Forum Birmanie

Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

75 réponses

Dernière activité le 15/05/2018 à 11:36 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
chellmi
Le 20 novembre 2017
Bonjour à tous,

Nous rentrons tout juste de Birmanie après un séjour de deux semaines, du 4 au 18 novembre. Nous étions six (trois couples) et nous avons visité quatre secteurs : Bagan, Kalaw et ses environs, le lac Inle et Yangon. Un itinéraire très classique, mais nous avons tout de même réussi à passer un peu de temps en dehors des sentiers battus.

Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

J'ai beaucoup utilisé le forum routard.com (Birmanie), de nombreux blogs pour préparer ce séjour, le guide routard... Je remercie donc l'ensemble des contributeurs de ces deux dernières années. Je vous ai tous suivi avec assiduité et grâce à vous, notre voyage a été extraordinaire et s'est déroulé parfaitement.

Nous avons pleinement apprécié tous les lieux que nous avons visité et chaque jour fut un enchantement permanent. Malgré toutes les beautés que nous avons vues, notre principal coup de cœur est pour les habitants de ce merveilleux pays. Nous avons visité de nombreux pays, y compris en Asie, et nous n'avons jamais connu cela. Cette gentillesse, cette hospitalité, ce sens du partage, cette attention portée aux autres, ces sourires, ne se racontent pas, il faut les vivre. Alors, si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas...

Nous avons eu une vraie bonne surprise : la nourriture ! On lit souvent que la gastronomie birmane n'est pas extraordinaire, et bien nous, nous avons adoré ! Du premier au dernier jour, pas une fausse note. Quels régals...

Par la suite, je donnerai quelques infos et retours concernant notre séjour afin d'apporter ma contribution aux futurs voyageurs. N'attendez pas mes billets trop rapidement, je les ferai au fil du temps, lorsque je le pourrai. Mais n'hésitez pas à me poser des questions, c'est avec plaisir que j'y répondrai.

A bientôt….
Michèle

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Suite...
BUDGET 
Question importante pour ceux qui sont en train de préparer leur séjour : Combien ça coûte ?Bien qu’il n’y ait pas qu’une réponse possible à cette question, voici ce que nous avons dépensés. Pour rappel, nous étions 6 personnes (3 couples). Nous nous sommes faits plaisir durant tout notre séjour, sans chercher à minimiser les coûts.Les coûts sont indiqués dans la monnaie où ils ont été payés (Kyats, euros ou dollars). Je confirme que tout peut se payer en Kyats. Nous étions partis avec des euros (billets en très bon état) et nous avons fait du change à l’aéroport de Yangon, puis à Bagan. Préférer les billets de 50 et 100€, qui ont un taux de change légèrement plus favorable que ceux de 20€.Durant notre séjour, les conversions moyennes étaient les suivantes : 1 € = 1,16 $ = 1 550 MMK.Tout compris (y compris vols internationaux, deux vols internes, parking à l’aéroport Paris CDC, visas, dépenses pour les cadeaux, …) notre séjour nous est revenu à 1 714 €/pers (1 350 €/pers sans la montgolfière à Bagan) pour 12,5 jours sur place.Voici les détails :Principaux transports :
* vols Paris - Doha - Yangon + Yangon - Doha - Paris (Qatar Airways) : 570 €/pers
* vol Yangon - Nuaung U / Bagan (Air KBZ) : 111 €/pers
* bus Nuaung U - Kalaw (mini-bus) : 15 000 MMK/pers
* taxi Kalaw - Aungban - Pindaya - Nyuang Shwe : 85 000 MMK pour véhicule 6 passagers (pour la journée)
* taxi Nyuang Shwe -Heho : 35 000 MMK pour véhicule 6 passagers
* vol Heho - Yangon (Air KBZ) : 106 €/persTaxis courtes distances :
* taxi aéroport Nuaung U / Bagan - Wet Kyi Inn : 10 000 MMK pour véhicule 6 passagers
* taxi Kalaw - hôtel à l’extérieur de la ville : 10 000 MMK (de nuit / 2 voyages pour 6 pers)
* taxi aéroport Yangon - centre Yangon : 8 000 MMK pour 3 personnes (x 2)
* taxi centre Yangon - aéroport Yangon : 10 000 MMK pour 3 personnes (de nuit / x 2)
* taxi sur quelques km à Yangon : 3 000 à 4 000 MMK pour 6 personnes (dont 2 personnes dans le coffre)Hôtels :
Tous les hôtels ont été réservés par Agoda quelques mois à l’avance.
* New Wave guesthouse à Wet Kyi Inn / Bagan (à l’ouest de Nyaung U) : 42 €/nuit en chambre double (très bien/ très calme dans le bâtiment situé sur l’arrière de la route / petit déjeuner corrects mais sans plus)
* Hillock Villa sur les hauteurs de Kalaw : 34 €/nuit en chambre double (très bien / éviter absolument les chambres au rez-de-chaussée du bâtiment de réception car il y a des gens qui arrivent quasiment toutes les nuits et qui y finissement leur nuit / petit déjeuner extra / la patronne est très sympathique, très professionnelle et peut s’occuper de tout ce que vous voudrez)
* Aquarius Inn à Nyaung Shwe : 29 €/nuit en chambre double (parfait, le meilleur hôtel de notre séjour / très calme / petit déjeuner correct / accueil extraordinaire)
* Hotel Grand United Chinatown à Yangon : 46 €/nuit en chambre double (correct, surtout pour Yangon / calme / très bon petit déjeuner)Repas :
Question repas, nous nous sommes faits plaisir. Nous avons plutôt cherché de bons restaurants et essayé pas mal de choses dans les rues et les marchés. Nous avons adoré ! Nos repas comprenaient généralement un plat le midi et une entrée + un plat le soir.
Nos grands coups de cœur : Queen restaurant à Bagan, Green Chili à Nyuang Shwe et Shan Yoe Yar à Yangon.
* repas midi hors boissons : 25 000 MMK moyen par repas pour 6 pers (soit 2,7 €/pers)
* repas soir hors boissons : 42 000 MMK moyen par repas pour 6 pers (soit 4,5 €/pers)
* boissons : de l’ordre de 10 000 à 15 000 MMK par repas (généralement une boisson par personne plus de l’eau)Droits d’entrée :
* Bagan : 25 000 MMK/pers
* Pindaya : 6 500 MMK/pers + 3 000 MMK/pers pour la grotte + 300 MMK/pers de droit photos
* lac Inle : 13 500 MMK/pers
* In Dein (lac Inle) : 500 MMK/pers de droit photos
* pagode Shwedagon (Yangon) : 8 000 MMK/pers
* pagode Sule (Yangon) : 3 000 MMK/pers
* pagode Botatung (Yangon) : 6 000 MMK/persActivités :
* location e-bike à Bagan : 5 000 MMK la 1/2 journée et 10 000 MMK la journée (pour 2 personnes)
* montgolfière à Bagan : 364 €/pers avec Oriental Ballooning (montgolfière 12 places / organisation hyper pro / très cher mais extraordinaire / un des grands souvenirs de notre voyage)
* cooking class à Bagan : 30 $/pers (chez l’habitant avec une jeune birmane et sa famille qui essayent de monter leur affaire / pas très pro, mais très sympa et authentique)
* location e-bike à Kalaw : 6 750 MMK la 1/2 journée (pour 1 personne)
* trek de 2J/1N dans les environs de Kalaw (au nord) : 230 000 MMK (tout compris pour 6 personnes / avec départ et retour de Kalaw en tuk-tuk / fait avec Polestar Trekking, la seule agence de Kalaw qui a pris en compte mes demandes spécifiques / nuit chez l’habitant / pas un seul touriste à part nous sur deux jours / très très bon souvenirs)
* massage à Kalaw au Pine Land Paradise spa : 13 000 MMK/pers pour les hommes (30 min) et 45 000 MMK/pers pour les femmes (1h) : très bien mas cher
* pirogue pour le lac Inle : 35 000 MMK (pour 6 personnes) pour un tour entièrement personnalisé et sans arrêts commerciaux (avec lever de soleil et visite de In Dein entre autre)
* pirogue pour le lac Sankar : 68 000 MMK (pour 6 personnes)
* location vélo à Nyaug Shwe : 1 500 MMK la journée
* traversée du lac Inle en pirogue : 10 000 MMK pour 6 personnes et avec les vélos
* visite en pirogue à rame du village sur pilotis de Maing Thaux (lac Inle) : 6 000 MMK (pour 3 personnes) pour une durée d’environ 30 min
* cooking class sur le lac Inle : 35 $/pers (Mr Min Cooking class / organisation au top / site extraordinaire : une petite maison sur pilotis sur le lac Inle / nourriture excellente / parfait !)
* massage à Nyuang Shwe : 6 000 MMK/pers (1h) : très bien et rapport qualité-prix extra (chez une famille birmane)

à suivre.....

