Forum Cuba

Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

9 réponses

Dernière activité le 15/05/2018 à 20:41 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Vanessacha
Le 07 mai 2018
Bonjour à tous! 

Pour cet été nous avons choisi de partir à Cuba (en couple). C'est notre première fois à Cuba, nous sommes donc demandeurs de tous vos conseils :) 

Avez vous un itinéraire sur 10 jours à nous conseiller?
Quelles sont les précautions à prendre et pièges à touristes?
Que nous conseillez vous comme moyens de transport?


Sachant que:

- nous avons choisit de séjourner en airBnb que nous allons reserver prochainement 
- nous arrivons à la Havane et repartons de La Havane
- nous souhaitons partir une dizaine de jours 
- nous aimerions faire les plus belles plages, avec aussi quelques visites des principales villes et activités à faire sur l'île
- nous ne parlons pas très bien espagnol
- nous n'avons encore aucun moyen de transports 

Merci d'avance à ceux qui prendrons le temps de nous répondre! :D


Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
Oonae
Il y a 3 mois
Bonjour Vanessacha,

Beau choix de destination, je vous souhaite de belles vacances ! Cuba est un pays magnifique, haut en couleurs et en ambiances.

Pour moi les "musts", sont La Havane (plus précisément la Vielle Havane), Vinales et Trinidad.

La Havane pour son caratère intemporel, la saveur si particulière de ses rues délabrées.Comptez 2-3 jours pour la capitale. (un ou deux jours à l'arrivée, et un jour à la fin sont un bon compromis :) )Ensuite Vinales, pour un aperçu plus nature de l'île.Visite des plantations de tabac et des mogottes, avec pourquoi pas un jour sur une des plages proches. (cayo levisa est très jolie et très calme (et sans trop de moustiques))

Selon moi 2 jours suffisent à Vinales.

Enfin Trinidad. (possibilité de couper la route Vinales/trinidad en 2 en faisant une halte à Cienfuegos. Et en passant par El Nicho le lendemain pour rejoindre Trinidad.

Trinidad entre visiter la ville, la vallée de Los Ingenios, toutes les promenades dans le parc de Topes de Collantes et la mer toutes proche, vous avez de quoi tenir. :)D'autant que la ville est très agréable.

Sur 10 jours ces 3 villes me semblent bien (d'autant que les trajets font vite perdre beaucoup de temps à Cuba ^^')

Mais si vous aimez bouger, il y a Santa-Clara pas trop loin (pour un peu d'histoire révolutionaire)Ou alors évidement vous avez toujours l'option de réduire les villes et déplacements et aller prendre un peu la plage et le soleil à Varadejo, selon vos préférences de voyage. ;) Pas de grosses arnaques à touristes à Cuba. Comme partout rester néanmoins attentifs. ;) On vous abordera forcément quelques fois pour vous demander des bics et du savon. (classique)Sur trois semaines, j'ai eu une fois un couple de cubains qui a tenté de nous emmener boire un verre pour nous montrer un bar "à ne pas rater". (la seule arnaque que j'ai eu, si vous les suivez ils vont commander les consomations les plus chères de la carte et vous laisser avec l'addition ;) )En dehors de ça, c'est calme. Cuba est plutot sécure comme destination. :)Vous risquez de vous faire héler par des taxis à proximité des agences de tourisme. ça n'est pas forcément inintéressant de leur parler un peu, vous pouvez trouver des excursions très bon marché de cette façon. ;)Pour l'espagnol, mon compagnon et moi étions plutot proche de 0. On a pris un guide de convertation dans nos sac, ce qui a été très utile, dans certaines casa, on ne parle pas anglais. :DAvant de partir, j'ai fais quelques leçons sur Duolingo.com, ça n'est pas indispensable, mais si ça vous rassure, c'est un site gratuit qui permet de rapidement aquérir quelques bases et se faire un peu l'oreille.

