Forum Voyages en solo

Problème de sens à donner au voyage

39 réponses

Dernière activité le 16/06/2019 à 21:09 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Macarée
Le 07 juin 2019
Bonjour, 

Je viens vers vous dans la mesure où je me pose beaucoup de questions sur le voyage en général. Je me permets de vous les soumettre ici, en racontant des petites choses sur moi pour bien comprendre où je veux en venir.

A vrai dire j'ai toujours été un grand voyageur, petit mes parents m'ont pas mal baladé, plus tard en faisant des voyages organisés j'aimais bien aller vers les gens, goûter des trucs locaux etc. 
Un beau jour j'ai entendu parler des voyages sans argent. Même si j'aurais très bien pu me sentir bien dans un petit appart en plein Paris, l'idée m'a semblé vraiment super. J'ai essayé, l'aspect rencontres authentiques me plaisait, surtout. Après, devoir aller faire les marchés pour manger, je trouvais que ça n'avait pas forcément beaucoup de sens, notamment pour moi, ayant quand même quelques sous, et même je n'aime pas l'idée de devoir trop "perdre de sa valeur". 

En fait c'est précisément ça qui me dérange, on pourrait résumer mon interrogation par la question : le voyage sans argent, ou ce que j'ai pu pratiquer, los budget et dormir chez les gens, est-ce que c'est un truc de galérien ? Cette petite expérience de voyage alternatif m'a bien plu, je dormais chez des gens que j'abordais carrément dans la rue (avec détachement, avec le sourire, il était hors de question qu'on se dise que j'étais dans le besoin, la galère), j'ai passé des supers moments mais je me demande si ce genre de méthode ça ne fait pas un peu clochard, ou, plus être plus précis, si ça n'est pas un truc de jeune "pas initié à la vie sociale" (perso je pense être "initié") ? Ou de jeune un peu ailleurs/dans la lune si vous préférez ? Qu'est-ce que vous vous dites quand vous croisez un jeune qui vous dit grosso modo : "Bonjour je voyage en [pays], je ne sais pas où dormir ce soir, vous connaîtriez un endroit ? Non ? Chez vous ça ne serait pas possible ?!" Je pourrais me dire qu'on s'en fout du regard des autres, à vrai dire c'est plutôt mon style, mais là j'ai l'impression que ce n'est pas si simple.

Quelqu'un pour éclairer ma lanterne ? J'ai les pensées très embrumées en ce moment, je tourne en rond sur ces questions..

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
Macarée
Il y a 1 semaine
**low budget

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
gignac31
Il y a 1 semaine
bin non çà marche pas comme çà aborder quelqu'un et lui demander de te loger..
regardes le sketch de coluche l'autostoppeur...
çà marche pour antoine.. car il se filme..
et les caméras attirent..

voyager en low budget se prépare...
vols low costs réservé s à l'avance...
pour les voyage en europe  etre connecté  sur  bla bla car..
etre connecté sur les site de surf couching..

bref  péparé pas mal son voyage..

sans oublier de prendre une petite tente..
et un sac de couchage;..
avec un bon sac à dos...


sinon tu m'a fait marré avec le petit apart  à paris..
tu connais les prix des loyers sur paris?
là aussi  çà se trouve pas sous le sabot d'un cheval..
et faut toucher  3 ou 4000 balles par mois....

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
Macarée
Il y a 1 semaine
Clairement ça se voit que tu parles de choses que tu ne connais pas. Il ne faut pas raconter  n'importe quoi : Antoine de Maximy réussit à aller chez les gens parce que ça n'est pas compliqué, une fois qu'on a remis en cause pas mal de préjugés semblables à ceux que tu véhicules, visiblement pas remis en question, rien à voir avec les caméras.

Oui je connais le prix des loyers, la loi Carrez et ce qui va avec. Bon, tu es bien mignon(ne) avec tes références culturelles de niveau "commentaire YouTube" et tes conseils naïfs mais j'ai autre chose à faire que de répondre à cette petite agressivité et ces âneries.

Moi qui pensais tomber sur des voyageurs aguerris ici.

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
yilian4
Il y a 1 semaine
,, Bonjour, 

Je viens vers vous dans la mesure où je me pose beaucoup de questions sur le voyage en général. Je me permets de vous les soumettre ici, en racontant des petites choses sur moi pour bien comprendre où je veux en venir.

A vrai dire j'ai toujours été un grand voyageur, petit mes parents m'ont pas mal baladé, plus tard en faisant des voyages organisés j'aimais bien aller vers les gens, goûter des trucs locaux etc. 
Un beau jour j'ai entendu parler des voyages sans argent. Même si j'aurais très bien pu me sentir bien dans un petit appart en plein Paris, l'idée m'a semblé vraiment super. J'ai essayé, l'aspect rencontres authentiques me plaisait, surtout. Après, devoir aller faire les marchés pour manger, je trouvais que ça n'avait pas forcément beaucoup de sens, notamment pour moi, ayant quand même quelques sous, et même je n'aime pas l'idée de devoir trop "perdre de sa valeur". 

