Forum Russie

1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

9 réponses

Dernière activité le 05/06/2018 à 22:28 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Marine-Z
Le 01 mai 2018

La Russie était sur la liste des voyages que je voulais faire en solo. Après l'Argentine et les Etats-Unis, je me suis donc envolée vers l'Est pour passer le mois de février au pays des tsars. Contrairement à mes 2 précédents voyages où j'étais partie en impro totale, j'ai méticuleusement organisé mon séjour en Russie. Je sais lire le cyrillique mais je n'ai que les bases en russe, et j'ai pu constater pendant mon séjour que très peu de Russes parlent anglais. J'ai donc essayé d'éviter tout problème de réservation lié à des incompréhensions linguistiques, et ça passe par une organisation optimale ;)


En août 2017 :
Achat d'un billet multi-destinations chez Air France : Paris/St-Pétersbourg - Irkoutsk/Paris


En décembre 2017 :
Envoi d'un dossier + passeport à une agence parisienne qui s'est occupée des démarches de visa à ma place. Réception du passeport + visa 15 jours après le début des démarches


En janvier 2018 :
réservations hôtels sur booking et hotels.com
billet de train Piter/Moscou sur le site de officiel de la RZD
vol Moscou/Irkoutsk sur le site d'Aeroflot
billet pour un ballet au théâtre Mariinsky sur le site officiel du Mariinsky
excursions + visite d'Olkhon island avec une agence russe d'Irkoutsk


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
L'ancien hôtel Ukrainia, nommé Radisson Royal de Moscou - Broken Boussole


Hormis une semaine de battement en Sibérie, mon voyage était calé à 90% quand j'ai atterri à St-Pétersbourg :) La grande inconnue pour moi restait la météo car je n'avais jamais voyagé dans un pays froid. Et comme j'ai cherché beaucoup d'informations sur la tenue à adopter pour passer l'hiver en Russie, je vais vous donner l'exemple d'une tenue que j'ai utilisé pour visiter St-Pétersbourg et Moscou : un legging damart thermolactyl degré 3 + un jean par dessus, un t-shirt et une veste, un manteau "Toboggan" mi-long résistant à -30° (acheté lors d'un voyage au Canada), des gants et des cuissardes plates en cuir avec des chaussettes de ski. Une fois en Russie, j'ai acheté une chapka (outchenka) que j'ai porté quotidiennement. La protection de la tête restant pour moi le plus important : pendant mon séjour à St-Pétersbourg la température est tombée à -14° avec un ressenti de -20° et ce jour-là il y avait énormément de vent ! Sans chapka ça pique ;)


Surtout n'oubliez pas que :
1. Le choix des vêtements est assez subjectif, chacun sait s'il est frileux ou pas.
2. La Sibérie nécessite des vêtements différents, surtout si vous prévoyez des excursions en plein-air.


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La maison du livre de style Art Deco sur l'avenue Nevski - Broken Boussole


DECOUVERTE DE LA VENISE DU NORD : ST-PETERSBOURG


Après un vol rapide vers Pulkovo, j'ai rejoint le centre-ville. N'ayant qu'un sac de 40L à porter, je n'ai pas pris de taxi, les transports en commun étaient pratiques et peu onéreux. Sachant qu'un billet de bus coûte 40 roubles (0,6€) et que le N°39 vous dépose au pied du métro Moskovskaya. Dans les tunnels du métro, on peut acheter une carte Podoroznhik pour 60 roubles. Des automates (en français) vous permettront de la recharger selon vos besoins : par exemple 10 trajets = 355 roubles (5€).


Quant à l'hôtel réservé, je n'ai pas été déçue ! Le Golden Age est situé dans le "triangle d'or" pétersbourgeois. Pour 22€ la nuit, j'avais une grande chambre avec lit double, bureau, réfrigérateur, et salle de bain privée avec une douche à l'italienne. La proximité avec 3 stations de métro n'a rien gâché.


Pendant mon séjour, j'ai visité de nombreux lieux de culte, notamment des cathédrales orthodoxes. A Piter, ça n'est pas ce qui manque ! J'ai commencé par la cathédrale St-Isaac dont l'entrée coûte 250 roubles (3,6€). Pour la "colonnade" il faut ajouter 250 roubles supplémentaires et pour l'audioguide en français, encore 200 roubles. A mon sens, cette cathédrale ainsi que celle de St Sauveur sur le sang versé, sont les 2 plus belles à visiter ici. La sobriété extérieure de la cathédrale St Isaac, tranche littéralement avec la richesse de sa décoration intérieure ! Tout est superbe ! Couleurs, mosaïques, icônes, marbre, colonnes en malachite et lapis-lazuli, iconostase...


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Cathédrale St-Isaac, mosaïques & colonnes en malachite et lapis-lazuli - Broken Boussole


La cathédrale de St Sauveur sur le sang versé était la visite que j'attendais avec le plus d'impatience. J'avais hâte de voir les bulbes au bord du canal Griboedov. Malheureusement, l'édifice était en rénovation extérieure.


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Cathédrale St Sauveur sur le sang versé - Broken Boussole


L'entrée coûte également 250 roubles mais l'intérieur est tout aussi somptueux que celui de la cathédrale St Isaac. J’ai été subjugué par l’étendue des mosaïques à l’intérieur ! Il y en a plus que dans la Basilique St Marc à Venise, puisque la cathédrale pétersbourgeoise compte 7000 m² de mosaïques : rien que pour les poser il a fallu 12 ans !


