Forum Iran

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

23 réponses

Dernière activité le 13/11/2019 à 20:00 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
rosie31
Le 06 mars 2019

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31

l’Iran, y aller ou pas ?


Un pays dont les médias renvoient une image négative et dangereuse. Une « démocratie » dont les candidats aux élections sont choisis par un groupe de religieux. Une société victime de censure et qui ne respecte pas les droits de l’homme et les libertés individuelles. Un des états du monde à appliquer le plus la peine de mort (en 2017, l’Iran a exécuté au moins 507 personnes. 31 exécutions ont eu lieu en public), le deuxième en nombre d’exécutions après la Chine. Enfin, l’Iran jouxte le Pakistan, l’Afghanistan, l’Irak et la Turquie, ce qui place ses zones frontalières en zone de vigilance déconseillée à zone formellement déconseillée sur le site France diplomatie.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Zones de vigilance, France Diplomatie

En toute connaissance de cause mais aussi curieux de toutes les belles choses à découvrir dans ce pays qui essaie de s’ouvrir au tourisme, après avoir lu beaucoup d’avis positifs sur des blogs de voyageurs et vu des photos qui nous ont fait rêver, nous avons décidé de nous lancer, sans trop savoir à quoi s’attendre mais certain que tout allait bien se passer.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Jour 1: Téhéran


Nous sommes partis le vendredi soir de Londres, notre avion avait 1 heure de retard et on était un peu inquiet pour notre correspondance à Istanbul. Finalement, on nous attendait à la sortie de l’avion à Istanbul pour note escorter jusqu’à la porte d’embarquement, direction Téhéran.


Arrivés à Téhéran à 6h du matin, les formalités pour obtenir le visa ont été très rapides. On passe la douane dans la foulée et on partage un taxi avec un couple d’Espagnols rencontré lors des formalités de visa. On ne négocie pas car on est fatigué et on paye 20€ à 4, pour se rendre en centre-ville.



Obtenir son Visa On Arrival (VOA): nous n’avions pas fait la demande de visa préalable en ligne. Nous sommes allés au premier bureau pour prendre une assurance coût: 14 € par personne. Ensuite nous sommes allés payer le visa: 75 € pour une durée de 1 mois et enfin on présente tous les documents à un 3ème bureau pour obtenir le visa délivré sur une feuille volante. Les formalités se font en moins de 30 minutes.



On arrive à la guesthouse, Seven Hostel, en plein centre de Téhéran, vers 8h30, on boit un thé en attendant que notre chambre soit prête.



Le rial Iranien : le taux de change est beaucoup plus avantageux dans les guesthouses et bureaux de change qu’à la banque qui affiche le taux officiel: 1 € = 42,000 IRR. A la guesthouse on a changé 1€ = 167,000 IRR.  possibilité de changer €, $, £…


Pour connaitre le taux de change réel utiliser Bonbast


Attention les iraniens parlent en Toman même si la monnaie officielle est le Rial:       1000 Tomans = 10 000 Rials


Il n’est pas possible d’utiliser sa carte bancaire en Iran, dû aux sanctions Américaines les systèmes VISA et MASTERCARD ne sont pas disponibles en Iran.



On part se balader dans les rues, la circulation est impressionante. On est très vite attirés par l’odeur de pain chaud, notre odorat nous conduit dans une petite boutique où on achète un pain iranien, tout juste sorti du four.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On va ensuite prendre un bain de foule dans le grand bazar, il y a toutes sortes de petite boutiques: or, vêtements, tapis, épices …


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Puis direction le Palais de Golestan ou palais royal qui regroupe plusieurs édifices pleins d’élégance, fines céramiques, miroirs, trône de marbre, jardins et beaux bassins.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Palais de Golestan

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On repasse par le bazar pour manger un morceau et sur les conseils d’un marchand de tapis, on déjeune un tahdig: poulet avec du riz safrané croustillant. C’est très copieux et très bon pour 1.50 €.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Tahdig

On va ensuite voir la mosquée Imam Khomeini, accessible par le bazar.


Dans l’après-midi direction le pont Tabia , on prend le métro pour s’y rendre. Dans le métro, il y a des wagons réservés aux les femmes, heureusement il y a aussi des wagons mixtes.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Wagon réservé aux femmes dans le métro à Téhéran

On arrive au pont Tabia à la nuit tombée, le pont pédestre à plusieurs niveaux éclairé de lumière verte est très moderne et photogénique.


On reprend le métro puis un taxi pour aller Darban, un petit village au pieds des montagnes avec beaucoup de restaurants chics. On dinera des brochettes de poulet et du maïs grillé.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Jour 2 : Kashan


On prend le petit-déjeuner à la guesthouse puis on prend le métro jusqu’à la gare de bus direction Kashan, à 3h de route vers le sud, entre Téhéran et Ispahan. Depuis l’arrêt de bus, un taxi nous conduit à la guesthouse qu’on avait repéré à l’avance.


La guesthouse est superbe (voir nos coups de coeur), dans une maison traditionnelle recemment rénovée et la chambre est spacieuse et bien décorée.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Maison traditionnelle Sarayemalek, Kashan

On nous offre un thé et on commande à manger à la guesthouse car il est déjà tard. On nous amène du poulet avec du riz épicé au safran et écorce d’orange et du fesenjun (poulet cuit dans une sauce grenade et noix). C’est délicieux, notre plat préféré en Iran.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On part se balader à la découverte de la ville en commençant par le bazar qui est à deux pas de la guesthouse. Le bazar de Kashan est vieux de 400 ans et a de superbes cours intérieures éclairées par de hautes coupoles.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Cours intérieure dans le bazar de Kashan

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Un vendeur, chauffeur de taxi nous conduit sur le toit du bazar, c’est interdit et certainement dangereux mais ça vaut le coup, la vue surplombe la ville.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Sur le toit du bazar

Jour 3 : Kashan


Petit-déjeuner à la guesthouse, les confitures de rose et de kaki sont délicieuses.


On part faire un tour dans le bazar avec Amir, notre hôte. On achète du safran et de l’eau de rose ainsi que des baklavas, une pâtisserie à la pistache parfumée à la rose.


On va ensuite visiter les maisons traditionnelles, construites par de riches marchants et vendeurs de tapis.


Maison des Abbasi : cette maison traditionelle est un bel exemple d’architecture persane


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Maison des Abbasi

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Maison des Tabatabaei: elle est immense : 4 700 m² et une quarantaine de pièces avec aussi plusieurs jardins et bassins.


Hammam du Sultan Amar Amid Ahmad : il n’est malheureusement plus utilisé comme bain public.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31L’intérêt est surtout de pouvoir monter sur le toit et d’avoir une belle vue sur une multitude de coupoles et minarets.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Vue depuis le toit du Hammam du Sultan Amar Amid Ahmad

On déjeune à côté au restaurant traditionnel Abassi, 2 plats typiques d’Iran: Dizi et kebab, puis on prend un taxi pour aller au jardin de Fin qui est à l’autre bout de la ville, secrètement niché derrière des remparts.


Dans l’après-midi, on remonte sur le toit du hammam pour le coucher de soleil. C’est superbe, on y passe plus d’une heure.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


On dîne, dans un restaurant chic, une spécialité recommandé par notre hôte: le gouchte loubia. A notre grande surprise ça ressemble énormément au cassoulet mais avec de la viande de mouton.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Kashan by night

jour 4 : Abyaneh


On petit déjeune à la guest house et on contacte un chauffeur de taxi rencontré la veille. Sa femme nous conduit à Abyaneh, elle conduit très vite et en une heure on arrive à destination.



