Forum Mozambique

Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

7 réponses

Dernière activité le 21/12/2018 à 11:41 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
cebvl
Le 20 juin 2018

Un petit compte rendu de nos 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique du 25 mai au 10 juin 2018.


L’objectif de ce voyage était de rejoindre notre fils bénévole dans une ONG à Tofo. Les billets d’avion pour Johannesburg étant nettement moins chers que pour le Mozambique, nous en avons profité pour faire un petit tour au parc de Kruger avant de rejoindre le Mozambique.


Notre circuit : Johanneburg- Graskop (Blyde river canyon) – Kruger – Nelspruit – Maputo – Tofo – Vilanculos - Soweto


 


Vendredi 25 mai : Vol


 Lyon-Johannesburg (19h50 – 9h55 – 427euros – Air France).


 


Samedi 26 mai :  Trajet vers Graskop


L’avion atterrit avec presque 1 heure de retard et c’est un peu avant midi que nous récupérons notre voiture de location. La sortie de l’aéroport est fluide, heureusement car la conduite à gauche n’est pas évidente. Nous utiliserons l’application mapsme pour nous guider durant tout le voyage. Malgré les  mises en garde sur ce forum concernant la durée du trajet, nous avions décidé de rejoindre Graskop en une seule fois : Au début, tout se passe bien : la double voie est correcte  (toujours faire attention aux nombreux piétions qui marchent sur la voie d’arrêt d’urgence) mais ensuite ça se gâte : la R36 qui mène à Lydenburg est en travaux et non goudronnée. Ensuite jusqu’à Graskop de nombreux nids de poule. Finalement nous sommes arrivés à Graskop juste à la tombée de la nuit vers 17h sans faire aucun arrêt. Donc attention si vous souhaitez faire des courses ou simplement prendre votre temps, je confirme que c’est vraiment juste sans compter la fatigue due à l’avion.


Petites infos :


Pour payer l’autoroute (59 + 88 rand), nous n’avons jamais pu utiliser le  badge fourni par l’agence de location ni notre carte bancaire. Heureusement que nous avions fait du change à l’aéroport.


Le supermarché de Graskop ferme à18h30 le samedi, il est ouvert le dimanche matin. Il y a un ATM à côté.


Graskop est en altitude. Juin est le début de l’hiver, la nuit a été froide.


Dimanche 27 mai : Blyde river canyon


Pas de décalage horaire, le réveil n’est donc pas trop compliqué. Après quelques courses pour le pique nique, nous partons en direction de Blyde river Canyon :


 1er arrêt à God’s window (15 rand / personne) : le brouillard nous empêche d’admirer la vue. Nous montons jusqu’au plateau où de nombreux cactus sont en fleur.


2e arrêt : Berlin’s fall (10 rand / personne). Jolie cascade mais rien d’inoubliable nous sautons donc les Lisbon’s fall.


3e arrêt : Bourke’s luck potholes (55 rand / personne). Un peu déçus par ce site qui, d’après mes lectures, devait être le plus beau de la journée. Pourtant il n’y avait pas grand monde. Belle aire de pique-nique.


4e arrêt : Three Rondavels (25 rand/personne) : On a beaucoup aimé même si le temps était un peu brumeux, la vue sur les 3 rondavels et le canyon.


5e : Il est un peu plus de 14h quand nous arrivons au Forever resort pour faire une rando . Nous optons pour le « Guinea-Fowl » trail de 2h. Le chemin est assez sportif mais ombragé. Il offre de jolis points de vue sur le canyon et les 3 rondavels et descend jusqu’ à des piscines naturelles. Au retour nous décidons de couper par le « loerie trail ». Mauvaise idée car le chemin grimpe sec  et est très glissant (il est prévu pour être fait dans l’autre sens). Finalement nous arriverons au parking après pratiquement 2 h de marche, ravis de notre promenade. Un petit détour en voiture jusqu’au point de vue supérieur, nous signons le registre de sortie du resort et rejoignons en 1h notre hôtel près d’Hoespruit.


Le forever resort fournit une carte des trails et permet de laisser la voiture à l’intérieur pour 50 rand par personne.