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Les murs et le plafond de la cathédrale St Sauveur sur le sang versé
- Broken Boussole


Il y a également de nombreuses cathédrales dont l'entrée est gratuite, comme celle de Notre-Dame de Kazan, célèbre pour son icône de la vierge de Kazan mais qui est très sombre. La cathédrale de Smolny, plus facilement accessible en bus est également très belle. Ici, la plus haute des 5 coupoles mesure presque 100 mètres de haut, et pour la modique somme de 50 roubles (0,7€) j’ai pu monter dans un des 4 clochers pour admirer la vue sur la ville. Attention, ça fait beaucoup de marches et certains escaliers sont étroits. Si vous avez le vertige ça n’est pas la peine d’essayer :)


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La cathédrale de Smolny sous la neige
- Broken Boussole


Pour ceux qui ont envie d’assister à une liturgie orthodoxe, je vous conseille la cathédrale St Nicolas des Marins. Les chants sont sublimes… et vous aurez l’occasion de voir l’iconostase ouverte et le pope couvert de fleurs et cadeaux par les fidèles ! Attention, interdiction de faire des photos ou de filmer ici. Et pour ceux qui ont un peu plus de temps, près de Moskovaskaya, j'ai découvert un lieu de culte très esthétique : la cathédrale de chesmé ;)


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La cathédrale de Chesmé, on dirait un gâteau !
- Broken Boussole


Il y a bien sûr d'autres églises et cathédrales, ainsi qu'une mosquée et une synagogue mais après ces visites, je me suis concentrée sur 3 musées. Bien entendu, j'ai passé quelques heures à l'Ermitage, ce qui n'est absolument pas assez mais j'avais des impératifs d'emploi du temps pour pouvoir tout visiter ;) L'entrée coûte 700 roubles (9,9€).


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
L'entrée de l'Ermitage
- Broken Boussole


Préparez vous à beaucoup marcher et à monter beaucoup de marches ! Il y a de nombreux escaliers qui permettent de vadrouiller entre le rez-de-chaussée, le 1er et le 2ème. Mais je vous conseille de prendre l’escalier du Jourdain pour commencer votre visite. Il est en marbre et son plafond vaut aussi le détour. Je ne vous cache pas qu'un plan du musée est absolument nécessaire pour une première visite, et si possible, essayez de lister les salles que vous voulez absolument voir en priorité.


Personnellement, je me suis concentrée sur les classiques, comme le Pavilion Hall (salle 204, c’est ici que l’horloge du paon s’anime), le St George Hall, l'Armorial Hall ou encore le boudoir


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Le boudoir et son code couleur très rouge ;)
- Broken Boussole


J'ai également adoré la bibliothèque du Tsar Nicolas II, la salle 227, les collections d'antiquités égyptiennes, grecques et romaines, ainsi que la collection italienne et la salle malachite. Il s’agit de la salle 189 au 1er étage, comme son nom l’indique, de nombreux éléments sont composés à partir du minéral vert. J’ai attendu (15 minutes) que les visites de groupe sortent pour pouvoir prendre la salle vide.


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La salle malachite vide, l'espace d'un instant
- Broken Boussole


L'autre musée que j'attendais de visiter avec impatience, c'était le musée Fabergé. J'avais très envie de découvrir "en vrai", des oeufs de Fabergé :) Ici l'entrée sans audioguide coûte 450 roubles (6,4€) mais il y a des guides version papier en russe ou anglais. La mise en scène dans le palais Chouvalov est somptueuse. Outre plusieurs oeufs de Fabergé originaux, le musée contient énormément de richesses : des icônes sublimes, des boites à tabac ou à bijoux, des services à thé, le tout en or, argent, diamant, saphir, améthyste...


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
L'œuf au muguet - Broken Boussole


Enfin, pour m'amuser, j'ai visité ou plutôt joué au musée des jeux d'arcade soviétiques pour la somme de 450 roubles (6,4€). En échange, j'ai récupéré une boite d'allumettes remplie de kopeck de 15 centimes. Cette petite monnaie m'a permis de jouer à des jeux d'arcade disséminés sur 2 étages. Certains sont très sympas et facilement compréhensibles et d'autres... Et bien disons que j'ai gaspillé quelques pièces ;)


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Bienvenue aux grands enfants ;)
- Broken Boussole


A part ces visites, j'ai également découvert l'île de Petrogradskaya, la maisonnette de Pierre le Grand ou encore le croiseur Aurore, ainsi que la forteresse de Pierre le Grand sur l'île aux lièvres. J'ai adoré la vue depuis l'île Vassilievski et arpenter l'avenue Nevski (paradis du shopping et des bonnes pâtisseries, notamment dans l'épicerie fine Elisseïev). Mais ce sont 2 autres visites que je souhaite décrire avec plus de précisions :)


Lorsque j'ai acheté mes billets d'avion en août 2017, j'avais regardé avec espoir les programmations au Bolchoï et au théâtre Mariinsky. Je voulais assister à mon premier ballet en Russie dans un lieu grandiose, et j'aurais aimé voir le Lac des cygnes. Malheureusement, ce ballet ne se produisait pas aux dates qui m'intéressaient. (Pas grave, je l'ai vu en France la semaine dernière ;)). Du coup, en janvier 2018, j'ai choisi d'aller voir la Bayadère au théâtre Mariinsky. J'ai réservé mon billet sur le site officiel du théâtre. Un peu au hasard, j'ai choisi une place au premier rang dans une loge du Dress Circle (45€ par billet pour 6 personnes par loge). Et bien je n'ai pas regretté mon choix ! En loge, je vous déconseille fortement de prendre une place au 2ème rang, à moins de venir en famille et de placer les enfants devant vous au 1er rang. Les 3 femmes qui étaient au 2ème rang dans notre loge, ont passé 2 heures debout pour voir les danseurs...


