Forum Écosse

La Great Glen Way : ma première longue randonnée en solo !

8 réponses

Dernière activité le 01/01/2020 à 10:02 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Manon-FlyingWide
Le 01 juin 2019
Bonjour à tous !

Je prépare mon voyage en Ecosse et ma première longue randonnée en solo sur la Great Glen Way pour juin, et le départ arrive très vite :)
J'ai déjà trouvé de nombreuses infos sur ce forum, et je remercie vraiment les sages et expérimentés de partager leurs précieux conseils avec nous autres novices, c'est toujours très apprécié (même si vous devez un peu avoir le sentiment de vous répéter ^^).
J'ai aussi trouvé plein d'articles utiles sur les sites Randonner Malin et Walk Highlands, mais j'ai encore besoin de quelques précisions techniques que j'ai un peu de mal à dénicher, alors je tente ma chance ici.

Quelques questions en ce qui concerne les campings le long de la Great Glen Way, si certains en ont déjà testé :

- étant donnée la popularité du chemin, est-ce qu'il est utile de réserver son emplacement en avance, ou peut-on (en général) arriver au dernier moment sans avoir de problème pour planter sa tente ? Je ne me rends pas compte de la superficie des terrains et je ne suis pas encore prête pour bivouaquer...

 - est-ce que les campings disposent tous d'un point d'accès à l'électricité et/ou à l'eau potable ?
Et accessoirement, de douches et de toilettes ? (je ne cherche pas à faire ma princesse et désolée pour le détail en trop, mais je risque d'être confrontée à un problème de femme pendant le voyage, c'est à prendre en compte dans mon organisation haha) 

- ça m'étonnerait, mais êtes-vous déjà tombé sur un camping qui accepte le paiement par carte bancaire ?

A propos de l'eau potable, voilà quelque chose qui m'inquiète un peu car de base je bois beaucoup, même sans faire d'effort physique. Je sais que la Great Glen Way traverse des villages plus ou moins importants selon les étapes, mais :

- est-ce que cela veut dire qu'on y trouve forcément un point d'eau public pour remplir sa gourde ? Ou est-ce qu'il faut prévoir d'acheter des bouteilles d'eau dans les supérettes, ou même quémander un robinet dans les pubs ? 

- question idiote, mais l'eau des lochs est-elle douce ou salée ? J'ai l'intention d'emmener des pastilles de micropur au cas où, mais ça n'enlève pas le sodium...

Concernant les midges :

- quelqu'un connait-il ou a-t-il déjà testé l'efficacité de l'huile essentielle de citronnelle contre elles ? Ou ce n'est pas la peine d'envisager de partir sans insecticide bien chimique ? 

- est-ce qu'une moustiquaire de tête serait utile pendant la marche, ou les midges n'arrivent-elles vraiment que le soir, à l'heure où (si tout va bien) on est déjà installé dans la tente ? 


Mes questions sont assez spécifiques parce que je préfère savoir à quoi m'attendre, c'est l'agent de voyage qui est en moi qui a un peu de mal à lâcher l'aspect logistique ^^ 

Merci d'avance pour vos lumières et vos bons conseils, je prends tout :) 

Manon

Réponses partielles

Signaler
calamity jane
Il y a 7 mois
Bonjour,
Je n'ai jamais campé sur le Great Glen Way, mais en règle générale, les campings ont des sanitaires et donc de l'eau (par forcément garantie potable, mais il y a de l'eau). Une seule exception rencontrée en Avril 2012, le camping de Kinloch Hourn
Je ne suis pas attirée par le sillon calédonien, trop urbanisé et fréquenté pour moi, mais d'après mon expérience, les fontaines et abreuvoirs ne sont pas légion . Je crois ne pas en avoir vu là où je suis passée. Il y a des mares et des cours d'eau partout pour les bêtes.
Lochs d'eau douce ou salée: il suffit de regarder sur la carte s'ils communiquent avec la mer ! Le loch Linnhe est un loch maritime, pas les autres.Personnellement, je ne boirais pas l'eau des lochs du sillon calédonien,toutes les eaux usées du coin (même traitées) doivent y arriver, et en plus il ya des bateaux qui passent .... Pour l'eau, le mieux est de faire sa provision au camping , quitte à vous arrêter en plus dans un pub,...si vous en rencontrez un .Nous avons récemment randonné en faisant le matin notre provision du jour, étant peu désireuses de boire l'eau des marécages quand nous pouvions faire autrement .Il nous est déjà arrivé par le passé de quémander de l'eau, ou même d'en acheter un jour où nous étions établis pour bivouaquer à côté d'une rivière douteuse dans le glen Carron (bilan 14 km aller retour, mais nous n'avions pas le choix)
Midges ? Cette année, ces charmantes bestioles sont précoces .Nous en avons rencontré dès la fin Avril . Quand on marche (tant qu'on ne s'arrête pas trop longtemps) , pas de problème si elles ne sont pas déjà en poste (attention aux forêts humides et aux rhododendrons,quelques mauvaises expériences) .Attention aux arrêts prolongés , j'ai dû écourter une conversation téléphonique cette année dans l'île de Rum pour cause de menace ennemie et accélérer le pas dans l'île de Canna par une belle soirée ensoleillée, mais pas de vrai problème. En bivouac,en revanche, par temps ensoleillé et sans vent,c'est une horreur . En camping officiel,vous serez protégée par la fumée du camp des voisins .
Je ne me suis jamais servie du filet anti midges pour marcher. On en trouve facilement . ne comptez pas sur la citronnelle . Il existe un produit spécialisé (officiellement) le Smidge (qui finance le site Midge Forecast).
Il y a aussi le Skin so soft .
Mais il faut aussi que vous songiez aux tiques . Nous en avons fait une belle moisson cette année .
D'après mon expérience de 2010, en Juin, toutes ces bestioles devraient être en pleine forme ;

