Forum Vietnam

Pauvre Vietnam

21 réponses

Dernière activité le 01/03/2018 à 10:34 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
SWANSONG
Le 25 février 2018
PAUVRE VIETNAM  - SWANSONG
Personne n’en parle, omerta totale..j’ai fouillé sur le net..rien.
Au contraire que des articles dithyrambiques sur l’évolution de ce pays!
Les côtes du Vietnam ont été massacrées par l’urbanisation à partir des années
90. Hélas ce nouvel eldorado touristique n’a pas tenu ses promesses. Résultat un nombre incroyable d’hôtels inachevés qui gâchent complètement la côte.( voir,entre autres, la route de Nha Trang à l’aéroport de Cam Rah)...triste constat. Et ce, bien sûr, sur les plus belles plages.
Et quand ils sont achevés beaucoup sont désertés et pour ceux encore ouverts (dont certains sont très beaux) je doute que le taux de remplissage soit très élevé. Il faut dire que quand on construit ces resorts au milieu de nulle part et à des prix quand même très élevés ce n’est pas étonnant . Et ce n’est pas la clientèle russe, avec ses tout petits moyens, qui va faire bouger les lignes.
Donc incroyable scandale qui relègue Benidorm très loin derrière.
Très déçu je ne reviendrai plus au Vietnam.
Le constat est triste:
Saleté environnante épouvantable, les cours d’eau et les plages sont de véritables décharges.
Villes étouffées par une circulation dantesque sans aucun respect des piétons avec le niveau sonore idoine bien sûr.
Massacre urbanistique des côtes.
Villes et villages sans aucun charme (influence chinoise)
Dans le Sud quasiment rien à voir d’intéressant....soyons francs.
( le Nord est nettement mieux même si il paraît que la baie d’Along est une vraie poubelle et que Noi Han construit à tour de bras...entre autres bien sûr)
Aucune infrastructure « touristique « (restaurant, bars, magasins...)dans les villes moyennes et les villages ( Phan Thiet)
Nourriture « difficile « dans les restaurants locaux, morceaux de poulet ou de porc découpés de telle façon qu’il n’y a que du cartilage ou du gras.
Ce pays a voulu passer de l’âge de pierre au tourisme de masse..malheureusement ça ne marche pas comme ça.
Je ne reviendrai plus au Vietnam, même si les vietnamiens sont très sympas.
Heureusement il y a encore sur notre planète des endroits plus homogènes et structurés.
Bien à vous et bon courage.
Philippe du Crest


Envoyé de mon iPad

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
boulinanard
Il y a 1 année
retourner d'ou vous venez, ici c'est une autre culture, une autre conception de mode de vie, 

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
kalissa
Il y a 1 année
Bien sûr,  ce que vous décrivez existe comme dans tous les pays, mais à côté de cela en sortant des sentiers battus,  vous pouvez trouver des plages, des villes, des paysages très agréables et une population aux antipodes de la nôtre, mais on voyage pour ça. Quand à la nourriture elle est très variée, mais je reconnais qu'ils ne coupent pas le poulet comme ma grand mère.Une fois encore je voyage pour ça,  vivre autrement. Kalissa

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
chellmi
Il y a 1 année
Cher Monsieur,
Je pense que vous n'avez pas compris le pays ni sa culture ni son histoire ni....
J'y ai séjourné trois mois et je redis c'est un pays merveilleux, allez-y !
Michèle 


Re: Pauvre Vietnam

Signaler
yilian4
Il y a 1 année
Mais même hors des sentiers battus c'est tout pollué! Vous avez regardé autour de vous en voyageant ? 

Je suis 100% d'accord avec le message initial. 
On a passé 2 nuits sur l'île de Quan Lan : des déchets partout sous les arbres. OK la plage est immense et belle, on y était seuls pour 1 km de sable blanc et fin, mais si on veut se mettre à l'ombre sous les arbres c'est impossible : trop de déchets.
Idem aux îles Cham où on a passé 4 nuits. Les habitants ramassent les coraux, étoiles de mer et coquillages alors qu'il s'agit d'une réserve UNESCO. Pour faire du snorkeling on nous emmène dans un bateau qui largue son ancre sur les coraux. Les habitants jettent tout dans la mer. Il y a des décharges sauvages à plusieurs endroits de l'île. 

La côte entre Danang et Hoi An ? Des immeubles en béton sur ce qui a dû être l'une des plus belles plages du pays.

