Je me souviens avoir déjà suivi tes traces un autre été, sur les pistes ouest-américaines. Tu as, à coup sûr, l'âme du journaliste parce que rédiger quotidiennement, transférer et traiter les photos, les charger sur le site (sur les sites devrais-je dire ;-)) Ouf, c'est quand même du boulot ! Et je ne parle même pas de trouver une connexion internet correcte. Je pensais que c'était mission quasi impossible en Namibie en camping qui plus est ! Donc je m'incline devant l'effort, la constance et, bien évidemment la beauté des images. Tu dors un peu quand même la nuit ? :-)

Personnellement addict des paysages ouest US (4 voyages pour moi et ce n'est pas fini), j'ai hâte d'avoir tes impressions globales sur cette destination. Mais chaque chose en son temps. 

En attendant, bonne continuation. Enjoy !

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
cc370
Il y a 1 mois
Bonsoir
Je ne me suis pas manifestée jusqu’à ce jour mais, moi aussi, je regarde tous les jours si il y’a du nouveau.
Nous partons en Namibie en 2020 et c’est trop incroyable de vivre ce voyage en direct.
Chapeau bas pour le boulot que ça doit représenter alors qu’il faut aussi s’occuper des repas, des gamins etc....
Votre reportage est exceptionnel. 
Un immense merci pour nous faire tous rêver !
Bonne suite de voyage
Catherine
Il y a donc une connexion wifi partout en Namibie ou vous avez un autre moyen pour communiquer?

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 1 mois
,,
Je me souviens avoir déjà suivi tes traces un autre été, sur les pistes ouest-américaines. Tu as, à coup sûr, l'âme du journaliste parce que rédiger quotidiennement, transférer et traiter les photos, les charger sur le site (sur les sites devrais-je dire ;-)) Ouf, c'est quand même du boulot ! Et je ne parle même pas de trouver une connexion internet correcte. Je pensais que c'était mission quasi impossible en Namibie en camping qui plus est ! Donc je m'incline devant l'effort, la constance et, bien évidemment la beauté des images. Tu dors un peu quand même la nuit ? :-)

Bonjour à toi covoyageuse de l'Ouest Américain, et passagère sur ce road-trip en terres namibiennes!
Merci pour tous ces compliments :) Je dois dire que ce carnet est beaucoup moins compliqué que ce que j'avais pensé ;-) Premièrement, comme les journées sont courtes ici par rapport aux voyages US d'été, cela me laisse du temps le soir - voire le matin quand je me réveille avant tout le monde... 
D'autre part pour le wifi, c'est en fait une surprise pour moi: de nombreux lodges et campings en proposent dans leur lobby / restaurant... Parfois gratuitement, parfois limité en volume par jour (et là tu râles quand il te reste qu'une seule photo à poster...), sinon payant pour pas grand-chose - comme ici à Okaukuejo (Etosha): N$ 50, soit ~3€ pour 300MB.

Je ne manquerai pas de poster mes impressions en fin de parcours!

Olivier

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 1 mois
,,
Nous partons en Namibie en 2020 et c’est trop incroyable de vivre ce voyage en direct.
Chapeau bas pour le boulot que ça doit représenter alors qu’il faut aussi s’occuper des repas, des gamins etc....
Votre reportage est exceptionnel. 
Un immense merci pour nous faire tous rêver !

Il y a donc une connexion wifi partout en Namibie ou vous avez un autre moyen pour communiquer?

Merci Catherine!
J'ai répondu à ta question wifi dans mon post précédent :)

Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag

Signaler
darth
Il y a 1 mois
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag
Nous avons une journée à consacrer à la concession de Palmwag. Il y a 2 jours nous avons rencontré une famille qui en revenait, ils avaient pris le safari guidé et nous le déconseillaient – car ils n’y avaient pas vu beaucoup d’animaux…

La concession dispose de nombreux chemins qui peuvent être parcourus en Self Drive – pourquoi s’en priver ?
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Dès l’entrée dans la réserve, notre premier trophée sera ce grand kudu
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Avant d’enchainer avec un groupe de girafes
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Un zèbre isolé
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Et ce magnifique springbok
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
A chaque fois que nous atteignons un point de vue sur une oasis dans le canyon
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Nous espérons y voir des éléphants, ou peut-être même un black rhino ? Mais on n’y observe aucun animaux
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Nous poursuivons notre route sur les chemins caillouteux de la réserve, jusqu’au point d’eau Awaxas, et là c’est girafes et éléphants !!
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Il y a même un éléphanteau
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth
Sur ces belles émotions, nous rejoignons le lodge – 7 heures plus tard… quelle belle journée
Le soir venu, c’est un éléphant qui fera le show, en se baladant tranquillement entre les bungalows devant la réception, à la surprise (et l'inconscience?) de leurs occupants…
Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag - darth

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 mois
Bonjour,
En fait, les seuls endroits où il n’y a pas du tout de Wifi sont les endroits complètement paumés au milieu du désert ou des montagnes ( KTP, Klein Aus Vista, Koimasis, Camp Aussicht je crois, par exemple...).
Parfois même au lobby ça ne passe pas.

Les endroits où tu n’as pas d’électricité ( absente ou en panne) et où tu t’éclaires à la lampe à huile...