Les taxis restent très abordables en Iran, en effet le prix de l’essence est dérisoire pour nous : 1L de gazoil = 0.06 €



Le village est de couleur ocre rouge comme la montagne voisine.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Abyaneh

On traverse le village, il semble majoritairement inhabité.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On revient à Kashan vers 14h30 et on commande à manger à la guesthouse: fesenjun et des boulettes de riz épicé, farcies à la viande et aux légumes.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Boulettes de riz épicé farcies

Jour 5 : Isfahan


On prend un taxi à 8h30, direction Isfahan, située à 340 km au sud de Téhéran. On a essayé de reserver un bus la veille mais à cause des vacances iraniennes, tous les bus étaient complets. Arrivés à Isfahan, on s’arrête à un rond-point et on attend Reza qui doit nous accueillir en couchsurfing. Il nous conduit chez lui, un peu à l’extérieur du centre ville, pour déposer nos sacs, puis on repart visiter Isfahan. Sur la route, on passe chercher Amine, un ami à lui.


On va au Temple de feu à 8km a l’ouest du centre ville,  il y une belle vue du haut du roche et une tour du silencezorastrienne.



Le zoroastrisme est une religion monothéiste de l’Iran ancien. On dénombre aujourd’hui 250 000 zoroastriens dans le monde, dont 35 à 40 000 en Iran. Ils pratiquent le culte de la flamme sacrée, parfois préservée depuis 1500 ans dans les temples du feu. Une autre pratique, interdite depuis les années 1930 en Iran, consistait à placer le corps des défunts dans une tour du silence (Dakhma). Dépecés par les vautours, ils disparaissaient ainsi sans souiller directement ni l’eau, ni la terre, ni le feu (les os restant étant simplement jetés dans un puits).



On va voir des pigeonniers, grosses tours rondes fabriquées en terres qui pouvaient acceuillir jusqu’à 14 000 pigeons et utilisés pour fertiliser les champs de melons alentours. Malheureusement à cause des jours fériés iranienne tout était fermé, même les sites touristiques.


On va déjeuner dans un restaurant très chic et on goûte plein de specialitées iraniennes


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
khoresht e mast esfahani: viande de cou d’agneau finement effilée mélangée à du yaourt et safran, souvent servi en dessert

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On va ensuite en centre ville, voir le pont Si-o-se Pol et ses 33 arches en brique, très beau au coucher de soleil.


Pour finir, on va sur la place Naqsh-e Jahan, place centrale entourée de 2 mosquées et du palais royal. Des échoppes ont colonisé les arcades autour de la place et proposent un très bel artisanat.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On se promène dans le grand bazar, plus au nord de la place, un vrai labyrinthe avec de grandes portes pour se protéger des envahisseurs. Par des tunnels, il y avait moyen depuis le bazar de rejoindre les villes alentours pour échapper aux envahisseurs.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On rentre chez Reza vers 22h30, on cuisine des spaghettis au fromage et on goûte un alcool arménien local fait à base de raisin.


Jour 6 : Varzaheh


Petit déjeuner chez Reza puis on part direction à la gare de bus. On arrive à 9h mais le seul bus de la journée est déjà parti (à cause des jours fériés iraniens). On trouve un autre bus qui doit passer par Varzaneh mais après avoir roulé 10 minutes, il s’arrête sur la voie rapide : il est en panne. Après 15 minutes d’attente, on perd patience, on descend sur la voie rapide et on part à la recherche d’un taxi.  Pour 5€, le taxi nous amène à Varzaneh, à 1h45 de route.


On se rend à Negaar guesthouse (voir nos coups de coeur) avec qui on a pris contact et qui organise apparemment de super tours dans le désert. Il n’y avait plus de place à la guesthouse donc on loge dans un immense appartement juste à côté. On déjeune à la guesthouse, à de grandes tablées, il n’y a presque que des touristes iraniens en vacances. A 14h, on part à trois voitures faire un tour dans le désert avec 3 familles iraniennes. On passe d’abord par une oasis avec les vestiges d’un temple Zorastrien.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On va ensuite au lac de sel : il est immense. L’eau est à 30 cm sous la couche de sel et il y aurait 2 à 3 mètres d’eau sous nos pieds.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On arrive enfin dans les dunes pour le coucher de soleil : c’est magnifique.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On termine par un goûter au pied des dunes avec les familles iraniennes qui ont partagées de bon coeur des spécialités du Nord de l’Iran avec nous.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Le soir, on dine à la guesthouse puis on discute des conditions de vie en Iran avec le père d’une famille iranienne avec qui on a fait le tour.



Sous tutelle religieuse depuis la Révolution islamique de 1979 qui a mis le régime des mollahs au pouvoir, l’Iran est resté longtemps fermé aux visiteurs. L’apparent assouplissement du régime, depuis l’arrivée au pouvoir, dans cette republique islamique, du président Rohani, a entraîné un dégel des relations du pays avec l’Occident, ainsi qu’une légère reprise du tourisme. Toutefois les Etats-Unis continuent d’imposer de plus en plus de restrictions à l’Iran, ce qui met le pays et la population dans une situation économique de plus en plus inquiétante. Nous avons rencontré énormement d’iraniens qui souhaitent fuire l’Iran et émigrer en Europe ou au Canada dans l’espoir d’une vie meilleure.



Jour 7: Varzaneh/ Isfahan


Départ à 5h15 pour aller voir le  lever de soleil. Nous ne sommes que deux pour cette excursion. Direction un caravansérail abandonné en plein milieu du désert pour assister au lever du soleil.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31ll fait un peu frais, Mohammad fait un feu et on prend le petit-déjeuner.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Oasis au milieu du désert

On grimpe au sommet d’un ancien volcan pour faire quelques photos.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On termine par la visite d’un moulin à bœuf, utilisé pour remonter de l’eau d’un puits.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31De retour à la guesthouse, on prend un taxi pour revenir à Isfahan car le prochain bus n’est qu’à 14h.


On arrive vers 13h à notre hôtel, on pose nos sacs et on part visiter la ville, les sites touristiques sont de nouveau ouverts au publique.


On commence par la place Naqsh-e Jahan ou place royale : 500 m de long, 160 m de large, 80 hectares des bâtiments à arcades tout autour et de superbes monuments.



Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


A l’est, la mosquée du Sheikh Loftollah dont la coupole caramel chapeaute une haute salle aux céramiques bleues illuminées par des moucharabiehs (dispositif de ventilation naturelle).



Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31



Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Au sud, la mosquée Masjed-e Shah ou mosquée de l’Imam.


A l’ouest, le palais Ali Gapu, palais royal, devancé par une monumentale terrasse couverte.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Palais Ali Qapu

On déjeune dans un restaurant traditionnel une spécialité d’Isfahan, un beryani.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Beryani

On goûte au fereni : dessert typique à base de tapioca et miel.



Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


On va voir le coucher de soleil au pont Khaju.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Pont Khaju

Jour 8 : Isfahan/ Yazd


Petit déjeuner à l’hôtel puis direction le bazar-e Bozorg ou grand bazar.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On visite aussi la mosquée Masjed-e Jameh.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On déjeune dans un petit restaurant.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Soupe, « purée » de viande et légumes à tartiner sur les galettes, accompagné d’herbes aromtiques

On récupére nos sacs et on prend un taxi, direction la station de bus. Il est 13h et à cause des jours fériés iranien tous les bus sont complets. On nous propose un bus pour Yazd à 16h15, pas le choix, on le réserve et en attendant on profite du beau temps pour se balader et acheter de quoi grignoter dans le bus.


On arrive à Yazd vers 20h et on prend un snap pour se rendre chez Sadegh, notre coushsurfing. Il nous attend avec un ami à lui, on discute en buvant un thé et les garçons jouent à PES.



