Forum Voyages en solo

Backpacker

21 réponses

Dernière activité le 08/12/2018 à 17:06 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
leatordjman
Le 06 décembre 2018
Bonjour à tous, 

Etudiante en BTS Tourisme, je remercie tous ceux qui prendront deux petites minutes et remplieront mon court questionnaire afin que j'obtienne un maximum de réponse, par vous, les principaux concernés, backpackers. 
Mon étude concerne l'évolution du backpacking, des motivations de voyage et de l'authenticité du voyage. Je souhaite savoir si l'authenticité est la même qu'il y a 50 ans, si les motivations des backpackers ont changés...
Je vous remercie d'avance et vous met le lien juste en dessous : QUESTIONNAIRE BACKPACKERS

B
onne journée à tous!

Re: Backpacker

Signaler
marie_31
Il y a 6 jours
Pas besoin de remonter 50 ans en AR 
Car cela fait que tu t adresses a des backpakers âges au moins de 70 ans ( 20 ans il y a 50 ans ) 

Tu peux cibler plutôt avant et après Internet réseaux sociaux et autre tel portable et gps 






Re: Backpacker

Signaler
leatordjman
Il y a 6 jours
Oui je dis il y a 50 ans en arrière mais façon de parler... Je voulais principalement mettre en évidence le phénomène de mode qu’est devenu le backpacking... 
Oui bonne idée merci pour ta réponse. 

Re: Backpacker

Signaler
Frédégonde
Il y a 6 jours
Le phénomène de mode est juste l'emploi d'un mot anglais quand avant on disait "sac à dos". Dans les années 70 plein de gens partaient comme ça, et à part dans l'ancien bloc soviétique les formalités étaient bien plus simples pour les visas.
L'authenticité du voyage peut être bien plus grande pour quelqu'un qui voyage en mode traditionnel, je vois des tas de Canadiens qui partent sac à dos et ne voient que les clichés des pays qu'ils visitent. Je ne vois pas en quoi le fait de voyager en mode "fauché" rendrait le voyage plus authentique, c'est une vue de l'esprit. Moi je loue une voiture et je suis allée dans des coins paumés au fin fond de la Grèce où jamais un backpaper - comme tu dis - ne mettra jamais les pieds.

Re: Backpacker

Signaler
marie_31
Il y a 6 jours
phénomène de mode qu’est devenu le backpacking... 

ce n est pas à la mode 

avant cela s appelait routard en francais 
d ailleurs regarde le logo du GDR RÃsultat de recherche d'images pour

fondée en avril 1973 par Michel Duval et Philippe Gloaguen, dans le sillage des back packers' guides américains 

ce qui devient à la mode c'est le bikepacking 
https://www.be-cyclette.com/bikepacking
https://www.francevelotourisme.com/conseils/velo-et-materiel-de-cyclotourisme/le-bikepacking-nouvelle-facon-de-voyager-a-velo


Re: Backpacker

Signaler
leatordjman
Il y a 6 jours
Donc d’après toi ce n’est pas un phénomène de mode? Les motivations du voyage sont toujours inscrites dans une recherche personnelle ? 

Re: Backpacker

Signaler
Frédégonde
Il y a 6 jours
Non, pour moi, ce n'est pas à la mode, ça a toujours existé. Ce qui est à la mode c'est les "road trip" (ou circuit en français) où l'objectif est de visiter le plus de capitales européennes en un minimum de temps. Histoire de revenir en disant au copains qu'on a fait tant de pays et tant de km, même si on n'a rien compris de la culture des pays visités.

Re: Backpacker

Signaler
marie_31
Il y a 6 jours
ce qui est la mode c'est de se mettre en scene 
de publier photos videos blog vlog post etc etc ... 

ensuite le developpement des transports fait qu on peut aller de plus en plus vite et de moins en moins chers ( billet à 10 euros chez ryanair)  et qu on peut effectivement faire ?  un maximum de choses en un minimum de temps 
on zappe d un incontournable à un autre en ayant juste le temps de faire un selfie 

mes filles me disent que si les portables instagram et FB avaient exister de "mon" temps les routards les auraient utilisées tout autant 
donc c est le monde qui a changé et les voyageurs avec ...



