Forum Thaïlande

15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans

Avis non contrôlés
Signaler
Bernard-Mothet
Le 13 mai 2018

 


 


Blog Thailande : 15 jours en Thailande avec 2 enfants en avril 2018.


 


Tout d’abord il faut savoir que c’était pour nous une première expérience en Asie et notre premier voyage lointain depuis que nous avons nos deux enfants de 5 et 9 ans. Cette feuille de route n’apprendra donc rien aux voyageurs chevronnés qui connaissent la Thaïlande et il s’écarte des standards de backpakers puisque nous avons recherché un certain confort. Ceci étant dit, en route !


 


Départ :


 


Nous avons réservé les billets d’avions 9 mois à l’avance via Connections avec un budget de 2.200 € pour nous 4 avec une escale. Le départ s’est donc fait de Bruxelles après un léger stress dû au fait qu’un des billets mentionnait le bon nom et le bon prénom mais dans le sens inverse… Au final, l’agence avait fait le nécessaire (merci Sabrina) et nous sommes arrivés à l’aéroport avec un mail d’Emirates confirmant que si l’orthographe du nom et du prénom étaient corrects, il n’y avait pas de soucis à voyager.  Nous voilà donc dans l’avion Emirates en places économiques. Parfait au niveau repas, films et jeux pour les enfants. Du coup, pas facile de dormir… Escale à Dubai de deux heures que l’on n’a pas eu le temps de voir passer. A noter que c’est un aéroport sans bruit, ce qui est très reposant puisque l’on n’a pas dans les oreilles ces messages à répétition pour Mr X qui est en retard, pour les bagages que l’on ne peut pas laisser seuls ou les embarquements toutes les 3 minutes,… Le Wi-fi est gratuit et efficace. On circule en sous-sol via un genre de métro après être passé devant d’énormes murs d’eaux qui complètent cette ambiance zen. Nous voilà repartis pour 6 nouvelles heures d’avion, direction Bangkok avec la même compagnie et donc le même confort (petit vin blanc pas mal ;-).


 


Bangkok :


 


Nous avions réservé une navette via l’hôtel en prévision d’une grosse fatigue liée au voyage. De plus, en arrivant à 18.30 heure locale, on ne voulait pas perdre de temps avec les transports en commun pour pouvoir faire manger les enfants avant leur première nuit. Le chauffeur nous attendait avec une pancarte et 40 minutes plus tard, il nous dépose devant le Silom City Hôtel (qui est à Silom comme on s’en doute). Chambre avec enfants gratuits en dessous de 10 ans mais il n’y avait pas la place pour mettre les 2 enfants dans le petit lit d’appoint, Loic dormira donc avec nous mais on n’y reste que deux nuits. On enfile les shorts en nous voilà au Mama Mia, dans une petite rue à 3 minutes de l’hôtel. Premier contact réussi avec la nourriture Thai sur des chaises de jardin dans la rue et avec les bières locale en 62 cl, on s’habitue vite ! Les prix sont très doux (cfr budget) et tout le monde picore dans les plats. J’ai adoré le poulet coco citronnelle et les enfants ont engloutis les nems et beignets de crabes comme dans Bob l’éponge ;-).


Comme nous étions très fatigués, retour direct à la chambre où nous avons fait quasi le tour de l’horloge, ce qui a gommé une bonne partie du décalage horaire !


Après le petit déjeuner du lendemain, départ pour notre première excursion «Along The Klong ». Le portier de l’hôtel, super sympa, nous décroche un taxi qui par miracle mais on ne le savait pas encore, fonctionne avec le taxi-meter. Trente minutes plus tard, nous attendons notre guide en nourrissant les poissons chats (la machine qui distribue la nourriture doit avoir 200 ans mais elle fonctionne et les enfants ont adoré).


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 


On avait dû batailler à grand coup de relance par mail pour obtenir la réservation de cette excursion mais c’est un must à Bangkok. Il faut donc être tenace car ils sont victimes de leur succès. On doit réserver un bateau entier, puis on passe par leur page facebook pour trouver des compagnons de voyage (si vous voulez réduire la note mais ce n’est pas obligatoire). Une famille de Nivelles nous rejoint et après 15 minutes de retard de notre sympathique guide « Hom », … qui est une femme, nous voilà sur le longtail. Ses explications en français sont top même si le bruit assourdissant du moteur couvre parfois ses commentaires quand on est à l’avant du bateau. C’est largement compensé par la vue de la population locale qui flâne sur les terrasses en pilotis. Super excursion de 4 heures et il y en a pour tous les goûts : observation d’un varan très impressionnant, visite d’un petit temple où nous avons pu comprendre les coutumes locales (prière, pose de feuilles d’or sur les moines sacrés, passage près d’un moine mort depuis 8 ans en excellent état de conservation, lunch près de la rivière, visite d’une exploitation d’orchidées, dégustation de ravioli aux jeunes oignons fait minute par une grand-mère sur une pirogue au milieu de la rivière…).