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
franck.a
Il y a 6 mois
Merci pour ce retour trés exhaustif!!
Je pars dimanche
J'éspére en lire d'autres d'ici là (sans vouloir mettre la pression :-) )

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
merci;
Pas sûr !! mais si tu as besoin de renseignements, n'hésite pas à nous demander. 
Bonne soirée et bon voyage dans ce merveilleux pays.
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
franck.a
Il y a 6 mois
Ok merci
Pour Bagan
Est ce que c'est vraiment hyper touristique les levers et les couchers de soleil? 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Oui et certains endroits que nous avions prévus étaient fermés car il y a beaucoup de temples en réparation. Les endroits connus sont bondés.
Nous avons  pris l'option de monter sur des stupas un peu au hasard. Ne pas avoir le vertige !

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
franck.a
Il y a 6 mois
,, Oui et certains endroits que nous avions prévus étaient fermés car il y a beaucoup de temples en réparation. Les endroits connus sont bondés.
Nous avons  pris l'option de monter sur des stupas un peu au hasard. Ne pas avoir le vertige !


Ah mince
Bon en même temps le contraire serait étonnant!
Pour avoir vu des photos ça à l'air d'être bondé de chez bondé
Hors période coucher de soleil ça va mieux?
Niveau nourriture ça donne quoi? il ya des trucs à ne pas louper?
 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Nous avons trouvé la cuisine super bonne, et comme tu as pu le voir le budget repas n'est pas élevé. Par contre c'est assez épicé. 
Ils demandent en général comment on veut le plat au niveau des épices, "little" c'est déjà bien !!!
Les currys sont très bons, les tempuras, les salades de feuilles de thé, salades tomates (pas comme chez nous), les soupes shan.....
Nous avons très bien mangé même dans les petites gargotes.
Bonne soirée
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
J'ai oublié de te répondre sur la question du monde sur le site de Bagan.
Dans les temples très connus il y avait du monde sans plus. Je m'attendais à un tourisme de masse et je n'ai pas eu cette impression. Je ne sais pas si c'est dû à la période (fin de mousson) ou aux événements.
Et en dehors de ces temples on peut se balader dans des endroits avec de beaux stupas et temples sans personne. Nous avions loué des E-bikes, c'est le top pour faire Bagan.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Pourquoi la Birmanie ?

Il y a 2 ans Jean-Michel a proposé à : sa sœur Claire et son beau-frère Laurent, son frère Nicolas et sa belle-sœur Aurélie, et moi-même de nous organiser un voyage. Claire précise « moi je ne veux pas connaître l’endroit » et nous avons tous été d’accord sur cette idée de « rendez-vous en terre inconnue ». Nous ne dévoilons à personne de la famille la destination pour être sûr que le secret soit bien gardé !

Nous avons réfléchi longtemps sur la destination et changer plusieurs fois de pays mais nous revenions toujours sur la Birmanie. Nous avions été enchantés de notre voyage de cinq mois au Cambodge, Laos, Vietnam et la Birmanie nous attirait bien.

Jean-Michel a donc préparé et monté le voyage pour nous 6 que je nommerai « la team family » et le départ a été fixé il y a un an, à la date du 4 novembre jusqu’au 18 novembre 2017.

Le 3 novembre au soir, nous sommes tous réunis et chacun mets dans une enveloppe un papier avec la destination à laquelle ils ont pensée. Le lendemain matin à l’aéroport avant d’arrivée dans la zone enregistrement les enveloppes sont ouvertes. Voici les choix : Claire le Sri-Lanka, Nicolas la Nouvelle-Zélande, Aurélie et Laurent l’Inde. Ouf ils n’ont pas trouvé. Nous leur dévoilons donc la destination : la Birmanie et Jean-Michel leur donne leur road-book. Ils ont de quoi lire dans l’avion : un épais guide papier….qui ne contient pas tout le programme car Jean-Michel nous a prévu une surprise par jour !

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
La Birmanie ou Myanmar :
Nous visiterons 4 secteurs : Bagan, Kalaw et ses environs, le lac Inle et Yangon.

Ils ont rêvé sur un pays différent mais ils sont enthousiasmés par la destination que nous avons choisie. Nous avons hâte d’y être mais il nous faudra attendre 27 heures avant d’arriver à Bagan (une escale à Doha et un avion à reprendre à Rangoon).

Aussitôt arrivés à notre guesthouse en début d’après-midi, pas question d’aller dormir !
Nous troquons nos vêtements d’hiver avec ceux d’été (7°à Paris, 31° à Bagan), puis nous louons 3 E-bikes (sorte de scooter électrique).
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous voilà partis à la découverte de ce pays que la lecture du guide de voyage dans l'avion nous a déjà fait adorer…

A suivre...

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Dimanche 5 Novembre 2017
Bagan et ses temples (jour 1- après-midi)

Après une prise en mise en main des E-bikes (livrés sans casque !), ça roule.
Sur Bagan, nous avons constaté que les automobilistes conduisaient à peu près correctement. Ils klaxonnent à chaque dépassement mais aussi pour tout et pour rien. Ne pas s’affoler.
Jean-Michel revoit le parcours qu’il a préparé sur Google Earth pour notre première visite de temple. Il y a pléthore de chemins dans tous les sens.

Bagan est l’un des plus importants sites archéologiques d’Asie.
Bagan est un rêve, Bagan est unique, Bagan est un lieu si magique que les mots manquent pour le décrire.
Nous dirons comme Marco Polo qu’elle nous a offert « l’un des plus beaux spectacles au monde ».

Les cités disparues abondent en Birmanie, mais aucune n’approche la magnificence de celle de Bagan. Eparpillées sur une plaine aride dans une courbe de l’Irrawaddy, les ruines des monastères, temples et stupas témoignent de la splendeur passée d’une capitale impériale florissante.

Des 4 000 pagodes, temples et stupas construits entre le 11ème et le 13ème siècle sur les 42 km2 du site de Bagan, plus de 2 000, toutes tailles et formes confondues, tiennent encore debout, constituant un patrimoine architectural fabuleux, un musée vivant à ciel ouvert.
Bien que l’âge d’or de Bagan s’étale sur une période de 230 ans entre le 11ème et le 13ème siècle, des fouilles entreprises sur le site permettent d’affirmer que Bagan était déjà une ville importante, véritable cité-état, vers l’an 850.

Le 24 août 2016, un séisme d’une magnitude de 6.8 frappe la région de Magwe, à une centaine de kilomètres au sud de Bagan et 450 bâtiments sont endommagés. La rénovation par l’Unesco est en cours. C’est pourquoi vous verrez des échafaudages sur certains temples, pagodes ou stupas.

Notre première visite est pour la pagode ALODAW PYI
Cette pagode est la plus visitée par les Birmans qui viennent en pèlerinage et faire des offrandes.
Pour voir son vœu exaucé il faut obéir à un rituel : offrir neuf fleurs et neuf fruits différents.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis visite du temple de HTILOMINLO
Entouré d’une enceinte massive, ce temple construit en 1218, auquel on accède par le nord, est l’un des plus imposants de la vallée. Très impressionnant de l’extérieur, il possède une structure à deux étages de plus de 50 m de haut avec des terrasses allant en diminuant. Sa façade sculptée présente l’un des plus beaux décors floraux de Bagan. On y trouve une statue de Bouddha debout, repêchée dans l’Irrawaddy il y a quelques années.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
La vie dans le temple
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Départ pour le coucher du soleil.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous faisons demi-tour car à la vue des attelages de boeufs qui amènent les touristes au temple où nous avons prévu d’aller, il doit déjà être bondé de monde. Nous allons essayer de trouver un endroit plus calme.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Plus calme oui, mais plus vertigineux !
Ce ne sera pas un coucher de soleil inoubliable mais ce moment perché sur le stupa avec la vue sur la plaine de Bagan et ses temples est magique.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Retour à la guesthouse, dîner dans un très bon restaurant.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Quelques informations pratiques :
Prix d'entrée du site de Bagan : 25 000 Kyats (environ 15 euros) - payer en Kyats revient moins cher qu'en dollars. Conseil : acquittez-vous de ce droit d'entrée car il y a souvent des contrôles notamment aux couchers et levers de soleil.

Notre guesthouse : New Wave Guesthouse
Très bien – propre - très calme dans le bâtiment situé sur l’arrière de la route - petit déjeuner correct sans plus - bien situé pour la visite des temples.

E-bikes loués à la guesthouse – faire toujours attention au niveau de la batterie.

Restaurant : Queen Restaurant : très bon et pas cher

D'autres photos sur notre blog ici.

A
 suivre......

