Forum Vietnam

Deux semaines au sud Vietnam

13 réponses

Dernière activité le 16/03/2018 à 14:25 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
jbf
Le 08 mars 2018
Voyage décidé au tout dernier moment. Des amis nous ont proposé de les accompagner au Vietnam pour 2 semaines. Une telle offre ne se refuse pas. On est partis à 4 pour un pays qu'on ne connaissait ni les uns ni les autres.
Envol de Roissy en fin de journée.Escale à Abou Dhabi. Et arrivée à Ho Chi minh ville vers 19h, heure locale. Il fait encore 29 degrés.
Taxi pour regagner l'hôtel et premières images du Vietnam. Des 2 roues en quantité impressionnante, sur la chaussée mais aussi parfois sur les trottoirs.



Installation dans un petit hôtel réservé par nos amis. Très bon choix. Proche du centre, au calme et super agréable. Hôtel Le Blanc Saïgon.
Et étant donné l'heure, première découverte avec la gastronomie du pays. Pas facile de déchiffrer la carte. Pas facile de choisir. Finalement ce sera mi tom thit. Bonne pioche. C'est délicieux. Bouillon parfumé.Trop bon.



Une bonne nuit dans notre chambre bien douillette et après un bon petit déjeuner composé d'une assiette de fruits frais, de toasts, confiture, beurre de cacahuètes, oeufs sur le plat, jus de fruits, thé ou café. De quoi affronter la journée qui nous attend.
Destination Cholon, l'ancien quartier chinois, l'ancien port de Saïgon. Quartier très commerçant. Grand marché. C'est un peu la cohue. Nombreux livreurs sur des 2 roues ou avec des charrettes à bras. Nombreux étals achalandés en vue de la fête du Têt : lampions multicolores, paniers garnis à offrir avec une fromage bien de chez nous, et des fleurs en quantité, des fleurs jaunes et oranges principalement.



Des petites cantines de rue sont, des petits restaurant de marché. C'est très animé.



Des boutiques Vélos et des marchandes coiffées de leur magnifique chapeau conique qui leur va à ravir.



Visiblement, tous les commerçants ne se sont pas enrichis, certaines maisons sont très fatiguées.



Retour par le centre ville où les jardins publics sont couverts de fleurs à vendre, des orchidées bien sûr, mais surtout des chrysanthèmes jaunes.

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Le lendemain, lever 4h30. Pas de petit déjeuner. Mais le taxi réservé la veille, nous attend pour nous conduire à l'aéroport. Et à l'aéroport, c'est la foule des grands départs. Un labyrinthe interminable pour atteindre les contrôles.Mais ça se fait. On décolle pour Hué à 7h 30 et une heure et quart plus tard on y est. Gros changement de météo. Il a plu, il fait frais. Gros changement d'atmosphère aussi. C'est plus calme que Saïgon. Et on est au milieu des rizières...La ville n'a pas vraiment de charme, mais c'est l'ancienne capitale impériale, donc beau patrimoine à découvrir.
Alors, aussitôt après notre installation à l'hôtel on part en direction de la cité impériale construite sur le modèle de la cité interdite de Pékin mais en moins bon état, la guerre étant passée par là.



Autre retour vers l'hôtel, on s'arrête acheter un câble pour alimenter notre tablette, on a oublié l'autre câble à HCMV. Et là, on est vraiment choqués d'entendre à quel point la musique est forte dans le magasin. Nous n'y passons que quelques minutes. On se demande comment font les vendeurs pour supporter un tel son toute la journée. HORRIBLE.


Le jour suivant, vers 8h, un taxi nous accompagne jusqu'au bord de la rivière des parfums où on embarque sur un bateau dragon.



Première escale pour voir la pagode de la dame céleste qui domine la rivière des parfums. Très joli site.



Puis on fait un stop pour visiter une maison jardin, construite selon les principes du feng shui, l'équilibre entre air et eau, entre nature et homme, entre souverain et peuple, discipline chinoise qui vise à favoriser la circulation de l'énergie pour avoir une meilleure qualité de vie.


Ensuite, on s'arrête visiter le temple des femmes dont l'intérêt principal est sa situation privilégiée au-dessus de la rivière.
Retour à bord pour le repas.
Et après-midi consacrée aux tombeaux impériaux.
D'abord celui de Minh Mang dans un beau parc avec de grands plans d'eau creusés à main d'hommes.
Puis, visite du tombeau de Khai Dinh avec ses belles statues de mandarins.
Et enfin, visite du tombeau de Tu Duc au milieu d'un parc immense.