Re: Backpacker

Signaler
leatordjman
Il y a 6 jours
Oui c'est là ce que je veux mettre en évidence, le fait qu'avant le voyage était une manière de déconnecter de tout, et qu'aujourd'hui, la plupart des gens ou jeunes qui voyagent sont plus connectés que jamais. Ma question était donc de savoir si cela dénaturer le voyage. Après chacun a son avis sur la question
Merci d'avoir donné votre avis.

Re: Backpacker

Signaler
marie_31
Il y a 5 jours
de toute facon il est tres difficiele d envisager de revenir en AR 
lors de mon premier TDM 
essentiellment à pied en himalaya 
on envoyait et recevait des lettres en poste restante on decouvrait notre courrier au retour des treks 
notre carte papier etait un bout de nappe de restaurent ou on avait decalquée un plan 
pas de telephone
pas de reservation d hotel 
pas de gps 
pas de CB 

qui va voyager maintenant comme cela ? 
c'est juste impossible voir tres difficile 

essaye de voyager sans smartphone ou CB deja ..
je l ai fait une paire de fois avec ma copine qui n en a pas ( elle est aussi de l ancienne generation et n a pas envie de depenser sa maigre allocation adulte handicapée pour ca) et bien c'est pas ultra simple 
ex en suede tout se paye quasiment avec une CB y compris dans les refuges en montagnes , plus de guichet pour acheter un billet de train ou de bus ,enregistrement en ligne et carte
d embarquement sur tel  , 

que tous les outils modernes denaturent ou pas le voyage ?
je pense que c'est leur "mauvaise " utilisation eventuellement qui pose probleme 
les coins secrets et bon plans partagés çà la terre entiere et qui sont ruinés ... 
les effets de mode qui peuvent denaturer un coin , une ville ..avec sentiment de rejet de la population 
l impact environnemental qd des milions de touristes se deservent en un endroit et font
n importe quoi 
on prends des risques et on fait des conneries juste pour faire le buzz 


mais je pense que tu fais erreur en disant que le voyage était une manière de déconnecter de tout dans l ancien temps 

ils etaient deconnectés parce que le monde etait deconnecté mais s il y avait eu tous les moyens de maintenant il l aurait fait comme ceux de maintenant 

ce n est à mon avis pas forcement une histoire d epoque  c'est une notion de moyens 







Re: Backpacker

Signaler
leatordjman
Il y a 5 jours
J’entends bien, mais les personnes qui partaient à l’époque, sans moyen de communication, avaient des motivations personnelles sinon elles ne seraient jamais parties de peur de ne pouvoir communiquer. Le développement d’internet, des téléphones etc à seulement permis à + de personnes de voyager en facilitant et en tranquillisant leur voyage. 
Je pense que, la plupart des backpackers de l’ancienne génération voyageaient pour un réel besoin, voir vital. S’ils avaient eu la possibilité de poster des photos d’eux sur les réseaux l’auraient-ils fait ? Je ne pense pas que c’était là leur intérêt et je pense que si ces mêmes personnes en avait la possibilité aujourd’hui, ils voyageraient sûrement de la même façon. 

Re: Backpacker

Signaler
Gilles.
Il y a 5 jours
,, Oui je dis il y a 50 ans en arrière mais façon de parler... Je voulais principalement mettre en évidence le phénomène de mode qu’est devenu le backpacking... 
Oui bonne idée merci pour ta réponse. 