 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet

Le tout accompagne de plein d’anecdotes, toute la famille a adoré ! C’est un bon moyen de démarrer la première journée à Bangkok car on ne ressent pas la chaleur sur le bateau et comme on marche peu, ce n’est pas du tout fatiguant.


L’excursion termine en milieu d’après-midi, on a le temps de visiter le Bouda Couché et notre guide nous trouve un taxi. Alors que l’on a payé 120 Baths à l’aller, le taxi le moins cher au forfait (il n’y avait pas d’autres choix après 3 refus de ses confrères), nous demande 300 baths. Ce n’est pas cher au final mais on comprend qu’à Bangkok, les transports aussi se marchandent.


Le taxi, nous lâche à 3 rues du site. Je ne peux que vous conseiller l’application maps.me qui permet de visualiser offline votre situation après téléchargement de la carte de Thaïlande pour 5 euros. Cela permet aussi de savoir comment rejoindre les principaux sites ou ceux que vous avez encodés comme des restaurants,… Personne dans la file à l’entrée et nous rentrons tous en short, bien plus cool qu’au Grand Palais. Prévoyez des bouteilles d’eau car il y fait chaud. On a apprécié cette visite où certains coins sont très tranquilles, même le grand Bouda en lui-même n’était pas pris d’assaut. Les enfants ont adoré mettre une pièce dans chaque bol pour que cela porte chance. Bref, site agréable et au final assez grand qui nous a occupé une bonne heure et demi. Prévoyez des chaussures qui se détachent facilement car tout ce qui est à l’intérieur doit s’effectuer déchaussé.


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


Il nous reste assez d’énergie pour passer boire un verre à Cushoan road avec notre premier tuk-tuk. Là aussi, les enfants ont raffolé de cette balade rock-and-roll entre les voitures, cheveux au vent et avec la musique en prime. On négocie 50 baths sur le prix proposé (avec le recul on aurait dû gratter un peu plus mais on apprend ;-)  La rue n’est pas encore bondée, on nous propose une brochette de scorpions mais on se laisse plutôt tenter par deux bons Mojitos. Les enfants sont contents de se poser et dessiner un peu. Au final, agréable balade et on imagine ce que cela doit donner de nuit … mais c’est assez pour une première journée. On se dirige vers les taxis avec une première noix de coco à boire (c’était sur la liste à faire de notre aîné) !


C’est à ce moment que le sujet transport se complique (même si une fois de plus, les montants en euros sont relativement faibles). Tous les taxis, tuk-tuk pratiquent des prix élevés. Le simple mot taxi-meter donnent des réactions de dédain, voir des fenêtres de taxi qui se ferment avec des gestes que tout le monde comprend. On s’écarte donc un peu mais pas assez car les réactions restent dans la lignée. Après 5 minutes de marche, on doit se rendre compte que les enfants n’en peuvent plus de marcher et on se fait une raison. Arrive un tuk-tuk qui nous demande … 600 baths ! Avec le sourire, je lui dit qu’en face, c’est bien moins cher en bluffant un « 300 baths » et au final, il dit « OK 200 baths ». De nouveau, musique à fond et coups de volant qui amusent le grand qui trône à côté du chauffeur et le petit … s’endort sur nos genoux ;-) On mange dans la même rue au Siam House, pas mauvais mais petite terrasse moins sympa que celle d’hier selon moi. Les verres givrés pour la bière et les cacahouètes ont cependant été très appréciées ;-) On repasse vite fait au 7/11 en face de l’hôtel pour prendre de l’eau et des en-cas pour demain et tout le monde s’effondre.


