Forum Voyages en famille

Vacances prolongées avec des enfants hors vacances scolaires, c'est possible ?

8 réponses

Dernière activité le 30/11/2018 à 09:57 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
CJill1980
Le 15 novembre 2018
Bonjour,

J'aimerais avoir des témoignages de personnes qui sont partis hors vacances scolaires avec des enfants et surtout pendant assez longtemps (plusieurs mois) car je pars à l'étranger en Janvier avec mes 2 enfants pendant un peu plus de 2 mois. Ils sont à l'école élémentaire. 

Je compte prévenir l'inspection académique ainsi que prendre rdv avec la directrice en expliquant un voyage exceptionnel pour un bain linguistique, ouverture d'esprit, cotoyer d'autres cultures etc...

A la base, nous devions partir plus longtemps avec un visa de travail mais finalement, nous ne pouvons pas pour raisons familiales alors nous partons en touriste (Inde et Austalie).

Je crains quand même d'avoir des soucis avec l'inspection académique ou même l'école car visiblement les absences sont prises très au sérieux (ce que je comprends). Surtout que ce n'est pas comme-ci nous partions 1 année scolaire complète. 

Qui aurait une expérience similaire ???

Merci d'avance de vos témoignage.
Jill. 

Re: Départ prolongé hors vacances scolaires

Signaler
marie_31
Il y a 1 année
je t ai envoyé un MP 

par contre ce qui me gene un peu c'est que tu as deja tout organisé sans avoir reglé le probleme scolarite 

perso je verifais d abord que c'etait OK avec l ecole avant de me lancer 

mis devant le fait accompli pas sur qu ils apprecient 

de plus si j en crois tes anciens messages tes enfants ont 6 ans ? ils sont au CP 
si oui c'est pas la meilleure année pour partir et surtout en janvier 


Re: Départ prolongé hors vacances scolaires

Signaler
yilian4
Il y a 1 année
Salut, 
Je l'ai fait 5 semaines en mai, classes grande section et Cm2 pour mes 2 enfants.
Mais : 
- maîtresses et directrices prévenues et rencontrées dès le mois de septembre
- excellents résultats scolaires de l'aînée (saut de la classe de cm1)
- enfants très sages et obéissants (confiance des maîtresses)
- projet pédagogique étayé (différent de simples vacances)
- demande des maîtresses de faire un exposé solide au retour (qui a été fait, et c'est du boulot)
- travail régulier pendant le voyage (surtout pendant les heures de transport)

Je rejoins Marie : janvier en CP ce n'est pas idéal, sauf si tes enfants savent déjà lire ET écrire.
Rater l'école en avril mai juin c'est plus simple (un collègue a fait rater ces 3 mois à ses enfants, aucun soucis en fin d'année, ils ont récupéré pendant l'été).
De plus ne pas en avoir parlé aux maîtresses plus tôt n'est pas très fin diplomatiquement.... Les enfants vont passer 5 ans dans cette école avec cette étiquette...
Avec des arguments béton c'est possible de rattraper le coup sans se mettre les maîtresses à dos, mais c'est très personne dépendante. 

Une collègue avait fait rater 3 mois de CP à sa fille, mais c'était pour travail humanitaire. La grand-mère était venue aussi pour donner des cours à la petite pour qu'elle ne soit pas en retard au retour en mars. Gros travail en amont avec la maîtresse (méthode à utiliser, programme prévu, etc...). 
Ça s'est très bien passé au retour, mais ça s'anticipe. Surtout pas d'improvisation ou de mise devant le fait accompli au moment du départ.

Jamais entendu parler de prévenir l'inspection académique. 
Ce n'est pas l'école qui est obligatoire, mais l'instruction.
Cependant, une maîtresse peut alerter l'inspection académique si elle l'estime nécessaire pour un enfant. Et heureusement !