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
dent92
Il y a 6 mois
Bonjour ,
Très bonne idée que ce voyage surprise où certains ont découvert la destination au dernier moment à l'aéroport ( si j'ai bien compris )
Dans ce cas comment prévoir les vêtements à emporter ( Canada -Maldives ?? )et surtout un visa étant necessaire pour rentrer en Birmanie ,comment avez-vous fait pour tenir le secret ?
Merci de m'éclairer .
Cordialement

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Bonjour,
Merci.
Pour le visa pour la Birmanie on peut le faire par evisa sur le site, il suffit d'avoir la copie des passeports. Cela fonctionne très bien.
Pour ce qui est des contenus de valise, je leur avais fait un paquet d'un kilo que je leur ai mis dans leur valise en partant (ce que nous pensions qui aurait pu leur faire trouver la destination : tongs, anti-moustiques, petits cadeaux, adaptateur ...) et pour le reste nous avons un peu triché avec eux en leur faisant mettre dans leur valise certaines petites choses qu'ils n'ont pas eu besoin (maillot de bain, gants......).  J'ai fait la pharmacie pour 6 hors leurs médicaments perso et je l'ai mise dans ma valise. Il est vrai que pour certains pays cela peut s'avérer plus compliquer. 
Dans ce pays pas d'obligation de vaccins et pas besoin de traitements palu.
Et le plus important pour tenir le secret ne le dire surtout à personne. 
Nous sommes super contents car cela a très bien fonctionné, c'est génial. C'était une vraie bonne surprise.
Bonne journée
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
dent92
Il y a 6 mois
Ok , merci Michèle
Bon week-end .
Jean-Louis

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Lundi 6 Novembre 2017
Bagan et ses temples – jour 2 (parties 1 et 2)

Il fait encore nuit noire quand nous partons à 5 h 30 pour le lever de soleil ; il ne fait pas froid (21°). Grimpette sur un stupa toujours vertigineuse !.
Même si le ciel est très nuageux, le lever de soleil est de toute beauté, des instants magiques.
Nous sommes là, heureux, bercés par la nature devant la beauté du spectacle sur la plaine des temples de Bagan.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous allons constater tout au long de notre séjour que certains moines sont très intéressés par la photo et certains se font volontiers photographier.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Nous revenons ensuite déjeuner à la guesthouse et nous repartons pour une série temples, pagodes, stupas.

Première visite de la journée pour le temple de Thatbyinnyu
Le temple est la plus grande structure archaïque de Bouddha et le plus élevé de Bagan construit dans la période intermédiaire au milieu du 12ème siècle. Ce temple massif peint en blanc domine tous les autres monuments de la ville. Ses deux étages cubiques comptent chacun trois terrasses de taille décroissante délimitées par des flèches, sur lesquelles s’élève une pointe dorée haute de 63 mètres.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Ce temple est toujours en activité et il y a beaucoup de bouddhistes et de moines bouddhistes qui viennent vénérer Bouddha chaque jour.
Les birmans veulent tous nous toucher et se faire photographier avec nous. Nous passons un très agréable moment avec eux.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis nous nous rendons au plus célèbre et plus visité des temples de Bagan, le temple d’Ananda.
Le temple d’Ananda, très bien restauré suite au tremblement de terre de 1975, est l’aboutissement en matière d’architecture de la première période de Bagan. Il est considéré comme le plus fin et le plus imposant des ouvrages de ce type. Sa flèche dorée en forme d’épi de maïs s’élève à plus de 50 m de hauteur et scintille sur toute la plaine. Ananda reste le plus prestigieux, un des plus vénéré et un des mieux conservés.
La météo n’est pas favorable ce matin pour faire de belles photos extérieures, nous décidons d’y revenir si la météo nous le permet.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Le sanctuaire central est entouré de deux corridors concentriques, le bloc central abrite d'immenses statues de Bouddha. Dans les corridors, des dizaines de petits bouddhas sont placés dans des orifices creusés dans les murs.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis nous partons hors des sentiers battus pour le monastère de Nat Taung. Nous n’y croisons que deux touristes.
C’est le seul monastère en bois sculpté de Bagan, il est magnifique et se trouve au calme dans un petit village.
La partie la plus ancienne (celle de droite) date du 13ème siècle.
Construit en teck, il est entièrement sculpté, à tel point qu’il fait penser à de la dentelle. Une couche d’huile de vidange est passée chaque année pour protéger le bâtiment de la pluie.
Le ciel bleu est revenu avec la chaleur.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Ce monastère est en service. Nous pouvons voir qu'il y a de la vie à l'intérieur et nous y apercevons beaucoup de chats.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Lorsque nous arrivons au prochain temple une birmane vient à notre rencontre et nous propose de nous faire un maquillage au thanaka.
Mais qu’est-ce que le thanaka ?
C’est le produit de beauté des Birmanes par excellence et de quelques jeunes birmans.
Il s’agit d’une pâte obtenue à partir de l’écorce de l’arbre de thanaka qui pousse en Birmanie. Ce produit se vend sur les marchés sous forme de bûchettes.
La bûchette est d’abord frottée sur une pierre pour en obtenir une pâte qui est ensuite étalée sur le visage et les bras. Cette crème, naturellement parfumée et rafraîchissante, protège du soleil, évite la transpiration et joue un rôle antiseptique.
De nos jours, le thanaka est beaucoup moins utilisé en ville qu’à la campagne. Les maquillages modernes ont pris le dessus.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Le temple Mahabodhi
C’est une copie du célèbre temple Mahabodhi de Bodh Gaya en Inde, qui commémore l’emplacement où Bouddha atteignit l’Eveil. Erigée en 1215, la flèche inhabituellement pyramidale, creusée de nombreuses niches abritant chacune un bouddha assis, se dresse au-dessus d’un socle carré lui-même comportant de nombreuses niches aux bouddhas assis.
La salle carrée du temple contient un grand bouddha qui regarde vers l’est. Un étroit couloir conduit à un petit sanctuaire derrière cette statue où se trouve un autre bouddha, plus petit et orienté vers l’ouest.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Suite de notre visite, la pagode Bupaya
Dominant l’Irrawaddy avec ses terrasses crénelées, la pagode domine le fleuve et le site mérite le détour.
Le stupa doré a été entièrement reconstruit, le séisme de 1975 ayant détruit l’édifice original. La pagode sert de balise aux navigateurs et le site est très visité par les Birmans qui y honorent le Bouddha, mais également le maître des Tempêtes, dont la chapelle se situe juste à côté.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous faisons une petite pause repas dans une gargote à l’ombre car il fait très chaud.
Nous avons correctement mangé pour pas cher.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Reprise des visites par le temple de Sulamani
Au milieu de la campagne, dans un cadre serein, un roi a trouvé à cet endroit un rubis et il y fit édifier en 1183 un temple (Sulamani signifie « petit rubis »). La légende affirme que la pierre est toujours enterrée là.
Deux étages et des terrasses superposées ornées de petits stupas créaient un effet de pyramide. La maçonnerie en brique est l’une des plus belles de Bagan.
Il est à nouveau en cours de rénovation suite au dernier tremblement de terre.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
A l’intérieur on y trouve de nombreuses et jolies fresques encore bien conservées.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Un conseil pour les visites en vélo ou E-bike un peu retirées comme le monastère de Nat Taung (pas facile à trouver) : bien préparer vos itinéraires sur Google Earth ou autres, si vous ne voulez pas perdre trop de temps en tours et détours car il n’y a absolument aucune indication.

Journée non terminée, à suivre......

Pour d'autres textes et photos voir notre notre blog sur les liens suivants :
Jour 2 partie 1
Jour 2 partie 2

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Lundi 6 Novembre 2017
Bagan et ses temples – jour 2 (partie 3)

Nous arrivons au temple de Shwegugyi
Construit en sept mois en 1131, ce petit temple élégant est une illustration de la période intermédiaire d’édification des temples de Bagan, transition architecturale entre un style obscur et austère et des constructions plus aériennes.
Il est orné d’un shikhara (toit) en épis de maïs qui est une version réduite de celui du temple d’Ananda.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis visite du temple de Hmauk
Face au Sulamani, ce temple surmonté d’un shikhara mérite une visite. Il ressemble à un modèle réduit de son voisin plus connu, mais demeure peu fréquenté des visiteurs et des vendeurs. Nous serons d’ailleurs les seuls touristes. L’intérieur a été en grande partie endommagé par le séisme de 1975.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Quelques belles rencontres dans les derniers temples, scènes de vie...
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmiRe: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis après cette journée commencée très tôt et bien remplie, nous partons pour le coucher du soleil.
Cette fois-ci il faut grimper par l’intérieur d’un temple des escaliers étroits et hauts.
Une fois là-haut, la magie opère !
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Pour redescendre un birman qui espère une petite pièce (bien méritée) a éclairé l’escalier avec des petites bougies.

Retour à la guesthouse et dîner. Nous revenons au Queen qui est proche de notre hôtel et où nous mangeons très bien.
Repos car demain 2 surprises nous attendent dont une avec encore un lever très matinal

Pour d'autres textes et photos voir notre notre blog sur le lien suivant :
Jour 2 partie 3

A suivre…

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
nofretari
Il y a 6 mois
Bonjour Michèle
Des nouvelles fraîches de Birmanie, exactement ce que je cherche: je lis beaucoup sur les forums, consulte le routard et autres, compare avec les tours opérators, bref je ne sais à quel saint (ou bouddha) me vouer, tant les tarifs diffèrent pour la même prestation.
Je compte faire le circuit Mandalay- Bangan -Kalaw- Lac Inie -Ngapali  (très classique) mais en prenant notre temps. Nous sommes deux "seniors routards" ie nous avons l' habitude de dormir dans des endroits très simples mais propres, de manger dans des restas locaux et d'utiliser aussi les transports locaux. Si c'est le genre de périple que vous avez  adopté, pouriez-vous me dire combien il faut compter entre l'hébergements, les déplacements et les visites (par jour ou par semaine) ? Pour me baser enfin sur un budget
Avez- vous pris cette fameuse montgolfière au dessus des temples?
Cordialement,
Katherine

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
nofretari
Il y a 6 mois
Ah j'aurais du lire jusqu au bout!
J' ai tous les détails nécessaires, mais notre budget est plus serré...