Snap est le uber iranien, très bon marché et très pratique. Il y a une application à télécharger pour l’utiliser et il faut avoir un numero de téléphone iranien.



jour 9 : Yazd


Lever à 8h30, notre hôte est déjà parti travailler mais nous a laissé les clés. On petit-déjeune chez lui puis on prend un taxi direction la ville. On commence par la mosquée Amir Chakhmaq qui donne sur une grande place.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Mosquée Amir Chakhmaq

On visite le musée de l’eau pour mieux comprendre le système de qanat: aqueducs souterrains qui alimentent la ville en eau depuis les montagnes.


On se dirige ensuite vers la vieille ville et sur la route on visite la mosquée Masjed-e Jameh ou mosquée du vendredi.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Mosquée Masjed-e Jameh

On se promène dans la vieille ville, on est sous le charme. Des petites rues, des tunnels, des murs aux couleurs de terre cuite, des rooftop avec des puits de lumière et des tours du vent (badgirs), ancêtres de la climatisation.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Rooftop dans la vieille ville de Yazd

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Artiste peintre sur céramique à Yazd

On boit un café à Art Center , une maison de thé sur un rooftop, c’est super!


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On rentre chez Sadegh mais il rentrera tard, on ne le reverra pas.


Jour 10 : Kharanaq


Lever de bonne heure, on se prépare et on file à la guesthouse, on petit-déjeune là-bas. Aujourd’hui on va à Kharanaq, on trouve un taxi pour 7 € aller-retour plus le temps d’attente.



Kharanaq est un magnifique village en ruine abandonné.  Construit en briques de terre crue, c’est l’une des plus grandes collections d’adobe (mélande de terre argile avec de l’eau et d’une faible quantité de paille hachée, façonné en briques séchées au soleil ) en Iran



Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On y passe presque 2h à circuler dans les ruelles et sur les toits, ça peut être dangereux et en fait attention de ne pas traverser un toit.


On marche jusqu’à un aqueduc, de là,  il y a une très belle vue sur tout le village.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On reprend le taxi direction Yazd et on déjeune dans une maison traditionnelle.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On retourne dans la vieille ville, au Art Center, pour admirer le coucher de soleil.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Mosquée Amir Chakhmaq by night

On rentre à la guesthouse et on discute avec le jeune propriétaire et ses amis. Ils nous font goûter de l’alcool local.


Jour 11 : Kerman/ les kaluts


Lever à 5h30, notre bus pour Kerman est à 6h45. Il partira avec une heure de retard. On arrive à Kerman vers 12h30. Mansour notre guide ne nous attend pas comme prévu à la gare de bus. On doit prendre un taxi pour le retrouver près d’un rond-point. On rencontre Mansour, Pauline et Louis et Clément et Marjorie. On entame la route vers Kerman et on fait une halte pour déjeuner, Mansour nous a prévu des kebabs. On reprend ensuite la route direction la guesthouse où on passera la nuit. On pose nos sacs, on laisse le minivan et on part en 4×4 explorer le désert. Notre chauffeur nous fait prendre les dunes à fond! Le désert est magnifique, les kaluts sont très hautes et impressionnantes. Un paysage unique!



Les Kaluts sont d’étonnantes formations rocheuses naturelles, plus dures que les autres roches, sculptées par le vent et le sable du désert.



Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On grimpe au sommet d’une kalut pour admirer le coucher de soleil.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On rentre ensuite à la guesthouse pour dîner une soupe avec de la viande de mouton, c’est très bon. On se couche tôt, demain on retourne dans les Kaluts pour le lever de soleil.


jour 12 : Kerman/ les kaluts


On prend la route des kaluts à 5h pour le lever de soleil. C’est très beau, surtout les premiers rayons de soleil sur les blocs de pierre, qui créent une couleur rose orangée.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31 Sur la route, encore des kaluts de formes differentes et une rivière de sel.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On s’arrête aussi pour observer d’étonnants arbustes du désert ou « gas » : les feuilles fabriquent un liquide, une sorte de petite sève blanche, comestible, au goût sucré.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On va ensuite voir des qanats (ouvrage destiné à la captation d’une nappe d’eau souterraine et à son acheminement vers l’extérieur) et on a l’occasion de descendre à l’intérieur. On rentre à la guesthouse petit déjeuner, on meurt de faim. Après le petit-déjeuner on repart, direction le canyon qui se trouve à mi-chemin entre Kerman et Bam (ville située au sud-Est de l’Iran, à 350km de la frontière avec l’Afganistan et pakistan)


On arrive enfin au Canyon de Keshit, cette énorme fissure en plein milieu de nul part est impressionnante et la végétation à l’intérieur du canyon est surprenante.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31On descend dans le canyon et on marche jusqu’à une cascade. Les garçons se baignent.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Après avoir remonté le canyon, un pick-up nous attend et on roule dans le lit de la rivière jusqu’à une vieille citadelle de terre, c’est magnifique!


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Rivière dans le canyon

On explore la citadelle abandonnée de Keshit.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Citadelle de Keshit

On déjeune dans une guesthouse voisine, du kebab grillé au feu de bois et de délicieuses dattes.


Retour à Kerman après 3h de route, on prend une douche rapide à la guesthouse de Mansour et on file prendre notre bus de nuit direction Shiraz


Jour 13 : Chiraz


On arrive à Chiraz avec le bus de nuit vers 5h30. On envoie un message à Mohsen, notre coushsurfing, pour le prevenir de notre arrivée. Il nous attend en bas de chez lui et refuse d’aller se recoucher. Il nous sert un petit-déjeuner copieux et nous discutons. Il nous dépose à 7h en centre-ville avant d’aller travailler.


On commence par visiter la citadelle de Karim Kahn Zandavec ses remparts puis on va flâner dans le bazar Vakil avec ses allées voûtées et les anciens caravansérails transformés en cavernes d’Ali Baba. On a pas de chance, il pleut des cordes et on est gelés. On va boire un café dans le bazar pour se réchauffer.


On déjeune dans le bazar puis on part visiter la Maison Qavam ou Narenjestan e Ghavam, une résidence traditionnelle persane ayant appartenu à une famille de riches marchands. On se rend ensuite au Mausolée de Hafez, poète philosophe perse du XIVeme siecle dont les vers traitent de l’amour et du vin. (« Des amis, un flacon de vin, du loisir, un coin parmi les fleurs… je n’échangerai pas cette joie pour un monde, présent ou à venir. »  Hafez).


On prend ensuite un taxi pour retourner chez Mohsen. On boit un thé en attendant que Mina, sa femme, rentre avec le petit Merad. Personne n’est très à l’aise au début puis on commence à discuter d’immigration, visa, coût de la vie… Eux aussi rêvent de partir vivre en Allemagne ou en France, Mina rêve d’aller en voyage à Venise. Pour le diner, Mina nous prépare des falafels avec une petite salade.


Jour 14 : Chiraz


Aujourd’hui encore, il pleut des cordes et en plus c’est vendredi donc tout est fermé. On file de bonne heure voir la Mosquée Nasir-Ol-Molk ou mosquée rose. La lumière du peu de soleil au travers des vitraux colorés diffuse une mosaique de couleurs dans la mosquée : c’est magique!


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
Mosquée Nasir-Ol-Molk

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Il se remet à pleuvoir et tout est fermé, même le bazar. On trouve un café pour petit-déjeuner et Clément et Marjorie, rencontrés dans les Kaluts, nous rejoignent par hasard. On y reste un moment pour discuter. On tente une sortie pour acheter quelques souvenirs, on est trempés.