Ou alors, parfois aussi, la connexion est très faiblote...
À Namutoni aussi c’est pas très puissant...

Mais dans l’ensemble, c’est pas trop mal , on a connu pire!

Ici nous sommes sur un circuit assez «  classique », tout va bien!

Je crois que dans  certains de mes carnets j’avais pris l’habitude de dire s’il y avait une connexion Wifi ou non.

Quand il n’y a pas de Wifi il nous est arrivé de nous connecter en 3G après avoir acheté une carte SIM locale suffisamment rechargée à la boutique du coin... ( Je me souviens par exemple l’avoir fait à Lüderitz en 2018!).

Cordialement,
Patou

Re: Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag

Signaler
Tanit
Il y a 4 semaines
,, Mercredi 14 Août – La concession de Palmwag
Nous avons une journée à consacrer à la concession de Palmwag. Il y a 2 jours nous avons rencontré une famille qui en revenait, ils avaient pris le safari guidé et nous le déconseillaient – car ils n’y avaient pas vu beaucoup d’animaux…

La concession dispose de nombreux chemins qui peuvent être parcourus en Self Drive – pourquoi s’en priver ?

Dès l’entrée dans la réserve, notre premier trophée sera ce grand kudu

Avant d’enchainer avec un groupe de girafes

Un zèbre isolé

Et ce magnifique springbok

A chaque fois que nous atteignons un point de vue sur une oasis dans le canyon

Nous espérons y voir des éléphants, ou peut-être même un black rhino ? Mais on n’y observe aucun animaux

Nous poursuivons notre route sur les chemins caillouteux de la réserve, jusqu’au point d’eau Awaxas, et là c’est girafes et éléphants !!

Il y a même un éléphanteau


Sur ces belles émotions, nous rejoignons le lodge – 7 heures plus tard… quelle belle journée
Le soir venu, c’est un éléphant qui fera le show, en se baladant tranquillement entre les bungalows devant la réception, à la surprise (et l'inconscience?) de leurs occupants…


Et ben tu as de la chance!
J'ai fais 2 fois la visite de la concession, une foi en solo, l'autre en guidée.
Pratiquement rien vu !
C'était en Fevrier!
Alors peut-etre que la saison a à voir avec l'affaire.
Dont'know! Mais, perso, je n'ai pas envie de retourner à Palmwag.

Tanit

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 4 semaines
,,
En fait, les seuls endroits où il n’y a pas du tout de Wifi sont les endroits complètement paumés au milieu du désert ou des montagnes ( KTP, Klein Aus Vista, Koimasis, Camp Aussicht je crois, par exemple...).

Bonjour Patou,
Oui, mais ça a tendance a se déployer j'imagine... Par exemple à Klein Aus Vista on en avait, et il fonctionnait bien...
,,
Quand il n’y a pas de Wifi il nous est arrivé de nous connecter en 3G après avoir acheté une carte SIM locale suffisamment rechargée à la boutique du coin... ( Je me souviens par exemple l’avoir fait à Lüderitz en 2018!).

C'est ce que j'ai fait également, mais si ça suffit pour un téléphone, la 3G est trop faible  pour partager la connexion avec un ordi...

Olivier

Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà

Signaler
darth
Il y a 4 semaines
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà
Aujourd’hui nous avons un peu moins de 200 kilomètres pour rejoindre Etosha. Malgré un réveil plus tardif que d’habitude, toute la tribu est sur le pied de guerre, et à 9h20 nous quittons Palmwag. Je ne manque pas de faire rire l’agent de la Vet Fence en la passant vers le sud quand je lui dis que la seule viande fraiche que je transporte est sur mes os…
Après le col du Grootberg, la route se révèle très scénique, mais nous sommes à contre-jour, face à une légère brume qui aplatirait le rendu en photo… J’attends de meilleures conditions de lumière pour faire quelques arrêts photos
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Nous nous arrêtons à Kamanjab pour faire le plein et quelques courses pour nos 4 prochaines nuits en camping. Tout sauf de la viande, puisqu’à nouveau il n’est pas permis d’en faire rentrer (ni sortir) dans le parc…
Rapidement après notre entrée dans Etosha nous sommes accueilli par des girafes
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Nous faisons quelques points d’eau – certains seront fructueux, d'autres pas...
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Sur la piste, on laisse la priorité aux locaux
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Et le long de la piste nous observons plusieurs gnous bleus
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Ce soir nous dormons à Olifantsrus, et peu après le coucher du soleil, la surprise vient du point d’eau, avec ce rhinocéros
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Plus tard, ce sont 2 éléphants, un autre rhino et 4 hyènes qui viennent s'abreuver
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà - darth
Bonne nuit les enfants!

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 4 semaines
Magnifique! 
Toujours et encore!

Bonjour Olivier,

Oui, oui, à Klein Aus Vista ( oct 2018)  il y avait une connexion au lobby quand nous y sommes passés. Mais comme le chalet était à 7km je crois au milieu des montagnes, on n’y allait que pour le breakfast.
Elle peut être en panne à Lüderitz lors des grosses tempêtes, quand l’électricité ne fonctionne plus ( on a vécu ça!).
A Koimasis elle ne marchait pas, à Keetmanshoop non plus. 

