Forum Portugal

Problème santé au Portugal

3 réponses

Dernière activité le 04/01/2019 à 20:48 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Blabla
Le 01 janvier 2019
Hier soir 31.12.2018
Malaise au milieu de la foule après le feu d artifice.
Aucun secours .....j étais avec mon mari et mon beau frère heureusement. .....J'ai dû m allonger sur la marche d une porte ......Aucun secours. .....Nous parlons tous les 3 anglais ......Donc pas vraiment de problèmes pour communiquer ......
C'est vraiment très différent de la France. ....
Quelqu'un peut il m en dire plus ? Il n y a pas de secourisme au Portugal ? Les personnes travaillant dans la santé ne sont peut être pas autorisées à intervenir en dehors de leur vie professionnelle ? 

Tout va bien pour moi mais j en garde un certain traumatisme. 

Néanmoins bonne année 
Date de l'expérience : 01/01/2019

Re: Problème santé

Signaler
José
Il y a 8 mois
Bonsoir Blabla,

Jéspère que vous allez bien et que votre malise ne soit plus qu'un mauvais souvenir.

Si vous étiez en France dans la même situation, qu'auriez vous fait ?

Re: Problème santé

Signaler
Frédégonde
Il y a 8 mois
Parce que vous croyez qu'en France quelqu'un se serait précipité pour vous aider ?

Re: Problème santé

Signaler
yilian4
Il y a 8 mois
En France enceinte de mon 2ème enfant, 15 jours avant d'accoucher, je fais un malaise dans la queue à la boulangerie. Les 5-6 vieux qui faisaient la queue avec moi n'ont strictement RIEN fait. J'étais par terre. La vendeuse (une petite jeune) n'a RIEN fait non plus. Je ne voyais plus rien, le noir, j'ai dit : je me sens mal, je ne vois plus. Ils m'ont TOUS laissé par terre. J'avais une robe serrée, je suis mince, donc mon ventre de femme enceinte se voyait très clairement à 15 jours du terme.
C'est ma voisine qui est entrée dans la boulangerie et qui est aide-soignante qui s'est occupée de moi. J'habite une ville de 8.000 habitants.

Quelques années auparavant, je sors de l'hôpital de Grenoble avec un gros bandage au bras : je venais de donner mon plasma. Je prends le tram. Au bout de 3 arrêts, je me sens mal, il y avait trop de monde. Je décide de descendre au prochain arrêt car je me sens de plus en plus mal. Les portes s'ouvrent, je titube, je commence à voir noir (malaise vagal classique). Je vois le banc de l'arrêt de tram devant moi, une personne est assise, je dis "je viens de donner mon sang, je me sens mal". La personne se pousse. Après trou noir, je ne sais pas ce qui s'est passé, ni pendant combien de temps. Je me suis réveillée, la personne n'était plus là. Des gens attendaient le tram suivant. PERSONNE ne s'est occupé de moi.

Il y a 4 ans à la Bastille à Grenoble, l'ascenseur en verre se bloque avec une personne âgée dedans (elle avait des cannes, et était complètement paniquée). Je vais le signaler à la caisse du téléphérique à 10 mètres. Déjà, il a fallu que je me fasse un chemin pour accéder à la caisse, et les gens ne voulaient pas me laisser passer même quand j'expliquais la situation.
J'ai réussi par atteindre l'employé à la caisse. Je lui explique. Il me dit qu'il doit d'abord s'occuper des gens qui veulent acheter un billet (la queue était longue) !!!! Là j'ai presque crié : "Il y a une personne âgée coincée dans l'ascenseur, elle est paniquée, peut-être qu'elle a des problèmes cardiaques, si elle meurt vous serez responsable". Il a consenti à appeler le service concerné pour débloquer l'ascenseur... et 5 min après la personne est sortie. J'avais l'impression qu'on me regardait comme si j'étais une extraterrestre.

Autre exemple : en vacances il y a 3 ans, ma fille de 9 ans à l'époque s'ouvre la bouche en tombant, ça pisse le sang. On va aux urgences pédiatriques du CHU d'Auxerre, à 10 min de voiture. Ils nous disent qu'ils n'ont pas de quoi recoudre, qu'il faut aller aux urgences adultes. On y va. Il y a un monde fou. Au bout de 30 min ma fille fait un malaise vagal (chaleur, peur du sang... elle en fait souvent). Je l'allonge par terre, les jambes en l'air, je lui parle en lui disant de garder les yeux ouverts... PERSONNE parmi le public (nombreux) ne s'est bougé pour aller chercher du personnel, me proposer de l'aide, de l'eau, des kleenex ou n'importe quoi (elle avait la bouche en sang et je n'avais plus de kleenex propre)... J'ai géré toute seule. 15 minutes plus tard elle allait mieux. 15 lonnnngues minutes... où j'ai compris que les gens ne sont que des ... Ce n'était pas une urgence vitale, mais j'aurais apprécié qu'on aille me chercher des kleenex, de l'eau, un drap, enfin, n'importe quoi. Ou qu'on lui tienne les jambes à ma place pour que je nettoie la bouche. Ou qu'on trouve une chaise pour lui mettre les jambes dessus. C'était dégueulasse plein de sang par terre et sur elle (pendant que je lui tenais les jambes en l'air, je ne pouvais pas lui nettoyer la bouche qui saignait encore...). On a attendu encore un bon moment avant son tour de voir un médecin pour la recoudre. J'ai laissé le sang par terre exprès, je n'ai rien nettoyé. J'aurais dû laisser mes kleenex ensanglantés par terre devant eux. Que tout le monde voit bien comme ils n'étaient tous que des ... Je n'étais pas inquiète pour ma fille, je sais gérer ce genre de situation. Par curiosité je n'ai pas demandé d'aide, pour voir au bout de combien de temps quelqu'un allait avoir l'idée de m'aider. Je n'ai pas été déçue !


Les 2 seules fois où j'ai vu des gens réagir pour quelqu'un dans un lieu public, ça concernait des enfants : un malaise vagal d'enfant dans une école de musique, et un décès d'enfant devant une école. Mais une jeune étudiante de 20 ans, une future mère de 30 ans, une personne âgée, un enfant avec sa mère dans un servide d'urgence : que dalle.



Alors France, Portugal, n'importe où... c'est la nature humaine... rien à foutre de son prochain... à part quelques rares exceptions... J'espère que les lecteurs de ce forum en font partie.

YiLian

Bons Plans Voyage Portugal

Voyage Portugal

Services voyage