On a rencontré des gens très sympas au Vietnam, travailleurs, super serviables, attachants...  Mais la catastrophe écologique nous a laissé un goût très amer. Même nos enfants de 5 et 10 ans s'en sont rendus compte. J'ai travaillé 4 ans dans la dépollution des sols et des eaux, j'ai donc eu plus l'oeil que le reste de ma famille, mais n'importe qui peut en prendre conscience.

Problème : la censure de la dictature en place empêche les habitants de dénoncer les problèmes de pollution (certains sont même emprisonnés !). 


On a passé 5 semaines au Vietnam en mai 2016, ça nous a laissé une telle amertume qu'on n'a plus envie d'aller en Asie du Sud-est. Trop pollué. Rien n'est fait pour améliorer la situation. Il paraît qu'au Cambodge c'est pire (une amie m'a montré des photos de lacs recouverts de dizaines de cm de déchets!). Alors oui, il y a quelques coins touristiques "nettoyés ", mais en dehors c'est la catastrophe. Dès qu'une île devient à la mode elle est massacrée en quelques années (faune et flore, mer). 

On a décidé qu'on voyagerait moins, mais dans des pays (plus chers) qui respectent mieux l'environnement. Boycott. 

Il n'y a que dans les coins paumés de montagne (où les habitants n'ont rien) qu'on n'a pas vu un tel désastre. Et encore, les malheureux n'ont pas fini de se remettre des années de guerre et d'embargo : faune sauvage décimée, mines, séquelles des produits chimiques utilisés par les USA.... Mais au moins leurs rivières ne sont pas des égouts à ciel ouvert. 

Voyager, c'est aussi ne pas être aveuglé par ce qu'on a envie de voir et d'entendre. C'est voir la réalité de situations. Pollution, dictature, conditions de travail, fossé entre riches et pauvres qui se creuse....
Pour notre famille, l'accueil et la gastronomie vietnamienne ne compensent pas la politique gouvernementale. On n'y retournera pas tant que ce problème ne sera pas pris à bras le corps. 


Ça me fait penser à l'émerveillement naïf d'occidentaux face aux monastères bouddhistes. Dans la réalité, les femmes y sont beaucoup moins bien traitées que les hommes (par exemple, elles n'apprennent pas à lire dans beaucoup d'entre eux). Les enfants ne choisissent pas la vie monacale, elle est imposée. Je me rappelle d'une conversation avec l'un d'eux il y a 17 ans qui se plaignait auprès de moi, qui aurait préfèré rester avec sa famille à cultiver, qui s'emmerdait dans le monastère où il était, plein de rats qui lui faisaient peur, où il avait froid, mais qui devait faire bonne figure auprès des touristes et des croyants locaux. à peine 10 ans, une maturité étonnante, et une vie si triste alors que les touristes s'extasiaient devant lui.... L'envers du décor....

YiLian
www.lepourquoipas5.wordpress.com

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
vietnum
Il y a 1 année
Il y a beaucoup de vrais dans le message initial

Mais tous les touristes aveugles,ceux qui vivent du tourisme diront bien évidemment le contraire.


Re: Pauvre Vietnam

Signaler
chellmi
Il y a 1 année
Bonjour, 
Il faut arrêter de prendre les routards pour des naïfs. Quand on va dans un pays c'est en connaissance de cause et bien sûr qu'on connait l'envers du décor.
et non on ne s'extasie pas devant un gamin qui travaille..... mais pour qui nous prenez-vous ?
Essayer de comprendre l'Asie, sa culture, son passé, etc... et ne pas comparez avec nos pays d'Europe.
Maintenant chacun ses ressentis je le respecte, mais arrêter de faire d'une exception une généralité.
Michèle 


Re: Pauvre Vietnam

Signaler
chellmi
Il y a 1 année
(Ce message vous était destiné)

Bonjour, 
Il faut arrêter de prendre les routards pour des naïfs. Quand on va dans un pays c'est en connaissance de cause et bien sûr qu'on connait l'envers du décor.
et non on ne s'extasie pas devant un gamin qui travaille..... mais pour qui nous prenez-vous ?
Essayer de comprendre l'Asie, sa culture, son passé, etc... et ne pas comparez avec nos pays d'Europe.
Maintenant chacun ses ressentis je le respecte, mais arrêter de faire d'une exception une généralité.
Michèle 

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
chellmi
Il y a 1 année
,, Il y a beaucoup de vrais dans le message initial
Mais tous les touristes aveugles,ceux qui vivent du tourisme diront bien évidemment le contraire.