Pour la Vet  fence et la viande : elle est autorisée dans le sens sud-nord, mais pas dans le sens nord-sud ( ils considèrent que les produits du Nord pourraient présenter des risques de contamination!).
Donc, aucun problème si on entre dans Etosha en venant du Sud.

Ah, Etosha, quel régal... Quand je pense que certains se demandent s’ils peuvent  faire l’impasse! 
Mais... pas de randos, hein!

Amitiés,
Patou

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Miss Touriste
Il y a 4 semaines
,, 
Personnellement addict des paysages ouest US (4 voyages pour moi et ce n'est pas fini), j'ai hâte d'avoir tes impressions globales sur cette destination. Mais chaque chose en son temps.


,,
Je ne manquerai pas de poster mes impressions en fin de parcours!
 


Vraiment hate de lire ca aussi :)

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Miss Touriste
Il y a 4 semaines
[Citation] La concession dispose de nombreux chemins qui peuvent être parcourus en Self Drive – pourquoi s’en priver ? [/citation]

Exactement!! (Ca fait plaisir a lire car sur TA, les habitues le deconseillent malheureusement..) Superbes experience et photos encore une fois, Palmwag avait ete un coup de coeur pour nous aussi :)


Re: Jeudi 15 Août – Etosha nous voilà

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 4 semaines
Nous faisons quelques points d’eau – certains seront fructueux, d'autres pas...

Les points d’eau les plus fructueux ne sont généralement pas ceux de l’Ouest!

; )

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 4 semaines
,, 
Pour la Vet  fence et la viande : elle est autorisée dans le sens sud-nord, mais pas dans le sens nord-sud ( ils considèrent que les produits du Nord pourraient présenter des risques de contamination!).
Donc, aucun problème si on entre dans Etosha en venant du Sud.

Concernant Etosha, les infos de Madiza Tours disaient que l'entrée et la sortie de viande fraiche étaient interdites... indépendamment de la vet fence donc. On n'a pas pris de risque, mais effectivement pas de contrôle à Galton Gate; le gars m'a juste demandé 5 fois si je n'avais pas de firearm... Ai-je une tête de braconnier??
,,
Ah, Etosha, quel régal... Quand je pense que certains se demandent s’ils peuvent  faire l’impasse! 
Mais... pas de randos, hein!

Ah bon?? pourquoi? on pensait bien faire un trek de 35 km entre Okaukuejo et Halali... mince ;-)

Olivier

Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas

Signaler
darth
Il y a 4 semaines
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas
Il souffle un vent à décorner les gnous aujourd’hui à Etosha ; nous baignons dans une brume de poussière, ce qui donne aux points d’eau une ambiance toute particulière
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Entre 2 points d’eau, la grande – l'immense ! – surprise du jour. Une voiture arrêtée devant, nous ralentissons. Le gars nous fait signe de venir à sa hauteur, et nous montre un léopard trônant sur un rocher à 50 mètres de la piste
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Un léopard !! Si on s’attendait à voir des lions, le léopard on ne l'espérait même pas…
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Y’a pas à dire, Etosha nous réserve une très belle entrée en matière !!

Nous poursuivons notre visite, et les points d’eau se font plus peuplés. Ce qui nous frappe, c’est la diversité d’animaux, qui semblent vivre en parfaite harmonie
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
En bord de piste, certains prennent la pose
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
D’autres se cachent, comme ce rhinocéros blanc
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Si la matinée est fructueuse, l’après-midi l’est moins ; et la tribu n’aspire qu’à une seule chose : rejoindre notre campement
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Ce soir nous participons au Night Drive suggéré et réservé par Madiza Tours.
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Nous espérons découvrir de nombreux animaux, mais la récolte est maigre… Au bout de 3 heures, 2 arrêts à des points d’eau vides ; au final quelques gnous, une girafe, plusieurs springboks, un chacal ; et un lièvre…
Vendredi 16 Août – Celui qu’on espérait pas - darth
Inutile de vous dire que ce Night Drive est une énorme déception… Mais on ne va pa se plaindre du bilan de cette journée hein!

Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse

Signaler
darth
Il y a 4 semaines
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse
Nouvelle journée dans Etosha, le vent est tombé ; et les lumières du matin sont magnifiques. Nous quittons Okaukuejo vers 8h30, et après avoir tourné bredouille sur les pistes au sud du camp, nous remontons vers le pan et tombons sur un groupe de lions
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Ils semblent en plein repas – bien cachés dans les fourrés. Je dois faire la mise au point manuellement car il y a tellement de couches de branches et d’épines entre le lion et nous que l’auto-focus n’« accroche » pas…
Après un moment, les plus jeunes lions se déplacent, et viennent se coucher à l’ombre d’un des bus 4x4 arrêtés sur la piste !
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Le mâle semble s’en inquiéter, et se déplace à son tour
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Mais il part dans une autre direction. Nous restons encore 5 minutes, avant de nous extirper de l’entremêlât de véhicules. Une centaine de mètres plus loin, c’est un autre groupe qui nous attend
Parmi eux, ce jeune mâle, que les enfants ne tardent pas à baptiser Simba
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
C’est des étoiles plein les yeux que nous reprenons les pistes. Les points d’eau rassemblent toujours les foules
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Même si il y a parfois un peu d’animosité – comme ici où l’oryx charge et manque de peu d’empaler un springbok
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Sous les regards désintéressés des kudus
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Les impalas décident de rester à l’écart – le long de la piste à une centaine de mètres du point d’eau
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
En arrivant près d’Halali, nous faisons le trio de points de vue qui se trouvent à proximité du pan. Les paysages sont superbes – entre les herbes de savane
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Et la désolation du lac asséché
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth
Il est presque 16h quand nous établissons notre campement à Halali. Les enfants profitent une bonne heure durant de la piscine – qui est grande, et l’eau semble enfin être à une température supportable !

