Forum Japon

Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

18 réponses

Dernière activité le 06/11/2018 à 01:58 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Travelcaps
Le 05 novembre 2018

Dates du voyage : 20 septembre 17 - 17 octobre 7


C'est toute seule, sac au dos que je suis partie au Japon au début de l'automne 2017. C'est un voyage dont je rêvais depuis toute petite, j'ai attendu d'avoir trois semaines bien pleines pour pouvoir en profiter. Je dois dire que j'ai été comblée au-delà de mes attentes. C'est un pays d'une beauté et d'un raffinement à couper le souffle. J'ai été émerveillée de tout ce que j'ai vu. La société japonaise possède vraiment une culture à part,  mais que j'ai trouvée pour ma part rigide et archaïque, aux antipodes de la modernité qu'on nous vend en Europe. Cela dit, partout j'ai été reçue avec la plus grande attention et la plus grande gentillesse, on devrait bien s'inspirer des Japonais et de leur sens incroyable du service ici en France pour accueillir les touristes!
Aucun problème pour voyager seule. Je ne me suis jamais sentie autant en sécurité en voyage!
Clairement, un voyage à faire au moins une fois dans sa vie.
Voici pour mon avis général, volontairement très bref et un peu caricatural, car il y aurait tant à dire…
j'ai mis du temps à coucher mon témoignage sur papier, et je suis à peine en train de publier mon voyage en récit et en photos ici sur mon blog.
J'ai maintenant un autre rêve : y retourner!


En espérant que le récit vous aidera à préparer votre voyage, je suis à votre disposition pour répondre à toutes vos questions n'hésitez pas!


 Climat
Je suis arrivée juste après le dernier typhon de la saison, j'ai été plutôt chanceuse! Quelques jours de grosse pluie au début de mon séjour. Une grosse pluie au Japon, c'est un euphémisme : en trois secondes vous êtes trempés jusqu'aux os et vos baskets font flip flop. Heureusement, vous pourrez acheter dans tous les konbinis les fameux parapluies en plastique transparent à 100yens, les seuls capables de résister à de tels déluges.
Au-delà de ça, des températures très agréables autour de 20-25 degrés l'après-midi, voire même plus à Kyoto, un peu moins dans les Alpes japonaises.
Bref, j'ai trouvé que c'est une saison agréable pour aller au Japon, pas trop de touristes (sauf sur la Golden Week chinoise, EVITER), quelques timides couleurs d'automne et encore du feuillage vert pour les jardins (mais du coup pas de fleurs). L'avantage aussi, c'est que j'ai pu réserver des petites pensions de charme très demandées en planifiant seulement une semaine avant. 


 Transport
Le meilleur moyen pour se déplacer, c'est assurément le train. Efficace, rapide, ponctuel… un vrai bonheur!
Si vous vous déplacez beaucoup, le Japan Pass sera quasiment indispensable : voyage en train en illimité pendant 5,10 ou 15 jours sur le réseau JR ou Tokkyu, à l'exception de certains shinkansen ultra rapides. Je suis allée le faire faire en 15minutes chrono à l'agence Vivre le Japon, rue Sainte Anne à Paris, sans rendez-vous. Sinon on peut le faire faire par Internet mais il faut prévoir un petit délai et j'étais à l'arrache :)
Ensuite, il faut aller activer le pass à un guichet spécifique dans certaines gares JR.
Pour voyager avec le JR Pass, deux solutions : vous pouvez monter dans n'importe quel train sans réserver, mais seulement dans les wagons non réservés. Pour être sûrs d'avoir une place assise, il faudra réserver ses billets au guichet. C'est très simple!
Mais calculez bien, il y a plein d'autres passes de train en fonction des régions que vous visitez, qui peuvent être plus rentables. Par exemple, le Kansai Pass, beaucoup moins cher. Il vaut peut-être mieux acheter plusieurs petits passes que le Japan Pass.
Pour la région de Kyoto, le pass est en revanche inutile, il ne marche pas car ce n'est pas la même société qui s'occupe des trains.
Je recommande également d'acheter une carte PASMO, qui vous sert à payer tous types de déplacement + payer dans les konbinis.
Attention : hors JR Pass, pour voyager vous devez payer 1. le prix du trajet + 2. le prix de la réservation. Sur certains trains, on peut voyager avec juste le billet sans résa, sur d'autres la réservation est obligatoire. c'est un peu compliqué à comprendre mais après tout devient simple!