 


Lundi  28 mai : Kruger parc


Départ pour le Kruger park. A 9h, nous nous présentons à l’Orpen Gate. Le temps de présenter nos papiers et d’acheter la carte détaillée du parc (90 Rand), nous voilà prêts pour l’aventure. Nous décidons d’aller jusqu’à Olifant par les routes secondaires puis de revenir sur Satara, notre camp pour notre première nuit : impalas, girafes, éléphants, zèbres, Grand Kudu, Nyala, crocodile… sont au rendez-vous pour cette première journée. Par contre, pas de fauves même sur la S100 qui semble réputée pour cela.


Réservation pour Kruger (entrées, nuits et activités) : sur Sanparks.org


 


Mardi 29mai : Kruger parc


Aujourd’hui, nous avons réservé un « morning walk ». Nous nous retrouvons tous les 2 seuls avec 2 rangers armés. Nous attendons le lever du jour pour marcher. Les impalas se sauvent lorsqu’elles nous sentent. Quand nous nous en étonnons, le ranger nous explique qu’elles associent  l’homme au fusil donc au danger alors qu’elles n’ont pas peur des voitures. Etrange ! Lors de cette « promenade », nous verrons des gnous, des hyènes, quelques zèbres. On a bien aimé car c’est une autre approche où l’on se sent tout petit face aux dangers. Et puis cela permet de se dégourdir les jambes et de discuter avec les rangers de tout et de rien.


De retour vers 8h30, nous repartons en voiture sur la S100 et cette fois, chance, nous tombons sur 3 lions et 2 lionnes qui dorment ! La journée commence fort. Ensuite nous descendons tout doucement  jusqu’à Lower Sabie, notre étape du soir. Un coup de cœur pour la cache aux oiseaux Sweni (sur la S37) où nous avons pu observer plein d’animaux et notamment un troupeau d’éléphants qui se baignait). A Lower Sabie, notre bungalow donne sur la rivière où l’on peut observer et entendre les hippopotames : sympa !!


Mercredi 30 mai : Kruger parc


Nous quittons le camp très tôt. Nous descendons jusqu’à Crocodile Bridge par la S28 où ne nous voyons pas d’animaux puis remontons par la route principale : et là, il y a un attroupement de voitures : un léopard se repose sur un arbre, superbe !  A midi nous faisons un stop à Skukuza, (seul camp à avoir de la wifi) puis descendons jusqu’à Prétoriuskop, notre dernière étape dans le parc. Après s’être installé dans notre bungalow, nous décidons de repartir faire un petit tour sur la H2-2. La route est très mauvaise et aucun animal. Nous sommes déçus. L’heure tourne, il est temps de faire demi-tour. Soudain dans les buissons, un rhinocéros apparait. On ne pensait pas en voir pendant notre séjour alors nous sommes plus que ravis. Le big 5 au complet !!


 


Jeudi 31 mai : en route vers le Mozambique


A 6h, nous sommes dans les premiers à franchir les grilles du camp. Nous voulons profiter de nos dernières heures dans le parc. Il y a de la brume. Nous prenons la route principale pour rejoindre Skukuza puis revenir porte de Phabeni pour quitter le parc. Nous sommes contents de ce que nous avons vu les jours précédents donc aujourd’hui ce n’est que du bonus : pas de fauves (mais ce n’est pas le coin non plus) mais beaucoup de hyènes, buffles…


A 9h, nous sortons du parc direction Nelspruit : 2 heures de route  jusqu’à l’hôtel où nous devons rendre la voiture. Ensuite 20 minutes de marche à pieds pour rejoindre l’agence Greyhound  d’où part le bus pour Maputo.  


Nous avions décidé d’aller en bus au Mozambique mais ne voulant pas retourner sur Johannesburg, il nous a fallu trouver un loueur qui acceptait les retours dans une autre ville et avait une agence en ville pas trop loin de la station de bus pour minimiser le temps de trajet. Ceci réduit tout de suite la liste des loueurs et augmente le prix. La seule ville trouvée a été Nelspruit. Sinon une compagnie de bus s’arrête à Malelane airport où se trouve Avis mais encore  plus cher. Location de notre voiture avec Bidvest (par l’intermédiaire de Carigami).


Le trajet et le passage de la frontière se passent  sans problème et nous arrivons à 17h30, soit 4h de trajet, à Maputo. Vu qu’il fait presque nuit, nous ne trainons pas pour rejoindre l’AJ que nous avons réservée : « the base backpackers » l’une des 2 AJ de Maputo.