Après le dinner, c'est au point d'eau du camping que nous contemplons les bêtes...
Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
johel
Il y a 4 semaines
,,
Vos photos sont superbes ! Quel équipement photo avez vous ? 

Quels réglages aviez vous pour faire les photos de ciel étoilé ? 

Merci! :)

Alors j'ai pris 2 boitiers plein format Nikon, un réflex et un hybride. L'un pour les animaux avec un zoom 200-500mm, et l'autre pour le reste avec un objectif standard 24-120mm. J'ai en plus un pied et une focale fixe 20mm, grand angle pour les étoiles.

Pour les photos de ciel étoilé, le plus important c'est l'absence de lune...
Réglage en manuel: ouverture diaphragme à fond, et mise au point manuelle; pour le temps de pose max il faut appliquer la formule 500 / focale, sinon les étoiles vont commencer à tourner sur la photo. Tu règles ensuite la sensibilité par essai-erreur.

Pour la photo ci-dessus, j'avais: 20mm f/2.8 15sec et 6400 iso

Olivier


Bonjour

Superbe photos en effet, vous êtes un pro, ça donne envie !

Petite question côté équipement photos ; nous viendrons en Namibie au printemps prochain avec un réflex équipé d'un 18-200 mm et nous n'aurons pas les moyens d'acheter autre chose (et je n'ai pas vos connaissances techniques en matière de photos).

Est-ce que vous pensez que ce sera suffisant ? Je ne me rends pas du tout compte de la distance à laquelle nous pourrons approcher les animaux.

Merci et bonne continuation

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 4 semaines
Wouaouh!

Magnifique! Nous sommes gâtés.
Quel festival!

Quand vous étiez à Olifantsrus, j'ai failli écrire "Bientôt les choses sérieuses vont commencer!".
Mais je ne l'ai pas fait, car je me suis dit qu'elles avaiet déjà un peu commencé...

En tout cas, encore merci de nous permettre de t'accommpagner (moi je suis fan d'Okaukuejo , de son trou d'eau et de  ceux des environs- Ah, Nebrowni et son intense activité, Nossob et ses lions...-!)

Amitiés,
Patou

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 4 semaines
,,
Superbe photos en effet, vous êtes un pro, ça donne envie !

Merci!
,,
Petite question côté équipement photos ; nous viendrons en Namibie au printemps prochain avec un réflex équipé d'un 18-200 mm et nous n'aurons pas les moyens d'acheter autre chose (et je n'ai pas vos connaissances techniques en matière de photos).

Est-ce que vous pensez que ce sera suffisant ? Je ne me rends pas du tout compte de la distance à laquelle nous pourrons approcher les animaux.

Oui cela suffira dans la plupart des situations... A Etosha, les animaux ne sont généralement jamais loin de la voiture (de quelques mètres à quelques dizaines de mètres), et un 18-200mm est très polyvalent. Il n'y a que dans le cas d'observation à plus de 50 mètres, comme le léopard, ou le rhino planqué dans les buissons - que ça sera un peu juste...

A titre d'info, sur les 230 photos postées jusqu'ici, j'aurai pu en faire 200 avec ton 18-200...

Olivier


Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 4 semaines
,, Wouaouh!

Magnifique! Nous sommes gâtés.
Quel festival!

Toujours merci :-)
,,
En tout cas, encore merci de nous permettre de t'accommpagner (moi je suis fan d'Okaukuejo , de son trou d'eau et de  ceux des environs- Ah, Nebrowni et son intense activité, Nossob et ses lions...-!)

Alors là tu me troubles Patou, car aucun des noms que tu mentionnes ne figurent sur ma carte du parc :-D !! Les lions c'est du côté de Gaseb qu'on les a vus... et personnellement, j'ai préféré la partie entre Halali et Namutoni - qui avait plus des allures de savane...

Olivier

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 semaines
Bonjour Olivier,

Pfff...! Va falloir que tu y retournes!

Non, j'avoue, j'ai fait un petit lapsus pour les lions (inspirée par les souvenirs du KTP 2018), c'est Homob (où nous les avions vus 2 années de suite, au même endroit)!
Mais , bien sûr, ces bestioles, ça bouge...
Quoique... y'a des histoires de territoires aussi.

Je te joins un extrait de ma carte locale :

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - PATOUTAILLE

Amitiés et bonnes balades dans l'Est (manquent les guépards?)

Patou

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
johel
Il y a 3 semaines
,, Wouaouh!