Mohsen nous envoie un message pour nous proposer de retourner chez lui, il a demandé à son chef de finir plus tôt pour passer du temps avec nous. On arrive chez lui vers 16h, Mina nous a cuisiné des pâtes à l’iranienne. Il nous propose d’aller dans un bar à chicha, un peu à l’extérieur du centre-ville. On s’installe dans une sorte d’igloo à l’extérieur où on goûte une chicha traditionnelle, goût tabac et une chicha aux fruits rouges, le tout accompagné de thé. On passe une très bonne soirée. Au retour on s’arrête récupérer le petit Merad chez ses grands-parents.


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Jour 14 : Persepolis et Nécropolis


On se lève de bonne heure pour aller visiter Persepolis et Nécropolis. On a rendez-vous avec Pourya, notre guide, et Clément et Marjorie. Pourya nous fera la visite en français. Il est passionné de l’histoire Perse et connais toute l’histoire en detail. La visite est très longue et très détaillée. il y a possibilité de louer des lunettes 3D pour visiter Persepolis (environ 2 Euros).



Capitale de la Perse dès 521 av. JC et construite sous le règne de 3 rois, Darius 1er, son fils et son petit-fils, Persépolis est un lieu symbolique de la puissance de l’Empire Perse.



Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
La « Porte de toutes les nations », porte d’entrée de Persepolis

Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31


Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - rosie31
La frise des porteurs de dons

On déjeune vers 15h30, un plat d’aubergine avec de la viande et du riz. On va ensuite visiter Necropolis, la nuit commence à tomber. La nécropole de Naqsh-E Rostam ou Necropolis regroupe 4 tombes royales dont celle de Darius 1er.


On rentre chez Mohsen et Mina vers 19h, la journée nous a épuisée. On dine du maïs grillé au barbecue: c’est très bon. Vers 23h30 on est prêt à partir direction l’aéroport mais Mohsen et Mina insistent pour nous conduire à l’aéroport. Ils nous offrent des provisions pour le voyage (fruits et biscuits). On se dit au revoir à l’aéroport.


 



On a vraiment adoré l’Iran pour la beauté de ses paysages et sa richesse culturelle. Mais surtout nous n’oublirons jamais toutes les belles rencontres que nous avons faites et les longues conversations sur l’avenir du peuple iranien dans le contexte actuel. C’est un voyage dont on se souviendra longtemps.



 


Jetez aussi un coup d’oeil à notre article visages d’Iran


 


Nos coups de coeur



Kashan, Amirhossein: Whatsapp: +989132645025,


Maison traditionnelle Sarayemalek


13  la nuit en chambre double delux, petit déjeuner inclus dans une maison traditionnelle, à 2 pas du bazar


N’hésitez pas à commander à manger à la guesthouse, ce n’est pas fait sur place mais la cuisine est copieuse et délicieuse


Amir se fera aussi un plaisir, si il est disponible, de vous accompagner dans le bazar pour acheter les meilleurs produits au meilleur prix



 



Varzaneh, Mohammad: Whatsapp: +989132149851


Maison traditionnelle: Negaar GH


13  la nuit en chambre double dans la guesthouse, petit déjeuner inclus. La guesthouse est très belle avec ses petites cours interieures, parfaites pour discuter et boire un thé.


La nourriture y est delicieuse, cuisinée par la mère de Mohammad.


Tours: environ 10  par tour.



 



Les kaluts : guide Mansour : Whatsapp: +98 9133461191


Nous avons payé 60  par jour et par personne pour le tour dans les Kaluts, comprenant logement , repas, snacks et vehicules (4×4, pick up) C’est cher pour l’Iran, mais ça vaut vraiment le coup!



Date de l'expérience : 15/11/2018

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Cat des montagnes
Il y a 1 année
Bonsoir,
Il semble que les prix de chambres aient pas mal augmenté depuis que vous êtes passés, puisqu'ils sont autour de 25 $ soit 22 € aujourd'hui.. Mais vous en parlez très bien ! donc nous avons pris contact.
Cordialement
cath
Blog Au bout du jardin le voyage
Date de l'expérience : 06/03/2019

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
Bonsoir,

De quel logement parlez vous?
Tout est negociable mais ca depend aussi de la saison. En novembre, pas mal de gh etaient quasi vides.
Bonne soiree
Roseline

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Fati1952
Il y a 1 année
Bonjour, je souhaiterais faire un circuit de 8 jours (avec une agence iranienne basée à Paris) pour visiter quelques villes en Iran. Bonjour 
Le circuit est « tout compris » mais pour le prix proposé la chambre, qui est comprise dans les prestations, étant double, je cherche une compagne pour partager la chambre. 
Cordialement

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
safer
Il y a 1 année
Bonsoir'. Peux t on circuler,seule  dans tout le pays. (femme,seule) les transport bus sont facilement accessibles, quel est le budget pour pour 3 semaines. Autre question pour le visa à l arrivée faut il faire d abord les empreintes à l ambassade  et faut il une réservation d hôtel Merçi pour votre aide 

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Fati1952
Il y a 1 année
Le circuit est tout compris : avion, transports : bus ou taxis, entrées aux musées et nourriture. Le visa est à demander avant le voyage. 
Annonce : 
Chères clientes, chers clients,

Suite à un changement de taux de change de Rial contre Euro dans les derniers 6 mois, nous avons diminué les prix de nos voyages 20-25% pour le PRINTEMPS et AUTOMNE 2019 .
Le prix de nos circuits à l'heure actuelle sont :- Incontournable d'Iran 8 jours à partir de 1350€.- Trésors de Perse 11 jours à partir de 1790€. - Perles d'Iran 15 jours à partir de 2190€- Perse Éternelle 17 jours à partir de 2490€- Grand Tour d'Iran 23 jours à partir de 3190€-Toutes les Merveilles de Perse 29 jours à partir de 4090€EN PLUS  Nos voyages à partir de 2019 seront tous PENSION COMPLET  

Afin de visualiser la liste des départs et les disponibilités, veuillez visiter notre site www.voyagesasie.fr , ou cliquer ici :

http://www.voyagesasie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=52&Itemid=264&lang=fr-fr

Comme nos tarifs changent en rapport avec le prix des vols internationaux et la disponibilité des places dans chaque groupe, nous vous recommandons de vous inscrire le plus tôt possible pour profiter des prix avantageux et des vols directs.

N'hésitez pas à nous contacter pour tous autres renseignements
complémentaires.

Bien cordialement,

M. Memarzadeh

Directeur de ventes--
Voyage Asie SAS
78, Avenue des Champs-Élysées
75008 Paris
France
Tel : +33 1 43 06 30 34
+33 9 83 04 01 18
Web Site : www.voyagesasie.fr
Email : info@voyageSasie.fr
N° immatriculation ATOUT France: IM092140010

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
deyrol
Il y a 1 année
Bonsoir,
Nous étions en Iran en mai dernier. C'est un très beau pays ,très sécurisé. Je pense qu'il est tout à fait possible de voyager seule ,les gens sont tellement accueillants, ils sont toujours prèts à rendre service ,à vous aider.
Le budget dépend tellement de chacun, environ 15 à 20 € la nuit avec petit déjeuner copieux, les transports sont peu chers; les repas dans les petits restaus populaires comme dans le bazar:2 à 3 € .
Pour le visa ,il n'est plus nécessaire de faire les empreintes ,le visa "on arrival "est très rapidement fait . Nous avions fait un pré-visa sur internet(evisa) ,c'est plus rapide à l'aéroport pour obtenir le visa contre 75€ .
Bon voyage dans ce beau pays!


Date de l'expérience : 08/05/2018

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
icare217
Il y a 1 année
Bonjour,bonsoir,

Que de souvenirs.

