Forum Costa Rica

Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

8 réponses

Dernière activité le 15/02/2019 à 12:00 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
macfinley
Le 08 février 2018

Bonjour,


Après 3 semaines de vacances au Costa Rica en janvier 2018, je reviens déçu de ce voyage. Avant le départ j’avais lu un certain nombre de témoignages aussi bien positifs que négatifs au sujet de ce pays. Malheureusement, je rejoints la catégorie des voyageurs déçus, c’est même la première fois que je visite un pays qui ne m’enchante pas.


En voici les principales raisons :



  • Il n’est pas pratique de voyager en mode routard :


Pour les déplacements, les trajet de bus sont très longs, il n’y a pas de bus de nuits, on est obligé de repasser par San José et de changer de gare routière pour des longs trajets, il y a de nombreux ralentissements pour route en travaux, de nombreux lieux sont pas ou peu desservis…
Pour les logements : il vaut mieux avoir réservé en avance, beaucoup d’hébergements sont complets et sans réservation à l’avance, vous risquez de vous retrouver avec ce qu’il reste, c’est-à-dire les très mauvais rapports qualité/prix.
En bref, le Costa Rica me semble beaucoup plus adapté à un voyage un minimum organisé, c’est-à-dire avec voiture de location et hébergements réservés à l’avance.



  • Il n’y a pas « de vie » :


A  partir du milieu d’après-midi la plupart des villes sont « éteintes ». Il n’y a pas de lieux de rassemblement de la population, de marchés,  d’endroit un peu animés… Et à l’exception de quelques villes touristiques, tout est fermé passé 20h-21h. On s’adapte mais il faut savoir que là-bas on vit avec le soleil, de 6h à 19h grosso modo.



  • Les prix.


Oui le Costa Rica est un pays cher et je n’allais pas là-bas dans le but de faire des économies.  Mais à mon sens le rapport qualité prix n’est pas bon et la qualité de service rarement au rendez-vous. Par exemple, pour 40 dollars la nuit vous n’êtes pas assuré d’avoir une chambre propre ou une salle de bain individuelle.
Ensuite, tout est payant : une randonnée pour aller voir une cascade est toujours payante, une visite d’une plantation de café se facture 30$ par personne pour 1h30 et des groupes de 10-15. Les activités diverses de loisir sont facturées au prix fort, supérieur aux tarifs français. D’une manière générale, le touriste est vu comme une vache à lait.



  • Ne vous attendez pas à des plages paradisiaques.


Certes il y a des très belles sauvages mais l’eau n’est pas transparente notamment à cause des courants. Des activités type snorkelling et plongée sont proposés (au prix fort), je ne me suis pas laissé tenter par peur de ne pas avoir assez de visibilité pour en profiter.



  • La nourriture.


Evidemment on ne va pas au Costa Rica pour son côté culinaire mais je ne m’attendais pas à aussi mal manger. J’exagère à peine en disant que vous avez le choix entre Cassado et fast food pour vos repas.



  • Population pas toujours accueillante


Bien sûr je ne généralise pas, j’ai rencontré des ticos charmants et d’autres beaucoup moins. J’ai constaté une différence entre la côte caraïbes et la côté Pacifique. Côté caraïbe on se sent davantage le bienvenu et les ticos ont le sourire, ce n’est pas toujours le cas côté pacifique.


Je vais finir quand même sur une note positive : les parcs nationaux.
Il y en a partout et ils méritent bien leur réputation. Tous permettent de belles balades et des rencontres avec les animaux si on se lève tôt le matin et qu’on a un peu de chance.


Evidemment, il ne s’agit que de mon ressenti et tout n’est pas à rejeter. Néanmoins c’est le voyage qui m’a le moins plu et je poste cet avis avant tout pour partager un autre regard sur le CR  que les récits idylliques qu’on peut lire sur certains blogs.         


