Forum Islande

Compte rendu de 5 jours en Islande fin novembre

1 réponse

Dernière activité le 27/11/2018 à 07:34 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
petit1071
Le 27 novembre 2018
Bonsoir à tous 

Je souhaitais faire un petit retour ici de 5 jours passés en Islande et en famille du 20 au 25 novembre 2018. Je vais essayer d'être la plus factuelle possible afin que vous puissiez trouver des infos utiles sur un voyage au début de l'hiver.

Détails pratiques :
- Compagnie : Icelandair : rien à dire. Avion neuf, siège aussi confortable que peut l'être un siège en éco, une petite bouteille d'eau par personne distribuée gratuitement à l'entrée de l'appareil et une boisson offerte pendant le vol. Un bagage cabine (10kg max) et un petit sac autorisé par personne. Grands écrans mais pas de films en français (en tout cas sur un transatlantique). Si le vol est plein ils commencent par chercher des volontaires pour enregistrer leur bagage en soute gratuitement et si pas assez de volontaires, il y a une personne chargée de juger à l'oeil et avec un gabari la taille du bagage à main. Si hors format ou trop volumineux, il ira en soute gratuitement.

- Location de voiture: Après plusieurs lectures de blogs et compte rendu, nous avons reservé un Dacia Duster chez Blue Car rental. Bon acceuil, aucun forcing pour prendre en plus l'assurance sable et cendre ou pour racheter les franchises. Passage très rapide au check in. Véhicule avec beaucoup de km (107 000) et quelques bosses mais toutes avaient été pré renseignées sur le contrat. Prise de caution (mais non débitée) sur notre carte de crédit et c'est tout! Aucune mauvaises surprises au retour. Check out facile, pas de surcharges ou pas de prélevement indus. Le montant est conforme à ce que j'avais entièrement prépayé.
Maintenant est ce qu'un 4*4 était utile? pas sure.... On a eu un super temps tout le séjour (pas de pluie ou de verglas ou de neige ou de vent) et on est resté sur la route 1 exclusivement. Mais ça c'est retrospectivement! quand j'ai fait la réservation au vu de ce que j'avais lu sur le temps, je voulais un véhicule costaud (pour le vent) et qui tienne la route....
Gros bénol sur le prix de l'essence cependant. Venant des US, on a eu un choc quand il a fallu payer prés de 1.62 euros (1.84 dollars) le litre de diesel! Cela m'ammène à penser que pour un couple qui vient passer un grand week end en Islande et reste baser à Reykjavik, il vaut peut être mieux acheter des excursions en petits groupes. Cela reviendra moins cher sans le soucis de la conduite en hiver. Le calcul n'est évidemment pas valable en famille et si on souhaite faire de l'itinérant.
Pour nous voyageant en famille (à 4 dont 3 adultes car au dessus de 16 ans votre ado paiera un tarif adulte/ 14 ans pour le blue lagoon) le calcul est vite fait. La voiture reste quand même plus économique.

Pour ceux qui souhaiteraient se rendre à Reyjavik depuis l'aéroport sans louer de voiture, il existe un bus qui fait une liaison express Ville - Aeroport pour moins de 20 euros l'aller.

- Logement : nous avons fait le choix de rester baser à Reykjavik car nous restions peu de temps, nous n'étions pas certains de ne pas avoir de tempete de neige ou autre impondérables météo lié à l'hiver. Nous voulions donc rester près de la ville pour avoir un plan B et choisir nos visites en fonction de la météo. Avoir son propre appart permet aussi de se faire à manger et donc d'économiser énormement sur les restaurants qui  sont un sacré budget à 4!. De plus dans mon calcul, il fallait jongler avec des journées reduites en heure d'ensoleillement. Nous avons donc pris un solide petit déj à l'américaine (salé et sucré : un vrai repas), des sandwitch et des barres de céréales à avaler en route et un diner plus tôt le soir une fois rentré à l'appartement... Ca a très bien marché! On a du dépenser moins de 100 euros pour toute la durée du séjour en nourriture hors restaus. On a fait nos courses chez Bonus (une chaine discount). Il y en a vraiement partout! Il ne faut pas hésiter à demander de l'aide pour se repérer dans les rayons. Les islandais parlent tous très bien anglais et sont ravis de vous renseigner et de vous aider!.
Donc nous avions reservé un logement sur Airbnb avec 2 chambres et un grand salon pour environ 600 euros les 4 nuits.