Re: La Great Glen Way : ma première longue randonnée en solo !

Signaler
doudous74
Il y a 7 mois
Bonjour,

Nous n'avons pas fait le great glen way mais le west Highlands way. Similaire en terme de difficulté mais avec des paysages plus sympas...
Pas besoin de réserver les campings. L'eau ne nous a pas posé de difficulté, y compris lors des deux étapes avec camping sauvage, il y a régulièrement des pubs. Nous étions partis avec deux litres par personne et par jour. Et avons tenus dans difficultés.
Le standing de campings a été par contre très variable... Du spot dans une ferme en ayant petit de de choper le tétanos en prenant sa douche au camping presque toute option.
Les filets de têtes sont vraiment très efficaces, vous y rajoutez des manches longues et pantalons et vous n'aurez pas de soucis. Elle ne mordent pas quand on marche donc pas problèmes de ce coté.

Bonne soirée.

Re: La Great Glen Way : ma première longue randonnée en solo !

Signaler
Manon-FlyingWide
Il y a 6 mois
Avec un peu de retard, merci pour vos réponses !
Je suis de retour et mon voyage s'est très bien passé, je n'ai pas rencontré de problème particulier et j'ai été agréablement surprise par le peu de monde présent sur la Great Glen Way. J'ai été complètement seule pendant la plupart de mon voyage.

Pour répondre à mes propres questions :

- Non pas la peine de réserver pour les campings, sauf pour les emplacements de camping-cars. Pour les tentes il n'y a jamais foule, j'ai souvent été la première à planter ma tente en arrivant vers 16h. 
J'ai aussi dormi à deux reprises en auberge de jeunesse car il n'y avait pas de camping à l'étape prévue, et sans avoir réservé j'ai eu de la place sans problème.

- Je n'ai pas tenté de payer par carte bancaire, c'était en général dans les 10£ la nuit (plutôt 20£ en dortoir en auberge) et j'avais suffisamment d'espèces.

- Tous les campings avaient bien de l'eau potable à disposition et des douches (inutilisables sur l'un des sites pour cause de problème technique, ça arrive). En revanche aucun point d'accès à l'eau potable publique dans les villages traversés. Le chemin longe toutefois des fermes et habitations où j'imagine qu'il est possible d'aller quémander, mais je n'ai pas eu à le faire.

- J'ai suivi vos conseils et acheté du Smidge à Fort William. C'est assez efficace contre les midges mais il ne faut pas oublier de vaporiser ses mains également ^^. C'est censé fonctionner aussi contre les tiques mais ce n'est pas terrible, j'ai été piquée plusieurs fois. Heureusement j'avais mon tire-tique.

- J'avais acheté une moustiquaire de tête chez Décathlon avant de partir. Je n'ai eu besoin de l'utiliser qu'une seule fois, mais les mailles étaient un peu trop grandes, elles laissaient passer les midges les plus petites... Mais au moins les grosses bestioles ne passent pas.

Si d'autres randonneurs ont des questions, je me ferai un plaisir de partager mon expérience, n'hésitez pas à demander !

Manon

Re: La Great Glen Way : ma première longue randonnée en solo !

Signaler
andreieff
Il y a 1 mois
Bonjour et merci pour le retour d'expérience. Je souhaite randonner dans les Highlands, et rencontrer et admirer les paysages que l'on n'imagine depuis la France Point S le cas sur ce sentier de randonnée ? Quel tronçon avez-vous le plus apprécié ? Au niveau des paysages. Et voyager seule en tant que femme, pas de problème ? Merci beaucoup, je prépare en voyage pour avril 2020, randonnée mais plutôt en hébergement type auberge de jeunesse plutôt que Camping . Je ne  veux pas porter le matériel. Merci bonne journée.
Natacha 
Date de l'expérience : 18/10/2019

Re: La Great Glen Way : ma première longue randonnée en solo !

