Forum Japon

3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

21 réponses

Dernière activité le 06/09/2018 à 08:54 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
purr
Le 20 août 2018
Bonjour, 

M'étant faite aider par les membres du forum (verojapon et marie31 plus particulièrement, que je remercie chaleureusement), je viens ici faire mon court CR de voyage.

Nous sommes donc partis le 24/07 avec nos ados de 14 et 16 ans. Retour le 15/08.

Vols pris sur le site Lufthansa: Paris CDG - Francfurt sur LH, Frankfurt - Tokyo Haneda sur ANA, retour idem. Tarif à 4: 2720€, soit 680€/personne. Vols réservés en septembre 2017. Vols CDG - Francfort en retard d'une heure, mais nous avions une longue escale. ANA très bien, après, la classe éco reste la classe éco même dans la 3ème meilleure compagnie au monde. Service adorable et souriant.

Vos meilleurs alliés: Google maps pour les trajets en train, métro... Super fiable et facile comparé à Hyperdia (à notre avis), mapsme (téléchargez les cartes avant votre départ, pas besoin de Wifi, idéale sur la route, pour nous beaucoup plus simple que le GPS fourni par la société de location), les Japonais hyper serviables.

Les freins: la difficulté à communiquer due au faible niveau d'anglais des japonais, partuclièrement dans les zones rurales, les typhons en août (pas bien méchants dans notre cas, mais vous êtes bloqués par la pluie), les feux rouges tous les 50 m dans la grande banlieue de Tokyo qui rendent les trajets interminables, la limitation de vitesse souvent à 30km/h (notre maxi hors autoroute a été 70 km/h). Pas de stationnement en ville, sauf les parkings toujours payants: pas très chers mais à la fin, cela finit quand même par compter.

Itinéraire: 
Yokohama (1 jour) : pas fascinés par cette ville, mais pour commencer c'était bien et en 1 jour, on ne peut pas vraiment jûger. 2 nuits au daiwa Roynet Hotel: Très bien situé, tout était parfait, 110€/nuit à 4, imbattable. Seul bémol: à l'arrivée du typhon N°12, au fur et à mesure qu'il approchait, le prix de la nuit supplémentaire (on s'inquiétait un peu de prendre la route pendant un typhon) augmentait pour arriver à plus du double de ce que nous avions comme tarif.
Enoshima: excursion à partir de Yokohama, touristique, mais très sympa, plage pas très belle mais on est vraiment au Japon avec la musique, les bars de plage,etc... Une super journée. ne manquez pas de gôuter les alevins crus vendus dans la rue principale de l'île.
Ome (1 nuit) dans une petite auberge: on aurait bien zappé Ome mais la nuit sur le Mitake san étant assez cher nous avions décidé de dormir au pied de celui-ci. Finalement, Ome nous a intéressés car elle a une belle histoire avec le cinéma et les affiches de cinéma; elle est vraiment pas touristique, donc authentique.

Je dois partir; la suite plus tard!

Véronique
Date de l'expérience : 25/07/2018

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
hodor
Il y a 10 mois
bonjour
la suiiiiiiiiiiiiiiiiite! plz ... sinon c'est cruel! ^^
bonne journée

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Comme cela n'avait pas l'air d'intéresser grand-monde... Si j'ai au moins un lecteur en plus de verojapon, je vais m'y remettre... Merci pour ces encouragements!

3 semaines en août en autotour autour de Tokyo (suite)