- La météo: on a eu beaucoup de chance : 5 jours de beau temps, pas une goutte de pluie mais bien ventu à Vik sur la plage de sable noir. Le temps est vraiement une question de chance en Islande. Plusieurs personnes nous on confirmé que le week end avant il avait plus 3 jours sans discontinuer.

- Les aurores boréales : booouh!! Pas vu malgré un ciel bien dégagé. Le soir de notre départ par contre il parait qu'il y en eu pleins!

- la durée d'ensoleillement : lever du soleil à 10h et coucher vers 16h00. Mais le ciel commence à s'éclaircir vers 9h et il n'a fait noir que vers 17h.
Du coup il était facile d'assister au lever et coucher de soleil :-). On a bien géré notre temps. Je vous en dis plus sur le programme des journées.

- Le programme
J1 : Arrivée 6h du matin dans un noir complet et en plein décallage horraire, il a fallu gérer. Passage des douanes très rapide, Check in facile pour la voiture et route pour Reykjavik. J'avais repéré Sandhorst café qui était bien noté et qui ouvrait à 6h30. Parfait pour un petit déjeuner. Très bonne patisserie/croissanterie dans un cadre chaleureux avec baquettes confortables. Voiture garée sur le parking de l'université en face de l'église principale (gratuit). Pour éviter l'effet zombis errants dans une ville inconnue, j'avais reservé un tour guidé VIP à pied avec Citywalk Reykjavik  . Pourquoi VIP? petit groupe, plus long, et degustation de spécialités locale à la fin du tour. Le même organisme propose des visites entièrement gratuites. Super guide, très drôle, très au courant de l'histoire de l'île et la ville. Je ne peux que recommander ce tour! Et dans un anglais très facilement compréhensible.
Ensuite check in de l'appart, courses au Bonus, apéro pour essayer de rester éveiller le plus longtemps possible, repas mais à 21h tous le monde va se coucher.

J2 : le cercle d'or sous un soleil magnifique. On verfie la météo sur en.vedur.is, les routes sur road.is et départ 9h après le petit déjeuner. On verra le soleil se lever sur le parc de Thingevellir et son lac! magnifique!On aura le temps pendant cette journée de faire la parc, l'aire de Geysir puis Gulfoss et Selfoss avant de rentrer tranquillement sur Reykjavik au coucher de solei et tout ça en prenant notre tempsl. Personne n'a le courage de faire un arrêt trempete au secret lagoon et l'effet douche "quequette à l'air" avant de se baigner à refroidi mes pudiques ado! Peu de monde sur ces sites mais je n'imagine pas la foule en été! Apéro puis repas à l'appart avant de ressortir pour espérer appercevoir les aurores boréales. J'avais reservé une "croisière" avec Reykjavik's Sailors car j'avais eu un coupon sur le net. Au final on a été re routé sur une autre compagnie. Gros bateau, guide soporifique et surtout aucune aurores boréales. Le tour s'est terminé à 23h00. On a fini au radar pour aller se coucher explosés de fatigue. J'avais reservé ce jour là car possibilité de repbooker gratuitement les jours suivants si aucunes aurores boreales ne pointaient ses lumières (à défaut de nez). Au final aucun des soirs où on était n'a été fructueux!