Salut Lea
Phénomène de mode ????? Je ne sais pas trop où tu es allée piocher cette idée !!!! Les backpackers sont en voie de disparition !!!! Suffit à l'arrivée , dans l'aéroport, dans la salle de récupération de regarder défiler les bagages: les sacs à dos sont inexistants aujourd'hui.... et les énormes valises sont l'essentiel des bagages. (c'est un peu moins vrai en Asie du sud est)
Aujourd'hui, la grande majorité des voyageurs (mais pas nous)  ne part pas sans avoir tout programmé, tout calé, hotels, excursion, loc auto, restos, transferts train/bus, smartphones, facebook, etc... et La taille des valises ENORMES, bourrées d'un bric à brac incroyable, qui défilent sur les luggage belts est explicite quant à l'esprit backpackers!


,, de toute facon il est tres difficiele d envisager de revenir en AR 
lors de mon premier TDM 
essentiellment à pied en himalaya 
on envoyait et recevait des lettres en poste restante on decouvrait notre courrier au retour des treks 
notre carte papier etait un bout de nappe de restaurant ou on avait decalqué un plan 
pas de telephone
pas de reservation d hotel 
pas de gps 
pas de CB

Merci Marie de me rappeler ces bons souvenirs. Vécu cela sur la route de l'Inde (Combi vw), idem à pied en Inde,  au Cachemire, au Ladhak, au Népal.... Rrrrhhhaaa lovely.  Tu as oublié les travellers d'Amex. !!!
Salut

Re: Backpacker

Signaler
Gilles.
Il y a 5 jours
Re
Marie , on a bcp de points communs (combi VW,  Islande, Oman, vélo...) ... connais-tu la GTMC ?
Gilles

Re: Backpacker

Signaler
marie_31
Il y a 5 jours
ah oui j oubliais les travellers amex ;) 

une apres midi pour les changer au pakistan à islamabad car ensuite pendant 3 mois  on partait dans le wild !! ( pas de banque pas de distributeurs ..) on se trimbalait avec des montagnes de roupies en petites coupures 

.@ leatordjman  S’ils avaient eu la possibilité de poster des photos d’eux sur les réseaux l’auraient-ils fait ? 
oui j en suis absolument persuadée 


la  GTMC pas encore faite 
janvier  direction la tasmanie pour 2.5 mois  
2 billets d avion une tente 2 velos et roule....
pas de reservations pas de grosse valises pas d ordinateur mais un gps j avoue  
un smartphone pour communiquer avec mes 3 filles 
et un kindle ca cela a vraiment revolutionné ma vie de voyageuse 

ensuite nepal pour nos 30 ans de vie commune ( rencontre au nepal justement) 

souvenir

Signaler
marie_31
Il y a 5 jours
souvenir  - marie_31
envoi d un telex en chine pour donner des nouvelles 

Re: Backpacker

Signaler
Frédégonde
Il y a 5 jours
Je suis à 100 % de l'avis de Gilles et Marie !
L'évolution du progrès technologique n'a pas tant que ça changé la mentalité des gens. On a toujours des hordes de Bidochon sur nos plages l'été, des gens qui veulent du tout compris, et d'autres qui ont réellement envie de voyager.
Je ne vois pas pourquoi je me priverais d'une carte Visa et d'une connection internet sur mon smartphone puisque ça me permet de payer plus facilement, et d'envoyer de mes nouvelles en temps réel par mail.
Par contre ce qui a changé, ce sont ces trentenaires (ou moins) qui se croient obligés de se mettre autant de pression qu'au boulot en réservant tout à l'avance, en faisant un planning au cordeau, en partant avec leurs ados en vacances. J'ai dit l'autre jour à une femme que je n'étais jamais partie en vacances avec mes parents car on m'envoyait en colo puis en séjours linguistiques, elle a ouvert des yeux ronds ! Pourtant j'ai sûrement de bien meilleurs souvenirs que si j'étais partie avec mes parents qui n'arrêtaient pas de se chamailler. Je me sentais enfin libre et au retour j'avais une tonne de choses à leur raconter.
En revanche j'avoue que je ne me suis jamais servie d'un GPS, qui rend les gens idiots même s'ils sont allés 10 fois au même endroit, ni d'une appli tourisme qui ne fait que reprendre ce qui se trouve dans les guides ou sur le net, et je n'ai jamais téléchargé mes cartes d'embarquement sur mon smartphone, trop peur que ma batterie me lâche !