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Depuis la loge, vue sur la fosse, l'orchestre et la scène
- Broken Boussole


Tout était sublime : l’orchestre, les danseurs, les chorégraphies, les décors, les costumes, le maquillage… Le lieu était vraiment magique. Il me tarde de voir à quoi ressemble un ballet au Bolchoï maintenant ;)


Après cette pause de quelques heures au Mariinksy, j'ai rejoint le palais Ioussoupov, situé juste à coté. L'entrée coûte 700 roubles (9,9€) soit le même prix qu'un billet pour l'Ermitage, mais l'audioguide en français est inclus dans le prix. Je ne crois pas que ce soit dans le top 10 des choses à visiter ici, mais je voulais y venir car c'est ici que Raspoutine a été assassiné, des visites spécifiques sont d'ailleurs organisées. J'ai visité l'intégralité des pièces ouvertes au public, et certaines sont de vrais bijoux ! Notamment le petit salon mauresque, la salle de billard et le théâtre privé du palais !


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Le théâtre du palais Ioussoupov
- Broken Boussole


Pendant cette visite, je n'ai quasiment croisé personne ! Après une journée aussi remplie, je suis allée dans mon QG personnel pour manger : Ketch'up. A St-Petersbourg j'ai testé plusieurs cantines, j'ai mangé au fast-food mais j'ai adoré ce restaurant là, même s'il ne sert pas de la cuisine typiquement russe. La déco, la musique, l'ambiance et la carte, tout était top. D'ailleurs, presque tout le menu était traduit en anglais, et tous les plats étaient pris en photo.


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Un chawarma VIP dans sa poêle
- Broken Boussole


St-Pétersbourg est vraiment une très belle ville, ou je suis sûre de revenir rapidement ! Mais la prochaine fois ce sera en saison estivale pour pouvoir découvrir le palais de Peterhof et le palais Catherine à Pouchkine.


1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Vue sur la Neva et l'Ermitage depuis le pont du Palais
- Broken Boussole


Le prochain billet de ce carnet concernera Moscou :) & pour plus de détails sur les visites, de photos et vidéos, d'adresses, de coups de coeur à St-Pétersbourg, n'hésitez pas à visiter mon carnet personnel sur la Russie : Broken Boussole

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Marine-Z
Il y a 1 année
Après une semaine passée à St-Pétersbourg, c'est en train que j'ai rejoint la capitale : Moscou. J'avais acheté mon billet de train sur le site de la RZD avant de partir de France, la version anglaise est à peu près bien traduite ;) Je ne voulais pas perdre de temps aux aéroports donc j'avais exclu l'avion, je ne souhaitais pas non plus passer la nuit dans le train, du coup j'ai choisi un billet de Sapsan et en 4 heures seulement j'arrivais à Moscou en gare de Leningrad. A 2 pas d'ici, la ligne circulaire marron (5) et la ligne rouge (1) se croisent. Après avoir acheté une carte troïka valable pour le métro, bus et tram (50 roubles la carte + 36 roubles/trajet soit 0,5€), j'ai effectué un très court trajet en métro pour poser mes affaires dans le boutique-hôtel Venice in my heart.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Le Bolchoï de nuit - Broken Boussole

Je cherchais un hôtel à moins de 30€ la nuit, situé assez près du centre et proche d'une station de métro. Je savais que les WC/salles de bain seraient à partager mais j'ai quand même été suprise par la taille de la chambre. Les rares photos sur booking ont dû être prises dans la plus grande des chambres et avec un appareil grand angle, parce que pour ne rien cacher, la superficie de ma chambre était la même qu'un matelas 2 places. Mon matelas 1 place était collé à 3 des murs. Donc c'est plus une capsule qu'une chambre. Heureusement je ne suis pas claustro mais mieux vaut prévenir ;) Par contre, les blocs sanitaires étaient très propres, nettoyés plusieurs fois par jour, et le petit-déj inclus était assez copieux.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Arrivée de nuit près de la place rouge - Broken Boussole

MOSCOU, LA CAPITALE

Je n'ai pas eu le coup de foudre pour cette ville contrairement à St-Pétersbourg ou New York par exemple, cependant il y a quand même de belles choses à voir et à faire ici. Ma première visite m'a fait l'effet d'une douche froide mais tout le reste m'a agréablement plu, donc commençons par le coté "négatif" : la visite du Kremlin. Il y a 3 visites différentes à faire : les cathédrales (500 roubles = 7€), le palais des armures (700 roubles = 10€) et le fond de diamant (500 roubles = 7€). Personnellement j'ai tout visité, et à titre de comparaison, j'ai mangé en 3 services au Café Pushkin pour moins que ça CQFD.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Le palais du Kremlin - Broken Boussole

Sachez que parfois, personne ne parle anglais aux guichets, qu'il est interdit de faire des photos presque partout (vous pouvez juste prendre les cathédrales en photo depuis l'extérieur), et il arrive qu'on ne vous laisse pas prendre d'audioguide en français alors du coup vous ne comprendrez rien à la visite du fond de diamant en russe qui vous a pourtant couté 7€ ;) Bref, trop de déconvenues pour moi. Je retiens juste la beauté des œufs de Fabergé exposés dans le palais des armures.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Vue sur le Kremlin depuis le pont d'un bateau - Broken Boussole

J'en profite pour vous montrer une photo prise au Café Pushkin, j'explique sur mon blog comment j'ai fait pour y manger pour moins de 25€ en 3 services alors qu'un simple plat avoisine souvent les 40€ :)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Salade Olivier, classique russe, pour débuter le repas au Café Pushkin - Broken Boussole

