Forum Chine

Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

122 réponses

Dernière activité le 21/07/2019 à 01:29 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
PATOUTAILLE
Le 30 décembre 2017
Bonjour,

Je me lance dans ce carnet du YUNNAN avec de nombreux mois de retard! 

Mais il me fallait tenir mes promesses... 
Promesse à Yann (j'avais dit que je raconterais, en images!), promesses aux amis qui gardent toujours ce projet sous le coude...
Mais il fallait aussi digérer l'éblouissement, la magie, la beauté et le bonheur d'un tel voyage, qui fait partie de nos plus beaux.
Difficulté à trier les 5000 photos et faire des choix...
Et en même temps, préparer les voyages suivants (Namibie, Jordanie, Philippines, Australie).
Bon, voilà pour les excuses à mon retard.

Au YUNNAN, nous sommes partis 3 semaines, en choisissant de découvrir 3 régions- ou 4? selon les découpages possibles-!
Mars- avril nous a paru être une bonne saison, pas trop froide au nord et pas trop chaude au sud. Quoique...
Nous avons échappé de peu à la neige sur Shangri-La, où il a quand même fait très froid la nuit!
Mais ce fut très bien, avec du très beau temps partout!

Et, après avoir lu des km de textes et parcouru divers forums, nous avons choisi notre itinéraire et plusieurs de nos hébergements.
Mais c'est finalement à Ciel Yunnan, et à Yann en particulier, que nous avons confié le soin de nous apporter un avis et des conseils éclairés, et d'organiser nos réservations en incluant le confort d'une voiture avec chauffeur sur une grande partie du voyage.
Je dois dire que c'est grâce à la qualité des contacts, de leur gentillesse et de leur professionnalisme, que ce voyage fut aussi réussi.
Je ne vais pas redire tout ce que tant d'autres ont écrit, je dirai simplement que nous confierons à Yann notre prochain voyage en Chine, les yeux fermés! Encore tous nos remerciements.

Ayant réduit nos ambitions initiales, nous avons déroulé notre itinéraire de façon très classique, mais en incluant quelques jours dans le Xishuangbanna, région tropicale au sud-ouest : 
Souvenirs d'un merveilleux voyage au YUNNAN - PATOUTAILLE
Pour les vols internationaux, nous avons voyagé pour la 3e fois avec China Southern, dont nous avions déjà testé le sérieux, et qui a le mérite de pratiquer des tarifs raisonnables pour un vol A/R Toulouse- Kunming via Paris et Canton.

En détaillant les étapes : 
Kunming (2n)
Shilin (Forêt de Pierre)- Jianshui (2n)
Tuanshan- Duoyishu (rizières en terrasses) (2n)
Mojiang (1n)
Yexianggu (Vallée des éléphants sauvages)- Jinghong (3n)
Galamba- Menglun- Menghaï- Jingzhen
Vol pour Dali (2n)-
Dali- Dondljanhua- Weishan- Weibaoshan
Xizhou(2n)- 
Shaping- Shaxi (2n)
Shi Gu- Gorges du saut du Tigre- Shangri La (2n)
Baïsha- Lijiang (2n à Shuhe)
Vol pour Kunming (1n)

A suivre...





Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J11 (fin). 
Courte soirée à Dali.
Beaucoup d'animation ce soir : la fièvre du samedi soir?
Il fait encore très doux en soirée, malgré les 1900m d'altitude.

C'est très agréable de se balader, histoire de revoir le centre ville et sa belle tour,Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
... et de dîner à nouveau de "nouilles qui traversent le pont", dans un restaurant à l'entrée de Renming Street, plus luxueux que celui de Kunming, mais plus touristique aussi!
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE

Puis nous rentrons en flânant le long de Waterview Street, pour rejoindre la porte Ouest de la vieille ville.
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Le soleil ne va pas tarder à disparaître derrière les montagnes, et ensuite il fera beaucoup plus frais!

Le village de Xizhou

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J12. Xizhou, village de la minorité Baï.

Départ à 9h pour Xizhou, c'est juste à 15 km de Dali, vers le Nord, au bord du lac Erhaï.
Ce village a conservé de nombreuses demeures traditionnelles à l'archirecture typique, richement décorées, et nous aurons tout une journée libre pour nous promener dans Xizhou et au bord du lac. Malheureusement le temps est un peu gris, mais rien de grave!
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE

Nous passerons 2 nuits au Sky Valley Heritage Boutique Hotel, qui faisait partie des 2 maisons "chic et charme"  conseillées par Yann. Cette demeure historique mélange avec un goût très sûr le confort et la pureté du contemporain avec  la tradition et l'art ancien, c'est superbe!
Nous sommes accueillis avec un délicieux thé au gingembre.
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
De nuit :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
L'entrée de notre chambre :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Et l'intérieur (avec en outre une immense et superbe salle de bains!) :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Dans la cour : 
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE

A l'arrivée, nous avons la surprise de retrouver un couple de touristes suisses qui résidaient à Dali dans la même guest house. Nous décidons de partir ensemble à l'aventure...
Et de nous perdre ensemble... le plan dont nous disposons étant très approximatif, nous avouons honteusement avoir eu un peu de mal à trouver le petit marché local!!!

Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE

Le village de Xizhou - PATOUTAILLE

Les porte-bébés s'achètent ici :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Et les pièces de batik et autres tissus imprimés, là :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
La place principale est assez animée.
Nous sommes 6 touristes occidentaux au total, c'est la foule!
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Sur la place, nous goûtons la spécialité locale, des "babas" (sic), savoureuses galettes aux courgettes et pommes de terre  cuites entre 2 plateaux de braise :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Et puis, nous déjeunons ( 22 Y pour 2, bière comprise) d'un bol de nouilles de riz et de maïs froides que nous achetons ici : 
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Les nouilles s'obtiennent en rapant de façon circulaire les 2 masses arrondies de pâte gélatineuse que l'on aperçoit sur la gauche. On ajoute les condiments de son choix.

Après un saut à l'hôtel, nous repartons pour une petite rando en direction du lac.
Ah! Il faut s'arrêter en chemin pour visiter ce modeste temple, où les villageois nous offrent du thé. Bien sûr, nous laissons une offrande. Ils sont ravis!
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le long de la route, des champs d'oignons, avec les villageois en plein travail :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Il y a aussi de belles et grandes maisons :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE

Puis on approche du lac. Les paysages sont vraiment magnifiques et incitent à faire des pauses :

Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Ici, oh surprise, les lampadaires au bord de la route ont le label "énergies renouvelables": ils sont alimentés par des mini éoliennes + panneaux photovoltaïques!
Ce qui nous laisse surpris et admiratifs.
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE

Au bout de la route, nous trouvons un embarcadère.
Petite animation dominicale... mais peu de monde quand même.
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Oui, oui, on a craqué... pour les bracelets!

Plus loin, scénarisation d'une photo de mariage, au milieu des champs :
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE

Après avoir pris un thé près de l'embarcadère, une légère fatigue nous incite à tester pour le retour un mode de locomotion très tendance ici : la calèche!
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Et là, la durée du trajet nous amène à réaliser que nous avions fait un certain nombre de km!!!

Le soir, le dîner sera un vrai festin, avec une cuisine raffinée.
Notre menu : crevettes aux letchees, bulbes de nénuphars aux céleris, riz aux champignons. Le Sky Valley est une excellente table, et en plus nous goûtons un vin chinois tout à fait honorable, élaboré dans le Yunnan (apparemment du pinot noir)!
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE
Le village de Xizhou - PATOUTAILLE


Sur la route vers Shaxi : Shaping.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J13. Nous quittons Xizhou (on prononce Zizou) vers 8h30, en direction du nord du lac, après un somptueux petit déjeuner : oeufs,  fruits, yaourts et toasts avec de la confiture de cerises!

C'est lundi matin! Le jour du grand marché de Shaping!

Vous avouerai-je qu'avec l'aide de Yann, j'ai organisé notre itinéraire en ciblant pioritairement ce marché?
Oui, j'aime les marchés : ils sont un moment de "vrai vie", authentiques, on y respire l'âme de la région, on y découvre des traditions, des costumes... Et j'aime les gens que nous y rencontrons, et je les trouve beaux. Les marchés font pour moi partie des moments magiques dans un voyage.

Shaping est au pied des montagnes, et certains paysages ne manquent pas de charme :
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE

Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Il y a du monde qui arrive!
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Beaucoup de monde!
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Jusqu'au bout du chemin : 
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE

Nous découvrons les tenues traditionnelles de la région :
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Moi j'aime bien regarder certains détails, comme les chaussures...
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Ou les coiffures :
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
(ou les bijoux!)

Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Un petit tour des étals?
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Nouveautés : nèfles (à gauche) et mangoustans (à droite).
Et toujours les fruits du dragon ci-dessous):
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Et profusion de gingembre!
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE

Et j'ai gardé le meilleur pour la faim - oh pardon, pour la fin!-
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE

Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
On retrouve ces fameuses nouilles (ci dessous, de maïs) :
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE

Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE

Il y a aussi, bien sûr, le marchand d'animaux de compagnie!
Sur la route vers Shaxi : Shaping. - PATOUTAILLE
Voilà, notre tour est fini, nous reprenons maintenant la route (G214) vers Shaxi.
Nous apercevrons un barrage (près de Lamping) puis de grands travaux autoroutiers...


Shaxi, gros coup de coeur!

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J13 (suite). Nous arrivons à Shaxi vers midi.

Notre chauffeur nous dépose sur la place de la ville "neuve", une personne du lodge vient chercher nos bagages en triporteur élecrique et nous suivons à pied le long des petites rues : la vieille ville est interdite aux véhicules à moteur.

Autant afficher tout de suite la couleur : Nous sommes tombés sous le charme de Shaxi.
Toute la suite ressemblera donc à une déclaration d'amour!

Shaxi était jadis un carrefour commercial et culturel sur la route des caravanes du thé et des chevaux, et la vieille  ville est une véritable oeuvre d'art vivante qui reflète son histoire.

Les chevaux sont toujours là... Ils promènent maintenant les touristes le long de la rivière!
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Quand on parle de calme...
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE

Nous passerons 2 nuits au Laomadian Lodge : C'est une maison chargée d'histoire, un  ancien relais caravanier reconverti en hébergement de charme en plein coeur de la vieille ville.
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Et le jeune patron, accueillant et très souriant, parle anglais!
Le personnel un peu également, ce qui ne gâte rien.
Evidemment, Shaxi est assez touristique, mais nous croiserons malgré tout très peu de monde, juste quelques touristes chinois individuels, et de très rares occidentaux. Bien évidemment, il y a là quelque chose de magique.