 

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler

Il y a 3 années
Je comprends la déception de MacFinley car c'est peu de le dire que nous aussi avons été très déçus de notre voyage au Costa Rica.Nous y avons passé 2 mois, nous avons écourté notre voyage prévu pour 3 initialement.Il y a 3 raisons essentielles à ce départ « prématuré ».La 1ère est la difficulté de se déplacer au Costa Rica car la signalétique est quasiment absente qu’il s’agisse des noms des rues que l’on trouve seulement dans certaines villes (et encore pas partout), que des informations de base nécessaires pour voyager sereinement. Ainsi donc nous avons utilisé plusieurs fois le bus et c’est une vraie galère pour savoir où acheter les billets et connaître les points d’arrêts desservis. Nous avons ainsi découvert par hasard dans un bus Jaco-San José qu’il passait par l’aéroport international. Or nous allions à Alajuela. Il était donc plus judicieux de descendre là que d’aller jusqu’au terminus à Sans José pour revenir à Alajuela. Mais sans les 2 touristes qui allaient à l’aéroport et en ont parlé au chauffeur nous ne l’aurions pas su. Ceci n’est qu’un exemple mais nous avons pu constater que même les taxis étaient constamment obligés de s’arrêter pour demander leur chemin car les adresses des lieux sont introuvables faute de noms de rue presque un peu partout.Pour info nous avons pendant notre séjour eu 2 périodes d’environ 2 semaines avec location de 4X4, des périodes plus sédentaires ou avec déplacements en bus et en taxi.Nous avons donc testé pas mal de choses. Et toujours le même constat : toutes les informations pratiques et logistiques sont difficiles à trouver. Mais le bouche à oreilles à ses limites…Nous avons beaucoup bourlingué en Europe, en Asie, au Canada et aux Etats unis, en moto, en camping car ou « à pied » et nous n’avons jamais été confrontés à de telles difficultés.Ce n’est donc pas une vue de l’esprit de personnes nunuches mais une réalité assez stressante à la longue.Même les restaurants posent problème car il n’y a rien d’affiché à l’extérieur des établissements. On est donc obligé d’entrer, s’assoir et là surprise on découvre ce qu’il y a à manger et le prix. D’ailleurs petite parenthèse sur la nourriture c’est vraiment salé et pas que les notes mais aussi la bouffe elle-même, parfois quasi immangeable…La 2ème raison est la surenchère de clôtures électriques ou pas, barreaux, et barbelés partout.J’ai vu dans des forums que certains justifient la chose par le climat et l’absence de dispositifs de fermetures adaptés et disent que ce phénomène se trouve surtout en ville pour éviter vols et intrusions. Nous avons constaté que le climat n’a pas le même effet protectionniste partout. Et le phénomène est aussi présent en campagne qu’en ville où certes il atteint des proportions importantes.Ainsi nous avons vu qu’il existait de nombreuses résidences avec miradors, vigiles armés et systèmes de sas par le poste de garde pour entrer et sortir. J’en parle en connaissance de cause puisque malheureusement nous avons été conduits à passer 4 jours dans un tel endroit. Carrément flippant.Or, ce qui est surprenant c’est que nous n’avons jamais eu un quelconque sentiment d’insécurité, mais, à force, tous ces barreaux et ces clôtures ont fini par nous oppresser et nous nous sommes demandé le pourquoi d’une telle débauche de protections ?La 3ème raison est le que le compte n’y est pas côté rapport qualité /prix et loin s’en faut. Tous les sites attractifs sont soigneusement fermés et payants. Pour voir une malheureuse cascade on approche les 70 dollars. On peut aussi avoir accès à des sites intéressants par un lodge très cher ou en payant un droit d’entrée très élevé pour parfois pas voir grand-chose.En allant au Costa Rica on voulait voir la nature et cela s’est avéré finalement très compliqué et hors de prix.La protection de l’environnement justifie peut-être un tel filtre mais pour finir, ça fait beaucoup de « très cher » et franchement, on en voit plus et aussi beau à moindre prix en Ardèche ou en Lozère.Aux Etats Unis nous avons été à Monument Vallée (en moto) ça nous a couté le risible droit d’entrée du parc. En Thaïlande, on va partout facilement, on peut louer des scooters à prix raisonnable et se faire plaisir dans la nature sans craindre pour la santé de son compte bancaire. En Ecosse les hébergements sont chers mais les paysages vous en mettent plein la vue pour pas un sou…De surcroit au Costa Rica, non seulement les prestations sont très chères mais en plus on a toujours la pochette surprise de ce qu’on va trouver pour le même tarif car il n’y a pas de critères établis. Ainsi on peut se retrouver avec une chambre sans fenêtre, ou sans eau chaude (alors que la météo n’est pas vraiment caniculaire), il y en aussi des pouilleuses avec des meubles qui puent. Parlera t-on des taxis sans compteur ou qui ne le mettent pas en marche avec des prix qui varient du simple au double pour le même type de course ? Et des « guides » qui prennent 40 ou 50 dollars par personne pour faire 3 km dans un sentier où il n’y a au bout quasiment rien à voir…Quant à la nature du Costa Rica tant décrite comme merveilleuse, certes c’est beau mais franchement un peu surfait…Certaines plages du pacifique que nous avons vues sont cracras (bouteilles en plastique et déchets en tous genres), les montagnes abritent de belles forêts, mouais comme en Auvergne, quoi, les animaux 10 secondes de paresseux par ci, 30 secondes de singes par là…Les gens lisent les blogs pour préparer leur voyage car il s’agit de leurs vacances et d’un gros budget.Ils ont droit à la vérité sur ce qui les attend.Déjà l’aspect financier doit être clairement exprimé car toutes les difficultés rencontrées se traduisent souvent par un surcoût.Donc ill n’est nullement question de critiquer ou pire même de juger les Costa-Ricains. Ils sont d’ailleurs charmants et nous n’avons pas eu à nous plaindre de ce côté.Mais il ne faut pas non plus faire dans la pâmoison aveugle ni le déni.L’empathie et la compréhension des Ticos sont tout de même très entachés par leur rapport à l’argent qui frise le malsain. Ils prennent beaucoup trop les touristes pour des vaches à lait, ce sont eux les gérants d’hôtel, les chauffeurs de taxis, les guides à prix d’or évoqués ci-dessus…