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Mitake san : Route puis funiculaire pour le Mitake San : 1 nuit au Komadori Sanso. Notre coup de cœur au Japon le Mitake San. Un lendemain de typhon, le ciel était dégagé, il y avait peu de monde et aucun Occidental. Super rando dans les cascades. On a cru se perdre dans la “spiritual forest”, car les pancartes dans cet endroit isolé n’étaient plus qu’en japonais. Nous n’avons appris qu’elle s’appelait « spiritual forest » qu’à notre retour, mais quand même l’ambiance est spéciale… un serpent est passé entre les pieds de ma fille, des ours étaient signalés et nous n’avions pas de clochette. Il faut au moins recouper les infos de 3 cartes différentes pour s’y retrouver, car aucune carte n’était à la fois en anglais et en japonais ; une ne montrait que le chemin que nous suivions, mais pas les embranchements et sur cette portion, plus personne. Le Komadori sanso : très bien, aurait besoin de pas grand-chose pour être parfait : un peu de rangement et de travaux de rénovation, mais la vue est magnifique, le repas est bon, la dame sympa. Il y a une auberge de jeunesse apparemment très bien au Mitake San, mais elle était complète dès le 1er jour d’ouverture des réservations. Le moins cher après est le Komadori sanso.Conseil : notre fille est allergique et j’avais fait traduire le fait qu’elle est allergique à ceci et cela en japonais, puis imprimé le tout. Cela nous a été très très utile car le dentiste du village au pied du Mitake San ne parlait pas anglais. 
Date de l'expérience : 28/07/2018

3 semaines en août en autotour autour de Tokyo (suite)

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Après le Mitake San, route pour Hakone.Hakone : Je dois avouer que je n'étais pas enthousiaste au sujet d’Hakone, finalement, le cadre est vraiment beau et je vous recommande d’y aller.Nous séjournions au K’s House à Hakone Yumoto. Certainement le plus beau logement que nous ayons eu au Japon. Très propre et beau, déco japonaise soignée, chambre pour quatre immense, vue de la chambre superbe, bref tout était parfait, mais…. Après Ome et le Mitake San, nous n’étions plus tout à fait au Japon. A vrai dire, je ne sais même pas s’il y avait des Japonais ! Ce serait à refaire, nous séjournerions au lac Ashi. Par ailleurs Hakone Yumoto ne vit que du tourisme, quitte à ne pas avoir beaucoup de charme.Le soir du feu d’artifice, nous avons attendu pendant près de 2 heures au bord du lac et avons eu la grande chance de passer tout ce temps avec le Mont Fuji en face de nous. MAGIQUE ! Le feu d’artifice, bof, bof. Sinon, nous avons été voir les fumeroles, surtout pour nos filles qui n’avaient jamais vu de volcan. Pas indispensable, surtout qu’en raison d’émanations de soufre trop importantes, seul le grand parking était accessible, donc nous avons vu ça de loin.En revanche, le Hakone Open Air Museum est juste incroyablement beau : le site est parfaitement entretenu, les sculptures sont des oeuvres des plus grands sculpteurs contemporains, il y a des sculptures très interactives pour les jeunes enfants, vraiment à ne pas rater.Le Hakone Ashinoko Narukawa Art Museum présente de très belles œuvres, mais vraiment, il n’y en a pas beaucoup. Si le Mont Fuji est visible, la vue depuis l’intérieur du musée ou du resto est superbe.Nous avons également fait la rando du Old Hokaido Trail : dommage que la route ne longe cette voie mythique. Ce serait à refaire, je pense que l’on ne ferait que la partie calme entre le lac et la vieille maison de thé qui propose des boissons et des en-cas qui nous étaient complètement inconnus. Il est vrai que c’était la semaine de la canicule et même sous les arbres et en altitude, la rando a été fatigante bien qu’assez courte.La suite quand j’aurai le temps : ce sera Péninsule d’Izu, Kamakura, Tokyo (est et ouest) et Nikko.
Date de l'expérience : 01/08/2018

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
hodor
Il y a 10 mois
merci beaucoup, vraiment sympa!

Si je comprends bien vous avez tout fait en voiture ?
Si vous avez des détails sur les dépenses "obligatoires" et/ou "à éviter", ca m'interesse fortement.




Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Bonjour, 
Nous avons loué une voiture via Vivre le Japon (car nous ne comprenions rien à toutes les options proposées par les sites japonais). Nous l'avons loué pendant 10 jours de Yokohama à Yokohama, avec surclassement. Aucun problème, mon mari sait conduire une automatique et à gauche. Il faut savoir que les Japonais roulent très lentement en ville et sur les petites routes, donc aucun souci. le reste de notre voyage s'est déroulé à Tokyo (surtout pas de voiture) et à Nikko, où nous sommes allés en train. Très contents d'avoir loué une voiture avec toute la liberté que cela donne et surtout la possibilité d'aller sur la côte ouest d'Izu très difficile d'accès en transports publics.
Qu'entendez-vous pas "dépenses obligatoires et/ou à éviter"?
Cordialement
Date de l'expérience : 06/08/2018

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
D’Hakone, nous avons pris la route pour Minamiizu, tout au Sud de la péninsule d’Izu, en passant par la côte ouest.La côte est découpée, vraiment superbe. Nous faisons une halte (trop courte) à Dogashima et prenons un bateau pour faire une courte excursion vers des grottes marines et la côte : à ne pas rater. Attention, si la mer est trop forte, les excursions sont annulées. On aime bien le coin : pas un Occidental en vue, que des Japonais en vacances. On pique-nique sur une plage dans les environs de Dogashima de sushis achetés chez un poissonnier : un régal. La mer est tellement chaude, jamais vu ça, même en Thaïlande ou en Indonésie. C’est tranquille et vraiment hors des sentiers battus. A bas les incontournables qui vous empêchent de voir un pays tel qu’il est et aménagé pour les touristes.
A Dogashima, nous trouvons le rotemboro qui est creusé dans les rochers avec vue sur la mer. Malheureusement, nos deux ados ne sont pas prêtes ! Finalement, les plages ne sont ni moches ni sales et l’eau est très belle.Nous poursuivons la route jusqu’aux rizières en terrasse de Nishiizu, mais comme Nissan nous a donné une énorme voiture (X Trail), nous n’arrivons pas à prendre la minuscule route qui traverse le village pour monter jusqu’aux rizières. Je suis déçue mais c’est vrai que le croisement avec deux voitures qui descendaient a été quand même très sportif ! Finalement, nous les atteindrons en passant par une route bien plus large qui arrivent en haut des rizières et qui se trouve plus loin en direction de Minamiizu.La route par la côte jusqu’à Minamiizu, bien que superbe, est quand même très très longue… Nous arrivons à la guesthouse Sora,(2 nuits) après beaucoup de difficultés pour la situer. Le GPS ne reconnait ni l’adresse ni le téléphone ; quand on appelle, personne ne répond et dans le village assez désert, personne ne connaît car il vient d’ouvrir, de toute façon, personne ne parle anglais ! Le patron est parfaitement bilingue, très très sympa, le coin repas-salon-cuisine aussi. Tout est neuf, japonais et plutôt beau, mais pour des questions de budget, nous avons pris le dortoir pour 4 qui est minuscule et surtout sans espace ou placard pour poser les bagages.
La chaleur est torride, heureusement qu’il y a la mer. Nous allons à la plage le lendemain ; c’est marrant, des espèces de toboggans flottants ont été installées. Les femmes sont tout habillées et les enfants ne savent pas faire de châteaux de sable ! Nous déjeunons de sahimis délicieux dans le resto qui se trouve à l’angle de la route du bord de mer et d’une route perpendiculaire. Nous n’en avons vu qu’un en-dehors des restos sur la plage qui ne nous tentaient pas du tout. Toujours une chaleur torride et exceptionnelle. Dans l’après-midi, nous décidons d’aller à Shimoda, la grande ville touristique… Pas un chat, nous arrivons vers 17h en nous disant que l’on prendra un pot en début de soirée. Dans la rue Perry, tous les magasins ferment quand le musée ferme, cad à 17h. Le reste de la ville est un peu tristounet, peut-être est-ce dû à la canicule. On va pour visiter le parc, mais la présence de nombreux frelons rend la chose impossible. Quand même, la baie est vraiment belle.
Nous sommes contents d'avoir prévu une journée de plage: cela fait du bien par cette chaleur.La suite un autre jour…
Date de l'expérience : 01/08/2018

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
hodor
Il y a 10 mois
Excellent la virée cote ouest !!!

Comme nous partons avec un budget bien défini, j'aurais aimé anticipé ce qu'il est possible d'anticiper ^^

C'est difficile de se faire une idée du coup de l'hebergement, des repas, des visites, de la location de voiture/carburant etc
Les dépenses à éviter vous répondez implicitement en évoquant ce que vous avez aimé et moins aimé dans votre périple

Encore merci pour votre récit!