Magnifique! Nous sommes gâtés.
Quel festival!

Toujours merci :-)

En tout cas, encore merci de nous permettre de t'accommpagner (moi je suis fan d'Okaukuejo , de son trou d'eau et de  ceux des environs- Ah, Nebrowni et son intense activité, Nossob et ses lions...-!)

Alors là tu me troubles Patou, car aucun des noms que tu mentionnes ne figurent sur ma carte du parc :-D !! Les lions c'est du côté de Gaseb qu'on les a vus... et personnellement, j'ai préféré la partie entre Halali et Namutoni - qui avait plus des allures de savane...

Olivier



Bonjour

Merci

,,
Superbe photos en effet, vous êtes un pro, ça donne envie !

Merci!

Petite question côté équipement photos ; nous viendrons en Namibie au printemps prochain avec un réflex équipé d'un 18-200 mm et nous n'aurons pas les moyens d'acheter autre chose (et je n'ai pas vos connaissances techniques en matière de photos).

Est-ce que vous pensez que ce sera suffisant ? Je ne me rends pas du tout compte de la distance à laquelle nous pourrons approcher les animaux.

Oui cela suffira dans la plupart des situations... A Etosha, les animaux ne sont généralement jamais loin de la voiture (de quelques mètres à quelques dizaines de mètres), et un 18-200mm est très polyvalent. Il n'y a que dans le cas d'observation à plus de 50 mètres, comme le léopard, ou le rhino planqué dans les buissons - que ça sera un peu juste...

A titre d'info, sur les 230 photos postées jusqu'ici, j'aurai pu en faire 200 avec ton 18-200...

Olivier




Bonjour

Merci pour votre retour et ces précisions. L'idée, en effet, du 18-200 c'est d'avoir quelques choses de polyvalent, n'étant pas une experte (je sais bien qu'un tel ojectif a ses limites du fait justement de cette polyvalence).

Et vraiment super les photos ça donne envie !

Merci encore

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Tanit
Il y a 3 semaines
Bonsoir
Le problème avec Patou est qu'elle est un peu snob, le pb avec Tanit est qu'il devient gateux!
Mais étant des amoureux du pays, ils contribuent beaucoup à ce forum . Avec d'autres comme Pissenlix , ou bien Puma, qui parfois sort de son maquis! Ce n'est pas limitaif! Il y en a d'autres 
Quand à Annick, on ne sait jamais ou elle est, sur son cheval, ou bien en pays Masai!
Bref, tout ça pour dire à Olivier qu'il est le bienvenu sur le forum, que passé les moments d'émotion de son voyage ou il nous a enchantés, il pourra continuer à contribuer .
Je constate qu'un Forum comme celui-ci, au fil des années, devent une sorte de famille .
Et, au fil des jours, on se dit, ah tiens, qui a dit quoi aujourd'hui?
Amicalement

Tanit




Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 3 semaines
,, 
Bref, tout ça pour dire à Olivier qu'il est le bienvenu sur le forum, que passé les moments d'émotion de son voyage ou il nous a enchantés, il pourra continuer à contribuer .

merci pour cette invitation Tanit! Je ne manquerai pas d’aider la communauté à mon tour !

Olivier

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 semaines
@ Tanit/Papy gâteux 

Pfff...!

Moi, snob?
Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes - PATOUTAILLE

Ah, la famille, je vous jure....

Puisque c’est ça, je ne dirai plus rien. 
Jusqu’à demain.


Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final

Signaler
darth
Il y a 3 semaines
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final
Pour notre dernière journée à Etosha, nous avons réservé le Morning Drive. Lever matinal donc, car le départ à 6h du matin ! Vu la déconvenue du Night Drive l’avant-veille, c’est avec une certaine appréhension que nous montons à bord
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Au premier point d’eau, nous avons droit à un groupe d’hyènes qui se disputent les restes d’une carcasse
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Puis nous faisons route vers les points d’eau que nous avons fait hier. A Salvaroda, notre guide repère un groupe de lionnes et lionceaux
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Nous en dénombrons 7. Une lionne s’éloigne alors du groupe
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Elle est rapidement suivie par 2 autres. Nous ne tardons pas à découvrir leur destination…
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Elles ont jeté leur convoitise sur ce groupe d’autruche. Nous nous extasions devant leur technique : alors que la première s’enfonce dans les hautes herbes après avoir contourné les autruches, les 2 autres se postent derrière, en embuscade
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Nous restons encore un long moment en attendant l’assaut – mais les lionnes se révèlent être beaucoup trop patientes, et c’est à regrets que nous devons quitter le point d’eau.
Il est 9h15 quand nous rentrons sur Halali. Nous rangeons notre campement avant de reprendre le chemin des pistes du parc, direction Namutoni