En fait c'est précisément ça qui me dérange, on pourrait résumer mon interrogation par la question : le voyage sans argent, ou ce que j'ai pu pratiquer, los budget et dormir chez les gens, est-ce que c'est un truc de galérien ? Cette petite expérience de voyage alternatif m'a bien plu, je dormais chez des gens que j'abordais carrément dans la rue (avec détachement, avec le sourire, il était hors de question qu'on se dise que j'étais dans le besoin, la galère), j'ai passé des supers moments mais je me demande si ce genre de méthode ça ne fait pas un peu clochard, ou, plus être plus précis, si ça n'est pas un truc de jeune "pas initié à la vie sociale" (perso je pense être "initié") ? Ou de jeune un peu ailleurs/dans la lune si vous préférez ? Qu'est-ce que vous vous dites quand vous croisez un jeune qui vous dit grosso modo : "Bonjour je voyage en [pays], je ne sais pas où dormir ce soir, vous connaîtriez un endroit ? Non ? Chez vous ça ne serait pas possible ?!" Je pourrais me dire qu'on s'en fout du regard des autres, à vrai dire c'est plutôt mon style, mais là j'ai l'impression que ce n'est pas si simple.

Quelqu'un pour éclairer ma lanterne ? J'ai les pensées très embrumées en ce moment, je tourne en rond sur ces questions..



J'ai rien compris, mais pour répondre à la question "qu'est-ce que vous vous dites quand vous croisez un jeune qui veut dormir chez vous?" (résumé), et bien y'a pas de réponse d'avance. Que ce soit un jeune, un vieux, une fille, un garçon, un labrador ou un martien, franchement, ce qui compte c'est la relation avec cette personne à l'instant t. La confiance passe ou pas. Et ça tant qu'on n'est pas en face de la personne, on peut pas savoir notre réaction. Si je sors de 24 heures de garde ou si je rentre d'une super balade en montagne ma réaction ne sera pas la même non plus. Si mes enfants sont fatigués ou malades idem.
La seule certitude, c'est que si la personne sent la cigarette ou est fumeuse, c'est totalement exclu qu'elle rentre chez moi. Allergie.
C'est comme les auto-stoppeurs. Pourquoi je prends celui-là et pas celui-là ? Question de feeling au moment où je passe devant.
Vous plairez à des gens et pas à d'autres, point barre.



Date de l'expérience : 31/05/2019

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
marie_31
Il y a 1 semaine
moi je dirais que tu te fais un peu  des noeuds au cerveau 

dormir chez l habitant faire des rencontres c'est super mais je pense qu il ne faut pas que ce soit une obligation ou un mode à 100% 
car forcer plus ou moins les gens ou les mettre dans une position delicate ( comme dans certains pays pauvres ou la tradition d hospitalite est enorme mais ou les ressources ont faibles ) c'est pas terrible ... 

perso je pense qu il faut d abord etre autonome et ensuite si tu peux etre heberger en plus c'est du bonus 


Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 1 semaine
Salut , je pense que c'est gignac qui pile poil a trouver le truc , bref le mec regarde l'émission "j'irai dormir che vous" et rien de plus !!! Perso je te croise et tu me sors ça , direct tu dégages mdrrrrrrr  (et je suis quelqu'un qui va sans cesse vers les gens , car parfois je tombe sur une personne qui avec sourire a comprit le sens des relations humaine (mais pour le plumard , c'est niet)

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
marie_31
Il y a 1 semaine
quant à l emission d antoine de maximy c'est quand meme une emission de tele ( un show bien mis en scene) pas forcement la vraie vie .. 

il ya longtemps ja vais lu
 https://www.babelio.com/livres/Poussin-La-marche-dans-le-ciel--5000-kilometres-a-pied-a-/334692

 Les deux jeunes gens se sont lancés dans ce pari sans préjugés ni certitudes. Ils se sont refusé les tentes, les vivres, les porteurs.

ils ne comptent donc que sur la generosite des gens pour dormir et manger 

ca parait cool et avoir du sens comme tu dis  mais connaissant quelques vallées exessivement pauvres du nepal ou ils ont ete 
j ai finis par trouver cela presque choquant d abuser de l hospitalite de ces gens .. 
franchement on a la chance de vivre dans un pays ou l on peut encore se payer un paquet de nouilles instantanées on ne mange pas celles des autres 

donner du sens à un voyage c'est en profiter pour faire du benevolat , du volontarait ( pas avec ces structures qui abusent mais en direct) s investir et participer à la vie d un village en echange de l hospitalite .. 


Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
Camb71
Il y a 1 semaine
oui Maximy c'est biaisé, comme nus et culottés. on voit de suite que le gars prépare qq chose qui tourne autour du reportage ... la réaction n'est pas la même.

comme dit Marie :"moi je dirais que tu te fais un peu  des noeuds au cerveau "
je pense que la reponse est contenue dans les questions.

c'est d'ailleurs pour ça que Maximy et nus et culottés on t du succès :ils sont en rupture avec le tout-venant de la pensée commjune sur le sujet :  ça attire sur un écran. Mais dans la realité c'est : on passe pour des sdf et des fainéants.

tout dépend de la relation entamée. Une fois, j'avais dit oui, et puis le discours du gars genre  vous êtes bien c... de travailler moi je ne bosse pas etc etc, j'ai trouvé ca pénible et finalement je l'ai envoyé paître.

sinon il y a les sites d'hébergement gratuit comme couchsurfing, qui fonctionnent très bien, et la tente et le duvet, ça évite de se penser comme des sdf, et ça assure l'autonomie.


Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
marie_31
Il y a 1 semaine
tu as warmshowers ( hebergements gratuits et belles  rencontres assurées )
pour les voyageurs à velo 

 en velo on ne passe pas  pour un sdf 

 bien sur il faut autonome en plus car on ne trouve pas tous les jours et puis etre seul avec soi meme en pleine nature c'est bien aussi pour se "retrouver" ... 


Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
yilian4
Il y a 1 semaine
Oui mais quand on prépare un itinéraire à vélo ou à pied, on n'a pas vraiment de temps à consacrer à se faire des noeuds au cerveau ..... Lol...
entre identifier l'itinéraire, voir sa faisabilité (travaux, chemins effondrés après l'hiver, distance, difficultés techniques), penser au ravitaillement (en pleine campagne y'a pas vraiment de magasins), aux crevaisons éventuelles, à la pluie, etc.... Et pédaler ou marcher....
quand le gars ou la fille warmshower arrive chez nous en général vers 16-18h, il/elle n'a qu'une envie : une douche chaude, la lessive, un peu de temps pour préparer la suite de l'itinéraire (avec nos conseils en général), et ensuite on passe à table et à 21h-22h grand maximum c'est dodo !!!

Les repas ce sont des échanges, d'ailleurs la dernière cycliste qui est venue chez nous il y a 10 jours nous a donné plein d'idées de voyages et un bon tuyau pour une destination qu'on pensait pourtant bien connaître !!!

Un échange, ce n'est pas une "psychothérapie" sur le sens du voyage... si vous avez des regrets sur ce que vous avez fait et comment ça a pu être perçu, alors renvoyez la balle, ouvrez votre porte à d'autres personnes (couchsurfing, warmshower), et vivez le moment avec vos invités.


Je rejoins aussi tout à fait Marie : attention dans certains coins de la planète, les gens qui reçoivent par tradition d'hospitalité sont parfois vraiment TRES pauvres... Je trouve très déplacé de venir et de ne rien offrir en échange (des bras pour travailler, des objets utiles, etc...).
J'ai dormi ou mangé chez des gens dans des coins paumés et pauvres en Asie, mais j'ai toujours été claire : j'ai proposé de payer à chaque fois. On se mettait d'accord sur un prix. Les seules rares fois où je n'ai pas payé, c'est quand ce sont les gens qui sont venus vers moi pour m'inviter. Là, ce n'était pas pareil, je ne demandais rien, je n'avais besoin de rien, c'est eux qui venaient vers moi.
YiLian
Date de l'expérience : 31/05/2019

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 1 semaine
A quand tout ces nouveaux mots-termes en français ?? Déja que notre langue française recule pffff Je me surprend a dire souvent qu'on est tout petit la france (genre les vols avec air nostrum marseille-madrid ou le personnel ne parle pas français aux voyageurs 
( warmshower) ben j'ai du regarder sur google pour savoir , couch machin je savais , mais j'attend l'équivalent français  . déja que les jeunes ne parlent que le rebeu , les meufs se disent"frère" entre elles mdrrr , où on va !!!!

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
Frédégonde
Il y a 1 semaine
Moi je me demande pourquoi ça aurait plus de sens de voyager aux crochets des autres qu'en payant ce qu'on doit... C'est de l'hypocrisie pure et simple. Dormir ou manger en payant n'empêche pas de rencontrer des gens.
Quand tu habites dans le midi et près de la mer, tu as toujours un tas de copains qui veulent venir te voir comme par hasard en été. Le reste de l'année c'est à peine s'ils savent que tu existes.
Même les gens que je connais, je ne les héberge pas, sauf si c'est moi qui les invite, question d'éducation. Alors ceux que je ne connais pas et qui me demanderaient ça dans la rue, je leur indiquerais l'hôtel le plus proche. C'est ce que je fais avec ceux qui mendient des clopes, je leur montre le bureau de tabac.

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
marie_31
Il y a 1 semaine
tu n as variement jamais entendu parler du couchsurfing ? 
https://fr.wikipedia.org/wiki/CouchSurfing

sinon pour info warmshower c'est ca 
https://www.en-echappee.fr/couch-surfing-cycliste-avec-warm-showers/
et oui c'est anglais car c'est une association americaine

pas plus complique que facebook twitter airbnb etc ... 

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
marie_31
Il y a 1 semaine
 Dormir ou manger en payant n'empêche pas de rencontrer des gens.

franchement tu n as pas les memes interactions avec un hotelier un serveur ton voisin de camping et avec quelqu un qui t invite chez lui à manger et dormir 

en tasmanie  pendant 3 mois nous avons rencontré pas mal d hotes tres differents : famille , expatriés , retraité , agriculteur ou ingenieur 
nous avons beaucoup appris sur le pays ( education sante politique immigration et meme
religion ) et ca jamais je ne l aurais connu en frequentant des hotels ou des auberges de jeunesse 

car en velo du moins les seules questions qu on nous posaient dans les campings par ex ( nous n avons jamais ete à l hotel)  etaient
d ou vous venez  combien de km par jour combien de kilo de bagages et ca doit etre dur !! 



Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 1 semaine
ben moi en colombie j'embarque les meufs qui bossent dans les hotels et qui ont pas un rond , et fiestas pour tout le monde , elle découvrent des trucs de leur pays que jamais elles auraient pû connaitre et ça devient des amies ,et je leur explique qu'en tant que morenas (marron) elle sont plus colombiennes que leur patron blanc issus des conquistadors voila !!!

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
Camb71
Il y a 1 semaine
,, tu n as variement jamais entendu parler du couchsurfing ? 
https://fr.wikipedia.org/wiki/CouchSurfing

sinon pour info warmshower c'est ca 
https://www.en-echappee.fr/couch-surfing-cycliste-avec-warm-showers/
et oui c'est anglais car c'est une association americaine

pas plus complique que facebook twitter airbnb etc ... 



warmshowers :en anglais mais pas de soucis pour une page en français ...