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Bonjour Katherine,
Vous pouvez "gratter" sur les guesthouses, il y a moins cher.
Maintenant sur le reste je ne vois pas trop où sauf sur les loisirs : cooking class, montgolfière, trek...
C'est un merveilleux pays, j'espère y revenir.
Je n'ai pas terminé le carnet de voyage mais si vous avez des questions n'hésitez pas.
Bonne journée
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
Mardi 7 Novembre 2017 (Jour 3)
Vol en montgolfière sur Bagan

Nous avons donné rendez-vous à la « team-family » à 5 heures, comme pour aller au lever de soleil. Mais la surprise est de courte durée car les e-bikes ne sont pas là et un minibus arborant un gros logo de montgolfière s’arrête pour nous prendre.
Hier nous avons photographié les montgolfières qui planaient sereinement au-dessus des temples de Bagan mais aujourd’hui c’est nous qui « allons planer » !
En arrivant, nous sommes installés sur des tables pour un petit-déjeuner et un briefing avec les pilotes. Un pilote est désigné par montgolfière et par table (8 pour nous). Le ciel commence à légèrement rougir.

Notre vol en montgolfière :
Puis toute l’équipe (une par montgolfière) s’active à gonfler les ballons, d’abord avec d’énormes ventilateurs pour faire entrer de l’air à température ambiante, puis rapidement du gaz pour l’air chaud qui redressera le ballon. Nous avons l’autorisation de nous approcher des tracteurs. C’est vraiment très impressionnant car ce sont de grosses montgolfières (de 4 à 16 personnes) de trois compagnies.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Les montgolfières sont maintenant quasiment gonflées, nous sommes alors invités à nous diriger vers la nôtre. Les ballons de couleur différente : jaune safran, brun rouge, vert sapin, vont s’élever dans le ciel.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Nous montons dans le panier, notre pilote au milieu; Pour le décollage, nous sommes accroupis dans la nacelle et nous devons nous tenir aux poignées, puis le câble est décroché.

Nous sommes surpris par une seule petite secousse, puis c’est l’envol. Nous sommes rapidement à quelques mètres du sol. Les conditions de météo sont très bonnes. L’air frais du petit matin permet de voler plus bas et d’admirer les temples de près. Outre l’aspect magique de flotter dans le ciel au milieu de 21 autres montgolfières qui se frôlent parfois, les points de vue sur la plaine hérissée de monuments, l’Irrawaddy et la chaîne de montagnes sont sublimes. Nous n’avons plus qu’à nous émerveiller devant tant de beauté et appuyer sur le déclencheur de l’appareil photo

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis le soleil illumine progressivement le paysage avec douceur. C’est un spectacle éblouissant qui s’offre à nous.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Le vol continue en dehors de la zone des temples. Nous survolons les villages (nous apercevons même des enfants qui nous font coucou), la campagne, les cultures, les buffles attelés, les paysans dans les champs…
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis nous commençons à descendre doucement.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Après quelques instants, le pilote nous prévient que nous allons atterrir. Comme pour le départ nous devons reprendre la position accroupie et nous tenir aux poignées. L’atterrissage est assez surprenant. La nacelle ne s’étant pas posée sur un endroit assez vaste pour la toile, l’équipe doit donc la tirer vers le milieu du champ..
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis retour vers notre minibus. Des chaises sont installées et nous sommes accueillis par l’équipe avec le champagne (qui est en fait un bon mousseux), des jus de fruit, des fruits frais et amuse-gueules. Richard notre sympathique pilote nous remet à chacun un diplôme.
Nous avons eu de la chance : une météo exceptionnelle, le vent dans le bon sens et le vol a duré plus que prévu (1 h).

Quelques informations pratiques
Vol avec Oriental Ballooning.
Les pilotes sont très expérimentés, service et organisation au top, matériel de qualité.
N’hésitez pas à casser votre tirelire pour faire ce vol, c’est une fabuleuse expérience.

Pour d'autres textes et photos voir notre notre blog sur les liens suivants :
Jour 3 partie 1

A suivre…

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 6 mois
J'ai vu que vous m'aviez posé une question sur la montgolfière. Je viens de mettre le billet à l'instant. Sincèrement c'est vrai que c'est cher mais c'est une expérience fabuleuse.Mon grand coup de coeur. 
Si vous pouvez je vous conseille de le faire.
Bonne soirée
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Mardi 7 Novembre 2017

Bagan et ses temples – Jour 3 (partie 2)

Nous sommes de retour à la guesthouse vers 9h30. Nous prenons notre petit-déjeuner, puis Jean-Michel réserve le bus de nuit pour Kalaw pour demain soir. Plus de place dans les gros bus express, nous allons devoir nous contenter d’un minibus !
Nous voici repartis pour une petite journée de visites de temples.

Nous commençons notre visite par la pagode SHWESANDAW.
Construite en 1057 par le roi Anawratha, pour y conserver un cheveu du Bouddha rapporté d’une campagne militaire, cette gracieuse pagode se situe au centre du site archéologique de Bagan. Son dôme repose sur une double base octogonale concentrique supportée par cinq terrasses.
Les escaliers extérieurs partant à la base du stupa jusqu’au sommet sont fermés et c’est bien dommage car le panorama doit être splendide.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
L’intérêt de cette pagode réside aussi dans la présence d’un long bâtiment de brique qui abrite un bouddha couché de 18 mètres de long (17/18ème siècle). C’est le seul bouddha à Bagan qui ait la tête dirigée vers le sud, point cardinal symbolisant la mort.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis visite du temple de GUBYAUKGYI
Le temple Gubyaukgyi (grand temple-caverne peint), de forme carrée, reçoit un grand nombre de visiteurs attirés par ses peintures intérieures richement colorées et bien préservées. Les fresques dateraient de la construction même du temple (1113).
Pas d’éclairage, n’oubliez pas de vous munir d’une lampe électrique pour voir les fresques (photos interdites).

Juste à côté du précédent temple se tient la padoge MYAZEDI
Sa structure est composée d’un stupa doré d’or (en rénovation) au-dessus d’un bâtiment blanchi à la chaux avec quatre piliers sur les côtés.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous nous rendons ensuite dans le village de Myinkaba connu pour ses laques, pour visiter un autre temple.
Au centre du village, le temple de MANUHA est en activité et d’apparence moderne. On y trouve un énorme bouddha en brique recouvert à la feuille d’or, occupant tout le volume de la salle. A sa gauche et à sa droite, deux autres bouddhas imposants. Derrière, trois petites portes donnent accès à un quatrième bouddha, couché, d’une quinzaine de mètres de long.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Devant l’entrée, un bol doré surdimensionné, auquel on accède par une petite échelle, sert à recevoir les offrandes (en argent) des fidèles
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

En repartant, nous passons devant une échoppe avec 2 vendeuses de chique de bétel. Les marchands de rue fabriquent à la chaîne ces drôles de chewing-gum artisanaux d'un vert éclatant.

Petite explication :
La noix d’arec, également appelée noix de bétel, est le fruit du palmier « à bétel » Areca catechu. Elle contient une graine qui sert à fabriquer une « chique de bétel », à mâcher.
Cette chique provient du fusionnement d'une feuille de bétel, d'une noix d'arec et de l'écorce de racine auquel on ajoute ensuite un zeste de chaux. Chaque marchand a son petit secret de préparation et rajoute épices, tabac…
Une fois en bouche, la mixture provoque une action assez rapide sur les glandes salivaires, créant par là un besoin irrésistible de cracher et laissant de nombreuses traces rouges sur le sol.
Malgré l’interdiction (non respectée) de chiquer dans les lieux publics mise en place par le gouvernement birman en 2006, la consommation ne baisse pas dans le pays. Il semblerait que la principale raison soit le prix qui est dérisoire.
Le bétel est la quatrième substance psychoactive du monde (plus de 600 000 millions de consommateurs), après l’alcool, le tabac et les boissons caféinées

