Forum Bretagne

lQui a déjà quitté le Sud pour habiter en Bretagne ? Recherche témoignages

7 réponses

Dernière activité le 19/08/2020 à 00:32 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
vweber
Le 03 octobre 2018

Bonjour, 


 


Merci d'avance à tous pour vos réponses futures.


Je vous explique : 


Avec ma compagne nous habitons près de Aix en Provence, et souhaitons éventuellement quitter cette région pour venir vivre dans les côtes d'armor (où je suis né).


Cependant, cela fait énormément d'années que je n'ai quitté le 22 et un changement de vie aussi important pour nous soulève moultes questions.


1/ Le climat : nous avons récoltés divers avis totalement différents sur le climat, nous disons qu'il pleut énormément (en moyenne 3 jours sur 7), et d'autres avis nous disant que c'est infondé, et qu'il pleut en réalité plutôt, en moyenne, 1 semaine par mois. Notre question est donc la suivante : arrive -t- il qu'il pleuve toute une semaine d'affilée ?


 


2/ L'ambiance chauvine : est il difficile de se faire "accepter", venant d'une autre région, sachant que nous aimons tous deux la nature et les animaux, et sommes des gens francs.


 


3/ Le travail : Selon vous trouvez vous qu'il y a un manque de travail dans les côtes d'armor car, nous avons récoltés une fois encore des avis qui diffèrent.


 


Merci à tous, nous souhaitons échanger avec des personnes qui auraient fais l'expérience de quitter le Sud pour habiter en bretagne.

Re: PARTIR DU SUD POUR LA BRETAGNE

Signaler
a777
Il y a 2 années
bonsoir,

Vous parlez de points précis, qui, de fait, pour la Bretagne se revelent etre des points faibles, et vous le savez au fond de vous.
Je l'ai déja écrit, reprenons...
1) Climat pour le 22: frais, (c'est la Manche, la Bretagne nord), rarement chaud, en été, rarement froid en hiver,et souvent nuageux et gris. Trait caractéristique:  temps très changeant, jusque plusieurs fois par jour. concernant la pluie, pendant 8 à 9 mois sur 12, vous aurez des journées et de nuits avec des averses courtes , éclaircies courtes, mais fréquentes. 

2) Chauvinisme, oui, souvent beaucoup trop. surtout dans les terres, ou la mentalité est assez fermée. Manque de recul sur eux, la région, susceptibilté  à fleur de peau, mauvaise foi si pas d'accord avec une opinion inverse. Les Bretons ne sont pas francs, contrairement aux ideés reçues.

3) GROS POINT FAIBLE : LE TRAVAIL ! je ne développe pas, mais si vous voulez vous trouver dans des galères de travail, ne venez pas, c'est bien compliqué, à part l'agro-alimentaire, mal rémunéré, ET  les recruteur préferent les gens qu'ils connaissent déja professionnellement. Bref je clos ce sujet rapidement, . j'ai résumé, pas de travail, donc.

Je suis vraiment songeur sur votre motivatoin pour quitter Aix pour les Côtes d'Armor?!

Re: PARTIR DU SUD POUR LA BRETAGNE

Signaler
a777
Il y a 2 années
J'oubliais, les gens de l'ouest  (Bretons, ) sont plutôt mauvaise langue concernant les régions du Sud Est de la France, , ainsi que sur leurs habitants. Des à-priori infondés (souvent ceux qui critiquent ne connaissent pas le sud), c'est du vécu.
Donc, Méfi !