 Ceux qui se sont renseignés savent qu’il vaut mieux arriver à l’ouverture du Grand Palais, soit vers 8.30. Mais le décalage horaire, plus un déjeuner un peu au ralentis avec quelques bouchons pour traverser la ville en taxi nous amène à l’entrée du site à … 9 .30. Le positif, un superbe site plein de dorures et un grand soleil qui se reflète dans les bâtiments. Mais nous sommes inondés de groupes de touristes principalement chinois qui bousculent les enfants, qui crient et qui brandissent des parapluies fermés. Il y a un monde de dingue (la fermeture du site à midi pour cause de commémoration ne doit rien arranger) et il fait une chaleur très pesante. Certains bâtiments sont fermés ou visités par des officiels et donc sans accès. Bref, même si les photos seront magnifiques, l’expérience n’a rien eu ni de reposante, ni de très amusante pour nous et les enfants. On a rapidement quitté le site même si le prix de la visite était élevé.


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


De retour dans la ville, je chope mon application pour trouver le chemin de la rivière afin de prendre le Phrataya Express. Le tout est de trouver la bonne file (voir si on doit monter ou descendre la rivière et choisir la couleur qui vous amène à votre destination (cfr plan en annexe). Un responsable crie très fort des ordres en Thailandais et semble être le maitre incontesté des lieux. Pas évident de comprendre si il y a une vraie logique à l’ordre des files ou si certains groupes de touristes sont prioritaires. Après 15 minutes d’attente, nous voilà sur le bateau, plein comme un œuf en direction de la station Oriental. Au fil des stations, les places se libèrent et on finit par trouver des sièges après avoir payé notre place.


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


Le trajet est agréable et un petit vent sympathique nous permet de nous refroidir un peu. On sort de justesse au bon endroit et on décide de prendre un taxi (avec le taxi meter ET la clim en panne) vers le parc Lumpini. C’est au final assez grand et idéal si vous voulez un peu de calme, faire un petit jogging ou faire du pédalo en forme de cygne sur le lac. Le point négatif est que nous y allions pour que les enfants profitent de la plaine de jeux qui était en travaux mais le point positif est que l’on a vu se balader sur la terre ferme et dans l’eau quelques varans qui n’étaient pas du tout impressionnés.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


Après une petite heure, renégociations avec les tuk-tuk et direction le centre commercial MBK. Ce n’était pas vraiment prévu au programme mais comme on avait une heure à tuer avant le train, on s’est baladé dans cet immense centre commercial constitué principalement de (très) petites boutiques dont un étage entier pour la téléphonie/ordinateurs,… Les enfants ont fait un arrêt au fast-food et on a bu un smoothie qui s’autoproclamait le meilleur du monde mais qui sera largement détrôné à Chiang Mai.  Renégociations avec un tuk-tuk vers l’hôtel. Petit passage éclair au temple indien en bas de la rue, un temple plein de couleurs à faire si on est dans le coin.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


La gare est énorme avec une quantité impressionnante de voyageurs assis à même le sol dont certains locaux qui prient un bouddha installé en plein milieu de la cohue. L’organisation était top : on a présenté nos billets achetés en ligne à l’information qui nous a indiqué le bon guichet et on était à peine arrivés dans la file qu’une employée est venue nous trouver pour nous indiquer le bon quai et le fait que le check-in se faisait dans le train. Arrivés voie 4, notre train nous attendait 30 minutes à l’avance.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


On nous a aidé à rentrer nos valises dans le train et indiqué nos places. Un employé passe avec des jus de fruits payants. Les repas également payants se réservent auprès de la même personne (y compris le petit déjeuner). Seul hic, il nous a soutenu que les repas choisis par les enfants n’étaient pas épicés. Le plat du grand était le plat le plus épicé de notre voyage et le petit a croqué dans un mini piment caché dans un plat qui semblait lui convenir. Prenez à manger au moins pour les enfants ! Sinon, belle organisation. Les couchettes ont été faites au fur et à mesure et nous avions donc 2 lits au rez et deux à l’étage, le tout en vis-à-vis. Comme nous étions en seconde classe nous partagions le wagon avec une quinzaine de personnes dans un bel esprit. A noter que la clim va fort et que la lumière reste allumée toute la nuit. Un pantalon + sweat à capuche + tour de cou et masque pour les yeux, nous ont permis de bien dormir. Petit truc, la clim souffle d’un côté du lit donc on a inversé la place du coussin et on ne sentait quasi plus rien comme elle soufflait sur nos pieds… Notre cadet s’est enfilé 11 heures de sommeil non stop ! Il y a des chargeurs de GSM à chaque place et un évier pour se laver les dents ou se rafraichir en bout de wagon. Nous avions pris le train de 18.00 (plus moderne) et on n’a donc pas vu grand-chose par la fenêtre en soirée. Pour info, les valises se mettent en-dessous des sièges et restent donc avec vous pendant le trajet. Une belle expérience au final et une nuit d’hôtel économisée ;-) !