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous continuons par le temple de NANPAYA et le temple de NAGAYON. Ce dernier est élégant et bien conservé. Construit en 1192, sa forme rappelle un peu celle du temple d’Ananda. A l’extérieur, beau décor floral.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Le sanctuaire central renferme un bouddha debout d’origine, mais rénové. Il est recouvert à la feuille d’or.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous arrivons ensuite dans le village de Thiripyitsaya. Nous nous rendons sur le pont coloré d’un petit lac pour voir les «bouddha-fish», les poissons sacrés. Ils sont tellement sacrés qu’ils sont gavés toute la journée et sont énormes. Puis, nous mangeons « sur le pouce » avec des nouilles sautées, petits poissons et crevettes grillés… achetés à des vendeurs ambulants.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Sur les hauteurs du village est bâtie sur une des rives de l’Irrawaddy, la pagode de LAWKANANDA.
Dans l’enceinte du lieu, des ouvriers travaillent des feuilles d’or pour la décoration des temples dans un bâtiment grillagé où il y a autant de gardiens que d’ouvriers. Ils nous ouvrent la porte et acceptent que nous prenions des photos. Nous sommes plutôt étonnés.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
La pagode sert toujours de lieu de culte et abriterait une copie d’une dent du Bouddha, reçue du roi du Ceylan. Elle fait partie d’un nouveau circuit de pèlerinage pratiqué par les Birmans, et est donc très fréquentée. Le stupa en forme de cloche a un dôme entièrement doré à la feuille d’or. Dommage, il est aussi en rénovation.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Autour et sous un arbre, se trouvent les 8 bouddhas de la semaine (2 mercredi chez les bouddhistes) associés à leur animal et leur planète. Les fidèles arrosent copieusement leur bouddha (calculé avec le jour et l’heure de naissance) avec autant de verres d’eau qu’ils ont d’années.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Pour d'autres textes et photos voir notre notre blog sur les liens suivants :
Jour 3 partie 2

A suivre…

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
Pierre-Louis
Il y a 5 mois
18 jours en Birmanie en décembre 2017
Notre voyage organisé avec GULLIVER s’est très bien déroulé. Aucun problème.

Less chauffeurs de GULLIVER ont été parfaits , ponctuels , agréables et prudents, proposant de nombreuses visites de monuments et sites. Il nous ont toujours correctement transmis les consignes concernant l’étape suivante du voyage. Donc pas de stress et pas d’inquiétude.

Nous avons eu la surprise d’avoir une guide à Mandalay . Très bien.

La croisière en bateau de Mandalay vers Bagan a été un moment reposant qui a permis de faire quelques rencontres et de discuter avec d’autres touristes. Le train vers Inle en Classe ordinaire permet de vivre quelques heures avec la population locale.

Nous avons découvert un très beau pays , c’était la première visite que nous faisions dans ce pays. Nous avons (un peu…) découvert la culture du pays, ses coutumes, la religion bouddhique et les habitants (et l’artisanat local) , agréables et plein d’attentions.

Globalement nous avons trouvé qu’il y avait peu de touristes (mais beaucoup de français) , est ce les questions politiques et / ou la saison qui expliquent le faible nombre de touristes croisés . Nous avons été plusieurs fois seuls dans les hôtels.

Les hôtels que nous avions retenus étaient conformes aux attentes . Toujours très propres et avec du personnel attentionné.

Finalement il semble aisé de voyager dans ce pays . Nombreuses offres locales (transports, suggestion de visites ….) à partir des hôtels.

Merci pour l'organisation GULLIVER qui a été efficace (et qui a permis de régler un petit problème un soir à Moulmein) et bien adaptée à notre attente. Nous n’hésitons pas à recommander GULLIVER à de futurs voyageurs au Myanmar.

Avec tous nos remerciements à GULLIVER .

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Bonjour,

La Birmanie est très facile à faire sans agence. Il suffit de bien préparer son voyage.
L'appréhension du pays n'est pas la même quand on le fait en individuel.
C'est un pays merveilleux que je recommande vivement.

Un peu trop de pub !!! pour l'agence !!

Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Mardi 7 Novembre 2017

Bagan et ses temples - Jour 3 (partie 3)

Jean-Michel sait que le temple suivant n’est pas facile à trouver et effectivement la barrière de la langue ne nous aidant pas, c’est plutôt le facteur « chance » qui nous a permis d’y arriver.

Il s’agit du TEMPLE 1045 qui est dans le village de New Bagan, en bordure de la route principale, dans l’enceinte de la « Police Station ».
Ce petit temple (restauré en 2006), à priori n’a rien d’exceptionnel, mais à l’intérieur, surprise, un artiste y a repeint, et c’est une première à Bagan, les fresques à peu près comme elles devaient l’être au 12ème siècle. Le résultat, tout en acrylique, est impressionnant. Cela permet de nous faire une bonne idée de l’aspect original des peintures dégradées que l’on peut voir dans les autres temples.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous continuons pour aller voir le temple et stupa de SEINNYET AMA
Ce sanctuaire et ce stupa du 12/13ème se dressent côte à côte. Le temple est de style indien : forme carrée avec quatre porches en avancée, architecture classique avec terrasses allant en diminuant et sikhara indienne. Celui-ci est considéré comme l’un des plus gracieux encore debout à Bagan, remarquable grâce à ses magnifiques décors en stuc, notamment les ogres, lions et autres oiseaux mythologiques qui ornent les angles des terrasses.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Le "temple inconnu"

Puis en repartant, nous nous arrêtons devant un beau petit temple blanc avec un dôme couleur argent, dont nous ne connaissons pas le nom. Ses couleurs blanc et argent lui donnent un cachet particulier ici.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis nous arrivons dans l'ensemble de petites pagodes et de stupas KHAY MIN GHA. C'est une concentration d'une grande partie des styles architecturaux existants à Bagan : pagodes en forme de cloches à droite et de style indien à l’arrière. Les petits stupas renferment les cendres de moines importants.
Elles se situent dans un paysage resté naturel.
Le soleil commence à baisser et la lumière de fin d’après-midi donne aux pagodes une magnifique couleur ocre.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Quelques belles rencontres dans les temples.

Vous pouvez remarquer les jolis vêtements traditionnels, très colorés, des birmans.
Le vêtement du bas est un longhi, porté en toutes occasions, aussi bien par les hommes que par les femmes.
Les femmes vont nouer ce grand rectangle de tissu sur le côté, au niveau de la taille, tandis que les hommes le nouent devant. Les hommes le portent généralement avec une chemise et les femmes avec une blouse assortie.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Un beau serpent coloré, vu sur un cactus près d’un temple.
Il s'agît d'un Chrysopelea Ornata communément appelé serpent volant d'Asie.
Il est venimeux sans être véritablement dangereux pour l'homme puisque son venin n'est pas très puissant et ses crochets sont situés dans le fond de sa gueule. Ce serpent est capable de planer dans le ciel pour se rendre au sol, passer d'arbre en arbre, pour chasser ou fuir un prédateur.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Autres...
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Après une journée bien remplie (départ à 5 h ce matin), nous rentrons à la guesthouse mais nous ne sommes pas encore couchés car Jean-Michel nous a réservé un cooking class.

Nous avons organisé de France ce cooking-class plutôt familial chez Phyo Phyo.
Vous pouvez retrouver tous les détails de cette soirée sur le blog, sur le lien ci-dessous
Cooking class chez Phyo Phyo

D'autres photos et texte
Bagan et ses temples - Jour 3 (partie 3)

A suivre….

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
ani54
Il y a 5 mois
Bonjour,
Nous avons passé 28 jours en janvier/février derniers en Birmanie, nous sommes un couple, avons la soixantaine (passée) et voyageons en mode routards, en utlisant transports en commun et petits hôtels pas chers (20 à 25€ maxi). Nous avons dépensé à deux , sur place (hors billets d'avion et visas) environ 1800€.
Tous les détails avec hébergements et prix sont relatés sur notre blog, ici :
http://un-endroit-ou-aller.over-blog.com/tag/birmanie%202017/

Bonne préparation, bonne année et bon voyage !
Anne

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
ani54
Il y a 5 mois
,, Bonjour Michèle
Des nouvelles fraîches de Birmanie, exactement ce que je cherche: je lis beaucoup sur les forums, consulte le routard et autres, compare avec les tours opérators, bref je ne sais à quel saint (ou bouddha) me vouer, tant les tarifs diffèrent pour la même prestation.
Je compte faire le circuit Mandalay- Bangan -Kalaw- Lac Inie -Ngapali  (très classique) mais en prenant notre temps. Nous sommes deux "seniors routards" ie nous avons l' habitude de dormir dans des endroits très simples mais propres, de manger dans des restas locaux et d'utiliser aussi les transports locaux. Si c'est le genre de périple que vous avez  adopté, pouriez-vous me dire combien il faut compter entre l'hébergements, les déplacements et les visites (par jour ou par semaine) ? Pour me baser enfin sur un budget
Avez- vous pris cette fameuse montgolfière au dessus des temples?