Re: Backpacker

Signaler
leatordjman
Il y a 5 jours
Bonjour Gilles,

Merci de ta réponse,
Oui ok je vois ce que tu veux dire et suis d'accord avec toi... C'est en fait le terme "backpacker" qui est trop utlisé de nos jours par certains jeunes, principalement, mais qui en fait ne correspond pas du tout à la vraie définition..
Je réalise mon alternance en agence de voyages, et je vois tous les jours des parents, des familles stressées à l'idée de devoir programmé eux-mêmes quelque chose sur place. La plupart de notre clientèle cherche un club en tout inclus, avec des animateurs francophones bien sur (car c'est mieux de partir à l'autre bout du monde et de parler français..).
Les peu de jeunes qui viennent et qui se disent vouloir faire du backpacking viennent tout de même acheter le vol, préparer les hotels, et la voiture de loc.....
Mon étude voulait principalement démontrer qu'il y avait un fossé entre la manière de voyager il y a quelques années, et celle d'aujourd'hui. Je ne parle pas forcément de filmer ou prendre en photo puisque forcément les technologies etc nous permettent de faire tout ça et il serait dommage de s'en priver. Je parle plutôt des motivations des voyageurs, et de leur but... Comme tu dis ojd certain se disent backpackers alors qu'ils trainent derriere eux une valise plus grosse qu'eux mêmes, d'où ma problématique : En quoi la banalisation des backpackers dénature t-elle le voyage ?

Re: Backpacker

Signaler
marie_31
Il y a 5 jours
j avoue qu un gps me facilite bien la vie en voyage a velo 
lors de notre derniere escapade en thailande impossible d avoir une carte routiere precise et de toute facon pas vraiment de panneaux à la campagne :) 

mais bon on est capable de partir 10 jours randonner sur la kunsgleden  ( il n y a strictement aucun reseau telephone ) c est bien aussi 

contrairement à fredegonde nous avons toujours emené nos enfants en voyages ( des leur plus jeune age ) car aucune famille pour les garder 
consequences elles ont "chope" le virus du voyage grave 
echange  scolaire  ,etudes  à l etranger ,nombreux voyages 
l une  rentre de 5 semaines en NZ en mode voiture camping solo ( on a qd meme eu qq images sur whatshap) l autre est au costa rica  mais avec elle  pas beaucoup d images :(  ni de nouvelles ... 




Re: Backpacker

Signaler
marie_31
Il y a 5 jours
jeunes qui viennent et qui se disent vouloir faire backpacking viennent tout de même acheter le vol, préparer les hotels, et la voiture de loc...

un autre souci c'est que les pratiques ont  changées aussi 

meilleur tarif si l on reserve à l avance 

meilleure disponibilite aussi car vu que beaucoup de personnes reservent  si tu arrives le nez au vent sans reservation tu peux te retrouver à la rue ou etre obligée de chercher longtemps 


ceci etant avec la facilite d internet pour preparer tu ne vois pas forcement les nombreux jeunes qui prenent juste un billet d avion ou un pass interrail et reservent au pas un lit dans une AJ ou une chambre sur airbnb 

aucune des amies de mes filles ne poussent la porte d une agence de voyage physique ( faut dire aussi que beaucoup on disparu comme  nouvelles frontieres ) 
laissant place a des agences sur le net qui malheureusement ne sont pas toutes tres serieuses .... 

au pire elles viennent me voir et on discute autour d un the et je les conseilles un peu 
une fois le premier voyage reussi elle recommence toutes seules commes des grandes .. 


Re: Backpacker

Signaler
pouletcitron
Il y a 5 jours
Bonjour,

Backpacking késako !!!  ???

On assiste aujourd'hui à un dévoiment de vocabulaire surtout dans le voyage ou les angliscismes même non compris sont à la mode.