Heureusement, ma deuxième visite s'est beaucoup mieux déroulée. La place rouge est le lieu le plus photographié de Russie. Je dois bien admettre qu'elle est magnifique ! Le noël orthodoxe a eu lieu 1 mois avant mon arrivée à Moscou, j'ai donc eu la chance de voir la place - et plus globalement la ville - encore décorée pour l'occasion. Bien sûr, la première chose que j'ai voulu voir, c'était la cathédrale St-Basile, son monument à Minime et Pojarski, ses bulbes colorés... Elle est aussi belle de jour que de nuit. Par contre, je trouve que l'intérieur ne vaut pas celui des cathédrales St-Isaac et St Sauveur sur le sang versé. Pour information, l'entrée coûte 500 roubles sans audioguide (7€), et c'est l'une des seules cathédrales ou les photos sont autorisées à l'intérieur.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Les bulbes de St-Basile - Broken Boussole

Il y a énormément de choses à visiter sur et autour de la place. Bien sûr, je n'ai pas résisté à un détour shopping dans le Goum. Les enseignes ne sont pas à la portée de ma bourse mais le centre commercial est vraiment bien décoré ! Et au dernier étage, il y a une cantine très réputée ou l'on peut manger pour pas cher ;) J'ai aussi adoré la couleur et l'architecture du musée historique d'état que je n'ai pas visité, les 3 heures d'attente en extérieur sous la neige ? Très peu pour moi ! Juste à coté, la cathédrale Notre-Dame de Kazan est petite, mais j'ai eu l'occasion d'assister à une liturgie ici (entrée gratuite). La foule à l'intérieur était impressionnante ! D'ailleurs, en sortant, n'hésitez pas à emprunter la très belle rue Nikolskaya qui part de la place rouge, on arrive alors près de... la loubianka, siège du FSB et ancienne prison du KGB.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Le musée historique d'état - Broken Boussole

Toujours sur la place, le mausolée de Lénine est accessible gratuitement 3 jours par semaine. C'est un peu spécial, mais même en arrivant tôt, la file d'attente s'étendait le long des murailles du Kremlin. Bien entendu, pas de photo à l'intérieur. Enfin, à une courte distance, la visite de la cathédrale du Christ Sauveur vaut le détour ! C'est la plus grande cathédrale de Russie, l'entrée est gratuite (interdiction de faire des photos) mais je vous conseille de payer 300 roubles (4,3€) pour avoir l'autorisation de monter en haut des clochers. (NB: Comme pour la cathédrale de Smolny, je confirme que ça brûle les cuisses ;)). A ce prix là, vous aurez accès aux 4 terrasses de la cathédrale, et la vue à 360° sur Moscou vaut franchement le coup !
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La cathédrale du Christ Sauveur depuis la rive - Broken Boussole

A Moscou je n'ai visité que 2 musées, celui des cosmonautes (250 roubles = 3,6€ / photos autorisées avec un smartphone, si vous utilisez un APN il faut payer 230 roubles de plus) et le bunker 42. C'est cette dernière visite que je vais plus développer. Le bunker 42 est un bunker qui date de l'époque de la guerre froide. J'aime les visites originales - après tout j'avais adoré Alcatraz à San Francisco - et j'ai été servie ! Nous étions moins de 10 à visiter le bunker ce jour-là, l'avantage du "hors-saison". Nous sommes descendus sous terre, plus précisément à -65 mètres via des escaliers. Sachez qu'il faudra les remonter à la fin du tour... Notre guide a bien insisté sur ce point avant de nous laisser descendre ;)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La salle de commandement du bunker 42 - Broken Boussole

Ce bunker, déclassifié en 2000, a été ouvert aux visites en 2006. Nous avons pu obtenir des explications sur la construction du bunker, ses fonctions, sa logistique... Surprise, avant de pénétrer dans la salle de commandement, nous sommes passés par le bureau de... Staline. Les photos sont autorisées presque partout, sauf dans la salle ou trône la maquette de l'installation souterraine. A la fin du tour, vous aurez au choix : une frayeur ou une surprise, je n'en dirai pas plus ;) Attention, cette visite a un prix : il n'y a que 2 visites guidées en anglais par jour, une à 13h30 (2200 roubles = 31,4€ pour le Cold War Tour, que j'ai choisi) ou l'autre à 18h30 (1800 roubles = 25,7€ pour le declassified tour). Le tarif est élevé, mais franchement, j'ai préféré ce tour à la visite du Kremlin.
Pendant mon séjour moscovite, j'ai rejoint les hauteurs - la colline des moineaux - pour admirer le panorama sur Moscou, que je n'ai pas vu tant le brouillard et la neige rendaient la visibilité impossible. Je suis donc allée me perdre du coté de l'Université, qui est l'une des "7 sœurs" staliniennes. Après la seconde guerre mondiale, Staline a décidé de faire construire 8 gratte-ciels pour symboliser les 800 ans de Moscou. Seule 7 tours ont été construites, et elles sont baptisées les 7 sœurs. J’ai fait en sorte de pouvoir toutes les apercevoir.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
L'Université de Moscou - Broken Boussole

Par la suite, j'ai voulu visiter le couvent de Novodievitchi, qui était complètement en travaux. J'ai renoncé à payer cette visite, mais j'ai pu accéder gratuitement au cimetière ou reposent Marx, Elstine, Khrouchtchev, Anna Pavlova ou Anton Tchekov. Comme vous pouvez le constater, quand il neige énormément, on ne distingue quasiment rien ;)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Dans le cimetière de Novodievitchi sous la neige - Broken Boussole

Avec un temps pareil, j'ai rejoint le parc Gorki près de la galerie Tretyakov. C'est le lieu incontournable pour patiner ! Presque toutes les allées sont recouvertes de glace et ce sont des milliers de patineurs qui s'y croisent :)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Dans le parc Gorki - Broken Boussole