 
Cordialement,
Katherine

Excusez-moi de squatter ce carnet de voyage très intéressant mais je voulais juste répondre à Katherine et j'ai oublié de citer son message...
Encore bravo pour votre carnet !
Anne


Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Bonjour Anne, 
Pas de problème.
Merci et bonne année
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Mercredi 8 Novembre 2017
Bagan et ses temples - Jour 4 (partie 1)

Nous partons pour le dernier lever de soleil sur Bagan. Le temple sur lequel nous avions prévu de monter est fermé, nous nous décidons pour le stupa d’en face.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Cette dernière matinée est encore consacrée aux temples.
Juste avant d’arriver à la pagode Shwezigon que nous allons visiter, nous passons devant des marchands de poterie.
Des birmans déchargent d’énormes jarres d’un poids lourd venu de Chine. Elles sont entreposées dans le camion les unes sur les autres avec simplement de la paille entre elles pour ne pas casser.
Vous pouvez remarquer qu’ils portent tous le traditionnel longhi.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Puis nous arrivons à la sublime pagode SHWEZIGON (1059-1090), l’une des plus belles du pays, ma préférée.
Nous accédons à la pagode par une grande allée couverte, puis d’un seul coup nous découvrons l’immense dôme étincelant.
Cet imposant stupa en grès est recouvert de feuilles d’or. Le zedi central mesure 49 mètres de hauteur.
C’est la seule de Bagan construite en pierre et non en briques avec un style architectural typiquement birman. De la base partent trois terrasses rectangulaires, suivies d’une octogonale puis d’une dernière terrasse ronde, annonçant le stupa cylindrique. Les quatre sanctuaires qui entourent le stupa central renferment quatre Bouddhas debout en bronze de quatre mètres de haut.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
La pagode abriterait un os frontal du Bouddha et la réplique d’une de ses dents qui se trouve au Sri Lanka. C’est une des plus vénérées du pays, elle est très fréquentée par les bouddhistes, les moines et les marchands du temple.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Au pied de l’escalier qui monte du côté oriental du stupa, une petite cavité circulaire de 10 cm, creusée dans un bloc de pierre, est remplie d’eau. On lui trouve deux fonctions : mesurer la rectitude de la pagode (en s’asseyant devant, on peut apercevoir le sommet de la pagode se reflétant dans l’eau) ou permettre aux monarques d’admirer le reflet du hti sans pencher la tête en arrière, ce qui aurait pu faire tomber leur couronne.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Tout autour, salles de repos et de prière avec toits à étages de style birman traditionnel. Le lieu le plus important, au sud-est du site, est le sanctuaire jaune où sont les 37 nat. Habillés somptueusement les jours de fête, ils sont honorés régulièrement.

Quelques mots sur les nat :
Foi et superstition vont souvent de pair en Birmanie. Si plus de 80 % des Birmans sont bouddhistes, nombre d’entre eux respectent les vieilles croyances animistes dans les esprits ou nat. La croyance est fondée sur le principe suivant : tout être, vivant ou non, est animé par un esprit. Le culte des nat, qui provient de l’Inde consiste à se concilier les esprits par des sacrifices, plutôt qu’à les adorer.
Leur principale crainte n’est pas simplement que les esprits perturbent leur vie quotidienne, mais plutôt qu’ils entrent dans leur corps et leur esprit et les contraignent à des actes inadmissibles en public.
A certaines occasions, le culte des nat va au-delà de la vénération par des offrandes et se traduit par des invocations. Elles sont habituellement pratiquées au cours des fêtes des esprits, lors desquelles la musique est destinée à attirer les nat. Les boudhistes sont habillés somptueusement ces jours-là.

Les nat nous ont accompagnés tout au long de notre voyage. Les croyants leur font sans cesse des offrandes (fleurs, nourriture) pour les amadouer : dans des niches, le creux des arbres, les pagodes, les sanctuaires de villages, leur maison sur le nat sin (autel des nat), leur voiture…
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Cette pagode a quelque chose de magique. On y ressent à la fois de la sérénité, de la gaité, de la vie. Beaucoup de jeunes se promènent ensemble et rigolent. Tout le monde semble heureux ici. Qui dit touristes, dit photos. Les locaux adorent se prendre en photo avec les touristes surtout à Bagan.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Laurent fait sa première photo avec les pieds. Tout au long de notre voyage il va renouveler la prise de ce type de photo qui va tellement plaire et faire rire les birmans adultes et enfants. Des moments partagés avec eux de joie et de bonheur.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Comme il fait très beau, un grand ciel bleu, nous décidons d’aller revoir en extérieur le temple d’ANANDA pour refaire des photos. Il est vraiment sublime sous le soleil.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Un petit tour de E-bike dans un chemin très sablonneux et nous voici au temple de DHAMMAYANGYI.
Repérable à sa forme pyramidale et à son aspect très massif et imposant, il est visible de toute la plaine de Bagan. Cet immense temple fortifié du 12ème siècle est célèbre pour ses passages intérieurs fermés par des briques et son histoire sanglante. C’est le mieux conservé des temples de Bagan. Son plan est en forme de croix grecque.
Son intérieur constitue l’une des grandes énigmes de Bagan. En effet, son déambulatoire intérieur a été, pour une raison que l’on ignore, comblé au moyen de gravats de briques et totalement muré au moment même de la construction du monument.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Trois des quatre sanctuaires du Bouddha furent également obstrués avec des briques. Le sanctuaire ouest, le seul restant, contient deux statues originales de bouddhas côte à côte. L’intérieur fait un peu vide, d’autant que les traces de fresques sont mal conservées et dégradées par les fientes de chauve-souris.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Un petit garçon habillé avec une chemise au logo de « McDonald's » est en train de jouer seul. Je lui donne un petit avion à construire et une corde à sauter. Il va de suite chercher son papa pour lui monter son avion. Je reste à discuter un moment avec le papa (il est vendeur et parle un peu l’anglais). Je suis étonnée car il situe bien les pays d’Europe.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Le « temple perdu »
En partant nous sommes encore séduits par l’extérieur d’un temple perdu au milieu de cultures (je n’ai trouvé son nom).
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Il y a une grande terrasse sur laquelle Laurent et Jean-Michel vont monter pour faire les photos de la plaine et des temples. Magnifique vue.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Et nous nous rendons à la pagode DHAMMAYAZIKA
Edifiée en 1196, cette pagode se trouve dans un joli jardin arboré et travaillé avec soin. De forme pentagonale c’est un dernier grand monument construit. Le stupa est orné d’une cloche dorée. Sa base est constituée de trois terrasses superposées, ornées de plaques émaillées contant les vies antérieures du Bouddha. Encore là dommage, les terrasses sont fermées.
Le stupa (un des plus hauts de Bagan) est dédié aux cinq Bouddhas : les quatre Bouddhas révélés et le Bouddha du futur, celui dont la venue marquera la fin de ce monde et le début d’un autre.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Puis nous déjeunons dans un petit restaurant à côté du temple avec au menu, de très bonnes nouilles sautées.
Fin de nos visites de temples à Bagan.

Quelques impressions personnelles en vrac sur Bagan :
Des temples, des stupas, des pagodes à perte de vue dans une plaine verdoyante. Nous n’en avons visité qu’un tout petit nombre : 25 sur plus de 2 000.
Nous nous attendions à trouver du tourisme de masse et nous avons été très surpris car il n’y a pas beaucoup de monde en même temps sur les lieux de visites. Nous nous sommes même parfois retrouvés seuls ou presque.
Le tremblement de terre de 2016 a fait beaucoup de dégâts et encore beaucoup de temps sont en rénovation.
Des bouddhas par milliers : des petits, des grands, des énormes, des très beaux, des très laids...
Des fresques dégradées mais aussi d'autres magnifiques, en bon état.
Du doré, de l’or, des paillettes, des pierres précieuses, encore beaucoup de richesses.
L’émerveillement devant chaque découverte de temple qui est unique, qui a son histoire (Jean-Michel nous avait préparé un book avec l’histoire des temples visités), sa couleur, ses bouddhas…
Les balades en e-bike dans la jolie campagne, sur les chemins de terre conduisant aux temples.
Le monastère Nat Taung entièrement construit en bois de teck, de toute beauté.
Perchés sur les escaliers des temples, nous admirons un panorama extraordinaire, de magiques levers et couchers de soleil...
Atmosphère dans les temples sereine et paisible. Les bouddhistes, birmans, touristes... tout le monde a l’air heureux.
De belles rencontres tout au long de ces journées avec les birmans si chaleureux, avec les enfants si joyeux et souriants.
Très beaux vêtements des bouddhistes dans les temples, gais et colorés.
Vol en montgolfière : une expérience inoubliable, magique, sublimissime, mon grand coup de coeur de ce voyage.
(Nota : Dans ces impressions, j’ai indifféremment appelé "temples ", les temples, pagodes et stupas.)

D'autres photos et textes sur le lien ci-dessous 
Bagan et ses temples - Jour 4 (partie 1)

A suivre….

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
ani54
Il y a 5 mois
Vos photos sont superbes, c'est un régal de vous lire, bravo!
Anne

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Mercredi 8 Novembre 2017 :
Villages autour de Bagan - Jour 4 (partie 2)

….. Cet après-midi est consacré à la visite des villages autour de Bagan afin de découvrir la vie locale.

