Forum Écosse

Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

7 réponses

Dernière activité le 16/01/2020 à 04:22 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Do-VDS
Le 25 juin 2018
Bonjour à tous,

Je suis en pleine préparation de mon prochain voyage, qui se déroulera au mois de septembre de cette année, pendant deux semaines pleines.

Pour ce voyage, que je vais entreprendre avec ma compagne, nous avons prévu de faire un Roadtrip sur toute l'ecosse (ou presque), avec location de véhicule Europcar à l'aéroport d'edimbourg.
(Le retrait du véhicule est prévu pour 00h15, parmi vous, quelqu'un a déjà retiré un véhicule à cet horaire ? Pas de mauvaise surprise A prévoir ?)

Notre itinéraire est déjà tout tracé et les nuitées réservées. Pour faire dans les grandes lignes :
- Edimbourg
- Parc de Cairngorms
- Inverness / LochNess
- Côte Nord des Highlands
- Ile de Skye 
- Fort William
- Glasgow

Maintenant, le coeur de ce sujet, nous nous sommes posé la question, "Mais pour l'orientation, quel GPS choisir ?"
Parce que, bien installé dans mon fauteuil, devant mon bureau, la lecture de la carte est tout à fait limpide, mais je me doute qu'une fois sur les routes, l'assistance d'un GPS sera plus qu'apprécié.

Au regard du prix à la location, proposé par Europcar, nous avons préféré nous passer de leur service en option.
Une amie s'est proposée de nous prêter un GPS TomTom, mais j'avoue qu'en comparaison à la navigation  beaucoup plus intuitive des GPS proposés par les smartphone, je suis sceptique.

D'où ma question, est-ce que vous pensez qu'un GPS par application smartphone (Je dispose d'un Samsung S9, j'ai récemment téléchargé HereMaps, qui semble d'ailleurs me géolocaliser, même en mode avion) fera l'affaire ?
Ou l'usage d'un véritable appareil prévu à cet unique effet est essentiel ?
Je me demande même si je ne risque pas d'avoir de "mauvaises surprises" sur la reception d'un signal GPS, même en investissant dans le meilleur du moment, lorsque je serais au plus profond des Highlands.

Merci par avance pour vos retours,
Do.

Re: Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

Signaler
tioneb49220
Il y a 1 année
Bjr
j utilise sur mon iphone l application waze
mais demande a ton opérateur le forfait Ecosse
cdlt
benoit 
Date de l'expérience : 28/06/2018

Re: Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

Signaler
tojraf
Il y a 1 année
Bonjour,

La location d'un GPS par le biais du loueur de voiture est bien souvent chère. Pour le même prix, vous pouvez quasiment en acheter un !

Comme conseillé plus haut, l'idéal est d'avoir une application mobile. J'utilie MapsMe à l'étranger. Cette application a plusieurs gros avantages : elle est utilisable hors ligne (pratique pour ne pas payer cher les datas à l'international hors Europe), elle est extrêmement complète (parkings, lieux d'intérêt... et le must pour moi : les chemins de randonnée et les points de vue).
En Europe, avec la 4G "grauite" jusqu'à un certain plafond, mêmes Google Maps peut faire l'affaire.

Bon voyage !

Re: Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

Signaler
doudous74
Il y a 1 année
Bonjour,

Nous avons utilisé deux fois un tom-tom sans aucun soucis. La réception GPS ne pose pas de problème en Écosse. Pour les réseaux mobiles je penses que c' est moins sûr au fin fonds des highlands. Mais une bonne appli fonctionnant hors réseaux doit être ok.
Nous avions doublé cela de la carte Michelin régionale Écosse qui est largement suffisante et retrace presque toutes les routes. Au bout d' un moment nous nous passions même du GPS. Dans le nord notamment il n'y a pas beaucoup de routes donc peu de chances de se tromper.

Bonne soirée.

Re: Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

Signaler
Do-VDS
Il y a 1 année
Bonjour,

Merci pour vos réponses.

Nous allons donc nous munir sur place d'une bonne carte à l'ancienne, et utiliser le GPS sur smartphone.

Afin de nous faire une idée tout de même, nous mettrons en pratique l'utilisation du GPS que l'on nous prête. Histoire de se faire une idée sur ce que l'on préfère utiliser en situation.

A présent, il ne nous reste plus qu'à être patients, et attendre les vacances. Plus que deux semaines.

Bonne journée,
Do.

Re: Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

Signaler
Terradoc
Il y a 1 année
Nous sommes rentrés d'Ecosse il y a quelques jours tout juste après un roadtrip en Camping Car. Ce n'est qu'un avis personnel mais l'utilisation d'un GPS auto était utile pour se diriger mais également anticiper la route. Perso, pour une première expérience en camping car, celà m'a aidé. Bien sur ce n'est pas indispensable et nous avions également une carte papier + application maps.me (en ayant téléchargé préalablement la carte pour une utilisation hors connexion) + application park4night (pour repérer nos points d'arrêt nocturnes).
Je confirme que la connexion internet est possible mais aléatoire

Re: Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

Signaler
Colton MacIntyre
Il y a 1 année
Tu pourras avoir la bonne surpris, comme ça nous est arrivé à chaque fois, si tu prends pas la Fiat 500 de base en location, d’avoir le gps intégré à la voiture ;)

Re: Deux semaines en Ecosse : le choix du GPS

Signaler
Do-VDS
Il y a 1 mois
Voilà qu'ineluctablement, le temps fait son œuvre. Plus d'un an déjà nous sépare de nos somptueuses vacances dans le pays de l'Écosse.

