Forum Où et quand partir ?

Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

11 réponses

Dernière activité le 15/06/2018 à 13:53 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
amorfati94
Le 06 janvier 2018
Bonjour à tous !

Je viens ici car j'ai 23 ans, je viens du Nord, et ça fait 4 ans que je gère ma boîte de production audiovisuelle sur Paris... Ce qui m'a pris tout mon temps jusque là. J'ai commencé directement après mon BTS et je n'ai pas vraiment eu le temps de "vivre" pour moi jusque là. Pour bien faire marcher une boite, il faut y passer ses jours et ses nuits... Du coup, je me suis un peu éloigné de mes amis, à cause du couple et du travail, petit à petit... Bref, j'ai maintenant l'impression d'être une personne sans intérêt : je ne connais rien à part mon taff !

Pour 2018 je voudrais devenir découvrir de nouvelles choses, et surtout de nouvelles personnes, faire de nouvelles expériences. J'ai environ 3000 € de budget (je peux vendre ma voiture et avoir 6000 €) et je voudrais partir plusieurs mois, seul, pour enfin découvrir le monde et surtout me découvrir moi-même. J'ai été beaucoup en couple, de longues relations, et étrangement cela m'a rendu "papy" et m'a fait me laisser aller dans mon confort.

Je voudrais donc être confronté à la réalité du monde, découvrir de beaux paysages, me faire de nouveaux amis, vivre des expériences intenses, et surtout faire la fête. Partir me semble le meilleur moyen car j'ai fait plusieurs road trips en France, du coup je connais, et Paris ne me donne pas envie de sortir particulièrement. Je voudrais quitter toutes mes attaches et me laisser guider par le "destin" (amor fati n'est pas mon pseudo pour rien :)

Après la présentation rapide, voici ma question !

Du coup je viens ici car j'ai besoin de conseils :) Je voudrais partir fin février, en couchsurfing, woofing ou en auberges de jeunesse, sachant que... je ne suis pas très manuel ! Mais je fais de la photo et de la vidéo, ça peu éventuellement servir pour gagner un peu d'argent sur place. Je pense qu'un pays ensoleillé me motiverai, car c'est dur de franchir le pas. L'asie, étrangement, ne m'attire pas particulièrement. J'hésite plutôt entre :

• Faire un road-trip seul en Europe (mais la voiture reste une attache matérielle),
• Partir en Amérique du sud, sac à dos, éventuellement au Brésil et particulièrement à Rio (mais combien coûte la vie là bas ?),
• Faire un tour des USA, mais il me semble qu'il faut pas mal de sous de côté,
• Partir en avion à la première destination la moins chère, faire du couchsurfing et suivre mon "destin",
• Partir peu de temps (1 à 2 mois), pas forcément loin, genre en Europe, pour commencer et réitérer l'expérience ensuite...

Bref, ce qui me bloque c'est d'avoir un super appart en région parisienne (avec vue sur la tour eiffel au loin et un grand balcon svp !) que je devrai quitter, et une belle voiture (un 4x4 d'occassion certe, mais il est symbolique affectivement pour moi). Le loyer me coûte 800 € par mois, et la voiture est comme une réserve d'argent de côté. Mais aussi un symbole à mes yeux, car c'est la première "vraie" voiture que je me suis payé, et j'ai vécu des choses avec. En gros j'ai peur de quitter tout ce qui a fait ma réussite "sociale", c'est tout ce que j'ai réussi...

Auriez-vous une destination à me conseiller ? Un mode de vie particulier ? Avez-vous déjà été dans cette situation ?

J'avoue que je suis un peu perdu et que je voudrais juste voir des choses, en étant à la fois en confiance, mais aussi en prenant quelques risques, tout en faisant des rencontres et en m'amusant. Avec un petit budget c'est vrai, mais je ne suis pas difficile quant au mode de vie !

Que me conseillez-vous de faire pour voir de beaux paysages et faire la fête ? Quelle ville ou quel pays ?

J'attends vos messages avec impatience :)

Désolé si ce post a une tête à finir sur psychologie.com mais je voulais tout vous raconter pour avoir les avis les plus adaptés !

Merci à tous.

Bonne soirée !