Été 2007, après de laborieuses démarches auprès des ambassades d'Iran à Ottawa et Paris, j'ai réussi à obtenir un visa de 8 jours en Iran (les Canadiens n'étant pas tellement appréciéciés là-bas, il a fallu que je m'essaie à Paris pour obtenir gain de cause).
Grâce au forum du Routard,on m'avait 'conseillé' de me rendre à Tabriz afin d'obtenir une prolongation de visa afin de pouvoir visiter plus longtemps.

J'ai donc laissé ma copine en Bourgogne du sud et pris l'avion pour Istambul (c'était la troisième fois que je me rendais en Turquie à l'époque). Ça m'a pris deux jours pour me dégotter un billet de bus Istambul-Tabriz. Il y avait trois conducteurs dans le bus (trajet non-stop) un conduisait,l'autre surveillait la route et distribuait des bouteilles d'eau fraîche pendant que le dernier dormait dans un compartiment à coté du moteur. Nous arrêtions au 4 heures pour nous dégoudir les jambes ,pause pipi et deux pauses plus longues pour se sustenter. Çâ a dû durer un 30 heures au moins.

TABRIZ  août 2007
Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse - icare217

S'ensuivit 22 jours ou j'étais seul, petit vieux de 59 ans,livré à moi-même, dans un pays 'prétendument' hostile ... Honnêtement, ce fut et c'est encore le plus beau voyage de ma vie, incluant mon ' voyage de noces' :)

Partout, on m'arrêtait pour me poser des questions: D'ou je venais, comment je trouvais l'Iran, ce que mes compatriotes pensaient de leur pays, si j'aimais viister leur pays, ect. Les Iraniens et surtout les Iraniennes étaient avides de savoir comment nous vivions au Canada,en France ect. Trés rarement, je me suis senti en danger, l'envie d'exploiter le touriste que j'étais n'était pas présente, contrairement à le très grande majorité des pays ou je me suis rendu.

Vous me donnez l'envie d'y retourner ne serait-ce que pour revoir certaines des personnes que j'y ai rencontré.

Merci encore


Date de l'expérience : 15/08/2007

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Fati1952
Il y a 1 année
Merci pour tous ces precieux renseignements !

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Fati1952
Il y a 1 année
Merci pour le partage de votre expérience.
Je suis pressée d’aller visiter ce beau pays et sa sympathique population. 

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Jacques56470
Il y a 1 année
Oui, une femme peut circuler seule. Ce qui est important, c’est d’avoir une tenue correcte,qui n’attire pas la curiosité ou des regards réprobateurs. Il est très facile de circuler en bus, en train ou en avion.
Pour le visa, le plus simple est de remplir toutes les formalités à l’arrivée. Il est préférable d’avoir une adresse comme premier logement (hôtel, guesthouse...). Aller à l’ambassade, c’est être contraint de devoir communiquer les lieux et preuves des réservations de logements pour TOUT le séjour. Donc éviter.
bon voyage.
Jacques
Date de l'expérience : 01/08/2018

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
,, Bonsoir'. Peux t on circuler,seule  dans tout le pays. (femme,seule) les transport bus sont facilement accessibles, quel est le budget pour pour 3 semaines. Autre question pour le visa à l arrivée faut il faire d abord les empreintes à l ambassade  et faut il une réservation d hôtel Merçi pour votre aide 

bonjour,
je pense qu'il n'y a aucun soucis a circuler seule en tant que femme, je suis partie avec mon compagnon mais je n'aurai aucunes craintes a y retourner seule
les transport sont tres simple, juste aller a la gare de bus et reserver son trajet. le taxi est tres bon marche pour les petits trajets
le visa on arrival fonctionne parfaitement et beaucoup plus simple que le visa en ligne , refuse tres souvent. Pas besoin d'empreintes
notre budget pour 2 semaines a ete 300 euros par personnes, sans se priver: visites , tours avec guide, taxi, transport, hotels et gh, repas... hors visa et avion

je vous souhaite un tres beau voyage

roseline

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
,, Bonjour,bonsoir,

Que de souvenirs.

Été 2007, après de laborieuses démarches auprès des ambassades d'Iran à Ottawa et Paris, j'ai réussi à obtenir un visa de 8 jours en Iran (les Canadiens n'étant pas tellement appréciéciés là-bas, il a fallu que je m'essaie à Paris pour obtenir gain de cause).
Grâce au forum du Routard,on m'avait 'conseillé' de me rendre à Tabriz afin d'obtenir une prolongation de visa afin de pouvoir visiter plus longtemps.

J'ai donc laissé ma copine en Bourgogne du sud et pris l'avion pour Istambul (c'était la troisième fois que je me rendais en Turquie à l'époque). Ça m'a pris deux jours pour me dégotter un billet de bus Istambul-Tabriz. Il y avait trois conducteurs dans le bus (trajet non-stop) un conduisait,l'autre surveillait la route et distribuait des bouteilles d'eau fraîche pendant que le dernier dormait dans un compartiment à coté du moteur. Nous arrêtions au 4 heures pour nous dégoudir les jambes ,pause pipi et deux pauses plus longues pour se sustenter. Çâ a dû durer un 30 heures au moins.

TABRIZ  août 2007


S'ensuivit 22 jours ou j'étais seul, petit vieux de 59 ans,livré à moi-même, dans un pays 'prétendument' hostile ... Honnêtement, ce fut et c'est encore le plus beau voyage de ma vie, incluant mon ' voyage de noces' :)

Partout, on m'arrêtait pour me poser des questions: D'ou je venais, comment je trouvais l'Iran, ce que mes compatriotes pensaient de leur pays, si j'aimais viister leur pays, ect. Les Iraniens et surtout les Iraniennes étaient avides de savoir comment nous vivions au Canada,en France ect. Trés rarement, je me suis senti en danger, l'envie d'exploiter le touriste que j'étais n'était pas présente, contrairement à le très grande majorité des pays ou je me suis rendu.

Vous me donnez l'envie d'y retourner ne serait-ce que pour revoir certaines des personnes que j'y ai rencontré.

Merci encore


Date de l'expérience : 15/08/2007



bonjour et merci pour votre commentaire
un sacre periple que vous avez fait et une belle aventure a partager
merci

roseline

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
deyrol
Il y a 1 année
,, Bonsoir,

De quel logement parlez vous?
Tout est negociable mais ca depend aussi de la saison. En novembre, pas mal de gh etaient quasi vides.
Bonne soiree
Roseline

 Bonjour, 
Nous aimerions retourner en Iran cet automne (nous y étions en avril /mai 2018),je lis que vous y étiez en novembre. quel temps avez vous eu, fait il froid à cette période? notamment au Nord vers Tabriz?
Merci 
N.

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
bonjour,

il faisait plutot frais oui mais sec
javais une petite doudoune legere pour le soir et tot le matin
nous ne sommes pas alles a Tabriz donc aucune idee, desolee

Roseline

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Sonia-Fatima Chaoui
Il y a 1 année
Merci Roseline pour ce partage !!!
Superbes photos ;) et de chouettes explications qui vont beaucoup m'aider pour organiser ce voyage dont je rêve...
Toute ma gratitude :))))

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
Avec plaisir.
Jespere que ce voyage sera magique!
Roseline

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
Perseetpolis
Il y a 1 année
Bonjour,
Une question concernant les dépenses, pour un circuit classique d'une vingtaine de jours, quel budget approximatif est-il nécessaire de prévoir pour les visites et la nourriture ?

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
Bonjour,
notre budget pour 2 semaines a ete 300 euros par personnes, sans se priver: visites , tours avec guide, taxi, transport, hotels et gh, repas... hors visa et avion
Bon voyage
Roseline

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
zoas
Il y a 1 année
Merci de votre récit de voyage documenté en Perse.
Il m aidera à préparer le mien , en novembre 2019.