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Bonjour Hodor, 
Nous aussi avons serré le budget au maximum. D'où l'idée de ne pas prendre de JR Pass, donc de rester plus concentrés sur une même région, ce qui de toutes façons correspond à notre idée du voyage. Certes, nous n'avons pas été à Kyoto, mais nous voulions surtout nous immerger dans la culture et la vie japonaise "normale". Sur ce point, notre voyage nous a entièrement comblés. Nous irons à Kyoto hors vacances scolaires et japonaises car j'ai cru comprendre qu'il y avait beaucoup de monde là-bas en août. Nous avons vu de très beaux temples à Kamakura et Nikko. De toute façon, visiter 2-3 termples dans la journée est largement suffisant. Dans un de mes posts avant notre départ, il me semble que je donnais la liste des hébergements. Si vous voulez limiter votre budget, réservez vos billets dès que possible.  Après octobre, ils ont commencé à augmenter puis rebaisser un peu, mais jamais au tarif que nous avons obtenu. Privilégiez les chambres à 4, très rares, donc réservez très tôt en annulable et restez en veille pour voir si vous trouvez mieux. Il est facile de manger pour moins de 1000Y et l'essence est moins chère qu'en France. Ce qui a plombé notre budget, c'est Tokyo et toutes ses tentations: musées pas très chers mais à 4..., shopping, envie de tout gôuter avant de partir, le métro même si nous avons beaucoup marché, etc... N'hésitez pas si vous avez d'autres questions. Cordialement
PS: j'aimerais être à votre place en train de préparer notre voyage plutôt que cela ne soit un souvenir....

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
gignac31
Il y a 10 mois
quel est votre budget?
est ce que 200 euros par jour hors billet d'avion.. à 4 c'est possible..
hotel+  nourriture et bus et train?
exemple arrivée osaka... kyoto... nara  départ  tokyo?

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
llewella
Il y a 10 mois
Bonjour,

A 4 (grands enfants donc équivalent 4 adultes) pour hébergement/transport/nourriture/visites/activités nous en avons eu pour près de 300 euros par jour.

Je n'ai pas les chiffres avec moi mais en gros 110 pour l'hébergement, 80 pour les transports (y compris un JR 7 jours et des dépenses hors pass comme Koya, Hakone ou Fuji Q) et 110 pour nourriture et sorties.

Ca donne une idée.

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Bonjour, Je n'ai pas encore fait les calculs, mais oui, je pense que l'on doit être à environ 300€/jour à 4L .

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
Xavi-Ll
Il y a 10 mois
Alors pour Nikko? On attend le CR avec impatience 

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
gignac31
Il y a 10 mois
300 balles par jour!!
moi qui reviens de madagascar.. ou le budget était de  100 balles par jours..
hotel+ resto +transports..
je vais peut etre  revenir en thailande.. lol..

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Bonjour, 
Oui, le Japon est très cher par rapport à la Thaïlande où j'ai l'habitude de me rendre. On va dire qu'en terme d'hébergement 110€ à 4 n'est pas cher, mais sur un long voyage, cela fait effectivement beaucoup. Et puis, il y a beaucoup de musées, très beaux, de visites de temples pas toujours gratuites. Globalement, les prix sont quand même moins élevés qu'en France. Imaginez votre budget pour un voyage de 3 semaines avec 1 semaine à Paris, la Côte d'Azur, etc... en août. Vous serez au-dessus d'un voyage au Japon, sauf qu'au Japon, il y a les vols en plus...Pour nous, cela a été un voyage exceptionnel à tous points de vue, y compris budgétaire. Je ne pense pas que nous y retournerons à quatre. Et oui, l'Inde et la Thaïlande sont bien moins chères et tout aussi intéressantes, mais ce n'est pas le Japon!
Cordialement


Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
,, Alors pour Nikko? On attend le CR avec impatience 
Ca vient!