On visite?
Montons au 1er étage.
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Notre chambre (B1) a vue sur de beaux arbres.
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Côté confort : Les fenêtres sont pourvues de vitres (détail très appréciable contre la fraîcheur nocturne! Cela qui n'est pas le cas partout!), notre grand lit est équipé d'un matelas chauffant, nous disposons d'un radiateur à bain d'huile, et ... d'une lampe chauffante au-desus de la douche! Nous sommes à 2050m.

Jolie salle de bains avec cabine de douche confortable :
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE 

Au rez de chaussée, des espaces détente...
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Deuxième cour, vers le restaurant  :
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Admirez le sol!
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Dans le bâtiment suivant, la salle à manger jouxte la cuisine.
Nous prendrons ici nos breakfasts ainsi qu'un de nos dîners :
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Là, c'est du sérieux, et c'est nickel!
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Détail du décor :
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
(Nous entendrons ici un CD de musique tibétaine qui nous a tellement plu, que nous nous empresserons de l'acquérir quand nous serons à Shangri-la!)

Bon, pour le moment, il fait faim : nous allons déjeuner à 3 pas d'ici dans un petit restau dont la terrasse nous a fait de l'oeil, heu... surtout le panneau avec un superbe poisson grillé!
Accompagné d'une belle galette de pommes de terre râpées bien dorée, un vrai festin!
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
C'est là!
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
En face, le petit chien garde le seuil de la maison...
Shaxi, gros coup de coeur! - PATOUTAILLE
Cool...! Les chiens aussi sont heureux au Yunnan.

Le village baigne dans une atmosphère de douceur et de sérénité, il n'y a pas de bruit ni d'agitation, les gens sont souriants et détendus, c'est u vrai plaisir!
Nous allons passer un magnifique après-midi à flâner à la découverte de Shaxi, presque seuls au monde.

À suivre...

Shaxi, gros coup de coeur (suite)

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Allez, on se promène?
Shaxi a gardé de son histoire sa place carrée traditionnelle, son théâtre, son temple, ses anciens caravansérails devenus de jolis hébergements confortables, ainsi que son petit pont sur la rivière, sur lequel passaient jadis les chevaux.
Nous sommes dans un autre univers.
Une restauration de qualité a été mise en oeuvre, notamment avec des équipes suisses.

En sortant du petit restau, nous nous enfonçons dans les petite rues, et nous laissons le charme agir...
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Le lion a beaucoup bu!
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Oh, il y a peut-être eu un concours?
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

Ici, c'est plus sage :
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

Au détour d'une ruelle, un clin d'oeil à l'un de nos personnages mythiques :
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Très jolie guest house, l'entrée est magnifique! 
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

En passant dans la rue principale, nous faisons un saut à la Poste, où nous réussissons à acheter 5 timbres (4,80 Y) au prix de gros efforts et grâce à notre appli traduction- Ce fut digne d'un sketch, les employés nous baladant d'un guichet à l'autre! Très souriants du reste. Mais l'un d'eux a fini par comprendre! Ouf- Belle expérience.

Nous nous dirigeons ensuite vers la "grand place", bordée de petits restaus et bars où se retrouvent les villageois. En son centre, un immense sophora. D'un côté, l'ancien théâtre, et en face, le temple Ming.
Nous nous posons un moment pour boire un thé en terrasse, en savourant ce moment privilégié. 

Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE


L'ancien théâtre déploie ses lignes élégantes :
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Détails du toit :
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE


En face, le temple Xingjiao, bouddhiste, fut construit au 15e siècle par le peuple Baï.
Plusieurs cours et bâtiments, beaucoup de bois. 
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

Raffinement des détails de pavage...Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Ils sont cinq :
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

A la sortie, nous prenons la ruelle qui descend vers la rivière.
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Nous passons la porte sud :
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
C'est magnifique!
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE

Le long des berges, c'est la promenade des chevaux :
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Retour sur la place carrée, qui semble vraiment être le lieu de rendez-vous!
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Shaxi, gros coup de coeur (suite) - PATOUTAILLE
Les lumières sont belles au soleil couchant.

En soirée, nous retrouvons nos amis Suisses, avec lesquels nous dînons au restaurant du Laomadian, où nous dégusterons des momos ("bouchons"), du porc à la taïwanaise avec du toffu, des aubergines braisées, du riz...
Encore une fois délicieux.
 

La montagne Shibaoshan

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J14. Shibaoshan : Une autre montagne, un des trésors du Yunnan, surplombant la vallée de Shaxi. Mais cette fois-ci, montagne bouddhiste.
(Je pense que Shan signifie montagne, donc mon titre est une pléonasme, mais que voulez-vous, si j'écris Shibao c'est moins parlant!)

8h30 : Nous emportons pommes et sandwiches commandés à l'hôtel, en prévision d'un possible pique-nique, et nous retrouvons notre chauffeur ainsi que notre guide local mandarin, en qui nous reconnaissons l'un des accompagnateurs de chevaux de Shaxi.

Un petit mot sur notre guide local? Ce sera la  personne la moins sympathique de tout notre voyage!
Peu souriant (et c'est un euphémisme!), il a mené notre excursion à un train d'enfer (pour nous), squeezant - nous l'avons réalisé plus tard- une partie des visites,  courant même par moments, visiblement très pressé de redescendre pour pouvoir reprendre son activité d'accompagnateur de balades à cheval avec des touristes. Pas nous!
Il est vrai toutefois que sans lui, nous aurions eu quelques difficultés pour trouver le guichet des tickets (65Y pp), le chemin vers notre 1er temple, le point où prendre la navette, l'itinéraire au sommet de la montagne... Ceci dit, ne parlant pas anglais, il n'apporta aucune explication.
Voilà, c'est dit. Mais il n'y a peut-etre pas trop le choix à Shaxi.

La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Voilà l'accès au site, que nous atteignons au bout de 40 min de route.
Les lions sont beaux. celui-ci a un petit! 
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
On monte 200m, puis à gauche on trouve une placette avec les guichets. Rien n'est indiqué. Il faut alors emprunter la navette, puis on fait un premier stop, il faut descendre mais on ne sait pas pourquoi. 

Nous aurons quelques explications par la suite : L'excursion sera en 3 temps.
D'abord, un 1er temple, puis on reprend la navette jusqu'au sommet de la montagne, et de là, on redescendra à pied vers la vallée. Le chauffeur nous attendra à l'arrivée.
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE

Nous allons donc gravir les 300 ou 400 marches qui conduisent au temple Baoxiang, le temple de la Cloche de Pierre, qui date de l'époque du royaume Nanzhao, il y a 1300 ans, mais fut reconstruit en 1876.
Plusieurs bâtiments sont accrochés à la paroi rocheuse... on ne sait pas comment! C'est impressionnant et magnifique!
A 9h15 du matin, la montée est rude.
Même avec les encouragements des singes qui peuplent les lieux!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE

Nous sommes seuls.
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
On monte encore...
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Certains locaux sont habités, des moines bouddhistes (ou des pélerins?) vivent ici. 
Remarquez l'étroitesse des matelas!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
On continue?
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Encore plus haut?
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Le mec au chapeau, c'est notre "guide".
En face de lui, le sage est majestueux. Son regard est remarquablement vivant!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Encore quelques marches, et nous voilà devant le Bouddha "souriant ventripotant", un vieil ami  que rencontrons régulièrement depuis plus de 10 ans... On aime sa jovialité et sa bienveillance!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE

Et de là-haut, quelle superbe vue sur le temple!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Sur le chemin de la descente, un joli passage couvert :
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
... Et même les poubelles sont belles!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Bilan : Pas loin de 1000 marches aller-retour!
Il "pleuviote"...
Vers 10h, au pied de l'escalier, on attend la prochaine navette, près des roues en bois.
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE

Arrivés au sommet de la montagne (2600m), nous découvrons un autre temple, bâti sur le site des grottes du Mont du Trésor de Pierre, grottes bouddhiques troglodytes datant de plus de 1300 ans également, abritant un art rupestre exceptionnel avec des scuptures réalisées par l'ancien peuple Baï.
Des travaux de restauration sont en cours.
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE

La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
J'ai lu qu'il y avait là 17 grottes, abritant des représentations des "rois célestes" et des scènes de vie du temps du royaume.
Notre guide est visiblement très pressé, nous ne verrons que très peu de grottes et nous ne profiterons pas très longtemps des lieux. Pourtant, nous sommes pratiquement les seuls visiteurs. Dommage. 
Dans les fameuses grottes, les photos et vidéos sont interdites, et je l'ai compris trop tard!
Le Bouddha gravé sur la gauche est une merveille.
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE

Il est maintenant temps d'attaquer le long chemin de descente vers la vallée.
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Nous réclamons des pauses : pour manger une pomme, pour prendre des photos, pour relacer la chaussures...

Vers 11h20, pause pique-nique tout de même, pour souffler un moment. Le guide a aussi apporté des galettes sucrées, nous partageons toutes nos provisions qui s'avèrent bien trop copieuses.

Descente interminable de plus d'une heure, épuisante pour les genoux et les mollets.

Lui, il court comme un cabri!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La vallée de Shaxi est là, à nos pieds, mais encore loin!
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
Non, nous n'irons pas voir de près ce petit temple!
Enfin, nous approchons de la fin du chemin, nous croisons ici les premiers touristes de toute la matinée .
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE
La montagne Shibaoshan - PATOUTAILLE

Ouf! Nous ne tenons plus sur nos jambes lorsque nous retrouvons notre chauffeur, à 12h30.
Impression d'avoir couru un marathon après cette descente infernale...
Finalement, nous regrettons d'avoir eu un guide!!! Il eût été beaucoup plus agréable de prendre notre temps en descendant tranquillement.

Bilan et conseils : Excursion exceptionnellement belle, mais à faire en montant doucement et en prenant son temps pour le 1er temple, puis, pour les personnes aux genoux fragiles, en redescendant en navette depuis le sommet après avoir vu les grottes, par la même route qu'à l'aller.

Retour à l'hôtel pour un peu de repos!

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J14, Shaxi (suite)

L'après-midi sera l'occasion d'une nouvelle balade dans le village...

Sur la place, des jeunes jouent à se renvoyer un volant avec le pied, badmington sans raquette!
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Aujourd'hui encore, il n'y a pas foule!
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE

Retour sur la place carrée : Nous arrivons en pleine séance de photos de mariage!
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
C'est tout une mise en scène.
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Les mariés sont étudiants dans une grande école de commerce en Allemagne...
Ils nous demandent de venir poser sur quelques photos avec eux!!!
Gros décalage dans le dress code...