 


Chiang Mai


 


De nouveau, pas mal de taxis à la sortie de la gare vers 7.00 (les rouges à partager ou les shuttles plus grands et privatifs) pour rejoindre notre hôtel Mhonsa. Notre chambre n’était pas disponible avant 14.00. Qu’à cela ne tienne, nous n’étions pas trop fatigués par le trajet et après un rapide changement de vêtements dans les toilettes, nous laissons les valises. Nous sommes rentrés dans la ville par le milieu du bas du carré formé par l’enceinte de la vieille ville (prenez une carte, ce sera plus parlant).


 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


Après avoir traversé un petit marché couvert fréquenté uniquement par des locaux, l’idée était de visiter le jardin caché Terra Cotta. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés à un stand de fruit-shake tenu à l’entrée d’un genre de parking pour motos (Cha-Malay ). Les breuvages étaient super frais avec des fruits coupés devant nos yeux (je vous conseille l’ananas/gingembre ou la mangue).


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 A cette heure matinale, il n’y avait que la famille, on y retournera plusieurs fois pendant notre séjour. Après cette dose de vitamines, on est passé au Terra Cotta Garden. Un super endroit dans lequel on n’arrive par hasard. Il est au calme avec plein de récupération d’objets anciens. Il y a moyen de boire un café et le wi-fi est gratuit, on n’a vu qu’un écureuil mais il paraît que c’est un de leurs points de chute l’après-midi.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 


Ensuite, direction les temples. Certains étaient fermés à cette heure. On a eu deux coup de cœur. Le Wat Chet Lin qui était très calme bien que les moines les plus jeunes travaillaient déjà à refaire un chemin en bois. On s’est arrêté près de l’étang et on a donné à mangé aux poissons pour le plus grand plaisir des enfants, puis on a flâné sur le site.


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


Ensuite le Wat Chedi Luang, il est énorme et on a eu la chance d’assister à une cérémonie. A l‘arrière, un vestige d’un ancien temple et quelques endroits à visiter où on apprend des infos sur certains moines sacrés.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


On prend un taxi rouge partagé avec un local pour se rendre au Buak Hard Public Park. Il y fait très calme : des jeunes mariés sont pris en photos, un vieil homme nourrit les pigeons … et un (très) petite plaine de jeux prise est d’assaut pas les enfants malgré une pluie certaine.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


Il est temps de manger notre premier vrai streetfood … qui était très décevant : au menu brochette de (cou de) poulet, du porc (avec la peau) et une saucisse (très grasse). Bref, ne mangez pas à l’entrée du parc.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


On termine notre balade à pied en passant par le Wat Sri Suphan. Très original par rapport aux autres car il est tout argenté. Important, seuls les hommes peuvent y rentrer. On peut y voir un second temple accessible à tous et des artisans qui travaillent des pièces en métal. Ca vaut clairement le détour !


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


Retour à l’hôtel où on plonge dans la piscine pour se remettre de la chaleur. On demande à l’accueil d’appeler Toto Elephant Park… pour l’excursion du lendemain en proposant de faire la journée entière plutôt que la demi si les enfants ne payent pas. Au final, gratuit pour le petit et moitié-prix pour le grand, on accepte (5.900 Bath pour la journée, repas inclus !). Le soir, direction Saturday night market à deux pas de notre hôtel. On a adoré se faufiler entre les stands des artisans où on a acheté quelques souvenirs. Il y a de grands espaces dédiés à la nourriture. On s’assied à une table puis on choisi ce que l’on veut boire ou manger aux différents stands. Chacun ses goûts donc il y aura au menu des sushis (5bath/pièces ;-), des insectes (70 baths le bol), de gros dim sum, des rouleaux de printemps et des grandes bières. Cette expérience « insectes» n’était pas si terrible. On a fait un panaché et les chenilles sont passées facilement, pour les sauterelles ça dépend de la taille (plus c’est gros, moins ça ressemble à nos chips).


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


A noter que l’on ne peut pas se balader avec une bouteille en verre en dehors des espaces « repas ».


 


Dimanche, après le petit déjeuner, notre guide « San » vient nous chercher en gros 4x4. On espérait ne pas être trop nombreux et surprise … il n’y a que nous ;-) Après 40 minutes de voiture et un arrêt toilette, on rentre dans la jungle. Le site est composé de quelques maisonnettes en bois et de deux éléphants : Jumbo le papa et pancake, son fils de 2 ans (la maman est restée au village car elle est à nouveau enceinte). On commence par porter des habits locaux (quel look ;-) et on donne à manger une quantité industrielle de bananes à nos deux compagnons du jour qui en raffolent. Ensuite, on part dans la jungle pour une belle balade (parfois assez technique dans les descentes), mais jamais sans monter sur eux. Les éléphants mangent tout sur leur passage et sont guidés uniquement par la voix (pas de bâton,…).


