Forum Réunion

S'installer à La Réunion courant octobre 2019

7 réponses

Dernière activité le 10/09/2019 à 11:16 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Les-petites-abeilles
Le 15 juillet 2019
Bonjour à toutes et à tous !

Ma femme et moi allons nous installer à La Réunion courant octobre 2019, et nous aimerions quelques conseils afin de ne pas trop galérer à notre arrivée ... Nous avons lu déjà beaucoup sur les forums mais quelques petits conseils perso nous aiderai quand même beaucoup :)

Je vais prendre un poste à l'hopital Felix Guyon de Saint Denis, ma femme cherche du travail en amont mais probablement qu'elle trouvera une fois sur place. On a lu beaucoup sur l'importance de prendre un logement pas trop loin du lieu de travail à cause des bouchons, c'est donc pour ça qu'on vous écris.

Nous avons possiblement trouvé notre petit coin de paradis vers Sainte Suzanne ... 
- Quand je regarde sur les différentes appplications, souvent c'est 20 à 30 min de route mais est ce que cela correspond bien à la réalité ?
- Ensuite Sainte Suzanne en elle même, est elle une ville dynamique, ou est ce que ça fait plus campagne ?
- On a pu lire que la Possesion et la Montagne sont des coins sympas avec moins de traffic, qu'en pensez vous ?

Je sais que le mieux aurait été de venir voir sur place avant de nous installer mais malheureusement nous n'avons pas ce luxe. Nous devons trouver absoluement un logement avant d'arriver 

Merci pour vos conseils



Re: Besoin de conseil :)

Signaler
Fandechiche
Il y a 1 année
Un vrai conseil, si vous travaillez à Saint-Denis, trouvez un logement à Saint-Denis car sinon les déplacements vont véritablement vous pourrir la vie. Les embouteillages sont une vraie "catastrophe" pour rentrer dans la ville et quel que soit l'accés. En règle générale les métropolitains (zoreils) s'entassent dans l'ouest qui est la côte la plus agréable en bord de mer mais les logements sont chers.  Dans les hauts (à partir de 600 mètres) ou dans l'Est, vous n'aurez plus de soleil l'aprés-midi et pas mal de pluie. Mais venir s'installer à la Réunion sans en connaître les tenants et les aboutissants et les difficltés de vie c'est un vrai exploit et vous prenez pas mal de risques car les publicités touristiques sur l'île sur les quelques coins magnifiques, cachent la réalité de la vie sur ce petit caillou.  

Re: Besoin de conseil :)

Signaler
Les-petites-abeilles
Il y a 1 année
Merci pour votre réponse. En effet, après discussion avec des connaissances sur place, il nous paraît plus judicieux de se rapprocher au maximum de St Denis. Nous allons probablement nous installer au quartier la Bretagne ou la Montagne en fonction des disponibilités de logement ...

Re: Besoin de conseil :)

Signaler
VadrouYeur
Il y a 1 année
Bonjour,

Nous aussi nous nous installons à la Réunion. Nous habiterons Saint-Denis. Ma femme part fin Septembre avec les enfants et je la rejoins fin Novembre (obligations professionnelles m'obligeant à différer).
J'ai un peu de famille qui vit à Etang-Salé depuis quelques années.
Si vous le souhaitez on peut rester en contact pour échanger sur nos installations respectives à Saint-Denis et peut-être s'entre-aider au besoin.

En attendant, bon courage pour tout ce que cela implique comme organisation :)

Re: S'installer à La Réunion courant octobre 2019

Signaler
Fandechiche
Il y a 1 année
Habiter Saint-Denis est le bon choix si vous travaillez sur place, mais faites-vous bien conseiller par votre famille et vos connaissances car beaucoup de quartiers ne sont pas trop "fréquentables", je pense notamment aux bruits et à l'insécurité galoppante sur l'île. Les agences ne vous donneront certainement pas ces infos sur les inconvénients de Saint-Denis. Attention la Montagne est très demandée mais il n'y fait pas très beau à partir de midi  et surtout énormes embouteillages pour y monter ou en descendre.

