Forum Égypte

D'Alexandrie à Gizeh

1 réponse

Dernière activité le 23/10/2019 à 12:06 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
isis2018
Le 10 octobre 2018
Après 2 semaines passées à Alexandrie, je pars pour Gizeh le 28 septembre 18.
Voyage rapide en train 1ère classe 100LE, le repas servi à bord soit des petits sandwiches et le thé coûtent 37LE, le train est ancien, les sièges moyennement propres et vive les lingettes pour nettoyer la tablette..!!!
Surprise, les toilettes sont désinfectés à chaque passage et un protége siège à usage unique est mis en place, on aimerait qu'il en soit de même dans nos trains....
A l'arrivée à la gare Ramses, le chauffeur de l'hôtel m'attend et nous partons pour Gizeh.
L'hôtel Hayat Pyramid View porte bien son nom, il est juste en face du Sphinx et des pyramides, aucun angle mort, l'accueil est sympa, le transfert gare-hôtel gratuit.
La chambre est très grande, très propre, l'hôtel est ouvert depuis 3 mois. Les finitions sont "locales" et je réaliserai par la suite qu'il y a une fuite au lavabo et un défaut d'écoulement de la douche.
Matelas à ressorts, clim efficace, il fait 35-36 degrés dehors..! Bouteilles d'eau à disposition ainsi qu'une bouilloire et du thé.
Le soir 1er et dernier dîner sur la terrasse de l'hôtel, les prix sont exravagants: 200LE pour un simple poulet grillé, 65LE pour un jus de citron pressé..
Par contre le prix de la chambre petit dej inclus est raisonnable: 268€ TTC pour 8 jours.
Tous les soirs, son et lumière depuis la terrasse, et le matin petit déjeuner devant le plateau des pyramides, fantastique..!

Le lendemain, je vais faire le tour des pyramides à pied.
Entrée 120LE, mieux vaut y aller avant 9h pour échapper aux hordes de touristes que l'on débarque des bus.
Aborder le plateau par le côté désert donne un autre aspect des monuments.
Je ne pourrais en dire que ce qui en a déjà été dit et redit... je me suis contentée de me promener seule parmi les pierres et de m'emplir les yeux de toutes ces merveilles.

J'y suis retournée 2 jours de suite...
Je prends RV avec un chauffeur pour les 2 jours suivants, Dashour et Saqqara n'étant pas accessibles autrement qu'en voiture.

Le jour suivant, direction les pyramides de Dashour, la romboïdale et la rouge, pareil, je fais le tour à pied, c'est en plein désert, la chaleur est terrible, mais c'est beau...
Puis nous nous dirigeons vers Saqqara qui dégage une atmosphère si particulière pourvu que l'on prenne le temps.
L'ombre de monsieur Lauer y plane, il y a passé 70 ans de sa vie à faire des fouilles...
Entrée à 80LE + ticket pour le Serapeum + ticket pour quelques mastabas, ce qui double le prix.
La pyramide de Djeser est en réfection depuis quelques années et un tremblement de terre qui l'a fragilisée.
Le complexe funéraire avec ses colonnes, cette frise de cobras dont il reste quelques mètres et qui se trouvait sur le mur d'enceinte, tout est à voir.

Le Serapeum et ses énormes sarcophages de granit qui protégeaient les momies des taureaux sacrés et étaient placés dans des niches, rien que de se demander comment ils arrivaient à transporter de telles masses de façon aussi précise, ça laisse rêveur et plein d'interrogation.

La pyramide d'Ounas, qui se mérite, car il y a 2 couloirs à parcourir plié en 2, mais quelle récompense ! la salle du sarcophage est fabuleuse, les murs qui entourent ce sarcophage sont en albâtre, lorsque la lumière est éteinte et qu'on place la lampe électrique d'une certaine façon, le mur devient vivant, translucide, et quand on met cette lumière d'un autre angle, la silhouette du pharaon apparait sur le mur d'un côté et de l'autre, il n'y a pas de superlatif assez grand...!

et tant et tant de merveilles qui s'ajoutent les unes aux autres, un jour n'y suffit pas.

pour la 1ère visite après Dashour, j'avais loué un chameau pour 1 heure, c'est très agréable de se promener ainsi..
Après la visite au musée, très intéressant, je me suis arrêtée là pour ce jour-là

Le jour suivant, ayant décidé de voir tout ce qui était à voir, je m'étais entendue avec un chamelier pour garder le chameau  toute la journée à condition que l'accompagnateur ait également une monture. La chaleur était toujours terrible et dans le désert avec la réverbération, on la sent encore plus, prévoir bouteilles d'eau, chapeau, lunettes de soleil et crème ou bout de papier pour le nez..!!
Le taxi est reparti et reviendra me chercher quand j'aurai terminé mes visites...ce sera à la fermeture du site à 16h..!!