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
Frédégonde
Il y a 1 semaine
Ma foi, en Grèce j'ai déjà été invitée à l'anniversaire du papy simplement parce que j'avais fait l'effort de demander ma route en grec, je me suis fait un copain avec qui je suis toujours en contact en me baladant dans le Jardin National. A Budapest on a été abordées plusieurs fois par des profs ou des étudiants qui nous entendaient parler français et nous voyaient chercher notre chemin sur le plan. J'ai communiqué pendant des années avec la famille chez qui j'avais loué un appartement à Vienne. A Weimar j'ai discuté matin et soir pendant tout mon séjour avec l'hôtelière, lui racontant la déportation de mon oncle, et elle m'expliquant tout ce qui s'était passé et ce qu'ils avaient ressenti de l'occupation russe...
Je ne comprends donc absolument pas votre raisonnement, qui ferait qu'on fait des rencontres plus enrichissantes juste... parce qu'on refuse de payer ! Parce que c'est bien l'idée de Macarée, non ? Voyager sans argent donne du sens dit-il, eh bien je l'invite à m'accompagner à Weimar pour qu'il voie que même en payant son hébergement et ses repas, un voyage peut avoir du sens et beaucoup d'émotion.
La vérité, c'est que lui, Macarée, il ne sait pas pourquoi il voyage, alors il prétend trouver du "sens" à son voyage de profiteur.

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
miriamknapp
Il y a 1 semaine
pour faire des rencontres la question n'est pas payer ou pas mais plutot une question de langue. Qui ne parle que le francais en fera peu. Qui loge dans une auberge (meme en chambre individuelole) en fera plus que celui qui prend sa chambre dans une grande chaine.

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 1 semaine
,, pour faire des rencontres la question n'est pas payer ou pas mais plutot une question de langue. Qui ne parle que le francais en fera peu. Qui loge dans une auberge (meme en chambre individuelole) en fera plus que celui qui prend sa chambre dans une grande chaine.
Totalement faux , je voyage régulièrement en amérique du sud où j'apprend l'espagnol en allant vers les gens et pas en prenant des cours de langue . (et je ne parlais pas un seul mot d'espagnol a mon premier voyage )
Quand aux auberges , on a plus de chance de rencontrer des touristes étrangers que des locaux . Après il y a ceux qui sont collés a leur GPS et ceux qui demandent leur chemin au gens et font des rencontres (c'est la base en voyage)
Il n'y a qu'a voir les nombreux appels de ceux qui vont au bout du monde et qui cherche le quartier français et le mac do du coin  mdrrrrrr

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
miriamknapp
Il y a 1 semaine
quand jevoyageais encore plus en auberge j'ai fait beaucoup de rencontres pas forcément avec les  locaux mais avec des habitants d'un autre coin du meme pays - ce qui m'ai fait entre autres des invitations à Marseille (pour loger), à Paris (pour diner) à Graz (où j'ai passé deux nuits chez une femme avec qui je suis restée longtemps en contact....
Et de très nombreuses rencontres dans les trains ou les bus sur de longs trajets.

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
yilian4
Il y a 1 semaine
J'ai voyagé seule en Europe et dans plein de coins paumés de Chine, en famille à 4, avec mes enfants sans mon mari, avec des copains-copines.

Le mode où on rencontre clairement moins de gens, c'est avec les copains-copines.

Par contre les 3 autres modes, j'ai toujours rencontré du monde, quel que soit le pays, que je parle la langue ou pas. Et aujourd'hui avec google translate c'est encore plus facile !

Qu'on soit 3 ou 4 en famille, ou toute seule, que ce soit en Espagne, en Crète, en Italie, en France, à Taïwan, en Suisse, en Angleterre, en Californie, etc...
On s'est fait invités à manger (même à 4, même à Taïwan avec la barrière de la langue), à jouer tout un après-midi, on s'est fait offrir plein de gâteaux partout (surtout en Crète), plein de bons plans (plages secrètes, sentiers méconnus, curiosités insolites à visiter, invitation à venir voir des ateliers de travail, y compris en France sculpture peinture et même usine familiale en France !!!, mariage, fermes, fromageries, etc, etc. On nous a offert des oeufs, du fromage (alors même qu'on voulait payer, impossible - ça c'était en Italie et à Taïwan, on était venus pour acheter on n'a pas pu c'était offert). En Chine j'ai passé 2 jours dans un village avec le prof d'anglais et sa famille (en allant acheter à manger au marché j'ai provoqué un attroupement - jamais de blancs ici - du coup les habitants sont allés chercher le prof d'anglais chez lui tellement ils étaient contents de voir une blanche !).

Il n'y a qu'au Vietnam où toute relation était basée sur le rapport à l'argent (nous n'avons pas trop apprécié ce pays pour cette raison, et pour la pollution omniprésente). A part dans les montagnes paumées, toute relation était basée sur un rapport d'argent plus ou moins arnaqueur (par ex, une grand-mère venue spontanément aider nos filles à faire un château de sable sur la plage, et une fois le château fini, elle vient nous demander de l'argent pour son aide.... pourtant y'avait que nous et des écoliers sur la plage, c'était pas un truc à touristes...).