 Budget
En termes de niveau de vie, 1€=100yen. Niveau taux de change, en septembre 2017 on était plutôt à 1€=130yens, donc très favorable pour nous en termes de pouvoir d'achat!
Je rêvais depuis si longtemps de ce voyage que je ne me suis privée de rien: j'ai choisi de beaucoup me déplacer dans le pays, et voyageant toute seule l'hôtellerie revient vite très cher. Je dirais que mon budget global pour 3 semaines a été d'environ 3000€ tout compris (avion, hôtels, transport beaucoup de shopping). Ce qui coûte le plus cher, c'est de se déplacer. Plus vous voudrez voir du pays et bouger, plus le voyage reviendra cher.
Avion : 620€ A/R avec Emirates + 250€ de JR Pass pour 1 semaine. Il y a déjà 1/3 du budget dedans :)


 Argent
Les paiements se font en très très grande majorité en espèces : il faut tirer de grosses sommes dans les ATMs des konbinis (attention, cela peut-être plafonné à 300€ par jour) et ensuite tout payer en cash, même les hôtels…


 Souvenirs
Des tentations à tous les coins de rue. Des tas de trucs à rapporter, les Japonais sont les rois de l'artisanat, prévoyez un budget conséquent vous allez craquer c'est sûr!


Gastronomie
Tellement de saveurs à tester, c'est un pays incroyable au niveau des papilles. Mention Spéciale aux mochis, pâtisseries de riz gluant fourrées de haricots rouges, j'ai dû en avaler des kilos. Essayez de goûter au maximum de choses différentes, vous serez rarement déçus. (tonkatsu, udons, soba, sushis, shabu shabu, menus végétariens, bœuf de Kobe, bœuf de Hida…)

Quelques astuces :
Dans toutes les gares on trouve des consignes à bagage, pratique pour visiter des villes à la journée (coût: 500-700y/jour) Il y a encore mieux : les services de Takkyubin qui s'occupent de vos bagages qui voyagent tout seuls. Je l'ai expérimenté à la place de la consigne à bagages : pour 500yens, j'ai déposé mon bagage au guichet de la gare, et je l'ai retrouvé en fin d'après-midi qui m'attendait à mon hôtel. Même prix que la consigne, sans avoir à porter mon sac = bonheur.



  • L'heure des check-in en auberge de jeunesse est souvent 15-16h, l'accueil est fermé avant --> vous devrez gérer vos bagages vous-même, ou alors faire appel à l'excellent service de Takkyubin (voir supra)