Pour vous déplacer : soit bus viazul (ou transtur), taxi collectif, ou location de voiture.Pour les bus Viazul/taxi collectif c'est un peu au cas par cas. :)

Les bus sont réputés moins chers, mais vous devez vous rendre au terminal (dans certaines villes ça nécessite de prendre un taxi à rajouter au prix du bus ).La plupart des agences Cubanacan en ville vendent les billets viazul, ce qui vous évite de devoir vous rendre au terminal pour les acheter. Par contre pensez à les réserver quelques jours à l'avance.Le taxi collectif est plus rapide que le bus, et fait un service de porte à porte (il vous prend à votre logement et vous dépose devant la porte du suivant). Mais est en général plus cher.


Puis si vous voulez plus de renseignements, j'ai toute une série d'articles sur mon blog: sauts-de-puce.fr Enfin si vous souhaitez plus de précisions sur un point, n'hésitez pas ! ;)

Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
viajecuba
Il y a 3 mois
votre site fait la pub pour AirBnb.... pas vraiment l'idéal (lourdes commissions cachées, opacité sur l'arrivée - ou pas - des fonds à Cuba)

on est un certain nombre, ici, à ne pas les recommander.. 

Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
NiglOo89
Il y a 3 mois
Bonjour, 

Très intéréssant les précisions, merci.

Moi et ma femme hésitons (encore) à un mois de partir entre la Jordanie et Cuba pour la dernière quinzaine de Juin. Les prix me semblent légèrement excéssif concernant Cuba, je me doute que l'économie mise beaucoup sur le tourisme mais delà à pratiquer des prix exhorbitants... !

Néanmoins nous demeurons intéréssés, pour l'ambiance, le paysage (pas fait les caraibes) et pour moi les cigares aussi, étant amateur même si les prix restent hauts bien entendu.

La location de voiture est chère, cependant doit être agréable comme nous en avons l'habitude. Cependant, pourriez vous ajouter à titre indicatif les tarifs par exemple d'un trajet La Havane-Trinidad et La Havane-Varadejo ? Que cela soit effectuer en bus ou en taxi.

Si location de voiture il y'a, pas de problêmes particuliers ? Sécurité, pour stationer, les parking et mettre de l'essence etc

Des conseils pour se loger dans un budget de 50 à 80 Euros/mois ? Nous aimons un certains confort dans nos lieux d'attaches.

Hormis les villes et les plages, une plantation à la rigueur il me semble que peut de sites d'intérêts sont présent à Cuba. Pourquoi hormis l'ambiance cette destination voudrait le coup ?

Comparer pour exemple à la Jordanie bien que très différends mais ayant de vrais sites historiques etc.

Cdlt

Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
Revenant
Il y a 3 mois
,, 

Des conseils pour se loger dans un budget de 50 à 80 Euros/mois ? Nous aimons un certains confort dans nos lieux d'attaches.


Cdlt


Dans ce budget ? Vous voulez dire, je pense, par jour et non par mois.

Hormis dans un hôtel bas de gamme, ça sera chez l'habitant, en possibilité de "en toute indépendance", c'est-à-dire le logement d'une ou deux chambres sera à votre entière disposition, salon, cuisine, salle d'eau... compris. Il vous faudra faire vos courses et cuisiner ou payer quelqu'un pour le faire.  Je ne sais pas si cela rentre ou sort de votre "confort". Sinon, une chambre bien choisie chez l'habitant, avec moins d'indépendance.

Chrys

Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
dams38
Il y a 3 mois
Hello,

Je reviens de Cuba et je me suis régalé.
@niglO, en effet vous comparez 2 pays qui n'ont rien à voir. Cuba c'est l'histoire du pays, il n' y a pas de "site historique" à proprement parlé.

Si vous cherchez vieilles ruines, vieux temples en effet c'est plutôt la Jordanie. Si vous cherchez partage avec les habitants, mode de vie, échange c'est plutôt Cuba.
Cuba est retour en arrière!
Pour le logement en Casa Particulares(bien mieux que les hôtels), comptez entre 30 CUC et 50CUC la nuit (l'équivalent en Euros) et vous aurez du confort.