Enfin attenton aux loueurs de voitures qui vous imposent des assurances soit disant obligatoires qui doublent ou triplent le prix de la location faute de quoi ils ne vous fournissent pas le véhicule. De la vente forcée pure et simple...Au passage nous avons trouvé qu’ils sont aimables mais un peu tristes. Ca rigole pas beaucoup…Si on dit que le métro parisien pue c’est qu’il pue. Ce n’est pas une insulte aux français.Il est clair que nous-mêmes ne serions pas allés au Costa Rica si on avait eu connaissance des réalités de ce pays.Je fais donc ici un exposé factuel et objectif de ce qu’on vit en tant que touristes.Et pas le genre de récits idolâtres de bobos écolos franchement à côté de leurs pompes qui s’extasient pendant 10 pages sur le miracle du soleil qui passe à travers un feuillage, en grignotant leur salade végan.Catyduzazo 

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler
polto
Il y a 3 années
Bonjour
Pour les routards qui ont beaucoup voyagé , le CR peut effectivement décevoir , ce n'est certainement pas le Kenya ou la Namibie pour les animaux.
Je comprends que ce pays puisse paraître merveilleux pour qui n'a jamais fait de grands voyages.Laissons-les s'émerveiller!
Pour la pura vida , ils peuvent repasser !
En tout cas , ce n'est pas un pays fait pour les touristes trop innocents.
Nous venons d'y passer 3 semaines et avons rencontré:
- un couple à qui on a piqué le porte-feuille avec 700 USD à la sortie de la banque , puis appareil photo haut de gamme sur la plage , posé à quelques mètres d'eux
-un couple qui a laissé la voiture 10mn près de la plage d'Uvita : vitre brisée et vols sacs à dos avec argent et passeports.
Prudence extrême quand même pour ces nouveaux voyageurs peu aguerris.
Il faut avouer que le CR fait fort pour vendre son tourisme , Tortuguero en premier , alors qu'il y a mieux à voir et moins cher.
Budget pour 2 pour 3 semaines tout compris 5200€ sans fait faire vraiment de folie , mais pas non plus en mode routard ( location 4x4) et 1 seule fois en cabinas

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler
poupy-64
Il y a 3 années
Bonjour,
qu' on soit routards aguerris ou bobos endurcis chaque experience est unque.
Le costa rica est unque comme tous les pays.si  l'on pense que sorti de France tout est mieux et moins cher,  c est loupé !!
Pour ma part , 15 jrs au Costa   nickels
Que celui qui n'aime pas le sable évite le Sahara.