Itinéraire
J0
: après presque 24h de voyage, arrivée en fin de soirée à Tokyo = dodo!
J1 : Tokyo - Visite des quartiers de Yanaka, Ueno, Asakusa, Akihabara. Yanaka a été mon quartier préféré dans Tokyo, de loin, c'est un incontournable. Asakusa très sympa aussi. Akihabara, très décevant. Nuit à Tokyo.
J2 : Tokyo - Harajuku - Omotesando - Meiji-Jingu - Shibuya. Grouillant de monde, moderne, surprenant! Nuit à Tokyo.
J3 : Tokyo - Marunouchi, Palais Impérial, Shibuya. Journée dans des quartiers plus calmes, moins incontournables. j'ai bien aimé les puces d'Oedo. Nuit à Tokyo.
J4 : Nikko. Absolument incroyable, temples perdus dans une végétation grandiose de cryptomerias. Y aller coûte cher, mais qu'est-ce que ça vaut le coup! Nuit à Tokyo.
J5 : Tokyo - Tsukiji Market, Jardins Hama-Rikyu, Tokyo Tower, Shijunku et Kabu Kicho. Marché aux poissons un peu décevant, jardins un peu type Central Park (verdure au milieu des buildings), et Tokyo Tower, superbe point de vue gratuit sur la ville. Train pour Kanazawa dans la soirée. Nuit à Kanazawa.
J6 : Takayama, balade dans la vieille-ville. Fin d'après-midi et soirée à Hirayu Onsen. Nuit à Takayama.
J7 : Kanazawa : quartier des geishas, château, jardins Koruo ken. Nuit à Kanazawa.
J8 : trajet Kanazawa-Hiroshima le matin (4h), Hiroshima, mémorial. Nuit à Hiroshima.
J9 : Miyajima. Visite des temples et ascension de l'île (1h30 aller). Nuit sur place
J10 : Journée "déplacement" Miyajima - Naoshima. Nuit à Naoshima.
J11 : Naoshima - Chichu Museum, Benesse Art Museum, Location de vélo (électrique, c'est pentu!) sur place. Juste incroyable. Nuit à Kobe.
J12 : Kinosaki : visite dans la ville, randonnée/balade dans les hauteurs de la ville, tournée des onsens en fin d'après-midi/soirée. Nuit à Kinosaki.
J13 : Kinosaki-Kyoto le matin, Promenade des philosophes l'après-midi et Ginkakku-ji. Nuit à Kyoto.
J14 : Nara. Après avoir vu Miyajima et Nikko, petite déception. Nuit à Kyoto.
J15 : Kyoto - Arashiyama - Kinkkaku-ji + temple zen. Ne pas hésiter à faire la balade (2-3h) derrière Arashiyama avec des temples plus confidentiels mais tellement jolis, et beaucoup moins fréquentés. Forêt de bambous un peu survendue.Nuit à Kyoto.
J16 : Kyoto - Balade dans le quartier des boutiques de calligraphie, marché, Fushimi Inari en soirée. Beaucoup, beaucoup de monde au Fushimi Inari, mais ça vaut le coup. Prévoir du temps pour grimper tout en haut. Joli panorama et joli coucher de soleil! Nuit à Kyoto.
J17 : Kyoto -  Gion - Kiyumizu dera, Tofukudji. Le Kiyumizu dera est en travaux. Nuit à Kyoto.
J18 : Kyoto/Koyasan - temple Eikan-do, Nanzen-ji, Shoren-in Gion, Nuzema. Eikan-do certainement un de mes préférés! Nuit à Koyasan. Visite nocturne du cimetière. Nuit à Koyasan.
J19 : Koyasan. Longue balade magique de jour dans le cimetière. Un moment hors du temps. Retour à Osaka pour la soirée. Nuit à Osaka
J20 : Osaka. Vol en fin de soirée.


 Parmi mes plus chouettes moments :



  • Le calme du quartier de Yanaka à Tokyo

  • Nikko

  • Takayama

  • Miyajima la nuit, quand il n'y a plus de touristes.