Pour finir ma découverte en apothéose, je me suis octroyée une journée sur la Moskova. Le Radisson Royal de Moscou possède la seule flotte habilitée à naviguer en hiver. J'en profite pour vous dire que vous pouvez entrer dans le hall de l'hôtel même sans être client pour aller admirer une superbe et gigantesque maquette : le diorama de Moscou. C'est gratuit ! J'en ai profité pour déjeuner au restaurant italien de l'hôtel, qui est très bon, puis j'ai acheté un billet first pour une croisière de 2h30 sur la Moskova à bord du Butterfly. Pour info, le billet en first coute 1600 roubles (=23€) et le salon (situé sur le pont supérieur) ne peut contenir que 28 personnes, un billet normal coute 750 roubles (11€).
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
L'hôtel Radisson Royal de Moscou, une des 7 sœurs - Broken Boussole

La croisière a été sublime, on peut apercevoir plusieurs dizaines de monuments ou bâtiments célèbres, le personnel est aux petits soins, nous avons eu le droit à des verrines offertes (nous n'étions que 3 en First). La carte des boissons est assez conséquente. Vous pouvez aussi commander à manger ou juste un dessert. Bien sûr, vous pourrez sortir sur le pont autant de fois que vous en aurez envie. Ne tentez pas la sortie en t-shirt/veste de tailleur, récupérez directement votre manteau au vestiaire avant de mettre le nez dehors ;) Le cadre est idéal pour photographier le Kremlin, la cathédrale du Christ Sauveur, les sœurs staliniennes, l'ancienne usine Octobre rouge... Bien entendu, vous ne pourrez pas rater la "petite" statue de Pierre le Grand construite par Zourab Tsereteli...
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La statue de Pierre le Grand - Broken Boussole

Après cette semaine passée à Moscou, je devais rejoindre la Sibérie. Au début je voulais prendre un train sur la ligne du transsibérien, puis j'ai changé mon fusil d'épaule, préférant faire un trajet de 6h en avion au lieu de 4 jours en train. Cela me permettait de profiter de 3 jours supplémentaires en Sibérie :) Petit conseil pour ceux qui souhaitent prendre l'avion : évitez les taxis, Moscou est aussi embouteillée que Los Angeles ! Je n'ai d'ailleurs jamais tenté le déplacement en bus pour visiter la ville ! Pour rejoindre l'aéroport, j'ai donc pris l'aeroexpress : il en existe 3, qui desservent les 3 aéroports moscovites. Pour Sheremetyevo (SVO) il faut rejoindre la station de métro Beloruskaya et rejoindre la gare à l'extérieur. Pour 500 roubles (7€), vous serez à l'aéroport en 35 minutes, montre en main ;)

La suite de cette aventure s'écrira en Sibérie, plus précisément à Irkoutsk, Listvyanka et sur l'île d'Olkhon, mais également en république de Bouriatie ;)

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Marine-Z
Il y a 1 année
Après 6h de vol entre Moscou et Irkoutsk, j'ai découvert ce qui se passe quand on inspire/expire lorsqu'il fait -25° en température réelle... Et c'est l'instant glamour de ce carnet : les poils de nez gèlent et c'est très perturbant comme sensation Rire ! Blague à part, pour rejoindre le centre-ville, vous pouvez commander une navette ou un taxi (en février 2018 : 1500 roubles le trajet, soit 21€ environ). Personnellement j'ai préféré prendre le bus pour 15 roubles (0,2€).

Concernant les hébergements à Irkourtsk, j'avais réservé plusieurs nuits dans un dortoir mixte de 10 personnes (52°17 Hostel) car c'est auprès du gérant de l'auberge que j'avais réservé mon excursion à Olkhon. En fait j'y suis restée 1 nuit. Il n'y avait qu'une seule douche et 2 WC pour 10 personnes, ça sentait la litière, je n'ai pas dormi de la nuit à cause du bruit... Bref, j'ai rejoint l'hôtel Yakovlev à 100 mètres de l'auberge pour prendre une chambre avec salle de bain privée. D'ailleurs, le petit déjeuner était inclus, et en 4 services svp ! Par exemple Kacha, zakouski, omelette avec accompagnement, crêpes. Concernant la fin de mon séjour, j'ai passé une semaine dans l'auberge Wanna Sleep, exit le dortoir, j'avais choisi une chambre privée avec salle de bain partagée et c'était très calme :)

Irkoutsk était pour moi un camp de base, je n'ai pas trouvé d'intérêt particulier à rester longtemps, si ce n'est pour programmer mes excursions. Après c'est un ressenti personnel. Bien entendu j'ai visité la ville, en suivant la ligne verte, une promenade de 5 kilomètres à travers le centre, qui débute près de la statue d'Alexandre III. Je note quand même que la cathédrale de l'épiphanie est très sympa à voir, et qu'en février c'est toujours impressionnant de voir des sculptures de glace disséminées dans la ville.

Il est temps maintenant d'aborder mes destinations sibériennes : Listvyanka, Olkhon, Arshan & Zhemchug. Ces 3 excursions ont duré 5 jours au total, je suis passée par une agence locale où tous les guides russes parlent anglais, et j'ai intégré en "solo" des groupes de voyageurs américains et néo-zélandais. Le concept ? Plus il y a de voyageurs (maximum 8), moins le prix de l'excursion est élevé.

