Forum Égypte

Carnet de voyage : une semaine en Egypte

2 réponses

Dernière activité le 22/02/2018 à 12:12 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
minibou
Le 11 février 2018
Bonjour,

Nous avons eu la chance de découvrir l'Egypte en mai dernier avec mon mari et ma soeur. Nous avons organisé ce séjour nous-même et avons fait appel aux services de deux guides une fois sur place. Pour une si courte durée, nous avons fait le choix de nous concentrer sur Le Caire et Louxor, décidant de remettre la visite des sites du sud à une prochaine fois. C’est un voyage tellement différent des précédents… aucune comparaison possible avec ce que nous avons déjà vu et vécu en voyage. Il est vraiment « hors catégorie ». Nous n’avions jamais été ailleurs que dans des pays dont le mode de vie était assez proche du nôtre… sacré choc à l’arrivée au Caire ! Le début a été un peu « difficile », mais après quelques jours, nous avons été plus à l’aise et avons vraiment pu profiter du voyage. Les sites ont tous été à la hauteur de nos attentes, même au-delà… tellement magnifiques ! Nous avons eu évidemment un temps superbe, un soleil de plomb dès les premières heures du matin, mais rien d’insurmontable. Niveau sécurité, nous n’avons eu aucun problème, aucun sentiment d’insécurité ou de danger. A part les rabatteurs pour les taxis, calèches et autres, les vendeurs de tout et de rien et les hommes très lourds vis-à-vis des femmes en particulier à Louxor (remarques, regards insistants), nous n’avons eu aucun souci. Au final, nous gardons un excellent souvenir de ce voyage, plein de découvertes et de nouveautés pour nous,  et sommes prêts à y retourner un jour !

Pour info, je n'ai pas chargé toutes les photos sur le forum, vous pourrez découvrir les autres sur notre blog (page d'accueil :  https://nosphotosdevoyage.wordpress.com/2017/05/22/merveilleuse-egypte/  - cliquez sur les jours pour accéder à chaque article).

Notre programme :


J1 – Arrivée au Caire


J2 – Dahshour, Memphis, Saqqarah, Pyramides de Gizeh (avec guide)


J3 – Musée du Caire, quartier copte, ville islamique (avec guide)


J4 – Vol pour Louxor, vallée des artisans, temple de Louxor


J5 – Vallée des Nobles, Ramesseum, temple de Karnak (avec guide)


J6 – Vallée des Rois, Medinet Habou


J7 – souk de Louxor et vol retour


J1 - Arrivée au Caire
Cette nouvelle aventure débute à 8h du matin, le 1er mai (pas de transports en commun) avec une heure de marche pour rejoindre la gare. Il fait plutôt frais en France. Arrivés à l’aéroport de Roissy, nous déjeunons rapidement avant d’embarquer. Le vol se passe très bien. Après un bon repas, nous survolons Le Caire à travers un épais manteau de pollution et une luminosité toute particulière..
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
A l’arrivée, nous achetons nos visas et échangeons nos euros contre un matelas de livres égyptiennes ! Le passage de la douane est rapide (il nous manque des photos d’identité pour notre visa mais ça ne semble pas poser de souci particulier… « il y a de quoi faire des photos de l’autre côté »… mouais… !).
Lors de la réservation de notre logement, j’avais réservé un chauffeur pour faire le trajet de l’aéroport à l’hôtel. Celui-ci nous attend comme prévu à la sortie de l’aéroport. Il est vraiment très aimable et insiste pour porter mon sac !
Nous embarquons vers 19h30 dans son minibus qui est… comment dire… pas au top de sa forme ! Les sièges bougent, il n’y a pas de ceinture de sécurité à l’arrière
Bon, soyons honnêtes, le trajet était… horrible, absolument horrible !!!!
Nous avons bien failli mourir une dizaine de fois, avons sûrement pris 10 ans d’âge en 1h de trajet… la circulation en Egypte est affreuse, et nous avons sûrement dû tomber sur LE pilote du Caire. En début de trajet, nous demandons à notre chauffeur combien de temps il faut pour rejoindre l’hôtel. Il nous répond « normalement 45min-1h mais si vous voulez on peut mettre une demi-heure »…. « non non, on est en vacances, on n’est pas pressés ». Et nous avons bien fait de lui dire que nous avions le temps… on se demande comment ça aurait été s’il n’avait mis qu’une demi-heure
Pour faire court, il faut s’imaginer sur une 2 x 3 voies (donc une voie rapide), avec des voitures qui doublent à gauche, mais aussi à droite, qui roulent sans limitation de vitesse (du moins c’est l’impression que ça laisse) et qui klaxonnent absolument pour tout : « attention je te double », « attention je vais débouler juste devant toi », « attention tu me gênes bouge de là », « ATTEEEENNNNTIOOONNNNN »… bref le klaxon fait office de klaxon (jusque là normal), de clignotant, de « j’ai pas envie de freiner, bouge »….
Pour rajouter un peu à cette impression de chaos, des dizaines de piétons sont amassés sur la « bande d’arrêt d’urgence » (= la voie la plus à droite quoi !) en attendant qu’un taxi ou qu’un ami vienne les chercher (ou bien discuter sur le bord de la route…!), sans oublier les charrettes tirées par des ânes qui remontent parfois à contre-sens sur cette même « bande d’arrêt d’urgence », ou bien encore les cagettes et autres objets qui tombent de temps en temps du camion surchargé juste devant toi et manquent de finir sur ton pare-brise
En sortant de cette voie rapide, on tombe presque immédiatement sur une « route » secondaire (si on peut appeler ça comme ça) en terre, complètement défoncée et saturée. Bizarrement, on « apprécie » un peu plus cette route qui force notre chauffeur à lever le pied. On découvre la vie nocturne égyptienne : beaucoup de gens sont dehors, les échoppes sont encore ouvertes. On se rend compte également rapidement que la ville est très sale… des déchets, du plastique partout par terre, sur la route, sur les trottoirs, partout, c’est triste.
Bref c’est, au sens figuré, un vrai choc qu’on s’est pris en pleine figure que ce premier trajet dans la capitale égyptienne !!!
Nous arrivons finalement avec beaucoup de plaisir et de soulagement (!!) à destination après cette affreuse heure de route. Heureusement, ce sera notre seule mauvaise expérience sur les routes égyptiennes, nous aurons des chauffeurs plus calmes les jours suivants.
Notre hôte, Thomas, nous accueille chaleureusement avec un thé servi sur la superbe terrasse rooftop… avec vue sur les pyramides !!! Un rêve se réalise ! Elles sont là, juste à nos pieds, majestueuses et magnifiques !
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Thomas nous commande à manger et nous installe dans notre appartement avec deux chambres, une cuisine et une salle de bain. En attendant le repas, on observe les animaux qui sont en bas de notre hôtel : des chevaux, des chameaux, des chèvres
On profite un peu du son et lumières qui a lieu tous les soirs aux Pyramides… on est sous le charme !
Nous nous couchons finalement vers minuit, exténués par cette première journée, mais aussi à la fois ravis et étonnés de nous retrouver enfin ici dans ce lieu imaginé tant de fois !