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE 
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE
Sympa!

Ce soir, dîner en face du Laomadian, chez la soeur du patron : ragoût de boeuf à la menthe, émincés de bulbes de lotus sautés, riz (80Y avec bière, pour 2 bien sûr).
Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan - PATOUTAILLE

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
2011x
Il y a 1 année
bonsoir

c'est super sympa : chaque jour on a droit au feuilleton du Yunnan avec un excellent repas en fin de circuit touristique
félicitations pour ces récits

je te remercie , d'autant plus que j'envoyage similaire mais plus court, dés cet été

philippe

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Bonjour,
Un grand merci pour ce message sympa, qui me fait très plaisir.

J’avais à cœur de montrer la beauté et l’atmosphère exceptionnelle du Yunnan!
Et je prends un grand plaisir à revivre mon voyage...
La gastronomie est apparue comme la cerise sur le gâteau! 

Bon, maintenant nous allons prendre de l’altitude en roulant vers le Nord, vers Shangri La.
Mais le voyage n’est pas fini!

Cordialement,
Patou

Route vers Shangri-La

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J15. Rencontre avec le Yangtze, Gorges du Saut du Tigre.

8h30 : le petit crachin des jours précédents a laissé place au soleil.
Cap au nord!

Nous traversons des paysages de rizières et cultures maraîchères, les vêtements et coiffes sont différents.

11h : Premier arrêt au village de Shigu.
Qu'est-ce? Ah! vous ne connaissez pas ce site célébrissime?
Il s'agit du site de la première boucle du Yangtze, celle sans laquelle la Chine ne serait pas ce qu'elle est.
Au début on se dit : Oui, bon, la première boucle, OK. Et puis...

Voulez-vous l'histoire que nous avons découverte aujourd'hui?
Un peu de géographie?
Il était une fois... 3 grands fleuves majeurs déboulant des flancs de l'Himalaya côté sud : d'Est en Ouest, ce sont le Yangtze, le Mékong, et la (ou le?) Salween (ou Salouen, 2e fleuve de Birmanie).
Il coulent de façon parallèle sur environ 170 km, avec un écart d'environ 70 km (parfois moins), créant des paysages somptueux qui constituent d'ailleurs un parc naturel classé à l'UNESCO, le "Three Parallel Rivers Park", avec des canyons et des gorges pouvant atteidre 3000m, une faune et une flore uniques au monde.
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Cela se passe au nord-ouest du Yunnan. Le Yangtze s'appelle encore Jin Sha Jiang.
Et là, tout à coup, au niveau de la latitude de Shigu, tandis que les 2 autres poursuivent vers le Sud, le Yangtze décide de tourner à gauche. Vers le Nord-Est!
Ici naquit la fameuse "Première boucle du Yangtze"!
Et le Jin Sha Jiang prit le nom de Yangtze!
Et ce virage à gauche (il y eut ensuite d'autres boucles...) le conduisit à traverser toute la Chine en direction de l'Est, faisant de ce fleuve un des piliers du pays et une des bases de la civilisation chinoise!

Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Un peu de lecture?
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Et voilà cette fameuse première boucle :
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE

On en profite pour faire quelques pas dans le village et grimper sur une petite colline qui domine le paysage.
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Au sommet, un souvenir de la révolution Culturelle :
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
(allégorie du soldat sympathisant avec le paysan)

Et en descendant, encore une jolie galerie couverte.
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE

Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Déjeuner partagé avec le chauffeur, dans un petit restau du village, au bord de la route : porc crispy, porc en soupe, légumes verts, champignons et riz. Savoureux (115 Y pour 3, thé et bière inclus).
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Ici, les toilettes publiques sont payantes : 1Y pp!
Un joli jardin public permet d'aller observer la première boucle de plus près.
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE

Nous reprenons ensuite la route en direction des hautes montagnes qu'on aperçoit dans le fond.

Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE

Prochaine étape : Quiaotou.
Autre célébrité : C'est le village des Gorges du Saut du Tigre!

On ne peut pas le rater : 
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Il était une fois (il y a très très longtemps) un tigre poursuivi par des chasseurs. Au bout de sa course, il arriva au bord d'une immense gorge, au fond de laquelle grondaient des eaux tumultueuses. Le tigre héroïque prit son élan, et d'un bond prodigieux, résussit à atteindre l'autre côté de la montagne, échappant ainsi aux chasseurs.
Les Chinois adorent les légendes, le site est somptueux.

L'endroit est très touristique et bien aménagé (65Y pp).
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
On peut descendre au bord du torrent (qui est en fait le jeune Yangtze) par un immense escalier (entre 300 et 350 marches) suspendu au-dessus du vide. C'est impressionnant mais le niveau des eaux n'est pas trop effrayant car la fonte des neiges n'a pas commencé, il neigeait encore sur Shangri La une semaine avant.
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Pas trop le lieu pour faire du kayak!
Par contre, il existe 2 itinéraires de trek, pour les amateurs, le chemin "haut", le plus réputé (mais pas facile du tout), étant à envisager sur 2 jours.

Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Entre l'eau turquoise et les sommets enneigés, c'est magnifique.
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Et les traditionnels ex-votos sont là!
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE

Pour les fatigués ou paresseux, il est même proposé des chaises à porteurs au pied de la montée - et non, il n'y a pas d'ascenseur!- :
Route vers Shangri-La - PATOUTAILLE
Nous sommes montés à pied... c'est haut.

Bon... Il reste de la route à faire!
 

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
jef68
Il y a 1 année
Bravo pour le travail et merci ce magnifique voyage dans une région que je ne connais pas ...

Pour nous aussi la gastronomie est importante ...

Amicalement Max / jef


Route vers Shangri-La (suite)

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Merci JF!

Bon, on a remonté les marches.
Ah, mais nous étions surveillés! C'est la première fois qu'on voit des uniformes!
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

Ils se disent comme nous que la montagne est belle!
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Grands travaux autoroutiers ici encore, le long de la vallée. Je suppose qu'il s'agit de désenclaver la région de Shangri-La/Deqen, depuis laquelle on peut rejoindre le Sichuan, ainsi que le Tibet. La route actuelle est une simple 2 voies.
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
(Clichés pris depuis la voiture)
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Nous passons un col à 3250m. L'air est piquant!
Panorama à couper le souffle. D'ailleurs...
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Bienvenue au Tibet!

Non, non, nous ne sommes pas au Tibet, du moins d'un point de vue administratif. 
Mais d'un point de vue historique, humain et culturel, nous y sommes bien! 

Le district de Shangri-La, de son vrai nom Zhongdian (nom chinois) ou Gyalthang (nom tibétain), faisait jadis partie du Tibet, avant d'être annexé par la Chine, de façon "naturelle" puisqu'il était dans le prolongement du Yunnan et que les communications était plus faciles de ce côté là. Il devint donc vers 1950 la région la plus septentrionnale du Yunnan.
Mais en 2001, le gouvernement chinois eut l'idée d'un coup marketing génial pour attirer les touristes dans ce coin : rebaptiser Zhongdian du nom mythique de Shangri-La!

Shangri-La, c'était la lamaserie utopique de la vallée mythique décrite dans le roman de James Hilton (1933), "Lost Horizon", qui inspira même un film de frank Capra en 1937.
Le rêve de tout aventurier, quoi!
Et si facile à retenir...

La population de cette région agricole est donc en majorité d'origine tibétaine, elle cultive jalousement les traditions liée à cette culture et en revendique plusieurs caractéristiques dans la vie quotidienne : architecture, artisanat, élevage, vêtements, alimentation, religion...

Vers 16h nous apercevons nos premiers yaks sur l'immense plateau de Shangri-La.
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
On a vraiment l'impression d'avoir changé de pays!
L'architecture est très typée.
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

Là, ça se réchauffe! Non, je blague. Je veux dire qu'on approche de la ville.
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Aperçu en passant... mais on va revenir!
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

Enfin, grâce à un guidage téléphonique efficace de Hazel (notre hôte) à travers la vieille ville , nous atteignons notre guest house de charme  : Nous avons réservé une chambre d'hôtes dans la "Hazel Tibetan Home", un peu excentrée, au calme, mais très proche de la vieille ville.
En voici l'entrée :
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Non, non, n'ayez pas peur, à l'intérieur c'est absolument ravissant, joliment rénové, un lieu chaleureux, intimiste et confortable à la fois. Et en plus, une réputation de bonne table!

Et voici l'adorable Hazel!
Nous nous quitterons avec force embrassades 2 jours plus tard.
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Et voici la cour, les bâtiments sont disposés en U :
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Nous avons beaucoup de chance : il neigeait ici 8 jours avant.
Oh, le fond de l'air reste frais! Il fait bon dans la journée sous les rayons du soleil, mais dès que le soir tombe, c'est une autre histoire. Températures au-dessous de zéro!

De la chance, disais-je : notre chambre est chauffée (et il y a des vitres aux fenêtres). Ceci dit, avec les 2 radiateurs à fond, nous aurons dans les 6° en fin de nuit.
De la chance : nous avons un matelas chauffant.
Salle de bains très jolie, moderne, avec  lampes chauffantes au plafond de la douche... Il faudra du courage pour en sortir!

La chambre est grande, très belle avec beaucoup de boiseries, et des meubles traditionnels :
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Petits détails sympas : petites bouteilles d'eau, thermos d'eau chaude pour le thé, et ... une bouteille de vin de bienvenue!


Et voici la voisine - Ah, on voit bien qu'elle n'est pas charolaise, hein?-
Route vers Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
À suivre...

Re: Route vers Shangri-La (suite)

Signaler
jef68
Il y a 1 année
C'est un voyage très varié au niveau paysages et cultures.
la forêt de pierre et les rizières m'ont sacrément bluffé ... et maintenant le petit Tibet ...

Merci de m'avoir guidé ici

Jef

Re: Route vers Shangri-La (suite)

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Merci JF! 
Avec plaisir!
Je me régale à faire ce carnet, je refais le voyage et je suis encore autant émerveillée...  et j'adore partager.

Ceci dit, il y a des choix à faire côté météo :
En mars- avril, les rizières du sud sont en eau (les fameux "miroirs du ciel"!), c'est féerique. A partir de mai, chaleur et pluies arrivent...
 Mais pour Shangri-La, avant avril il peut neiger, et le climat est très rude en hiver! Ils disent que si on veut randonner (il y a de beaux treks à faire), juin est la meilleure saison, températures plus douces et champs couverts de fleurs.
Fin avril peut être un bon compromis...

