Forum Japon

Chôkdâne au Soleil Levant en Octobre 2018 : 3 semaines au Japon

7 réponses

Dernière activité le 14/11/2018 à 19:19 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
chôkdâne
Le 03 novembre 2018
Konichinwa/Bonjour!

Voilà,comme ça: notre voyage-à-nous,de 3 semaines en individuels,en Octobre (avant le Kôyô/ couleurs de l'automne,météo très agréable,douce/25° et sèche) au Japon,cantonné à Son île principale,Honshu,avec pour étapes: Tokyo (5 nuits),Kamakura-Enoshima (2 nuits),Mont Nokogiri/Préfecture de Chiba,Kyoto (8 nuits) et en bord de Mer du Japon: Ine-Cho (2 nuits) & Wakasa Takahama (2 nuits).Je dois préciser que nous avons pas mal sillonné l'ASE depuis 30 ans,nous ne nous sommes laissés convaincre que tout récemment par la Destination qui ne nous attirait pas spécialement,sans doute retenus par son image (chère, "trop" occidentalisée,polluée,urbanisée etc...).Aussi me risquerai-je,en fin de CR,à un parallèle avec l'ASE.

Mais encore....

*Transports:

International: Montpellier-Paris CDG-Tokyo Narita Aller,Osaka KIX-Paris CDG-Montpellier Retour sur AirFrance (770 euros/p en Economy,booké sur...klm.com),qui,je valide <is in the air>: bonnes prestations on board, espace pour les jambes, restauration servie ou en self,cordialité des cabin crew (mention spéciale pour le clip safety,so sexy et plein d'humour). La french touch!

Domestik: Tokyo Haneda-Osaka Itami (60 euros/p) sur ANA .Le vol nous a offert le cône de Fujiyama émergeant des nuages: clic clac,yesss!

Déplacements inter-cités en train (réglés comme des horloges),except Kurihama-Kanaya/Nokogiriyama en ferry-boat (40mn) et Amanohashidate-Oshima en bus (1h).
En villes&campagnes,la marche privilégiée.


*Budget:

All included,pour 2: 5500 balles (quand mêêême!).Avons ramené 15 kilos de norens,amulettes (ema,daruma,bracelets...),fringues (kimono matelassé,pantalon jodhpur,jikatabi/chaussures "ninja",hachimaki/bandeau de tête...),cloche,food & nihonshu (<sake> est un faux ami,qui désigne génériquement une boisson alcoolisée),washi,<Les musiciens de Breme> version nippone (pas d'âne/roba dans le folklore local ?),bento box...clopes: le Mevius 8 coûte 480 Y en ville,only 24 euros la cartouche à l'aréoport.(au passage,le coup des zones fumeurs et des feux piétons m'ont vite saoulé,en ai fait à ma guise,na! suis po lobotomisé d'la tetê !).


*Accomodations:

-Taito Ryokan à Nishi Asakusa/Tokyo: 54 euros/nuit,sanitaires communs,via Expédia.Etablissement tradi (couchage futon),bien géré par proprio anglophone poli&pro.
-Chez les adorables Matsumi & Subhartha (anglophones) à Kamakura-shi: 42 euros /nuit,via Airbnb.Chambre individuelle,sanitaires communs,couchage futon.
-Best Western Yokohama (proche d'Haneda Airport): 53 euros/nuit, via Booking.Comfort moderne,sdb attachée.
-Japaning Hotel à Nakagyo-ku/Kyoto (prés de Nojo-ji): 43 euros/nuit via Airbnb.Studio neuf,ultra équipé (tv dans la sdb stp!)
-Minsyuku Izutsuya à Oshima/Miyazu-shi/Kyoto: 67 euros/nuit,1 dîner pour 2 inclus, viaAirbnb.Jeunes hôtes très sympas,English basic,chambre les pieds dans l'eau dans un funaya (maison de pêcheurs tradi),literie futon,sanitaires communs,loc de vélo 300 Y/j, what else,quoi!
-Minsyuku Saruhashi (family run since 50a stp!) à Wakasa Takaham (<50m de la beach): négocié en direct sur place à 46 euros/nuit, dodo futon,sanitaires sharés,accueil bonnard.
-Jiyuke Inn à Izumisano (proche de KIX Airport): 46 euros/nuit via Booking.Chambre individuelle,sanitaires communs,couchage futon,cuisine partagée super équipée.Nickel.