#1 LISTVYANKA
Ma première excursion à la journée s'est déroulée à Listvyanka, sur les bords du lac Baïkal. Je voulais découvrir les alentours et surtout effectuer un baptême de chiens de traineau dans la taïga :) Le village de Listvyanka se trouve à 70 kilomètres d'Irkoutsk, mais avant d'atteindre le lac Baïkal, nous avons visité le musée Taltsy, qui est l'un des plus grands musées en plein-air de Russie. De prime abord, ça ressemble à un Kremlin, c’est-à-dire une forteresse en bois. C’est le cas, sauf qu’ici on appelle ça un « Ostrog ». Il date du 20ème siècle et si certains bâtiments ont été reconstruits à l’identique, d’autres sont d’époque !
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Dans le musée Taltsy - Broken Boussole 
Pendant la visite guidée nous avons découvert des yourtes, une école, une maison cosaque... Et dans ce musée en plein-air, j'ai pris conscience que j'avais fait une très grosse bêtise vestimentaire : m'habiller comme à Moscou. La Sibérie est une région très ensoleillée, sauf que ce jour là, le ressenti était de -31° et il y avait beaucoup de vent... Heureusement, je n'étais pas la seule à avoir froid et nous avons rejoint la voiture avec soulagement pour enfin découvrir le lac Baïkal. Et là, grosse surprise, il n'était pas gelé ! En fait, notre guide nous a expliqué que le Baïkal ne gelait jamais à l'embouchure de la rivière Angara, même lorsqu'il fait -50°.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La perle de Sibérie - Broken Boussole 
Après la découverte du rocher du chaman et de l'église St Nicolas, nous avons rejoint le centre de chiens de traîneau de Listvyanka. Sachez que personne ne parle anglais ici, mais l'expérience a été magique :) Imaginez le cadre : -30°, un grand soleil, vous dans un traineau au cœur de la taïga... Si cela vous intéresse, j'ai ajouté une petite vidéo sur le blog.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
On ne voit que mes pieds, mais j'avais le sourire pendant toute la promenade ! - Broken Boussole 
Après un bon repas dans une cantine locale, nous avons visité le marché aux poissons et aux souvenirs, qui ne m'a pas laissé un souvenir inoubliable. Personnellement, je n'attendais qu'une chose : marcher sur le lac, ce que j'ai pu faire pendant que les autres achetaient des souvenirs. C'est très étrange de se dire qu'on marche sur le lac le plus profond du monde :) Pour clôturer cette très belle journée, nous sommes allés à Chersky Peak pour... transpirer. Le guide nous a demandé si nous étions prêt à grimper 2000 mètres dans la montagne pour voir un coucher de soleil. A l'unanimité nous avons accepté. Et bien c'est sans regrets ! La vue sur le lac Baïkal était à couper le souffle ! Les rubans accrochés symbolisent des vœux, le jour ou le ruban s'envole, le vœu est exaucé ;)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
En haut de Chersky Peak, la beauté du paysage se mérite ;) - Broken Boussole 
C'est sur cette belle vue que ma première excursion s'est achevée.

#2 L'ÎLE D'OLKHON
Cette excursion était un incontournable de mon voyage. Sur le papier, nous avions besoin de 3 jours pour découvrir l'île d'Olkhon depuis Irkoutsk. Il faut savoir que le trajet en voiture dure à peu près 5/6 heures et la route est trèèèès chaotique. Mais les paysages sont très beaux, on traverse 2 zones différentes : la steppe et la taïga. Nous nous sommes d'abord arrêtés près d'une sculpture de cerf pour faire une offrande aux esprits. Ici, chaque district possède un animal « secret ». A Bayandaevski il s’agit d’un cerf mais pour le district d’Olkhon c’est un aigle. Dans la culture bouriate, il faut faire des offrandes aux esprits : cigarettes, alcool, argent, nourriture… Apparemment les esprits aiment les mêmes plaisirs que les hommes ;)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Le cerf de Bayandaevski - Broken Boussole 
Après une autre pause dans une yourte restaurant ou j'ai savouré un tchebourek au fromage, nous avons atteint le Baïkal... ça y est, j'ai découvert la conduite sur lac gelé ;) Après un petit moment de panique ou je me suis dit que rouler à 70km/h n'était peut être pas sûr, mais qu'en fait peut être qu'en roulant plus vite on ne passerait pas à travers la glace... J'ai compris que notre chauffeur-guide maitrisait grave ;)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Sur la glace du Baïkal - Broken Boussole 
Après 6 heures de route chaotique, c'est avec soulagement que nous avons découvert la guest house Shramko réservée à notre groupe. Un petit détail mérite d'être souligné, ici pas de douche dans les chambres. On se lave dans le banya de la propriété, chaque personne a le droit à 15 minutes par jour pour s'y laver. On peut aussi le réserver pour 1 heure, ce que j'ai fait le 2ème soir ;)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Ps : on mange super bien chez Vera & Igor - Broken Boussole 
Au détour de la conversation pendant cette première soirée, j’ai appris que notre chauffeur du lendemain (un habitant d'Olkhon) n’était pas très chaud pour rouler sur la glace. En fait, depuis que le gouvernement a « construit » une route officielle pour rejoindre Olkhon, il est interdit de rouler sur la glace autour de l’île car le gouvernement ne veut prendre aucune part de responsabilité en cas d’accident. Malheureusement il arrive que des véhicules passent à travers la glace et coulent, mais pas dans cette zone du lac. Du coup la police patrouille et aligne les chauffeurs sur la glace, et ce jour-là plusieurs personnes se sont fait « attraper ». Le montant de l’amende est juste énorme ! 50 000 roubles, soit 714€. C’est presque 2 fois plus que le salaire moyen !