Re: Départ prolongé hors vacances scolaires

Signaler
marie_31
Il y a 1 année
Jamais entendu parler de prévenir l'inspection académique. 

ben normalement s il y a un controle à l ecole lors d une inspection par ex 
il faudra justifier l absence et la mise en place d une procedure " d instruction en famille "
 d ou theoriquement la lettre 

perso pour des "petites " absences la fameuse lettre retsait dans le bureau du directeur au cas ou 

il n y a que lors de nos 6 mois en TDM que nous l avons declaré à l inspection academique 
nopus avons alors ete copnvoyé par une assistante sociale avant  d avoir une reponse positive 
ils voulaient s assurer que nos enfants ne seraient pas "desocialiser" pendant 6 mois 

Re: Vacances prolongées avec des enfants hors vacances scolaires, c'est possible ?

Signaler
Chlea
Il y a 1 année
bonjour,

voici ce qu'on peut lire sur le site du ministère de l'éducation nationale concernant l'obligation scolaire.

Peut-on autoriser des enfants à partir en vacances avec leurs parents pendant le temps scolaire ?L'assiduité aux enseignements obligatoires prévus à leur emploi du temps est un des devoirs des élèves. Les vacances prises par les parents en dehors des congés scolaires fixés par le calendrier scolaire national ne constituent pas un motif légitime d'absence. En effet, il n'est pas possible d'envisager des vacances "à la carte", qui pertuberaient le fonctionnement de la classe et nuiraient à la scolarité. Qui est le personnel d'éducation référent ?La loi n° 2013-108 du 31 janvier 2013 met en place, en cas de persistance du défaut d'assiduité, une procédure d'accompagnement des parents d'élèves centrée sur l'établissement d'enseignement scolaire. Un personnel d'éducation référent est désigné pour assurer un suivi régulier des mesures mises en œuvre et de l'évolution de la situation de l'élève. 
Dans le premier degré, un personnel d'éducation référent est désigné lorsque l'enfant a manqué la classe sans motif légitime ni excuses valables au moins quatre demi-journées complètes dans une période d'un mois. Il s'agit principalement de l'enseignant de la classe.
Quelles sont les sanctions pénales encourues en cas de manquement à l'obligation d'assiduité scolaire ?
Lorsque, à l'issue de toutes les tentatives de remédiation et de dialogue avec la famille et l'élève, l'assiduité n'a pas été rétablie, la mise en place d'une procédure de sanctions pénales constitue l'ultime recours pour mettre fin à une situation d'absentéisme persistant. L'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale peut saisir le procureur de la République qui jugera des suites à donner : amende prévue pour les contraventions de la 4e classe conformément à l'article R. 624-7 du code pénal ou, pour les cas les plus graves qui peuvent être assimilés à une carence éducative de la part des parents, jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende conformément à l'article 227-17 du code pénal


Re: Vacances prolongées avec des enfants hors vacances scolaires, c'est possible ?

Signaler
CJill1980
Il y a 1 année
Oh la la la la!!! Ca va ça va!!! Don't worrry be happy!!!

Merci pour les infos mais depuis, le thème de ma discussion a changé :
Ce n'est plus des vacances prolongées mais "enfant qui suit ses parents en déplacement".

Nous devions partir pour plus longtemps avec un visa de travail mais certains facteurs familiaux font que nous partirons moins longtemps.

Tout va bien!!!

Et nous sommes en démocratie. On a encore le droit de prendre ses enfants et de les emmener faire un tour du monde!!! 

Ben oui, y'en a qui ont de la chance! Et heureusement! Moi, je me la donne cette chance et je veux la donner à mes enfants! 

Vous pourrez dire tout ce que vous voudrez mais rien ne vaut la découverte du monde! ABSOLUMENT RIEN!

L'école est un moule à saucisses! Vive les Montessori et Freinet!!! Et à bas les autres!!!

Ouh ouh ouh ouh ouh et vive les ha ha ha ha ha...il faut rire plus souvent!!!

Allez ciao

Re: Vacances prolongées avec des enfants hors vacances scolaires, c'est possible ?

Signaler
yilian4
Il y a 1 année
Vous êtes un peu difficile à suivre. Vous avez dit dans votre premier message que vous partez 2 mois en touriste car pas possible d'obtenir le visa de travail.
Et là vous dites finalement "enfant qui suit ses parents en déplacement". Manque de cohérence tout ça...