Bus : 250 rand (réservation sur le site computicket qui donne les différentes compagnies)


AJ : 20000 MZR / chambre double


 


Vendredi 1 juin : de Maputo à Tofo


A 4h30, un taxi réservé par l’AJ nous conduit à la station  d’où part le bus ETRAGO pour Inhambane, la ville à côté de Tofo. Comme dans beaucoup de pays, le bus fait de nombreux arrêts pour laisser monter ou descendre les passagers et leur chargement. Nous arrivons vers 14h à Inhambane où nous attend notre fils.


Taxi : 600 MZR


Bus : 800 / personne + 100/ bagage


 


Samedi 2 juin / dimanche 3 juin : Tofo plage


Plage, ocean safari (nous avons la chance de voir un requin baleine)… Tofo est une plage autour de laquelle se sont construits hôtels et habitations. Beaucoup de touristes et d’expatriés s’y retrouvent donc ce n’est pas un « petit village authentique » mais la plage est jolie.


 


Lundi 4 juin : trajet vers Vilanculos


Nous voulons aller à Vilanculos. 1ère étape : à 7h du matin, nous attrapons le bus à tofo pour Inhambane. Ensuite bateau entre Inhambane et Maxixe (à faire !  gilets de sauvetage obligatoires, le bateau part quand il est plein, même bien plein. Des dauphins sur le trajet). Ensuite 3e étape : le bus pour Vilanculos qui soit disant passe vers 10h (l’autre passe vers 13h) : L’arrêt de bus n’est pas facile à trouver, ce n’est pas à la gare routière, il faut traverser le marché de Maxixe. Nous finissons par repérer la tôle qui sert d’abri bus et là une longue attente commence. Il est 9h...nous avons le temps d’observer la vie locale, les femmes qui portent leur enfant dans le dos et une charge sur la tête, les marchands qui se préparent à l’arrivée d’un bus…11h15, un « grand » bus passe. On dit « Vilanculos ? » il nous fait signe de monter et c’est parti pour quelques heures. Le contrôleur veut nous faire payer 500 MTZ mais comme on est bien renseigné on refuse, on dit 300, il accepte. A une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, nous étions assoupis et le chauffeur nous fait signe de descendre et nous explique qu’un autre bus « blanc » va passer. Nous sommes sur une grande route, c’est un grand moment de solitude qui ne dure pas car des jeunes nous emmène vers une Chapa qui moyennant 100 MZR nous emmène à destination. En fait nous étions à Pambara, carrefour où beaucoup de bus s’arrêtent et où il faut changer de bus pour Vilanculos. Il semblerait que nous n’ayons pas pris le bon bus à Maxixe. Tout finit bien…un peu de marche pour nous dégourdir les jambes jusqu’à Baobab beach backpacker où nous avons réservé pour 3 nuits. Nous nous sommes offert un bungalow avec vue sur la mer et nous ne le regrettons pas. Superbe vue et aux premières loges pour voir les retours de pêche.


 


Mardi 5 juin : Vilanculos


A Vilanculos comme à Tofo, toutes les activités ont un rapport avec la mer. Or il y a du vent et les bateaux ne sortent pas donc impossible de faire l’excursion sur Bazaruto. Nous partons donc à la découverte du marché puis faisons une grande promenade sur la plage.


 


Mercredi 6 juin : Vilanculos


Le vent est toujours là. Heureusement que nous avons de quoi bouquiner sur notre terrasse.


 