Et bien pourtant, Igor, notre chauffeur a accepté de faire abstraction du risque d’amende pendant toute la journée de visite. Il faut dire que les chauffeurs d’UAZ ont tous des talkies pour communiquer entre eux. UAZ quesaco ? C’est cette petite fourgonnette soviétique increvable d'après nos guides russes, "mieux que les range rover" parait-il. Après avoir été secouée comme un cocotier pendant 8 heures, je confirme ;)
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Notre UAZ sur la glace - Broken Boussole 
Notre journée de visite a débuté au cap Kharantsy, nous avons découvert des grottes, et pu apercevoir le fond du lac Baïkal sous nos pieds ! On voit parfaitement ce qui se trouve sous le mètre cinquante de glace qui nous sépare des galets :) Le son de la glace quand on marche sur le lac, est fascinant !
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
1er arrêt à Kharantsy, dans des grottes de glace - Broken Boussole 
J'en profite pour faire un point vestimentaire. Comment profiter d'une excursion en plein-air quand il fait -32° ? Legging thermolactyl Damart degré 3 + pantalon de ski decathlon. Sous-pull damart thermolactyl degré 3 + veste decathlon résistante à -20° + manteau "Toboggan" mi-long résistant à -30°. Chaussettes de ski + après-ski Columbia qui résistent à -32°. Gant de ski + chapka + cache-nez. J'ai quand même eu froid aux joues et aux doigts...
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Sous mes pieds... - Broken Boussole 
Nous avons repris notre périple sur la glace et aperçu le rocher du lion et du crocodile ainsi que les « îles blanches » qui sont recouvertes par plusieurs mètres de glace. Par la suite, nous avons traversé un paysage lunaire, avec des montagnes de neige et une route défoncée pour nous retrouver face aux ruines d’un ancien goulag stalinien : « Peschanka ». Ce goulag n’était pas fait pour exiler les gens mais pour les punir… Notamment ceux qui arrivaient en retard au travail ou qui étaient pris à voler dans l’usine de poisson d’Olkhon : 1 an de goulag pour un poisson volé, 3 ans pour 3 poissons volés.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Peschanka - Broken Boussole 
Pour achever cette virée en UAZ, nous avons rejoint le cap Khoboy situé à la pointe nord de l’île. Avant de nous laisser faire les gamins, Igor a sondé la glace, et heureusement pour nous ! Il nous a montré à partir de quelle zone nous risquions de passer à travers car ici la glace dégèle et se reforme très souvent, d’où les monticules de glace sur la photo suivante.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Panorama près du cap Khoboy - Broken Boussole 
Une fois de retour à Khuzhir et après avoir chaleureusement remercié Igor, nous avons été admirer le rocher Shamanka. C’est un lieu sacré puisque le rocher Shamanka est considéré comme la capitale du chamanisme. C’est ici que les chamans effectuent leurs rituels.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Le rocher Shamanka - Broken Boussole 
Le soleil était déjà en train de se coucher lorsque nous avons découvert une usine de poisson abandonnée. Les bateaux pris dans la glace, le soleil sur la neige, les couleurs, tout était parfait encore une fois. Le lendemain, nous avons repris la route d'Irkoutsk.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Un cimetière de bateaux... - Broken Boussole 

#3 LE PARC NATIONAL DE LA TOUNKA


Cette excursion n'était pas prévue, mais le programme qu'on m'a présenté m'a donné très envie de la rejoindre ! L'accessoire à ne pas oublier pour cette journée ? Le maillot de bain ! Oui oui, je me suis baignée en plein-air en Sibérie au mois de février, et j'ai adoré ça ! Mais commençons par le commencement.
Après avoir fait un bout de chemin sur la très sinueuse route du thé, nous avons pris un bon petit-déjeuner à Koultouk avec vue sur le lac Baïkal, avant d'entrer dans la vallée de la Tounka.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Des maisons colorées en République de Bouriatie - Broken Boussole 
Après avoir serpenté dans la taïga sur des routes très enneigées nous avons découvert 2 observatoires dans la région Badary. Le premier n'est pas visitable, mais le deuxième, situé à 5 minutes en voiture, oui. Ici, près de 256 satellites suivent les mouvements solaires. Ils sont disposés en forme de croix, dont chaque segment aligne 128 paraboles.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Sur la route, les chevaux comme les vaches sont en liberté - Broken Boussole 
Puis nous avons repris la route jusqu’à Arshan, une station thermale réputée, située dans le parc national de la Tounka. Ici nous avons découvert une "rivière de pierres" qui doit certainement être impressionnante en été, mais pas sous la neige. Après avoir dégusté des pozy, nous avons fait une marche de 2 heures dans le parc d'Arshan. C’est ici, depuis les montagnes Sayan que coule la rivière kungurna qui veut dire tambour en bouriate :) La cascade et la source ne gèlent jamais !
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
La source d'Arhsan - Broken Boussole 
Outre un marché, vous pourrez aussi apercevoir l'esprit de la source.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
L'esprit, entouré de "vœux" - Broken Boussole 
Le clou du spectacle est arrivé en fin de journée : les sources d'eau chaude de Zhemchug ! Je m’attendais à une source naturelle en pleine montagne. Quand on a pris la direction d’un village sur un plateau ça m’a interpellé… encore plus en voyant de nombreuses boutiques de massages et de hot-dog puis un bâtiment quelconque avec une pancarte indiquant Aquapark 55°C.