Re: S'installer à La Réunion courant octobre 2019

Signaler
ANG-GO
Il y a 1 année
Bonsoir,

Je confirme la nécessité de vous rapprocher vraiment de St Denis, surtout si vous travaillez en ville.
La Bretagne peut être un super quartier mais reste éloigné de l'hôpital qui est plus à l'est ?
Pourquoi pas Bois de Nèfles (de St Denis car il y en a dans l'ouest !) ou Montgaillard ?  
En restant sous 500m d'altitude sauf si vous aimez l'isolement et n'avez pas peur du mauvais temps ?
De mon point de vue, la Montagne est effectivement à déconseiller car il n'y a qu'une route en lacet pour y arriver qui peut être bouchée ou fatiguante la nuit.
En revanche, gérer la recherche de logement à distance me paraît difficile car ici, les cases et les quartiers sont très différents entre eux. À 2 rues près, vous pouvez littéralement changer d'ambiance et de style ...

Bref, bon courage !
Date de l'expérience : 19/07/2019

Re: S'installer à La Réunion courant octobre 2019

Signaler
Lafeedulogis
Il y a 1 année
,, Bonjour à toutes et à tous !

Ma femme et moi allons nous installer à La Réunion courant octobre 2019, et nous aimerions quelques conseils afin de ne pas trop galérer à notre arrivée ... Nous avons lu déjà beaucoup sur les forums mais quelques petits conseils perso nous aiderai quand même beaucoup :)

Je vais prendre un poste à l'hopital Felix Guyon de Saint Denis, ma femme cherche du travail en amont mais probablement qu'elle trouvera une fois sur place. On a lu beaucoup sur l'importance de prendre un logement pas trop loin du lieu de travail à cause des bouchons, c'est donc pour ça qu'on vous écris.

Nous avons possiblement trouvé notre petit coin de paradis vers Sainte Suzanne ... 
- Quand je regarde sur les différentes appplications, souvent c'est 20 à 30 min de route mais est ce que cela correspond bien à la réalité ?
- Ensuite Sainte Suzanne en elle même, est elle une ville dynamique, ou est ce que ça fait plus campagne ?
- On a pu lire que la Possesion et la Montagne sont des coins sympas avec moins de traffic, qu'en pensez vous ?

Je sais que le mieux aurait été de venir voir sur place avant de nous installer mais malheureusement nous n'avons pas ce luxe. Nous devons trouver absoluement un logement avant d'arriver 

Merci pour vos conseils

Bonjour,

Avec mon mari et nos 2 enfants nous venons également de déménager sur l'île, il est vrai que c'est toujours préférable de trouver un logement a proximité ou dans la ville où l'on travaille. Par contre , la vie est vraiment agréable sur la côte ouest, sur saint Paul saint Gilles, la saline sal bains. C'est vrai il y a un embouteillage le'matin pour aller a saint denis mais si vous partez tôt le matin il n'y a aucun souci. En ce qui concerne le travail, je pense sincèrement que votre femme.pouua en trouver, le tout c'est d'être motivé pour. Cela. En ce qui me concerne, cela fait 2 mois que je suis là, et comme.je ne suis pas de nationalité française je dois passer quelques formalités avant de pouvoir en trouver. Le. Seul conseil que je peux vous donner c'est de trouver une petite maison sur la côte ouest vers les hauts.de préférence  car l'été il fera vraiment chaud. Bonne chance




Date de l'expérience : 09/09/2019

Re: S'installer à La Réunion courant octobre 2019

Signaler
mouaibof
Il y a 1 année
philbarnethà écrit "les publicités touristiques sur l'île sur les quelques coins magnifiques, cachent la réalité de la vie sur ce petit caillou"..."beaucoup de quartiers ne sont pas trop "fréquentables", je pense notamment aux bruits et à l'insécurité galoppante sur l'île."

Le seul motif pour se rendre sur cette île est (outre être réfugié climatique ou politique) de l'Aimer, vraiment, et d'y avoir une histoire... Mais "Aimer" ne veut pas dire se boucher la vue et être hypocrite pour se cacher la réalité qui "gâche tout" et ainsi ne pas y remédier: ces points négatif (la suite du texte) qu'un peu d'humanité réglerait rapidement, las de voir les "pigeons" venir ici fanstamer et propager à leur tour un mirage touristique "de dépliant" ou "marketing viral"..