* Prépa d'trip:

Avions comme guides-papier (prêtés) le L.P. < Japon > et le Routard <Tokyo,Kyoto et environs>..Nous nous sommes plus largement inspirés des forums & blogs de voyage (Aligatô! à leurs contributeurs & auteurs,spéciale dédicace @ Marie).
Je plussoie la lecture, vantée par Monique , du <Goût de Tokyo> (Editions petit mercure),petit recueil d'extraits de textes sur plein de facettes de la Capitale (urbanisme,pollution,histoire...),très facile à lire et enrichissant.Existent <Le goût de> Kyoto,Japon et même la collection tître d'autres Contrées & thèmes éclectik.

*Visites & Activités:

- Tokyo (sur 4 jours 1/2):

Temples & Sanctuaires , munis d'un goshuincho,carnet à tampons : Senso-Ji, Meiji Jingu,Hongan-Ji,Fukagawa Fudo-do (spectaculaire rite du feu).
[Parenthèse cultuelle: Un sanctuaire est Shinto,un temple bouddhiste.Le Bouddhisme du Japon,qui loue Bouddha Amida ,a été importé de Chine&Corée à partir du V°&VI° s,influencé également par le Shintoïsme (polythéiste & animiste, qui honore les kami,divinités ou esprits) et compte 13 Ecoles principales,la presque totalité issue du bouddhisme mahayana,dit d'origine.]

Architecture moderne: Ginza (maisons Chanel,Hermès,Dior,Tour Sapporo..), O.T. d'Asakusa,Odaiba (Siège de Fuji TV,Tokyo Bight Sight -se renseigner sur les dates du Design Festa,marché d'art-,l'Unicorn Gundam,giant robot /CC Diver City - Gundam Store au 5ème-,Musée des sciences maritimes,Statue de la Liberté...),Skytree (ne pas rater,à côté des ascenceurs,les superbes sculptures expliquant la symbolique de la Tour)...

Musées: National (riche d'estampes,kimonos,armures,peintures...expo temporaire d'ikibana ),d'Art Moderne (photos,peintures,sculptures...),de l'Artisanat populaire/Mingei-Kan (franchement, pas impérissable).

Balades: (moué,moyenne!) promenade en bâteau sur la Sumida River et ses canaux ,au départ du Pont de Nihombashi jusqu'à la tour Asahi (choppe de bière de P. Starck & "crotte dorée"),traversée pédestre du Rainbow Bridge pour Odaiba (chouette perspective sur la Baie de Tokyo et Sa skyline),the carrefour de Shibuya (au goal de caresser la statue d' Hachiko, aka Chuken = iench fidèle),shopping à la vénérable papèterie Ozu-washi. Surtout,me semble-t-il,ne pas rester sur les grandes artères,couper par les petits pâtés de maisons,à l'étonnante quiétude et aux habitations basses,menant leur "petite life"...

Un acte (1h) au Théatre Kabuki-Za (transportant, 1200 Y/p).

Pour dîner,avons bien kiffé les ptites cantines prés du CC Don Quijote,les anguilles de l'Una Toto

-Kamakura & Presqu'île d'Enoshima (sur 2 nuits):

Temples & Sanctuaires : Engaku-ji,Kencho-ji,Tsurugaoka Hachimangu,le Daibutsu.

Marche côtière de la plage de Kamakura à la Presqu'île d'Enoshima (<2h), avec relaxation de 2 heures à l'Inamuragasaki Onsen,dont les bains bienfaisants offrent une superbe vue panoramique sur la baie.
Soirée sympathique à Enoshima,aux joyeuses ruelles commerçantes et restos de fruits de mer courus.
Testé et approuvé le 1er soir,le Totoyamichi Kamakura Yuigahama (sushis&makis préparés en live et self-servis sur tapis roulant, à prix modérés).