Signaler
Manon-FlyingWide
Il y a 3 semaines
Bonjour Natacha,

J'ai beaucoup aimé cette randonnée et j'ai trouvé les paysages très beaux, mais je ne dirais pas non plus que ce sont "des paysages que l'on n'imagine pas depuis la France". Ça reste l'Europe avec des lacs, des forêts et pas mal de champs aussi.

Le sentier longe le canal calédonien pendant les 3 premiers jours ; c'est idéal pour une première longue randonnée car facile, accessible et plat, mais ce n'est pas "wahou" ni impressionnant visuellement. Tout est dans l'ambiance, personnellement j'aime marcher seule en forêt, surtout s'il y a un peu de brume.
Ce que j'ai préféré, c'est longer le Loch Ness. Je conseille vraiment les "high routes" entre Fort Augustus et Drumnadrochit : prendre de l'altitude permet pour le coup d'avoir de superbes panoramas bien dégagés. 

Aucun problème pour voyager seule.
Il n'y a pas forcément d'auberge de jeunesse à toutes les étapes, mais il y a des gîtes et B&B un peu partout, c'est possible d'alterner les hébergements et de faire toute la rando sans matériel.

Bonne journée,

Manon
Date de l'expérience : 12/06/2019

Re: La Great Glen Way : ma première longue randonnée en solo !

Signaler
doudous74
Il y a 2 semaines
Bonjour,

Pour compléter hors du great Glen way et pour une rando facile, nous avions fait le West highlands way.
Je confirme que le pays est tres sur et ne pose aucun problème pour voyager seule (bien qùtant un hommemon expertise dans le domaine soit relativement limitée!!!).
Le WHW est proche des grands axes comme le GGW, il s'en éloigné toutefois sur quelques étapes qui permettent de toucher l'aspect sauvage tout en étant sur quelque chose de relativement facile. Pour éviter le portage, il existe sur le WHW (je ne sait pas pour le GGW), des société qui font du portage. De cette manière vous ne portezquevotre sac du jour et le reste vous rejoint à des étapes prédéterminée. Par contre ça reste de la triche!!!
Pour ne pas porter la tente il y a aussi l'option "camping en dur" relativement développée en Écosse. Ex: pour les hebergements: une hutte au camping de Drymen (peut être plus maintenant), auberge de jeunesse à Rowardennan et inversnaid, grandes tentes ou cabanes à inverarnan (pas sur des souvenirs), maisons de hobbit à tyndrum, auberge de jeunesse à bridge of orchy, cabanes au Glencoe mountain ou hôtel à kingshouse, maisonnette au camping Mac Donald de Kinlochleven.

Pour les vrais paysages que l'on imagine pas en France il faut être sans doute un peu plus tout terrain que la marche sur un way.

Bonne soirée. 