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 


Vers midi, nos hôtes dressent une table à même le sol avec des grandes feuilles de bananiers. Super ce lunch en pleine jungle avec le pad thaï maison servi dans des feuilles de bananes et les fruits coupés minute. On boit même dans des verres en bambous que San a taillé sur la route avec sa machette (chouette souvenir à ramener en Belgique).


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


On apprend que San vient d’une grande famille et qu’il devait traverser 5 km de jungle pour aller à l’école. Quand il avait de la chance, il croisait des serpent qui servaient de souper à la famille (il gagnerait Koh Lanta ;-). Jumbo et Pancakes se chargent de nettoyer (traduire manger) nos restes … et la table, impressionnant ! On continue notre balade, suivi de (très) près par Jumbo qui se réjouit déjà de glisser dans les descentes et d’arriver à la rivière. C’est un moment super où on nettoie les deux mastodontes qui nous remercient en nous arrosant avec leur trompe.


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


On leur dit au revoir et San nous conduit à la dernière étape de cette magnifique journée : les chute de Mark Fa. On arrive en fin d’après-midi, il ne reste qu’une famille Thai et un couple de touristes qui quittent après 30 minutes. Nous sommes seuls au monde ! L’eau est trop froide pour se baigner mais les enfants s’amusent comme des fous avec les cailloux (pas besoin de jeux quand on est au paradis !).


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 


 Il est temps de rentrer, c’est un des gros coups de cœur de notre voyage. Le soir, Sunday Night market. Que dire, on était tellement emballé par le marché de la veille que l’on y arrivait confiant et enthousiaste. Du coup, on n’a pas vraiment préparé. On s’est baladé sans trouver où manger et on a fini dans un endroit similaire à la veille mais sans endroit pour s’asseoir et globalement moins bon. Bref, soit l’effet de surprise était passé, soit on a mal géré, soit le marché du samedi est mieux…


 


Lundi, c’était journée enfant (disons que les éléphants étaient aussi pour les les grands). Après le petit déjeuner, l’hôtel nous trouve un taxi pour aller au Art In Paradise…


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


C’est un genre de musée où l’on se met en scène devant des peintures en trompe l’œil. Il faut respecter les endroits marqués au sol pour que les photos soient parfaites. Idéalement, il faut un smartphone ou une tablette, car on peut aussi télécharger une appli qui fait que certaines scènes sont animées, les enfants ont adoré ! Petit fruitshake à midi et piscine l’après-midi. Passage au 7/11 pour l’apéro à l’hôtel puis resto au Kafe 1985 le soir. Terrasse assez près de la rue avec pas mal de passage. Belle soirée au final mais il y a probablement moyen de trouver plus typique ou mieux mis, en tout cas cela nous convenait au vu de notre fatigue. Pour les amateurs, il y a quelques bières belges (Duvel, Triple Karmeliet,…).


 


Dernier jour à Chiang Mai, on a négocié un taxi pour deux temples (800 baths aller-retour): le premier Wat Pha Lat, était impressionnant … de calme. Maximum 4 personnes sur le site dont un couple de français qui était venu de Chiang Mai en vélo, c’est donc possible mais il faut des mollets d’acier ! Le taxi nous a attendu, donc on a pris notre temps et traversé le cours d’eau pour avoir une vue sur la ville. C’est vraiment un endroit à faire et il faut espérer qu’il reste identique.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


Les chiens errants nous ont ignorés (cfr commentaires négatifs sur le net). Après, direction le Wat Phra Sing en haut de la colline. Le taxi nous a déposé devant ce qui semblait être l’entrée principale, du coup on a pris l’ascenseur mais il vaut mieux prendre les escaliers pour gagner du temps...et quelques baths. Temple assez fréquenté (surtout au vu de la visite précédente) mais intéressante. Un moine nous a enfilé un bracelet en faisant une incantation (on n’ose plus l’enlever de peur que ça porte malheur ;-)


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


Après la visite, on achète quelques souvenirs dans les magasins en bas des escaliers (négociation de rigueur). On retrouve notre taxi et retour à l’hôtel pour prendre les valises. Ceci sonne la fin de Chiang Mai (possible d’obtenir le wi-fi de l’aéroport dans les boutiques, si un ticket de caisse traine, le code est souvent inscrit dessus). Vol via Airasia parfait avec repas dans l’avion.


