Forum Malaisie

Malaisie, côte ouest

1 réponse

Dernière activité le 01/06/2019 à 18:07 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
pehuenito
Le 22 mai 2019

 


Récit de voyage Malaisie, côte est, une semaine du 11 au 19 mai 2019


 


Samedi 11 mai 2019


Après un déluge sur Phonm penh en fin de matinée et début d’après-midi, Claire me rejoint sur Toul ton pong pour prendre un passapp (15 000 riels) pour l’aéroport. L’avion part à l’heure et on arrive à 7.30 pm (il faut avancer d’une heure). Belle vue sur l’ile au coucher du soleil depuis les airs.


Air asia est l’équivalent de Rynair, donc tout se paie dans l’avion.


Les formalités sont très rapides et à 8 pm on a eu le temps de passer la douane, d’aller changer de l’argent (100$ = 375 Ringgits) et d’acheter le billet de bus (12 rim = ringitts). Le bus est très spacieux et luxueux. Une heure plus tard, nous arrisons à la gare centrale, KL Sentral. ON prend le métro, 1.75 rim, ligne 5 pour descendre à la mosquée Masdjid Jamek et en 15mn à pied on rejoint notre Hostal où nous attend Lucille, arrivée le matin.


L’auberge = klDorms 2 dans little india, proche du Chinatown. Auberge propre, 20 rim et une clé (caution de 50 rim)


On part manger au marché de nuit. Il faut savoir que le Ramadan a commencé il y a 4 jours donc beaucoup de monde le soir dans les rues.


Noodles végétariennes 6.50 rim, ½ l d’eau coute 1 rim


1ere impression. Belles autoroutes, beaucoup d’immeubles et gratte-ciels, métro propre, poubelles dans les rues, beaucoup de voitures, peu de 2 roues.


LE métro : on achète des jetons et ceux-ci sont ensuite déposés dans une fente pour sortir du métro : Zéro papier donc.


 


Dimanche 12 mai 2019


Lever7h, la pension met à disposition du café et du thé


Kuala lumpur compte 7.5 millions d’habitants. On se lance à sa découverte.


On part à 9h pour aller à la mosquée nationale, construite en 1965, Masjid Negara, très moderne. Construite en 1960 elle peut abriter jusqu’a 15 000 fidèles. Le toit a 18 points symbolisant les 13 Etats de Malaisie et les 5 piliers de l’Islam. Le minaret a 74 m de haut.  En face la gare et la police (bâtiment qui ressemble à une mosquée) et qui abrite la KL Railway station et KTM, construite entre 1904 et 1910. Style anglais, mélange d’architecture ottomane et gothique


Ensuite Claire va au musée d’arts islamiques (accès toilette gratuit) et Lucille et moi nous nous rendons au Bukit Park (orchidées, hibiscus, lac avec canopée qui en fait sont des petites huttes au-dessus du lac mais pas du tout au-dessus des arbres. Entrée gratuite. Le bird Park - oiseaux en cage – ne l’est pas.


On décide ensuite d’aller visiter le sri mahame hindou temple. On avait vu le matin à l’entrée de chinatown le sri size ya temple. On prend un grab (1 km=5 rim) et le temple est sur le point de fermer. Gens peu aimables. La porte d’entrée est impressionnante. Chinatown est animée.


Après avoir mangé dans une petite resto sympathique, 5.50 rim ou 7 si on prend de la viande, on va au KF forest en grab où se trouve la menara KL tower (421m)


On visite l Ecoforest park, très beau, gratuit, parcours sur la canopée, plusieurs sentiers de randonnée (on en a fait deux). Avant de retourner sur la tour car Lucille voulait atteindre le dernier étage, la pluie commence à tomber. Elle tentera d’y grimper mercredi.


Un mini zoo est tout proche de l’entrée de la tour et c’est une honte comme les animaux sont traités ou mal soignés. Deux belles tortues terrestres sont sur du ciment, des lamas sont dans un tout petit enclos, attachés et sur des planches en bois et pour couronner le tout l’entrée coûte32 rim


Il nous reste à visiter les deux plus hautes tours jumelles du monde, dessiné par un architecte argentin Cesar Pelli. Début construction 1994, finition 1999


the Petronas Towers, also known as the Petronas Twin Towers (MalayMenara Petronas, or Menara Berkembar Petronas), are twin skyscrapers. According to the Council on Tall Buildings and Urban Habitat (CTBUH)'s official definition and ranking, they were the tallest buildings in the world from 1998 to 2004 and remain the tallest twin towers in the world.