Autre retour, on s'arrête en bordure de route pour voir une fabrique artisanale de bâtons d'encens. Colorés et parfumés.



Une superbe journée à ne pas manquer.

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Re: Deux semaines au sud Vietnam  - jbf
Bouquet d'encens

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Le matin suivant à 8h précises, le taxi est devant l'hôtel et on prend la route pour Hoi An. Dès la sortie de la ville on circule entre les rizières bien vertes. Et puis, on se rapproche tranquillement de la mer. D'abord sous la forme de grandes lagunes. On fait halte dans le village de pêcheurs de Lang Co., près d'un "centre ostréicole ". Les ostréiculteurs sont au travail, ils vont récupérer en mer des pneus de vélo couverts d'huîtres et ils les ramènent sur la plage pour détacher les huîtres de leur support. L'endroit est superbe.



On passe au col des Nuages dans les nuages.
Puis on s'arrête à la montagne de marbre et on va voir un magasin qui propose toute une gamme de statues de marbre, de la plus petite à la plus gigantesque.
On traverse la ville de Da Nang, en longeant la plage.. Et bientôt on fait notre entrée dans la ville de Hoi An, une des plus belles villes du Vietnam, ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle en paie le prix fort. C'est la foule du matin au soir. Et toutes les belles maisons ou presque sont transformées en commerces.
Le célèbre pont japonais est la cible de tous les photographes.



On flâne un moment sur le marché, des légumes, des crabes, des fruits...



Le soir, on dîne au night market, des nems, des brochettes, des pancakes à la banane. Super bon.


Le lendemain on décide de se lever tôt pour pouvoir apprécier la ville avant l'arrivée de la foule. Alors, avant le petit déjeuner, on part profiter du calme des rues et du marché qui s'installe.



Ensuite fin de matinée on prend un taxi pour aller jusqu'à la plage de An Bang. Le maître nageur sauveteur est installé sur sa chaise en bambou mais les baigneurs ne sont pas nombreux. Les vagues sont fortes. On s'étonne devant la taille et la formation des embarcations.



La pluie nous surprend au retour. Alors on choisit d'aller se faire un body massage à l'huile de coco. Super agréable.


Le matin suivant on veut louer des vélos pour aller jusqu'à Tra Que, le vegetable village, tout près de Hoi An. Mais la réceptionniste de l'hôtel juge notre équipe de soixantenaires trop tendres pour cette activité à risques, compte tenu de la densité de la circulation. Elle nous conseille le taxi. Donc taxi...
On commence par les jardins potagers, de jolies parcelles soigneusement entretenues, un camaïeu de verts. On rencontre des bufles pas toujours aimables.



Dans les rizières, c'est le moment de la plantation. Et on bordure de rizières, on trouve les élevages de canards.



Retour en ville à pied. Les maisons sont presque toutes en tenue de fête, entrées fleuries et décorées de "sapins-orangers".



Et le soir, dès la tombée de la nuit, la ville s'illumine de centaines de lampions multicolores. C'est magnifique.



Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Re: Deux semaines au sud Vietnam  - jbf

Marchande de fruits tout sourire à Hué. 

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Le matin suivant un mini bus nous récupère à l'hôtel et nous conduits au la gare routière pour prendre un bus pour Hué. C'est un sleeping bus. Surprenant ! Dès qu'on pose le pied dans le bus, il faut se déchausser et mettre ses chaussures dans un sac en plastique qu'on vous donne, puis s'installer à sa place (numérotée), soit en bas, soit à l'étage, en position semi allongée. Et c'est confortable.
A notre arrivée à Hué, on déjeune en ville avant de regagner l'aéroport et de décoller en direction de HCMV.
25 degrés à l'arrivée. On apprécie de retrouver un peu plus de chaleur. La circulation est toujours aussi dense, ça va dans tous les sens, ça double à droite, à gauche. Ça ne s'arrête jamais.
On retrouve notre hôtel Le Blanc Saïgon. Et on réserve aussitôt un taxi pour le lendemain.
Dîner au coin de la rue: soupe délicieuse aux champignons et aux ravioles.


Le matin suivant, on est réveillés en fanfare.On file à la fenêtre voir ce qu'il se passe. C'est une cérémonie funéraire, un cercueil tout blanc suivi par la famille, les amis et la fanfare.