Nous apprécions fortement cette partie du parc. D’une part, les paysages nous semblent plus jolis, un vrai air de savane ; d’autre part, nous la trouvons plus riche en animaux, souvent de grands groupes – comme ces bubales :
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Un grand kudu mâle, beaucoup plus discret que les femelles, je n’avais pas encore pu le prendre en photo
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Cet aigle ravisseur, trônant fièrement en haut d’un arbre
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Et surtout les éléphants !
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
En journée, on en avait aperçu de très loin du côté d’Olifantsrus ; de ce côté-ci du parc, c’est à un véritable florilège qui nous assistons
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
A un point d’eau, 2 éléphants veulent se faire un câlin
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Nous observons également le comportement des autres éléphants, qui semblent se poster en gardes du point d’eau – d’ailleurs, aucun autre animal n’ose s’en approcher !
Dimanche 18 Août – Etosha, son bouquet final - darth
Pour cette dernière journée dans Etosha, nous sommes vraiment gâtés ! C’est notre carnet de chasse bien rempli que nous quittons le parc par l’est. Aujourd'hui nous dressons nos tentes à Onguma - réserve privée juste à côté d'Etosha; après 3 nuits passées dans les denses campings du parcs, cela fait du bien de retrouver un peu d'intimité :-)

Re: Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse

Signaler
Miss Touriste
Il y a 3 semaines
,, Nous espérons découvrir de nombreux animaux, mais la récolte est maigre… Au bout de 3 heures, 2 arrêts à des points d’eau vides ; au final quelques gnous, une girafe, plusieurs springboks, un chacal ; et un lièvre…


C'etait pour etre complementaire avec le premier animal de notre voyage..!! :D

Hehe je vous comprends apres les 3nuits ;)

Re: Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse

Signaler
darth
Il y a 3 semaines
,,
C'etait pour etre complementaire avec le premier animal de notre voyage..!! :D

certainement!
,,
Hehe je vous comprends apres les 3nuits ;)

Et ce n’est rien par rapport à où on se trouve aujourd’hui héhé... petit teasing en direct: vue depuis la piscine (photo prise à l’instant avec mon téléphone...)
Re: Samedi 17 Août – On complète le carnet de chasse - darth

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
Miss Touriste
Il y a 3 semaines
Nice :)

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
madilou
Il y a 3 semaines
We chargé, je t'ai laissé quelques jours et tu en as fais du chemin... quel récit, quelles photos !
Grâce à toi il y en a qui se régalent déjà avant leur voyage et d'autres qui revivent leur aventure fantastique en Namibie.
Mais c'est sûr, on rêve tous, Merci, merci !
Dis donc, tu n'as pas besoin de beaucoup de sommeil car nous étions toujours au lit très tard les journées en camping (mais bon on profitait du feu de camp, avec des mashmallow !) 

Au niveau de ton récit, je suis toujours à Madisa Camp que nous avons adoré aussi, pour son côté rustique et les beaux emplacements de camp. Nous étions tout au bout, avec une belle vue le matin.
Arrivés à 14h30 pour la promenade de la White Lady (Brandberg), on l'a terminée au pas de charge afin d'arriver juste à temps à Madisa pour profiter du magnifique coucher de soleil, sur les gros rochers au dessus de la réception.
Mais on avait fait les courses le matin, heureusement, sinon cela aurait été trop "short" !

Nous avons aussi visité il y a qqes années les parcs de l'Ouest des USA, 3 semaines avec nos 4 enfants.
Plusieures fois en Namibie on a comparé ces grandes étendues, ces paysages grandioses où on puise de nouvelle énergies, et franchement les 2 voyages étaient vraiment TOP donc aucun de nous 6 n'a pu dire ce qu'il avait préféré.
L'ambiance est cependant différente en Namibie, plus proche de la nature, probablement pour nous grâce aux animaux, la diversité et le côté plus aventure. Nous avons fait 60%camping 40%/lodge/airbnb tandis qu'aux USA nous n'avons dormi qu'en lodges.
En conclusion à ceux qui se posent la question, il est évident qu'il faut faire les 2 !!!!
Date de l'expérience : 07/09/2018

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
darth
Il y a 3 semaines
,, quel récit, quelles photos !
Grâce à toi il y en a qui se régalent déjà avant leur voyage et d'autres qui revivent leur aventure fantastique en Namibie.
Mais c'est sûr, on rêve tous, Merci, merci !

Merci à toi madilou pour ce retour!
Je ne manquerai pas de faire une (des!) comparaison US <> Namibie dans mes impressions post-voyage!

Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
darth
Il y a 3 semaines
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre
Hier soir alors que je rédigeais le carnet et triais les photos du jour devant le point d'eau d'Onguma, 2 lionnes s'en sont approchées. Le temps d'aller chercher l'appareil photo à notre emplacement pourtant tout proche, elles étaient parties... grrr

Aujourd’hui nous nous levons à nouveau de bonne heure car c’est une longue journée de route qui nous attend, avec plus de 500 km pour rejoindre Erindi. C’est du bitume, nous avançons bien jusque juste avant Otjiwarongo où nous sommes arrêtés à un barrage de police. Motif : mes phares ne sont pas allumés. Le flic me fait descendre et me demande de le rejoindre dans un bâtiment avec mon permis de conduire.
A l’intérieur, il ne regarde même pas mon permis, et me dit que l’amende est de N$ 750 mais qu’il faut aller la payer à Tsumeb, soit rebrousser chemin de 180 km ! Rapidement il me sous-entend qu’il y a une « easy way »… bref : il veut un dessous de table. Je sors mon portefeuille, lui propose N$ 200 ; c’est pas assez. N$ 400 ? Il s’énerve, me hurle presque « do something ! » en m’indiquant une petite table où déposer l’argent et quitte la pièce. Je m’exécute, et le rejoins à l’extérieur – et là tout gentil il commence à me donner des consignes de sécurité élémentaires ; ne rien laisser de visible dans la voiture etc. Puis nous laisse repartir.
Nous sommes choqués – Cette mésaventure vient ternir complètement l’impression qu’on avait du pays jusqu’ici…

