Forum Cap-Vert

Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

8 réponses

Dernière activité le 02/08/2018 à 15:03 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
SophFlo63
Le 07 mars 2018
Bonjour,
le forum nous ayant bien aidé à préparer notre voyage, voici notre retour d'expérience.

En général :
- nous ne parlons pas portugais mais il est assez facile de se faire comprendre car les cap-verdiens apprennent le français à l'école. La plupart ont quelques notions de français  et sinon avec des bases d'espagnol ça aide également. 
- les cap-verdiens ne "collent" pas du tout les touristes et lorsqu'on vous donne un prix c'est souvent le prix normal. Parfois certains tentent de profiter des touristes pour gonfler les prix. Essayez de vous renseigner avant pour connaître les prix, par exemple avant de faire un trajet en aluguer, demandez à votre hôtel combien coûte ce trajet.


J1 : arrivée à l'aéroport de Praïa en milieu de journée. Nos visas faits à l'avance en France nous évitent une queue impressionnante et dont on n'a pas trop envie après ce voyage assez long.
Après midi visite du Plato. 
Dîner au resto Panorama : on était seuls, bon mais sans plus.
Nuit chez Residencial Lidia sur le Plato. Parle français. Très bon rapport qualité/prix. Calme. Arrange les trajets de nuit vers l'aéroport (avec son fils probablement)

J2 : vol pour Fogo sans souci, demandez à être du côté droit, la vue est incroyable !
Le taxi nous dépose à notre hôtel où on nous offre le petit déjeuner très apprécié, surtout les fruits (papaye...).
On trouve un aluguer pour les salines de Sao Jorge. Vous prendrez vite le pli avec ce type de transport : l'heure de départ qu'on vous donne, c'est l'heure à laquelle on démarre 2 à 3 tours de centre-ville pour compléter la camionnette. Mieux vaut donc monter dans un aluguer qui a déjà quelques passagers à bord !!
Les salines sont très belles si on ose s'aventurer sur les rochers pour passer sur l'arche.
Dîner au Tortuga B&B. Endroit et Dîner très chouettes, poisson frais pêche du jour, quelques moustiques.
Nuit à Pensao Eliane Clarice. Sur les hauteurs à 5 minutes à pieds du centre de Sao Felipe. Petit déjeuner très bien. Pas de wifi.
Accueil sympathique. Evitez les chambres au RDC car beaucoup de bruit dans le couloir (gardien qui regarde la TV, ménage tôt le matin...)

J3 : on nous dépose en aluguer à Sao Lorenzo puis nous partons à pieds vers Achada Malva, puis retour à Sao Felipe. Sur la route des enfants, des gens qui font signe de leur maison (n'hésitez pas s'ils vous font signe à aller discuter, on nous a invités à rentrer au frais et à l'ombre pour manger notre picnic). Idem pour les plantations à Achada Malva, demandez pour vous y promener.
Fin de la rando un peu long et désertique, nous terminons en stop emmenés par un bus d'ouvriers du port.

J4 : départ pour la caldeira, l'aluguer passe nous prendre à l'hôtel. Si vous pouvez demandez à monter devant pour profiter de la vue (et moins subir les virages !!). Au détour d'un virage : le volcan !! Puis une route ou plutôt piste qui contourne les dernières coulées de lave.
Arrivés au village, on pose les bagages à l'hôtel, on déjeune chez la très souriante Isabel qui tient un snack dans un container orange.
Petite rando/balade sur la lave jusqu'à une grotte (si vous voulez descendre prévoyez la frontale). Le chemin n'est pas très visible au démarrage. On passe à côté de petits cratères, soyez prudents si vous y grimpez c'est plutôt déconseillé.
Nuit chez Casa Alcindo. Accueil très sympathique, Alcindo et Laetitia se mettent en 4 pour vous ! On vous conseille les massages de Laetitia si vous avez des courbatures...!

J5 : départ à 7h pour l'ascension du grand Pico. On a eu énormément de vent, avec la pouzzolane qui volait... normalement c'est plus agréable !! Mais on est heureux d'arriver en haut, surtout pour la vue sur la caldeira ! Au retour on court dans la pouzzolane... et on surveille les pierres qui pourraient nous suivre ! A priori c'est le vent qui était à l'origine de ces pierres.
On vous conseille notre guide Pirinia qui parlait français, a très bien su s'adapter à notre rythme pour réussir à nous mener au sommet (d'autres ont fait demi-tour à mi-parcours), et était sérieux et prudent quand c'était nécessaire.
contact : pirasilva6@gmail.com +238 999 5849
Il propose 2 chambres chez lui.