Ces tours sont impressionnantes et on décide de faire le tour du parc (1.2km) aménagé, arboré, petit lac où se baignent les enfants et adultes. Poubelles un peu partout


A partir de 7.30 pm, les fontaines commencent à s’illuminer. A 8h elles deviennent musicales et colorées.


Pour rentrer et comme nous n’avons pas de puce pour téléphone, on demande à des jeunes de partager leur connexion internet. ON le fera tout au long de notre séjour et tout est simple, les gens sont si accueillants et serviables.


On va voir la mosquée nationale, toute illuminée de bleu la nuit puis on rejoint chinatown pour trouver quelque chose à manger. On passe par le musée du textile, très beau bâtiment. Il y a un souk avec beaucoup de vêtements. Puis en rejoignant notre auberge, on trouve un resto indien (5 rim/pers), très bon et très sympa


 


Lundi 13 mai


Départ 8h avec un grab qui nous amène à sentral station ligne 1 pour se rendre à batu caves (10 rim)


En 40mn on atteint les grottes. Le site est original, très coloré (de par le temple hindou et les escaliers peints en différentes couleurs vives


Il est 9h15 et il n’y a pas encore trop de monde. Les 272 marches ont quelques paliers flanqués de macaques avec leurs petits. La statue imposante de Murugan, dieu protecteur – et de la guerre - des Tamouls garde cette magnifique montée colorée (42.7m de haut recouvert d’or).


L’entrée est gratuite et la grotte (environ 400 millions d’années) est composée de 2 grandes salles. Des singes, pigeons, coq, chiens animent aussi l’intérieur de la grotte tout comme les deux temples 0u se retrouvent les hindous pour prier.


On redescend et la black cave dont l’entrée se trouve au milieu des marches est fermée. Nous partons pour templer waterfalls à environ 15mn en grab (28 rim pour trois). L’entrée devait être gratuite mais elle coute finalement 5 rim que nous ne payons pas, par erreur d’ailleurs. Plusieurs sentiers s’offrent à nous, on choisit le plus commun et montons jusqu’ au deuxième niveau de la cascade, moins de monde. On s’enfonce un peu dans la jungle. On entend crickets et oiseaux, quelques singes dans les arbres. On trouve une piscine naturelle avec cascade bien en amont des piscines où se baignent les malais et on ‘décide de s’y arrêter. L’eau est fraiche mais quel moment de détente. Nous avions essayé de continuer mais en dépit des marques que l’on rencontre sur le sentier (petit papier blanc dans les branches avec un dessin de patte de chien, la végétation est bien fermée et se frayer un passage est parfois très compliqué sans machette


En redescendant, autour des 13h30, on commande un plat chacune a 8 rim, dans le parc. Mee goreng épicé. Les singes arrivent et volent la nourriture de Lucille


Ensuite, il faut savoir qu’il y a un bus, environ 1.30 de trajet qui part du haut du par cet va vers KL. Il couterait environ 2 rim.


Nous décidions de prendre un grab pour arriver avant la nuit à Malacca, notre prochaine étape (28 rim pour 3). De là, on va à pied jusqu’à pudu station pour prendre la ligne marron, la 3 pour nous rendre à la gare centrale de bus (Bandar task selatan, nous trouvons 2 wagons réservés pour femmes). Très bien indiqué (9 rim/pers pour Malacca. Il est 16h15, le bus part a 16h30.


On traverse des paysages tels que des palmeraie, forets, quelques maisons dans les villes cote à côté, des immeubles assez bas. La gare de bus de Malacca est éloignée du centre-ville (pas possible à pied) mais est très grande avec beaucoup de boutiques. Le bus pour se rendre au centre-ville coute 2 rim. N écoutez pas les taxis qui vous disent qu’il n’y a pas de bus après 18h. Un grab nous a coûté 9 rim pour 3.


Nuit à Malacca. 4.25$/nuit (=20 rim) riverside cardamon. Diner pas loin chez un chinois (5 rim tofu)


 


Mardi 14 mai


Built 1856–1859, this Gothic Revival building with 2 spires was modeled after Montpellier Cathedral. Church of St. Francis Xavier Circa-1911 building with a memorial museum for artifacts related to nation's fight for independence.


 


Départ à pied depuis l aguesthouse et on commene ap rendre le canal. On s’arrête pour un pdj complet pour 8 rim au bord du canal alors que la pluie commence à tomber. On reprend notre chemin, hôtel de ville, église, la porte puis on fait environ 2.5 km pour se rendre à la mosquée flottante. Là on doit mettre une robe (djellaba) et tchador. Par contre mosquée traditionnelle originale car construite sur pilotis.