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
marie_31
Il y a 9 mois
je te  rajoute encore une option 
le visa working holiday 
un visa et le droit de travailler 
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/preparer-son-expatriation/emploi/article/programme-vacances-travail

tu peux parfaitement sous louer ton appartement et ta voiture 

ou alors tu pars faire un road trip en europe avec en commencant par le sud pour cause de meteo 

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
amorfati94
Il y a 9 mois
Bonsoir Marie !

Merci pour le visa vacances-travail je ne connaissais pas ce principe ! Je vais me renseigner, à priori ce qui me gêne là dedans c'est d'avoir "un pays attitré" et de ne pas pouvoir changer de pays vraiment librement. Mais ça peut être intéressant :)

L'appartement je n'ai pas le droit de le sous-louer, et pour la voiture il me semble que c'est souvent sur de courtes durées, du coup il faut être là entre deux je pense...

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
JP75006
Il y a 4 mois
Salut Amorfati, tu es parti ? 

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
gignac31
Il y a 4 mois
bref en 4 ans  il a mis que 3000 balles de coté.. et il a un vieu 4/4 qui vaut 3000 balles..
un apart avec vue sur la tour effeil à 8OO balles de loyer..
je sais pas pourquoi..
y a comme qui dirait;.
des détails qui clochent...

6 000 balles çà va faire un peu juste pour partir plusiers mois..
le mieux garde ta caisse..  ton apart...
et pis avec 3 OOO balles fais un petit voyage  d'un mois en thailande;..

puis quand tu reviendras bosse vraiment...
amasse un petit pécule...

pas 3000 balles en 4 ans.. sinon change de job redeviens salarié..!!
pour se casser un an vaut mieux avoir 15 000 balles..environ..

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
calamity jane
Il y a 4 mois
Bonjour,
Vous pourriez commencer par une expérience qui ne compromettrait nullement votre avenir , pas chère en plus .
Pourquoi ne pas essayer la traversée des Pyrénées par le GR 10, ou la Grande Traversée des Alpes, ou carrément une variante de la Via Alpina, avec une traversée de la Suisse, magnifique ? Vous pourrez alterner, comme les adeptes romantiques et germaniques de la "Wanderung" bivouacs et refuges, et à l'occasion faire la fête. Rien de tel à mon avis pour l'équilibre personnel , et très aisément renouvelable.
Si vous êtes snob, vous pouvez prendre avec vous le volume de la Pléiade consacré aux Romantiques allemands .
On rencontre généralement du monde sur les sentiers et dans les refuges.
Calamity

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
gignac31
Il y a 4 mois
calamity..
c'est crevant ton truc...
ya la meme chose en traversant la corse..
le soir t'est mort.. et tu fait pas la fete tu roupilles..
dans les refuges.. avec la bonne odeur de pieds qui puent!!

c'est pas sa recherche..
il veut faire la fete..
le mieux la thailande...
il se trouvera une petite copine là bah..

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
calamity jane
Il y a 4 mois
Bonjour,
La fête est-elle vraiment joyeuse si l'on n'a rien à partager , pire encore si l'on noue des liens mercantiles ?
Assurément, mon "truc" est (un peu ) "crevant". Mais des liens indéfectibles se créent entre ceux et celles qui partagent au long des jours et des semaines, d'année en année, sous les pluies diluviennes ,dans les grands pierriers, la boue , les buissons, sous le soleil ou dans la neige, bivouacs ventés ,cabanes habitées par des souris, saucisson rance, fromage en sueur, eau hydroclonazonée , parfum de chaussettes , ronflements sonores et autres plaisirs délicats .Et méditez cette pensée du grand Shakelton : l'affection que l'on a pour son prochain augmente au fur et à mesure que la température baisse.
Vive l'Aventure en groupe mixte ! Elimination rapide des Tartarins et mijaurées, et de semaines de routine.
Une belle fête (on pense au menu tout au long de la marche "comme Shakelton dans "Vers
l'Antarctique" ) quelques mois plus tard avec photos et video .Complétée par un bivouac dans un jardin,pour conserver l'ambiance, c'est top .
Si vous voulez commencer seul, choisissez , pour des raisons de sécurité, un itinéraire fréquenté .
Calamity Jane

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
gignac31
Il y a 4 mois
son pseudo de calamity jane est pas usurpé...
un vrai garçon manqué...
lol..
quel plan foireux... !!
et crevant..

j'ai un bien meilleur plan pour la fin du mois..
regarder les matchs avec les potes..soit chez moi..
soit à mon petit bar de quartier...
avec une bonne bierrotte;.
voir une pizza.. cette année les pizzas seront livrées à l'heure..
hé oui.. l'italie est éliminée!!lol.