Nous reprenons le fil de notre programme, avec la visite du Day Center d’Africat. Dès l’entrée dans la réserve d’Okonjima, nous nous contemplons le paysage qui s'offre à nous
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Au cours d’une très instructive visite guidée des infrastructures, nous apprenons comment au départ de l’ambition d’éradiquer le prédateur qui attaquait le bétail de leur ferme, la famille Hanssen s’est peu à peu intéressée au comportement des félins, pour finalement chercher à les protéger et développer des méthodes d’élevage favorisant la cohabitation. Par ailleurs, ils oeuvraient à sensibiliser les autres fermiers et populations locales afin de changer les mentalités où le félin est uniquement perçu comme un prédateur à abattre. C’est l’objectif poursuivi aujourd’hui encore par la fondation Africat, à côté de son programme de soins et réinsertion des guépards.

Après la visite du centre, nous embarquons pour un bref passage dans l’un des grands enclos de la réserve, à la rencontre de 5 guépards
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Les 4 que l’on voit ici sont issus d’une même portée ; ils ont été recueillis alors qu’ils avaient 3 mois. Ils avaient été repérés à proximité de la réserve, et après plusieurs jours, les rangers étaient arrivés à la conclusion que leur mère ne viendra plus pour s’en occuper. Elle a probablement été abattue ou dévorée par un prédateur…
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Le 5ème s’appelle Sam
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Sam et son frère ont été confiés à la fondation quand ils avaient 6 mois par leur propriétaire de Windhoek. Sans en dévoiler l’origine, l’homme disait vouloir en faire des animaux de compagnie… Mais l’alimentation qu’il leur administrait rendit les jeunes guépards malades, et le frère de Sam meurt d’insuffisance rénale. Sam en réchappa.

Cette visite est pour nous une belle opportunité d’approcher ces félins
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Après ces derniers jours consacrés à l’observation des animaux, la tribu a besoin de se dégourdir les pattes, et nous profitons des quelques trails que la réserve d’Okonjima propose. Nous attaquons le Giraffe Trail, petite boucle de 5km
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Laquelle nous conduit à un sympathique point de vue
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
En quittant la réserve d’Okonjima nous avons encore l’occasion de voir des girafes
Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre - darth
Mais il se fait tard, et la route est encore longue jusqu’Erindi. C’est sur les pistes de la plus grande réserve privée de Namibie que nous assistons au coucher du soleil. Nous croisons également une quinzaine d’éléphants avec des petits qui traversent la piste une centaines de mètres devant nous.
Nous posons ensuite nos valises au Old Traders Lodge pour 2 nuits – on s’est fait plaisir pour clôturer notre voyage en beauté

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
Tanit
Il y a 3 semaines
Bonsoir

A Erindi, vous allez en effet cloturer en beauté!

Je suis choqué par votre histoire avec le flic!
En 20 ans de visites en Namibie, celà ne m'est jamais arrivé (et pourtant j'ai fais qq bétises dont ils auraient pu profiter) et aucune de mes connaissances locales ne m'a rapporté de tels agissements.
Alors, soit c'est une initiative trés trés personnelle, soit la situation dans le pays se dégrade pour qu'un flic de base se permette ce genre de comportement!
D'autant plus qu'aucune règlementation ne vous oblige à allumer vos phares.
Il ne faut pas laisser passer.
1- signalement à l'Ambassade
2- mail au quotidien "The Namibian"
3- et si vous trouvez comment la joindre, mail à la Commission "Anti Corruption" , qui est efficace, et dénonce souvent les abus des pouvoir locaux.

Désolé.
Et bonne continuation.

Tanit

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
darth
Il y a 3 semaines
,, En 20 ans de visites en Namibie, celà ne m'est jamais arrivé (et pourtant j'ai fais qq bétises dont ils auraient pu profiter) et aucune de mes connaissances locales ne m'a rapporté de tels agissements.
Alors, soit c'est une initiative trés trés personnelle, soit la situation dans le pays se dégrade pour qu'un flic de base se permette ce genre de comportement!
D'autant plus qu'aucune règlementation ne vous oblige à allumer vos phares.

Merci Tanit, ta réponse me rassure un peu... Nous allons signaler cet incident...

Mardi 20 Août – De surprises en surprises

Signaler
darth
Il y a 3 semaines
Mardi 20 Août – De surprises en surprises
Au programme aujourd’hui : repos ! Après le petit déjeuner, nous partons observer les hippopotames et les crocodiles du Nil du point d’eau qui fait face au restaurant du lodge. Ces 2 espèces ne sont pas endémiques et ont été introduites dans la réserve. Je n’avais pas pris l’appareil photo, donc pas de photos dans le carnet !