Sitôt le petit déjeuner avalé, on saute dans le taxi qui nous conduits au la grande gare routière en périphérie de la ville. Et là c'est énorme. Toute la population semble s'être donné rendez-vous à la gare routière. Des bus sur 3 rangées passent continuellement. Le nôtre aura une heure de retard. Mais il arrivera. Et chacun a sa place !
Donc, en route pour le delta du Mékong. On sort très vite de la ville. On se retrouve au milieu des rizières et on est surpris de voir des tombés au milieu des rizières. C'est une tradition : on enterre ses morts au plus près de chez soi pour les vénérer et aussi pour empêcher les générations futures de vendre la terre des ancêtres...
On va jusqu'à Can Tho, ville très vivante et très agréable au bord du Mékong.
La ville se prépare à fêter le nouvel an. Des jardins multicolores ont été reconstitués au coeur de la ville. Quel beau travail ! Des compositions extraordinaires!



Depuis la terrasse de notre hôtel ont a vue sur le Mékong et sur les étals des marchands de fleurs.



En soirée, on va se promener le long du Mékong, c'est très bien aménagé. Au loin, on aperçoit le grand pont à haubans, le plus grand d'Asie du sud est.



En rentrant on réserve une sortie en bateau sur le Mékong pour le lendemain matin. On sait que l'activité ne sera pas aussi importante. Les marchés flottants tournent au ralenti en période de fête du Têt. Mais on veut voir.


Départ en bateau. C'est à 2 pas de l'hôtel.



Quelques petits commerces flottants, un bar-épicerie, des marchands de fleurs, de loterie....



Depuis le fleuve, on découvre l'envers du décor. Des maisons construites de bric et de broc. Mais très propre. En revanche, tous les déchets sont jetés à l'eau. C'est horrible.



Le fleuve est une vraie poubelle et pourtant les gens du pays s'y baignent, y pêchent, y lavent leur linge et leurs légumes...



On accoste pour aller visiter un verger et un élevage de coqs. On nous sert une assiette de fruits exotiques cultivés sur place : mangues, ananas, pommes de lait, oeil de dragon...



Et on rentre en ville après plus de 2 heures de promenade. On retrouve les hôtels qui dominent les cabanes de tôle. Gros contraste. On rentre ravis de notre promenade.



Le reste de la journée, on le consacre à la visite des 3 principales pagodes de la ville, une vietnamienne, une khmer et une chinoise. Et on assiste à la répétition du spectacle de dragon.



Petit tour au marché avant de rentrer.
Une journée bien remplie qui a tenu toutes ses promesses.

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Re: Deux semaines au sud Vietnam  - jbf
Commerce de fleurs flottant en bordure du Mékong. 

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Après une bonne nuit réparatrice et un solide petit déjeuner, on s'offre une promenade au marché aux pieds de l'hôtel. C'est animé, coloré et on découvre des fruits un peu étranges, pour nous. Et des saucisses...



A midi on déjeune dans un petit restau routard Le Phuong Nam. Du poisson en sauce et du porc au gingembre. Très bon l'un comme l'autre.
Petit repos.
Et re- visite de la pagode chinoise, la plus jolie de Can Tho, notre préférée, avec ses cônes d'encens et ses magnifiques miniatures.



Dernière nuit à Can Tho et on prend un taxi pour Vinh Long. Direction l'embarcadère où un ferry part toutes les 5 minutes pour la petite île de Anh binh.On n'est pas les seuls à faire la traversée, très peu de piétons, pas de voitures, mais des 2 roues.



Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Re: Deux semaines au sud Vietnam  - jbf
Des ananas étrangement chevelus...

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
On avait réservé au Ngoc Sang mais ils affichent complet, ils nous conduisent chez les voisins au Ngoc Phuong. C'est simple mais c'est propre. Et c'est un habitat traditionnel. Gros atout, les dîners, variés, copieux et bien cuisinés.
Et ici aussi, comme dans la campagne qu'on a traversée en venant de Saïgon, les défunts ont été enterrés dans le jardin de la propriété. Et c'est le cas un peu partout sur l'île.
L'après-midi, on part faire du bateau pour voir un peu la vie autour de l'île et sur l'île. Première découverte : les élevages de poissons, des élevages nombreux et pas bio vraisemblablement.



Autre surprise : la présence de bateaux plutôt imposants en bordure de canaux vraiment modestes. On se demande comment ils ont pu arriver là et quand ils pourront en repartir. Le marnage doit être important...



Ici aussi, l'hélice reste entravée dans les sacs de plastique et on est choqués de voir le chauffeur contraint de plonger pour libérer l'hélice. C'est comme plonger dans des égouts.
On fait un arrêt chez un "apiculteur" qui nous montre rapidement 2 ou 3 abeilles avant de nous diriger vers le grand hangar où il vend toutes sortes de babioles pour touristes et...du miel.Du miel qu'il ne fait pas goûter.
Autre visite au programme : le jardin des bonsaïs. Mais on a vu nettement mieux.
Donc promenade sans grand intérêt.