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler
DJM
Il y a 3 années
Bonjour
Tout à fait d'accord avec ce message. Jai passé 15 jours au CR et suis revenu très déçu. Ce n'est pas un pays pour les voyageurs individuels. Peu de bus publics. Quant à la réputation écologique de ce pays, cela fait sourire. On privilégie les 4x4 polluants. Les plages et certaines reserves sont très sales....

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler
dabourdi
Il y a 3 années
Je me suis déjà exprimé sur ce sujet, afin de mettre en garde les futurs voyageurs: passez votre chemin. Je suis d'accors à 100% avec les commentaires ci-dessus. Mon voyage le plus décevant en 35 ans.
Concernant le côté écologique du pays, encore une arnaque. C'est le deuxième exportateur mondial de bananes "la banane dollar", où les platations sont littéralement aspergés d'insecticides à des doses 10 à 50 fois supériure à la "norme", + immenses plantations de palmiers à huile, absence de tri et traitement des déchets....pura la vida :-(

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler
bernard34500
Il y a 3 années
bonjour ,
je profite de votre message vu que vous y etiez en janvier...
il parrait que la cote caraïbe est deconseillee à cette periode;.. beaucoup de pluie , pouvez vous  en dire plus..
merci
Bonjour,
Après 3 semaines de vacances au Costa Rica en janvier 2018, je reviens déçu de ce voyage. Avant le départ j’avais lu un certain nombre de témoignages aussi bien positifs que négatifs au sujet de ce pays. Malheureusement, je rejoints la catégorie des voyageurs déçus, c’est même la première fois que je visite un pays qui ne m’enchante pas.
En voici les principales raisons :

    • Il n’est pas pratique de voyager en mode routard :


Pour les déplacements, les trajet de bus sont très longs, il n’y a pas de bus de nuits, on est obligé de repasser par San José et de changer de gare routière pour des longs trajets, il y a de nombreux ralentissements pour route en travaux, de nombreux lieux sont pas ou peu desservis…
Pour les logements : il vaut mieux avoir réservé en avance, beaucoup d’hébergements sont complets et sans réservation à l’avance, vous risquez de vous retrouver avec ce qu’il reste, c’est-à-dire les très mauvais rapports qualité/prix.
En bref, le Costa Rica me semble beaucoup plus adapté à un voyage un minimum organisé, c’est-à-dire avec voiture de location et hébergements réservés à l’avance.

    • Il n’y a pas « de vie » :


A  partir du milieu d’après-midi la plupart des villes sont « éteintes ». Il n’y a pas de lieux de rassemblement de la population, de marchés,  d’endroit un peu animés… Et à l’exception de quelques villes touristiques, tout est fermé passé 20h-21h. On s’adapte mais il faut savoir que là-bas on vit avec le soleil, de 6h à 19h grosso modo.

    • Les prix.


Oui le Costa Rica est un pays cher et je n’allais pas là-bas dans le but de faire des économies.  Mais à mon sens le rapport qualité prix n’est pas bon et la qualité de service rarement au rendez-vous. Par exemple, pour 40 dollars la nuit vous n’êtes pas assuré d’avoir une chambre propre ou une salle de bain individuelle.
Ensuite, tout est payant : une randonnée pour aller voir une cascade est toujours payante, une visite d’une plantation de café se facture 30$ par personne pour 1h30 et des groupes de 10-15. Les activités diverses de loisir sont facturées au prix fort, supérieur aux tarifs français. D’une manière générale, le touriste est vu comme une vache à lait.

    • Ne vous attendez pas à des plages paradisiaques.


Certes il y a des très belles sauvages mais l’eau n’est pas transparente notamment à cause des courants. Des activités type snorkelling et plongée sont proposés (au prix fort), je ne me suis pas laissé tenter par peur de ne pas avoir assez de visibilité pour en profiter.