Nous garons nos e-bikes à l’entrée du village de Thuhtaykan et nous continuons à pied.
Nous repérons une petite échoppe, qui fait aussi office de "station essence". Nous y achetons des bouteilles d’eau fraîche, un briquet pour Nicolas et des bonbons pour les enfants. Il fait très chaud (plus de 36°).
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
En passant devant une maison en feuilles tressées et bambou, une grand-mère, sortie de nulle part, prend Claire par le bras et l'emmène chez elle, puis nous fait signe de venir.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Elle nous offre des cacahuètes. Même si nous ne pouvons pas communiquer (barrière de la langue), ses yeux expressifs valent toutes les paroles.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Sa fille est présente avec trois de ses enfants, un jeune de 16/17 ans, et deux petits enfants (un garçon et une fille).
Une famille adorable, difficile à quitter comme cela va souvent nous arriver.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Cette famille de paysans cultive des cacahuètes, et le deuxième légume à la gousse noire (je n’ai pas trouvé le nom). C’est la pleine saison de la récolte de ces deux légumes.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
La cacahuète est le fruit de l’arachide, plante annuelle à fleurs jaunes. Une fois les fleurs fécondées, le fruit (gousse ou coque de 3/4 cm de long) mûrit en terre. Il s’agit d’une légumineuse au même titre que les haricots mais contrairement aux haricots ils nécessitent beaucoup plus de la chaleur.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
(Nota : je suis preneuse si un lecteur de ce carnet peut me dire de quel légume il s'agit merci)

Nous partons faire le tour du village à pied. Tout est calme. Nous y voyons des vaches, des cochons et des chèvres qui se régalent avec des pastèques.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Puis, nous voici de nouveau sur la route, nous nous arrêtons devant une école primaire où les enfants sont en récréation. Nous allons leur dire bonjour, ils viennent nous voir au portail et sont bien excités. Nous ne sommes pas invités à renter donc nous continuons notre chemin.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Les enfants en primaire doivent être habillés en blanc et vert, école maternelle : blanc et bleu.
L’accès au système scolaire est gratuit mais les familles doivent prendre à leur charge l’uniforme et les fournitures scolaires.

Nous repartons ensuite voir un deuxième village quelques kilomètres plus loin : West Pwasaw.
En arrivant nous voyons des femmes et des hommes qui rénovent l’entrée d’une grande maison. Ce sont les femmes qui portent les briques sur leur tête. Nous déposons nos e-bikes et continuons à pied.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous arrivons dans une petite entreprise et le personnel nous réserve un superbe accueil.
Des fruits ou des graines sèchent au milieu de la cour, mais là encore impossible de savoir que quoi il s’agit.

(Nota : idem je suis aussi preneuse si quelqu'un peut me dire de quoi il s'agit merci)
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi


Les hommes déversent de très lourdes panières de ces "fruits?" séchés dans une broyeuse.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Les femmes assises sur de grandes bâches trient « quoi et comment »? (qui sait ? merci)
Malgré le travail fastidieux qu’elles font, elles rient beaucoup et sont très décontractées. L’une a même son bébé avec elle. Derrière elles, un camion chinois très rustique !
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Tous travaillent dans la joie et la bonne humeur et pas une seconde ils ne sont dérangés par notre présence qu’ils semblent même plutôt apprécier.

Cet ouvrier birman charge de la bouse séchée dans ce gros camion.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Et, nous allons dire bonjour à l'artisan qui fait l’extraction de l’huile de cacahuète. Il essaie de nous expliquer son travail avec des gestes.
Pour extraire l'huile, il écrase les cacahuètes avec une meule à axe rotatif fonctionnant avec un petit moteur.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Le reste des cacahuètes (sorte de pot) est utilisé pour nourrir le bétail.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous allons récupérer nos e-bikes. Jean-Michel a prévu un troisième village mais étant donné l’état de la batterie de son e-bike bien plus déchargée que les nôtres, nous ne prenons pas le risque d’aller plus loin et nous décidons de rentrer.

C’est la sortie de l’école et les enfants arrivent en vélo ou en scooter sans respecter aucune règle de prudence, nous assistons même à un petit accrochage vélo/scooter, sans gravité..
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous arrivons sur une portion de route en rénovation, les ouvriers ou plutôt les « forçats de la route » sont en plein travail.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Les femmes font les couches sur la route avec gros, moyens, petits cailloux et les hommes brûlent des pneus dans des bidons pour fabriquer le bitume. Nous sommes à une autre époque ! Un travail très pénible et aucune condition de sécurité.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Cette après-midi, avons parcouru des villages authentiques, hors des sentiers battus. Nous avons partagé avec les habitants, paysans, artisans, ouvriers, enfants etc... de très bons moments. Très belles rencontres, beaucoup de joie et de bonheur.
Je dois toutefois souligner que les birmans travaillent avec les moyens du bord, du matériel et des installations d’un autre temps, souvent dans des conditions vraiment difficiles et pas sécurisées. Le plus extraordinaire dans tout ça, c’est qu’ils gardent toujours leur sourire.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous rentrons à la guesthouse et nous disons au revoir au personnel très sympathique.

Nous avons rendez-vous entre 18 h et 19 h avec le mini-bus qui doit nous amener à Kalaw . Il arrive à 18h15. Le jeune chauffeur est le seul birman désagréable que nous ayons rencontré lors de notre séjour. Nous faisons le tour des hôtels pour prendre des touristes et arrêt d’une vingtaine de minutes à la gare routière. Nous avons des places numérotées qui se trouvent dans les deux dernières rangées. Le mini bus n’est pas plein mais interdit de changer de place ! Puis nous voilà partis jusqu’à l’arrêt repas à 21 heures dans un petit restaurant de bord de route. Nous dînons et ce sera notre repas le moins cher de notre voyage (moins de 4 euros pour 6). Correct pour le prix.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
La team-family commence à se dire que nous allons avoir des prochaines heures difficiles !
Au bout de quelques dizaines de kilomètres, la route commence à devenir mauvaise avec des trous, beaucoup de circulation dans les 2 sens (des énormes camions), des virages à n'en plus finir, une route étroite dans la montagne...
Notre chauffeur commence à s’exciter de plus belle. Musique à fond, il chique et crache, rigole fort avec son aide (qui est censé l’aider au pilotage), roule vite dès qu’il peut, et double dangereusement. Nicolas, Claire, Aurélie et Laurent sont ballotés sur la banquette arrière et se cognent régulièrement la tête au plafond. Difficile de dormir dans de telles conditions...

D'autres photos et textes sur le lien du blog ci-dessous :
Villages autour de Bagan - Jour 4 (partie 2)

A suivre…..

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
btzcaro
Il y a 5 mois
Bonsoir
d'abord merci pour toutes ces infos qui vont bien m'être utiles!!
je pars fin janvier pour 15j avec une amie en mode asc à dos
Je voulais savoir si vous aviez acheté les billets d'avion en avance sur site internet ou sur place via agence ?!
De même pour les hôtels 
merci pour votre aide 
cordialement Caroline 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Bonsoir Caroline,

Ravie d’avoir pu vous aider.

Comme nous étions 6, nous avons préféré assuré et acheter les billets d’avion en France sur le site de la compagnie, idem pour les hôtels sur Agoda.

A deux c’est déjà plus facile, mais lorsque j’avais réservé les hôtels plusieurs mois à l’avance il y en avait déjà de complets et il me semble qu’en janvier il y a plus de touristes. Vous pouvez réserver avec annulation. (Je vous précise toutefois que dans certains endroits il est difficile d’avoir du wifi).

Vous allez vous régaler, j’ai adoré ce pays.

Bon voyage
Michèle

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
Bonjour à tous,
Les messages concernant les Rohingyas dans cette discussion ont été supprimés car les carnets de voyage ne sont pas le lieu pour débattre de ce sujet. Si vous souhaitez discuter de cette thématique, je vous invite à ouvrir un nouveau fil de discussion.
Je vous rappelle que les valeurs du Routard sont liberté, découverte et tolérance, cela est également valable dans les échanges sur les forums !
Merci à chellmi pour ce très beau carnet de voyage !
Cordialement,
Sabine de Routard.com 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Jeudi 9 novembre 2017 :

Marché et pagodes de Kalaw - Jour 5 (partie 1)

….Le chauffeur roule comme un fou furieux, pas question de demander une pause. Nous arrivons à Kalaw à 1H45, indemnes ! mais très fatigués car nous avons peu ou pas dormi. Dans notre timing initial nous avions prévu d’arriver à 6 h avec le gros bus express mais n’ayant pas pu avoir de réservation, nous nous sommes rabattus sur le mini bus dont nous n’avions pas l’horaire précis. Je pense qu’il est très en avance !

Le chauffeur s’arrête le long d’un trottoir en entrant dans la ville, jette nos valises et repart. Nous n’avons pas d’autre alternative que de dormir ou nous reposer sur des paillasses en bois sous un auvent. A 5 heures un taxi que nous avons repéré nous amène en deux fois, à notre guesthouse. L’employée qui nous a ouvert, nous laisse dormir à la réception jusqu’à ce que nous partions au marché.