A +,
Patou

A Shangri-La (suite)

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Vite! Tant qu'il reste un peu de soleil, nous partons découvrir à pied la vieille ville.
Enfilons doudoune, chaussettes chaudes, avec bonnets et gants dans le sac. 

Nous sommes à 3200m d'altitude et nous le sentons, nous n'allons pas monter les escaliers en courant! Heureusement que mon itinéraire était prévu pour monter progressivement depuis Dali!

Un détail de portail d'une maison voisine :
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

Shangri-La est le royaume du bois.

Les maisons sont superbes.
Les teintes chaudes, les façades en bois scupté, l'architecture, les fenêtres, tout est magnifique!
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Voici comment on drague le touriste ici : "Entre, chéri, j'ai une cheminée!"
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
(Avantage du tourisme : Beaucoup d'indications en anglais).
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Il n'y a pas foule dans les rues!A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Et voilà, on revient!
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

On débouche ici sur la grand place, la plus fréquentée, le lieu de rdv des touristes, entre la ville ancienne et la ville nouvelle.
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE 
Dominant la place, notre beau temple, ainsi qu'un immense moulin de prières doré, 21m, le plus haut du Tibet. Il faut une dizaine de personnes pour le faire tourner afin de permettre aux mantras (prières) de s'envoler. Les volontaires se succèdent et le moulin tourne en continu!
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Et le soir c'est encore plus beau!

Zoom sur la place et ses attractions pour touristes? 

Il y a ...
Le loueur de déguisements :
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Ah, je me selfie ... 
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
(je ne crois pas que les chaussures soient tibétaines)
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Très beaux, n'est-ce pas?

Et puis, le yak :
Sage...
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Ou pas, quand il a voulu nous foncer dessus (pas de photo, on a couru)!
Ou en plein travail, attendant le client  (oh, c'est pas le bagne non plus!) :
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

Et puis, le mastif tibétain, très placide (on l'a caressé et je lui ai montré la photo de notre blanc  Patou des Pyrénées - mêmes ancêtres-!) :
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

Et les inévitables stands des petits marchands, bien sûr! On a regoûté du fromage frit.
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Avec la tenue traditionnelle, repérable à la coiffe rose fushia :
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE 

Nous déambulons ensuite dans les ruelles de la vieille ville, qui affiche plus de 1300 ans.
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Certaines façades ont l'air vraiment neuves, n'est-ce pas?

En fait, il s'est produit ici, le 11 janvier 2014, un drame affreux : un gigantesque incendie de la vieille ville, tout en bois bien sûr, qui a été en grande partie détruite.
Peu importe la cause, mais ce qui est sûr, c'est que les pompiers n'ont rien pu faire, car d'une part en plein hiver toutes les conduites d'eau étaient gelées, et d'autre part il était de toutes façons impossible de faire passer les gros engins dans les étroites ruelles.
Les vieux quartiers ont donc été reconstruits sur le modèle initial, assez rapidement du reste!
Mais en prévoyant des installations qui sécurisent davantage les lieux.
La reconstruction est bien avancée, mais il reste encore de nombreux chantiers en cours.

Certes il y a de très nombreuses boutiques pour touristes.
Mais le résultat reste très beau, et l'atmosphère assez exceptionnelle incite vraiment à la flânerie.

Au fait! Il y a des astuces pour "vieillir" le look, un coup de pistolet à peinture, et le tour est joué :
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE
Haha!

Mais... il existe dans la vieille ville un lieu exceptionnel : la petite place centrale, où le tout Shangri-La (et quelques touristes) se donnent rendez-vous tous les soirs, à partir de 19h, pour venir danser sur des musiques traditionnelles tibétaines. Musique, danses et farandoles font partie du patrimoine, et on sent bien qu'il y a beaucoup d'enthousiasme à préserver cette culture.
Une forme de résistance douce aussi, sans doute?
Nous ne resterons pas pour ce soir, nous ne sommes pas vêtus assez chaudement, mais nous reviendrons demain!
En tout cas, la petite place est superbe sous les derniers rayons du soleil :
A Shangri-La (suite) - PATOUTAILLE

Ce soir nous dînerons en mode gourmand chez Hazel, où nous retrouvons nos amis Suisses...
Au passage, nous comparons nos itinéraires, les prestations dont nous avons bénéficié de la part de nos agences respectives,  la qualité des conseils, l'attention qui nous est portée,  l'organisation et  l'accompagnement (y compris le suivi et l'assistance téléphonique) : cela nous confirme que nous avons fait un excellent choix! 

Shangri-La et ses environs

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J16. Nuit glaciale! Mais, blottis sous nos couettes, on était bien.
Le plus dur, c'est de se lever!

Chez Hazel, la salle à manger est joliment décorée,  des tapis sont là pour réchauffer, et nous apprécions le savoureux breakfast : yaourt maison (bu à la paille), assortiment de fruits secs, oeufs et bacon, toasts avec beurre et miel local, thé bien sûr.
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Un brasero est allumé sous la table, pour casser le froid - Attention à ne pas poser les pieds dessus!-
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE

8h30 : Voilà notre jeune guide local (anglophone) qui vient nous chercher, il s'appelle Tenzin, ce qui signifie "celui qui protège la religion". Sa famille a fui en Inde au moment de l'annexion du Tibet, mais ceux qui le désiraient ont eu récemment l'autorisation de rentrer dans leur pays natal... à condition de s'engager à ne plus le quitter.
Avec notre chauffeur Zhao, nous allons aujourd'hui découvrir les extérieurs.

Nous partons vers le sud et arrivons vers 9h près du petit village de Ringha, en pleine campagne, dans une zone montagneuse.
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Des yaks...
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Oh, mais ce ne sont pas forcément des yaks, nous dit Tenzin.
Ah bon?
Alors voilà, dit-il, nous avons plusieurs variétés : les dzos (les plus costauds, ce sont ceux qui travaillent, hybrides- issus du croisement yak/vache); les dzomos (leurs femelles ); les yaks (gros et paresseux, utilisés pour la viande et les couvertures); et les daïs (prononcer djis), leurs femelles. 
Diantre! 

Nous allons visiter le petit monastère campagnard de Ringha.
Sur le parking, une femme vend de l'encens et des branches de pin (à faire brûler, en offrande).
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE

Voici l'entrée du monastère, qui se cache là-haut, au milieu des pins :
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Encore des marches à monter!
Mais ici, le souffle est court, on a l'impression de peser une tonne et de manquer de poumons... Aller trop vite serait suicidaire!
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Non, on ne joue pas avec les moulins!
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
En haut, c'est le domaine des poules et des chèvres...
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
C'est ici que sont brûlées les branches de pin :
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Nous aimons ces drapeaux multicolores porteurs de prières :
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Rouge pour le feu, bleu pour le ciel, vert pour l'eau, blanc pour le vent, jaune pour la terre.

Il émane de ce lieu un charme indéniable, une grande sérénité, une atmosphère tellement paisible...
Un silence que vient troubler de temps en temps un moine donnant la chasse aux chèvres, qui, elles, n'ont qu'une idée en tête : entrer dans le temple!
Ah, non! C'est interdit aux chèvres!
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Tout ce petit monde court autour du bâtiment...
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Nous admirons les fenêtres, puis revenons vers l'entrée.

Dès le porche, une explosion de couleurs!
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE

Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE


Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Ce dessin très connu représente une légende, symbolisant le respect dû aux aînés, valeur très importante en Chine et au Tibet :
Un jour, l'éléphant, le singe, le lapin et l'oiseau discutaient pour savoir lequel était le plus vieux.  Ils se rendirent sous un arbre. L’oiseau dit que la première fois qu'il est venu ici, il n’avait vu qu’une jeune pousse. Pour le lapin, c'était un tronc avec quelques rameaux. Pour le singe, c'était l’époque des bourgeons. L’éléphant enfin n’a connu l’arbre que chargé de fruits.
Le plus jeune est donc l’éléphant, et le plus âgé l’oiseau.

A la sortie, en bas, nous croisons des villageois qui arrivent.
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE

Le retour vers Shangri-La nous rappelle que nous sommes au pied de l'Himalaya!
De magnifiques chaînes montagneuses dominent la ville, avec parmi les plus connues les montagnes sacrées Meili, dont le plus haut sommet (6740m) n'aurait pas encore été escaladé...
Pas très loin, nous a -t- on dit, il y a aussi le parc national de Pudacao, avec les lacs de Napa et Shudu. Avis aux amateurs de randonnées!
Shangri-La et ses environs - PATOUTAILLE

À suivre...

Shangri-la, le retour

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Notre chauffeur nous dépose au centre ville.
Nous allons retourner dans la vieille ville, mais auparavant nous avons quelque chose à faire : trouver un disquaire (si, ça existe!) pour acheter un CD de musique et chants tibétains qui nous avaient envoûtés lors de notre séjour au Laomadian. Nous avions photographié la pochette!
Et, miracle, nous l'avons trouvé (120Y)! Et en plus, le CD est dans un petit livret avec les textes des chansons (mystérieux!) et de nombreuses photos de la région et de la vie traditionnelle.
Très intéressant. Bel achat!
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE

Bon. Et maintenant, retour vers les vieux quartiers, flânerie avec notre guide...
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Les boutiques vendent des vêtements (tenues traditionnelles ou vêtements chauds), des accessoires (sacs , ...), mais aussi des trucs en fourrure :
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Et des sabres et poignards aux fourreaux richement ciselés :
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Encore des travaux partout, dans les rues et les bâtiments :
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Certaines ruelles sont vraiment très étroites :
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Et les façades, plus belles les unes que les autres, récentes ou anciennes!
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE

Café sympa, chien sympa (dans l'entrée, au fond):
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE

Mais non, on ne s'arrête pas, car nous sommes attendus dans un restaurant tibétain "typique", car nous avions émis le souhait de goûter une "fondue de yak".
On y va!
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
C'est là-bas au fond. Derrière le stupa blanc.
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
C'est là !
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Les patrons sont visiblement des amis de notre guide, qui nous fausse compagnie pour s'installer avec eux près de l'entrée. 
Le décor est charmant, mais...

Grosse déception dans ce restaurant pour touristes dont nous serons les seuls clients (mauvais signe!). Mauvais choix!
Shangri-la, le retour - PATOUTAILLE
Personnel peu aimable, "fondue" qui s'avère être une espèce de pot au feu avec morceaux très durs, gras, nerveux, beaucoup de peau... Bref! Et cher, avec ça. L'arnaque (150Y avec bière)!
A ÉVITER, les amis! 
Seul, le guide est content. (?????)
Pour nous, c'est le pire repas de tout le voyage.
Ce petit guide un peu prétentieux nous plaît de moins en moins...

