Forum États-Unis

6000 km en voiture, 4 Etats et 100 km à pied à travers l'Ouest Américain

1 réponse

Dernière activité le 15/09/2018 à 15:34 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Roulhat
Le 04 septembre 2018
Bonjour à tous,

J’aimerais partager une partie de mon histoire et de mes images avec ceux que ça pourrait intéresser.

J’ai toujours été intéressé par les voitures anciennes en général et les américaines m’ont toujours paru jolies mais l’idée que je pourrais un jour en avoir une ne m’avait effleure l’esprit qu’en rêve.
Il y a quasiment un an jour pour jour (11 mois exactement en fait), je partais pour la première fois au Etats-Unis pour réaliser un voyage que j’avais en tête depuis plus de 10 ans : un road-trip dans le sud-ouest des Etats-Unis. Et j’étais loin d’imaginer à ce moment-là que j’allais y retourner trois fois dans la même année.

L’idée était simple : partir du sud de l’Arizona ou mon frère habite, passer quelques jours dans la région le temps de se remettre du décalage horaire et faire un passage rapide du coté Mexicain avant de prendre la voiture pour deux semaines. Tout d’abord en direction du Nord, Tucson, Phoenix, le Grand Canyon, Monument Valley, Page, Lake Powell, Hurricane, Las Vegas, Death Valley, Los Angeles et San Diego.
Les points d’intérêts pour moi étaient les grands espaces du sud-ouest américains, les vieilles voitures et en troisième position les villes principales de cette partie du pays.

Prêts au départ? C’est parti.

Oh un petit détail que j’ai oublié de mentionner, mon frère vit en Arizona depuis quelques mois ce qui va faciliter les choses un peu pour nous puisqu’il viendra avec nous et qu’il a une voiture.
Je vais aussi essayer de vous donner une idée de combien coute un voyage comme celui-là mais pour vous donner un ordre de grandeur dès le départ, nous avons fait un trajet d’environ 6000 km en passant par 4 états et le tout nous a couté (vols inclus) entre 1800 et 2000 dollars par personne pour deux semaines et demi.
Un dernier detail qui peut aider a comprendre aussi le voyage, je suis francais mais je vis en Angleterre depuis plus de six ans donc notre depart et retour se fera en Angleterre.
Et dernier point, je fais des videos de tout le voyage donc je vais partager ca ici aussi mais comme mon « audience » est anglaise principalement, les commentaires sont en anglais. Ca n’enleve rien aux images donc je les mets la aussi mais si vous avez des questions sur les videos ou sur n’importe quoi d’autre n’hesitez pas a les poser et j’essaierai de repondre.


Donc, le plan est d’arriver à Tucson Arizona puisque mon frère vit à une heure de voiture de la et ça sera le départ de notre voyage. Et nous repartirons de Los Angeles.

Nous avons eu la chance de trouver des vols relativement bon marche depuis l’Angleterre. Grâce aux nouvelles compagnies aériennes qui proposent du low-cost sur les vols transatlantiques, nous avons trouvé un aller-retour Londres-Los Angeles pour environ 500 livres sterling. A ça, il nous a fallu ajouter un trajet en bus jusqu’à Londres pour une vingtaine de livres de plus par personne et un vol Los Angeles-Tucson (aller simple) pour une soixantaine de livres par personne.

Voilà les bases posées alors nous sommes partis.

Il est 15 heures en ce mercredi du début du mois d’octobre et je pars du bureau. Je suis arrivé tous les jours depuis lundi à 6 heures du matin pour être sûr de pouvoir partir tôt aujourd’hui. Je pédale aussi vite que je peux les 5 km qui me séparent de chez moi. Je connais le plan par cœur, ça fait plus de trois mois que j’attends ce moment. Les valises sont prêtes ainsi que ma femme. Je pose mon vélo au garage, on ferme la maison et direction l’arrêt de bus le plus proche.

Apres quelques minutes d’attente, le bus arrive et nous embarquons pour trois heures en direction de Londres. Une cousine à moi habite là-bas et vient avec nous aux US donc on va passer la nuit chez elle pour être plus proche de l’aéroport demain matin.

Le trajet se passe sans encombre et sans embouteillage (exceptionnel en Angleterre) et à 22 heures on sonne à sa porte. Elle est aussi enthousiaste que nous et nous passons le reste de la soirée à discuter du voyage qui nous attend en partageant une boite de sushis.

Il n’y a pas d’urgence pour aller au lit de toute façon puisque demain nous attendent 12 heures d’avion. En plus, si on se couche tard ce soir, ça nous fera toujours ça de moins à nous habituer demain pour le décalage horaire.

Le lendemain, il pleut. Rien de bien exceptionnel pour l’Angleterre me direz-vous mais j’espérais avec un ciel sans nuage pour pouvoir profiter du paysage. J’avoue que c’était un gros pari mais sachant que notre vol doit passer au-dessus de l’Ecosse, l’Islande, le Groenland, une bonne partie du Canada et tout l’ouest américain, j’espérais avoir la chance d’en profiter un peu… Ça sera pour une prochaine fois.

Donc après un rapide petit déjeuner, nous voilà tous les trois partis pour l’aéroport de Gatwick. Nous avons plus de 5 heures avant le décollage donc nous allons tranquille prendre le tube et le train qui nous amène directement dans le terminal.

En arrivant, nous enregistrons nos bagages et passons la sécurité. La partie la plus difficile du voyage commence maintenant: avez-vous déjà essayé de pousser deux filles à travers un duty-free dans un aéroport? C’est loin d’être évident! En plus ils ne font rien pour faciliter les choses. Il y a même un ours en peluche plus grand que ma femme.

