Forum Thaïlande

Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

7 réponses

Dernière activité le 01/12/2017 à 16:55 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
blaroush
Le 26 novembre 2017
Bonjour,


J'ai pour projet de passer tous le mois de juin prochain (et peut-être plus, on verra) à travailler bénévolement pour la Foundation for Slum Child Care, basée dans le bidonville de klong toei à Bangkok.


J'ai cherché des informations liées à la sécurité dans ce bidonville, mais les informations que j'ai trouvé sont incohérentes. Certain disent que l'endroit est très sécurataire, nuit comme de jour, d'autres disent qu'il y a des fusillades la nuit et qu'il ne faut surtout pas s'y avanturer lorsqu'il fait noir et d'autre disent qu'il vaut mieux se tenir tout simplement loin de ce quartier.


En fait, j'ai envi de faire ce bénévolat, que l'endroit soit sécuritaire ou non. Je voudrais simplement savoir à quoi m'attendre et m'adapter en conséquence. Par exemple, si je dois faire très attention à ne pas aller dans tel ou tel coin du bidonville ou si je doit faire spécialement attention à telle ou telle arnaque qui pourrait me coûter un peu plus que de l'argent!


Pour finir, je tiens à préciser que je suis une jeune femme de 18 ans (j'en aurai 19 en juin) qui ira seule faire ce bénévolat. Et même si je suis partie assez souvent en voyage avec ma famille, je n'ai voyagé seule qu'une fois en Europe (mais bon, je viens du Québec, alors c'était quand même assez loins de chez moi :)


Je vous remerci à l'avance de vos réponses!

Re: Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

Signaler

Il y a 2 années
Bonjour,

Que vous répondre sans enfoncer des portes ouvertes ? Avec une population d'environ 120.000 personnes, le bidonville de Khlong Toei est un des plus peuplés et des plus misérables d'Asie du Sud-est. Et partout dans le monde, misère et surpopulation engendrent les mêmes fléaux. À Khlong Toei, après la pollution, la malnutrition, la maladie, c'est la drogue, particulièrement le yaba et le crystal, qui fait des ravages (et la grande terreur est celle des incendies, qui se propagent comme des feux de broussailles). Alors ne racontons pas de salade : un bidonville, quel qu'il soit, n'est jamais "très sécuritaire, la nuit comme le jour". Plutôt qu'un espace de non-droit, c'est un espace où un autre droit prévaut, le droit du plus fort, et où les autorités officielles abandonnent largement la place à des mafias locales qui font régner "leur" ordre, à leur manière. Que ce soit dans les favellas de Rio ou dans les bidonvilles de l'Inde, on ne s'y promène pas seul en sifflotant les mains dans les poches, ou alors à ses risques et périls. D'ailleurs, on n'a pas très envie de plaindre le touriste qui se fait voler son portefeuille parce qu'il voulait contempler (quand ce n'est pas photographier) d'une façon un peu malsaine le spectacle de la misère. Et l'on peut regretter que cette "attraction" soit proposée à Khlong Toei, ou des opérateurs organisent des "poverty tours" sur les canaux qui sillonnent le bidonville.

Puisque vous interviendrez dans le cadre d'une association (il serait d'ailleurs impossible de le faire sans cela), on vous mettra en garde sur les dangers qui vous guettent et on vous indiquera évidemment les endroits à éviter (vous les repèrerez facilement. On marche dans la m..., les ordures jonchent le sol, l'odeur est absolument pestilentielle) et les choses à ne pas faire. Mais dans cette action humanitaire en direction d'enfants, si vous devez vous attendre à des difficultés et à des risques, vous pouvez aussi espérer de grandes joies et des moments inoubliables. Et vous aurez gagné quelques années en expérience de vie et en maturité... Ça n'a pas de prix.

Bon courage.  