-Mont Nokogiri (excursion à la journée,compter 3 heures sur Site):
Accessible soit par téléphérique payant (7mn),soit à pied (ça grimpe à l'aller,dévale au retour: pour les bons marcheurs)
Sérénité,voire mysticisme (accentué par temps brumeux) des Lieux sont enchanteurs.En bas du Site: Daibutsu est Grand.
Avant de prendre le ferry-boat du retour: shopping alimentaire sympa à The Fish (market),mitoyen de la gare maritime.

Kyoto (sur 6 jours pleins):

Temples & Sanctuaires: Heian-jingu,Nishi Hongan-ji,Toji,Ginkaku-ji,Nanzen-ji,Chion-in,Shoren-in,Shanjusangen-do,Kiyomizu-dera,Ryôan-ji,Kinkaku-ji (Pavillon d'Or),Fushimi-Inari,Tofoku-ji,Cathédrale Catholique de Kyoto,Daitoku-ji (Obai-in ,Higashi Hongan-ji et Daisen-in ) pour les plus connus.

Visites du Nijo-jo (palais du Shogun),de galeries d'art de la Teramachi Street ( Hill Gate Gallery...),charmant Chemin de la philosophie ),la Kolossale Kyoto Station (passage aiguillant à l'O.T.,achat d'ekiben..),Avons par choix snobé de le Jidai Matsuri,au profit d'Ine-Cho.

Théatre: représentations de Nô au Kanze Kaikan (hypnotique),de Butoh au Kyoto Butoh kan (théatre de poche,résa "obligée"),staring l'énoooorme Ima Tenko.

Musée des Beaux Arts de Kyoto/Insho domoto (joli bâtiment) exposant temporairement Maître Shensen.

Expèrience culinaire: un très bon dîner kaiseki au restaurant Tagoto Honten,à prix raisonnable (<100 euros pour 2)

Excursion en train à la journée à Nara: Pélerinage des temples Todai-ji,Jurin-in,Kofuku-ji,Gango-ji,Sanctuaire de Gory ,traversée du Parc & ses daims,visite de la maison en lacis Naramachi Koshi-no-ie dans l'agréable quartier Naramachi.

Grande désillusion et tristesse pour la fermeture au public (jusqu'à?) ,pour cause de gros dégâts du typhon Jebi (sept) ,du Site du Mont Kumara,Berceau du Reiki (Maître Fondateur Mikao Usui ),une des motivations primordiales de notre voyage.

Ine-cho:

Très joli petit port de pêche à 3 heures de transports publics de Kyoto,sur la Mer du Japon,célèbre pour son habitat typique: le funaya.A l'écart du tourisme Occidental.
En transit,arrêt de quelques heures dans la scénique Amanoashidate et sa famous langue de terre.


Wakasa Takahama:

Station balnéaire de taille moyenne,très très calme (fin oct?) .Blue flag,mais....plage dégueu (!!??).Excursion en train à Obama (Très intéressant Musée de la culture de la nourriture -Japonaise) et Onsen.
Etape globalement peu mémorable...


Coups de coeur Nippons: Les Japonais (leur civilité,accueil,style -surtout à Tokyo-), l'architecture des temples & sanctuaires,la nourriture/régime alimentaire (manquait tout de même un peu de verdure),l'Art traditionnel,la "respirabilité" des villes,la Philosophie Zen,les Jardins ( secs, woaw),les jolies forêts d'érables,cèdres&bambous.,Kyoto à l'un des patrimoines les plus beaux du Globe.

Bémols Japonais: Temples & Sanctuaires semblant désertés par les moines,comme livrés aux visiteurs (contrairement à l'ASE).Pas de marché,notamment alimentaire,vente au détail accaparée principalement par les chaînes de superettes ou supermarkets... La loc de kimono lol

Des Coins du Japon que nous avons visités;retenons perso surtout la richesse et le raffinement de sa Culture; Lui manquent peut-être la spontanéité,la coolitude,la patine voire la "crasse" des Pays d'Asie du Sud Est (Viet Nâm,Cambodge,Thaïland,Myanmar...),enfin selon nos propres goûts.


Aligatô! de votre lecture.