Un premier voyage en IRAN éait en  2016, de Mashhad à Chabahar , dans le Khorasan, avec des amis  et un guide chauffeur.
C 'est un beau pays, et l accueil des iraniens et des iraniennes est généreux, chalereux, extarordinaire.

Bref, je lance seule en novembre 18 jours en Perse.

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
bonsoir,

nous avons fait le vis à l'arrivée, pas de e visa fait à l'avance
ils ne demandent pas de photo donc pas besoin de photo voilee pour les femmes.
je vous souhaite un tres beau voyage!
Roseline


Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
rosie31
Il y a 1 année
lien video du voyage
pour vous donner encore plus envie de découvrie ce beau pays!
Roseline

https://www.youtube.com/watch?v=kBToeoQ5bVk&t=149s
Date de l'expérience : 15/11/2018

Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
malouka13
Il y a 1 année
,, Merci de votre récit de voyage documenté en Perse.
Il m aidera à préparer le mien , en novembre 2019.

Un premier voyage en IRAN éait en  2016, de Mashhad à Chabahar , dans le Khorasan, avec des amis  et un guide chauffeur.
C 'est un beau pays, et l accueil des iraniens et des iraniennes est généreux, chalereux, extarordinaire.

Bref, je lance seule en novembre 18 jours en Perse.


Bonjour,
Vous y allez toujours en Iran ?


Re: Voyage en Iran, à la découverte de la Perse

Signaler
nessiran
Il y a 1 année
{Retour sur mon séjour en Iran } {Iran Trip} { circuit de 5 villes : Téhéran / kashan/ispahan/shiraz/persépolis/mashahd}

Toute fin de voyage est synonyme de retour à la réalité, de nostalgie et de mélancolie. Faire un retour sur cette expérience est une thérapie qui permet de faire le deuil de souvenirs et de moments tellement intenses.
Cela est peut-être une façon de continuer le voyage et de créer l'illusion que nous sommes encore en train de vivre notre aventure.
Par ce retour sur ce voyage , je voulais tout simplement donner au monde l'idée d'aller dans ce pays qui nous a tant touché par la beauté de ses paysages, par la richesse de sa culture et de son histoire, de rencontrer ces personnes qui nous ont tant marquées par leur gentillesse et leur générosité, de découvrir un pays qui ne bénéficie par forcement d'une très bonne réputation.

Cette aventure n’aurait pas pu être aussi magnifique sans l’organisation irréprochable effectuée par ma chère "Homa Olya" qui a été très professionnelle, compétente mais surtout très honnête. Elle nous a aidé à passer un séjour inoubliable et à rendre le rêve une réalité.
Nous avons tellement apprécié l'équilibre de ce séjour, plein d'intérêt culturel et aussi de résonance spirituelle, nous sommes très satisfaites de cette organisation très remarquable. nous la recommandons vivement.

NB/ Madame Homa OLya *m'a proposé quelques hôtels et maisons traditionnelles, elle me les as réservé.
*elle m'a pris les tickets de bus entre les villes ainsi que le billet du vol domestique' interne".
*elle a pris en charge également notre transfert de l’aéroport à l’hôtel et de l’hôtel à l’aéroport.
*elle m'a choisi 2 guides touristiques pour les 2 villes " Ispahan et persépolis"
*elle m'a proposé un circuit très riche et qui m'a vraiment plu.
*elle a été à notre disposition pour tout changement. je la remercierai assez jamais.
Je vous laisse ses coordonnés au cas où vous en aurez besoin pour l’organisation de votre voyage en Iran :
Homa AHMADPOUROLYA
Tél : 00989036035121
Email : homa.olya@gmail.com

{Retour sur mon séjour en Iran} {Iran Trip} {Day1} {Day2} {Téhéran} {FlyToIran}Le11/10/19 ;Bien évidemment mon voyage en Iran a commencé à la capital « Téhéran »
Vol Oran-Istanbul, Istanbul Téhéran, nous voilà arrivés à l’aéroport international de Imam Khomeini vers 5h du matin, nous avons pu effectué nos visa sur place «visa on arrival » la procédure est simple et, pour notre cas, a été rapide (10 minutes).
*L’aventure commence déjà une demi heure après notre arrivé avec la visite du mausolée du Imam Khomeini qui ne se trouve pas loin de l’aéroport. Ayatollah Khomeini était le guide de la révolution iranienne.le mausolée a une superficie de 20 kilomètres carré. Il regroupe une salle de prière, une université d’étude islamique. Il y a aussi le centre mémorial et quelques magasins de souvenirs. C’est un lieu de pèlerinage pour des iraniens.
*nos visites se sont enchaînées l’après midi, et en allant vers le palais de golestan nous n’avons pas pu nous empêché de déguster le jus des grenade pressé (pomegranate comme ils disent)
* Arrivant au somptueux palais du Golestan , un chef d’œuvre de l’ère kadjare qui illustre l’introduction réussie d’artisanats persans traditionnels et de formes architecturales de périodes antérieures avec des influences occidentales.il est Classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 2013.
* une balade nocturne au centre ville de Téhéran avant de diner chez un super gentil monsieur qui est été très content d’apprendre que nous venons de l’Algérie.Le12/10/2019
2ème jours à la capitale de l’Iran, nous avons consacré la matinée de cette 2eme journée à la visite du grand bazar de Téhéran. Le lieu le plus fréquenté par les habitants. Ce complexe historique est un centre commercial et économique essentiel de la capitale. Son architecture primitive date du 16ème siècle ( la période Safavides). Puis il s’est étendu à l’époque Qadjars. Avec de nombreuses boutiques et allées, constituant un véritable labyrinthe, le bazar de Téhéran occupe le centre de ville.La capitale est immense et bouillonnante. Il est toujours intéressant de voir à quoi ressemble la capitale d'un pays, cela dit quelque chose de l'état de ce pays et de son évolution probable même si bien sûr une capitale ne ressemble pas formellement au reste du pays.
NB/
Ce qui a attiré mon attention ce sont : Les grilles des jardins qui présentent de nombreux panneaux vantant les mérites de l'islam « versets coraniques » c’est vraiment fascinant.*L’après midi nous nous sommes rendu à la station de bus pour aller à notre 2ème destination qui est Kashan la rose de l’Iran Très connue pour sa production de roses.