"les publicités touristiques sur l'île..." sont d'une hypocrisie révoltante car le tourisme a détruit une nature qui a bien changé dans les coins magnifiques: toute la flore des hauts a été remplacé par des plantes exotiques, alors qu'on a en principe un Parc National aurait pu faire mieux, la belle affaire, envahi d'hélicos et gravement perturbé: il va probablement être déclassé de l'Unesco (à 90% dégradé en 2017 selon les experts) et un Parc Régional à la place, sans contraintes permettra d'y construire les infrastructures du tourisme tant rêvé par les politiques locales. Oui, j'insiste sur cette "prédation" faite sur la nature fait très mal si on s'attache aux lieux: si on en a besoin, qu'on compte dessus cette prédation provoque un fort stress d'insécurité.
Le canyonning a éradiqué en une seule saison vers 1996 toute la microfaune de Bras Rouge, et  les orchidées ont été pillées pour être vendue dans des produits touristiques (je participe à l'un des chantiers de restauration pour retrouver un petit lambeau de forêt "primaire")

On n'a plus non plus la compagnie des petits oiseaux au soleil À CAUSE DU BRUIT, Le tourisme par hélicoptère a tout simplement dénaturé l'espace "de soin" qu'était la nature devenue véritablement un simple parc de loisir où l'on débarque, soit en hélico, soit avec la voiture dont ou ouvre le coffre pour faire porter la sono, surtout... dans le Parc National, devenu une zone de loisirs aériens motorisés. C'est pas nouveau qu'il y a des hélicos, mais depuis 2014 la nuisance s'est étalée dans le temps: on ne peut plus attendre que ça passe car ça occupe au moins une demi-journée.
Décaler les sorties en nature sur les après midi nuageuse et pluvieuse pour échapper au vacarme du tourisme aérien est un argument à lui seul pour ne pas s'installer dans de tels lieux, car en cas de besoin réel de nature et de calme, il faut rester enfermé par beau temps "le temps que ça passe".
Peut être que pour vous c'est moins crucial, pour ma part portant une forme d'autisme je dois gérer la pollution sonore qui empêche de puiser dans la nature de quoi me soigner et la nuisance sonore est source d'énormes difficultés qui remettent en question la vie à la Réunion, des bas jusqu'en haut.

La violence urbaine, ne serait ce que par la peur de l'agression quand elle est encore insignifiante et seulement fantasmée, se manifeste par l'adoption de chiens de garde qu'on enferme et qui hurlent en continu (nuisance sonore majeure, pire encore que les hélicos, car la nuit aussi, parfois à proximité de chez soi, c'est du 90dB à gérer), les gens se murrent, construisent en dur, et deviennent insensible au vacarme qui envahit l'extérieur, ceux qui n'ont pas les moyens se murrent d'une autre façon: rivotril, artane, zamal, rhum. Passons aussi la misère sociale et les inégalité, et la rancoeur ambiante "contrôlée" par la bétitude permise par les drogues "sociales"

Vivre dans des cases modernes en dur, isolées, avec un mode de vie axé sur la voiture et le supermarché c'est bien plus cher, et depuis le cyclone firanga on a aussi pris conscience qu'il faut construire solide, et on s'attend au passage un beau jour de cyclones de catégorie 5 car ici aussi le changement climatique joue (et ça se connait sur les plantes). CILAOS (comme les autres cirques et dans une moindre mesure les plaines et le sud, subissent  tous les matins 30-60 rotations d'hélicos (+ULM et AUTOGIRE) chaque jour de beau temps. Les hauts ne sont plus "préservé, loin du bruit et la fureur du monde moderne"  comme dit dans les dépliants et il s'ensuit une dévaluation immobilière: (le bruit des avions près de l'aéroport de St-Denis c'est rien à coté, car 1 pour 600 personnes au lieu de 1 pour 2 à 6 personne dans une caisse de résonnance). 
Le résultat de cette ambiance "sonore" et "sociale", c'est que ça ne se vent plus, À CILAOS les prix restent élevés mais les cases attendent parfois une dizaine d'année pour trouver preneur, quand elles sont bien moisies, et en général, ça se construit pour faire des location saisonniaires souvent utilsée pour "faire la teuff" (nombreuses nuit blanche pour le voisinage "gentil et tolérant" qui n'ose pas se plaindre de peur de se faire des ennemis) mais pas pour habiter, Cilaos se dépeuple (6000 -> 5300 habitant ces dernière décennie) mais se bétonne..