J3 : Lever très tôt car direction Vik et le sud. J'avais reservé une marche sur le glacier (Glacier discovery) de Solhelmajokull avec Icelandic Mountain Guide à 10h30 (avec rendez vous 10h à la guerite des guides). Donc Lever 6h30 (très dur), petit déj, départ 8h et arrivée juste à l'heure. Mais que c'est beau! que ça vaut le coup! même si le glacier se reduit comme peau de chagrin chaque année et que sa couleur blanche est par endroit teinté de noir dû aux cendres déposées par la fameuse eruption de 2010. La ballade dure 2h30 sous un beau soleil et une température de 3-4°C puis nous prenons la route pour lsa plage de sable noire de Renysfjara (le seul endroit où on aura vraiment eu du monde et un vent à décorner les boeufs) avec un arrêt photo à Dyrholaey avant pour admirer la superbe arche marine. Nous finissons la journée par un petit arrêt à Vik pour "voir". Au retour arrêt photo à la cascade de Skogafoss mais la nuit est quasiment là. On decide alors de rentrer en zappant la cascade de Seljalandfoss mais on peut quand même appercevoir ce que je pense être le volcan Eyjafjallajokull au loin (celui responsable du blocage aerien de 2010). Retour dans la nuit noire sur Reykjavik. Arrivée 18h30, apéro, repas et dodo! A ce stade là on a dépassé l'état de zombie mais on est ravi d'être là!

J4 : journée tampon. Encore un soleil magnifique! On a un programme leger pour pouvoir se remettre de tout ça. Et en effet on décolle à 11h, direction le tunnel de lave de Raufarholshellir sur la péninsule de Reykjanes. Visite guidée obligatoire mais guide très sympa et visite très instructive. Les couleurs à l'interieur de la grotte à la lumière des frontales sont etonnantes et envoutantes. La viste dure 1h dont quasi la totalité de l'heure dans la grotte qui est vraiemnt à 2 mètres de la guérite des tickets. Puis visite au petit site géothermal de Saltun et au lac Kleifarvatn. On passe au milieu de champs de lave volcaniques. Ca à un petit côté surnaturel.... Le soleil commence à décliner quand nous décidons de passer notre dernière soirée à Reykjavik ou du moins d'aller prendre un café dans la ville. Finalement on ira manger dans un restaurant près du port.
Pas une journée exeptionnelle mais l'Homme en avait assez de conduire, on était tous un peu décallés et on avait besoin de se poser... donc bien pour nous

J5 : le jour du départ. Check out 11h et avion 16h . Juste le temps de faire des petits achats souvenirs à Reykjavik, de prendre un encas rapide chez Sandhorst et il est temps de rendre la voiture. C'est un gros bazard à l'aéroport. Les personnels sont débordés, les queues interminables et c'est de justesse que nous arrivons à la porte d'embarquement. Bien le prendre en compte.. prévoir au moins 2h de marge avant d'embarquer... ca n'a pas été de trop pour nous!
Petite astuce: si vous voulez acheter un pull islandais tricoté sur l'île avec la laine du pays sans que ca vous coute un rein, aller l'acheter au Flea market (marché au puce) sur le port. Vous trouverez des tricoteuses qui vendent les pull neufs à 120/150 euros au lieu de 170/200 dans la coopérative locale. Ca vaut le coup.Mais surtout dites vous qu'un pull à moins de 130 euros c'est soit qu'il est fait en Chine avec des machines (certes avec de la laine d'Islande) ou tricoté à la main mais en Europe....

Voila. J'espère que ce compte rendu vous aura éclairé et vous aura donné envie de découvrir ce merveilleux pays!


Sophie qui essaie de se remettre du décallage horaire dans l'autre sens!










Re: Compte rendu de 5 jours en Islande fin novembre

Signaler
boncampeur
Il y a 3 mois
Merci Sophie pour ce retour bien détaillé.

Bons Plans Voyage Islande

Voyage Islande

Services voyage