 


Krabi


 


On arrive sous la seule pluie de notre séjour. La navette de l’hôtel nous attend comme prévu. Quarante minutes plus tard, nous voilà à l’Holliday Inn Resort. On dépose nos bagages et direction la pizzeria à droite en sortant. On mange sur la terrasse en buvant une bière acheté chez la voisine, puis au lit. Le lendemain, après un super petit déjeuner, direction le monckey trail. Il y a 15/20 minutes de marche le long des magasins encore fermés. On arrive au bout de la plage et on prend les escaliers en bois qui traversent la foret. C’est assez praticable mais on ne voit pas un seul singe (il paraît qu’il faut y aller vers 18.00). Un garde nous demande de signer un registre avec notre heure d’arrivée.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


On a passé un très bon moment sur cette plage qui au final sera une des plus tranquilles. Au fond à gauche en regardant la mer, il y a plein de petits poissons que l’on voit à l’œil nu et des mini crabes, les enfants étaient aux anges. Début d’après-midi, chemin inverse toujours sans l’ombre d’un singe. On mange un bout au Last Fishermann, idéalement placé avec vue sur la mer.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


L’après-midi est dédiée à la piscine et à ses toboggans. Le soir, on sort manger au A-One. Il y a un mélange de nourriture européenne et thaï. On prend quelques assiettes apéritives et un plat par personne, au final on a beaucoup trop et ce sera le plus gros budget de nos vacances, mais très raisonnable quand on réfléchi en euros. Si vous regardez sur les murs, il y a une ronde de petit lézards qui ont beaucoup amusé les enfants.


 


Le lendemain, on prend un aller-retour pour Railey (200 baths/personnes). Pratique car c’est juste sur la plage en face de l’hôtel. Après quelques minutes, la bateau est plein et vingt minutes plus tard, arrivée à Railey (plage à gauche en regardant une carte). On traverse la plage via les chemins vers la plage de droite. C’est marée haute donc il n’y a presque pas de sable mais des locaux qui pêchent au filet.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


On se dirige immédiatement vers Phranang cave beach. Le chemin vers le lac suspendu mais impossible avec les enfants.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


On longe des grottes avant d‘affronter … une horde de touristes (on aurait probablement dû y aller l’après-midi avec le recul). On ne s’attendait pas à ça. Il est compliqué de prendre une photo de la « grotte au pénis ».


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


On choisit de rester près de cette dernière car le matin, c’est un coté ombragé. Par contre, il y a tellement de monde que l’on n’ose pas laisser nos sacs sans surveillance.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


On va donc à tour de rôle dans l’eau avec les enfants. Il y avait peu de monde dans l’eau vu que les chinois hyper équipés pour battre le record d’apnée restent à 2 mètres de la plage, dans maximum 50 centimètres d’eau, avec leur gilet de sauvetage ;-) Il y a quelques poissons à voir et on peut nager dans de mini grottes, sympa quand on s’écarte du monde. Par contre, les enfants se sont fait piqués mais on ne sait pas par quoi (mini-méduses ?). Rien de grave au final mais ça les a calmé. Le monde se fait un peu plus rare vers midi et on marche jusqu’à un longtail qui vend un peu de tout à manger/boire pour des prix raisonnables.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


Début d’après-midi, on repart de la plage (sans devoir revenir au point de départ) une fois le longtail rempli, puis piscine. Le lendemain, on avait prévu une journée sur les 4 iles mais on reçoit un courrier dans notre chambre annonçant le nouvel an thaï avec animation l’après-midi. Demain est un autre jour, on prend un tuk-tuk pour le night market d’ao nang. Au final c’est assez proche pour le faire à pied… On retrouve l’ambiance du Saturday Night Market de Chiang Mai mais il n’y a quasi que des stands de restauration et des bars. Au milieu, on peut choisir une table centrale ou un des bars en « dur » sur les côtés. Il y a des spectacles de dance ou de musique et les bars passent leur propre sélection de morceaux récents qui couvrent les premiers.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


On a bien mangé : sushis, grosses crevettes, brochettes de poulets, et crêpes salées. On se boit un super Mojitos à 2.5 euros puis un dessert : crêpes pour les uns et glace thaï pour les autres. Pour cette dernière, le cuisto verse du lait/crême sur une plaque frigorifiée et y dépose la garniture choisie (mangue et chocolat pour moi) et le mélange durci sous vos yeux, une belle découverte délicieuse. On est un peu fatigués donc ce sera tuk tuk moto pour le retour.