Non Monsieur, je ne suis absolument pas une touriste aveugle qui vit du tourisme......
et je répète que j'ai voyagé au Cambodge, Laos, Vietnam cinq mois et je reviens de Birmanie et que j'adore tous ces pays. Après oui il y a certainement des choses à critiquer mais chez nous aussi !!! 



Re: Pauvre Vietnam

Signaler
yilian4
Il y a 1 année
tous les touristes ne sont pas aveugles, adorer un pays n'est pas synonyme de tout accepter dans ce pays.

J'ai beaucoup lu votre blog, Chellmi (USA, Italie, Asie...). Il est très pertinent, et je ne doute pas une seule seconde que vous soyez consciente de la castrophe écologique dans ces pays d'Asie.

Nous aussi, notre famille de 4, on a adoré notre voyage au Vietnam. A refaire, on ne changerait rien (enfin, si, le premier hôtel à Hoi An qu'on a pris !). Mais on a cette amertume. On a discuté depuis avec de nombreux voyageurs, des expatriés de divers pays (ma cousine rentre de 3 ans au Vietnam, son frère est aux Philippines depuis 2 ans, une autre cousine revient de mission au Cambodge, et un autre cousin de 6 mois de travail en Inde). Pour moi, la pollution c'est rhédibitoire.

Il paraît que certaines îles d'Indonésie ont pris le problème au sérieux face à la baisse de fréquentation et au boycott des australiens (pour des raisons écologiques). Alors OK pour aller dans ces îles, les encourager, les soutenir dans leur démarche.
Mais plus dans des coins où on continue le massacre et où ceux qui dénoncent sont emprisonnés.

Un moniteur de plongé m'a parlé des massacres qu'il voit sous l'eau en Asie... Une collègue qui a de la famille à l'île Maurice et y va tous les ans m'a dit l'accélaration de la dégradation par les touristes sans que les autorités y mettent le holà.

Mes prochains séjours en Asie, ce sera plus réfléchi. On ciblera les zones réellement protégées, avec des vrais projets qui tiennent la route. Si un coin du Vietnam rentre dans ces critères OK, mais j'en doute très fortement.

Chez nous tout n'est pas rose non plus, loin de là. Mais chez nous, on critique ce qui ne va pas, on le dit. On ne s'extasie pas !

Je pense aussi que le message initial était un peu "coup de gueule" face à l'angélisme habituel de nombreuses personnes (pas toutes !!!). Et c'est vrai que la pollution, personne ou presque n'en parle. De toutes façons, on "se doit" de réussir ses vacances, donc on "se doit" d'avoir été sur l'île la plus paradisiaque, la plus belle plage... et on ne parle pas des déchets qu'on y a vu !
Quand je discute avec mes collègues (très peu de routards), ceux qui reviennent d'Asie sont hyper contents des plages. Mais il faut leur poser des questions pour qu'ils "avouent" avoir nagé au milieu des déchets dans la baie d'Along... ou qu'ils reconnaissent qu'il n'y avait que la plage de leur hôtel qui était nettoyée, et qu'à 20 mètres c'était sale...

On a la critique facile sur la France et l'Europe, et au nom de je ne sais quel principe, tout ce qu'on voit ailleurs devrait être merveilleux et mieux. Et bien non ! Et je pense sincèrement que ce n'est pas en se taisant qu'on les aide.
Voir ces pays reproduire les mêmes conneries qu'on a faites il y a 50 ans, ça fait mal au coeur. Ne rien dire, c'est le cautionner.

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
Retourner ça s’ecrit avec « ez » à la fin et non er. Pour info bien sûr !