Pour un taxi LA HAVANE/VARADERO ( 70CUC/90CUC) en bus : 8-10 euros
Pour un taxi  LA HAVANE /TRINIDAD (150 CUC)             en bus : 22-25 euros

Le taxi à deux revient cher, nous étions 4 et avons préférés le taxi.
a+

Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
NiglOo89
Il y a 3 mois
Le mode de vie, l'échange avec la population locale c'est partout ! La Jordanie à les sites millénaires en plus, Cuba l'avantage de s'être figée dans le passé. 

C'est en effet deux destinations très diffèrent est! Merci pour les précisions sur les tafifs, que je trouve très très excessifs au passage.
je ne comprends pas comment un pays avec un niveau de vie aussi bas peut demander de telles sommes! J'ai la vague impression que le touriste est une tirelire sur patte là-bas.

Merci tout de même. Je ne sais pas finalement si le folklore mérite de se faire dépouiller autant.

Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
Revenant
Il y a 3 mois
Je pense qu'il faut un peu mieux connaître Cuba pour comprendre le rapport tarifs/niveau de vie.

Le peuple cubain vit principalement de produits et services subventionnés par l'état : Libreta, marchés de la Far, transports, éducation, santé, etc. Je ne vais pas parler de la quantité ni de la qualité, car ceci est un autre débat. Pour financer tout cela, il faut de l'argent. Par exemple, les produits de la libreta, même s'ils ne sont pas suffisants, représentent un coût... multiplié par plus de 11 millions. 
On voit donc un salaire moyen, d'un peu plus de 20 euro, et on le prend comme niveau de vie, ce qui est une grosse erreur. 

L'état a besoin d'argent pour financer l'éducation, la santé, le transport.... et les produits qu'il est obligé d'acheter souvent très cher à l'étranger, et surtout, pour le poulet par exemple, à un pays qui lui impose un embargo commercial. Cet argent, il doit le prendre quelque-part, et ce ne sont pas ses exportations de produits (nickel, langoustes, cigares...) qui permettent de couvrir tout cela. Bien que ce qui rapporte le plus à Cuba ne soit pas le tourisme (ni les remesas), ce dernier pèse beaucoup dans l'économie cubaine. Cuba ne facture rien par rapport aux salaires de l'état, sinon par rapport aux tarifs de pays capitalistes, ou par rapport au cours du pétrole.

Donc, le touriste, lorsqu'il utilise des services de l'état tels que hôtels, transports de l'état, il paye un tarif proche des tarifs pratiqués chez lui car il aide à financer les subventions.
Concernant le logement chez l'habitant, bien qu'on ne peut pas dire qu'une nuit à 25 ou 30 euro soit chère, ce tarif peut être excusé par rapport au fait que l'état imposait très cher ceux qui louaient des chambres (prix mensuel de la licence), et donc il fallait qu'un logeur loue au moins 5 ou 6 nuits sinon plus à ce tarif chaque mois pour être bénéficiaire, sans compter le coût de l'électricité, très cher, et ceci n'était pas facile pour tous. Aujourd'hui, le coût mensuel de la licence est moins élevé, même s'il y a en plus un impôt sur le revenu, mais les tarifs de location n'ont pas diminués dans la grande majorité des cas.