Un aparte, il est fortement conseillé de prendre une carte sim locale qui coûte 100LE pour un mois et permet de communiquer avec l'hôtel, le taxi etc...

Me voilà repartie avec Chaaban, son âne et mon chameau, grâce à ça, j'ai pu visiter tous les mastabas, les tombes ouvertes au public, par moment, on se serait cru seuls au monde en plein désert, l'expérience était formidable.

Sur tous ces sites, tous ont été très gentils et accueillants, il est assez choquant de voir l'attitude de certains touristes envers eux quand ils leur proposent un chameau, une photo ou autre, après tout, c'est leur travail et leur gagne pain, même si on n'en veut pas, on peut le dire gentiment.

Le jour suivant, un peu cassée quand même par mes activités des autres jours (je fais partie du 3ème âge), je pars visiter le Musée du Caire qui va fermer prochainement.
Trajet en bus jusqu'à la station de métro et descente à Midan el Tahrir.
Il n'y a qu'à traverser pour aller au musée.
L'entrée doit coûter aux alentours de 120LE, j'ai arrété de noter les prix, il fait décidément trop chaud...
C'est avec une grande nostalgie que j'ai fait cette visite, sachant que ce lieu mythique ne sera plus accessible, on y voit encore certaines étiquettes datant du temps de Mariette et écrites à l'encre avec des pleins et des déliés.
Le nouveau musée sera certainement climatisé, les pièces seront dépoussiérées, mises en valeur, mais aura-t-il autant de charme ?
Mariette déjà un peu seul dans son coin de jardin aura-t-il encore quelques visites ?

3 à 4 heures sont nécessaires pour voir une grande partie du musée, pour ceux qui vont en Egypte pour la 1ère fois, un guide à demander à l'entrée sera certainement utile.

Retour au bercail en métro et bus.
Décidément, il fait si chaud que je décide d'aller à la piscine du Méridien, l'hôtel est vieillissant, ça se sent, la piscine est à un prix défiant toute concurrence pour un non résident, 400LE !!!!, amabilité minima, tant que faire, j'y reste le plus longtemps possible à ce prix là !
Retour à pied, 5kms.

Le lendemain re-taxi pour me rendre au Moqqatam dans le quartier des éboueurs-trieurs de poubelles, non par voyeurisme, mais parce qu'ils ont fait 2 églises dans le rocher st Simeon le tanneur, immense 10 à 12000 personnes à chaque messe le dimanche, 25000 les jours de fête et 65000 pendant la révolution..., et st Marc qui ne sert qu'en hiver car elle est un peu plus protégée par la montagne.
Les parois rocheuses sont sculptées de personnages de la Bible, à l'intérieur et à l'extérieur des églises par un artiste polonais qui est là depuis 1996. extraordinaire ce que la foi peut faire...
Le quartier traversé est indescriptible, des poubelles partout, des gens qui trient, dans la rue, dans les couloirs des immeubles, l'odeur est terrible, on se remet en question en voyant quel courage ils ont...
Retour avec le même taxi dont le chauffeur ne supportait que moyennement de voir tout cela...