Nous quittons la guesthouse qui se situe dans un très beau parc fleuri, pour nous rendre au marché à un kilomètre à pied. Les poinsettias (ou étoiles de noël) qui, dans ce pays sont des arbustes et non des plantes d'intérieur, sont parés de leurs belles feuilles rouges.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Les marchés ont lieu en alternance dans cette région tous les cinq jours, ce n’est donc pas un hasard si nous sommes là ce matin. Il est 7 heures et le marché est déjà bien animé.

La ville de Kalaw
Cette petite bourgade tranquille située à 1 300 mètres d’altitude est une des plus fraîches de la région. Elle est située dans une cuvette entourée de collines verdoyantes.
A l’époque coloniale, les Britanniques venaient à Kalaw prendre leurs quartiers d’été afin de fuir la chaleur des plaines.
Kalaw est le point de départ de nombreux treks vers Inlé et de belles randonnées dans la petite montagne environnante où l’on peut encore partir marcher durant une journée complète sans autorisation préalable. Malgré les ravages de la culture sur brûlis, il reste encore quelques zones de jungle protégées par le gouvernement.
En arrivant en ville, juste à côté de l’école, un grand panneau rappelle aux enfants les règles de sécurité routière.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Le marché central de Kalaw
Les paysans des villages voisins viennent vendre leurs produits dans les ruelles.
Beaucoup de fruits et légumes, fleurs, viandes, poissons, bétel, vêtements, épices, etc… et de belles présentations.
C’est un marché comme nous les aimons, coloré, authentique, avec des vendeurs très souriants.
Nous pouvons remarquer différentes minorités ethniques reconnaissables à leurs turbans et longyi. Dans cette région vit aussi une importante communauté indienne et népalaise, arrivée du temps des Britanniques pour construire routes et chemin de fer, puis pour combattre les Japonais aux côtés de l’armée britannique lors de la seconde guerre mondiale.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous rencontrons aussi des birmanes et des enfants qui portent des sortes de pyjamas, bonnets et gilets de laine.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous allons prendre un petit-déjeuner très local, bien mérité. Aujourd’hui nous goûtons aux gâteaux et à des sortes de crêpes. Il est 9 heures.

Visite de la pagode AUNG CHAN THAR
Dans le centre-ville se dresse le zedi Aung Chan Thar, un étincelant stupa couvert de mosaïques dorées et argentées. Bon point de repère, cette pagode récente a été construite sur les ruines d’un édifice du 12ème siècle. Intérieur modeste.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
En sortant nous repassons par le marché couvert occupé par les commerçants, dont une partie ouverte donne sur la rue. Divers stands se côtoient : riz, récipients en plastique de toutes sortes, bâches, tabourets, bonbons, gâteaux, balais, souvenirs, bétel, etc…
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Visite de la pagode DE HSU TAUNG PYE
Les nombreux stupas en ruine de cette pagode ont été restaurés grâce aux dons des pèlerins. Sous le ciel bleu nuageux et le soleil, ces stupas dans cet espace boisé sont d’un très bel effet.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous y croisons de nombreux moines, souriants, qui vivent ici. Ils font leur potager dans l'enceinte de la pagode et habitent de belles maisons.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi

Nous allons acheter quelques fruits (oranges, fruits du dragon) et gâteaux pour nos encas.
En passant, nous nous arrêtons devant la mosquée, l'imam sort et propose à Jean-Michel, Laurent et Nicolas de la visiter s’ils le souhaitent.

Le loueur de E-bike avec lequel Jean-Michel a fait ses réservations pour la balade de cet après-midi se trouve juste à côté, il va donc voir si tout est ok.
Nous rentrons à la guesthouse où nous pouvons récupérer nos chambres, puis nous allons déjeuner dans un petit restaurant agréable et bon. Le temps que nous mangeons, un déluge s’abat sur la région. Nous sommes contents d’être à l’abri.

Quelques informations :
Le seul loueur de E-bike à Kalaw est Naing Naing Bicycle Rental (Min Street), sérieux.
Conseil : réserver à l’avance par mail (Naing.cc@gmail.com) car ils n'ont pas beaucoup de e-bikes.

Hotel : Hillock Villa en haut de la ville (1km)
Calme, propre, ils nous ont accueillis et offert le thé à 5 heures du matin
Petit-déjeuner très bien, nouilles Shan délicieuses (à réserver la veille - sans supplément)
La patronne est très sympa et est très réactive pour réservations et renseignements divers.

Restaurant : Orange Restaurant, en sortant de l’hôtel continuer la route qui monte sur 400 mètres. Correct.

D'autres photos et textes sur le lien du blog ci-dessous
Marché et pagodes de Kalaw - Jour 5 (partie 1)

A suivre…..

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
cathycolombe
Il y a 5 mois
MAGNIFIQUE ! J'adore !
A quand la suite ?!!!
Cathy

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Bonjour Cathy,
Merci beaucoup. Cela me fait du bien d'avoir des messages positifs !!!!!
La suite arrive, mais énormément de tri de photos.
A bientôt
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
picachette
Il y a 5 mois
Bonsoir,
Merci de ce partage.j ai beaucoup de plaisir à vous lire et les photos sont belles.
nous projetons 4 semaines  cet été à cheval sur juillet août en Birmanie. 
J ai une hésitation car je vois bcp de zones rouges et oranges sur le site des affaires étrangères. .
Vous êtes vous sentis limités dans vos deplacements dans la découverte de ce pays?
Merci
Claudine 


Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Bonsoir Claudine,

Merci.
Nous ne sommes pas allés dans les zones rouge et orange. 
Dans ce que nous avons parcouru dans la zone ivoire, nous ne nous sommes pas sentis en insécurité, ni limités dans nos déplacements.
Un accueil vraiment chaleureux.

Bonne soirée
Michèle 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
picachette
Il y a 5 mois
Merci de votre réponse rapide Michèle. 
On va Booker notre vol
Bonne soirée à vous,
Claudine 

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017

Signaler
chellmi
Il y a 5 mois
Jeudi 9 novembre 2017 :
Campagne autour de Kalaw en e-bike - Jour 5 (partie 2)

…..Notre surprise du jour est un tour en e-bike dans la campagne, au sud de Kalaw. Jean-Michel a préparé l’itinéraire au feeling sur GoogleEarth.
Nous allons récupérer les e-bikes chez le loueur en tout début d’après-midi et ici le casque est fourni.
Avec toute la pluie qui est tombée tout à l’heure, les chemins sont pierreux, boueux et glissants.
Nous arrivons dans un joli endroit où des paysans sont dans leurs cultures de coriandre.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous passons devant quelques habitations dispersées, quelques villages paumés, puis d’autres champs de cultures et rizières. Les paysages vallonnés sont de toute beauté.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Les rizières et le riz
Premier exportateur mondial de riz il y a 60 ans, la Birmanie a vu sa production s'effondrer au cours de la dictature. Depuis l'ouverture politique, la riziculture repart.

Irrigué ou non… le mode de culture est adapté à la pluviométrie de l’endroit. Les pluies de la mousson suffiront à faire pousser ce riz pluvial, récolté à la fin de la saison des pluies. Il n y a donc qu’une récolte par an. Ici, les esprits jouent un rôle important; les villageois leur dressent des autels, font des offrandes et le chaman veille à ce que chacun respecte les rites pour que la récolte soit abondante.

Voici nos premières rizières, certaines encore vertes, d’autres toutes dorées. Le spectacle est sublime.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
La récolte du riz a commencé. De loin, en contrebas, nous apercevons des paysans qui ramassent les tiges qu'ils ont coupées à la faucille.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Les femmes transportent les gerbes sur leur dos dans un panier plus que rempli, jusqu’à l'endroit où hommes et femmes battent ces gerbes sur de grosses pierres. Les grains de riz tombent sur la bâche posée au sol.

Le battage est situé en bord de route, près de leur maison; nous nous arrêtons voir leur dur labeur. Leur accueil est toujours aussi agréable et ils continuent de travailler avec rires et sourires.
C’est un travail éreintant, tout est fait à la main, comme nous faisions les moissons en France il y a plus d'un demi-siècle.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Nous continuons notre route dans un décor splendide très fleuri. Soleil et nuages jouent à cache à cache et le ciel commence à s’assombrir. Nous décidons alors de faire demi-tour.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Au retour, nous rencontrons deux jeunes moines timides, et une famille qui revient de faire des emplettes au village.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
…un beau buffle.
Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Mais fini les arrêts, il commence à pleuvoir. Nous enclenchons la vitesse supérieure c’est le cas de le dire. Plus on avance, plus il pleut. Nous faisons les derniers kilomètres sous une pluie battante.

Quelques moments de relaxation à la guesthouse, puis nous partons dîner en ville.
Ce soir, nous essayons un restaurant indien, c’est bon.

Re: Deux semaines de rêve en Birmanie en novembre 2017 - chellmi
Restaurant : Everest Nepali Food Center, en ville – Correct –
Adresse : Kuaung Tau Anau Street | Nampan Quarter, Nyaungshwe

D'autres photos et textes sur le lien du blog ci-dessous
Campagne autour de Kalaw en e-bike - Jour 5 (partie 2)

A suivre…..

Bons Plans Voyage Birmanie

Services voyage