Voir des paysages qu'on n'imagine pas en France

Signaler
calamity jane
Il y a 2 semaines
Bonjour,
Si vous voulez voir sans trop de problèmes des paysages qu'on n'imagine pas en France, seule  sans portage, et sans expérience,vous ne pourrez pas suivre , je pense, un itinéraire continu .
Mais vous avez malgré tout quelques possibilités .
D'abord, prenez d'un bout à l'autre la ligne Glasgow Mallaig . Vous pouvez descendre à Bridge of Orchy,(vous devez pouvoir dormir à la gare  sil y a de la place et faire un petit bout de West Highland Way en aller-retour . Vous pourrez voir le loch Tulla et le paysage original de Rannoch Moor . En reprenant le train jusqu'à Fort William, vous traverserez une région magnifique, très sauvage, et qui peut à pied être très problématique . 
La ligne de chemin de fer de Fort William à Mallaig est superbe . De Mallaig , vous pouvez prendre le bateau pour Inverie , et loger au bunkhouse . Un aller-retour à Barrisdale est sans difficulté de mon point de vue . C'est un peu long, mais faisable , je pense . Attention, il n'y a pas de couverture réseau . De Mallaig, vous pouvez prendre le bateau pour Eigg  (bateau de Caledonian Mac Brayne pour les Small Isles. Aucun problème pour aller voir en aller-retour la magnifique plage des Singing Sands .Vous pouvez aussi à partir de l'île d'Eigg vous rendre dans l'île de Rum . Pas de problème pour vous rendre à la baie de Kilmory ni à la tombe de Bullough, dans la baie de Harris . Pas de réseau dans l'ensemble, sauf au carrefour des deux chemins, mais pas de danger à part le taureau en liberté du troupeau de vaches des Highlands . De Rum, vous pouvez prendre le bateau pour l'île de Canna, dans un isolement splendide . Vous pouvez à partir de là consacrer une journée à l'exploration de Sanday, toute petite île que vous atteignez en traversant un pont . C'est du tout terrain facile si c'est une période sèche . C'est magnifique .De Mallaig, vous pouvez aller dans l'île de Skye par le ferry . Très belle vue sur la côte du Knoydart à partir d'Armadale . Dans l'île de Skye, le chemin du loch Coruisk à partir de Sligachan ne m'avait pas paru présenter de difficulté (c'était une période relativement sèche, et je n'avais vu là qu'un sentier de montagne ordinaire )
Vous pouvez ensuite revenir sur le Mainland en bus jusqu'à Kyle of Lochash et vous rendre en train et bus à Torridon. C'est très beau , comme la route entre Torridon et  Kinlochewe . Vous pouvez ensuite vous rendre à Poolewe . Pas de difficulté pour aller au loch Kernsary . Au delà c'est très beau, pas difficile jusqu' à Carnmore bothy, et même un peu au delà  mais vraiment long en aller-retour , très sauvage , sans couverture réseau,  et infesté de tiques .Je ne crois pas pouvoir vous recommander une nuit à Carnmore bothy ...Plus au Nord,  l'Assynt offre des paysages très originaux  mais cela peut être beaucoup plus problématique . Vous devez tout de même pouvoir faire quelques promenades faciles à partir de Lochinver et d'Achiltibuie .
Pour aller d'un point à un autre, le site Traveline Scotland vous aidera . Le site rome2rio peut aussi vous être très utile , bien qu'il contienne quelques énormes sottises (taxi dans des zones où il n'y a pas de route ) mais permet de trouver des fiches horaires sur lesquelles il est difficile de mettre la main .
Un certain nombre de paysages d'Ecosse évoquent le Massif Central , certaines vallées cantaliennes par exemple. Je ne connais ni le Storr ni le Quiraing, mais ce n'est pas sans analogie avec les aiguilles rocheuses du Sancy ou de la vallée de Chaudefour . J'ai pensé au Cantal entre Kinlochleven et Fort William, et même parfois un peu aux Pyrénées .
Les îles sont très originales, les zones très lacustres aussi, mais elles peuvent être de redoutables pateaugeoires .


 

Attention à la météo !

Signaler
calamity jane
Il y a 2 semaines
Bonjour,
Si vous partez en Avril,sachez que ce mois "sec" offre souvent encore des conditions hivernales.Pas rédhibitoire à mes yeux, mais il faut savoir à quoi s'attendre .
Je dis "sec" car les précipitations y sont statistiquement moins abondantes , mais vous aurez malgré tout certains jours au minimum quelques petites bruines bien froides ou quelques averses de grésil ou de neige . Par grand beau temps, il gèlera la nuit, même au niveau de la mer .Quand on arrive à un col ou sur une crête, les conditions sont souvent intenables,à cause du vent . Je l'ai encore expérimenté cette année, où j'ai par ailleurs bénéficié d'un temps exceptionnellement sec.Les jours de mauvais temps, ce sont des conditions hivernales . Pour connaître les joies de la météo écossaise , allez sur le site winterhighlands info weather, actif toute l'année . Portez votre attention sur la rubrique "severe chill effect " Sachez d'autre part qu'à très basse altitude (à partir de 300 mètres), ce sont des conditions de montagne . Nous l'avons expérimenté à plusieurs reprises en Avril Mai .
Il vous faudra donc marcher avec polaire et gore tex en permanence . Appliquez le principe des couches successives .Si vous avez une cape de pluie, il vous faut impérativement la serrer )à la taille ,sous peine de vous transformer en mongolfière .Si vous avez du vrai mauvais temps, vous finirez quand même trempée, des pieds à la tête,  donc doublez bien votre sac à dos avec un sac poubelle et rangez tous vos vêtements de rechange dans des plastiques bien fermés et pas trop biodégradés .gants et bonnets nécessaires, mais aussi protection contre le soleil .Finalement , ce serait à peu près le même équipement que pour les Alpes au dessus de 2500 mètres en été, où l'on a droit à des orages avec neige, mais il faut vous attendre à plus de vent 
Sur le West Highland way,l 'étape Bridge of Orchy Kingshouse  par grand vent avec averses de neige doit être assez rude, de même que le passage du Devil"s staircase et la dernière étape Kinlochleven Fort William .
Les bâtons de marche, indispensable sur les "paths", sont souhaitables même sur les "tracks" pour sonder ou éviter les mares qui les interrompent parfois . Cela sert aussi à éviter d'être renversée par le vent .
Pas encore de midges en Avril . Quelques midges trop jeunes pour nuire cette année fin Avril . Mais vous pouvez déjà avoir des tiques , d'après notre expérience .
Pas mal de B&B peuvent encore être fermés en Avril .  

Bons Plans Voyage Écosse

Voyage Écosse

Services voyage