On aurait mieux fait d'aller manger chez le chien sympa.

Allez, on va se consoler cet après-midi avec la visite du plus grand monastère de la région...


Shangri-La et Songzhanlin

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année

Ah! J'ai oublié de vous montrer la jolie bouteille de bière :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Allez, un dernier coup d'eil en repassant par la grand place!
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Nous allons visiter l'immense monastère de Songzhanlin, surnommé "Le Petit Potala" car construit sur le modèle architectural de celui de Lhassa.
C'est la plus grande lamaserie de la secte des "bonnets jaunes" de la région.
La secte des "bonnets jaunes", ou "école Gelug", est la plus récente des lignées du bouddhisme tibétain, c'est une secte dissente fondée par Tsongkhappa au 14e siècle.
Tandis que le rouge évoque le feu et l'éloquence, le jaune du bonnet symbolise un retour aux origines, évoquant la terre et la stabilité.
Il paraît que Tsongkhapa est devenu plus vénéré que Bouddha lui-même!!!

Le monastère de Songzhanlin (ou Ganden Sumtseling Gompa en tibétain) se trouve à 5km de la vieille ville de Zhongdian/Shangri-La.
Il a été fondé en 1679, détruit pendant la Révolution culturelle, puis reconstruit pour pouvoir accueillir 800 moines (actuellement habité par environ 600 moines).
La secte des "bonnets jaunes" est très largement financée par le gouvernement chinois... 

Notre chauffeur nous dépose devant un grand bâtiment au look un peu stalinien, où nous devons acheter nos tickets (75Y pp). L'intérieur est truffé de boutiques, très kitsch.
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Nous prenons ensuite un bus "officiel" qui nous conduit en 5 minutes au pied de la lamaserie.
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
L'ensemble est impressionnant. La partie inférieure est constituée de logements et d'écoles qui se répartissent de fait entre 2 lamaseries, les moines consacrant leur séjour à l'étude pendant plusieurs années.
Les lieux de prières se trouvent au sommet.
 
Que d'or!
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Passons la porte et avançons...
Et oui, il y a des voitures. C'est (aussi ) un lieu de vie.
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Immense! Ami touriste, ne te perds pas!
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Je crois qu'on va encore monter des marches!
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Chez nous, on dit  : "une volée de moineaux"!

Moi qui pensais que les moines étaient très sérieux...
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Tenzin nous dit qu'ils sont joyeux car ils  sortent de la cantine!

Nous arrivons en haut des marches, sur une terrasse sur laquelle ouvrent plusieurs grands bâtiments.
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Une vaste terrasse surplombe la ville et la vallée.
On resterait des heures à contempler le panorama :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Petite chapelle dans un coin :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Retour vers les bâtiments :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
On va voir?
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
On a le droit d'entrer et d'admirer l'intérieur de différents bâtiments, qui recèlent des livres rares et des trésors de toute beauté : statues et tentures,  fresques qui retracent la vie de Bouddha, couleurs chaudes, lampes et dorures, atmosphère à la fois douce et chaleureuse, parfum de l'encens...
Oh... désolée! Les photos sont interdites ici.

Nous ne verrons pas tout, notre visite nous semble un peu rapide et assez superficielle, nous aurions volontiers passé plus de temps et flâné davantage, mais le guide semble avoir des horaires à respecter. L'approche du WE  peut-être?
C'est la raison pour laquelle nous préfèrons souvent nous promener seuls.

Nous gardons néanmoins bien présente une impression de merveilleux et de sacré... 

Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Puis nous redescendons et marchons un peu au pied de la colline...
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Nous suivons la petite route d'accès, où se trouve une belle maison tibétaine traditionnelle (assez cossue) qui ouvre ses portes aux visiteurs (5Y pp).
Nous allons en découvrir l'intérieur, mais malheureusement les hôtes sont absents, à l'exception du grand-père, qui tient une petite boutique.
Le portail d'entrée :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Le coeur de la vie familiale se trouve au 1er étage, occupé par les parents, tandis que d'autres parties de la famille occupent des pièces secondaires au rez- de- chaussée.
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Wouaouh!
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Tout contribue à donner une impression de chaleur.
Le poêle occupe bien sûr la place centrale!
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Le garde-manger :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Et l'évier :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Tenzin nous fait les honneurs de la maison et de quelques objets traditionnels  :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Nous repartons ensuite vers Shangri-La, en reprenant la navette pour regagner le parking et retrouver notre voiture.
Sur la route, de beaux camions chinois :
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

A Shangri-La, Tenzin nous emmène voir un des marchés couverts.
Rien d'exceptionnel, quelques images sympas cependant.
Je suppose que c'était plus animé le matin?
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Grosse fatigue...
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Ah, ça c'est intéressant! 
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
J'aurais bien aimé goûter! Hélas, nous n'en aurons pas l'occasion...
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Avez-vous déjà vu une boutique qui ne vend que des hachoirs?
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Le tour est fini! Vers 15h, le guide nous abandonne près de son agence en nous indiquant le chemin du retour vers le centre ville (Assez imbu de sa personne, il nous semble très fier de faire partie des rares personnes à parler anglais!).

Nous passons une belle porte et retrouvons zhao, qui nous dépose dans la vieille ville....
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE

Monterons-nous jusqu'à "notre"  temple?
Allez...
Le yak est toujours là, la dame à la coiffe rose aussi (incognito), 
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE 
et aujourd'hui nous croisons un petit garçon capricieux.
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
En haut des marches, le temple est tout mignon.
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Et la vue est belle!
Shangri-La et Songzhanlin - PATOUTAILLE
Mais chaque marche devient trop pesante, nous décidons de faire une pause thé/repos.
Car ce soir nous ressortirons!

Par facilité, nous dînons à nouveau chez Hazel : soupe tomates et oeufs, salade fraîche, tourte à la viande, porc aux bulbes de soja et céleri, salade de pommes. Miam!
La table est réputée, nous y croisons le maire de Shangri-La, venu en client!



Shangri-La by night

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
A propos de dîner : voulez-vous voir (à défaut de goûter...) une bouteille de vin tibétain?
L'étiquette est belle, n'est-ce pas? 
Shangri-La by night - PATOUTAILLE
Notre chambre est au 1er étage, en face de la salle à manger. On se déchausse au pied de l'escalier (mais on peut garder ses chaussures à la main, pour les laisser au chaud).
Nous allons vite nous préparer pour la soirée.
Shangri-La by night - PATOUTAILLE

Nous empilons 6 couches de vêtements en prévision du froid.
Une fois équipés façon Bibendum, avec sous-vêtements de soie (chaussettes comprises), gants, grosse écharpe et bonnet de laine, nous pouvons envisager d'aller assister aux chants et danses tibétaines sur la petite place!

Vers 19h30, notre temple commence à s'illuminer :
Shangri-La by night - PATOUTAILLE

Au coeur de la vieille ville, la petite place commence à s'animer : les gens vont arriver peu à peu, au fur et à mesure que la nuit tombe...
C'est magnifique, et les musiques sont très sympas.
Jeunes et moins jeunes entrent dans la ronde...

L'ambiance est tout simplement magique.
Shangri-La by night - PATOUTAILLE
Shangri-La by night - PATOUTAILLE
Shangri-La by night - PATOUTAILLE
Shangri-La by night - PATOUTAILLE
Avez-vous repéré le bébé?
Shangri-La by night - PATOUTAILLE
Longtemps nous nous souviendrons de cette soirée...
Shangri-La by night - PATOUTAILLE

Et comme il faut bien se résoudre à rentrer, une dernière fois nous admirons "notre" temple en tenue de soirée! Mais ce soir le moulin ne tourne pas.
Shangri-La by night - PATOUTAILLE

Cette nuit, notre sommeil sera émaillé de milliers de petits drapeaux multicolores!

Re: Shangri-La by night

Signaler
jef68
Il y a 1 année
Et comment il était ce vin ? :)

Sinon comment d'un coup on peut passer du fin fond de la liste aux toutes premières places des désirs ... merci encore

Jef

Le vin tibétain

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Bonjour Jean-François,

Ce vin, le Tibetan Dry, s'est avéré assez agréable.
Oh, il n'y a pas de quoi sauter au plafond, rien à voir avec nos rouges habituels, ni avec quelques excellents vins d'AFS ou d'Australie ou d'ailleurs ...
Mais un vin léger (il ne titre que 9°), fruité et assez parfumé, sans doute du cabernet.
Ils précisent "Dry" car dans d'autres temps, la tradition était plutôt aux vins sucrés!

La viticulture se développe à grands pas dans la région des 3 vallées, autour du petit village de Cizhong, qui possède à la fois le terroir et un microclimat très favorables.
Nous sommes quand même au-dessus de 2000m!
Les vignes ont été implantées ici au 19e siècle par des missionnaires (qui avaient besoin de vin de messe...). Les missionnaires ont été massacrés, mais les vignes sont restées, d'autres cépages ont été introduits (merlot, etc...) et plusieurs sociétés (dont Moët Hennessy!) investissent aujourd'hui dans les vignobles en apportant des compétences solides, un de leurs vins a été primé et coûte dans les 300€!
Le nôtre coûte dans les 10€.

Les Chinois consomment de plus en plus de vin, la tendance ne peut que s'amplifier!


Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1)

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J17. (1) Baïsha.

8h. Départ matinal sous de gros nuages gris.
Notre adorable chauffeur, Zhao, est toujours très ponctuel, à la fois sérieux, attentif, serviable et souriant (et même ses yeux sourient!). Le trajet d'aujourd'hui confirmera que c'est un excellent chauffeur avec de très bons réflexes. 
Nous embrassons et remercions la merveilleuse Hazel pour sa gentillesse et la qualité de son accueil. Quelle belle étape!
Nous avons une longue route jusqu'à Lijiang, et notre petit guide  profite de la voiture pour se faire déposer (avec notre accord) aux gorge du Saut du Tigre, que nous atteignons vers 10h30.

En chemin, coup de fil de Yann. Oh, je ne l'ai pas mentionné, mais Ciel Yunnan veille sur nous : Yann téléphone quotidiennement pour s'assurer que tout va bien et vérifier que nous n'avons pas de question particulière. Aujourd'hui, il s'agit de décider ensemble d'un changement de programme sur ces 2 jours, afin de nous laisser une journée entière le lendemain à Lijiang. Quelle bonne idée!

