Forum Portugal

Lisbonne insolite

Avis non contrôlés
Signaler
michele1511
Le 23 octobre 2017
Lisbonne est désormais une destination à la mode, où l'on risque de croiser plus de Français que d'habitants, un peu comme à Barcelone. J'ai vu cette évolution progresser depuis 2010, l'année de ma découverte de cette ville attachante. C'était en hiver, si doux là-bas, il n'y avait pas encore de "tuk-tuk" ni de tourniquets à l'entrée de la Tour de Belem. J'ai été tout de suite sous le charme.

C'est pourquoi je vous propose de la découvrir autrement, comme dirait le Routard "hors des sentiers battus" dans des lieux où la concentration touristique est plus diluée, voire absente.

Pour des raisons techniques, ce carnet sera publié en plusieurs épisodes - ma première mouture a été envoyée la semane  dernière mais n'est jamais arrivée, et sans pouvoir sauvegarder, il suffit d'un clic malheureux pour tout effacer !- 

Seront évoqués :

La Casa do Alentejo
Le Cafe do Electrico
LX Factory
La Vila Estrela d'Ouro
Les merceries de la rue Conceicao
Les graffitis
L'institut Champolinaud à côté de la tour de Belem
Lisbonne en hiver
La Casa Paula Rego (à Cascaïs)

Et je commence par un petit tour dans le quartier de la Mouraria,  après avoir emprunté un mystérieux ascenseur...


A la recherche de l'ascenseur magique

Certains dans le forum Lisbonne, parlent d'un ascenseur, qui, depuis un centre commercial, reliait le bas de l'Alfama à l'entrée du Castelo, évitant ainsi la foule du tram 28 et la rude montée à pied.
En sept ans de Lisbonne je ne l'avais jamais croisé cet ascenseur, et j'ignorais qu'un centre commercial pouvait se situer dans ce quartier historique. J'ai pris tous les repères possibles et en ce jour de septembre encore très chaud, j'ai rejoins la rua Madalena, qui est parallèle à la rua Augusta bien connue.  La mauvaise surprise est qu'elle est pente ascendante... J'espère que le centre commercial n'est pas loin et j'entame la montée, qui est dure au soleil de midi, aucun trottoir se trouvant à l'ombre.
Je commence à pester contre ce faux bon plan, quand je tombe sur une jolie place, sur la droite, où se trouve un Pingo Doce, avec sur le côté, l'indication d'un "elevador"! Il est au fond d'une sorte de hangar sombre, mais semble fonctionner.
M'approchant, je vois qu'il dessert quatre niveaux de parkings -totalement invisibles) et j'en déduis que le dernier niveau doit atteindre le Castelo.
En effet, on débarque sur une vaste esplanade qui n'a rien à envier aux miradoros, et  n'est pas dans leur liste.
Je suis très contente d'avoir atteint ce Graal !

LISBONNE INSOLITE - michele1511 LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511 Pour la forme je vais vérifier que l'entrée du Castelo se trouve à proximité, cet ascenseur est donc validé, malgré la pente de la rua Madalena à gravir avant, mais à 30 degrés en plein midi... 
Je redescends par le meme ascenseur, le second but de la balade étant le quartier de la Mouraria, tout proche, et l'exposition  murale des photos de Camille Watson, autour de la Largo das  Farinhas.
Je reprends la rua Madalena, qui gentiment adopte maintenant une pente descendante, et je me trouve en surplomb de la praça Martin Moniz, me voici à destination de la Mouraria, un quartier populaire, pas encore boboïsé on dirait.
LISBONNE INSOLITE - michele1511 LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511 LISBONNE INSOLITE - michele1511

Des ruelles étroites reliées par des escaliers silencieux, des boutiques minuscules, souvent des "leiteria", qui font épicerie et café à la fois, comme autrefois dans nos campagnes. Point d'artisanat d'art, et pourtant, c'est là que Camille Watson, jeune photographe britannique, avait installé son atelier, qui semble  fermé aujourd'hui.
Ce quartier n'est pas très grand, et j'ai eu vite fait de tomber sur les premières photos, qui sont ancrées dans les murs, et représentent toutes des gens du quartier, en citant leur nom, en format A2.  En voici plusieurs figures :

LISBONNE INSOLITE - michele1511 LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511 LISBONNE INSOLITE - michele1511

Je m'attarde dans ce quartier sans voitures, sans bruit autre que la vague rumeur de la ville, admirant les couleurs fortes des fresques d'Art Street tellement présentes et souvent surprenantes :

LISBONNE INSOLITE - michele1511 LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511
LISBONNE INSOLITE - michele1511LISBONNE INSOLITE - michele1511

J'envoie ce premier chapitre, en espérant qu'il arrivera à bon port...


A suivre : la Casa do Alentejo






Bons Plans Voyage Portugal

Voyage Portugal

Services voyage