J2- La journée des pyramides
Première nuit en Egypte… nous dirons que nous avons étrangement dormi, et pas assez ! A 5h du matin, les coqs, chevaux, chèvres se réveillent et braillent…. 5h45 réveil pour tout le monde, nous avons rendez-vous à 7h pour commencer les visites de la journée. En ouvrant la porte de notre appartement, nous avons droit au magnifique spectacle des pyramides… on ne s’en lassera décidément pas !
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Thomas est là pour nous préparer le petit-déjeuner, très copieux et surprenant à base de légumes et pain. Nous allons le prendre sur la terrasse et profitons de la vue pour observer les rues autour se réveiller. Après un petit cafouillage pour retrouver notre guide, tout rentre finalement dans l’ordre après 45 minutes d’attente et l’aide précieuse de Thomas… On pensait avoir affaire à une femme, c’est finalement un homme, Tamer, qui sera notre guide pour les deux jours suivants.
Nous partons en direction du sud pour une journée intense en visites de pyramides. Après une heure de route durant laquelle Tamer nous donne des explications sur les sites que nous allons voir, nous arrivons à Dahchour. Nous commençons la journée sous le soleil et (déjà !) la chaleur, avec la pyramide rhomboïdale qui doit sa forme particulière à un « échec » de construction. Nous apprenons que cette pyramide a été construite aux environs de -2500 (période de l’Ancien Empire) pour le pharaon Snéfrou (père de Khéops, qui lui a réussi à faire une pyramide parfaite sur le plateau de Gizeh… affaire à suivre en fin de journée).
Nous sommes vraiment impressionnés d’être ici, face à ce monument (dont les blocs de construction sont colossaux), construit il y a plus de 4000 ans, et qui est encore là au milieu du désert… fascinant !
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après la pyramide rhomboïdale, nous revenons sur nos pas pour voir et visiter la pyramide rouge.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Cette pyramide construite à la même période, toujours par Snéfrou doit son nom « rouge » à la couleur des blocs utilisés pour sa construction. Nous nous sentons l’âme d’aventuriers en entrant dans cette pyramide. L’entrée est située en hauteur et donne sur un couloir qui s’enfonce dans le ventre de la pyramide. Nous entamons la descente, raide, presque pliés en deux, dans une chaleur et une humidité qui deviennent de plus en plus fortes… une odeur d’ammoniaque nous prend à la gorge à mesure que l’on avance…. on s’imagine parfaitement vivre une aventure à la Indiana Jones !!!
Nous ne pensions pas pouvoir vivre une expérience pareille un jour… dommage qu’il soit interdit de prendre des photos à l’intérieur.
Nous n’imaginions pas non plus à quel point la remontée serait corsée !!! Toujours pliés en deux, nous voilà progressant doucement dans le couloir pour finalement retrouver une température plus acceptable et un air moins chargé à l’extérieur !! Quelle visite !!
Après cette sacrée première visite, nous nous rendons à Memphis, ancienne capitale égyptienne. Nous découvrons notre premier colosse, allongé et magnifiquement taillé dans un seul bloc (impressionnant !) ainsi qu’une jolie palmeraie.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous remontons ensuite vers Saqqarah. Située en plein désert, Saqqarah est une ancienne nécropole où nous découvrons des mastabas, tombeaux de l’Ancien Empire précédant les pyramides… mais aussi la pyramide à degrés de Djéser et son complexe funéraire. Construite aux environs de -2700, il s’agit de LA première pyramide conçue par l’Humanité !!
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Il faut savoir que prendre ce genre de photos (avec des animaux : chevaux, ânes, chameaux et autre) est un véritable défi. En effet, leur propriétaire est toujours dans les parages et vous sautera dessus dès que vous aurez pris votre photo pour vous demander de l’argent. Il faut savoir ruser, prendre sa photo le plus rapidement possible, ne pas traîner voire ignorer carrément le mec qui vous court littéralement après… ou bien encore, si vous avez un téléobjectif, n’hésitez pas à l’emmener avec vous, il vous aidera à rester discret !