{Retour sur mon séjour en Iran} {Iran Trip} {Day2} {Day3}{Kashan} {FlyToIran}Le12/10/2019
*Après avoir emprunté un bus VIP de Téharan nous voilà à kashan, Cette révélation artistique très paisible, avec une atmosphère qui tranche avec le désert au alentour, et la superbe architecture des maisons traditionnelles.
*Nous avons été magnifiquement accueillis à Kashan dans une maison traditionnelle typique gérée par des personnes adorables. Noghli Guest House Située au coeur de la vielle ville dans un dédale de ruelles ,est construite autour d’une belle cour intérieure dans le style kadjar.
*Un thé de bienvenu nous a été servi accompagné de dattes par AHOURA l’un des réceptionnistes de l’Hôtel c’est une personne très aimable qui nous a beaucoup aidé.
*Nos découvertes à kashan ont commencé le soir par la visite de AMERIHA SARAYE, une magnifique demeure, très bien restaurée. ce sont sept maisons réunies pour créer un hôtel restaurant de toute beauté, La cour intérieure et le bassin de nuit sont féeriques ,nous avons donc saisie l’occasion pour diner là-bas et bien évidement essayer des spécialités de cette magnifique ville ,2 succulents plats nous ont été servis « Kashk-e bademjan à base d’aubergine» et « Goost loubya » à base d’haricot et c’était incroyablement bons.
Le 13/10/19
* après un réveil magnifique, un petit déjeuner très traditionnel nous a été servi tout été naturelle, sain et surtout trop bon.
* la journée a commencé avec la visite du Sultan Amir Ahmed shrine, l’entrée de ce mausolée est assez majestueuse et offre un véritable aperçu de l’architecture persane typique de Kashan. À l'intérieur de cette zone couverte se trouve la tombe de cet homme saint.
*on a enchainé avec la visite de la Maison des Tabatabaei qui appartenait à la famille d’un riche marchand de tapis des années 1840. Cette maison fait partie des plus belles maisons d'autrefois, à l'époque où Kashan était une ville commerçantes charnière entre Ispahan et Téhéran. On y découvre une architecture superbe et surtout raffinée avec tout ce que l'art persan a de plus beau*après une superbe belle matinée à kashan, nous nous sommes rendu une 2eme fois à la station de bus pour s’y rendre à Ispahan, Impossible d'envisager un circuit en Iran sans une escapade à Ispahan, ce trésor iranien qui constitue la troisième ville du pays avec plus d'1,5 millions d'habitants. Elle est dotée de superbes monuments qui raviront les amateurs d'histoire et d'architecture
Cela exprime parfaitement un proverbe persan, Esfahân nesf-e djahân : « Ispahan est la moitié du monde. »

{Retour sur mon séjour en Iran} {Iran Trip} {Day3} {Day4}{Ispahan} {FlyToIran}
Le13/10/19
Nous voilà à la plus belle ville de l’Iran, Ispahan la ville bleue où s'exprime toute la splendeur architecturale perse.
Nous commençons notre balade à Chaharbagh le principal boulevard de la ville très mouvementé et paisible à la fois avec des magasins historiques et de luxe qui montre la nouvelle culture vivante d’isfahan où nous avons dégusté les glace iranienne à base de safran.
Le soir ,Ma chère Homa nous a proposé d’aller visiter le magnifique Hôtel Abassi,un caravansérail réhabilité en hôtel. C’est les mille et une nuits dans toute leur splendeur, dans le quel nous avons dégusté la fameuse Ash reshtah une soupe typiquement traditionnelle absolument complète composée de pâtes salées (reshteh), de légumineuses(pois chiche, haricots rouges et lentilles),d'herbes (menthe, persil et coriandre),d'épinards, de curcuma et de lait caillé fermenté traditionnel en Iran (kashk).
Le14/10/19
Le lendemain, nous avons reçu notre guide touristique SHARAREH « un prénom iranien qui veut dire étincelle » une superbe personne très professionnelle passionnée par son métier, qui connaissait les moindres détails de sa ville natale d’ailleurs nous la remercions vivement pour son sérieux et sa bonne humeur « et non ma belle je n’oublierai pas de t’inviter à mon mariage pour que tu puisses me voir porter la chedda MDR ».
Et c’est parti pour une journée complète de visites touristiques, on a fait la visite de plusieurs monuments dont le Palais Tchehel Sotun (le palais des 40 colonnes) et ses 20 piliers qui se reflètent dans un bassin du jardin/ Naghsh-e-jahan square la plus grande place de l’Iran et la 2eme mondiale après celle de la chine qui s’étend sur près de 9 hectares autour de la quelle se dresse une combinaison d’espace vert, bel espace traditionnel, monuments historiques, marché et lieu religieux. / La mosquée de sheikh lotfollah, connue dans le monde pour l’absence de minarets et cour,un chef d'œuvre architectural extrêmement gracieux et esthétique, à l'intérieur la richesse des ornementations est très fine et la coupole de la mosquée a des couleurs qui varient selon la lumière du jour/ le palais Ali Qapu Cet édifice dont la décoration intérieure est si somptueuse qu’elle semble impossible à décrire en quelques mots Une fois entré, on se perd dans une collection d’œuvres d’art décoratives. Cette grande et massive structure rectangulaire est riche en fresques murales faites par Reza Abassi, peintre de cour de Shâh Abbâs Premier / la mosquée de L’Imam impressionnante avec son dôme et ses quatre minarets, ceux qui se tournent vers la Mecque et ceux de l’entrée, purement décoratif afin qu’ils respectent la symétrie de cette place spectaculaire./ le Palais des huit paradis (Hasht Behesht)./ visite du célèbre miniaturiste MOSTAFA FOTOVAT qui nous a fait une démonstration de son travail/ et déjeuner à Roozegar café et dégustation du fameux plat Mirza kacemi à base d’aubergine.
Nous avons terminé cette belle journée par une Balade nocturne au pont Si-o-seh pol, l’un des plus célèbres ponts a Ispahan dont les 33 arches enjambent la rivière Zayandeh Rud qui arrose Ispahan.