En repassant par ici, je me suis soudain rendu compte que je n'avais pas encore déposé mon retour auprès de la communauté.

Quelques chiffres ?
- 14,5 jours de voyages
- 2529 photos
- plus de 24h de route en voiture
- plus de 1600 km parcourus
- une quinzaine de villes et villages visités
- plus de 19 aventures (visites de chateaux/ruines, promenades et randonnées, découvertes de sites incontournables)
- et des millions de bonnes raisons d'y retourner.

Bien, pour reprendre mes propres interrogations d'avant voyage, le GPS en tant que tel n'est pas nécessaire.
Le modèle que nous a prêté notre amie n'a pas réussi à charger les nouvelles mise à jour, donc nous l'avons mis au placard (enfin... dans la boite à gants).
Nous avons opté pour l'application Google Map dans un premier temps (avec le téléchargements des cartes au prealable), puis pour l'application HereWeGo, qui a la fabuleuse option d'afficher la limitation de vitesse à respecter (les Ecossais partent du principe que l'on est en pleine connaissance du code de la route, ils sont radins en panneau de signalisation ^^)

Pour la batterie du smartphone, le must have, c'est le port USB intégré dans la voiture de location. Peu importe du coup, si la fonction GPS est énergivore.
Bien entendu, mon forfait telephone me permettait un usage d'internet, sans frais supplémentaire.
En définitive, juste le téléphone, pas de carte papier, tout s'est déroulé de manière intuitive.

Un bon point pour le loueur Europcar, qui nous a attendu, au-delà de l'horaire prévue (initialement 00h15) car nous avons réservé la voiture en même temps que le billet d'avion. Le vol ayant subit un retard de relative importance, le guichet et l'homme qui le tenait ont patiemment attendu notre arrivée pour fermer boutique. Qui plus est, j'ai eu droit à un surclassement, une Polo en lieu et place d'une Fiat 500. Que demander de mieux ?

Peut-être un peu plus de communication ! Petit point faussement négatif, toujours en rapport avec le loueur de véhicules. La réservation a été faite sur le web, j'ai donc, compte tenu de mon assurance liée à ma carte bancaire, décidé de ne pas prendre celle proposée par Europcar (le prix de la location est plus que doublé si on opte pour la Premium). Mea Culpa, lors du retrait du véhicule, je n'ai pas fait attention à la petite case cochée par l'homme en vert, sur le contrat stipulant que j'ai choisi la premium. Resultat des courses, quelques deux semaines après le voyage, je me suis vu retirer directement du compte, le montant exact de l'assurance.
Mais finalement, ce n'est pas une mauvaise chose, j'ai appris par la suite qu'il faut faire preuve d'une extrême prudence en rapport a l'assurance d'une carte gold pour une location à l'étranger, et que les démarches en cas de nécessité sont plus fastidieuses que l'on pourrait le penser. En définitive, deux semaines à rouler dans une contrée sauvage n'ont pas épargné le véhicule neuf qui m'a été confié (qu'on s'entende, je fais très attention sur la route), et l'assurance premium m'a juste valu un clin d'oeil de la contrôleuse au check out, qui, malgré les quelques impacts de cailloux et autres marques de roadtrip, a signalé que tout était en ordre.

Que dire, si ce n'est que j'encourage tout un chacun à se lancer dans la découverte de ce pays, qui regorge de trésors, que ce soit les splendides paysages qui se dessinent à la vue comme un tableau pastel, la richesse culturelle du pays avec toutes ses histoires plus intéressantes les unes que les autres, ou la gentillesse du peuple Ecossais qui sait accueillir les voyageurs des quatre coins du monde. Deux semaines magiques, au pays des fées, chateaux et fantômes.

Nous avons adoré les ballades dans les lieux sauvages. Nous avons moins apprecié les quelques lieux, malheureusement trop fréquentés, à l'image du lochNess, site prisé par les foules de photographes amateurs (dont je fais bien entendu partie...).

Nous avons opté pour un voyage (presque) tout autour du pays. En faisant escale pour maximum 3 nuits. Le tracet étant le suivant ( - Etape avec nuitée, * Etape sans nuitée) :

- Edimbourg
* Stirling
* Dunkeld
- Aviemore
* Dufftown
* Randos dans le parc de CairnGorn
* château d'Urquhart
- Inverness
*Tongue
* Durness / SmooCave
- Kinlochbervie
* Scourie
* Kylesku
- Ullapool
* Dornie / Eilean Donan Castle
- Broadford (Ile de Skye)
* Fairy Glen
* The old man of Storr
* Portree
* Uilg
- Fort William
* Loch Lomond
- Glasgow
* Edimbourg Airport
- Triste retour à la réalité

En conclusion, c'est une destination de rêve pour tout amoureux de la nature, pour les curieux de l'histoire, pour les fêtards bons enfants.
En Définitive, ce voyage m'aura appris que deux semaines ne sont pas suffisantes pour découvrir cette belle contrée.

Bons Plans Voyage Écosse

Voyage Écosse

Services voyage