En fait il y a 2 bassins sous un toit métallique à l’extérieur du bâtiment. On paye à l’entrée comme à la piscine, le tarif étant de 250 roubles soit 3,5€. Comme dans les gymnases de lycée, il y avait un vestiaire pour les femmes, un autre pour les hommes et des casiers. Puis le grand moment est arrivé : sortir en maillot et claquettes dehors.
Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018 - Marine-Z
Les bassins d'eau chaude à Zhemchug - Broken Boussole 
Ce jour-là il faisait chaud ! Seulement -12°. Être en maillot dehors n’est pas si difficile quand on est sec ;) Sous le hangar, d’énormes blocs de glace se sont formés au niveau des armatures du toit, la source qui se déversait dans un des bassins provoquait un énorme nuage de vapeur : l’eau étant à 55° en sortant de la source. Nous avons tous rejoint le même bassin, dont l’eau oscillait entre 45 et 55 degrés selon l’endroit ou nous nous posions. J’ai passé 30 minutes délicieuses, ce qui correspond au temps de baignade maximum conseillé. J'avoue, la sortie a été difficile, surtout quand la fine serviette gelée se colle à la peau et que les claquettes restent soudées dans la neige et s’accrochent aux paillassons en plastique
Le retour à Irkoutsk s'est fait en douceur, merci les virages de la route du thé ;) C'est aussi sur cette dernière parenthèse que mon carnet russe s'achève :) Mais avant de laisser mon clavier tranquille : l'anecdote drôle de fin de voyage.

8h00, vol Irkoutsk/Moscou avant le vol Moscou/Paris : dernier jour, pas tellement la tête des bons jours, fatiguée d'avance par les escales et l'attente à Roissy avant de pouvoir m'installer dans le train de retour vers la Bretagne, je m'assois dans mon 1er avion. Je ferme les yeux, et soudain ça sent la vodka. Mon voisin de siège vient d'arriver, et je comprends très vite qu'il décuve. Il parle vodka, il transpire vodka. Et il a réussi à me demander en mariage avant le décollage... Heureusement au bout de 20 minutes il ronflait... Rire C'est la seule personne ivre que j'ai croisé pendant mon séjour ;)

Pour d'autres informations sur les formalités, l'enregistrement, les transferts d'aéroports, les adresses de restaurants et boutiques... et pour plus de photos et de vidéos, je vous invite à faire un tour ici: Broken Boussole. Les articles sont thématiques par ville et activités :)

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Sofia-Belkina
Il y a 1 année
Merci pour ce recit! J'aurais peut-etre choisi d'autres options, mais le tout est tres interessant, les photos tout comme les textes :)

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Marine-Z
Il y a 1 année
Bonjour,

Merci pour votre retour :) J'ai essayé de voir et faire un maximum de choses pour une première visite en Russie, mais je compte bien y retourner pour découvrir d'autres villes ;)

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Sabine de routard.com
Il y a 1 année
Merci pour cette belle contribution Marine-Z !
Votre carnet de voyage a été sélectionné pour figurer dans la rubrique Carnets de voyage.
Nous y avons rassemblé les meilleurs carnets de voyage postés par les membres de la communauté de Routard.com : une vraie source d'inspiration pour vos futurs voyages !

Sabine de Routard.com

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Maelle76
Il y a 1 année
Bonsoir,
Merci pour ces détails sympas !

As tu eu des moments ou tu as été déçu ? des moments de galères ou de peur ?

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Marine-Z
Il y a 1 année
Bonsoir,

J'ai été déçue par la visite du Kremlin à Moscou, mais à part ça tout était très sympa ! Par contre, j'ai rencontré énormément de personnes qui ne parlaient que russe. Même dans des métiers "touristiques" l'anglais n'est pas tellement pratiqué.

Et en toute sincérité, je n'ai eu aucun problème là-bas même en tant que voyageuse solo. J'ai trouvé ça très safe ;)


Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
sand0383
Il y a 1 année
Merci pour ce récit très intéressant! Ayant déjà été à Saint-Pétersbourg (mais seulement 1 journée) nous voulons aller à Moscou en mars prochain mais ton carnet nous a donné envie de profiter de ce séjour pour retourner approfondir St Pétersbourg :) Nous allons prendre également le train de 4h et prolonger notre séjour de 4 à 6/7j. Quel type de billet et quel prix as tu eu? Je ne peux pas simuler plus loin que Août pour l'instant et pour un billet standard j'ai l'équivalent de 58€/personne cela te parait semblable à ce que tu as eu? Et concernant Moscou au vu de ta déception penses tu que le Kremlin ne vaille vraiment pas le coup ou peut être seulement 1 visite sur les 3? Le bunker et la petite croisière me tentent totalement par contre :D
Merci beaucoup de tes renseignements et d'avoir partagé ton expérience! 

Re: 1 mois solo dans l'hiver russe, Saint-Pétersbourg, Moscou & la Sibérie - 2018

Signaler
Marine-Z
Il y a 1 année
Bonjour,Personnellement j'aurais bien passé une semaine de plus à St-Pétersbourg :) J'ai vraiment adoré cette ville ! Du coup pour relier St-Pétersbourg à Moscou il y a plusieurs types de train. Avec le Sapsan, le trajet dure environ 4h (contre 8 à 10h de trajet avec d'autres types de train, qui ont un coté charmant apparemment). Le billet en classe éco m'avait couté 2000 roubles soit 29€ avec le taux de change de février 2018. Je l'avais acheté directement sur le site de la RZD 3 semaines à l'avance mais les tarifs varient en fonction de la classe et de l'horaire (plus c'est tôt ou tard dans la journée, moins c'est cher ;)).
Pour le Kremlin, c'est un avis purement personnel, mais si c'était à refaire, je ne ferais que le Palais des Armures. La visite vaut le détour, et avec l'audioguide on visite les pièces dans
l'ordre qu'on veut, au rythme qu'on veut.
Pour la croisière et le bunker, c'est dans mon top 3 moscovite (avec la place Rouge bien sûr). Bon futur séjour !

Bons Plans Voyage Russie

Voyage Russie

Services voyage