Que ce soit en airbnb, en gîte, en refuge de montagne, en pension familiale. Il n'y a que dans les chaînes d'hotel style ibis qu'on n'a jamais eu de contact particulier. Les conducteurs de taxi "longue distance" ont toujours eu des conversations passionnantes avec nous (y compris politique au Vietnam malgré la dictature). Que ce soit en voiture de location, en bus, à pied, en avion, en stop (si c'est nous qui prenons en stop ou qui levons le pouce).

Avec warmshower, il y a au moins un point commun entre les hôtes et l'invité : le vélo.

Je pense surtout que quand on est poli, qu'on sourit, qu'on est ouvert, la rencontre se fait plus facilement. Et puis après c'est le feeling.
Date de l'expérience : 12/06/2019

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 1 semaine
ylian4 je me régale de te lire , j'aimerai faire également du airbnb mais j'ai peur d'être trop exigente en ce qui concerne mon logement ,même si l'idée m'attire énormément . j'ai très peu de jours a fouiller avant mon départ , mais dans mes coins paumés de colombie j'y crois pas trop , c'est un peu stupide car beaucoup ont des logement suffisant pour recevoir et gagner un peu d'argent car assez pauvres . C'est pas leur culture , et puis avec ma passion ça bloque beaucoup de gens qui ont des jugements sans savoir . En tout cas point commun avec le vietnam , le rapport au fric , ça c'est saoulant . Remarque ça m'a permit de comprendre le "mi amor" que tous les commerçants me disent . Bref on continue la recherche des sourires , des rencontres , des échanges , de l'humain quoi (et si c'était ça le sens des voyages , donner de l'affection et accessoirement en recevoir !!!

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
tul
Il y a 1 semaine
Bonjour,

Que penser de ce paradoxe de notre époque : des touristes qui veulent rencontrer des locaux du bout du monde alors qu'ils connaisent à peine leurs voisins ?

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 1 semaine
,, Bonjour,

Que penser de ce paradoxe de notre époque : des touristes qui veulent rencontrer des locaux du bout du monde alors qu'ils connaisent à peine leurs voisins ?

ça date pas d'hier que les gens voyages pour découvrir d'autres pays , d'autres gens .
Et ça date pas d'hier les conflicts pour 3 fois rien avec nos propres voisins .
Dans la série paradoxe , il y a aussi les couples dont les maris regarde les autres femmes et plus du tout la sienne  etc .....

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
yilian4
Il y a 1 semaine
,, Bonjour,

Que penser de ce paradoxe de notre époque : des touristes qui veulent rencontrer des locaux du bout du monde alors qu'ils connaisent à peine leurs voisins ?


Merci de votre préjugé, mais depuis 13 ans qu'on habite le même lotissement de 15 maisons / apparts, on connaît très bien tous nos voisins... On se dépanne, on fait les potagers ensembles, fête des voisins chaque année, et la moitié des maisons appartiennent à 2 familles il y a toutes les générations. Nos enfants jouent avec les chats et chiens des voisins. On a un terrain herbeux tous en commun en plus de nos jardins.
Nos voisins mitoyens ont nos clefs.

Et ça n'empêche pas d'aller voir ce qui se passe ailleurs, que ce soit sur la montagne à 15 min de chez moi et ses hameaux ou à l'autre bout du monde....

YiLian


Date de l'expérience : 12/06/2019

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
Servanel
Il y a 1 semaine
,, Bonjour,

Que penser de ce paradoxe de notre époque : des touristes qui veulent rencontrer des locaux du bout du monde alors qu'ils connaisent à peine leurs voisins ?


Bah... On a quand même le droit de rencontrer/apprendre à connaître qui on veut, non?

Les "locaux" du bout du monde, s'ils n'ont pas envie de nous adresser la parole, ils ne vont pas se forcer non plus d'ailleurs.

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
tul
Il y a 1 semaine
Bonjour,

Je savais que ma question allait susciter des réactions,mais pour répondre à la question initiale du sens des voyages : de nombreux sociologues du tourisme se sont penchés sur la question ( Jean Didier Urbain, Saskia Cousin..., etc ) et certains pensent que c'est un besoin d'échapper à une vie aliénante, d'autres que c'est un antidote à la solitude ...Certains proposent d'autres formes de tourisme...

Bref , essayez de lire certains livres sur le tourisme vous trouverez peut-etre des réponses .

Cordialement

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
tul
Il y a 1 semaine
,, Bonjour,

Que penser de ce paradoxe de notre époque : des touristes qui veulent rencontrer des locaux du bout du monde alors qu'ils connaisent à peine leurs voisins ?

Bah... On a quand même le droit de rencontrer/apprendre à connaître qui on veut, non?

Les "locaux" du bout du monde, s'ils n'ont pas envie de nous adresser la parole, ils ne vont pas se forcer non plus d'ailleurs.

 
Les touristes veulent rencontrer des locaux mais les locaux veulent-ils rencontrer des touristes(Sauf pour  des raisons pécuniaires ) ?  Ils veulent peut-etre tout simplement qu'on  les laisse tranquilles ?

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
yilian4
Il y a 1 semaine
,,
 
Les touristes veulent rencontrer des locaux mais les locaux veulent-ils rencontrer des touristes(Sauf pour  des raisons pécuniaires ) ?  Ils veulent peut-etre tout simplement qu'on  les laisse tranquilles ?



Dans ce cas, ils sont assez grands pour le faire savoir ! Pas de publicité pour leur coin de "paradis", accueil glacial, j'en passe et des meilleures (cf. certains coins de Corse...).