12h15 : Nous arrivons dans le petit village de Baïsha, ancienne capitale du royaume Naxi. 
Quand les Naxis sont descendus le la Montagne du Dragon de Jade, au 14e siècle, sous la dynastie Ming.
Le village est resté authentique, avec une architecture typique.
Juste quelques touristes en raison de la proximité de Lijiang. Il nous rappelle un peu Shaxi (en plus petit), ou Weishan... mais en offrant des centres d'intérêt différents.
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
 Nous commençons par déjeuner dans un petit restau familial : poulet, ventrèche, champignons,légumes verts et riz (120 Y pour 3, bière comprise).
Puis nous partons en balade, accompagnés par Zhao, qui nous guide gentiment (en l'absence de plan, nous apprécions beaucoup ...).
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Devant l'ancienne porte sud du village, des vieilles dames vendent leurs légumes.
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
L'atmosphère est paisible, les chiens sont heureux ici, je dirais même qu'ils sont choyés :
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Sac à dos rose : c'est une fille!
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE

Nous commençons par visiter le magnifique Institut Naxi de broderie sur soie, où nous conduit  Zhao :
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
La propriété est elle-même fort belle, avec 4 cours, plusieurs bâtiments qui abritent les salles de l'école de broderie et d'exposition. 
L'école fut fondée en 818 sous la dysnastie Tang ...détruite en 1972 par les révolutionnaires... et reconstruite en 1999.
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Et oui! Nous découvrons qu'il existait 2 "Routes de la Soie" au départ de Xian :
celle du Nord, très connue, qui passe par Urumqi l'Ouzbékistan...
Et celle du Sud, par Lijiang et Shangri-La, Lhassa, l'Inde, etc...
C'est aussi la route du jade, du thé et des épices.
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE

L'Institut de broderie accueille des centaines d'élèves, formés par 16 professeurs et 8 maîtres brodeurs. 
A titre anecdotique : un débutant peut partager un fil de soie en 2, un expert peut en tirer 64 fils!
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Des merveilles sont exposées sur les murs...
Paysages, fleurs, symboles...
En voici un exemple (Désolée pour le reflet inévitable sur le verre de protection!) :
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Nous investirons dans des cartes et marque-pages...


Nous partons ensuite visiter la célèbre résidence de la famille Mu (30Y pp), qui a régné sur la région du14e au début du 20e siècle. 
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Sur la droite du mur d'enceinte, un long texte en langue Naxi (pictogrammes et hiéroglyphes sur fond jaune)! 
La propriété est splendide, abritant différents temples et palais, mais elle est sutout célèbre pour ses fresques, qui ont été réalisées entre le 14e et le 17e siècle, chefs d'oeuvre de la dysnastie Ming, exposées dans  le palais Dabaoji et le temple Liuli.

Nous traversons les différentes cours et leurs magnifiques bâtiments.
A noter qu'une fois encore, nous sommes seuls! Quel luxe.

Tout au long de la visite, j'ai été fascinée par les artistiques pavages de sols réalisés avec des
petits cailloux! J'ai donc beaucoup photographié les sols, en m'extasiant béatement!
Et si je faisais la même chose à la maison? Heu...
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Ce sont de véritables tableaux. Quel raffinement!
Il me vient des souvenirs de dentelles vénitiennes...
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE

Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Avançons... nous sommes devant le temple.
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
A la sortie de ce bâtiment : 
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE

Et maintenant, nous arrivons aux fresques : il subsiste 55 fresques murales, qui ont été réalisées par des peintres naxi, mais aussi tibétains et han, sur une période de 300 ans. C'est un témoignage sur toute la culture du peuple Naxi.
Une partie des fresques a subi des dégradations terribles  pendant la révolution culturelle (heureusement, les villageois en avaient caché beaucoup!). Certaines sont interdites de photos...
Elles sont superbes, mélant bouddhisme, taoïsme et lamaïsme dans leur inspiration, illustrant   des scènes religieuses et des scènes de vie, et il est frappant de voir, en s'approchant,  combien les personnages ont des visages expressifs.

Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
(Zoom)
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Nouvelle région, nouvelles tenues traditionnelles!
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Les personnes âgées du village, elles, portent beaucoup de vêtements couleur indigo.



Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (1) - PATOUTAILLE

À suivre...

Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2)

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Etape 2 : Shuhe.
Nous quittons Baïsha vers 15h avec Zhao et arrivons très vite à Shuhe (qui est à 40 minutes à pied) .

Shuhe est  un très vieux village historique, lui aussi sur la route du thé et des chevaux, au pied d'un ensemble de collines, traversé par 2 rivières et des canaux avec une eau très pure. Le centre ancien est protégé et ne peut s'atteindre qu'à pied ou en véhicule léger électrique.
Certains  disent que c'est un peu Lijiang en miniature...
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE

Ce qui est sûr, c'est qu'il y a beaucoup plus de touristes qu'à Shaxi, mais beaucoup moins qu'à Lijiang! Et qu'il est beaucoup plus agréable de loger ici!
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE

Nous arrivons donc à pied dans notre hôtel , "the Bivou", tandis que le personnel s'occupe de nos bagages.
Nous sommes au bout d'une ruelle  très calme, tellement discrète qu'on a failli ne pas la retrouver en rentrant le soir!
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE

Nous classons ce hâvre de paix dans la catégorie "grand confort et hyper charme" : une maison ancienne à l'intérieur relooké moderne, chic et épuré, très zen, où tout est fait pour notre confort.
Nous sommes encore sous le charme aujourd'hui, imaginez un ton extasié : "Ah, The Bivou, c'était bien...!"
Le mot Bivou est une allusion au bivouac...

Le jardin et la petite terrasse individuelle :
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE
La chambre - lit immense et salle de bains sublime!- :
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE
Dans le bâtiment voisin, un salon/espace détente, le bar et la salle à manger du petit déjeuner :
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Baïsha, Shuhe, Lijiang. (2) - PATOUTAILLE
Belle adresse! Certes un peu plus chère que la moyenne, mais franchement nous ne regrettons pas, car c'est un de nos meilleurs souvenirs d'hôtels de tous nos voyages.

Voilà, nous sommes posés. On va marcher un peu dans Shuhe?

Balade dans Shuhe.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Shuhe, un petit Lijiang? Ou un Shaxi qui se serait dévergondé?Shuhe fait partie de la zone classée "Patrimoine Mondial" par l'UNESCO, incluant Lijiang et Baïsha.On retrouve des ruelles... mais beaucoup de boutiques et de touristes chinois!Très clean, un peu aseptisé à mon goût, moins d'âme.
Mais, si on lève les yeux, on retrouve avec plaisir les vieilles maisons bien conservées et les belles toitures. Et la présence de l'eau donne à ce village un charme indéniable.Très coloré, joli et sympa si on s'éloigne un peu et si on fait abstraction du côté très très commercial...Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLEBalade dans Shuhe. - PATOUTAILLE  De belles entrées : Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLEDes petits chiens choyés :Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE Nous avons même vu un salon de toilettage! La grand place carrée (rue Sifang) est bordée de boutiques de souvenirs :Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE 
Wouaouh!
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE

Plus loin, il y a la rivière, l'endroit le plus joli de Shuhe.Les mariés ne s'y trompent pas, ils défilent pour faire des photos sur le petit pont Qinglong.So romantic!Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE 
(Toujours beaucoup de mise en scène).Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE  Nous decendons de l'autre côté, il y a une promenade magnifique le long de la rivière.
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Beaucoup de verdure, le charme des saules pleureurs au printemps, des fleurs, des cultures maraîchères, un petit temple un peu plus loin...Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE  Si on continue vers le nord, il paraît que Baïsha est à 40 minutes à pied!
Nous n'irons pas jusqu'à Baïsha, mais franchirons un petit pont pour longer l'autre berge, côté ville. 
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLEDe magnifiques bars/restaurants nous tendent les bras, il y a des sièges avec des coussins moelleux en terrasse, au dessus de la rivière...
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
On joue les touristes parfaits et on craque! Délicieux jus de fruits. Après cette pause de charme, nous découvrons le centre ville qui s'articule autour de l'eau : le long des canaux se succèdent bars en terrasses, boutiques, restaurants...Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Les gens sont très chaleureux, souriants.
Et encore un petit chien choyé!
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLEEt même une boulangerie française! (pas testée)
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE Nous reviendrons dîner dans le coin. Autant jouer les touristes jusqu'au bout!Pour le moment, nous remontons la rue principale vers l'hôtel, en achetant au passage des petits gâteaux aux fleurs, genre macarons, qui semblent être la spécialité de la région. Pour le thé...Nous dînerons de poisson et galette de pommes de terre râpées, comme à Shaxi, mais ce restaurant pour touristes est immense, plus impersonnel et beaucoup plus chic!
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Balade dans Shuhe. - PATOUTAILLE
Soyons honnêtes: c'était bon!    

Le triangle Naxi : Lijiang.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J18. Journée libre à Lijiang.

Nous apprécions notre breakfast sous forme buffet, avec des produits maison et locaux, miel bio... et omelette espagnole!
Puis nous retrouvons notre chauffeur vers 9h, direction Lijiang. Nous nous mettons d'accord via le téléphone de Yann sur notre organisation : Zhao nous dépose à l'entrée sud, près du grand marché local Naxi, et nous nous retrouverons vers 16h à la sortie nord. OK!
A nous l'aventure!
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Je repère ce panneau au passage : il me rappelle que lors de notre 2e voyage, nous avions suivi un cours de calligraphie, à Xian. J'ai toujours avec moi les 16 mots que nous avions dessinés sur une feuille de papier, et il m'arrive de les utiliser : Français, ami, montagne, fleuve... 
Ce panneau serait-il un dictionnaire naxi/chinois? Je ne saurais le dire! Mystère...
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Nous approchons du marché...
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Nous passons l'entrée :
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Ce marché est absolument gigantesque, une ville dans la ville!
Il est organisé par quartiers, on s'y perdrait facilement mais heureusement, il y a des panneaux partout. Et puis on a compris qu'il nous fallait aller vers le nord...
Un petit tour?

Pour le plaisir des couleurs :
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Les petits métiers :
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Les embouteillages...
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
D'autres embouteillages!
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
La boutique des piments...
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Ouf! Un panneau!
Le triangle Naxi : Lijiang. - PATOUTAILLE
Et si on commençait par aller chez Mu?

Le triangle Naxi : Lijiang (suite).

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Chez Mu? Les Mu de Baïsha??? 
Et oui!!!