Jeudi 7 juin : Bazaruto


Le vent a faibli et il est envisageable de faire une excursion sur les iles. Par contre la mer est trop agitée pour le snorkelling. Nous étions censés repartir par le bus du matin, nous décidons de rester la journée et de rentrer sur Tofo le soir en taxi. Nous partons donc en bateau jusqu’à Bazaruto. Là nous escaladons la dune et nous promenons jusqu’à l’heure du repas. Les différentes couleurs de la mer font de jolies photos. Les pêcheurs nous ont préparé un barbecue de poissons et poulets. Après le repas, ils nous demandent si nous souhaitons toujours faire du snorkelling. Nous sommes tous d’accord et pensons qu’ils vont nous emmener sur une ile plus calme. Or plus nous avançons, plus les vagues sont grosses. Nous nous regardons tous inquiets. Soudain, le capitaine coupe le moteur et dit « allez-y ». On croit à une plaisanterie, nous sommes à une cinquantaine de mètres de la barrière de corail et secoués de toute part par les vagues. Très sérieusement, il nous répond que nous avons de la chance, certains jours on ne peut pas venir jusqu’ici. Certains enfilent alors les gilets de sauvetage et nous sautons tous  à l’eau. Et là, magnifique, malgré les vagues il y a plein de poissons multicolores.  Nous en profitons un petit peu mais pas évident d’être serein avec le courant, le bateau à ne pas perdre de vue. Mais ça valait le coup. Dès que nous nous éloignons à nouveau de la barrière de corail, le vent s’est cette fois calmé et le retour en bateau se fait tranquillement.


Le retour à Tofo aussi d’ailleurs puisque, « grand luxe »,nous avons un chauffeur que pour nous , très prudent et très sympa et en 3h30 nous sommes arrivés à destination.


 


Excursion Bazaruto : 4000 MTZ / personne


Taxi Vilanculos – Tofo : 800 MTZ


 


Vendredi 8 juin : l’Ocean day puis départ vers Soweto


C’est l’ »ocean day » et les associations ont préparé des activités pour les enfants des écoles. Un « officiel » a fait le déplacement de la ville et discours, fanfares et danses débutent la journée. Nous passons la matinée entre les stands à regarder les enfants découvrir leurs activités. Un dernier plat de calamars grillés, et nous fermons nos sacs direction l’aéroport d’Inhambane. Celui-ci est minuscule, autant dire que personne ne vous embête avec les bouteilles d’eau. Nous prenons un premier vol pour Maputo puis un second pour Johannesburg. Soit 3h30 de trajet mais 160 euros, un peu plus cher que le bus ! .


Là nous attend, Nthateng chez qui nous avons réservé à Soweto. Environ 45 minutes de route pour rejoindre notre B&B depuis l’aéroport.


 


Samedi 9 juin : Soweto


Après un copieux petit déjeuner, Nthateng nous dépose devant le musée de l’Apartheid où nous passons la matinée. Musée intéressant, très complet pour comprendre l’histoire de ce pays. Au retour, elle nous pose devant la maison de Mandela. Dans la même rue se trouve cette maison et celle de Desmond Tutu, tous 2 prix nobels. Il semble que cette rue soit devenue depuis quelques années, une incontournable des circuits en Afrique du Sud donc on ne craint rien juste à se faire embêter par des marchands de souvenir. La maison de Mandela n’a rien de spécial hormis quelques photos. L’après-midi nous avons réservé un circuit en vélo de 4h pour découvrir la ville : circuit conduit par des jeunes du coin qui sont passionnés par leur histoire. Nous passons dans les différents quartiers et notamment  les plus défavorisés sans pour autant que cela fasse voyeurisme. Ça vaut vraiment le coup.


Retour à l’aéroport. Départ à 23h30 pour Amsterdam puis Lyon.


 


Excursion vélo : 620 R


Navette aéroport-Soweto : 550R


 


Conclusion


Sur l’Afrique du sud : nous n’avons eu qu’un petit aperçu de ce pays. Peu de contacts humains puisque nous étions au parc Kruger. Nous y reviendrons surement un jour pour en voir davantage.


 


Sur le Mozambique : Nous avons trouvé les gens gentils et très respectueux : dans les lieux touristiques, où les hommes essayent de vous vendre excursion ou restaurant, il y a toujours eu beaucoup de respect dans la façon dont ils s’adressaient à nous (est-ce dû à notre grand âge ??) et jamais d’insistance comme il peut y avoir dans d’autres pays. Toutes les activités tournent autour de la mer, c’est donc assez vite limité et revient rapidement cher.