Et là où les locaux sont contents de rencontrer des "étrangers" (peut-être de la même nationalité qu'eux, il suffit parfois d'habiter la vallée d'à côté pour être qualifié d'étranger), ils le font savoir aussi.
Quand des gens insistent pour m'inviter chez eux, quand tout un village s'attroupe pour découvrir l'étranger de passage, poser des questions, faire des selfies, etc... je pense qu'il y a volonté de rencontre. En particulier dans les pays subissant une dictature et dont les ressortissants n'ont pas la chance d'avoir un passeport leur permettant de voyager comme les occidentaux.
Quand en France des locaux m'indiquent un petit sentier, une petite plage secrète au bord d'une rivière, je ne pense pas les déranger. Surtout quand c'est fait spontanément et que je ne leur ai même pas demandé ! Je rencontre beaucoup de gens qui sont heureux de parler de leur pays / région, de leur histoire, de leur vie.


J'habite une région touristique. Sans les touristes, nos routes ne seraient probablement pas déneigées presque partout, et nous n'aurions pas les mêmes infrastructures. Certains coins sont envahis de touristes, mais il en reste tellement, mais alors tellement, qui sont sauvages et où même un 15 août on peut aller voir des marmottes et des chamois sans voir un bipède... il y a vraiment de la place pour tout le monde, tant que chacun respecte l'autre.
Date de l'expérience : 13/06/2019

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 1 semaine
,, Bonjour,

Je savais que ma question allait susciter des réactions,mais pour répondre à la question initiale du sens des voyages : de nombreux sociologues du tourisme se sont penchés sur la question ( Jean Didier Urbain, Saskia Cousin..., etc ) et certains pensent que c'est un besoin d'échapper à une vie aliénante, d'autres que c'est un antidote à la solitude ...Certains proposent d'autres formes de tourisme...

Bref , essayez de lire certains livres sur le tourisme vous trouverez peut-etre des réponses .

Cordialement

Salut , je ne doute pas de la compétence des sociologues , mais ils pourraient revoir leur copie ainsi que leur définition de temps en temps .
Déja le terme tourisme est une invention , ensuite je ne pense pas que le but de la vie soit de bosser mais tout simplement de vivre . Et les voyages font partie de la vie et des plaisirs de la vie . Et il serait stupide de se cantonner entre sa boite aux lettres et le canapé de son salon .
Une horizon plus large est source de plaisir , et les voyages en sont un moyen . Et pas necessairement un antidote a la solitude , ou un moyen de fuir une vie aliénante .
Pas besoin de lire des livres sur le tourisme , pour comprendre qu'on a qu'une vie , et qu'elle est courte . Autan la remplir de bonheur , et les voyages apportent du bonheur car ils nous permettent entre autres de ne pas faire toujours les mêmes choses dans la vie .
Des voyages oui , du tourisme non !!!!

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
tul
Il y a 6 jours
,,
 
Les touristes veulent rencontrer des locaux mais les locaux veulent-ils rencontrer des touristes(Sauf pour  des raisons pécuniaires ) ?  Ils veulent peut-etre tout simplement qu'on  les laisse tranquilles ?


Dans ce cas, ils sont assez grands pour le faire savoir ! Pas de publicité pour leur coin de "paradis", accueil glacial, j'en passe et des meilleures (cf. certains coins de Corse...).

Et là où les locaux sont contents de rencontrer des "étrangers" (peut-être de la même nationalité qu'eux, il suffit parfois d'habiter la vallée d'à côté pour être qualifié d'étranger), ils le font savoir aussi.
Quand des gens insistent pour m'inviter chez eux, quand tout un village s'attroupe pour découvrir l'étranger de passage, poser des questions, faire des selfies, etc... je pense qu'il y a volonté de rencontre. En particulier dans les pays subissant une dictature et dont les ressortissants n'ont pas la chance d'avoir un passeport leur permettant de voyager comme les occidentaux.
Quand en France des locaux m'indiquent un petit sentier, une petite plage secrète au bord d'une rivière, je ne pense pas les déranger. Surtout quand c'est fait spontanément et que je ne leur ai même pas demandé ! Je rencontre beaucoup de gens qui sont heureux de parler de leur pays / région, de leur histoire, de leur vie.


J'habite une région touristique. Sans les touristes, nos routes ne seraient probablement pas déneigées presque partout, et nous n'aurions pas les mêmes infrastructures. Certains coins sont envahis de touristes, mais il en reste tellement, mais alors tellement, qui sont sauvages et où même un 15 août on peut aller voir des marmottes et des chamois sans voir un bipède... il y a vraiment de la place pour tout le monde, tant que chacun respecte l'autre.
Date de l'expérience : 13/06/2019


Bonjour,

Mais certains locaux le font déjà savoir qu'ils ne veulent pas de touristes !
C ' est notamment un thème d'actualité en Espagne ( mais pas seulement ) ou on parle de " turismofobia " avec des manifs anti touristes ,des tags sur les murs qui leur demandent de "dégager" ,etc...  Alors que le tourisme contribue largement à la richesse économique du pays.Mais le pays subit aussi les  nombreux "méfaits" du tourisme de masse  .