Le soir on goûte à ce qui semble être la spécialité gastronomique de l'île, le poisson grillé servi pour préparer les rouleaux de printemps que chacun fait lui - même. Belle idée ! Même si on se dit que ce poisson vient certainement des élevages voisins. Et puis on nous sert des nems, du poulet en sauce, du riz et des fruits.



Le matin suivant, on emprunte des vélos pour aller sillonner l'île. Pas toujours facile de croiser vélos et et motos sur les petits sentiers bétonnés et étroits. On est surpris de voir autant de vergers. On croise des motos charges de sacs de fruits qui partent pour les marchés de Vinh Long et d'ailleurs : des longanes, des ramboutans, des mangues.
Pour déjeuner, on s'arrête au restaurant voisin de notre homestay le Nam Than. Jolie terrasse, joli jardin. Moment agréable devant nos fried noddles.



Autre retour on profite des hamacs sur la terrasse et du talent des chanteurs de karaoké voisin.


Au dîner, de délicieuses crêpes garnies de légumes et de crevettes, puis du porc sucré salé avec......du riz. Et des fruits exotiques.


Le lendemain, c'est à pied qu'on se rend jusqu'à la pagode chinoise qui se trouve près de l'embarcadère. Les fidèles y sont assez nombreux. On est surpris d'y trouver de beaux meubles incrustés de nacre, de sympathiques statuettes colorées.



On fait un tour au marché installé à la croisée des chemins. On achète des ramboutans et des pommes de lait.
Sur le chemin du retour on prend notre repas de midi en Take away et on rentre manger sur notre terrasse devant les fleurs qui s'épanouissent.



On entend l'orage qui se rapproche. La pluie arrive rapidement.
Les hamacs nous tendent les bras, repos et lecture pour l'après midi.

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Re: Deux semaines au sud Vietnam  - jbf

Promenade sur les "petits bras du Mékong ".

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Comme prévu et bien organisé par notre homestay, on quitte l'île le lendemain matin.Un mini bus nous attend à la sortie du ferry et nous conduit à la gare routière de Vinh Long.



On achète les billets qui avaient été réservés pour nous par notre homestay : 4 euros chacun pour rejoindre HCMV, 3heures de route en sleeping bus.
On traverse des villages et on constate avec étonnement que certains bars ne proposent pas de chaises à leurs clients mais seulement des hamacs. Ce sont des hamacs /bars.


Pour 13h, on est de nouveau au Blanc Saïgon. On est des habitués maintenant.
Après le déjeuner, on prend un taxi pour aller jusqu'à la poste de Saïgon. Superbe bâtisse de l'époque coloniale avec une charpente Gustave Eiffel. C'est magnifique !



Devant la poste de nombreux marchands de cartes en papier découpé sont installés. C'est coloré. C'est joli. Difficile de résister à la tentation.



En face, la cathédrale Notre-Dame est fermée pour travaux.
A défaut de la cathédrale, on visite la mosquée indienne et on apprécie le calme qui y règne.



On flâne un moment parmi les jardins éphémères installés devant la mairie de la ville. Les Vietnamiens sont nombreux à venir se faire photographier sous les yeux du père de la nation, monsieur Hô.
C'est la foule, il fait très chaud. On regagne l'hôtel en taxi.


Le jour suivant est notre dernier jour au Vietnam. On traîne un peu au petit déjeuner. On libère les chambres, on confie les bagages au réceptionniste. Et c'est en taxi qu'on gagne le marché central de Binh Than. C'est très organisé. Les commerces y sont regroupés par spécialité : café, épices, souvenirs de vacances, textile...On fait quelques achats et on rentre.



Déjeuner dans notre quartier, au Pizza Roma. On s'amuse à regarder le gars du restaurant planter ses salades dans une bassine sur le trottoir.



Et vers 16h, le taxi nous emmène à l'aéroport.


Fin d'un voyage qui nous a bien plu.
On a apprécié les Vietnamiens pour leur fiabilité, leur ponctualité, la sagesse des chauffeurs de taxi. Partout, on a été bien accueillis. Partout on s'est senti en sécurité.
La cuisine est particulièrement savoureuse. Les hébergements propres et accueillants.


Une jolie destination...

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
Re: Deux semaines au sud Vietnam  - jbf
Au marché de Binh Than, les pastèques ont servi de support à de jolies gravures.

Re: Deux semaines au sud Vietnam

Signaler
jbf
Il y a 2 années
carnet remonté pour information. 

Bons Plans Voyage Vietnam

Voyage Vietnam

Services voyage