Montessori et Freinet, ça ne veut pas dire "fête du slip on fait ce qu'on veut". C'est également structuré. Idem pour l'instruction à la maison (ou en tour du monde, ou en longue maladie). Même un "surdoué" doit travailler pour apprendre (beaucoup moins qu'un autre, mais travailler un minimum quand même).

Je fais TRES souvent rater des jours à mes enfants pour des vacances (ou RV médicaux). Je le présente comme tel aux maîtresses et différents profs (pas de mensonges, de la CONFIANCE). Comme mes enfants suivent sans problème au retour ils ne posent plus de questions (sauf : "tu nous raconteras au retour !"). L'exposé de retour quand il a lieu est l'occasion pour les instits d'aborder une partie du programme scolaire de manière plutôt ludique. Elles rebondissent toujours dessus (ex: voyage à Lanzarote : étude des volcans pendant toute la semaine les après-midis après l'exposé de ma fille, à la demande des enfants de sa classe, l'instit a suivi la demande des enfants).

Mais pour que ça fonctionne, il faut être rigoureux et se tenir aux programmes à suivre. Si l'enfant est largué au retour, il y a risque de décrochage scolaire ensuite. Et on peut penser ce qu'on veut, pour l'instant, en France, qu'on le veuille ou non, sans diplôme l'insertion professionnelle est très difficile.


Ce n'est pas parce qu'on apprend plein de choses EN DEHORS de l'école qu'on n'apprend pas non plus DANS l'école.
Rien ne vous empêche de faire les liens entre l'apprentissage scolaire et ce que vous voyez en dehors... (y compris en France, pas besoin d'aller à l'autre bout du monde).
Exemple typique: le calcul. Ca peut paraître abstrait. Mais faites compter les pièces et la monnaie à vos enfants au marché, en allant à la boulangerie, et ils se mettront à comprendre à quoi ça sert les maths. Evidemment chez carrefour c'est pas trop le lieu.
Des exemples comme ça il y en a à la pelle... y compris plus tard quand ils étudieront les logarithmes et autres fonctions...


On est bien d'accord que les programmes scolaires doivent être améliorés, mais râler ne sert pas à grand chose, autant agir. Je passe mon temps tous les jours à faire les liens entre ce que mes filles ont appris à l'école et l'application dans la vie de tous les jours.

Autre exemple : la grande se plaint hier à table d'un poème de Victor Hugo long et difficile à apprendre ? On lui explique qui était ce grand homme ("on ouvre une école, c'est fermer une prison"), on lui parle de sa vie, de ses combats, de sa fille noyée, du magnifique poème "demain je partirai" (ce n'est pas celui-ci qu'elle doit apprendre). Du coup après le repas elle est allée apprendre sa poésie. En entier, alors qu'il fallait juste faire la moitié cette semaine. Elle la savait le soir. Motivée, elle apprend vite. Elle a comprit pourquoi ça pouvait être intéressant d'apprendre cette poésie.
Sinon, apprendre une poésie ou l'annuaire téléphonique, c'est pareil !


L'instruction, l'éducation, c'est apprendre à réfléchir aussi.
Comme c'est très instit-dépendant (ou prof-dépendant), au-delà des programmes, nous on supplée. Quand je fais rater 4 jours à mes enfants fin juin pour aller dans le Gard, bien sûr on va se baigner dans des petites rivières, mais on visite aussi les arènes de Nïmes : cours d'histoire pratique. On en parle au retour encore dans la voiture. Du coup quand les romains sont au programme, ça parle à mes enfants, et ils apprennent sans effort.

On peut aussi parler des implications politiques, des combats du 19ème pour l'accès à l'école pour tous les enfants (initialement pas pour l'instruction des masses populaires, mais pour éviter les problèmes d'épidémies qui touchaient toutes les classes sociales... ). Et rappeler la chance qu'on a en France tout de même... Au Vietnam quand on a visité des écoles dans les montagnes, mes filles ont bien mesuré la chance qu'elles avaient...