J6 : descente dans les plantations vers Mosteiros, c'est chouette, mais c'est raide ! Mieux vaut avoir de bons mollets et de bons genoux !
Retour en taxi de Mosteiros à l'aéroport de Sao Felipe pour le vol de 17h30 vers Praia.

la suite dans le post suivant !



Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
SophFlo63
Il y a 1 année
Fin J6 : retour à Praïa, nuis à la maison d'hôtes Chez Sabina, ambiance festive, petite piscine. On profite de la gentillesse de Jean-Charles pour faire une lessive, au Cap Vert soleil+vent c'est sec très rapidement !
Dîner à la churasqueira Dragueireia avenue Ukla. Resto populaire, plats de brasserie locale.

J7 : départ en aluguer pour Tarrafal. On pense en choisir un direct, mais à Assomada on nous "refile" à un autre aluguer. Ils s'arrangent entre eux, on ne paye la totalité du trajet que à celui qui nous amène à notre destination finale. Sur la route on "largue" nos bagages à l'hôtel Côté de France qui est au bord de la route principale.
Resto de poisson à Tarrafal, puis plage et baignade. Petite ville très agréable. On regrette de ne pas y avoir dormi.
Nuit chez Côté de France à Achada Lem. Le principal atout est la qualité de la cuisine, vraiment top, mais c'est indispensable car sans voiture c'est le seul endroit où dîner !! Accueil très sympathique par le personnel, la gérante (française) n'était pas présente. On peut souligner la d'Ouche avec pression + eau chaude, assez rare.

J8 : Ribeira de barca. On ne trouve pas d'aluguer qui s'y rende, on démarre à pieds, on poursuit en stop car le soleil commence à taper et la route est encore longue. C'est un camion poubelle qui s'arrête pour nous prendre. Chauffeur très sympa qui parle un peu français et cabine très confortable ! Il nous fait descendre un peu au-dessus du village, c'est là qu'il vide son camion : décharge à ciel ouvert... 
Au village Sety que l'on a appelé la veille (voir site web barque de Sety) nous attend. On trouve un autre couple de français pour la balade, et faire baisser un peu le prix (25€ au lieu de 30€ par personne). La balade en barque est très sympa, on passe à proximité de falaises avec des orgues basaltiques. La grotte à moins d'intérêt. Au retour on s'arrête sur une plage : baignade et dorades grillées (20€ pour 2 pour le repas en supplément de la balade), à faire absolument !!

J9 : visite des marchés d'Assomada, puis petite rando pour aller voir le fromager géant dans la vallée de Boa Entrada. C'est le seul moment où on s'est senti un peu trop "touriste blanc", avec des enfants qui nous tendent la main en disant "money" , alors que jusqu'ici nous avions droit à de joyeux "Ola" et des grands signes. Sur la route du fromager vous pouvez visiter des fabriques de Grogo, l'alcool local. 
Nuit chez Ja à Faleiro Cabral, un petit hameau proche de Sao Domingo. Une bonne occasion de passer une Nuit chez l'habitant. Ja parle français. La chambre est confortable, l'eau est dans un bidon dans la salle de bain car il n'y a pas d'eau courante. Elle est achetée au camion citerne, d'autres villageois n'ont pas d'autre choix que d'aller en chercher au puits, qui s'assèchent les uns après les autres, il n'a pas plu depuis 18 mois... Après le dîner on joue aux cartes, pas tout à fait les mêmes règles qu'en France, mais on s'en sort ! Pour contacter Ja : 00 238 930 89 44.

J10 : retour à Praïa. Plage.
Nuit chez Serge O jardin do vinho : très bonne adresse, accueil très sympathique, excellents conseils, super petit déjeuner. Sur les conseils de Serge dîner et soirée chez To qui tient un bar/resto. Ancien musicien de Cesarine Evora résidant aux USA, il revient au Cap Vert pour ses vacances et faire découvrir la gastronomie et la musique de son pays. On a tellement aimé qu'on y est retourné le lendemain soir !

J11.  : citade vella. C'est à voir, assez "exotique" de visiter des monuments ( forteresse, église, ruines de la 1ère cathédrale...) après toutes ces rando nature.

J12 : retour en France avec une Nuit à Lisbonne du fait de l'important retard de la TAP au décollage... il paraît que ça arrive souvent... !

Si vous avez des questions j'essaierai d'y répondre.

Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
Véro06
Il y a 1 année
Bonjour
Merci pour votre récit, nous envisageons d'y aller en février 2019....Quel temps et températures avez vous eu ? Quels sont vos bons plans, coups de coeur ? Où sont les plus belles plages ?
Merci de prendre le temps de m'aiguiller
Véro

Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
SophFlo63
Il y a 1 année
Bonjour,
pour la météo : elle était très agréable ! Short et t-shirt tous les jours, avec un petit vent, on a rarement eu trop chaud. À Fogo dans la caldeira il peut faire plus froid le soir et pour l'ascension du volcan au petit matin prévoir une polaire ou un coupe vent.
Nos coups de cœur vont plutôt à des rencontres, c'est ce qui fait le charme du voyage, saisir les occasions qui se présentent : une famille qui nous fait signe sur le pas de la porte et nous invite à manger notre pic-nic au frais dans leur maison, un couple de touristes qui nous propose de partager leur taxi privatisé pour visiter l'intérieur de l'île où les aluguers ne vont pas, un ancien musicien de Cesaria Evora qui vous fait partager son amour pour la gastronomie et la musique de son pays... N'hésitez pas et soyez ouverts aux échanges même s'ils se font parfois avec les mains à défaut de parler la même langue !
Et pour les plages, on regrette de ne pas être restés plus longtemps à Tarrafal. Sinon celle de San Francisco au nord de Praïa est paraît-il magnifique mais nous n'avons pas eu l'occasion d'y aller. L'eau était bonne partout, un conseil baignez-vous uniquement là où les locaux se baignent ce sont les lieux les plus sûrs, ailleurs il peut y avoir beaucoup de courant ou des séries de rouleaux inattendus et dangereux.
Bon voyage !

Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
Lalaith25
Il y a 1 année
Bonjour, 

Nous projettons de nous rendre sur l'île de Fogo lors de notre voyage au Cap Vert en mars prochain. Nous comptons faire l'ascension du grand Pico mais nous nous questionnons sur nos capacités à faire la descente sur Mosteiros. Nos genoux ne sont pas en parfait état... Est-ce vraiment si dur que cela n'est dit un peu partout?Quelle alternative avons-nous si on veut éviter de faire la même route que pour monter à la Caldeira? 

Merci pour vos conseils !

Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
ptitortue
Il y a 1 année
Bonjour,
La descente de Moseiros est bien longue en effet, mais pas compliqué.Il n'y a pas 50000 options pour la Caldeira: il y a la route/piste de voiture qui arrive de sao felipe par le Sud, et le chemin de rando qui part au nord vers Mosteiros. Cha das Caldeiras c'est un peu un cul de sac. Il y a aussi un chemin de rando qui descend vers Achada Grande mais il est très peu tracé, il faut tâtonner et il est bien moins bon que celui de Mosteiros (donc bof pour les genou) et de toutes facons le dénivelé reste le même...en gros il faut descendre de Chã jusqu'à la mer.


Date de l'expérience : 10/09/2017

Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
ant71
Il y a 1 année
Bonjour,
il y a peut-être une solution au Nord, puis plein Ouest plus ou moins à flan de montagne, piste 220 (très bonne piste) puis chemin 222 de la carte qui aboutit à Campagnas de Cima. Par contre il faut vérifier que le chemin 222 débouche bien (je ne suis pas allé jusqu'au bout !).
Pour les descentes au Cap Vert, on pourrait dire qu'elles sont toutes "diaboliques", il faut juste prendre son temps et s'hydrater plus que d'habitude (pour les articulations et les muscles).

Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
ptitortue
Il y a 1 année
,, Bonjour,
il y a peut-être une solution au Nord, puis plein Ouest plus ou moins à flan de montagne, piste 220 (très bonne piste) puis chemin 222 de la carte qui aboutit à Campagnas de Cima. Par contre il faut vérifier que le chemin 222 débouche bien (je ne suis pas allé jusqu'au bout !).
Pour les descentes au Cap Vert, on pourrait dire qu'elles sont toutes "diaboliques", il faut juste prendre son temps et s'hydrater plus que d'habitude (pour les articulations et les muscles).


Bonsoir,
POur l'avoir fait à la montée depuis Ribeira Filipe jusqu'à Portela, je peux dire que le  222 n'est vraiment pas facile à trouver....on s'est beaucoup perdu entre Campanha de Cima et Piorno....et mine de rien c'est trèèès long. Je pense qu'on a mis environ 8h, certes avec les A/R en avant en arrière pour trouver le chemin et à la montée...mais long quand même. et pas fréquenté donc peu tracé et quasiment personne sur le chemin pour renseigner. Je ne le conseille pas forcément.

Re: Retour voyage 12 jours Fogo et Santiago février 2018

Signaler
SophFlo63
Il y a 1 année
Bonjour,
je vous conseille surtout, si vous voulez descendre à bien jusqu'à Mosteiros, de vous laisser une journée de repos entre l'ascension du grand Pico et cette descente. On a enchaîné les 2, et mes pauvres mollets l'ont regretté !!
Cordialement, Sophie

Bons Plans Voyage Cap-Vert

Voyage Cap-Vert

Services voyage