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Après Minamiizu, nous voilà repartis pour Kamakura. Nous avons décidé de prendre la route qui traverse la péninsule d’Izu pour nous arrêter aux Kawazu Seven waterfalls. Le cadre est très agréable. Des Japonais se baladent en yukatas ; tout est calme, il fait relativement frais. Nous recommandons vraiment. Nous goûtons à la glace au wasabi que nous ne reverrons jamais, même à Tokyo. Il faut savoir qu’Izu est réputée pour son wasabi : il y a des plantations partout à l’intérieur de la péninsule.En sortant des chutes, nous prenons avec la voiture l’espèce de pont en forme de ressort, totalement hallucinant.Le reste de la journée sera long, bien trop long. Notre GPS nous joue encore des tours en nous faisant prendre l’autoroute jusqu’à Kamakura. Il ne reconnait ni l’adresse, ni le téléphone de la Kamakura guesthouse et nous arrête au n° de téléphone le plus proche, à savoir 46min de route et 16 km de la guesthouse. Pourquoi n’a-t-on pas pensé à utiliser mapsme, décidément tout à fait fiable. Nous arrivons vannés à Kamakura, par ailleurs nous sommes quand même déçus du quartier où se trouve la guesthouse. Cependant, le bâtiment est une belle maison très ancienne en bois ; la salle commune a encore son foyer et surtout…l’accueil des 3 jeunes filles est juste adorable. Nous avons toujours été bien accueillis au Japon, toujours mieux dans les petites auberges que dans les hôtels où c’était très pro mais plus distant. Mais là, vraiment, vous passez un excellent moment en compagnie de clients et du personnel japonais qui parle anglais. Nous avons pu partager et comprendre beaucoup de choses sur le Japon. Par ailleurs, la guesthouse est vraiment tout près d’un arrêt de bus qui vous mène directement au daibutsu (temple du grand Bouddha). En conclusion, que la situation géographique ne vous rebute surtout pas : allez-y !Pourquoi Kamakura ? Parce que nous sommes cinéphiles et que nous voulions voir la ville où avait été tourné le film « Notre petite sœur ». Avons-nous aimé Kamakura ? Nos filles ont adoré la rue commerçante, enfin nous nous retrouvions en milieu urbain ! La ville n’est pas désagréable, mais déjà le Japon profond, calme et authentique nous manquait à nous, adultes. Grande déception : la plage. Dans le film, on imagine une petite ville. En fait, c’est immense ! Nous avons visité le daibutsu avec une guide francophone, Yoko de Kamakura Welcome Guide, très bien et assez instructif. Pour info, ils ont un site internet et Facebook. La visite est totalement gratuite. Pour remercier Yoko, nous lui avions apporté un pot de confiture à la fraise, ne sachant pas que de la confiture à la fraise, il y en a dans tous les 7 Eleven ! Yoko malgré ses 70 et quelques années et la chaleur a décidé de faire la rando qui part du Daibutsu avec nous. Rien de bien difficile, mais je crois qu’elle a souffert. Néanmoins, elle n’a pas perdu la face vu son âge et nous a même offert un paquet de bonbons à la fin. Nous avons également visité le plus grand temple shinto de Kamakura, Tsurugaoka Hachimangu, très impressionnant avec beaucoup de visiteurs, japonais en grande partie, car c’était le week-end. Le plan d’eau était recouvert de lotus en fleurs, des tortues se baladaient sur les rives. Beaucoup aimé ce temple.Enfin, nous nous sommes rendus en bus (pas beaucoup de parkings à Kamakura, le plus simple est donc de laisser la voiture à la guesthouse et de se déplacer en bus) au temple boudhiste Hokoku-ji, avec une bambouseraie. Le temple n’a rien d’extraordinaire, d’ailleurs on n’y entre pas. Mais les japonais en yukatas dans la bambouseraie, la maison de thé avec vue sur la bambouseraie, le plan d’eau et la falaise était bien jolie, assez carte postale, mais bon, c’est un peu comme ça que l’on imagine le japon, alors cela satisfait nos désirs d’exotisme.Est-ce que je mettrais Kamakura dans les « inratables » ? Je ne sais pas. A tout prendre, nous avons largement préféré Nikko, plus nature peut-être, moins chaude aussi. De toutes façons, chacun son inratable.La suite, un autre jour…. 
Date de l'expérience : 04/08/2018