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
calamity jane
Il y a 4 mois
Bonjour encore,
Partir seul ne me paraît pas le meilleur plan à suggérer à un jeune homme, et le bistrot du coin non plus . Je ne veux pas polémiquer, mais attention au risque de devenir Bidochon dont j'aime pourtant beaucoup le chien Kador .
Le plan que je suggère ,testé par beaucoup ,n'est pas si mauvais que ça, à l'usage . Un peu fatigant au départ, mais on s'habitue Plus d'états d'âmes moroses, seulement des états de pieds ,( l'ordonnance peut être renouvelée aussi souvent que nécessaire) , et cela maintient collectivement et longtemps ,d'humeur joyeuse, dans un monde qui ne l'est pas forcément, sans inadaptation sociale, avec un peu de chances pendant des dizaines d'années . Cette expérience arrive même, dans le meilleur des cas , à se transmettre aux générations suivantes .
Pardon pour la faute concernant l'orthographe du nom de Shackelton . La lecture de " l'Odyssée de l'Endurance" me paraît excellente pour un jeune homme, tout comme la découverte des albums de Samivel.
Calamity Jane

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
gignac31
Il y a 4 mois
ouiais..  partir seul sur les chemins de randonnées.
et fréquenter des routards  sportifs...  ou des filles garçons manqués..
le soir au bivouac rustique..
c'est un choix..
lui il veut faire la fete..;
pas se coucher à 9h  ;..dans un endroit qui pue..
pour se lever à 5...
un bon plan c'est la thailande...  pays festif et peu cher..
sinon là   de suite pas de meilleur plan qu'aller supporter l'edf.. dans un bistrot et sortir le soir..
tiens ce soir ce sera des portugaises ou des espagnoles..
avec un peu de sangria çà devrait le faire!!



Date de l'expérience : 15/06/2018

Re: Où partir seul, sans expérience, pour grandir, et comment ?

Signaler
amorfati94
Il y a 4 mois
Merci à tous pour vos réponses ! Il n'est pas trop tard car je pars au mois d'août, mon projet a un peu évolué. Je vais plutôt partir 1 mois pour commencer, car je n'ai pas l'argent nécessaire pour plusieurs mois et cette durée me paraît pas mal "pour commencer".

En ce qui concerne les randonnées et le bivouac @calamityjane, merci pour les précisions, c'est vrai qu'il y a un côté "tous dans le même bateau" qui doit créer des liens forts entre les personnes. Mais j'ai déjà fait pas mal de randonnées en bivouac dans les Alpes justement, et je chercherais quelque chose de plus loin, plus dépaysant (les Alpes le sont mais je les connais "bien" maintenant). Les pyrénées me semblent trop près aussi.

Aussi, comme dit @Gignac, c'est surtout très sportif et très physique, et il manque le côté "festif" et léger. Ca ne me dérange pas de marcher beaucoup, mais entre deux villes par exemple : je ne suis pas un super sportif...

Bref, je n'ai pas encore acheté le billet (les prix montent chaque jour mais je ne suis pas sûr à 100%), mais je pensais m'orienter vers le Mexique.

Il parait que la saison des pluies a lieu en septembre, et que la pluie peut commencer fin août. Je pensais donc commencer par Cancun (profiter du soleil et de la fête), puis me diriger vers la 2e semaine vers Mexico ou une autre ville afin de travailler (connaissez-vous le site Workaway d'ailleurs et qu'en pensez-vous ?).

Je pensais aller en auberge de jeunesse (9 € la nuit là bas en moyenne) pour commencer, puis en couchsurfing et pourquoi pas en woofing.

En fait, je trouve que le Mexique allie soleil, beaux paysages, des personnes accueillantes, et de la ville autant que de la nature. C'est aussi moins cher que la vie en France, sans pour autant être un pays trop pauvre dans lequel j'aurais l'impression d'être "le riche blanc parisien qui va admirer la misère du monde".

Que pensez-vous du Mexique ?

J'ai aussi pensé à la Thaïlande, mais cela me semble peut-être trop orienté touristes non ?
Dans un sens, Cancùn en août aussi...

Bref, le Mexique me semble le meilleur choix mais en même temps le risque de pluie et la période touristique me font un peu douter...

Merci pour vos avis !!

Bons Plans Voyage