  • Naoshima et ses musées d'art moderne

  • La balade des temples derrière Arashiyama à Kyoto

  • Voir une vraie geisha dans Gion

  • Quelques temples à Kyoto: Eikan-do, Ginkakku-ji

  • Koyasan


 Hébergement


5 N à Tokyo, chez des amis
1 N à Kanazawa, au Blue Hour Kanazawa, auberge de jeunesse, 3 000Y/nuit en dortoir. Très moderne et clean, grand dortoirs mais lits isolés, à 5min à pied de la gare.
1 N à Takayama, au Rickshaw Inn, 4 800Y/nuit en chambre simple. Adresse de charme en centre ville, jolie chambre japonaise traditionnelle. Je recommande vivement!
1 N à Hirayu Onsen, dans le Okada Ryokan Warakutei, 12 636Y/nuit en chambre double, avec dîner et petit déj. Un bon rapport qualité prix pour tester l'ambiance ryokan, avec le dîner et le petit-déjeuner traditionnels japonais, se prélasser dans de beaux onsens à la montagne, même si c'est un hôtel et pas un ryokan.
1 N à Kanazawa, Guest House Pongyi, 3 300Y/nuit en dortoir, une super expérience dans une guesthouse tenue par des japonais dans un ancien entrepôt à kimonos. Super ambiance cosy, on rencontre facilement des gens, même si on est un peu les uns sur les autres.
1 N à Hiroshima, au K's House Hiroshima, 2 600Y/nuit en dortoir. À 5mn de la gare, fonctionnel et propre mais bruyant.
1 N à Miyajima, Mikunya Guest House, 4 000Y/nuit en dortoir. La meilleure adresse du séjour je crois : superbe maison traditionnelle, accueil incroyable, les dortoirs sont immenses (2-3 futons/dortoir).
1 N à Naoshima, Dormitory in Kowloon, 3 400Y/nuit en dortoir. Pratique à 5min du ferry, mais pas super : humide, un peu étouffant.
1 N à Kobe, Kobe Kua House, 3 500 Y/nuit en capsule. Rare capsule hôtel à Kobe acceptant les femmes, aucun avis sur Tripadvisor ou Booking, et pourtant, expérience géniale : pas un seul non Japonais, et deux étages d'onsens avec une vingtaine de bains/jacuzzis différents, le tout dans une ambiance kitsch.
1 N à Kinosaki, Ryokan Mitsuwa, 9 720Y/nuit, avec diner, petit dej et entrée dans les onsens en chambre double. Accueil génial, super belle chambre, ryokan traditionnel.
5 N à Kyoto, The Millenials Kyoto, 23 700Y pour 5 nuits, en dortoir/grande capsule. Auberge de jeunesse "concept" ultra moderne, avec de grands lits confortables, super bien située. Un peu trop impersonnel à mon goût, rencontres difficiles.
1 N à Koyasan, Daienin, 92€/nuit avec diner et petit dej en chambre simple dans un monastere bouddhiste. Une expérience sympa à vivre!
1 N à Osaka, Hotel S-presso, 4 952Y/nuit en chambre simple. À 5 min de la gare. Propre et moderne, mais ne garde pas vos bagages gratuitement pour la journée…


Date de l'expérience : 20/09/2017

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Travelcaps
Il y a 11 mois
Voilà, si vous avez des questions, posez-les plutôt ici qu'en message privé pour que tout le monde profite des réponses!

Caps

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Fred.
Il y a 11 mois
Bravo pour ton retour d'expérience...

Quelques remarques toutefois...

"La société japonaise possède vraiment une culture à part,  mais que j'ai trouvée pour ma part rigide et archaïque"

Guère plus archaïque que les nôtres au final...

"Le meilleur moyen pour se déplacer, c'est assurément le train. "

Tout dépend de l'itinéraire de chacun. Il est incontestable que le train est sûr, rapide, efficace et ponctuel. Mais il n'est pas forcément systématiquement le meilleur moyen de se déplacer (perso, pour découvrir la campagne, je fais en général avion + voiture de location).

"Si vous vous déplacez beaucoup, le Japan Pass sera quasiment indispensable : voyage en train en illimité pendant 5,10 ou 15 jours sur le réseau JR ou Tokkyu, à l'exception de certains shinkansen ultra rapides. "

Non, le JR Pass c'est 7, 14 ou 21 jours, pas 5, 10 ou 15... Les shinkansen vont tous à la même vitesse. C'est  juste que certains ne sont pas proposés avec le JR Pass (certains semblent plus rapide simplement parce qu'ils font moins d'arrêts, comme le Nozomi).

"Je suis arrivée juste après le dernier typhon de la saison,"

Si tu es arrivée le 20 septembre, ce n'était pas le dernier. Mais on n'est pas toujours sur la trajectoire d'un typhon selon l'endroit où l'on se trouve au Japon. J'y suis arrivé le 5 octobre, c'était, pour le coup, le dernier de l'année...

"Akihabara, très décevant. "

Tout dépend de ce que tu y cherches... et quel jour tu y vas. (si c'est en week-end, évidemment c'est compliqué...).