Le jour suivant, vendredi, direction le Caire, Khan el Khalili, en bus, métro et microbus.
J'arrive à l'heure de la grande prière du vendredi, beaucoup de magasins sont encore fermés, et par chance, je me trouve devant le musée des textiles.Très très intéressant musée, les piéces exposées sont classées par époque, au RdeC, les textiles pharaoniques, pièces de lin, vêtements en laine, au 1er, période copte,ottomane avec de sublimes broderies et tissages, puis les périodes mamelouk et fatimide.
Il eut été dommage de ne pas y entrer.
La prière finie, les échopes ouvrent, la rue Muizz ... s'emplit de monde, je n'aime pas trop les endroits à touristes, mais je vais tout de,même boire un verre au café Fishaoui puis je rentre dans des ruelles, dans le souk local.
Je demande oû manger un kochery, on m'indique puis les gens pensent que j'ai perdu mon chemin..et quand je dis oû je vais, qqu'un demande à un gamin de m'accompagner, on passe par la grille d'une maison, en fait on passe sous les maisons pour se trouver dans une autre ruelle et le resto Imperator. Très local, je prends un plat de kochery (2 sortes de pâtes + pois chiches + lentilles + oignons frits + sauce tomate) la petite portion, heureusement car c'est servi dans une écuelle en métal et la part est énorme !!
Pour la 1ère fois en Egypte, je ne mangerai pas la salade de tomates qui semble avoir eu aussi chaud que moi.
Prix 8LE...
Retour au bercail, de nouveau, microbus, métro et bus.

Dernier jour samedi, hélas,
je veux monter à cheval, mais mme Trump rendant visite au Sphinx ce jour-là, point de chevaux ni chameaux ni calèches  ni vendeurs de souvenirs.. je me contente de prendre un ticket et fait un tour à pied sur le plateau.
Mme Trump n'arrivera qu'à 14h45, restera 1h1/2 et repartira comme elle était venue, en hélico.
Les gens qui la veille avaient répété des danses avec leur chevaux, la fanfare et les youyous, n'auront pas le droit d'approcher...

Un peu plus tard je me rends au Mena House que j'avais vu il y a 45 ans avec ses colonettes en bois tourné, ses moucharabiehs et son ambiance début 20ème siècle.
Quelle déception, un nouveau bâtiment a été rajouté comme entrée principale, tout est kitsh, clinquant, nouveau riche.
Je vais au bar prendre un thé, les murs, les plafonds, les sièges, le bar lui-même, tout est doré, une indigestion de dorures...
Le thé est à 40LE, moins cher que dans mon hôtel, c'est déjà ça...
Le bâtiment d'origine est en rénovation....
Un peu beaucoup déçue, je fais un tour dans le jardin et là, une agréable surprise, très beau jardin, une grande pièce d'eau avec un léger bruit de cascade, c'est beau, romantique . La terrasse du restaurant donne sur cette partie du jardin très réussie.

Je rentre à moitié en bus et à moitié à pied. et c'est la fin de mon séjour...

Quelques renseignements:
les restos, à Gizeh quartier pyramides, il y a un Kochery 20LE, bon
resto Abouachra, viandes grillées, très bons pigeons farcis ou grillés 150LE
resto Pyramides, très bon et sympa, viandes grillées, 100LE
resto Andrea proche Méridien et Mena, idem, très propre, 190LE
à Saqqara, un resto viandes grillées à gauche avant l'entrée, pour 4 salades et 1 thé 130LE
les prix sont pour 1 personne

le taxi: Yasser
les chameaux à Saqqara: Chaaban
la visite du complexe de Saqqara: Mohamed qui y est depuis 48 ans
(pour le chauffeur No de tel sur demande)

en face de l'entrée du Hayar Pyramid View, un artiste égyptien qui sculpte sur le trottoir devant son magasin et vend ses oeuvres, les bijoux de sa boutique sont faits par sa soeur.

Merci à ceux qui auront lu ces comptes rendus et bons voyages à tous






Date de l'expérience : 28/09/2018

Re: D'Alexandrie à Gizeh

Signaler
marobi
Il y a 2 mois
Bonjour,

J'ai lu votre récit avec le plus grand intérêt. Nous voyageons dans le même esprit je crois.
J'ai pris un vol pour Le Caire le 8 novembre prochain. Retour open. J'ai publié mon itinéraire sur le forum, si cela vous intéresse.
Voudriez-vous bien me communiquer le numéro de téléphone du chauffeur de taxi à Saqqara ?
Je viendrais du sud, de Dahshur mais cela n'entre pas en compte, je pense.

Merci à l'avance !

Amicalement

M

Bons Plans Voyage Égypte

Voyage Égypte

Services voyage