Aujourd'hui  "backpacking" c'est voyager avec un sac à dos , même si on va dans un all include.
Aujourd'hui , un "road trip" c'est louer une voiture une petite semaine et aller d'hotel en hotel réservé sur booking.
Aujourd'hui une ballade de 2h est devenu une "randonnée", et une promenade de la journée , un "trek"  
Aujourd'hui monter 20 minutes sur un chameau est devenu une "méharée".
N'importe quel petite auberge, gite ou maison d'hotes devient une "guest house" quand ce n'est pas un "écolodge" y compris dans les pays absolument francophones.

Des vrais "backpackers" , avec la phylosophie des années 60/80 , on en trouve encore , mais ce ne sont pas des Francais , j'en rencontre beaucoup au Maroc,  la plupart sont canadiens (pourquoi ???  va savoir ??)  et même de japonaises en solo ou le sac est plus volumineux qu'elles. 
on en trouve aussi avec valise à roulettes , des vieux de la vielle , dont les épaules faiblissent. 


Re: Backpacker

Signaler
yilian4
Il y a 4 jours
Bonjour,

Je n'utilise jamais le terme backpacker, trop galvaudé de nos jours.
Exemple.
On était en famille au Vietnam l'année dernière, et on a pris le train de nuit entre Ninh Binh et Hué : le soir à la gare plein de jeunes 30 ans max (nous on a 35-45, et nos enfants avaient 5 et 10), tous habillés avec le même pantalon, le même haut, la même coiffure (à quelques variantes près), et le même gros sac à dos.
On a ensuite passé 3 jours à Hué. On retrouvait les mêmes ou leurs semblables à 10 heures du matin aux terrasses de cafés pour "routards" (ou appelez-les comme vous voulez), en train de prendre leur petit déj.
Pour en voir, il suffisait de lire les adresses recommandées dans les guides.

Pour l'authenticité et l'exotisme, on repassera... Ces personnes qui se vantent (il n'y a pas d'autres mots) de voyager à la rencontre des habitants dans des contrées dangereuses (ah ouais y'a des moustiques et des arnaques dans les taxis), ne se rendent même pas compte que finalement leur voyage est bien aseptisé, voire "disneylandisé". Il suffit de baragouiner l'anglais et de suivre ce que dit le guide papier, et le pseudo routard suit le troupeau en méprisant le "touriste de masse" qu'il est lui-même devenu...

Et il regarde avec mépris ce voyageur en famille (nous 4), parce que cette famille, elle a -ô sacrilège!- loué une voiture avec un chauffeur toute la journée (ben à 4, c'est vite rentable). Et que le chauffeur, tout seul dans sa voiture avec nous, au bout d'un moment il finit par nous faire confiance, nous connaître, et il se lâche sur ce qu'il pense VRAIMENT de son pays, sans s'inquiéter de savoir si le gars assis à côté le dénoncera ou si c'est un flic en civil... Ben oui, dans un bar, impossible d'avoir des conversations politiques sincères sous une dictature ! Mais dans sa propre voiture, il peut...
Peut-être que ce pseudo routard est trop absorbé par son profil facebook ou je ne sais quoi, et qu'il ne se rend pas compte qu'il passe à côté de beaucoup de rencontres. Ne serait-ce qu'en se levant à 5h30 ou 6h... au lieu de 10h.... Oui, mais il est pressé, il doit "faire" le Vietnam en 15 jours du nord au sud, LUI, et poster ses photos ! Nous on est des pauvres looser, on traîne et on n'a eu le temps de ne visiter qu'une petite partie du nord et du centre en 5 semaines, et on a perdu du temps à suivre les conseils des locaux au lieu de sauter dans le prochain bus pour la prochaine ville à cocher sur notre to-do-list... 3 jours à Hué et on n'a même pas vu les tombeaux ! Qu'est-ce qu'on a foutu ?

Je ne caricature même pas.