 


Le lendemain, le choix se porte finalement sur un longtail privé pour 4 heures mais pour 3 iles et non 4 (on zappe Railey fait la veille … et qui n’est de toute façon pas une ile) afin d’être présent pour le nouvel an. C’est plus cher en privatif mais ça nous permet de partir à 8.00 du matin sans avoir à attendre que le bateau soit plein. On arrive à Koh Poda et la plage est vide et magnifique, on fonce dans l’eau limpide avec quelques poissons à observer (c’est pas l’Egypte et sa mer rouge).


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


 


La plage se rempli et on décide de quitter pour l’île suivante. Malheureusement c’est marée haute et on ne sait pas accéder à pied entre les deux presqu’iles… Pas grave, c’est un super endroit pour voir des poissons qui semblent attendre du pain (que nous n’avions pas). Moins d’une heure plus tard, les chinois arrivent en masse et on décide de repartir vers la dernière île (pratique quand même les longtails privés, on part quand on veut…).


 


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


Là, on est quasi seuls et la plage est parfaite. Peu de poissons mais un sable blanc. Ce sera château de sable avec les enfants. Retour à l’hôtel avec plein de souvenirs en tête. On va manger de la street food à droite de l’hôtel (face mer), c’est très bon pour quelques euros.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


Et là, l’ambiance monte rapidement : des camionnettes et tuk tuk « tunés » mettent la musique à fond, les restaurants remplissent au tuyaux d’arrosage d’énormes futs, les passants nous peignent le visage avec un mélange de talc et d’eau.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


Les enfants sont adoptés par le groupe en face d’un restaurant (on leur achète deux seaux en plastique) et la guerre de l’eau commence entre les rares touristes, les locaux, les jeunes et les vieux. C’est vraiment bon enfant et tout le monde participe activement avec de l’eau parfois glacée qui réveille. On décide de protéger nos smartphone (sac en plastique) mais au moment de filmer les enfants qui s’en donnaient à cœur joie, on nous verse un sceau entier dessus (involontairement). Le mal est fait, on reste faire la fête avec les locaux une bonne partie de l’après midi pour le plus grand plaisir des enfants qui attaquent les camionnettes blindées de pistolets à eaux à leurs risques et périls. Tout le monde rentre trempé à l’hôtel. On demande un sac de riz pour y laisser nos GSM qui ont très mal supportés leur baignade. On tente le souper au rez de l’hôtel (offre de buffet avec softs et bières à volonté) en mangeant devant l’orchestre. On est vidés et le menu est moyen donc on ne s’éternise pas.


 


Le lendemain, on prend à nouveau un longtail privé pour Koh Hong. L’arrivée dans le lagon est bluffante et il n’y a que trois bateaux (l’avantage de partir tôt sans attendre un bateau plein). On se baigne, c’est très calme.


 


15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet 


Le bateau repart vers la plage de Koh Hong. On débarque sur un ponton flottant et on retient le numéro du longtail pour l’appeler lors du retour. Après avoir payé la taxe, on marche sur ce ponton brulant et mouvant tout en voyant de chouettes poissons qui attendent probablement du pain. Sans être comme à Railey, la plage est assez encombrée. On choisit un coin à l‘ombre et on fonce dans l’eau azur.


 15 jours en Thaïlande avec deux enfants de 5 et 9 ans - Bernard-Mothet


 


Après quelques minutes, notre grand se fait à nouveau piquer mais après avoir vu de chouettes poissons. On alterne le snorkeling (plus on s’éloigne du monde et de la plage mieux c’est) et la plage … qui se rempli à vitesse grand V. Une matinée était bien suffisante à notre gout vu le monde, on repart sur le ponton en annonçant le bateau 30. Petit stress car les officiels ne le trouvent pas, l’anglais du pilote ayant transformé le 13 en 30. Le soir on va manger au Potjawan , il y a un monde de dingue comparé aux restaurants voisins. On tente de manger plus européens pour alterner mais en voyant les plats de nos voisins, on aurait dû être plus aventureux (un plat servi dans un ananas donnait vraiment envie). Le dessert (fruits) est offert !