Maintenant, là où le bât blesse, ce sont avec ces chauffeurs privés, et ces guides illégaux. A Cuba, ceux qui gagnent le plus et loin devant, ce sont ces chauffeurs privés qui facturent aux tarifs qataris des services de chauffeurs pseudo guides illégaux. Un guide touristique privé est automatiquement illégal, car il n'est pas autorisé. D'ailleurs, un couple a vu disparaitre leur chauffeur-guide après avoir payé une belle somme d'avance. Ils ont voulu aller porter plainte à la police qui a refusé de prendre leur plainte car ils avaient fait appel à un guide illégal. Il est fort possible que ce chauffeur-guide ait eu des problèmes par la suite, mais les touristes l'ont eu dans l'os.
Ces chauffeurs facturent aux touristes l'amortissement d'un véhicule comme si celui-ci était neuf (amortissement sur 5 ans) alors que le véhicule sera très certainement revendu aussi cher voire plus cher. Ils facturent aussi, lorsque ce sont des étrangers installés à Cuba (comme on l'a vu ici avec un Français installé à la Havane) leurs voyages dans leur pays en avançant que nous, avec notre salaire, on peut voyager à Cuba, alors eux doivent pouvoir en faire autant (sauf que nous, on voyage si nous en avons les moyens, et notre salaire n'est pas fonction de si on a envie ou pas de voyager : je vous imagine aller voir votre patron et lui dire que vous voulez être augmenté de 10 euro par jour car vous voulez voyager). Il facturent un panier repas au tarif restaurant privé pour touriste, alors qu'ils peuvent manger bien moins cher, et pareil pour le logement. En plus de tout cela, ils facturent leur salaire journalier équivalent à plusieurs mois de salaire moyen cubain.
Mais le pire dans tout cela, c'est qu'avec ce revenu journalier de plus de 6 mois de salaire moyen, et plus d'un an de pension, ils ne se refusent plus rien. La gamèle du chien déborde (ce n'est pas une invention) alors que le voisin n'a pas les moyens ni ne trouve de viande ou ne serait-ce qu'un poisson. Pour finir, ces chauffeurs abuseurs ne déclarent pas ces revenus, et ne participent pas, comme vous les touristes, à l'économie du pays. Certes, certains vont dire que si, car ils consomment, sauf qu'ils profitent tout autant des produits et services subventionnés, ne se refusent rien, sont les plus gros tricheurs, et creusent l'abysse entre eux (les très riches) et la majorité du peuple, pauvre.

Voilà pourquoi le touriste paye cher dans un pays comme Cuba. 

Perso, j'ai toujours dit que Raul Castro n'était pas si stupide que ça en économie. La FAR, dont il était le dirigeant, a la main mise sur beaucoup de choses dans tous les domaines, et surtout le tourisme. Il a aussi très bien négocier les "indemnisations" des médecins (principale source de revenus) et autres spécialistes qu'ils envoient à l'étranger, en les basant sur les cours du pétrole, sachant très bien qu'ils ne pouvaient que monter... coup de poker gagnant pour lui, ils rapportent 5 fois plus que le tourisme.

Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
viajecuba
Il y a 3 mois
n oublions pas l'énorme possibilité de triche et d'enrichissement qu'offre une plateforme de location chez l'habitant mondialement connue....

elle peut payer les locations de casas particulares sur le compte du ''cousin de Miami'' qui gère la réservation.. tellement plus simple pour eux, non ?

il suffit ensuite de revendre les devises deux fois plus cher (oui, dollar à deux CUC)  aux cubains ayant besoin de faire des achats à Miami (pneus des taxis, par exemple, équipement des casas...)  le gars donne ses CUC a Cuba,  passe la frontière les poches vides et se pointe retirer son cash aux US... 

on peut donc faire des casas à 20 CUC .... sachant qu'ils valent  en fait le double !

 le proprio de casa peut remettre ses 20 cuc à la banque cubaine... et garder le surplus

l'est pas belle la vie ?


Re: Premier voyage à Cuba (Juin 2018)

Signaler
gemmena
Il y a 3 mois
Je vous conseille de rester un minimum de 4 nuits à La Havane. Vous pourrez ensuite visiter Vinales et Trinidad. Si vous souhaiter vivre La Havane hors des circuits touristiques, voici 6 activités à ne pas manquer à La Havane:
https://www.tripteste.com/2018/04/la-havane-autrement.html

Bons Plans Voyage Cuba

Services voyage