Je suis d'accord que partout il y a des coins "préservés " du tourisme de masse  ( même en Espagne il y a des régions que les touristes ne connaissent pas et qui ont des paysages vraiment typiques qu'on ne voit pas ailleurs , sauf peut-etre au Portugal );
 
Mais vous avez dit le mot le plus important : "respect " ,ce que ne font pas toujours les touristes ( par exemple je suis toujours "horrifiée" par ces touristes obsédés par les photos qui se ruent sur des populations indiennes en Amérique Latine par exemple , j'habite dans une région touristique et je n'aimerais pas etre photographiée par des hordes de touristes )

Cordialement

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
tul
Il y a 6 jours
,, Bonjour,

Je savais que ma question allait susciter des réactions,mais pour répondre à la question initiale du sens des voyages : de nombreux sociologues du tourisme se sont penchés sur la question ( Jean Didier Urbain, Saskia Cousin..., etc ) et certains pensent que c'est un besoin d'échapper à une vie aliénante, d'autres que c'est un antidote à la solitude ...Certains proposent d'autres formes de tourisme...

Bref , essayez de lire certains livres sur le tourisme vous trouverez peut-etre des réponses .

Cordialement
Salut , je ne doute pas de la compétence des sociologues , mais ils pourraient revoir leur copie ainsi que leur définition de temps en temps .
Déja le terme tourisme est une invention , ensuite je ne pense pas que le but de la vie soit de bosser mais tout simplement de vivre . Et les voyages font partie de la vie et des plaisirs de la vie . Et il serait stupide de se cantonner entre sa boite aux lettres et le canapé de son salon .
Une horizon plus large est source de plaisir , et les voyages en sont un moyen . Et pas necessairement un antidote a la solitude , ou un moyen de fuir une vie aliénante .
Pas besoin de lire des livres sur le tourisme , pour comprendre qu'on a qu'une vie , et qu'elle est courte . Autan la remplir de bonheur , et les voyages apportent du bonheur car ils nous permettent entre autres de ne pas faire toujours les mêmes choses dans la vie .
Des voyages oui , du tourisme non !!!!


Bonjour,

Moi je connais des gens qui s'éclatent dans leur boulot et qui s'ennuient pendant une semaine à la plage !

Personnellement j'adore voyager et j'adore aussi lire , les livres font réfléchir et donnent une autre vision des choses ( certains livres font aussi voyager ).

La différence entre " voyage " et " tourisme" ne me semble pas si évidente que ça , ce que je n'aime pas ce sont les "tours" organisés ou on passe son temps à courir sans rien voir ,je ne le fais qu'avec des agences locales ,ponctuellement quand je ne peux pas faire autrement d'autant plus que je ne conduis pas.
.Mais un voyage organisé dans un pays ou on ne parle pas la langue et avec une culture très différente cela peut etre pratique et intéressant avec un bon guide , au moins on sait ce que l'on voit;

Cordialement

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
rabali
Il y a 4 jours
Bonjour Tul,

Je suis tout à fait d’accord avec vous, et je dirais encore mieux que les voisins, qui est une réalité évidente, ils feraient mieux de commencer par se connaitre eux-mêmes,

Cordialement

Richard 

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
rabali
Il y a 4 jours
Hola Mademoiselle Lamanon-31,

Je viens d’apprendre que vivre été le sens de la vie, heureusement que vous êtes la, car je ne l’avais pas compris jusqu’à présent.

Avoir une situation importante et le but de toutes les personnes, donc (bosser), car sans cela, pas de voyages en Colombie, et pas de plaisirs.

Par ailleurs votre définition du bonheur me laisse perplexe.

Cordialement

Richard

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 4 jours
,, Hola Mademoiselle Lamanon-31,

Je viens d’apprendre que vivre été le sens de la vie, heureusement que vous êtes la, car je ne l’avais pas compris jusqu’à présent.

Avoir une situation importante et le but de toutes les personnes, donc (bosser), car sans cela, pas de voyages en Colombie, et pas de plaisirs.

Par ailleurs votre définition du bonheur me laisse perplexe.

Cordialement

Richard

hola Richard , si vous sortez ma phrase hors de son contexte alors elle n'aura plus le même sens 
Je répondais aux grandes études des grands sociologues qui nous ont pondu , que voyager serait une manière de fuir une vie aliénante , ou une antidote a la solitude .
Pour moi voyager c'est vivre en bougeant tout simplement . Parce que sortir de son cadre habituel est source de plaisir , et sortir de sa zone de confort également .
Et se donner les moyens (par n'importe quel moyen) de vivre (donc du bonheur) sans bosser est déja pour moi une source de satisfaction .
Vous dites qu'avoir une situation importante serait le but de tout le monde , ben pas pour moi .
Je vois tous les biens matériel ou toutes les sommes d'argent que les gens laissent a leur décès , après avoir bossé toute une vie , suivi de seulement quelques petites années de retraite dont il faut déduire également , les années a réaliser qu'on a toujours bosser et qu'enfin on ne bosse plus (je dirai bien 5 ans)
Donc a 62 balais + 5 ans = 67 (67 ans ou le corps humain commence sérieusement a être fatigué) et en gros 10 ans après on est mort (ben pas pour moi ce système )
Bien entendu je ne parle pas des boulots passion qui ne sont pas majoritaires , je parle des jobs qui n'apportent aucune satisfaction , si ce n'est une paye .
Ce n'est ni de l'orgueil ni de la vanité que de calculer sa vie autrement . Perso j'ai organisé la mienne , de manière a ce que le jour de mes 40 ans , adios le monde du boulot comme ils disent . Et croyez moi que quand on est pas riche , on calcule tout de manière a être serein de ce coté là (j'appelle cela être bon comptable de sa vie )
Certes j'ai bossé , relativement intelligemment , et pour les a coté (en plus des économies) le système en france nous permet de vivre sans bosser . Et je ne vois pas pourquoi je n'en profiterai pas . Et croyez moi que je suis consciente qu'en disant cela , je m'attend a une déferlente de rageux qui vont dire qu'ils bossent comme des c .... pour payer les avantages de ceux qui profitent du système sans aucune vergogne . Je m'en fou royalement  . 
Tant que je suis dans la légalité , je suis droit dans mes bottes . Et oui j'ai une certaine satisfaction a ne pas suivre les moutons !!!
Et pour en revenir a votre post , permettez moi d'être a mon tour perplexe , car en deux lignes vous avez dit : "que vous n'aviez pas besoin d'apprendre que vivre était le sens de la vie" , suivi de : "avoir une situation importante est le but de toute les personnes"
Un peu contradictoire vos propos non ???