 


Le lendemain, on a lézardé ;-) On trouve une navette pour le lendemain, bien moins cher que dans les environs de l’hôtel mais à partager. 1.400 bath pour nous 4 au lieu de 3000 à l’hôtel en navette privative pour rejoindre l’aéroport de Phuket. Après avoir dégrossi les valises, direction la plage à marée basse. On a aidé les locaux à chasser le crabe. Les enfants étaient excités et ils espéraient que nous soyons aussi téméraires que les thaïs (ils prenaient de beaux spécimens à main nues) mais on s’est contenté de jouer le rôle d’éclaireur. Un super moment avec le sourire de nos amis chasseurs comme cadeau. Pour notre dernier soir, nous avons opté pour un retour (à pied cette fois) au night market, un concept qui a encore fait mouche. Un seul des deux GSM revit à moitié, l’autre est mort (nouvel écran installé à notre retour)


 


Le dernier jour matin, on fait le check out et … nos 3 cartes Visa sont « declined ». Petit stress car il faut payer 5 nuits plus deux repas et on n’a plus de cash sur nous. On va au distributeur qui fonctionne (ouf !) mais je n’arrive pas à sortir plus du tiers du montant réclamé. La personne de l’accueil accepte de venir m’aider et après trois retraits sur deux cartes, on arrive enfin au montant. Au final, on apprendra que Visa a changé de serveur et que les paiements ont été bloqués quelques heures sur la journée. On attend la navette qui devait arriver entre 10.00 et 10.30. Après deux coups de fil, elle arrivera finalement à 11.30 (heureusement que l‘on n’attendait pas un vol …). La navette est dans un sale état (bosses, siège mangés … par un chien enragé ?). Après 10 minutes de routes, on doit descendre et on a l’impression d’être du bétail. On nous colle une étiquette sur le t-shirt. On remonte immédiatement dans une autre navette dans laquelle attendent d’autres personnes sans que l’airco n’ait été mis en route. Ca sent le fauve, certains sièges sont occupés par une montagne de sacs et valises et on se retrouve dispersé dans le van surchargé. Le chauffeur démarre et pendant plus de deux heures il avancera par à-coups, ce qui donnera la nausée à notre grand. Le trajet est un mauvais souvenir, personne ne parlait, le chauffeur s’est régulièrement arrêté sans raison. Le sommet est qu’arrivé à l’aéroport, il lâche tout le monde de l’autre côté d’une grand route dangereuse avec valises et des enfants. On lui avait dit que l’on avait une réservation dans un hôtel et il tente de nous refiler à un pote taxi qui demande une fortune pour faire 3 minutes de voitures, prétextant que l’on va très loin. Mon appli confirme que c’est à proximité et sous un soleil de plomb, on marche 10 bonnes minutes le long de la voie rapide. Ce n’est pas pour le prix du taxi mais on en fait une question de principe.  On arrive à l’hôtel BS Airport en nage et on se réfugie donc dans l’airco de la chambre avant de sortir manger. On avait repéré une guesthouse qui faisait des repas sympas le soir mais elle était fermée. On a donc pris le premier restaurant de l’autre côté de la grand route. La gentille dame nous demande si on veut manger sur la terrasse ou à l’intérieur. Vu la chaleur et la proximité des voitures, on tente l’intérieur et on se retrouve … dans la chambre des propriétaires (le lit était derrière un rideau et il n’y avait qu’une seule table). C’était un peu glauque pour un dernier repas et on s’est finalement réinstallé en terrasse où nous avons mangé des pizzas qui semblaient faite au ketchup (les enfants on adorés, ça faisait 50 % de contents). Le patron a été chercher les bières et les softs au 7/11 d’en face (au moins elles étaient fraiches). Le lendemain matin, la navette nous attendait et notre vol Phuket/Dubai/Bruxelles s‘est fait sans encombre, un genre de copier/coller du voyage aller, toujours avec Emirates et son super service.


 


Budget :


 


Repas/boissons :  395 euros ou 7 % 7 euros par jour par personnes


Transport ; 2.954 euros vol compris ou 57 %


Excursion 424 euros ou 8%


Hotel : 1.264 euros ou 24 %


Linge : 7 euros


 


Total : 5.044 + oublis : 5.100


 


 


Au final, super expérience. Deux jours à Bangkok nous convenait parfaitement. Le train de nuit était une belle expérience et on aurait probablement dû rester un jour de plus à Chiang Mai et réduire le séjour plage … ou creuser les possibilités de visites à Krabi dans les terres. On retournera probablement en Thailande mais certainement en Asie après ce voyage réussi aux yeux de toute la famille.

Bons Plans Voyage Thaïlande

Services voyage