Re: PARTIR DU SUD POUR LA BRETAGNE

Signaler
aupi
Il y a 2 années
Né en Côtes d'Armor et n'avoir personne pour vous renseigner réellement, c'est bizarre. 1/ il arrive qu'il pleuve tous les jours d'une semaine, cela ne veut pas dire qu'il pleut tous les jours de 9 H à 17H . Cela arive aussi qu'il pleuve la nuit, mais voyez les cumuls de pluie c'est loin d'être l'apocalipse. 2/ dans beaucoup de communes il y a beaucoup d'associations et donc on peut s'intégrer, si vous avez des enfants en bas age, l'école est aussi un moyen de connaître des personnes. 3/ Le travail. Sachez d'abord que en moyenne la Bretagne est la région de France où les salaires moyens sont les plus bas et le 22 est le département breton où les salaires sont les plus bas de Bretagne. Cependant il existe des postes à pourvoir en informatique, pas la programmation mais la récolte des résultats amenant des transformations de la façon de faire par la suite. Il existe aussi d'autres emplois que l'IFQ. N'allez pas vers le sud du département: Rostrenen, Callac, Merdrignac. Je n'ai pas lu A 777; il ne sait dire que des bêtises.

Re: PARTIR DU SUD POUR LA BRETAGNE

Signaler
penloch
Il y a 2 années
bonjour,
vous ne décrivez pas votre secteur d'activité actuel ou le type de poste recherché, donc difficile de porter une evaluation, mais c'est bien le critère N° 1, pour vous établir sur place .

la météo est sans mistral avec + de ciel changeant ou gris, mais depuis 2/3 ans des étés exceptionnels oû l 'on a pu se baigner de début juillet jusqu' à fin sept sans problème alors qu'il y a 10 ans j'attendais parfois la mi aout à même température .

l'intégration ? tout dépend oû vous vous installerez : zone rurale = mentalité différente de la ville et + de couts transports selon le travail mais couts de loc inférieurs dans l'immobilier .

1  point non cité: la sécurité : ici je pars à la plage sans fermer la maison, pourtant je suis en zone cotière très touristique l' été . A Ventabren oû j'ai habité, ainsi qu' Aix, tout devait être sous clé et le moindre écart était sanctionné par 1 vol, c'était pénible  et je suppose que celà ne s'est pas amélioré depuis 25 ans .
dernier point : je ne suis pas breton d'origine mais au travers d'associations sportives ou autres l'intégration s'est faite sans difficulté,

La soluce : bien cadrer son projet et les priorités
Date de l'expérience : 01/01/1901

Re: lQui a déjà quitté le Sud pour habiter en Bretagne ? Recherche témoignages

Signaler
Axexel
Il y a 6 mois
Bonjour,

Je vie en Occitanie:

Je vais être sincère, je n'aime pas du tout la région, et en particulier les mentalités qui m'insupportent.

Je vais être bref, après 10 ans dans la région j'ai eu largement le temps de me faire mon avis, et il n'est pas jojo : les sudistes sont faussement chaleureux et très hypocrites (en réalité ils sont obséquieux malgré les aires de populos qu'ils se donnent), sales (j'ai été technicien de surface, je n'ai pas besoin des leçons de morale... et même, en général, les gens sont bien plus sales qu'ils ne le pensent d'eux même), frimeur, plutôt vulgaire, chauvin, etc..., je peux continuer comme ça longtemps, tellement il y a dire de mauvaises choses à dire sur leur mentalité, exactement comme partout ailleurs... mais déverser des tombereaux de généralités outrageantes n'est pas une approche utile ou constructive (a moins d'être au café des sports): tout simplement car chacun est différents et est sensible à différentes qualités et défauts, et y serra donc impacté de manière différente selon son vécu ( dans mon cas: je déteste les gens sales, hypocrites, mal-élevés (quoi que je ne suis pas un exemple) et, par dessus tout, frimeurs).

Et malgré tout cela, je trouve qu'il y en a des plutôt sympa, comme partout ailleurs, et qu'il faut juste bien choisir ses amis, rester ouvert d'esprit et passer par dessus de nombreux défauts (car si l'on voulait vivre dans un monde parfait, à sa convenance, on finirai par le vider de tous ses habitants comme le père Ubu dans Ubu Roi...).