Chôkdâne,happyculteur.
Date de l'expérience : 04/10/2018

Focus sur la danse Butoh (Kyoto Butho Kan à Kyoto)

Signaler
chôkdâne
Il y a 11 mois
Avant que l'Angéliquen ne me le demande, un développement d'une des meilleures expériences de notre séjour et que je recommande vivement : une représentation de théatre/dance Butoh.
Le Buto; danse avant-gardiste, née au Japon dans les années 50, exprimant physicalité et spiritualité, dans une gestuelle ascétique.Si cet art s'exporte sur toutes les scènes hype du Monde, Il n'est (zarbiment) quasi plus visible dans son Pays d'origine.
Aussi, le Kyoto Butoh Kan offre-t'il une opportunité unique aux Visiteurs de la Ville d'assister à une performance, dans des conditions de proximité avec l'artiste qui plus est exceptionnelles: la salle en effet n'accueille que 8 spectateurs.Pratiquement, il est recommandé de réserver sa place quelques jours à l'avance, accueil téléphonique bilingue (English) charmant.Renseignements à l'O.T. de la Kyoto Station sur sa programmation.
Lors de notre passage,3 danseurs s'y produisaient alternativement, à des jours différents, nous avons opté pour le spectacle d' Ima Tenko (en début de soirée).
Quel choc esthétique et émotionnel !! Pendant une heure, la danceuse-chorégraphe embarque son public dans la poésie et la force muettes de ses mouvements ralentis, tour à tour s'en éloignant et s'en rapprochant jusque dans le blanc des yeux, s'affranchissant de l'héritage culturel Japonais pour toucher à l'Universel: aprés la danse de la chrysalide aux sons live traditionnels nippons, le cri déchirant qui libère le papillon, dans sa nudité, avant de s'envoler sur un fado aussi inattendu que sublime.
(Tout enregistrement du spectacle étant interdit et aucune des vidéos de l'Artiste sur Youtube ne me paraissant fidèle à la prestation qu'il nous a été donné de voir, je prèfère, en reconnaissance de son talent, ne pas ici illustrer le show)
Arigatô! de votre lecture.

Chôkdâne,happyculteur.
Date de l'expérience : 18/10/2018

Re: Chôkdâne au Soleil Levant en Octobre 2018 : 3 semaines au Japon

Signaler
marie_31
Il y a 11 mois
j ai quand meme ete voir sur youtube a quoi cela ressemblait car je ne connaissais absolument pas 

c' est etonnant 

merci de la decouverte 

Re: Chôkdâne au Soleil Levant en Octobre 2018 : 3 semaines au Japon

Signaler
chôkdâne
Il y a 11 mois
Arigatô! de ton attention,Marie.

Ima Tenko est visible sur Youtube effectivement,mais honnêtement les vidéos ne montrent pas du tout ce que nous avons vu/vécu à Kyoto,c'était encore une performance différente,ptêtre plus "accessible"/lisible et surtout avec l'effet saisissant d'être si proche physiquement de l'artiste,assis par terre,comme"à ses pieds",dans quasi une intimité.

Cordialement, 

Pascal.

Le temple Fukagawa Fudo-do de Tokyo et son spectaculaire Rituel du feu.

Signaler
chôkdâne
Il y a 11 mois
J'ai regretté,dans mes <bémols Japonais> du post d'ouverture,le manque de "vie/visibilité monastique" lors de nos nombreuses visites de Sanctuaires & Temples. Toutefois,celle du Fukagawa Fudo-do à Tokyo (Ligne Oedo,station Monzen-Nakacho) y fît une marquante exception.

