Forum République Dominicaine

Punta Cana à la péninsule de Samana par bateau à Sabana del Mar

Avis non contrôlés
Signaler
Freddo
Le 03 février 2019
Bonjour,

De retour de Samana. Quelques infos que je suis en mesure de divulguer. 
Voyage avec ma voiture perso de Punta Cana pour aller à la Péninsule de Samana. 
J'ai décidé de ne pas passer par Santo Domingo car trop d'heures de route. 
Passage par Miches. Avant Miches playa Esmeralda sur la droite bien sûr ( attention c'est à environ 5 bornes avant Miches et le panneau est dans votre dos ! ) que nous n'avons pas vu car pour y accéder il faut emprunter un chemin défoncé pendant 10 Kms. Ma voiture et ma femme n'ont pas supportés ce chemin trop défoncé après 5 kms de cahots. A refaire avec une voiture mieux appropriée car parait'il trés belle plage. 
Nous repartons vers Miches, traversée de village pour arriver à Sabana del Mare. Environ 2 H 30 sans rouler trop vite, l'état de la route est excellent et le bitume est trés correct. A part quelques dos d'ânes bien signalés et bien visibles, la route est agréable. De beaux paysages et quelques points de vues à prendre en photo. 
Petite pause à Playa Las Canitas avant à 25 bornes de Sabana. Pas grand chose à voir car il s'agit surtout d'un embarcadére pour les excursions de touristes venant de Punta Cana. Beaucoup de cars et de mini bus en attente du retour des touristes. ( vous allez voir plus loin que j'ai bien fait d'y aller sur cette plage !)
Arrivée à Sabana, si vous allez sur votre droite en arrivant dans le village vous tomberez comme nous sur l'embarcadére pour Santa Barbara de Samana. 
Les horaires des bateaux ( car j'ai eu du mal à trouver ces horaires exactes avant notre départ ). 8h, 9h, 11h, 15h, 17h. dans ce sens. 
Il est 12 h et forcément il n'y a pas de bateau, nous allons manger sur la place du village devant la Mairie. WC à disposition à la Mairie, place avec bancs, petit colmado et WIFI gratuit sur la place. Les jeunes sdu village s'arrêtent à moto pour le WIFI. 
Avant 15 H retour au ponton d'embarquement pour découvrir un bateau dans un sâle état de maintenance. Ma femme panique à l'idée de monter dans ce rafiot. Un type m'aide à porter nos sacs et les mets dans la coquille de noix. 
Du coup je le paie dans le bateau 800 pesos pour deux + 2 dollards pour le portage des effets. Auparavant un autre type avec une carte d'association de tourismo m'indique que je peux laisser ma voiture sur le parking qu'il va garder devant son office moyennant bien entendu une paire de billets au retour. 
Ma femme n'en demord pas elle ne pourra pas monter dans le boat. Je fais ressortir les valises et le capitaine me rend mes billets pour 500 pesos ( si vous avez tout suivi 300 pesos se sont envolés ). Et nous voila au bar devant le ponton vide avec notre Roberto ( ASS de Tourismo ) qui nous explique qu'un catamaran va venir à 16 h car il raméne les touristes et en repartant vers Samana il va nous prendre. 
Plus d'une demi-heure plus tard Roberto change d'avis et nous dit qu'aujourd'hui il n'y aura pas de catamaran ! Dios à dû lui parler !
Il nous explique qu'un autre bateau arrive à 17h et que celui-la est bien. On ne le croit plus. Ma femme est verte et veux rentrer à Punta Cana. 
De l'autre côté ma voiture de loc et notre hôtel réservé nous attend. 
La bénédiction des dieux nous à entendu et le bateau qui arrive à 17 h est bien mieux sur deux niveaux et en bien meilleur état. ( il n'a pas de mal vu l'état du premier ). Nous avons toujours un porteur qui à fait les aller et retour de notre valisette et sac en prenant à chaque fois un billet de 100 pesos pour la sueur. ça fait 16 ans que je viens ici et la j'ai vraiment l'impression d'être le touriste à traire.