On prend ensuite un grab, 6 rim pour retourner au centre-ville. A l’aller on était étonné du nombre de bâtiments et boutiques fermés qui semblaient abandonnées. Apparemment et parce que c’est ramadan, ces quartiers s’animent le soir et sont composés avant tout de bars.


On visite le petit centre-ville composée d’une rue principale avec beaucoup de touristes. Shopping pour Lucille, petites patisseries


Kampung hulu mosque, 1728, une des plus anciennes mosquées de Malaisie


Retour sur Kuala lumpur sous une grosse averse.


 


Mercredi 15 mai


On réserve le même dorm pour samedi soir. La station TBS se trouve a 10mn a pied du dorms. Très pratique. 3 rim toujours pour se rendre à la gare de bus. On arrive à 7h40 et on paie le billet 27.20 (taxe incluse). Le bus est très confortable.


Nous changeons de bus à Ipoh (autour des 11h30). Après avoir quitté la grande banlieue de KL, des champs à perte de vue de palmiers a huile. Puis proche de Ipoh, des parcelles entières de forêts rasées, usines (industrie roche, pas de scierie en vue)


On arrive à 14h à ce qui nous semblait la gare finale ou tout le monde descend. Une fois le bus parti, on se rend compte qu’on aurait dû rester à bord car nous sommes encore à 6 km du port. Il ne s’agit pas de Lumut. Donc nous devons payer un grab 10 rim (un taxi coute 15 rim) pour se rendre au jety (gare maritime). On pensait pouvoir prendre un bateau qui nous amènerait au nord-est de l’ile et nous rapprocher ainsi de notre guesthouse mais il n’y a plus de liaison.


On paye 14 rim AR et on prendra le bateau de 15h15. Les portes ferment bien avant l’heure du départ, donc soyez au moins 10 à 15 mn avant l’heure prévue. Comme on était arrivé en avance, on a let temps de se renseigner sur les horaires des bus pour KL pour samedi. Il y en a à partir de 8h30 am toutes les heures. On s’achète café et pain pour se faire les pdj sur l’ile. A lumut il y a plein de boutiques qui vendent du poisson séché. Il semblerait que ce soit la spécialité, je vous fais grasse des odeurs.


Le bateau n’est pas très beau et aucune possibilité d’être à l’extérieur pendant la traversée. Toilettes à bord, sinon 0.50 a la gare maritime.


Il faudra payer 16 rim pour un taxi rose qui circule sur l’ile et nous amène à la GH. Si vous débarquez au premier arrêt et vous rendez à l’ouest de l’ile, ce sera 21. Demander à votre logeur quel est l’arrêt le plus intéressant pour ne pas payer trop cher.


Nous voilà donc sur l’ile de Pangkor, a l’origine ile de pêcheurs.


Paysages traversés sur l’ile : rizières, mais, grand hôpital pas loin de Pangkor city, casse de voitures, un grand centre commercial Aeon.


 


The name of the island comes from the Thai 'Pang Ko', which means Beautiful Island. It actually concerns a group of islands with Pangkor as its main island, and next to that a trio of smaller islands: Pangkor Laut, Pulau Mentagor en Pulau Giam. Pangkor Laut. Approximately 30,000 people live on the island, most of them in Pangkor Town and the villages surrounding it. Fishery is (next to tourism) an important source of income for most of the islands' inhabitants. In past times; this area used to be the center for piracy. The pirates had their home ports in the Pulau Gedung Hills, Gua Lanun (Pirates' Cave) and Batu Perompak (Pirates' Rock) on the island of Pangkor. Many ships/boats were taken over and robbed of their goods and products. The Dutch were active here in the times of the Dutch East India Company (VOC). People were especially keeping themselves busy with the tin industry, until the British took over. In 1670 the Dutch built a fort (also for protection against the locals and the higher powers of that time) at Tiger Rock. During the British rule the name has temporarily been Monkey Island. Later the island was named Pulau Aman (Peaceful Island) before it regained the name Pangkor.


On arrive pour 16h à la GH. Très bon accueil Budget beach resort teluk nipah. Deupis 2017 il faut payer une taxe de séjour de 10 rim par bungalow. Après une bonne douche, un café on va faire un tour sur la plage et out est désert. Il semblerait que les touristes arrivent le we, que ce soit pendant ou en dehors du Ramadan.


On se renseigne aux deux seuls restos sur la plage Daddys café et un autre à côté, compter pour un plat entre 10 et 38 rim


Les boissons à la GH sont peu onéreuses (jus de mangue ou d’ananas en cannette 2 rim)


On entend puis voit plein de calao bicorne, magnifique oiseau à bec bizarre qui peuvent vivre jusqu’à 50 ans et se nourrissent de fruits et serpents.