Ce temple bouddhique très actif,de l'ésothérique Secte Shingon,à la belle architecture mêlant tradition & modernité (cf photos),offre toute l'année un des rituels religieux les plus spectaculaires de la Capitale,en tous cas le plus saisissant de notre séjour: le Goma,rituel du feu.Chaque jour,à plusieurs horaires (9h,11h,13h,15h,17h + 19h les jours fériés-1er,15 et 28 du mois),se tenant dans le superbe auditoruim du Hondo (salle principale),auquel donne accés un long,très symbolique et "conditionnant" Couloir de Prières et Ses 9500 (!)  statues murales miniatures de cristal du Bouddha (Fudomyo).Devant une forte assistance de dévôts  installés sur des estrades des 2 côtés de l'Autel, au cours d'une Cérémonie de 30 minutes,le Vénérable récite des sutras et 4 moines assistants battent petits et grands tambours, éclairés par de hautes flammes au dessus desquelles,en fin de rite,les Fidèles sont invités à venir faire bénir leurs sacs ou tout autre effet personnel. (récit largement inspiré par le Lonely Planet Japon -page 107,à noter que le Routard étrangement n'en parle po,légèrement "excentré",ptêtre?)

Si le touriste ne rentre pas dans la mystique du Moment, en tous cas, me semble-t'il, sera-t'il emporté (et poursuivi?) par Ses images et Ses sons.

Arigatô! de votre lecture.

Chôkdâne,happyculteur.
Date de l'expérience : 08/10/2018

Ine-cho,petit village "trop quignolesque" de pêcheurs en bord de Mer du Japon

Signaler
chôkdâne
Il y a 11 mois
En préparant notre voyage, nous avions bien imaginé qu'aprés les urbaines Tokyo & Kyoto, nous aurions besoin d'air/espace, "heureux campagnards" que nous sommes.
Nos critères de choix d'escapade au vert, tenant compte du temps à dispo (4 jours) avant notre vol de retour en France, from KIX/Osaka Airport: accessible en train ou bus, à maxi 4-5 heures de transport, en bord de mer et si possible en dehors des sentiers battus.
Avons opté pour Ine-cho et Wakasa Takahama.Cette dernière n'ayant pas été "mémorable" (cf post d'ouverture), je m'attarde ici sur la première, peu citée sur le forum et pourtant très sympa.

Donc, Ine-cho:
Arigatô! @: www.kanpai.fr/ine-village
Ce petit bourg s'étale sur 2-3 kilomètres, en 2 rangées d'habitations séparées par une petite route, en bout d'une paisible baie scénique, entourée de montagnes.
Les maisons sur pilotis baignant la mer sont typiques & photogéniques, appelées funaya.
Si quelques habitants "exploitent" (sans "excés", hein) le tourisme (locations de chambres, sorties en bâteaux -très populaires-, quelques cafés&restos...), l'activité principale d'Ine-cho reste la pêche, La préservant de sa "sanctuarisation touristique".
Un petit espace communautaire, derrière la coopérative maritime, présente à son étage un très intéressant petit musée exposant photos anciennes, articles de pêche traditionnels, maquettes de funaya 1ère génération....
Le village affiche sur quelques façades des photos datées, Le montrant par exemple sous la neige ou visité l'été par des dauphins...
Le week end, Ine-cho est prisé des touristes Japonais (sans être la "cohue" non plus à la mi-octobre...), qui pour pêcher à la ligne & pic niquer, qui pour flâner appareil photo en bandoulière.

Une destination pour son cachet visuel, sa quiétude et sa douceur de vivre, qui charmera une étape de 2 nuits (en pension complète recommandée, soit in situ, soit à Oshima, sa proche voisine moins connue, aux tarifs moins "opportunistes"...).

Arigatô
! de votre lecture
Date de l'expérience : 20/10/2018

Re: Focus sur la danse Butoh (Kyoto Butho Kan à Kyoto)

Signaler
lolita81
Il y a 11 mois
Bonjour
J'ai découvert l'art du Butoh dans le film "Cherry Blossoms"(2008), film qui ne fait pas l'unanimité, mais que j'ai tellement aimé!

Signaler
chôkdâne
Il y a 11 mois
,,J'ai découvert l'art du Butoh dans le film "Cherry Blossoms"(2008), film qui ne fait pas l'unanimité, mais que j'ai tellement aimé!

Bonsoir! Lolita,

Arigatô! pour votre documentation, c cool je ne connaissais po.
Bah,<unanimité> ou pas, je tâcherais de voir Ca.

Cordialement,

Chôkdâne,happycultureux.

Bons Plans Voyage Japon

Voyage Japon

Services voyage