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
Pour info je suis allé pour la première fois au Vietnam en 1979, pour raisons professionnelles parce qu’à l’epoque il n’y avait pas visa touristiques. J’y suis retourné de nombreuses fois depuis. J’ai donc pu assister à la dégringolade de ce pays. Les russes dans les années 80 puis le début de cette folie immobilière dans les années 90. C’est le problème ou l’avantage de l’age, on a des points de comparaison.j’ai oublié de noter quelque chose dans mon post c’est qu’evidem ment ce pays est aussi pris d’assaut par les touristes. Je suis à Saigon en ce moment et c’est carrément insupportable, Quand on a commencé à voyager à la fin des années 60 j’admets qu’il est difficile de supporter les touristes pantouflards d’aujourd’hui !la foule surtout....
bien à vous
Philippe

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
Bonjour YiLian
je vois que vous êtes resté très lucide et je vous en félicite, c’est rare! Pour ce qui est de la pollution en Asie du Sud-Est je vous confirme que c’est partout la même chose. Les déchets sont sur les plages, les rivières, les lacs et comme au Vietnam le long des routes. À la saison des pluies tout ça part allègrement en mer
C’est consternant mais je n’ai vu nulle part de programmes d’aide des institutions internationales. Tout le monde s’en fout....en fait
je vais faire comme vous, changer de continent.
Cordialement
philippe

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
Oui je ne comprends pas cet aveuglement. Ils voient ce qu’ils veulent voir et non pas ce qu’ils voient réellement.

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
vietnum
Il y a 1 année
,,Quand on va dans un pays c'est en connaissance de cause et bien sûr qu'on connait l'envers du décor. 

Je ne pense pas que l on y va en connaissance de cause, puisque bien souvent c'est pour decouvrir que l on voyage

,,

Non Monsieur, je ne suis absolument pas une touriste aveugle qui vit du tourisme......
et je répète que j'ai voyagé au Cambodge, Laos, Vietnam cinq mois et je reviens de Birmanie et que j'adore tous ces pays. Après oui il y a certainement des choses à critiquer mais chez nous aussi !!! 


Pourquoi voulez vous comparer ?  
Quel rapport avec votre chez vous ?

le sujet porte sur le Vietnam !!!

et pour votre info je vis en Asie et la pollution est un probleme serieux 

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
Ah bon vous appelez ces voyageurs pentouflards des routards? A l’heure d’internet, des vols pas chers et des hôtels pléthoriques le terme me paraît un peu osé.
sinon chez les jeunes c’est beaucoup le dépaysement qui compte. Les rencontres d’autrès routard et la fête ! J’étais à Koh Samui fin janvier pour la full moon party à Koh Phan Nang qui est à côté. Grosse affluence !!b
Bien sûr le voyage est à tout le monde mais pour moi qui ait commencé à voyager à la fin des années 60les choses ont bien changées.
Cordialement

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
yilian4
Il y a 1 année
Peut-être que certains touristes n'ont simplement pas envie d'ouvrir les yeux, que certains sont en mode "détente 0 soucis", d'autres recherchent les autres routards et la fête (ceux-là c'est marrant, quelque soit le pays on les reconnaît : mêmes vêtements, même look, mêmes horaires de lever/coucher - on les voit pas dehors en Asie à 5h30 du matin!). ça me choque un peu quand on est dans un pays où le PIB/hab est 20 à 25 fois inférieur au notre. Dans un pays de même niveau économique OK, ailleurs, c'est un peu plus délicat. J'estime qu'on ne peut pas aller dans un pays sans une certaine responsabilité éthique. Quand on a passé 5 jours dans les montagnes de Pu Luong on a apporté plein de choses à l'école du village où on était, et il y en avait réellement besoin. Aux îles Cham on a laissé plein de médicaments au dispensaire. Le médecin était super heureux. 

Le but de notre voyage était de montrer à nos enfants ce qui se cache derrière le "made in Vietnam". Oui on s'est baigné, baladé, visité des musées. Mais aussi passé la moitié du temps chez l'habitant, visité des ateliers, discuté, promené hors des quartiers touristiques. Nos filles ont beaucoup mûri. Elles ont vraiment pris conscience de la chance qu'elles ont d'être nées en France. 

Pour le snorkeling maintenant ce sera uniquement dans des parcs nationaux ou réserves naturelles. Prochaines destinations : Gran Canaria, Taiwan, et puis les Calanques / Porquerolles. 
Et quand on aura assez de sous les Seychelles, Okinawa, Guadeloupe, Polynésie.

Il y a plein d'autres endroits qui ne sont pas devenus des égouts comme les fleuves indiens, le Mekong, le Niger... 
 
Ce qui me rassure, c'est quand on voit les progrès réalisés en France : il y a 50 ans les montagnes et les campagnes étaient parfois des dépotoirs. Maintenant c'est plutôt propre. On peut garder espoir pour l'Asie... 



Re: Pauvre Vietnam

Signaler
Abalone_vn
Il y a 1 année
,, .....
 