On souhaite louer des vélos pour le lendemain et trouvons un à la GH et un autre dans un hôtel un peu plus haut dans notre rue. Avant d’aller voir le coucher du soleil, nous apprenons qu’il y a un malais qui nourrit, pour l’attraction touristique, les calaos tous les soirs à 6.30pm. Nous y faisons un tour. Incroyable comme ces oiseaux sont beaux.


 


Jeudi 16 mai


La journée débute plus tard car il y a eu beaucoup d’orages la nuit dernière et il continue à pleuvoir. On part quand même en vélo, vtt sans vitesse a 15 rim pour la journée


L’ile est vallonnée et sans vitesse les petites ou moyennes montées sont difficiles. ON commence par visiter le temple au fond de coral beach, Lin Ye Kong Temple. Assez original, une statue de mickey devant son entrée


Puis nous roulons vers le nord sous une pluie fine. On passe de l’autre cote de l’ile et nous nous dirigeons vers le nord (la pointe), chemin étroit habité par les macaques. Attention certains sils sont dérangés peuvent être agressifs. On aperçoit des habitants qui récoltent des coques à marée basse. On retourne à la bifurcation et on descend vers le sud (aéroport abandonné, mosquée), beau temple hindou sri pathirakaliaman.


On s’arrête a Sungai pinang pour boire un café noir, 2 rim et Claire mange des pates avant de continuer jusqu’à la capitale de l’ile. Même si c’est ramadan, on voit que ce côté de l’ile est beaucoup plus animé que l’ouest. Pendant le ramadan, tous les musulmans jeunent et ne travaillent pas en journée. Nous avions essayé d’avoir un café quand on était un peu plus au nord sans succès. Tout était fermé. Sur la côte ouest de l’ile, certaines boutiques sont ouvertes ou cafés car ils sont tenus par des chinois ou hindous.



  • On passe devant des ruines du fort néerlandais, 1670. Peu intéressant, pas de belle vue car il n’est pas situé sur une colline. The Dutch built this small fortress to get more grip on the tin mining industry in the 17th century. The fortress was used to keep foreign ships at bay, in order to control and monopolize the worldwide tin trade. The Dutch Fort currently is an historical monument.


 


L’ile était connue pour son industrie de l’étain.


On récupère l’après-midi les fruits commandés à la GH hier (10 rim) puis on cherche un autre logement pour le lendemain soir car le dernier prix négocié a la GH est 70 rim pour 2, sans à devoir payer des taxes. Nous trouvons un peu plus loin dans la rue une GH avec une chambre lit double, ventilo, salle de bain pour 50 rim met. Adjugé. On bougera demain matin. La pluie s’est arrêté et le temps se dégage. On profite pour aller se baigner. Près des roches, un seul poisson bicolore, la pluie y est aussi pour quelque chose. On verra si à giams island nous aurons plus de succès. On la garde pour demain après notre trek sur l’ile. Beau coucher de soleil.


 


Vendredi 17 mai


Bon pdj avant de commencer notre trek.  L’objectif est de faire le Bukit Pangkor, 1216 m) Nous avions, la veille, fait un tout début de chemin pour se rendre à la cascade. Nous continuons donc après la cascade car nous nous étions renseignés et il est possible de récupérer le trek qui traverse l’ile depuis notre GH. Il existe beaucoup de sentiers dans ce coin, pas entretenus, glissants à cause de la pluie de la veille. Après avoir déposé nos sacs, on se lance sur le sentier des cascades et on essaye donc de bifurquer sur la droite. En fait il faut suivre les fameuses traces laissées par des papiers avec des pattes de chien ou des rubalises. On est dans la foret humide primaire et on arrive à une clairière après un petit moment. On rejoint une route toujours côté ouest. On décide de retourner sur la piste. A la clairière où se trouve une cabane on remarque sur un arbre une flèche rouge et on décide de la suivre mais le sentier se perd dans la végétation. On rebrousse chemin et en suivant un autre sentier on arrive à Tulikak Claire aperçoit un joli varan sur le chemin. On passe devant notre GH, paie 50 Rim et on s’installe.


On décide de commander un diner pour 16 rim les deux au cuisinier de la GH


En manque de marche, on part faire une rando au bord de plage, en essayant de descendre un peu plus vers le sud par les rochers. On essaye d’atteindre une plage, mais le chemin est difficilement accessible. Au retour, on rencontre des loutres. On se baigne sur la plage face à la GH et on se prend une noix de coco a 6 rim Nous sommes d’ailleurs étonnées que cette boutique soit ouverte, mais c’est vendredi et on voit déjà un peu de mouvement sur l’ile. Surement des locaux qui arrivent pour le we.