Comme pour toute bonne journée de repos, on commence par une balade digestive
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Trail de 4 km – le seul de la réserve d'Erindi… Sur le chemin du retour, nous avons la surprise de voir que le semblant de village, que nous avons vu vide à l’aller, est maintenant peuplé par toute une petite tribu…
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Un guide est là avec un groupe, et cela nous fait franchement douter de l’authenticité de tout ceci. A moins que tout ce petit monde se cachait derrière les arbres ?
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
La journée se poursuit tranquillement, en attendant le Game Drive de l’après-midi. J’ai hésité à nous y inscrire, puisque nous avons « fait le tour » - mais nous avons eu de tellement bons échos de la part de voyageurs croisés au cours de notre périple, que ce drive semble incontournable…

A bord d’un land-rover ouvert, nous partons à l’assaut des chemins de la réserve.
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Le décor est superbe, totalement différent d’Etosha – que nous avions trouvé plutôt fade (si l’on fait abstraction de la faune bien sûr !). Au fur et à mesure des rencontres
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Nous partons en off-road afin d’approcher les animaux. Nous revoyons de nombreuses espèces déjà vues ; et nous apercevons même des élands ! Ceux-ci sont très discrets, et décampent avant même que je puisse les prendre en photo.

Mais l’objectif principal, c’est le guépard ! Notre guide nous mène dans la zone où l’un d’entre eux avait été aperçu hier et ce matin. Et pour cause : il termine la proie attrapée la veille : un phacochère.
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Notre guide nous explique qu’il est rare qu’un guépard puisse profiter 2 jours de suite de la même proie, car celle-ci lui est souvent dérobée par d’autres carnivores comme les hyènes.
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Vous pensez qu’on a vraiment tout vu ? Et bien ce Game Drive nous réserve encore bien des découvertes! Tout d’abord, nous observons ce ratel qui flaire le sol à la recherche de son diner
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Quand il a repéré quelque chose, il creuse, il creuse
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Jusqu’à ce qu’il atteigne sa proie – ici un scorpion !
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises… Alors que nous faisons piste vers le lodge, un pangolin traverse juste devant nous
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Un pangolin ! Notre guide est tout fou, car cette rencontre est exceptionnelle ! Nous descendons de la jeep et nous approchons de l’animal, qui a déjà pris sa position de défense
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Il laisse apercevoir sa tête par moment
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Ou nous montre comment il peut se blottir en boule si nous étions des prédateurs
Mardi 20 Août – De surprises en surprises - darth
Le pangolin est classé comme espèce en danger critique d'extinction – il resterait moins de 10000 spécimens dans le monde… Voilà qui clôture de toute beauté ce véritable safari…

Re: Péripéties d’une famille en terres namibiennes

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 semaines
Bonjour Olivier,
Je viens de me délecter une fois encore pour mon breakfast. Merci!

Nous n’avions pas vu autant d’animaux à Erindi mais je garde un grand souvenir du drive et des 2 trous d’eau ( avec un leopard dans les rochers pendant l’apero!).
Mais nous avions été gâtés à Okonjima lors de nos trackings ( avec même des lycaons!).

En tout cas, vous êtes des chanceux, vous terminez vraiment en beauté.
Bravo! 
Et tes photos sont encore une fois exceptionnelles.

Amitiés,
Patou


Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 3 semaines
@ Tanit et darth
Coucou,
Je sais que les phares sont obligatoires entre Swakopmund et Walvis Bay, en raison des brouillards fréquents ( notre chauffeur de chez Turnstone s’est pris une amende de 750NAD).
Avis aux voyageurs!
Mais ailleurs, jamais entendu parler!

Bon.
Sérieusement, c’est bien beau de le signaler après, mais : que faut-il faire pendant une pareille mésaventure si ça nous arrive, comme pour Olivier?
Faut-il dire «  Je vais voir la police d’Otjiwarongo ( et pas plus loin) pour payer »?
Demander un PV papier?
Relever les noms ( demander les cartes des policiers)?
Les prendre en photo??? ( photographier les lieux...)
Demander un reçu ? Ah non, ça, ça ne doit pas passer je suppose...

Ce sont les questions que je me pose. Qu’en pensent les gens qui savent?

Bonne journée,
Patou

Re: Lundi 19 Août – D’une réserve à l’autre

Signaler
blouno
Il y a 3 semaines
Bonjour,

Nouveau sur le forum mais suiveur de longue date, je saute le pas et apporte ma maigre contribution.

J'étais en Namibie en Juillet dernier et:
- le loueur m'avait dit que les phares étaient obligatoires partout - tout le temps (qu'en est-il?)
- je me suis fait interpeller 3 fois (1 fois les phares, 1 fois un sens interdit caché et 1 fois un stop pas assez marqué). J'ai eu plus de chance qu'Olivier, les officiels ayant été plus cool, mais dans un cas j'ai bien senti comme la tentation d'un abus d'autorité qui ne s'est heureusement pas concrêtisée.

Je suis comme Patou: comment réagir quand la limite est franchie?

En tout cas merci à Olivier pour le partage qui me permet de prolonger mo récent voyage - qui sait peut-être trouverai-je l'énergie de poster quelques photos moi aussi?

Blouno

Bons Plans Voyage Namibie

Voyage Namibie

Services voyage