Des gens curieux de découvrir un pays, de prendre le temps de la rencontre, de rester plusieurs jours dans un coin pour bien s'en imprégner, heureusement il y en a encore. Mais ils ne s'appellent pas (plus) backpacker. Je ne sais même pas s'il y a un terme pour les dénomer. Ceux que je connais n'utilisent pas les réseaux sociaux.

Il n'y a pas longtemps, je préparais un voyage à Taïwan. J'ai échangé sur un forum avec une personne qui était dans la même situation que moi. J'ai abordé le sujet de la location de voiture. Mais voilà, elle, m'a-t-elle fait remarqué, elle, elle ne loue pas de voiture, elle veut être au plus près des habitants, elle. Sous-entendu pas moi.
Je suis rentrée de Taïwan maintenant. Grâce à notre voiture, nous sommes allés dans des coins où les bus ne vont pas, et on s'est fait invités 2 fois à manger chez des gens. On est allés dans des vallées perdues où on n'a vu aucun blanc. CQFD.

En Europe on a toujours une voiture (hors grande ville). D'abord parce qu'on aime la rando, et que c'est indispensable pour aller aux points de départ. Et puis parce qu'on vise surtout la campagne et la montagne, et que les transports en commun y sont peu développés (sauf en Suisse, où on a pu faire une jolie rando à skis de quelques jours en utilisant les bus postaux).

Notre meilleur passeport : le sourire et le plaisir de papoter. Les locaux nous donnent ainsi plein de petits conseils... Comme moi je fais par chez moi avec certains touristes rencontrés... mais pas à tous !


Avant c'est vrai qu'on n'avait que les guides papier. Pas d'internet. A l'époque je voyageais seule, j'avais beaucoup de temps, donc je ne préparais rien à l'avance, sauf billet avion ou train, et encore ! J'avais la carte 12-25 ans SNCF, le billet prem's à 10 € n'existait pas. L'avion j'étais pas très riche, je l'ai pris pour passer 2 fois 6 mois de stage en Chine (et une fois sur place, c'était l'AVENTURE !), ou pour aller voir de la famille eu Europe ou USA. Le reste des voyages, c'était train, et stop en montagne. J'ai beaucoup improvisé, mais c'est facile quand on est une fille et qu'on a 20 ans. Je m'en foutais de voyager 24 heures ou plus dans un train chinois en "assis dur". Avec des enfants, c'est moins rigolo...
Faire du stop à 4 c'est pas pareil ! Payer 4 billets plein pot, c'est pas pareil non plus !

Aujourd'hui certains voyages que j'organise sont très planifiés longtemps à l'avance (ne serait-ce que le billet d'avion 2 à 3 fois moins cher... x4 personnes...). Je n'aime pas passer du temps à chercher où me loger dans les grandes villes, je préfère réserver en avance aussi. Je regarde les horaires des musées, grâce à internet il y a plein d'expériences de plein de personnes qui ont parfois de très bonnes idées. Ou je demande à des gens qui connaissent des gens qui... (c'est comme ça qu'on a fait une super balade en bateau à Paris en remontant toutes les écluses de la Seine à la Villette, bien plus rigolo que le bateau mouche !). Donc tout ça prend du temps. Et puis certaines chouettes expériences doivent être réservées longtemps à l'avance car places limitées.

Après sur place, on a toutes les cartes en main, et on se décide en fonction de multiples paramètres : la météo, les conseils des gens rencontrés sur place, notre envie du moment... Mais dans ma hotte, j'ai plein d'idées, beaucoup plus que celles du guide papier !!!
Lequel guide sert toujours de trame au début pour défricher une destination.
Mais il est loin d'être suffisant.
Le présent forum du routard est une mine pour certains voyages.
Même pour un week-end à 2 heures de chez moi je vais y piocher des idées (n'est-ce pas Frédégonde ? Mes quelques jours dans le Gard ont été super !).