La famille Mu, ayant vu sa fortune progresser de plus en plus, décida sous la dynastie Ming de déplacer ses pénates de quelques km, et de s'installer à Lijiang, qui devint le centre politique et administratif, tandis que Baïsha restait le centre religieux du royaume Naxi.
Le clan Mu fit donc construire, en 1382, une magnifique résidence au sud-ouest de Lijiang, sur 6ha bordés par des canaux et, à l'ouest, par la Colline du Lion.
Cette résidence était aussi somptueuse qu'un palais royal, un peu sur le modèle de la Cité Interdite. La construction dura 60 ans! Malheureusement au fil des siècles elle subit plusieurs destructions, avant d'être dévastée par le tremblement de terre de 1996.
Elle fut  finalement reconstruite complètement.
La résidence actuelle, bien que récente et très différente de l'originale, reste cependant un régal pour les yeux, véritable musée et merveille architecturale.

Les abords du palais nous mettent dans l'ambiance du "Lijiang touristique" (pléonasme?) :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Voici donc Mu's Residence:
L'entrée est monumentale et le palais est immense.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
10h : Nous allons acheter nos tickets pour l'accès à la vieille ville. il faudra les garder pendant toute la journée, car des contrôles sont possibles.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

On part visiter?

On se laisse conduire le long des corridors vers les multiples cours et bâtiments qui se succèdent, tous aussi beaux les uns que les autres  : administration, réception de dignitaires, bibliothèque/"conservation des écritures", temple, ...
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Nous allons suivre un bout de temps "la petite fille au grelot" : ses parents ont accroché un grelot autour de son cou pour ne pas la perdre... et nous profiterons tous de l'animation musicale!
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Là, c'est la grande pièce de réception :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Sur des vases, des scènes de vie du passé :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
On suit...
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le Hall de l'Administration : 
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
(ça, c'est la petite statue en haut des escaliers)
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Conservation des écritures : 
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Belle vue sur les toits depuis le 3e étage :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Après le "jardin de jade", le bâtiment des cendres des ancêtres.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
(portraits des ancêtres à droite de l'autel)
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

A l'arrière, un autre bâtiment abrite une partie des célèbres fresques de Baïsha!

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

En contournant par l'arrière, on emprunte ensuite un passage très fleuri qui grimpe sur la colline en direction d'un adorable petit temple :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Belle vue depuis la terrasse!
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Mais ce n'est pas fini! Nous sommes sur la Colline du Lion, et nous poursuivons notre découverte. Encore des marches!
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
L'accès au parc de la Colline du Lion est payant (50Y pp).
On traverse une très agréable forêt de pins et de cyprès (certains ont plus de 800 ans!), avant d'atteindre le tout récent pavillon Mengu, emblématique de la ville de Lijiang, qui domine toute la ville du haut de ses 33m de hauteur. Construit en 1997, il possède une architecture unique avec ses 5 étages, basé sur une ossature de bois, et soutenu par 16 immenses colonnes de bois de 22m de haut. 
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
À l'intérieur,  un très bel escalier central, et une magnifique collection d'oeuvres d'art, avec notamment de superbes estampes.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

La vue depuis le dernier étage sur les toits de la vieille ville est époustouflante!
Nous sommes sur le point le plus haut de Lijiang.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

En sortant du pavillon, nous admirons encore une fois l'artistique pavage du sol...
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Une merveille!

Notre descente, qui suit le même chemin qu'à l'aller, sera ponctuée de multiples arrêts pour admirer la vue sur les toits du palais, sur la vieille ville... 
Nous ressortons éblouis.

Il nous reste maintenant à découvrir la vieille ville de plus près!


  

Le triangle Naxi : Lijiang (suite).

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
A la sortie de la Résidence Mu, on va vivre des moments complètement déstabilisants!
Nous nous sommes perdus!!! Pour la 1ère fois de notre vie!!!

Objectif : flâner dans la vieille ville en se dirigeant vers le Nord, avec 3 cibles :
d'abord, trouver LE distributeur ATM près de Square Market (la place carrée) qui accepte les CB étrangères, nos réserves de liquide étant au plus bas;
puis, le monument de l'UNESCO;
et enfin, l'Etang du Dragon Noir.

On se dirige vers la gauche, laissant l'Ouest (colline du lion) derrière nous, puis en se basant sur les divers panneaux ou plans de la ville.
Nous croisons beaucoup de touristes, mais en levant les yeux, nous retrouvons les façades anciennes et les belles toitures. Tout est très coloré, c'est magnifique.

On nous a dit que lors du terrible tremblement de terre de 1996, Lijiang a été en grande partie détruite, mais ce sont les maisons de la vieille ville, les plus anciennes, qui ont le mieux résisté!
A l'exception de la Résidence Mu, bien  sûr...

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Des détails raffinés :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Mais assez vite, nous ne reconnaissons pas ce que nous pensions trouver, les petits canaux, etc... 
Impossible de trouver sur nos plans le nom des rues que nous repérons. Situation absurde!
Le plan du LP et du Petit Fûté n'indiquent pas la même chose que ceux de la ville, ni les jeunes "aides aux touristes" que nous croisons.
Impossible de se repérer avec le soleil, il n'est pas là.
Incompréhension, inquiétude : Que se passe -t-il?

Et en plus, on a faim. Il nous reste assez argent pour manger, on va commencer par ça, hein? On verra ensuite...
Sympa, ce restau, à droite! Allez, on y va. On demandera de l'aide.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Un peu de repos.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Au menu : petite friture du lac, aubergines sautées au soja et riz (90Y bière et thé compris)
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Haha! Ça va mieux. Nous avons étalé notre plan, et une adorable serveuse vient nous aider et nous remet dans la bonne direction : nous réalisons que nous avons atterri complètement au sud-est (donc à l'opposé!).
On repart, et enfin on croise les canaux!
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Des rues avec de plus en plus de monde! Bof, finalement c'est bon signe, non?
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Trop de monde même!
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Des fast-foods :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
D'autres :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

On atteint enfin la place carrée, Market Square, le rdv de tous les touristes!
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le premier ATM refuse nos cartes! Zut!
Heureusement on demande au kiosque info touristes : il faut prendre une ruelle juste à côté et cibler la banque ICBC qui se trouve à 50m de là. Et là, victoire! Nous voilà riches à nouveau.

Petite pause...
Zen...
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Tout de même... je suis quand même mal à l'aise (uncomfortable, diraient les amis anglais) : que nous est-il arrivé avant le repas? Pourquoi avions-nous "perdu le Nord"?
Je reviens  examiner le plan de Lijiang gravé sur le panneau de bois le plus proche :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Vous ne remarquez rien?
Regardez bien la "rose des vents" en vert, en bas à gauche : Le Nord est en bas!
Ce qui expliquerait notre mauvais choix d'orientation...

Et sur celui-ci?
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
La "rose des vents" en haut à gauche indique le nord à gauche!
De quoi se faire avoir, si on ne fait pas attention!!!
Youpi, on a compris. ouf.

Allez, on repart vers le Nord. On croise des boutiques sympas, 
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
des jolies jeunes femmes,
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
des chiens sympas qui promènent leur maître,
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
des confiseurs en pleine action,
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

des enfants qui font du shopping ...
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Sur la grande place devant le monument de l'UNESCO, beaucoup de monde encore.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Ah, voici les fameuses roues!
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Quelques touches de folklore :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Toujours plus au Nord, nous arrivons à l'entrée du parc de l'Etang du Dragon Noir, dominé par les Snowy Mountains (montagnes du Dragon de Jade) :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
(Il faudra montrer son ticket pour entrer)
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Magnifique!

Sous le pont aux 5 arches se cache une source d'eau pure qui alimente le lac (et la ville).
Aujourd'hui, le Dragon de Jade se cache dans les nuages...
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
De charmants pavillons s'accrochent au flanc de la montagne :
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE

Lieu idéal pour un doux moment de sérénité...

Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Sur le petit pont blanc, nous croisons un groupe de jeunes chinoises en vadrouille qui insistent pour faire des photos avec nous... On a bien ri tous ensemble!

A la fin de notre balade, nous téléphonons à Yann qui prévient Zhao : notre chauffeur vient nous chercher à la porte Ouest pour regagner Shuhe.
Le triangle Naxi : Lijiang (suite). - PATOUTAILLE
Fin de la visite de Lijiang! Très touristique certes, mais la vieille ville est absolument somptueuse, nous sommes vraiment heureux de notre journée.

Le triangle Naxi : fin.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Ah? Vous aimeriez voir nos jeunes chinoises effrontées?
Le triangle Naxi : fin. - PATOUTAILLE
Quelques belles boutiques au passage...
Le triangle Naxi : fin. - PATOUTAILLE
Un clin d'oeil :
Le triangle Naxi : fin. - PATOUTAILLE
Oui, oui, c'est bien  "Ratatouille"!

Nous retournons dîner sur la promenade fleurie le long des canaux.
Même restau que la veille, c'était bon. Ce soir, ce sera du canard rôti avec les accompagnements habituels (env 100Y tout compris) :
Le triangle Naxi : fin. - PATOUTAILLE
Le triangle Naxi : fin. - PATOUTAILLE

Et non! Je n'ai pas de photo de Shuhe by night! J'ai zappé...
c'était joli, pourtant!

C'est la fin de notre épisode Naxi et bientôt celles de notre grande boucle dans le Yunnan, nous allons retrouver Kunming demain pour nos 2 derniers jours.


 

Kunming, le retour;

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J19. Kunming

8h : Départ pour l'aéroport de Lijiang pour un vol en direction de Kunming. Un petit moment de doute car notre vol n'est pas affiché, mais on nous enregistre quand même!
En fait, c'est le vol Kunming- Hong Kong de China Eastern, qui fait une escale à Kunming.
Le vol dure 50 minutes, et nous arrivons à notre hôtel à 13h30.
Parmi les différentes propositions de Yann, nous avons choisi de terminer en beauté dans un magnifique hôtel près du Lac d'Emeraude, le Grand Park Hotel. Grand confort, excellente situation.

Nous y retrouvons Yann, qui nous invite à traverser la rue pour aller déjeuner pour un debrieffing en face, au restaurant Bambou Grove. Joli décor et délicieux repas, nous passons un très agréable moment avec Yann, que je remercie encore. 

Ensuite... Et bien c'est dimanche!!! C'est important, d'être à Kunming un dimanche!
(Heu... j'avais un peu fait exprès : il y avait le marché de Shaping le lundi, et Kunming le dimanche après-midi).
Le dimanche après-midi, c'est au parc du Lac d'Emeraude qu'il faut aller.
The place to be!