Le tourisme fonctionne mais d'une autre façon que par le passé: on ne reste pas, et on n'a pas le temps de cumuler les effets d'une pollution sonore qui parait sur le coup "amusante" (c'est le bordel, c'est "marrant"), et puis, vu que c'est bien le bordel, un peu plus un peu moins on fait la teuff et faire pêter la sono toute la nuit est normal (nuit blanche assurée pour le voisinage, autant des touristes "locaux" que des touristes métro s'y adonnent, avant on faisait "la fête", on chantait, tapait sur des tables avec des fourchettes et un tabour, c'était tout de même pas pareil qu'une sono!).
personne n'y fait attention car "le désordre la ville" c'est pire, et "vous n'êtes pas à paris, vous en avez bien de la chance". ou encore "en afrique c'est pire, ils ont ébola, vous en avez bien de la chance"... Donc, puisque c'est pire ailleurs, et que c'est pas grave, laissons les poubelles (cherchez "bandcochon" et voyez)... et on s'en lave la conscience de tout laisser se dégrader et c'est le grand nivellement par le bas.
Dans "les Bas", il y a les hélicos en moins et encore, pas partout car ils envahissent de plus en plus les bas aussi, mais tout acte de la vie quotidienne se fait sous réserve de se déplacer pour y accéder dans un océan de voitures (sans voiture on est une "tortue", et avec aussi d'ailleurs, mais avec une carapace, et la clim...)

Faire toutes ces remarques heurtre généralement à l'indifférence ou à la réponse magique  "si tu n'es pas content, rentre dans ton pays"... car il ya le racisme aussi, pas un racisme violent et affiché, mais une sorte d'indifférence. Un zoreil qui n'est pas heureux de la tournure que prend cette île n'a pas a critiquer ainsi ou faire des suggestions d'amélioration car il n'est pas chez lui... Ne pas être considéré comme chez soi quand on habite un lieu change pas mal de chose vous savez, et c'est finalement un peu comme dans les zones rurales de métropole, vous ne pouvez pas être "du pays" si vous n'avez pas 2 ou 3 générations d'ancêtres derrière vous.

Par contre, un touriste "porteur de devises" est bien acceuilli, on le choie, on sourit, on discute de tout et de rien, mais on est gentil par ce qu'il paie, et tout va bien dans des relations courtes et commerciales où opére la magie de la séduction: il repart de l'île en faisant la promotion de ce pays magnifique non sans conseiller "l'incontournable tout d'hélicoptère" qui dévalorise massivement les lieux visités dans le vacarme. Les chôses se gâtent dans la durée, et si il y a une "nuisance" de voisinage il devient quasi impossible d'arrondir les angles....
Peut être aussi que la façon dont les touristes abordent les lieux, comme si on était au zoo, ou "dans un parc de loisirs grandeur nature", opère dans ce rejet culturel qui s'installe peu à peu.

J'espère simplement que les touristes ou expatriés potentiels comme vous qui lisez ces pages pour vous renseigner prendront un peu plus conscience de "tout cela" et apporterons un peu d'une autre conscience des lieux,  arrêterons d'alimenter cette déviance touristique. Prendre cette île comme parc d'attraction et paradis tropical aboutit au massacre à la fois écologique et culturel de La Réunion et il ne fait plus si bon que ça d'y vivre (mais c'est pareil ailleurs, c'est pour cela que Thomas Pesquet prévoit de partir en éclaireur sur Mars, si jamais on doit tous déménager...)


Bons Plans Voyage Réunion

Voyage Réunion

Services voyage