Tu n'es finalement restée que 4 jours sur Tokyo, c'est très court pour une ville de cette taille.
"Les paiements se font en très très grande majorité en espèces : il faut tirer de grosses sommes dans les ATMs des konbinis (attention, cela peut-être plafonné à 300€ par jour) et ensuite tout payer en cash, même les hôtels…"Dans les grandes villes on peut presque tout payer en carte bancaire en réalité.
"J'ai maintenant un autre rêve : y retourner!"Ça c'est normal !

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Travelcaps
Il y a 11 mois
Hum, sur le fait que la société japonaise soit archaïque, pour moi une société avec autant d'inégalités homme-femme n'est pas une société moderne, désolée. Et les règles, les hiérarchies, ça a ses avantages mais ça empêche l'agilité et l'adaptation. je crois que j'étais un peu biaisée : j'avais fait un voyage en Chine la même année, et le Japon m'a paru tellement vieillot en comparaison...(non les toilettes à boutons ce n'est pas être moderne :)) impression confirmée par les retours de mes amis expatriés sur place, qui ont pourtant adoré leurs 3 années passées là-bas. Au-delà de l'apparente bonhomie, des sourires, le pays est très "fermé" quand on creuse un peu. Après je conçois tout à fait qu'on puisse être d'un avis contraire.

Concernant les cartes bancaires, il y a vraiment plein d'endroits et notamment dans les hôtels, où ils ne la prenaient pas, j'ai tenté le coup quasiment à chaque hôtel sans succès.

merci sinon pour les nombreuses précisions!

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Fred.
Il y a 11 mois
"pour moi une société avec autant d'inégalités homme-femme n'est pas une société moderne, désolée."

Je ne sais pas ce qu'en trois semaines de vacances tu as pu voir des relations hommes-femmes au Japon... Les femmes sortent comme elles veulent, font ce qu'elles veulent et pensent ce qu'elles veulent, elles sont libres de vivre comme elles l'entendent.

Elles sont certes assez peu reconnues dans les entreprises... Mais il faut savoir que, la plupart du temps ce sont elles qui, une fois qu'elles ont fait des enfants désirent ne plus travailler... En France, dans l'idéal (et contrairement à ce que l'on pense souvent...) beaucoup d'entres elles aimeiraient faire pareil en réalité, nous ne sommes pas beaucoup plus en avance. C'est juste que la situation économique fait qu'en France les femmes doivent continuer à travailler alors qu'au Japon un salaire peut toujours suffire à faire "fonctionner" une famille...

En outre, le clivage grande ville - campagne est à peu près le même que chez nous. S'il est mal vu de ne pas "fonder une famille" dans une petites ville (tout comme en France), j'ai des amies japonaises qui vivent à Tokyo ou Yokohama qui n'ont pas d'enfant ni de mari et qui ont leur propre boulot sans que cela ne pose problème.

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Travelcaps
Il y a 11 mois
Effectivement, en trois semaines de tourisme il est difficile de se faire une idée très complète de la culture d'un pays. Simplement j'ai toujours un oeil sur l'actualité du pays, et ce que j'en lis n'est pas toujours rose...

- Que dire de la faculté de médecine qui a reconnu avoir baissé les notes des candidates?
https://www.20minutes.fr/monde/2316403-20180802-japon-ecole-medecine-soupconnee-avoir-baisse-notes-femmes-concours
- Que dire des calendriers de grossesse en entreprise? de cette femme condamnée parce qu'elle a osé tombé enceinte avant sa chef? des cas de harcèlement au travail?
https://www.rtl.fr/actu/international/japon-derriere-les-calendriers-de-grossesse-le-malaise-des-employees-enceintes-7792916981
- Mon amie, en trois ans, malgré ses nombreux diplômes n'a jamais pu trouver de travail sur place. (et pourtant elle était ouverte...). Etre une femme + être étrangère = pas super bien vu.
- je vous laisse consulter quelques rapports sur le classement du Japon en termes d'égalité homme/femme sur différents critères :
https://www.nippon.com/fr/features/h00131/

C'est se voiler la face que d'occulter ces problèmes... Ce n'est pas parce que les femmes peuvent prendre le métro et sortir seules dans la rue que la société est égalitaire et moderne. Après c'est sûr, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle, et vos amies doivent en faire partie.