Re: Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

Signaler
blaroush
Il y a 2 années
Bonjour,

Je vous remerci grandement de votre message. En fait, j'avais peu d'espoir d'avoir une réponse en créant cette discussion, puisque peu de gens semblent être allé dans ce bidonville en s'intéressant réellement à la population. J'ignorais qu'on organisait à Bangkok des tours touristiques dans les bidonvilles. C'est malheureux. Ces tours ne sont faits que pour ceux qui veulent se faire croire (ou alors raconter à leurs amis) qu'ils ont fait une bonne action, car le tour avec lequel ils sont parti reverse soit disant une partie de leurs profits aux habitants des bidonvilles.

J'irai donc faire mon bénévolat en sachant à quoi m'attendre. Je ferai attention sans non plus entrer dans la paranoïa. Je suis bien consciente qu'il y a des risques, mais ce n'est clairement pas pour moi que je dois m'inquieter. Les habitants du bidonville y sont à l'année longue, tandis que je n'y serai que pour un ou deux mois.

Merci encore!

Re: Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

Signaler
CNX
Il y a 2 années
Bjr
mort de rire a lire la description faite par kentin dont on peut supposer qu il n a jamais les pieds a klong tei !

dune part klong toei c est un tres grand quartier qui comprend des zones tres belles  c est aussi toute le zone du port martime qui vaut vraiment lecoup d aller s y balader a pied et en bateau 
Enfin effectivement il y a un quartier tres pauvre

si vlus partez dans le cadre dune assoc  c est evident de toutes faco ns qu ils savent ou ils mettent les pieds
alors allez y en toute tranqulite et vous decovrirez une thailande au quotidien avec des ges souvent tres attachants

bon sejour

Re: Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

Signaler
CNX
Il y a 2 années
bjr

en complement  , assurez vous que votre association vous fourni tous les documents nécessaires à l'établissement de votre demande de visa 'non-O volonteer'  visa de 90 jours
puisque meme en tant que benevole  vous ne pouvez utiliser un visa de touriste classique

et avec votre assurance si elle vous couvre ou non dans le cadre d'une activité de benevolat'

Re: Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

Signaler
blaroush
Il y a 2 années
Bonjour,

Je vous remerci pour votre avis. Même si, comme dans toutes les zones pauvres du monde (ou presque) il y a de l'insécurité, c'est souvent ces populations qui sont, comme vous le dites, les plus attachantes. D'après ce que j'ai pû lire, les thaïlandais sont des gens d'une très grande gentillesse lorsqu'ils ne sont pas confrontés tous les jours au tourisme masse.

Je ne savais pas qu'il me fallait un visa spécial pour faire du bénévolat en Thaïlande. Je n'aurais pas non plus penssé à aviser mon assurance du type de séjoir que je vais effectuer. Merci beaucoup pour ces informations!

Re: Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

Signaler
Philippe-Therat
Il y a 2 années
,,  D'après ce que j'ai pû lire, les thaïlandais sont des gens d'une très grande gentillesse lorsqu'ils ne sont pas confrontés tous les jours au tourisme masse.
 


hello , la gentillesse est une qualité que l'on a, ou que l'on n' a pas.. N'allez pas croire qu'il y a les méchants dans les zones touristiques et les gentils ailleurs.. .. c'est pas vraiment ainsi que cela fonctionne.. ..  c'était juste une parenthèse. ..
Philippe 

Re: Bénévolat dans le bidonville de Klong Toei à Bangkok

Signaler
blaroush
Il y a 2 années
Bien sûr que la gentillesse est une qualité que l'on a ou pas. Il y a autant de gens aimables à l'intérieur qu'à l'extérieur des zones touristiques. Seulement, ils ne le sont pas toujours envers les touristes dont la forte présence peut, et à raison, les agacés. Moi aussi, si je vivais dans une zone hyper touristique comme, par exemple, Venise ou Dubrovnik, j'en aurais assez. Je ne serais pas particulièrement contente d'en voir débarquer d'autres et je ne leur porterais pas vraiment attention. Je disais simplement que dans les zones non touristiques, les habitants sont plus portés à aller vers les touristes et s'intéresser à eux. Ils nous paraissent ainsi plus aimables, bien qu'il n'y ait pas de différence entre leurs agissement avec leur famille et leurs amis et ceux des habitants des coins touristiques.

Bons Plans Voyage Thaïlande

Voyage Thaïlande

Services voyage