Bon l’étiquette du prix m’aide beaucoup à relancer tout le monde vers la sortie et nous voilà donc prêts à aller manger un truc au-dessus des pistes avant l’embarquement (ah oui un truc à savoir quand vous volez en low-cost, même transatlantiques, c’est comme easyjet, vous payez pour tout, même les repas).

J’en profite pour filmer un peu les avions qui vont s’aligner pour décoller, ça fera des bons plans de coupe pour ma chaine Youtube.

Et enfin, il est l’heure. On fait la queue pour embarquer un Dreamliner tout neuf. Je prends l’avion souvent mais c’est la première fois que je monte dans un 787 et j’attends ça avec impatience.

Donc nous voilà tous les trois installés dans l’avion, les filles en train de préparer leurs écouteurs et repérer les films qu’elles vont regarder pendant les 12 heures à venir. De mon côté, je joue avec le système électrique d’obscurcissement du hublot et je filme l’extérieur pour mes vidéos.

Et enfin nous voilà poussés en arrière, les moteurs démarrent et on part faire la queue en bout de piste. Et finalement, après 35 secondes d’accélération sur la piste, on décolle au-dessus de la banlieue Londonienne. Une rapide montée à travers les quelques nuages et nous voilà en route pour le pôle nord avant de redescendre au-dessus de l’Amérique du nord. Finalement on ne verra pas grand-chose du paysage qu’on survole. A part quelques trous dans les nuages au-dessus du Groenland, on ne verra rien avant d’arriver au-dessus de la Californie.

Quelques films et une sieste plus tard, nous voilà déjà au-dessus de la Californie. J’ai du mal à croire qu’après toutes ces années je suis finalement à cet endroit. Je passe mon temps à regarder par le hublot, les déserts, une montagne en feu et le Pacifique… On se pose à Los Angeles et on part récupérer nos bagages.
C’est un détail que je ne connaissais pas avant d’organiser ce voyage mais pour tout voyage aux US, tous les passagers doivent récupérer leurs bagages dans le premier aéroport où ils arrivent et avant de passer les contrôles d’immigration.
Nous voilà donc partis avec nos bagages et rapidement dans les files d’attente pour accéder aux machines. C’est le premier niveau de contrôle. Quand notre tour arrive, chacun de nous trois passe devant la machine, met ses doigts sur le scanner d’empreintes digitales et se fait prendre en photo. Ma femme en profite pour sauter derrière moi au moment où la machine me prend en photo, c’est officiel, j’ai un œil qui regarde au-dessus de mon épaule sur ma photo d’immigration

Ensuite, il faut continuer à faire la queue jusqu’à être appelé à un guichet. Le policier prend nos passeports et nous demande ou on va. Quand je lui réponds “A Nogales”, il répond “Qu’est-ce que vous allez faire là-bas?” comme si c’était difficile à comprendre. Il m’a fallu lui expliquer qu’on allait visiter mon frère qui travaille là-bas, lui dire qu’est-ce qu’il y fait et bien sur lui donner son adresse avant qu’il ne finesse par tamponner nos passeports et nous laisse partir vers le troisième contrôle.
Ce coup-ci c’est le contrôle des bagages. On présente les papiers qu’on nous a fait remplir dans l’avion avant d’atterrir et la conversation la plus courte et la plus sèche de ma vie s’ensuit:
“Papiers… bye”

J’avais pris notre deuxième vol avec trois heures de correspondance pour être sûr d’avoir le temps de changer et finalement, il nous aura fallu 2h45 pour passer les contrôles et changer de terminal.
Et nous réembarquons dans un petit CRJ 1000 pour Tucson. Il fait nuit et le trafic des avions qui décollent et atterrissent est impressionnant.

On décolle très rapidement avec ce petit avion et après un virage à gauche au-dessus du Pacifique, nous voilà en route pour Tucson. Un petit vol de 90 minutes ou j’aurais juste le temps d’essayer de me connecter au wifi de l’avion pour envoyer une photo a la famille sans succès et on atterrit à Tucson. Je n’ai pas dormi depuis ce matin et la fatigue commence à se faire sentir maintenant qu’il fait nuit.

Quelques minutes plus tard on retrouve mon frère qui nous attend à la sortie de l’aéroport et on monte dans sa voiture direction Nogales.
Je me suis endormi sans trop m’en rendre compte pendant une partie de ce trajet d’une heure ce qui m’a permis d’être de nouveau en forme en arrivant chez lui pour manger quelques quesadillas avant d’aller nous coucher.

Le plan est que je me lève en même temps que mon frère et sa copine demain matin pour les amener à la frontière mexicaine ou ils prendront un taxi pour aller bosser toute la journée pendant que je garderai sa voiture pour qu’on puisse aller visiter les environs avec les filles en attendant qu’ils finissent de travailler.

Demain commencent les vraies vacances.

Voilà une première vidéo pour vous donner un aperçu de ce premier épisode. Pas vraiment de photos intéressantes pour le moment.

Dites-moi si la suite du voyage (ou des voyages) vous intéresse et je partagerai ça avec vous.
Date de l'expérience : 10/10/2017

Re: 6000 km en voiture, 4 Etats et 100 km à pied à travers l'Ouest Américain

Signaler
tonton cristobal
Il y a 10 mois
6.000 kms dans 4 états de l'ouest américain, cela peut paraitre à peu prés normal .
Vous avez encore du pain sur la planche à venir l'Ouest comptant une douzaine d'états dont les plus grands soit une superficie d'environ égale à lEurope Occidentale.
Par contre 100 kms à pieds, c'est une belle prouesse.
Je vois très bien ce que vous avez fait ayant habité 36 années non loin de Nogales dans un patelin perdu dans les montagnes.J'attend la suite de votre reportage
Have a nice day

Bons Plans Voyage États-Unis

Voyage États-Unis

Services voyage