{Retour sur mon séjour en Iran} {Iran Trip} {Passagrad} {Persépolis}{chiraz} {Mashahad} {FlyToIran}
Le15/10/19
Nous quittons Ispahan avec beaucoup de beaux souvenirs avec l’espoir de revenir un jour inch’Allah.
« Ali»notre chauffeur pour cette 5ème journée, viens nous récupérer pour nous emmener visiter passagrad l'une des attractions historiques les plus belles et les plus fascinantes d'Iran.c’est un complexe d'anciennes structures archéologiques, les abords sont superbement entretenus avec une magnifique allée fleurie menant à l'entrée du site où l'on découvre le tombeau de « Cyrus II le grand».
Nous sommes allés par la suite visiter la capitale de l'Empire Perse Persépolis ou تخت جمشيد, C’est également l’un des sites archéologiques les plus importants au monde. D’ailleurs, il figure depuis 1979 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Une ville mythique qui symbolise les mystères et la puissance de la Perse Antique qui a été fondée en 518 avant J.C. par Darius 1er, grand roi de l’empire Perse. En outre, son œuvre de construction fut poursuivie par son fils Xerxès Ier et son petit-fils Artaxerxès Ier. L’entrée du complexe palatial est impressionnante. C’est sous un soleil cruel que nous entamons la visite des lieux, accompagnés de notre guide Mahboubeh, je peux vous garantir que Visiter ce trésor de l’humanité c’est voyager réellement dans le temps.Ali nous conduit vers Chiraz « la base de la culture, de l'histoire, de la civilisation, de la poésie et de l'art de tout l'Iran » et nous emmène à la plus belle maison traditionnelles où nous avions logés 3 nuits, Forough Hôtel, très bien situé pour visiter Shiraz avec un personnel très accueillant sympathique et disponible. Mister Milad nous a invité à prendre un thé d’accueil préparé par le chef Majid un superbe thé purement iranien au safran nous a été servi accompagné de dates confis et d’un très très bon biscuit iranien à base de date également. Nous avons dîné à l'Hotel où nous avons dégusté des plats traditionnels : l'Abgoosht plus communément appelé Dizi, le célèbre plat populaire Iranien.C’est une sorte de ragoût qui est fait cuire avec la viande et la queue grasse de brebis, les tomates (ou la pâte de tomate) et des légumineuses telles que les pois et les haricots. On peut séparer l’eau de ragoût de ses matériels et la prendre avec du pain morcelé.
Le 16/10/2019
Ce matin là j’ai été grave motivé à aller voir la mosquée rose « Nasir-ol-Molk» elle a été construite durant l'ère des Kadjars, son nom vient de l’un des seigneurs durant cette même période Mirza Hasan AliNasir-ol-Molk qui appartenait à la dynastie Kadjar. Elle est remarquable pour les vitraux de ses fenêtres qui encadrent sa salle de prière. Il faut absolument allez tôt le matin pour voir la lumière du soleil ruisseler à travers les vitres colorées. C’est une pure merveille !
Deux photographes iraniens Masoud et Mojtaba m’ont pris de très belles photos je les remercierai assez jamais « i’m gratful to you my friends ». L'ambiance est incroyablement positive, on se sent à l'aise dès le moment où on entre dans ce lieu, quelque chose d'inexplicable opère dans ce lieu.
Nous continuons notre chemin vers la maison Qavam ou « Narenjestan Garden » qui est à la fois une maison traditionnelle et historique, elle a été construite à la fin du 19e siècle par Mirza Ibrahim Khan. Un très beau jardin,les parfums,les couleurs,petit musée au sous sol,la maison possède un grand iwan couvert de miroir, un pur endroit de sérénité.
Le soir nous avons dîné à la maison Shapouri proposé par ma chère Homa, un Palais au cœur d'un beau jardin, de style Qajar qui a été construit dans les années 1930. Ce restaurant est un havre de paix avec une cuisine originale et des plats goûteux dont les spécialités iraniennes comme Kalam polo et Tah chin toutes les 2 à base de riz.Le 17/0/10/19
Le lendemain, en allant au Mausolée de Hafez Shirazi nous avons découvert la mosquée de علي بن جعفر بن موسى الكاظم où j’ai fais la connaissance d’une adorable jeune fille « Maede» qui nous a raconté l’histoire de ce mausolée, elle a été super gentille avec nous.
Arrivées à la tombe du célèbre poète persan Hafiz Shirazi, un sanctuaire qui se situe dans un jardin de 2 hectares et est entouré de fleurs et de fontaines. L'endroit est magnifique et envoûtant.
Un shooping à Shiraz s’impose et plus précisément au bazar Vakil dont la construction a pris environ 20 ans, il y’a cette atmosphère particulière dans un bazar, les produits vintage, l'odeur des herbes traditionnelles dans l'air, les rires des gens. Les ondes sont vraiment positives.
Cette magnifique journée se termine par la visite de Shah Cheragh Shrine avec ses minarets dorés et ses façades au carrelage complexe. Si l’extérieur est sublime, l’intérieur l’est encore plus, avec ses pièces couvertes de millions de petites et scintillantes brisures de miroirs.
Le 18/10/19
Nous allons découvrir une nouvelle ville, ça sera la dernière étape de notre séjour, nous prenons un vol interne depuis Chiraz, à ma grande surprise l’aéroport interne de Shiraz a été très développé correspondant aux normes d’un aéroport international, les iraniens attendaient leur vols en lisant des livres y’en a ceux qui sont venus récupérer leur proches menés de très beaux bouquets de fleurs, j’ai trop apprécié cela c’est un peuple très émancipé et civilisé.
Arrivées à Mashhad, deuxième plus grande ville d’Iran et centre spirituel, elle est surtout réputée pour accueillir la tombe de l’imam Reza, le huitième imam chiite.
chaque année, entre 12 et 20 millions de personnes entrent dans la ville de Mashhad, essentiellement pour le pèlerinage et la visite de l’Imâm. C’est pourquoi le mausolée est aujourd’hui inclus dans une enceinte immense comprenant de nombreuses cours intérieures capables de contenir simultanément des dizaines de milliers de personnes.
Le 19/10/19
Nous avons visité le mausolée du Imam Reza, Une sépulture des plus sacrées et Un lieu de pèlerinage en iran , On y procède à une cérémonie de deuil en mémoire du martyre de l’imam Hussein . Les fidèles arrivent par tous les moyens de transports possibles, Les femmes sont toutes vêtues de tchador noir et très couvrant, on voit de toutes les couleurs et tout âge les vieux les petits et même les nouveau nées.
le Mausolée (Ali Ridha) n'est pas seulement un lieu saint pour les Musulmans chiites. C'est aussi une tombe, une immense esplanade, des cours, des coupoles, des minarets, un musée, une bibliothèque, un site gigantesque capable d'accueillir des dizaines de milliers de croyants. Un lieu hors du commun.Notre magnifique aventure s’arrête là, nous sommes retournées le jour même à notre belle Algérie.
D'une certaine manière, j'ai l'impression de ne pas avoir rendu justice à l'Iran, l'Iran est tellement vaste et extraordinairement magnifique que je ne pourrais jamais rendre totalement compte de sa beauté.

{Retour sur mon séjour en Iran} {Iran Trip} {Rencontres} {RelationsHumaines} {FlyToIran}
Le contact humain est toujours au cœur du voyage !
« La découverte d’un pays passe d’abord par ses monuments et son histoire, mais pour moi l’essentiel, c’est surtout la rencontre avec ses habitants, leurs coutumes et mode de vie.
Ce sont ces instants de partage que j’ai essayé de transcrire au mieux au travers mes publications précédentes : un bonjour, un merci, un regard, un sourire… » Le voyage c'est avant tout les rencontres, les relations humaines, les discussions ... De plus, nous ne sommes pas obligés de parler la même langue pour pouvoir communiquer. Durant notre séjour en Iran des relations humaines chaleureuses ont été nouées entre nous et les iraniens.
Davud, un jeune employé à l’hôtel Markazi à Téhéran qui nous a bien servi notre petit déjeuné/ le Monsieur de la station de bus à Téhéran qui nous a aidé à trouver le guichet pour avoir notre ticket de bus / Ahoura le gérant de L’hôtel Noghli à Kashan qui nous a bien orienté vers les sites historiques de la ville/ Le Hadj gérant de la mosquée du mausolée Sultan Amir Ahmed à Kashan qui nous a chaleureusement accueilli avec un thé de bienvenu/ le réceptionniste de l’hôtel Iran à Ispahan qui a effectué un énorme effort pour m’expliquer la carte géographique de la ville/ Sharareh notre guide touristique à Ispahan , une superbe personne avec beaucoup de qualités / Fatema et sa mère Hadja Meriem qu’on a rencontré au boulevard Chaharbagh à Ispahan et qui étaient très généreuses au point de nous inviter pour le dîner chez elles / Ali notre chauffeur d’Ispahan à Chiraz qui été très aimables , un type super gentil / Mahboubeh notre guide touristique à Persépolis/ Tous les réceptionnistes de l’Hôtel Forough à Chiraz , Milad qui prononçait super bien mon prénom et Majid qui nous a servi un très bon thé au safran à notre arrivée / Massoud et Mojtaba 2 photographes iraniens qui m’ont pris de très belles photos à la mosquée rose / l’espagnol qui nous a pris moi et ma mère en photo avec le tchador/ Maede adorable jeune fille rencontré dans l’une des mosquée de Chiraz et qui parlait très très bien l’anglais/ Elhadja du mausolée Imam Reza qui m’a offert une broche pour mon foulard/ la petite Hamouraa que j’ai rencontré également au mausolée Imam Reza et qui s’est bien calmé dans mes bars en attendant que sa mère faisaient la prière / et Bien sûr le meilleur pour la fin ma plus belle rencontre HOMA , mon organisatrice de voyage qui a été disponible à tout moment , serviables et surtout très Honnêtes.
Ce peuple extrêmement accueillant, toujours prêts à venir vous donner un coup de main, à vous offrir un thé, des gens bienveillants, ouvert d’esprit et d’une honnêteté Scrupuleuse
Au-delà de la beauté de l’Iran, les gens que vous rencontrerez vous toucheront en plein cœur et ce pays restera à jamais parmi vos plus beaux et vos plus puissants souvenirs de voyage.
Date de l'expérience : 11/10/2019

Bons Plans Voyage Iran

Voyage Iran

Services voyage