- "beaucoup d'entre elles aimeraient faire pareil en réalité" --> Cela doit vraiment dépendre des milieux, autour de moi, je ne connais personne... Le rêve de toute femme française, rester au foyer?! No comment.

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Travelcaps
Il y a 11 mois
Pour revenir au sujet initial, Oui 4 jours à Tokyo c'était court, mais je préférais passer du temps à Kyoto. Je ne l'ai pas regretté, j'ai eu un meilleur ressenti en visitant cette dernière. Mais je retournerais volontiers approfondir Tokyo lors d'un prochain voyage.

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
marie_31
Il y a 11 mois
ce sont elles qui, une fois qu'elles ont fait des enfants désirent ne plus travailler... 

 s il y avait des structures de gardes adaptées et des horaires de travail "normaux " ce serait surement differents 

.En France, dans l'idéal (et contrairement à ce que l'on pense souvent...) beaucoup d'entres elles aimeiraient faire pareil en réalité, 
et tu sors cela d ou ? 

les femmes au foyer en s occupant des gosses des courses et du menage ? tu crois que  c est un reve ? peut etre pour les mecs qui n auront plus qu à se mettre les pieds sous la table 

si une femme francaise te dit qu elle voudrait rester au foyer c'est bien souvent parce qu elle se tape tout ce boulot d interieur en plus de l autre ( plus des heures de transports ) 
et qui son mec se bougeait un peu plus ce serait la aussi different ... 

L’idéalisation de la mère au foyer est un courant qui semble durer et s’installer» constate l’historienne Anne Rothenbühler, spécialiste du travail féminin et du genre. «En période de crise, renvoyer les femmes à la maison permet de réduire le chômage, assurer des soins gratuits, éviter d’installer des crèches. Cela passe par des messages subliminaux. On rappelle que les plats maison sont meilleurs pour la santé, les loisirs créatifs importants pour l’épanouissement de l’enfant… des activités chronophages qui maintiennent la femme à la maison avec l’illusion que c’est utile.»


Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Fred.
Il y a 11 mois

"- Que dire de la faculté de médecine qui a reconnu avoir baissé les notes des candidates? 
https://www.20minutes.fr/monde/2316403-20180802-japon-ecole-medecine-soupconnee-avoir-baisse-notes-femmes-concours"

Des magouilles à la con comme il pourraient y en avoir en France dans d'autres domaines...

"Etre une femme + être étrangère = pas super bien vu."

Etre étranger en France, en Italie, en Hongrie, ce n'est pas bien vu non plus, et encore plus si tu es une femme...

"C'est se voiler la face que d'occulter ces problèmes... Ce n'est pas parce que les femmes peuvent prendre le métro et sortir seules dans la rue que la société est égalitaire et moderne. Après c'est sûr, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle, et vos amies doivent en faire partie."

Attention aussi à prendre en compte les mentalités et cultures différentes selon les pays... Ce qui peut nous choquer ici peut sembler davantage naturel ailleurs... C'est comme le rapport qu'ont les Japonais avec le travail. En France il semble iuncongru de faire passer le travail avant sa vie personne et/ou de famille. Au Japon c'est naturel est cutlurel. Ce n'est pas forcément vécu comme un problème ou un traumatisme.


"- "beaucoup d'entre elles aimeraient faire pareil en réalité" --> Cela doit vraiment dépendre des milieux, autour de moi, je ne connais personne... Le rêve de toute femme française, rester au foyer?! No comment. "

C'est bien ce que je dis ; contrairement à ce que beaucoup de gens pensent... Ouvre les yeux à ton tour. Le nombre de femmes qui arrêtent de travailler quand financièrement elles le peuvent est finalement assez important, même dans des villes comme Paris. 