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
rabali
Il y a 4 jours
Hola lamanon-31,

Pour les sociologues, je suis d’accord avec vous, c’est vraiment du n’importe quoi.

Je suis vraiment content pour vous, que vous soyez heureuse de ne pas travailler, si cela vous convient pourquoi pas.

Pour ma part, avoir bossé, mon permis de voyager dans le monde entier, tout en joignant l’utile à l’agréable, et d’avoir gagné assez d’argent à l’expat, pour prendre une retraite à 53 ans, et de vivre dans mon ranch en Uruguay, sans me soucier du lendemain, donc on ne peut pas être sur la même longueur d’onde.

Je vous donne raison de vous en foutre royalement, de ce que vont dire les gens, concernant votre situation.

Par ailleurs je n’ai jamais dit, que je n’avais pas besoin d’apprendre que vivre été le sens de la vie, bien au contraire c’est vous que me l’avez appris.

Je ne voie pas ou se trouve la contradiction,

Au plaisir de vous lire.

Cordialement

Richard

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 4 jours
,, Hola lamanon-31,

Pour les sociologues, je suis d’accord avec vous, c’est vraiment du n’importe quoi.

Je suis vraiment content pour vous, que vous soyez heureuse de ne pas travailler, si cela vous convient pourquoi pas.

Pour ma part, avoir bossé, mon permis de voyager dans le monde entier, tout en joignant l’utile à l’agréable, et d’avoir gagné assez d’argent à l’expat, pour prendre une retraite à 53 ans, et de vivre dans mon ranch en Uruguay, sans me soucier du lendemain, donc on ne peut pas être sur la même longueur d’onde.

Je vous donne raison de vous en foutre royalement, de ce que vont dire les gens, concernant votre situation.

Par ailleurs je n’ai jamais dit, que je n’avais pas besoin d’apprendre que vivre été le sens de la vie, bien au contraire c’est vous que me l’avez appris.

Je ne voie pas ou se trouve la contradiction,

Au plaisir de vous lire.

Cordialement

Richard

D'une je ne vois pas pourquoi on ne peut pas être sur la même longueur d'onde , vu que moi aussi , c'est mon job calculé intelligemment qui m'a permit d'arrêter de bosser a 40 ans (on a un point commun non ???  
Ensuite quand vous dites ça :
" ( Par ailleurs je n’ai jamais dit, que je n’avais pas besoin d’apprendre que vivre été le sens de la vie, bien au contraire c’est vous que me l’avez appris.
Je ne voie pas ou se trouve la contradiction, ")
ben relisez votre post d'avant où il est écris le contraire (elle est là la contradiction )
Après , je pense qu'on est au moins deux (et ça fait plaisir) de savoir regarder son compteur de vie qui tourne vite , et de s'être organisé pour combler cette vie avec autre chose que bosser  !!!

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
rabali
Il y a 3 jours
Hola Lamanon-31,

Un peu de retard dans ma réponse, parce qu’on vient de subir une coupure de courant, de notre voisin l’Argentine, en plus de 6 jours de pluie ininterrompue, qui cause aussi des coupures.

Mais revenons à nos moutons.

Félicitation pour avoir arrêté de travailler à 40 ans, c’est vraiment le bon âge pour profiter de la vie comme vous le dite, donc on est sur la même longueur d’onde.

En y regardant de plus près nous ne sommes pas les seuls dans ce cas de figure.

Si je commence à me contredire moi-même, on n’est pas sortie de l’auberge, heureusement vous êtes là.

C’est vrai que le compteur temps (vie) finit par s’accélérer après la cinquantaine, donc il faut en profiter avant.

Pour combler la vie, rien de plus facile quand on a les moyens. On prend son routard et vogue la jeunesse.

A plus

Richard 

Re: Problème de sens à donner au voyage

Signaler
lamanon-31
Il y a 3 jours
Salut richard , perso c'est pas le routard et les menbres du forum qui m'apportent des idées ou des plans . Même si a la base je viens dans le forum pour voir si des idées pourraient me plaire . C'est la cata mdrrrr pour ne pas dire déprimant tellement c'est du basique .Très peu de récits me font rêver , heureusement que j'ai des passions qui me prennent mes voyages , mais parfois des bons plans b ou c seraient les bienvenue . Bref je suis ma route , je repars dans 6 jours après un mois cool dans mes cevennes gardoise qui m'ont reposé de la colombie , j'y repars pour 40 jours avec au programme corralejas le plus possible , bringues et beaucoup d'improvisation (ma bagnole m'amènera là où le vent m'emportera)
A plus !!! christine la crétine jajajajaja

Bons Plans Voyage

Voyage Communauté Routard