Mais ce ne sont que des petits billets ! Ils ont tous étaient charmants, rassurants pour ma femme mais menteurs comme ce n'est pas permis. 
La traversé se fait sans encombre mais avec une forte houle et de belles vagues qui viennent mouillées le pont inférieur. Il fait beau et le temps est clair. 
Arrivée 1 h 20 après sur le quai à Santa Barbara de Samana et en ayant payé cette traversée 500 pesos. 
Ma voiture de loc nous attend en face chez XAMANA. N'allez pas voir sur le net, il n'a que des avis négatifs de clients. Je lui ai écrit depuis des jours pour lui demander pourquoi il était si mauvais ! Mais je n'en ai pas trouvé un autre à Samana pour me  louer une voiture. Les uatres loeurs sont à Las Galéras et à Las Terrenas. 
Une belle berline luxe de 2013 nous attend devant le bouclard de loc alors que j'ai commandé un Suzuki Vitara de 2017. 
Une accolade avec Fabian le boss de la loc et nous partons avec notre berline sans aucune garde au sol. 
Trop facile de louer avec Fabian, pas de papier, pas de permis, pas de carte bancaire et tout juste un contrat en main représentant les quelques chocs de carrosserie de la coche. Pour 55 `$ USD par jour ça reste correct. La nuit est tombée et 30 minutes plus tard nous sommes à Las Galéras. Route avec de multiples morceaux de villages à traverser, beaucoup de chiens sur la route, de nombreux dos d'ânes et beaucoup de trous importants. Mais j'ai l'habitude de ces routes ici. Il manque même une portion de route à un moment. 
Arrivée à notre hôtel ( Villa SERENA ) à tomber parterre, vue magnifique sur la baie et ambiance trés cosy. Ma femme retrouve enfin le sourire (un peu crispé quand même ). Toutes les chambres vue piscine et océan. Le top. Pas de TV dans les chambres pour la quiétude des occupants. 
Hôtel de construction type colonial. Yoga le matin, massage à disposition, kayak pour aller sur une petite île face à l'hôtel. 
Pour info 140 `$ USD pour une nuit + petits déjeuners américains pour 2 adultes. Clientéle Allemande d'âge mûr et petite musique douce au resto. Ce n'est pas pour les globe trotters quoi que c'est appréciable aprés un petit voyage.
Diner chez francis i( resto italien ) installé depuis 16 ans à Las Galéras.  
Découverte le lendemain de la Playa Rincon et de sa riviére bordée de la mangrove ( superbe ) et de La Playita ensuite. Déjeuner à Playa Rincon sur la plage pour quelques centaines de pesos. pollo ou pescador. 
Le soir diner de langoustes chez un ami Dominicain, nous sommes allés choisir nos bébéttes à la Pescaderia locale à l'entrée de Las Galéras dans le grand virage. 
Arrétez-vous chez Xavier qui tiens un bar/resto à gauche à l'angle de la rue Jimy Hendrix en allant vers la plage publique, c'est un Français installé la depuis 3 ans et qui fait même le taxi si vous avez besoin. Il va même jusqu'a la capitale Santo Domingo. 
Ma femme décide donc de rester une nuit de plus que nos deux nuits prévues initialement pour pouvoir profiter au mieux de notre séjour. 
Découverte de Las Galéras à fond et revisite de la Playa Rincon qui à retenu toute mon attention. Je salue les Françaises Marseillaises rencontrées lors de notre visite. Elles ont mis 8 heures pour venir de Punta Cana à Sabana del Mar après avoir pris 5 bus. C'est franchement long et épuisant !
Notre loueur de voiture, ( vous savez le fameux Fabian ) à fini par nous amener notre Suzuki Vitara de 2017 à l'hôtel aprés 48h. Ici il faut être patient. Ce véhicule est mieux adapté pour aller sur les chemins accédant aux plages et notemment celui de la Playa Rincon. 
Pour le retour, rien ne s'est passé comme prévu (eh oui nous sommes en RD ! ). 
