Forum Venezuela

Experience Octobre 2018 Caracas- Canaima

Avis non contrôlés
Signaler
Ledisparu
Le 14 octobre 2018
Comme dans les forums en francais il n'y pas beaucoup des experiences récentes, j'ai copie-traduit(avec google translate cette fois pour étre plus rapide) l'experience que quelq'un d'autre a posté sur un forum en anglais, biensúr avec son permis et enlevant des parties qui ne concernent pas ce forum. Lui il est de Kuwait et habite aux états unis, donc peut étre son experience pour le VISA, n'est pas la méme que pour un francais. Voilá l'experience;

Je suis allé en solo au Venezuela la semaine dernière pendant quelques jours. Je suis arrivé à Caracas via Miami, puis j'ai pris un vol de nuit pour Puerto Ordaz. Le lendemain, nous nous sommes envolés pour Canaima pendant quelques jours, puis nous sommes retournés par la même route. J'ai également quitté l'aéroport en revenant à Miami pour faire une excursion d'une journée à Caracas, car j'avais beaucoup de temps.

J'ai dû faire une demande de visa touristique qui a été rejetée par le consulat de New York (je ne sais pas si c'est parce que j'ai fait une demande aux États-Unis ou parce que je faisais cette demande en tant que voyageur seul sans agence de voyage ni personne que je connais au Venezuela) . J'ai réappliqué dans mon pays d'origine, il a fallu un jour pour approuver. Aucun problème là-bas.

Quelques avertissements: je suis passé par une agence de voyage basée au Venezuela. Je ne ressemble pas à un touriste nord-américain ou européen (c’est-à-dire que je peux passer comme vénézuélien) mais je ne suis pas latino-américain / hispanique et je ne parle pas espagnol. J'ai parcouru la majeure partie de l'Amérique latine, alors je ne suis pas nouveau sur ce continent. Au Venezuela, je n’étais jamais seul car j’étais toujours accompagné d’un guide, à l’exception des aéroports et de ma chambre d’hôtel.

 Je ne me suis pas senti menacé ni menacé, même une seconde au cours des quelques jours passés au Venezuela. J'ai trouvé que c'était le contraire, les Vénézuéliens sont l'une des personnes les plus amicales que j'ai rencontrées en Amérique du Sud. Même quand ils ont découvert que je ne parlais pas espagnol et que je suis un touriste, ils ne m'ont pas poursuivi ni essayé de profiter de moi. Ils étaient extrêmement gentils et se sont mis en quatre pour m'aider. Même quand j'ai acheté quelque chose et que je savais que j'étais un touriste, les prix qu'ils donnaient étaient raisonnables.

Deuxièmement, même si la nouvelle n’est pas sans fondement, je n’ai pas vu des gens se faire mourir ou s’entre-tuer. Je n'ai même pas assisté à des vols ou à des situations menaçantes. J'ai trouvé que la nourriture était abondante et que les gens se promenaient avec leur téléphone (moins à Caracas cependant). Gardez à l’esprit que c’est du point de vue d’un touriste accompagné, PAS de quelqu'un qui vit là-bas. Il y avait quelques problèmes, la sélection de plats était naturellement peu diversifiée, il était très difficile de se procurer de l'argent (mes guides utilisaient leur carte de débit et je les indemnisais plus tard en USD), enfin, certains éléments de base sont rationnés ou indisponibles tels comme shampoing, papier toilette, etc ... dans les hôtels / salles de bains publiques

Les immigrations et les coutumes étaient très faciles à passer. Ils n’ont jamais jeté un œil sur mes affaires en passant par une machine à rayons X. Ils n'ont pas réclamé de pots-de-vin et ne m'ont pas intimidé. Je devrais dire, j’avais une ceinture d’argent où j’avais tout mon argent, mais lors de la sortie du pays via Caracas, je me suis senti en sécurité pour mettre la ceinture dans mon sac et rien ne s’est passé. Notez que je n'avais qu'un bagage à main, pas de bagages enregistrés.

Je ne vais pas entrer dans les détails sur les choses que les gens peuvent facilement google comme les hôtels et quoi faire à Canaima mais voici mon résumé de base:

- Puerto Ordaz: ville calme. Rien à voir. Juste un tremplin pour Canaima. La nourriture était bien plus qu'abondante (j'ai des photos au cas où vous vous demandiez haha). Les gens marchaient très bien avec leur téléphone portable. J'ai toutefois évité de sortir la nuit. La ville ne semblait pas très différente de toutes les autres petites villes d'Amérique latine.

- Canaima: Très en sécurité. C'était comme si tout était normal dans le pays. Le parc national est magnifique.

- Caracas: a fait une excursion d'une journée là-bas. Mon endroit préféré était le Panthéon national, ressenti comme un monument / bâtiment de l’ère soviétique. Je me sentais généralement mal à l'aise (peut-être à cause des nouvelles) mais j'allais bien. La Plaza Bolivar était également très bien mais je pouvais voir mon guide se sentir tendu et m'a demandé de ne pas utiliser mon téléphone, l'appelant "intéressant" puisque les iPhones attirent beaucoup plus d'attention. Nous avons collé à son téléphone moins flashy pour prendre des photos. Il ne me parlait pas en anglais ni lorsque les gens passaient, pour ne pas attirer l'attention sur mon statut de touriste.

Dans l’ensemble, c’était un bon voyage et j’aimerais avoir plus de temps pour faire le trek du Roraima ou même simplement me détendre à Los Roques. Les nouvelles sont trop exagérées du point de vue d'un touriste escorté. Je me suis senti plus anxieux à Rio de Janeiro ou même à Quito que pendant mes quelques jours au Venezuela.

Bons Plans Voyage Venezuela

Voyage Venezuela

Services voyage