Après cette chouette matinée de visites très prometteuses, nous allons déjeuner dans un petit restaurant en extérieur, modeste mais sympa et bon, sous de gros ventilateurs, à l’ombre du soleil.
Cette petite pause terminée, nous reprenons la route pour aller visiter un magasin de papyrus. Sur le moment, la visite nous paraît très sympa et didactique, une dame très gentille nous montre comment fabriquer du papyrus. On nous fait découvrir le goût d’une boisson à base de fleur d’hibiscus (très bon et rafraîchissant !).
A posteriori, la journée du lendemain se déroulant de la même manière, nous réaliserons que cette visite ne nous a pas vraiment été proposée, mais plutôt imposée (de façon très agréable évidemment et tout en subtilité : nous ne nous sommes rendu compte de rien ce premier jour) et que le but n’était pas de nous faire découvrir l’art du papyrus mais plutôt de nous faire sortir le porte-monnaie. Aussi, le temps passé dans cette boutique a imposé un rythme de visite très (trop) rapide du plateau de Gizeh en fin de journée… dommage !
La boutique se trouvant dans une zone urbaine, nous reprenons ensuite la route dans notre minibus climatisé, et traversons un peu de la ville. Le contraste avec nos villes est plus que saisissant ! Comme la veille au soir, nous retrouvons une circulation chaotique et des routes pas toujours en bon état… ainsi que des situations plutôt inattendues et cocasses.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous finissons par atteindre le plateau de Gizeh le fameux !!
Et waw !!! Elles sont encore plus impressionnantes en vrai !
A grand renfort d’explications de la part de notre guide, nous découvrons les trois pyramides de Kheops (fils de Snéphrou… celui des pyramides du matin !) la plus grande, Kephren (fils de Kheops) avec sa pointe toujours ornée de calcaire, et Mykérinos la plus petite. Ces trois pyramides ont elles aussi été construites durant l’Ancien Empire, il y a plus de 4000 ans.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
L’entrée de la grande pyramide de Kheops se trouve en hauteur, nous y accédons par un escalier qui nous permet, comme ce matin, d’apprécier la taille colossale des blocs utilisés pour la construction
La visite est moins éprouvante que celle de ce matin mais tout aussi fascinante… Un premier petit couloir donne accès à une grande galerie dont le plafond atteint plus de 8 mètres de haut, montant jusqu’à la chambre funéraire où se trouve l’imposant sarcophage (vide !) du pharaon.
Nous ressortons pour nous rendre en haut du plateau, après avoir fait la découverte de la barque solaire, majestueuse par ses 42m de long, faite en bois, destinée à transporter le pharaon dans l’au-delà après sa mort
Il est près de 16h30, le plateau va bientôt fermer et il nous reste le célèbre et majestueux Sphinx à découvrir.
Celui-ci a dû être désensablé de très nombreuses fois, depuis les quelques 4500 ans qu’il veille sur les pyramides… En voyant son nez (ou plutôt l’absence de nez), on ne peut s’empêcher de penser à Obélix !
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Fin de journée après cette dernière visite… nous regagnons l’hôtel pour aller nous reposer un peu.
Nous n’aurons pas droit à un vrai coucher de soleil sur les pyramides mais plutôt à une fin de journée colorée tout aussi extraordinaire.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
A 19h nous avons rendez-vous avec notre chauffeur de la soirée. Il parle français et nous sera d’une grande aide puisque nous devons trouver un endroit où faire des photos d’identité pour notre visa (ainsi que des brosses à dents… nous avons oublié les nôtres à la maison !!). Une fois ces affaires réglées, et l’avenue des pyramides traversée, nous nous rendons au luxueux Mena House Hotel pour boire un verre et voir l’intérieur au style arabe tout en dorures et bling bling ! Au programme : vin rouge, vin blanc, bière, biscuit apéro et flûte traversière.
Retour à l’hôtel vers 21h, on profite de la musique en bas de chez nous et d’une dernière vue sur les pyramides avant d’aller nous coucher.
Quelle journée… extraordinaire !!