C'est une fatalité mais s'intégrer a un nouveau milieu est un travail sur soi même, c'est même un travail d'humilité et de courage pour aller vers les gens, même si parfois c'est impossible et qu'il vaut mieux, dans ce cas, aller ailleurs si l'on peut, car le monde est vaste et est fait pour être exploré à tous les ages.

Cependant, dans mon cas, il y a trois défauts que je ne pardonne pas à la région: la délinquance supérieure à celle de Marseille dans ma ville (d'après les statistiques basées sur les recensements des délits dans les zones polices; statistiques disponibles sur le site de l'Internaute), le chômage (d'après les statistiques disponibles, elles, sur le site de l'Insee) et bien sûr la chaleur insoutenable en été qui me rend malade et me force à m'enfermer chez moi la clim à fond...

J'ai pris la décision de partir en Bretagne, car j'y ai des attaches familiales, et que c'est une région réputée pour être relativement épargnée au niveau de l'emploi... Malheureusement, au niveau de la consommation de drogue chez les jeunes, elle est mal réputée (par contre... au niveau de l'alcool, c'est bien en Occitanie qu'on est les plus gros consommateurs et il n'y a absolument pas de quoi en être fier...).

C'est aussi une région au climat océanique (il pleut tout le temps ce qui apporte de la fraîcheur en été et une certaine douceur en hiver, mais hélas de l'humidité... on ne peut pas tout avoir). Le climat méditerranéen est très difficile à supporter en été et plutôt morne en hiver, mais il permet d'aller se baigner à la mer (ce que je ne fais jamais, parce que je n'ai pas que ça à faire).

Quand à la mentalité, une partie de ma famille est profondément ancrée dans son patrimoine Breton (qui, pour moi, ne représente rien en particulier), je pense que dans mon cas c'est quelque chose de gérable, mais comme partout ailleurs, il y a des gens insupportables qui vont faire du mépris de classe, du chauvinisme bête et méchant, etc... et inutile de dire qu'en Occitanie, niveau chauvinisme, on est pas non plus les plus mauvais...

Quand aux employeurs qui préfèrent les locaux aux autres fraîchement débarqués... ça c'est absolument le cas partout en France, un employeur cherchera toujours un collaborateur qu'il va pouvoir garder dans la durée.

Pour moi, le mieux c'est de bien se renseigner avant (avec des données quantifiables), visiter sa nouvelle région (pas pour faire du tourisme) avant d'y déposer ses valises, et bien sûr d'accepter de devoir prendre sur soi et de s'y préparer psychologiquement, car il y aura toujours des déconvenues, surtout si l'on a pas l'habitude de voyager et de devoir s'intégrer à de nouveaux milieux, de nouvelles mentalités...

C'est avec toutes ces considérations en tête qu'on apprend à être plus indulgents avec les étrangers, avec soi même, mais aussi avec les locaux...

Re: lQui a déjà quitté le Sud pour habiter en Bretagne ? Recherche témoignages

Signaler
campone
Il y a 6 mois
Allez sur les sites internet bien connus avec avis sur les villes et passez quelques jours sur place pour prospecter !

Re: lQui a déjà quitté le Sud pour habiter en Bretagne ? Recherche témoignages

Signaler
Mick-Falin
Il y a 5 mois
,, Bonjour,

Je vie en Occitanie:

Je vais être sincère, je n'aime pas du tout la région, et en particulier les mentalités qui m'insupportent.

Je vais être bref, après 10 ans dans la région j'ai eu largement le temps de me faire mon avis, et il n'est pas jojo : les sudistes sont faussement chaleureux et très hypocrites (en réalité ils sont obséquieux malgré les aires de populos qu'ils se donnent), sales (j'ai été technicien de surface, je n'ai pas besoin des leçons de morale... et même, en général, les gens sont bien plus sales qu'ils ne le pensent d'eux même), frimeur, plutôt vulgaire, chauvin, etc..., je peux continuer comme ça longtemps, tellement il y a dire de mauvaises choses à dire sur leur mentalité, exactement comme partout ailleurs... mais déverser des tombereaux de généralités outrageantes n'est pas une approche utile ou constructive (a moins d'être au café des sports): tout simplement car chacun est différents et est sensible à différentes qualités et défauts, et y serra donc impacté de manière différente selon son vécu ( dans mon cas: je déteste les gens sales, hypocrites, mal-élevés (quoi que je ne suis pas un exemple) et, par dessus tout, frimeurs).