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Fred.
Il y a 11 mois
".En France, dans l'idéal (et contrairement à ce que l'on pense souvent...) beaucoup d'entres elles aimeiraient faire pareil en réalité, 
et tu sors cela d ou ? 

les femmes au foyer en s occupant des gosses des courses et du menage ? tu crois que  c est un reve ? peut etre pour les mecs qui n auront plus qu à se mettre les pieds sous la table "

Regarde autour de toi... Dans les faits, la situation en France n'est pas très différente de celle du Japon dans ce domaine.

Je le regrette (pour les deux pays...) mais c'est comme ça.

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
marie_31
Il y a 11 mois
Regarde autour de toi... Dans les faits, la situation en France n'est pas très différente de celle du Japon dans ce domaine.

tu rigoles ou quoi 

tu as vu des creches au japon comme en france ? 
tu as vu le nombre de femme qui travaillent au japon / homme 
as tu seulement lu les liens precedent 

et NON autour de moi et de mes 3 FILLES 
PERSONNE ne veux rester à la maison 

ouvre plutot  les yeux toi 

tu es (comme souvent ) d  une affreuse mauvaise foi et veut toujours avoir le dernier mot et avoir raison 








Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
marie_31
Il y a 11 mois
tu veux que les filles apres 5 ans d etudes finissent au foyer ? 

ceci etant plus d univesités ou  d etudes pour les filles c'est aussi une idée 
au moins cela reglera le probleme de la surfrequentation et de parcoursup 

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Travelcaps
Il y a 11 mois
" C'est bien ce que je dis ; contrairement à ce que beaucoup de gens pensent... Ouvre les yeux à ton tour. Le nombre de femmes qui arrêtent de travailler quand financièrement elles le peuvent est finalement assez important, même dans des villes comme Paris. "

Arrêtons-nous là si vous le voulez bien. D'une, c'est complètement hors-sujet par rapport au sujet initial. D'autre part je ne vois pas l'intérêt d'un débat étayé d'arguments et d'exemples qui ne vont pas plus loin que le "c'est vrai puisque je le dis"....

Toutes questions et commentaires concernant mon voyage sont toujours les bienvenus!

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Fred.
Il y a 11 mois
"les femmes au foyer en s occupant des gosses des courses et du menage ? tu crois que  c est un reve ? peut etre pour les mecs qui n auront plus qu à se mettre les pieds sous la table "

On est d'accord qu'on parle de comportement archaïque (chez certains)... en France. Le Japon est-il beaucoup  plus archaïque ? Je ne crois pas...

"tu veux que les filles apres 5 ans d etudes finissent au foyer ? "

Je crois que tu n'as rien compris à ce que j'ai écrit. Je te parle de faits. Pas de ce que je pense...

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Fred.
Il y a 11 mois
"Arrêtons-nous là si vous le voulez bien. D'une, c'est complètement hors-sujet par rapport au sujet initial. D'autre part je ne vois pas l'intérêt d'un débat étayé d'arguments et d'exemples qui ne vont pas plus loin que le "c'est vrai puisque je le dis"...."

Ce n'est pas hors sujet puisque c'est toi qui l'a évoqué dans ton premier message... 

Pour le reste, ce ne ne sont que des faits. Et avérés. Je n'ai rien inventé. C'est ce qui se passe dans la réalité. Au Japon comme en France. Certains pensent visiblement que la France est un pays plus "avancé" qu'il ne l'est réellement...

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
marie_31
Il y a 11 mois
Je te parle de faits. Pas de ce que je pense...
Je n'ai rien inventé.
mais c'est comme ça.

moi je te demande OU tu as vu cela ?
"
moi aussi je peux te dire c'est comme ca "les femmes francaises veulent travailler" 


PS c est excatement ce que je dis plus haut tu veux toujours avoir raison meme sur les sujets que tu ne connais pas ( les velos et les pistes cyclables , les enfants en voyage et maintenant les femmes ) 
tu veux toujours  aussi avoir le dernier mot ( je parie que tu vas reponde ) quitte à t enfoncer de plus en plus 

enfin moi j arrete la les gens sensés se ferront une opinion sur l archaisme .... 


Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Fred.
Il y a 11 mois
"moi je te demande OU tu as vu cela ?
"
moi aussi je peux te dire c'est comme ca "les femmes francaises veulent travailler" "

Certaines oui. D'autre non et sont trop "contentes" de pouvoir s'occuper de leurs mômes à temps plein. D'autres rêvent de pouvoir arrêter de travailler pour s'en occuper. C'est une réalité, y compris en France, pays finalement très traditionnel voire conservateur, mais beaucoup ne veulent pas voir ce côté "archaïque" de la France.

PS c est excatement ce que je dis plus haut tu veux toujours avoir raison meme sur les sujets que tu ne connais pas ( les velos et les pistes cyclables , les enfants en voyage et maintenant les femmes ) 

Je dis ce que je pense et ce que je sais. Pourquoi aurais-je moins raison que toi ? Tu crois que lorsque l'on dit ou écrit quelque chose, c'est en pensant qu'on a sans doute tort ?

Tu souffres visiblement d'un grave complexe de supériorité en essayant de vouloir démontrrer que j'aurais tort et toi raison...

"tu veux toujours  aussi avoir le dernier mot ( je parie que tu vas reponde ) "

Qui ne veut pas avoir le dernier mot ? Tu me répondras à ton tour, comme tu le fais depuis le début de cette discusssion comme tu le fais sur d'autres discussions. C'est le principe même d'une discusssion. Tu refuses tout avis qui ne va pas dans ton sens.

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
palmisana
Il y a 11 mois
Merci pour ce retour trés complet et l'article dans le blog, je pars dans 8 jours , j'aurai sans doute des questions, à suivre donc....

Re: Récit - 3 semaines au Japon - Septembre/Octobre

Signaler
Bene_Fukuoka
Il y a 11 mois
Pas de commentaire sur le récit de voyage, on ne peut plus classique, mais pour rebondir sur l'autre sujet...

,, Effectivement, en trois semaines de tourisme il est difficile de se faire une idée très complète de la culture d'un pays. Simplement j'ai toujours un oeil sur l'actualité du pays, et ce que j'en lis n'est pas toujours rose...

C'est que les médias français se font un plaisir de relater presque uniquement les scandales et autres "mauvaises nouvelles" (quand ce ne sont pas de pseudos tendances absurdes dont on a en fait jamais vu la couleur ici).

,, C'est se voiler la face que d'occulter ces problèmes...
C'est tout autant se voiler la face que de ne voir que les mauvais côtés...

,, - Mon amie, en trois ans, malgré ses nombreux diplômes n'a jamais pu trouver de travail sur place. (et pourtant elle était ouverte...). Etre une femme + être étrangère = pas super bien vu.
J'habite au Japon depuis 6 ans et demi. Je n'ai jamais rencontré la moindre difficulté parce que j'étais une femme étrangère, ni pour du travail, ni pour des logements pour citer les deux exemples les plus usités.
Votre amie parle-t-elle japonais ? Dans quel cadre était-elle au Japon ?

Enfin, un mot sur les femmes au Japon.
Il est vrai que le mode de garde des enfants de moins de 6 ans, en particulier de 0 à 3 ans, est un problème vu le peu de nombre de places disponibles (cependant il me semble que c'est exactement la même chose en France). Les municipalités font de gros efforts depuis quelques années pour offrir plus de places et ouvrir de nouvelles crèches. Les entreprises sont aussi plus souples sur le sujet qu'il y a quelques années même si certaines (des cas isolés) en sont à faire des plannings de grossesse comme on a pu voir dans les news françaises ces derniers mois.

Il faut aussi savoir que si les femmes arrêtent de travailler ce n'est pas uniquement à cause du problème de garde, c'est aussi à cause des impôts.



Bons Plans Voyage Japon

Voyage Japon

Services voyage