On ne peut pas non plus généraliser chaque voyage. L'été on part au frais en montagne, on se prend un appart, et on rayonne autour. On a les cartes de rando, on passe à l'office de tourisme pour des visites, on discute avec les voisins, les commerçants, et on adapte selon nos envies au jour le jour. Très simple à organiser.
Je suis abonnée à la newsletter de quelques endroits où on va régulièrement - auparavant, on recevait des brochures papier, c'est la seule différence.

Pour les vacances avec vol en avion, pour des questions de coût je m'y prends presque toujours longtemps à l'avance. Idem pour la location de l'appart et la voiture sur place. Après, j'ai des mois pour préparer tranquillement le voyage. C'est comme ça qu'on s'est retrouvés 15 jours à Tenerife pendant une tempête de plusieurs jours, et qu'on a quand même pu faire plein de choses, car on avait plein de plans B - seules 3 visites réservées en avance, et on a bien fait ! Si on s'en était tenu au guide papier et au réseau local de bus, les vacances auraient tourné au fiasco.... les plans B ne sont pas dans ces guides... et les meilleurs plans A non plus !


Là je prépare des vacances en Crète, en rando. Exceptionnellement on ne louera pas de voiture, car on part d'une ville pour revenir à une autre en traversant à pied sur plusieurs jours. Et comme on ne sait pas jusqu'où on ira à pied, ni la météo, et bien on ne réserve rien. A priori c'est jouable (merci le forum du routard !).
Ca nous rappellera nos voyages d'antan... la différence c'est que grâce à internet, on aura quelques idées d'endroits où dormir testés récemment par des forumeurs (ici présents), et que je peux commander mes cartes de rando crétoises et les étudier avant de partir. Mais c'est sur place, au jour le jour, que se prend la décision d'aller plutôt à l'endroit A que B. Comme avant.

Le truc très pratique aussi qui n'existait pas avant : Google translate. Plus efficace que les petits guides de conversation papier... on ne peut pas apprendre toutes les langues du monde, et on a parfois des situations plutôt incongrues à traduire ! Par exemple, je parle un peu mandarin, suffisamment pour me débrouiller au resto ou en déplacement, mais je suis incapable d'expliquer les règles du jeu colin-maillard... grâce à google translate, on a passé un chouette après-midi avec des taïwanais qui voulaient y jouer avec nous !

Ah oui, on emmène nos enfants en voyage, car sinon elles sont jalouses !!! Et puis elles s'entendent bien avec nous, alors que moi avec mes parents... j'aimais bien aller en colo, et plus tard dès 15 ans je vivais ma vie pour les vacances, sans eux, jeune fille au pair et montagne avec des amis, puis travail en montagne l'été ensuite.
Problème de voyager avec ses enfants : ça coûte plus cher, et on met déjà de côté pour leurs études plus tard car elles parlent de Londres, Taipei, Hong-Kong, Santa Cruz de Tenerife, ...


YiLian

PS : des valises format cabine, c'est vachement pratique aussi !









Re: souvenir

Signaler
yilian4
Il y a 4 jours
,,
envoi d un telex en chine pour donner des nouvelles 




Ca me rappelle les 3 semaines que j'ai passées au Tibet en 2001 : pas de téléphone, pas d'internet. A la fin de l'expé mon chef a insisté pour que j'appelle mes parents avec notre téléphone satellite (de secours), car il avait peur que mes parents s'inquiètent pour moi. C'était très gentil de sa part, j'étais la seule femme et seule étrangère (expé chinoise). Mais honnêtement, je ne voyais pas l'intérêt de réveiller mes parents à 3h du matin, et j'étais persuadée qu'ils n'étaient pas inquiets - d'ailleurs ils ne l'étaient pas du tout !
Bon, ils étaient quand même contents d'entendre ma voix, ça faisait 2 mois qu'ils ne l'avaient pas entendue !

Bon, sinon, n'oubliez pas qu'il reste plein de coins en France sans 4G ni réseau téléphonique... Ardèche, sommets alpins, etc...

Voyage Communauté Routard

Bons Plans Voyage