J3-Visite du Caire
Ce matin, le réveil sonne à 7h30. Encore une fois, nos avons droit à un petit-déjeuner très copieux à base de yaourt, riz au lait et légumes ! A 8h30 nous sommes dans la rue pour retrouver notre chauffeur qui est déjà là (la ponctualité est une grande qualité des égyptiens semblerait-il). Direction le musée, mais avant, il va falloir sortir de notre rue qui est « embouteillée » par les chameliers attendant de rentrer sur le site des pyramides pour commencer leur journée. Nous goûtons aussi aux embouteillages par les voitures. Nous arrivons finalement au musée du Caire.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Grâce à nos voyages précédents, nous avons déjà pu découvrir un peu d’Egypte à travers le Louvre, le British Museum ou encore le Neue Museum de Berlin, mais voir toutes ces pièces sur place prend une toute autre dimension. Il est impossible de voir les 26000 pièces du musée, mais pour certaines d’entre elles, le passage est obligatoire… notamment le trésor de Toutankhamon (qu’il est encore interdit de photographier… grrr !). Une merveille qui laisse l’impression étrange de déjà vu et de découverte.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après cette matinée de visite, direction le quartier copte. J’avoue ne pas me sentir très à l’aise (rapport aux évènements récents ciblant les coptes). Il y a bien sûr des militaires partout, mais j’ai tout de même une appréhension qui durera tout le temps de la visite du quartier. Malgré tout, les lieux visités sont vraiment superbes.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après la pause repas du midi, notre guide nous amène cette fois-ci dans une boutique de parfum… encore une perte de temps sur une visite que nous n’avions ni prévue ni demandée… bref !
Nous prenons ensuite la route pour rejoindre la citadelle. L’arrivée est assez spectaculaire : la citadelle se trouve perchée en hauteur, dominant la ville.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Le site est très grand et comprend plusieurs mosquées. Nous visitons la mosquée Mohammed Ali (pas le boxeur, hein !) qui date du 19ème siècle et dont le sol de la cour est en albâtre nécessitant que l’on marche pieds nus ou que l’on achète des petits chaussons pour recouvrir les chaussures. A l’intérieur, de grands tapis recouvrent le sol et des lustres éclairent la salle.
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Depuis l’extérieur, nous avons une vue imprenable sur la ville du Caire
Nous quittons ensuite la citadelle pour nous rendre au marché de Khan El-Khalili. L’endroit est très pittoresque, les rues sont bordées de boutiques avec une multitude d’objets anciens ou non… égyptiens ou chinois !!
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
La visite se termine, notre chauffeur dépose le guide chez lui et nous ramène à notre hôtel. Nous gardons les yeux bien ouverts sur la route qui, comme le reste de la ville, offre son spectacle !
Nous quittons notre chauffeur (très bien ce chauffeur !!) et profitons de la fin de journée et d’un magnifique coucher de soleil sur les pyramides…. on en prend encore plein la vue !!!
Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous sortons dîner et finissons, dans un souci d’économie, par manger dans un KFC à quelques rues de l’hôtel, avant de rentrer nous coucher.
Demain nous avons rendez-vous à 7h30 avec notre chauffeur de la veille au soir qui doit nous amener à l’aéroport, direction Louxor !

Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte

Signaler
minibou
Il y a 4 mois
Carnet de voyage, suite

J4- Premiers pas à Louxor
Ce matin nous prenons la route pour l’aéroport. Notre chauffeur nous y amène en voiture. Cette fois-ci, même si la circulation est parfois dense et tout autant « n’importe quoi », le trajet est moins difficile pour nous que l’aller. Notre chauffeur est plus soft, la preuve, on met 1h30 pour arriver à l’aéroport !!!
Lors de la réservation du vol, nous n’avions plus la possibilité d’acheter un billet economy et avons été obligés, pour quelques dizaines d’euros en plus, d’acheter un billet « première classe ». Un peu rageant mais l’avantage est que nous avons accès au salon VIP, à des supers fauteuils et à un petit-déjeuner, la classe !
Nous embarquons finalement après avoir passé deux contrôles. Le vol se passe très bien. Il n’y a pas de nuages, on voit le désert et ses paysages incroyables depuis le hublot. A l’approche de Louxor, on découvre la verdure limitée à une bande autour du Nil, avec, au-delà, le désert.. c’est impressionnant !
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous arrivons à Louxor (anciennement nommée Thèbes), aéroport très (trop) calme, il n’y a quasiment personne.
Nous avions, comme pour Le Caire, demandé un chauffeur au moment de la réservation de la chambre. Seulement à notre arrivée, personne ne nous attend et connaissant la ponctualité des égyptiens, on trouve cela bizarre. On attend… un policier vient finalement nous proposer son aide. Il appelle notre hôtel. Après explications, re-appel, re-explications, nous devons finalement prendre un taxi qui sera pris en charge par l’hôtel.
La circulation ici n’a absolument rien à voir avec celle du Caire !!! La sortie de l’aéroport nous montre une ville plus petite, plus verte aussi et plus « humaine ». On est presque soulagés de la quiétude que l’on y trouve et on sent que la « pression » créée par la ville baisse d’un bon niveau ici.
Soudain, sans que l’on s’y attende et alors que nous ne sommes pas arrivés à l’hôtel, le taxi s’arrête et nous débarque… ??! Petit moment de flottement
Le manager de l’hôtel est là pour nous accueillir ! Il s’excuse, paie le taxi et nous conduit… à un embarcadère !!
Sacrée entrée en matière : nous arriverons à l’hôtel (situé sur la rive ouest) après une super traversée du Nil en bateau ! On ne regrette pas le couac !
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
L’hôtel est vraiment magnifique. Nous nous installons et demandons un taxi pour 15h.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
En attendant, on va se balader dans le quartier à pied. Le village est vraiment mignon, hyper calme à cette heure-ci (soleil et chaleur obligeant les gens à rester à l’intérieur) et colle parfaitement à l’idée que je me faisais du coin.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous découvrons aussi, malheureusement, la lourdeur des hommes de Louxor… des regards et remarques qu’ils ne se permettraient pas avec leurs femmes gâchent un peu l’affaire. Nous apprenons aussi à composer avec les rabatteurs pour les bateaux qui nous suivent sur plusieurs dizaines de mètres malgré nos « non merci ». Sans être agressifs ils restent fatigants.
A 15h, nous retrouvons notre taxi et sa vieille Peugeot 504. Il nous conduit au ticket office où l’employé peu scrupuleux tente de me voler quelques livres en ne me rendant pas la totalité du change et en prétextant qu’il n’a pas suffisamment de monnaie lorsque je me rends compte de l’arnaque… C’est l’occasion d’une petite piqûre de rappel : il faut rester vigilants !
Notre vieux chauffeur nous amène au site du Village des Artisans (village de Deir el-Medineh) datant de 1500 avant JC. Ce site est situé sur la rive ouest du Nil, la rive des morts, celle où étaient situées les nécropoles royales auxquelles les artisans travaillaient.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous avons la chance d’être complètement seuls pour visiter le site. Après la visite de deux petites tombes magnifiques, c’est le village que nous arpentons à pied. Nous sommes sous le charme du lieu et heureux de découvrir l’endroit par nous-mêmes et à notre rythme.Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après cette visite, nous faisons un petit arrêt rapide pour voir les impressionnants colosses de Memnon.
Après cette extraordinaire visite, nous décidons de traverser le Nil pour nous rendre sur la rive est, dans le « monde des vivants », là où se trouvent les temples. Nous nous rendons à l’embarcadère pour prendre le public ferry, énorme bateau très coloré emprunté aussi bien par les touristes (peu nombreux il faut le reconnaître) que par les locaux et qui fait la traversée du Nil pour un prix dérisoire. Nous aurons l’occasion de prendre le ferry plusieurs fois durant notre séjour à Louxor, sans jamais nous lasser des lumières et de ce spectacle magnifique.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après nous être restaurés et un peu reposés dans un petit snack, nous assistons à une belle fin de journée sur le temple de Louxor que nous prévoyons de visiter de nuit puisqu’il ferme à 21h.
Nous nous rendons au ticket office où là encore l’employé n’a curieusement pas de monnaie (ça va être le cas pour tous les sites visités à Louxor) et ne semble pas concerné par le problème (en un mot, c’est à nous de nous débrouiller). Nous devons malheureusement laisser notre trépied (sorti trop tôt, avant l’entrée dans le temple) à un policier puisque nous ne voulons pas payer pour l’utiliser. Dommage ! Ça nous servira de leçons pour les prochaines visites !
Malgré ces petits désagréments, la visite est merveilleuse, les lumières incroyables et le lieu magique. Nous découvrons une partie de l’allée de sphinx qui reliait les temples de Louxor et de Karnak situés à 2,5 km l’un de l’autre.
L’éclairage donne un côté mystique au temple et la sensation d’avoir fait un bond dans le temps. Nous découvrons les colonnes creusées de hiéroglyphes, parfaitement mises en valeur par les lumières, les statues colossales, et bien sûr l’obélisque jumeau de celui de la place de la Concorde à Paris.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous quittons le temple, récupérons notre trépied (ouf !), croisons de nombreux louxoriens à cette heure où la température a baissé. Enfin, nous traversons le Nil pour rentrer à l’hôtel nous coucher.
Une extraordinaire journée de visites guidées nous attend demain.