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
C’est reparti ! Après Kamakura, nous laissons la voiture où nous l’avons prise, cad Yokohama Kannai. Un dernier plein de 5 l car nous devons rendre le réservoir plein. Si seulement cela pouvait être comme cela en France : pas moins de 3 personnes se sont occupées de nous, 1 pour faire le plein, et 2 pour nettoyer les vitres et même la carrosserie. Nous étions très gênés car nous ne prenions que 5 litres ! Mais tout est fait avec tellement de gentillesse, de sourire, de souci de bien faire : incroyable. Un des employés a même fait la circulation en se pliant en 2 pour nous permettre de retourner sur l’avenue. Les Japonais ont su garder tous ces petits boulots et on n’a pas l’impression que ceux qui les font se sentent humiliés. En tout cas, ils y mettent du cœur. Chez Nissan, nous aurons également une bonne surprise car on nous retire un jour de location. Encore un service top !Nous prenons le train jusqu’à Ikebukuro où nous séjournerons au Kimi Ryokan. Que dire du Kimi Ryokan ? C’est bien, mériterait quand même un petit coup de peinture dans les chambres, qui sont monacales. Ce n’est pas très cher pour Tokyo et il y a une cuisine avec coin-repas. Ce qui m’a gênée, c’est qu’il n’y a pas d’ouverture sur l’extérieur, tout y très confiné. Par ailleurs, même problème qu’au K’s House à Hakone, cen’est plus tout à fait le Japon car les occidentaux sont plus nombreux que les Japonais. Le quartier n’est pas désagréable et Ikebukuro est bien placé par rapport à Shinjuku et Shibuya.Si nous avons eu un jour de moins de location de voiture, c’est que nous l’avons rendue assez tôt afin d’aller à Harajuku et plus particulièrement à Takeshita Dori un dimanche. Donc nous voilà partis pour le parc Yoyogi et ses cosplayers et rockeurs du dimanche. Il faisait peut-être trop chaud, mais à part une foultitude de touristes, nous n’y avons rien vu. Ah si, des mariages shinto à la chaîne : amusant ! Le temple est assez beau mais en travaux, comme la plupart des temples que nous aurons vus au Japon. L’immense tori rouge est impressionnant. Nos filles n’en peuvent plus ; elles veulent aller à Takeshita Dori, la rue des cosplayers. Encore une fois, pas de cosplayers ce dimanche, mais un monde de dingue, des magasins moches et sans intérêt. Même les filles en ont eu vite assez. Vraiment inutile de se déplacer à Takeshita Dori. Nous allons à Design Festa : un lieu alternatif sympa qui expose des artistes (plus ou moins bons).Omotesando en revanche est très intéressant au niveau architecture, même si la plupart des magasins ne sont pas abordables. En tout état de cause, c’est reposant en comparaison de Takeshita Dori. Nous nous sommes levés très tôt, épuisés par Takeshita Dori, nous rentrons dîner sur le rooftop de l’hôtel.Tokyo suite plus tard…
Date de l'expérience : 08/08/2018

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
Bene_Fukuoka
Il y a 10 mois
,,Donc nous voilà partis pour le parc Yoyogi et ses cosplayers et rockeurs du dimanche. Il faisait peut-être trop chaud, mais à part une foultitude de touristes, nous n’y avons rien vu. 
Je doute que ça existe encore. Déjà en 2007 / 2008 / 2009 je me souviens de ne pas en avoir vu.

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
purr
Il y a 10 mois
Je ne sais pas où j'avais trouvé l'info mais visiblement la source n'était pas fiable!

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo

Signaler
marie_31
Il y a 10 mois
ca eu existé ( depuis j evite le dimanche la bas car trop de monde donc je ne sais pas si cela existe encore) 


ex en 2009 

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo - marie_31

Re: 3 semaines en août en autotour autour de Tokyo - marie_31

Bons Plans Voyage Japon

Voyage Japon

Services voyage