    • La nourriture.


Evidemment on ne va pas au Costa Rica pour son côté culinaire mais je ne m’attendais pas à aussi mal manger. J’exagère à peine en disant que vous avez le choix entre Cassado et fast food pour vos repas.

    • Population pas toujours accueillante


Bien sûr je ne généralise pas, j’ai rencontré des ticos charmants et d’autres beaucoup moins. J’ai constaté une différence entre la côte caraïbes et la côté Pacifique. Côté caraïbe on se sent davantage le bienvenu et les ticos ont le sourire, ce n’est pas toujours le cas côté pacifique.


Je vais finir quand même sur une note positive : les parcs nationaux.
Il y en a partout et ils méritent bien leur réputation. Tous permettent de belles balades et des rencontres avec les animaux si on se lève tôt le matin et qu’on a un peu de chance.
Evidemment, il ne s’agit que de mon ressenti et tout n’est pas à rejeter. Néanmoins c’est le voyage qui m’a le moins plu et je poste cet avis avant tout pour partager un autre regard sur le CR  que les récits idylliques qu’on peut lire sur certains blogs.         
 [/citation]

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler
Greg-Pathary
Il y a 2 années
Et oui le costa rica ne plaît à tout le monde.. Faut pas y partir en se disant que tout est accessible que tout est joli pas cher.. Le costa rica faut le découvrir petit à petit c'est un pays magnifique et bien plus propre qu on ne le pense.. Il est en pleine expansion faut lui laisser le temps . De ceux qui se plaignent de la nourriture ou de la problématique des transports j'ai envie de répondre restez chez vous sérieux. La nourriture est latino à base de riz dharicots noirs banane plantain. Faut y arriver et vouloir bouffer à l'européenne.. Les transports en communs sont longs et l'état des routes pas toujours formidable mais y a du mieux faut savoir que c'est un pays presque uniquement composé de montagnes ou il pleut beaucoup mais aussi avec de très nombreux tremblements de terres  Ce qui peut faire que les voyages en bus par exemple sont très longs.. Mais bon là aussi j'ai envie de répondre si tu veux arriver vite à destination reste en Europe avec ses belles autoroutes. Quand à la nature elle est omniprésente faut juste choisir les bons endroits et les bons moments.. Et pour finir je rebondirai sur une absurdité de l auteur de se post qui a osé dire qu'il fallait parfois débourser 70 dollars pour voir une cascade.. C'est grand maximum 15 dollars .pura vida

Re: Costa Rica – Un voyage qui m’a déçu

Signaler
DD7474
Il y a 2 années
Le premier message de McFinley en 2018 est objectif, impartial et juste.
Tout ce qu'il dit est vrai et sans exagération.

Les autres messages sont à modérés un peu plus. 

On peut par exemple avoir à payer 70$ pour aller voir une cascade mais ça corresponds à une excursion à la journée ou à la demi journée avec un repas. 
Une visite "classique" de cascade coutera en règle général 2 à 10$, ce qui est quand même très cher.

En tant que Français, habitué à profiter de chemins de randonnée et d'une nature ouverte et gratuite, le CR peut paraitre choquant.

Les routes sont par contre en excellent état. Modulo quelques endroits abimés par ci par là, on roule vraiment bien dessus. Le vrai point noir reste la circulation qui peut être TRES chaotique et entrainer de nombreux retards.

Il est vrai que la cuisine est globalement mauvaise mais pas du tout immangeable. D'autres pays d'amriques du sud/centrale possèdent un patrimoine culinaire plus développé. Après pas de chance, en tant que français, quasiment tous les pays du monde proposeront une gastronomie plus pauvre que la notre. 

Bons Plans Voyage Costa Rica

Costa Rica - Volcans et Plages - 14 j

Costa Rica - Volcans et Plages - 14 j

Circuits Dès 910€
Costa Rica - Explorateurs en herbe - 20 j

Costa Rica - Explorateurs en herbe - 20 j

Circuits Dès 1580€
Voyage sur-mesure au Costa Rica

Voyage sur-mesure au Costa Rica

Circuits

Voyage Costa Rica

Services voyage