J5- Visite guidée à Louxor
Ce matin, nous nous levons tôt, nous avons rendez-vous à 7h avec notre nouveau guide Tarek, notre chauffeur et son minibus climatisé.
Nous nous rendons au ticket office (le même que la veille) avant d’entamer la visite des tombes de la Vallée des Nobles. Il n’est pas 7h30 lorsque nous débutons la visite, et le soleil tape déjà fort. Là encore nous sommes seuls sur le site, c’est vraiment triste.
Le site correspond à la nécropole de fonctionnaires du Nouvel Empire (contrairement aux pyramides qui datent de l’Ancien Empire, rappelez-vous) et dont les tombes sont enfouies dans la montagne. Nous y accédons par des entrées au pied de la montagne, surveillées par des gardiens qui feront également office d' »assistant-lumière » au cours de nos visites
Nous commençons par la visite de la tombe de Rekhmiré, vizir (ministre en quelques sortes) de Thoutmôsis III puis Amenhotep II (ou Aménophis II) et qui a donc vécu en -1400 environ. Le gardien éclaire l’intérieur de la tombe et ses murs grâce à un habile jeu de réflexion du soleil à l’aide d’un miroir (posé devant l’entrée de la tombe sur la photo).
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
La lumière omniprésente sera donc très utile à notre guide pour nous montrer des hiéroglyphes situés haut sur les murs des temples ou pour visiter l’intérieur des tombes (un peu façon « Aziz ! Lumière ! » du 5è élément pour ceux qui connaissent le film !).
Nous n’avons pas le droit de prendre de photos à l’intérieur (ou alors contre bakchich), ce qui est un peu frustrant, mais ne nous empêche tout de même pas de boire les paroles de Tarek qui a un réel don pour nous raconter les fresques peintes sur les murs… Nous sommes vraiment impressionnés par le travail et la conservation des peintures.
Nous ressortons sous un soleil de plomb pour continuer la visite.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après une autre tombe dont je ne me souviens plus le nom (Ouserhat ?), nous nous rendons à la tombe de Ramose, gouverneur de Thèbes (ancien nom de Louxor) et vizir d’Amenhotep III et Amenhotep IV (Akhenaton), ayant vécu aux environ de -1300. Sa tombe, inachevée et qui ne lui a jamais servi, est faite de plusieurs salles, dont une grande salle avec colonnes comportant de magnifiques décorations gravées et peintes sur les murs. Certaines décorations ne sont pas terminées, laissant découvrir les « croquis » dessinés avant d’être gravés
Enfin, nous visiterons la tombe de Sennefer, la tombe aux vignes, notre préférée ! Tarek ne peut pas nous accompagner dans cette tombe. Il nous donne donc quelques explications avant de nous laisser découvrir les merveilles de cette sépulture. Sennefer a été maire de Thèbes sous le règne d’Amenhotep II et a donc vécu, comme Rekhmiré, aux environs de -1400. Les différentes salles sont recouvertes des murs aux plafonds de peintures exceptionnellement bien conservées, qui nous laissent sans voix !
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous en ressortons émerveillés
Avant de poursuivre les visites, Tarek nous emmène dans une petite « boutique » située dans la Vallée des Nobles où les artisans reproduisent à la perfection, sur des plaques de calcaire, les bas-reliefs que nous avons pu admirer dans les tombes. Nous passons un moment très agréable en leur compagnie, ils nous invitent à essayer nous aussi… pas facile facile ! Cette expérience nous donne une idée de leur savoir-faire et de la précision de leur travail !
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous repartons avec un rythme tranquille qui nous convient particulièrement (d’autant plus que je commence à avoir quelques douleurs abdominales qui ne me lâcheront plus jusqu’à notre retour !) sur le site suivant : le Ramesseum.
Notre chauffeur nous dépose devant le site dont nous commençons la visite accompagnés de Tarek.
Comme son nom l’indique, le Ramesseum est le temple funéraire de Ramsès II. Il est assez dégradé mais les ruines qui persistent permettent tout de même de se rendre compte de la majesté du site.
Alors qu’il est aujourd’hui en plein désert, nous apprenons qu’à l’époque de sa construction (vers -1200), le Nil en crue arrivait au pied du premier pylone orné de scènes de la bataille de Qadesh gravées dans le mur.
A côté du deuxième pylone, on découvre une partie du colosse brisé de Ramsès II, qui, au vu de la taille des « restes » méritait vraiment son nom de colosse !!
La visite des salles suivantes nous permet de découvrir une forêt de colonnes papyriformes magnifiquement décorées et des fragments de plafond dont subsistent certaines décorations.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Vers 11h30, la visite se termine, nous retrouvons notre chauffeur sur le parking. Lorsque nous grimpons dans le minibus, quelque chose a changé… les sièges sont recouverts de housses aux motifs « léopard » qui n’étaient pas là tout à l’heure ! Ça nous fait sourire, on le dit à Tarek qui traduit à notre chauffeur. Ça le fait rire et il admet avec un petit air gêné qu’il a fait un petit « aménagement » !!! Ahahah !
Nous allons déjeuner dans un petit restaurant, le Nour El Gourna, situé à proximité du ticket office. Nous mangeons à l’extérieur, à l’ombre d’une tonnelle, en compagnie de Tarek. Cette petite pause nous fait du bien.
Les plats arrivent, arrivent, arrivent… la table est remplie de plats ! Un vrai festin !!
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
On reprend ensuite la route pour un trajet d’environ 1 heure (nous devons traverser le Nil pour nous rendre sur la rive est).Nous arrivons au temple de Karnak. Karnak ce n’est en fait pas un temple mais plutôt un complexe de plusieurs temples construits sur plusieurs siècles, mais en grande partie durant le Nouvel Empire.
Au centre du complexe, nous découvrons le temple dédié à Amon, principale divinité égyptienne. Il est vraiment immense et encore très impressionnant avec toutes ses colonnes. Nous passons environ 2h30-3h sur le site avec Tarek qui nous apprend beaucoup de choses à grand renfort d’images extraites de la BD " Les voyages d’Alix ". Ces images nous aident vraiment à nous rendre compte de la beauté et des couleurs des lieux à l’époque de leur construction et de leur utilisation.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
En fin de visite, nous rejoignons notre chauffeur… qui a encore ajouté un nouvel « élément de décor » à l’intérieur de son minibus : une décoration « moumoute » sur son tableau de bord !!! Vraiment trop drôle !!! Il rigole lorsque nous lui faisons remarquer que nous avons repéré sa nouvelle acquisition !
La journée de visite se termine donc là, malheureusement pour nous Tarek n’est pas disponible le lendemain, il a déjà une journée de visites programmée… Nous aurions bien passé une journée supplémentaire en sa compagnie pour la découverte de la Vallée des Rois. Dommage !
Il nous ramène à l’embarcadère où nous nous quittons.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Il est près de 16h30 lorsque nous arrivons à l’hôtel, on profite un peu de la piscine et d’un petit apéro (l’hôtel vend des bières, chouette !).
Nous négocions un repas à l’hôtel : un buffet est prévu pour un autre groupe ce soir, on en profitera nous aussi !
Nous nous couchons tôt sur cette journée vraiment extraordinaire… la meilleure du séjour certainement !