D'abord, le décor est fort beau :
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Le long des berges se succèdent des groupes de musiciens et chanteurs, qui se produisent sous les yeux d'un public nombreux et enthousiaste.
Nous y repasserons plus tard...
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Tandis que voguent les petites barques électriques...
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE

Le parc est immense et il se divise en différents secteurs.
Les tenues traditionnelles sont de sortie, c'est un festival de couleurs!
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Il y a le secteur paisible des promeneurs ou des joueurs d'échecs...
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE

Et puis il y a le secteur des danseurs, où voisinnent différents groupes dans une joyeuse cacophonie.
Il y a foule par ici!
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE

C'est aussi l'occasion d'admirer toutes les belles tenues qui sortent pour l'occasion.

Un petit panorama?

Kunming, le retour; - PATOUTAILLE

Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Certains se mettent un peu à l'écart...
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE

Et puis, il y a le secteur de l'ancien temple du lotus et du théâtre, avec boutiques et restauration :
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Un moment de charme... 
 Cet instrument à cordes traditionnel, devons-nous l'appeler harpe, ou cithare?

Et puis, à l'extérieur du parc, tout le long du trottoir,  la musique règne en maître!
Le répertoire est très varié, ça va du jazzy à l'opéra, en passant par les variétés...
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE

Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Une adorable mémé rêveuse, parmi les admirateurs :
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE

Et un peu plus loin, au calme, un artiste qui peint une oeuvre éphémère :
Kunming, le retour; - PATOUTAILLE
Fin de la balade!

Ce soir, nous sortons, nous allons au spectacle.

Re: Kunming, le retour;

Signaler
Lantana63
Il y a 1 année
coucou ! C'etait une fete ou bien c'est comme ça tous les dimanches ?

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Et coucou Lantana!
Ravie de te retrouver aujourd’hui. Ça va, pas trop fatiguée par ton retour de voyage?

Ce n’était pas une fête, non.

Le parc est très animé tous les WE avec les groupes de musiciens et de danseurs, et en particulier le dimanche, les beaux vêtements traditionnels sont de sortie.

A part ça, le samedi matin il y a la «  foire au mariage » ( paraît-il) où chacun cherche son âme sœur... mais nous n’y étions pas.
Et les autres jours, animation classique avec les retraités, promeneurs, joggueurs, joueurs de jeux de société, les groupes qui font du Tai Shi, etc... Eventuellement quelques danseurs mais pas forcément en vêtements typiques!

Et pour ceux qui viennent en hiver, notamment en novembre, des milliers de mouettes qui arrivent de Sibérie et viennent se mettre au chaud...

Amitiés et bonne soirée,
Patou

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
Lantana63
Il y a 1 année
Ok merci Patou, j'y retournerais bien...
Je commence a emerger, l'avantage est qu'il n'y a pas de décalage horaire ! avec les départs très matinaux...
bonne journée

Kunming by night.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Et oui! Ce soir, nous allons au théâtre, assister au célèbre spectacle "Dynamic Yunnan", à une vingtaine de minutes de marche de notre hôtel.
On nous a dit : c'est un incontournable! 
Nous avons déjà nos billets, réservés en même temps que notre voyage. 

Déjà, l'affiche est fort belle :
Kunming by night. - PATOUTAILLE
On y voit une photo de la Danse du Paon (Peacock dance) par la célébrissime danseuse chinoise Yang Liping, qui a créé ce spectacle dédié aux ethnies du Yunnan, mettant à l'honneur leur folklore et leur culture, musiques, danses et costumes, avec des danseurs en majorité originaires des ethnies du Yunnan.

La représentation a lieu de 20h à 21h30 et  se déroule en 7 actes, ayant pour thèmes successifs :
Le commencement du Monde; le Soleil et la Lune (avec les danses des tambours et la magique danse au clair de lune, "moonlight", de Yang Liping); la Terre; la Patrie et le Royaume des femmes (danses flolkloriques); le Culte ; le pélerinage, et pour finir, la sublime Danse du Paon, par Yang Liping.

Un seul mot : somptueux!

Flash et vidéos sont interdits, mais pas les photos sans flash.
Voici donc quelques-uns de ces merveilleux moments :
Kunming by night. - PATOUTAILLE
(ouverture)
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Un moment de pure grâce :
Kunming by night. - PATOUTAILLE

Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE

Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE

Kunming by night. - PATOUTAILLE

Et voici la Peacock Dance :
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Du grand art. 

Bravo!
Kunming by night. - PATOUTAILLE
Alors, n'hésitez pas! Allez-y! C'est une soirée de rêve...

(Un petit conseil : Evitez d'y aller le soir de votre arrivée au Yunnan, vous seriez crevés et à moitié endormis, ce serait dommage.) 

Re: Kunming by night.

Signaler
Lantana63
Il y a 1 année
ça a l'air très beau en effet.

Re: Kunming by night.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Oui, vraiment magnifique!
C'est un spectacle que nous aurions beaucoup de plaisir à revoir.
Je comprends pourquoi toutes les agences le recommandent!

Et en plus, nous avions de très bonnes places (réservées par Ciel Yunnan, pas besoin de faire la queue), assez près de la scène mais pas trop (sinon je pense que la musique doit être très forte!), c'était super.
Nous avons pris un taxi depuis l'hôtel (5 min) et nous sommes rentrés à pied après le spectacle.
Re: Kunming by night. - PATOUTAILLE
Re: Kunming by night. - PATOUTAILLE

Dernier jour à Kunming.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
J20. Kunming, dernier jour, matiné libre pour vagabonder et compléter nos découvertes.

Un dernier petit tour dans le parc du lac d'Emeraude, toujours aussi beau, mais beaucoup plus calme ce lundi matin!
Quelques promeneurs et joggeurs, et aussi des petits groupes pratiquant le Taï-Chi.
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
En decendant, on aperçoit dans le bâtiment suivant une belle statue de Bouddha rieur entouré des 4 rois célestes.
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Au centre du bassin, le magnifique pavillon octogonal est dédié à la déesse Guanyin, déesse de la fécondité et protectrice de la vie quotidienne.
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE

Un guerrier garde l'entrée :
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Guanyin, c'est une déesse à mille bras :
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE

Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE

Belles statues de Bouddha également dans différentes salles du temple...
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Avec les dragons qui s'enroulent autour des poutres et piliers. J'aime bien leur tête (ça me fait penser à des buffles!).
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Les extérieurs dégagent une ambiance très zen...
Il faut s'asseoir un moment pour en savourer la beauté et la sérénité.
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE

Le temple abrite également une mare aux tortues!
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
(Tous pareils, les gosses, ça grimpe sur le dos des parents).
Nous sommes sous le charme des lieux.
Mais il faut bien ressortir un jour...
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Nous avons oublié, à 250m d'ici, un petit temple tibétain que nous voulions aller voir.

Nous regagnons le centre ville en zigzagant dans les petites rues, c'est très sympa (avec un plan).
Nous nous repérons assez facilement, et retrouvons le quartier de notre premier hôtel avec ses beaux immeubles modernes (et la promenade avec les masseurs aveugles)...
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Notre objectif suivant était le Musée National du Yunnan...
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Mais il est fermé le lundi, nous n'avions pas fait attention à ce détail!

Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Alors nous retournons flâner dans le parc, et décidons de déjeuner au Bambou grove
(émicé de boeuf aux épices...)
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE

 Notre départ pour l'aéroport est prévu dans l'après-midi. Notre transfert est prévu.
Dernier jour à Kunming. - PATOUTAILLE
Nous volerons avec China Southern vers Canton, où nous devions attraper le vol AF/China Southern pour Paris vers minuit...
Mais le hasard en a décidé autrement!

Dans l'après-midi, un énorme orage éclatait sur Canton, tempête etc... : l'aéroport de Canton ayant été fermé par mesure de sécurité, notre vol n'a décollé de Kunming qu'avec beaucoup de retard, arrivant à Canton après le départ du vol pour Paris!!! Gag.

Pour l'anecdote, petit moment de stress à Canton, où il n'y avait plus aucun employé parlant anglais à 1h du matin (les anglophones sont faciles à repérer, ils portant un badge jaune qui indique cette compétence). 
Alors là, je dois dire que China Southern a été parfaite! Chapeau bas!
D'abord en nous logeant dans un superbe 5* à proximité (hélas nous n'en avons pas profité très longtemps, juste 3h de sommeil... il fallait se lever tôt le matin); et ensuite, le manager des vols (sic) nous a trouvé une place "à l'arraché" sur un vol British (donc via Londres) "parce qu'avec British tout est plus simple" (sic)... et, tenez-vous bien, en business!!! Pour s'excuser du désagrément. 
Nous avons donc fait Canton- Londres- Toulouse, arrivant au bercail juste un peu plus tard que prévu!
Presque un voyage aventures, quoi!


Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
oliou
Il y a 1 année
un grand merci pour cet excellent compte rendu qui m'a embarquée avec vous en voyage, impatiente de découvrir chaque jour ou presque ma nouvelle destination.
merci beaucoup !

Re: Dernier jour à Kunming.

Signaler
jef68
Il y a 1 année
Merci our ce magnifique voyage, qui fut pour moi, l'occasion de découvrir une fort belle région.

Bravo pour les photos et les textes :)

Amicalement

Jef

Re: Souvenirs d'un merveilleux voyage au Yunnan

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Merci Oliou, de m'avoir suivie et encouragée!
Ce fut un vrai plaisir de partager ce voyage qui nous fait encore rêver...

Je vous souhaite de vous régaler autant que nous, même si la saison d'été induira quelques différences.
Vous viendrez nous raconter?
Amicalement,

Patou

Re: Dernier jour à Kunming.

Signaler
PATOUTAILLE
Il y a 1 année
Merci à toi Jean-François!
Je me suis égoïstement régalée à écrire ce carnet, et je suis très heureuse d'avoir montré quel plaisir nous a apporté ce voyage, et ravie de t'avoir fait découvrir  ce magnifique coin de Chine... un peu atypique il est vrai. 
Mon "cher et tendre" rêve d'y retourner... car nous n'avons pas eu le temps d'aller vers l'ouest, en direction de la Birmanie, où le tourisme est moins développé- Mais ça devient possible maintenant-.

Mais tout d'abord, en septembre il y aura aussi le retour en Namibie (le Sud cette fois) et nous voulons aussi retourner en Australie, et aussi aller découvrir le Sichuan. Mais il faut jongler avec les saisons.

Je te souhaite de beaux futurs voyages!
Amitiés,
Patou

Bons Plans Voyage Chine

Voyage Chine

Services voyage