Nous décidons de ne pas revenir trop tard à l'embarcadére de Santa Barbara pour ne pas louper le "bon" bateau. Nous y sommes à moins de 11 heures et la barcasse qui nous attend ne répondra pas aux minimun d'exigences en terme de sécurité. Je n'ose dire à ma femme que c'est bien ce bateau qui va faire la traversée. Bon il faut se rendre à l'évidence, elle ne montera pas dans celui-la. Le prochain est à 15 h et nous partons en visite de la ville. Je demande à plusieurs Dominicain sur le port ce qu'il y a a voir... Tous sont unanimes... rien de chez rien. 
Au loin il y a la pont aperçu à notre arrivée et qui enjambe la mer. Nous allons le visiter histoire de tuer le temps. C'est à voir mais riende transcendant quand même et au retour arrêt a la rotonda devant la zone commerciale ou la aussi y a pas grand chose à voir. Restauration devant le quai sans commentaire. Retour sur le quai pour le bateau de 15 h qui est déja la. Bon la c'est le top niveau de la médiocrité. C'est le plus pourri que l'on ai vu. ( pour les intéressés nous avons les photos, vidéos ). Nous ommes en plein cagnard sur le quai, j'ai rendu la voiture à Fabian et nous somme entrain de cuire... et sans moyen de transport pour la traversée. Les choses se compliquent.
Comme dab il y a toujours un type qui nous à pris "en main" ainsi que nos bagages. Ce type relax explique à ma femme que de ce côté le dernier bateau partant pour faire la traversée est à 15 h. Donc c'est le dernier de la journée ! Il se rempli petit à petit, il est plein à craquer et il faut encore charger les sacs de foin, les 3 motos et d'autres passagers Dominicains qui arrivent encore. Il y a des gilets de sauvetage mais qui servent à caler les motos pour ne pas qu'elles bougent. Les passagers replis les jambes pour pouvoir mettre les motos et tou ce petit monde s'en va sur les flots avec une bonne houle dans la baie de Samana. Les reverrons nous ou pas ?
Tout ça ne nous dis pas comment revenir a la casa. Je cherche partout un moyen de revenir. Notre type porteur de valises a qui je demande de façon insistante de me trouver une solution décide de voir avec un captain de catamaran accosté au quai. Il me demande une "propina" s'il me trouve une solution. J'accepte pour 200 pesos. Il me dit que le captain du cata va nous emmener de l'autre côté pour 1000 pesos. C plus qu'ok car je n'ai pas d'autre solution. 2 h plus tard après avoir cramés sur le quai, deux camions safari reviennent d'excursion avec les touristes qui montenet à bord de ce beau catamaran. Nous chargeons les valises et en 25 mn avec 500 chevaux au cul nous voici arrivés de l'autre côté.
Malheureusement, ce n'est pas la ou nous avons embarqués et ma voiture n'est pas ici.  Heureusement, je sais ou nous sommes car à l'aller nous nous sommes arrétés par hasard sur cette plage Las Canitas décrite auparavant. Nous sommes à 20 bornes environ de Sabana. Je trouve rapidement un moto concho pour 250 pesos pour me ramener à ma voiture et récupérer ma femme restée la à Las Canitas. Ma voiture est toujours gardée par notre Roberto local a qui je m'acquitte de la surveillance et du parking de ma coche. 
Je récupére Madame et sommes ravis de revenir chez nous à Punta Cana. Il fait nuit mais que c'est bon derevenir vers la civilisation connue.
Désolé pour le récit "un peu" long mais je n'ai rien lu d'une expérience de ce côté de l'île. Avec le recul, j'aurais aimé lire un tel récit avant d'y aller. 
Rien à regretter tout de même, à part le stress vêcu par ma moitié. 
J'espère néanmoins que cette expérience servira à d'autres.
Bonne ballade et hasta luego



Date de l'expérience : 03/02/2019

Bons Plans Voyage République dominicaine

Voyage République dominicaine

Services voyage