Et malgré tout cela, je trouve qu'il y en a des plutôt sympa, comme partout ailleurs, et qu'il faut juste bien choisir ses amis, rester ouvert d'esprit et passer par dessus de nombreux défauts (car si l'on voulait vivre dans un monde parfait, à sa convenance, on finirai par le vider de tous ses habitants comme le père Ubu dans Ubu Roi...).

C'est une fatalité mais s'intégrer a un nouveau milieu est un travail sur soi même, c'est même un travail d'humilité et de courage pour aller vers les gens, même si parfois c'est impossible et qu'il vaut mieux, dans ce cas, aller ailleurs si l'on peut, car le monde est vaste et est fait pour être exploré à tous les ages.

Cependant, dans mon cas, il y a trois défauts que je ne pardonne pas à la région: la délinquance supérieure à celle de Marseille dans ma ville (d'après les statistiques basées sur les recensements des délits dans les zones polices; statistiques disponibles sur le site de l'Internaute), le chômage (d'après les statistiques disponibles, elles, sur le site de l'Insee) et bien sûr la chaleur insoutenable en été qui me rend malade et me force à m'enfermer chez moi la clim à fond...

J'ai pris la décision de partir en Bretagne, car j'y ai des attaches familiales, et que c'est une région réputée pour être relativement épargnée au niveau de l'emploi... Malheureusement, au niveau de la consommation de drogue chez les jeunes, elle est mal réputée (par contre... au niveau de l'alcool, c'est bien en Occitanie qu'on est les plus gros consommateurs et il n'y a absolument pas de quoi en être fier...).

C'est aussi une région au climat océanique (il pleut tout le temps ce qui apporte de la fraîcheur en été et une certaine douceur en hiver, mais hélas de l'humidité... on ne peut pas tout avoir). Le climat méditerranéen est très difficile à supporter en été et plutôt morne en hiver, mais il permet d'aller se baigner à la mer (ce que je ne fais jamais, parce que je n'ai pas que ça à faire).

Quand à la mentalité, une partie de ma famille est profondément ancrée dans son patrimoine Breton (qui, pour moi, ne représente rien en particulier), je pense que dans mon cas c'est quelque chose de gérable, mais comme partout ailleurs, il y a des gens insupportables qui vont faire du mépris de classe, du chauvinisme bête et méchant, etc... et inutile de dire qu'en Occitanie, niveau chauvinisme, on est pas non plus les plus mauvais...

Quand aux employeurs qui préfèrent les locaux aux autres fraîchement débarqués... ça c'est absolument le cas partout en France, un employeur cherchera toujours un collaborateur qu'il va pouvoir garder dans la durée.

Pour moi, le mieux c'est de bien se renseigner avant (avec des données quantifiables), visiter sa nouvelle région (pas pour faire du tourisme) avant d'y déposer ses valises, et bien sûr d'accepter de devoir prendre sur soi et de s'y préparer psychologiquement, car il y aura toujours des déconvenues, surtout si l'on a pas l'habitude de voyager et de devoir s'intégrer à de nouveaux milieux, de nouvelles mentalités...

C'est avec toutes ces considérations en tête qu'on apprend à être plus indulgents avec les étrangers, avec soi même, mais aussi avec les locaux...

Bonjour je vais faire la même expérience que vous, pourrions nous discuter en privé....?
Merci par avance de votre réponse

Bons Plans Voyage Bretagne

Voyage Bretagne

Services voyage