N'hésitez pas si vous avez des questions
Christine


 


 


Date de l'expérience : 20/06/2018

Re: Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

Signaler
Soleneg29
Il y a 9 mois
Bonjour Christine, 
nous partons avec mon mari mon fils de un an et demi , ma belle mère au Mozambique fin septembre. Ma belle sœur est à Maputo depuis un an. On reste 2 semaines. Elle nous proposait d’´aler A Vilanculos qu’elle ne connaît pas. Est ce que ça vaut vraiment le coup par rapport par exemple à iNhambane et Tofo? Niveau paysage, impression d’authenticité, de dépaysement car je ne plonge pas et mon mari non plus sauf snorkeling.Car c’est quand même plus loin. On y va en voiture avec un arrêt pour la nuit. Si les conditions de sécurité paraissent douteuses il n’est pas envisageable je pense d’emmmener un bébé sur les bateaux pour l’archipel. On revient ensuite à Maputo et départ vers les parcs. 
Merci beaucoup par avance. Nous avons les billets d’avion!

Re: Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

Signaler
cebvl
Il y a 9 mois
Bonjour

Avec un petit en bas âge, je ne monterai pas plus haut queTofo.Si vous avez une voiture, il semble, d'après les guides, qu'il y ait déjà pas mal de jolies plages à voir entre Maputo et Tofo.(et cela fait déjà des kilomètres).  Côté authenticité,je pense que  si vous vous arrêtez dans n'importe quel village que vous traverserez lors de votre trajet, il sera plus authentique et moins touristique que Vilanculos ou Tofo. Je ne sais pas quel climat il y aura fin septembre, ça va être la fin de l'hiver, mais, en juin à Vilanculos,  nous n'avons pas pu faire de sortie en bateau pendant 2 jours et le 3e jour était limite, je n'aurai pas amené un bébé sur le bateau, cela secouait trop. 

Ceci n'est que mon opinion personnelle (j'ai essayé de me mettre à votre place, j' ai 3 enfants avec qui j'ai pas mal voyagé lorsqu'ils étaient petits).

Vous êtes vous renseignés pour le paludisme ? 

bonne préparation et bon voyage
Christine

Re: Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

Signaler
PC74
Il y a 8 mois
Bonjour cebvl,
Pouvez-vous me dire si vous avez un bon plan pour louer un 4x4 en Afrique du Sud et si il est possible de rentrer au Mozambique avec une voiture louée en Afrique du Sud.
D'avance merci pour votre réponse et merci pour votre retour fort intéressant sur votre voyage dans ces 2 pays.
Meilleures salutations.
Pierre

Re: Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

Signaler
cebvl
Il y a 8 mois
Bonsoir Pierre

Non je n'ai pas de plan pour louer un 4x4. Nous avions loué une voiture "normale", le premier prix des SUV pour être un peu en hauteur. D'après ce que j'avais lu sur les forums, certains loueurs acceptent le passage des voitures au Mozambique moyennant un coût supplémentaire. Je crois qu'il faut aussi, lors du passage de la douane, prendre une assurance spéciale supplémentaire au Mozambique. Dans notre cas, cela me semblait beaucoup de contraintes et de coûts  J'avais donc décidé de rendre la voiture en AFS en me disant que je pourrais toujours louer une voiture au Mozambique si nécessaire. Finalement on a tout fait en bus. 

cordialement
Christine



Re: Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

Signaler
PC74
Il y a 8 mois
ok, merci pour votre réponse rapide et je vous souhaite de nombreux et hereux voyages.
Cordialement.
Pierre

Re: Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

Signaler
johanmartins
Il y a 4 mois
Bonjour,  
Ça a l'air d'un super voyage !! 
Je voudrais savoir si vous avez encore les coordonnées de votre taxi enentre vilanculos et tofo et savoir combien ça coute ? 
Car nous atterrissons à vilanculos et on aimerait rejoindre tofo en taxi mais j'ai vu plein de prix différents. 
Merci,
Johan

Re: Retour sur 2 semaines Afrique du Sud-Mozambique

Signaler
cebvl
Il y a 4 mois
Bonjour Johan

Je n'ai pas les coordonnées de notre chauffeur. C'est la responsable de l'auberge "Baobab beach backpacker" qui nous l'avait réservé. C'est une agence avec qui elle travaille régulièrement.  Vous pouvez l'appeler ou lui envoyer un message, elle parle très bien français. Le prix était de 800 MTZ.

bon voyage
Christine
Date de l'expérience : 07/06/2018

Bons Plans Voyage Mozambique

Voyage Mozambique

Services voyage