J6- La Vallée des Rois
Réveil difficile ce matin lorsque le réveil sonne à 5h45. Nous avions réservé un taxi pour 7h à l’hôtel la veille au soir… connaissant la ponctualité des égyptiens, on ne peut pas traîner au lit, il faut se lever ! Nous nous levons donc, allons petit déjeuner, nous préparons et redescendons… sauf qu’à 7h il n’y a personne qui nous attend… c’est vraiment bizarre
On finit par trouver un employé en lui expliquant notre problème… manifestement on nous a oubliés ! Le gars appelle son boss (le même que celui de notre arrivée) qui arrive rapidement (il nous avait expliqué qu’il habitait au bout de la rue), les yeux collés (le pauvre… il nous fait de la peine… et il refusera presque l’argent qu’on lui tend pour la course tellement il est gêné, même si pour nous ce n’est pas très grave !!).
Il nous conduit à la Vallée des Rois où nous achetons nos tickets d’entrée directement sur le site.
Le paysage ici est vraiment différent, toujours aussi superbe
Nous prenons nos tickets pour visiter 3 tombes (parmi les 64 !) et découvrons, dépités, que les photos sont encore interdites… grrrr !! Cette fois-ci on ne se fait pas avoir, on range tous les appareils photos et lorsqu’on nous demande « avez-vous des appareils photos ? », nous répondons « non ! ». Les « gros » appareils resteront gentiment dans les sacs, par contre le petit compact fera une ou deux sorties (en extérieur, jamais dans les tombes) pour garder quelques souvenirs.
Sur le parking du site, il y a un petit train. Après hésitation, on choisit de ne pas le prendre et de marcher… et on a bien eu raison, cette une vraie arnaque ce truc ! Le train amène les gens 300m plus loin (derrière un virage). Même avec la chaleur c’est vraiment faisable (même si on est les seuls à faire le trajet à pied…)
Ici, nous sommes dans un lieu « mythique », le lieu des sépultures de plusieurs pharaons égyptiens du Nouvel Empire… encore un rêve qui se réalise aujourd’hui !!! Et la matinée promet d’être extraordinaire !
On commence par la tombe de Ramsès IV (KV2) avant d’aller voir celle de Thoutmôsis III (KV34) puis celle de Tausert (KV14).
Ces tombes sont vraiment merveilleuses… celle de Ramsès IV, la première que nous visitons, me fait un effet incroyable. Les murs sont magnifiquement décorés, la taille de la tombe est incroyable par rapport à celles que nous avons visitées la veille… on se croirait encore dans un film d’Indiana Jones !
La frustration de ne pouvoir prendre de photos est là alors on se risque à prendre quelques clichés en extérieur, cachés des gardiens (mais on se rend vite compte que d’autres personnes ne se donnent même pas la peine de se cacher…).
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
On en prend vraiment plein les yeux… c’est incroyable de s’imaginer que des gens importants, des souverains, nés il y a plusieurs milliers d’années ont vécu ici et se sont fait « enterrer », dans la montagne, cachés avec leurs trésors, pour éviter les pillages… et que nous « petits » sommes là pour voir l’intérieur de leurs tombes… impressionnant !
Après 3h de visite, nous ressortons du site et retrouvons notre taximan et sa vieille 504 (le même que le soir de notre arrivée), direction le temple d’Hatchepsout, la seule femme pharaon. Nous n’y ferons qu’un simple arrêt sur le parking, histoire de prendre des photos (même si elles sont interdites, même depuis le parking… grrr) avant de repartir.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous nous rendons ensuite au temple de Ramsès III (Medinet Habou). Le coin est super sympa mais toujours désert… aucun touriste à l’horizon
Nous visitons le site, encore incroyable et impressionnant par la taille et la précision des hiéroglyphes, des peintures.
Les couleurs sont vraiment incroyablement bien préservées. On repense aux BD que Tarek nous a montrées la veille, aux couleurs bleues recouvrant les plafonds et les murs de ces temples…. bref, on s’y croit vraiment !!
Les hiéroglyphes, qu’on s’amuse à « lire » (Tarek nous a donné quelques tuyaux la veille !), sont profondément gravés dans les murs, leur évitant ainsi d’être effacés par les successeurs !!
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après une heure passée sur le site, nous retrouvons notre taximan. Nous retournons manger au restaurant de la veille, le Nour El Gourna. Entre les ânes et l’ancien village de Gournah, on s’en donne à cœur joie avec les photos !
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après ce bon repas, on reprend la route… après concertation, on se met d’accord : cet après-midi, ça sera piscine à l’hôtel !!! Nous sommes un peu fatigués tous les trois et avons envie de nous reposer. Là encore, nous sommes seuls. Vers 16h, Monsieur finit par s’ennuyer et avoir envie de bouger. Il va faire un tour tout seul dans le quartier (et découvre une échoppe de « foie gras de Louxor »… !!) pendant que nous, les filles, profitons encore un peu du soleil et de l’eau.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Après cette après-midi farniente bien méritée, nous nous préparons pour aller au restaurant rive Est. Nous dénichons un restau recommandé dans le Guide du Routard, le Jamboree. Il s’agit d’un restaurant rooftop, situé dans le souk, super sympa. Nous traversons le Nil pour la dernière fois en soirée… on ne se lasse pas de la vue.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Le repas est bon, ils vendent du vin et de la bière (parfait !). Seulement, nous serons probablement les seuls clients de la soirée… c’est triste.
On part ensuite faire un petit tour dans le souk avant de rentrer à l’hôtel, les yeux pleins d’étoiles et la tête pleine de souvenirs extraordinaires.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou

J7-Le souk de Louxor
Le séjour touche à sa fin…Ce matin nous laissons nos sacs à l’hôtel pour une dernière balade à Louxor. Nous nous dirigeons vers l’embarcadère pour aller prendre le ferry.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous allons voir le souk de Louxor. Nous commençons par la partie « touristique » où de nombreuses échoppes sont encore fermées, avant de pousser un peu plus loin, dans le souk des locaux. Dans cette deuxième partie, nous ne nous faisons pas interpeler, on ne nous propose pas de nous vendre des choses toutes les 30 secondes, c’est agréable. Nous déambulons entre les étals, découvrons des fruits et autres produits inconnus pour nous.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Comme son nom l’indique bien, ici c’est le souk ! Il y a des étalages partout sur les trottoirs avec toutes sortes de produits disposés dessus, des textiles aux fruits et légumes.Nous croisons des musiciens qui jouent de la flute, mettant de l’ambiance dans le marché. Les gens leur donnent de l’argent et s’arrêtent parfois pour les écouter.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous poursuivons notre visite du quartier et découvrons des rues vraiment déglinguées avec des maisons faites en briques de terre. Beaucoup de maisons sont vraiment très abîmées et semblent abandonnées.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou

Il fait très chaud… Nous n’avions pas de programme bien défini alors nous décidons d’aller visiter le musée de la momification. Il est petit, sombre et assez cher… ce n’est pas grave, nous aurons pris un peu le frais !
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous retournons déambuler dans le quartier, toujours impressionnés par les constructions qui n’ont vraiment rien à voir avec ce que nous connaissons, c’est le moins que l’on puisse dire ! Puis nous allons manger un bout au premier snack dans lequel nous avions mangé le premier jour.
Une fois le ventre plein, nous reprenons le ferry pour une dernière traversée, allons récupérer nos sacs avant de revenir sur la rive Est pour aller chercher un taxi pour l’aéroport.
Nous n’aurons pas à chercher longtemps, beaucoup de taxis attendent d’éventuels clients. Nous tentons une négociation avec l’un d’eux et comprenons assez rapidement qu’il est prêt à baisser fortement son prix, juste pour avoir l’opportunité de travailler… le « jeu » de la négociation n’est en fin de compte plus un jeu, cela nous fait mal au cœur
Nous attendons notre vol dans un aéroport désert (où nous nous ferons tout de même contrôler 5 fois… on ne sait jamais… !!!), avec pour seuls « compagnons » d’attente un groupe d’asiatiques.
Nous prenons l’avion à 18h20 direction Le Caire. Notre vol se passe très bien. Deuxième avion au Caire à 00h30, l’attente est un peu longue d’autant plus qu’on s’est débarrassé de nos bouteilles et qu’ils ne vendent pas d’eau dans notre terminal… Nous rentrons sans aucun souci en vol, les yeux plein de beaux souvenirs et la tête remplie de merveilles.
Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte - minibou
Nous rentrons fatigués de ce voyage éprouvant, un peu patraques (surtout moi), mais avec l’envie d’y retourner un jour malgré les petits désagréments. Nous ne regrettons pas d’avoir fait ce voyage, au contraire, et nous sommes plutôt contents d’avoir pu profiter des sites souvent seuls ou avec peu de personnes.
Donc si je n’ai qu’un conseil à vous donner, c’est d’aller en Égypte. Allez visiter ce magnifique pays, prenez-en plein les yeux, passez au-dessus des petits tracas que la visite d’un tel pays peut apporter, et profitez de sites vieux de plusieurs siècles
Allez en Égypte et comme un enfant, rêvez !

Re: Carnet de voyage : une semaine en Egypte

Signaler
Merci pour cette belle contribution minibou !
Votre carnet de voyage a été sélectionné pour figurer dans la rubrique Carnets de voyage.
Nous y avons rassemblé les meilleurs carnets de voyage postés par les membres de la communauté de Routard.com : une vraie source d'inspiration pour vos futurs voyages !

Sabine de Routard.com

Bons Plans Voyage Égypte

Services voyage