Donc oui il y a des choses , et même beaucoup , à améliorer en France concernant l'éducation scolaire. Mais ne rejetez pas tout en bloc. Si tout le monde retirait son enfant de l'école, ça donnerait quoi ? Imaginez un peu ! Ca doit se faire en concertation avec l'école quand on part en voyage hors vacances. Quand je vois des populations (nées en France) qui ne savent ni lire ni écrire car refus en bloc de l'école, ça pose quand même question en France au 21ème siècle... Donc ça me paraît sain que dans la Loi, il soit inscrit un suivi des enfants pour s'assurer de leur instruction (qui, je le répète, peut se faire ailleurs qu'à l'école... instruction obligatoire, pas l'école).
C'est plutôt rassurant, non ?


Enfin, j'ai l'impression que la plupart des instits sont plutôt conciliantes. Si vous leur montrez un projet cohérent, pas de raison qu'elles se braquent ou vous tentent de vous dissuader. Au contraire, elles vous aideront (conseils pour les enfants, programme à suivre, les points sur lesquels insister, implication de la classe éventuellement, etc...).
Je connais plusieurs personnes autour de moi qui sont parties un mois ou plus, ça s'est toujours très bien passé... préparé en concertation AVEC les équipes enseignantes. Pour notre part, 2 ou 3 RV avec les instits en 8 mois, puis 1 exposé au retour du Vietnam. Pour les petites vacances, juste une petite discussion à la sortie des classes +/- 1 exposé parfois.

Je connais même une éleveuse qui a ses chèvres l'hiver en Ardèche, et le reste du temps dans les Hautes-Alpes. Les enfants changent d'école 2 fois en cours d'année pour suivre le troupeau... Les instits des 2 écoles travaillent ensembles, aucun problème de scolarité des enfants. Pourtant 2 régions différentes. Vous voyez, il y a plein d'instits ouverts. Mais il faut qu'en face, le parent montre qu'il tient la route, n'est pas braqué d'emblée en pensant qu'il se fera jeter par l'école ou que l'école est nulle... bref, qu'il soit ouvert et conciliant, y compris dans son propre pays...
Ecrire que l'école est un moule à saucisses n'aidera pas à la concertation...


Bons préparatifs de voyage. J'espère que vos enfants trouveront matière à enrichir également leur classe à leur retour.

YiLian


Re: Vacances prolongées avec des enfants hors vacances scolaires, c'est possible ?

Signaler
Chlea
Il y a 1 année
,, Oh la la la la!!! Ca va ça va!!! Don't worrry be happy!!!

Merci pour les infos mais depuis, le thème de ma discussion a changé :
Ce n'est plus des vacances prolongées mais "enfant qui suit ses parents en déplacement".

Nous devions partir pour plus longtemps avec un visa de travail mais certains facteurs familiaux font que nous partirons moins longtemps.

Tout va bien!!!

Et nous sommes en démocratie. On a encore le droit de prendre ses enfants et de les emmener faire un tour du monde!!! 

Ben oui, y'en a qui ont de la chance! Et heureusement! Moi, je me la donne cette chance et je veux la donner à mes enfants! 

Vous pourrez dire tout ce que vous voudrez mais rien ne vaut la découverte du monde! ABSOLUMENT RIEN!

L'école est un moule à saucisses! Vive les Montessori et Freinet!!! Et à bas les autres!!!

Ouh ouh ouh ouh ouh et vive les ha ha ha ha ha...il faut rire plus souvent!!!

Allez ciao


 
bonsoir,

je ne voulez en rien vous vexer ou porter un jugement sur vos projets mais juste répondre à la question que vous posiez en titre "vancances prolongées est-ce possible?" et vous informer sur ce que dit la loi. Je voulais simplement me rendre utile...

La prochaine fois je m'abstiendrai vu l'aimabilité dont vous avez fait preuve.

bonne préparation de vacances quand même.

Re: Vacances prolongées avec des enfants hors vacances scolaires, c'est possible ?

Signaler
CJill1980
Il y a 1 année
Il n'y a pas de problème! Désolée, je trouvais votre message très alarmiste! Mais je comprends que vous avez fait un copié-collé des lois en vigueur et que vous n'avez pas voulu m'intimider outre mesure!

Merci pour les infos!

Bons Plans Voyage

Voyage Vacances en famille