La GH waterfall Teluk nipah (pangkorwaterfallbeachresort@gmail.com)


Le bungalow plus simple avec salle de bain 50 + 10 = taxe, avec air conditionnée 70 + 10


 


Samedi 18 mai


Après un pdj ou il fallait être vigilant pour que les singes ne viennent pas nous piquer la nourriture dans la bouche ou la tasse, nous allons nous baigner près de coral beach. Retour en taxi rose, 16 rim pour pangkor city. On remarque depuis le bateau que nous étions passées à côté d’un grand bouddha sans le voir. Retour à lumut. Quelques achats de friandises, achat du billet pour KL, départ 14h arrivée 18h50 sans changement de bus. Bus confortable


ON dépose nos affaires à l AJ et on va manger à l’indien 8.50 rim. Achat de banane et pain pour demain matin.


On vérifie le métro du parc Titiwangsa pour demain et on partira à 7h (il faut environ ½ h pour s’y rendre


 


Dimanche 19 mai


En ½ h on est à l’arrêt de titwangsa (2 rim) puis on marche un peu moins de 25 mn pour arriver à l’entrée du parc c’est la surprise, pour cause de travaux, tout le parc est fermé. Ils auraient pu fermer une partie de celui-ci car il est très grand. Quelle déception. On se rend donc au national art gallery, ouvert à 9h, gratuit pour passer le temps. Il se trouve à côté du parc. Le musée est très grand et abrite peu d’œuvres d’artistes contemporains. L est sur 3 étages, toilettes


Nous n’aurons donc pas eu notre dose de verdure avant de prendre l’avion. On arrive à l’aéroport environ 2.30 avant le vol. Pour info, si vous avez des devises en trop pour les changer, il faut au minimum l’équivalent de 20 $. Donc nous dépensons nos quelques rims qui nous restent et nous voilà à bord.


Notre séjour touche à sa fin et l’heure est venue de faire un petit bilan


 


Les plus : les parcs de KL, le musée des arts islamiques, les transports : leur propreté, leur prix – l Eco Forest KL, Pangkor, sa mosquée flottante, la tranquillité et les couchers de soleil de l’ile, Malacca et son centre historique, la nourriture, la gentillesse des habitants


Presque dans toutes les GH distributeurs d’eau chaude et froide gratuitement


Toilettes gratuites dans les mosquées


Anglais parlé partout car cette langue est obligatoire à l’école (gb et malais obligatoires + selon la confession arabe, chinois ou tamul


 


Les moins : Le temps perdu à l’aller pour se rendre à Lumut. Malacca qui pour moi ne vaut pas vraiment le détour


Le zoo en bas de la KL tower


A cette époque – ramadan- côté ouest de Pangkor aucun fruit et légume frais


 


Les insolites


Effet désert des rues, ruelles, Pangkor du fait du ramadan en journée


Notre rencontre avec un varan à Pangkor


Les singes, voleurs de notre nourriture


La mosquée flottante de Pangkor, bcp plus spectaculaire que celle de Malacca


Devoir porter une djellaba et un voile pour visiter la mosquée


Les calaos bicornes, oiseaux étonnants


 


Les conseils



  • Alcool très cher, une bière environ 5$

  • Porter des vêtements longs ou pantacourt et t-shirt ou chemise

  • Adaptateur nécessaire mais on peut en demander en prêt dans presque toutes les GH

  • Pas de nourriture à côté des singes

  • Chaussettes dans la jungle pour éviter les sangsues


 


Budget pour une semaine complète


AR Phnom penh – Kuala lumpur, en s’y prenant à l’avance = 120 $


Sur l’ile entre hébergement, nourriture, 1 AR débarcadère – ouest de l’ile, location 1 jour vélo – 140 $. Cependant, nous avons très peu dépensé en nourriture en achetant par 2 fois des nouilles dans une boite en carton. Il faut ajouter en plus pour une personne ‘’normale’’7 $/repas


Date de l'expérience : 12/05/2019

Re: Built 1856–1859, this Gothic Revival building with 2 spires was modeled after Montpellier Cathedral. Church of St. Francis Xavier Circa-1911 building with a memorial museum for artifacts related to nation's fight for independence.

Signaler
Mustapha-Ait-hammou
Il y a 1 année
Bonjour,
Merci beaucoup pour ce compte rendu bien détaillé
les précisions claires et nettes sont d'une improtance primordiale pour voyager en Malaisie.

Bons Plans Voyage Malaisie

Voyage Malaisie

Services voyage