Ce qui me rassure, c'est quand on voit les progrès réalisés en France : il y a 50 ans les montagnes et les campagnes étaient parfois des dépotoirs. Maintenant c'est plutôt propre. On peut garder espoir pour l'Asie... 





Je suis une de ces personnes qui étaient les premiers à avoir un diplôme universitaire en écologie de France (« pollution toxique de l’environnement ») bien avant que les mouvements d’écologies politiques font parler d'eux et je sais de quoi je parle quand il s’agit de pollution.

C’est vrai que la France était un pays hyper pollué il y a une trentaine d’années.

C’est vrai que depuis une quinzaine d’années, grâce aux directives de l’Europe et à ses subventions, la France a fait des progrès spectaculaires. Je suis en admiration devant de nombreuses plages qui n’ont plus à envier aux plages tropicales.

Pour revenir au Vietnam, le pays est en dérive écologique et le naufrage est d’actualité. Les touristes peuvent le constater de leurs propres yeux, mais que faire? Boycotter le pays n’est pas une solution efficace. Les sanctions économiques n’ont jamais fait reculer la Corée du Nord!

Si vous pouvez, écrivez votre constat à l’ambassade du Vietnam, au ministère du tourisme et des sports du Bietnam.

J’ose rêver qu’un jour l’Etat vietnamien veut bien faire appel aux compétences des vietnamiens de l’Etranger et peut-être je pourrais apporter mes contributions utiles au pays.


Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
Beaux projets de voyage et bel état d’esprit!
Vos filles ont bien de la chance!
Bonne route
Philippe

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
yilian4
Il y a 1 année
On a eu la chance que les instits de nos 2 filles (CM2 et grande section à l'époque) trouvaient notre projet super. On ne rate pas 5 semaines d'école comme ça !
L'une d'entre elles est mariée à un vietnamien... mais du sud, qui a fui le pays avec ses parents quand il était bébé... boat people... elle n'est jamais allée au Vietnam avec son mari, car le gouvernement le considère comme Vietnamien, et comme il n'a pas fait son service militaire, il risque 3 ans en camp de redressement s'il pose le pied au Vietnam. Elle est française toute blanche elle pourrait y aller, mais elle préfère attendre de pouvoir y aller avec son mari.

Les 2 instits nous ont juste demandé que nos filles fassent un exposé à leur classe au retour.
En maternelle j'étais présente pour l'aider. C'était vraiment super de voir toutes les questions des enfants de sa classe, et la façon dont elle racontait le voyage.
Elle a beaucoup parlé de la visite de l'école maternelle dans ces montagnes reculées : 14 enfants, dont seulement 2 filles. La guide nous avait expliqué que dans ce village, les familles ont recours à l'avortement sélectif. On a mal dû lui expliquer ce que c'était, car quand ses copains de classe lui ont demandé pourquoi si peu de filles, elle a répondu : "parce qu'elles sont mortes!". Un peu compliqué à expliquer à des enfants de 5 ans... pas sûre que toute sa classe ait bien compris...
Elle a aussi expliqué que dans l'école il n'y avait rien : pas de tableau (que pour les primaires), presque pas de crayons, presque pas de jeux, pas de cantine, etc... Pas de chauffage et pas de clim (3 mois de vacances l'été au plus fort de la chaleur).
Le fait de l'expliquer aux autres, ça lui a vraiment permis de comprendre la chance qu'elle a en France. Quand elle ne veut pas faire ses devoirs en CP, on lui rappelle juste l'école des montagnes du Vietnam, et elle les fait sans broncher...

Une autre anecdote qui l'a marquée : dans les montagnes j'avais donné des coquillages à un petit garçon, neveu de notre logeur. Ma fille a pleuré quand elle s'en est aperçu. Et puis elle a compris que ce garçon n'avait encore jamais vu la mer, qu'il a joué pendant des heures avec ces coquillages, et que de toutes façons on en retrouverait à nouveau au bord de la mer. Elle a vu aussi qu'aucun enfant n'avait de doudou. Maintenant elle réclame beaucoup moins de choses qu'avant...

Pour la grande c'est plus les ateliers qui l'ont marquée, les conditions de travail déplorables. Ca nous a permis de faire un petit cours sur la révolution industrielle, l'école obligatoire, le développement des médecins hygiénistes, puis de la médecine du travail, des syndicats, avant la lecture de Zola, Hugo et Dickens au collège...

Presque un an plus tard, nos filles parlent presque tous les jours de ce voyage au Vietnam. Elles gardent aussi évidemment tous les bons souvenirs, pas que les choses difficiles ! En premier lieu la gastronomie !

En tous cas, c'est comme ça qu'on conçoit les voyages, et même à 15 minutes de voiture de chez nous on fait des découvertes très intenses, en France.

Bon vent à vous aussi !

YiLian

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
,, retourner d'ou vous venez, ici c'est une autre culture, une autre conception de mode de vie, 
Retourner ça s’écrit « ez » à la fin..juste pour info bien sûr !

Re: Pauvre Vietnam

Signaler
SWANSONG
Il y a 1 année
,, On a eu la chance que les instits de nos 2 filles (CM2 et grande section à l'époque) trouvaient notre projet super. On ne rate pas 5 semaines d'école comme ça !
L'une d'entre elles est mariée à un vietnamien... mais du sud, qui a fui le pays avec ses parents quand il était bébé... boat people... elle n'est jamais allée au Vietnam avec son mari, car le gouvernement le considère comme Vietnamien, et comme il n'a pas fait son service militaire, il risque 3 ans en camp de redressement s'il pose le pied au Vietnam. Elle est française toute blanche elle pourrait y aller, mais elle préfère attendre de pouvoir y aller avec son mari.

Les 2 instits nous ont juste demandé que nos filles fassent un exposé à leur classe au retour.
En maternelle j'étais présente pour l'aider. C'était vraiment super de voir toutes les questions des enfants de sa classe, et la façon dont elle racontait le voyage.
Elle a beaucoup parlé de la visite de l'école maternelle dans ces montagnes reculées : 14 enfants, dont seulement 2 filles. La guide nous avait expliqué que dans ce village, les familles ont recours à l'avortement sélectif. On a mal dû lui expliquer ce que c'était, car quand ses copains de classe lui ont demandé pourquoi si peu de filles, elle a répondu : "parce qu'elles sont mortes!". Un peu compliqué à expliquer à des enfants de 5 ans... pas sûre que toute sa classe ait bien compris...
Elle a aussi expliqué que dans l'école il n'y avait rien : pas de tableau (que pour les primaires), presque pas de crayons, presque pas de jeux, pas de cantine, etc... Pas de chauffage et pas de clim (3 mois de vacances l'été au plus fort de la chaleur).
Le fait de l'expliquer aux autres, ça lui a vraiment permis de comprendre la chance qu'elle a en France. Quand elle ne veut pas faire ses devoirs en CP, on lui rappelle juste l'école des montagnes du Vietnam, et elle les fait sans broncher...

Une autre anecdote qui l'a marquée : dans les montagnes j'avais donné des coquillages à un petit garçon, neveu de notre logeur. Ma fille a pleuré quand elle s'en est aperçu. Et puis elle a compris que ce garçon n'avait encore jamais vu la mer, qu'il a joué pendant des heures avec ces coquillages, et que de toutes façons on en retrouverait à nouveau au bord de la mer. Elle a vu aussi qu'aucun enfant n'avait de doudou. Maintenant elle réclame beaucoup moins de choses qu'avant...

Pour la grande c'est plus les ateliers qui l'ont marquée, les conditions de travail déplorables. Ca nous a permis de faire un petit cours sur la révolution industrielle, l'école obligatoire, le développement des médecins hygiénistes, puis de la médecine du travail, des syndicats, avant la lecture de Zola, Hugo et Dickens au collège...

Presque un an plus tard, nos filles parlent presque tous les jours de ce voyage au Vietnam. Elles gardent aussi évidemment tous les bons souvenirs, pas que les choses difficiles ! En premier lieu la gastronomie !

En tous cas, c'est comme ça qu'on conçoit les voyages, et même à 15 minutes de voiture de chez nous on fait des découvertes très intenses, en France.

Bon vent à vous aussi !

YiLian

C’est super! Pour les enfants d’aujourd’hui il est primordial de s’ouvrir au monde.
je n’ai malheureusement pas pu le faire avec les miens car ma fille a commencé les compétitions équestres à 10 ans et ça a pris tout notre temps et notre argent...si jamais une de vos filles souhaite faire du cheval envoyez moi un mail avant...
bonne route et envoyez moi des nouvelles de vos prochains voyages.
philippe

Bons Plans Voyage Vietnam

Voyage Vietnam

Services voyage