Forum Vietnam

Ile de Cham : un désastre

22 réponses

Dernière activité le 16/08/2020 à 08:21 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Dominique-Colly
Le 12 août 2017
Salut.

Je souhaite témoigner de ce que j'ai vu il y a peu.
Conseillés par les guides papier qui parlaient d'une île merveilleuse, magnifique, nous avons passé deux jours sur l'île de Cham, au large d'Hoï An, pensant trouver un petit paradis.
C'est n'est pas (plus?) du tout le cas.
Rien concernant l'établissement.
Chaque jour, des dizaines et des dizaines de speedboat accostent à mêmes les plages de l'île et déchargent des flots et des flots de touristes. Les restaurateurs locaux, qui travaillent avec les agences organisant les tours sur l'île, préparent à l'avance des  tablées entières et gèrent le bétail de touristes avec une rigueur militaire. N'espérez pas pouvoir manger entre midi et deux si vous avez le malheur de demeurer sur l'île et ne pas faire partie du all inclusive des tours.
Les plages sont ensuite envahies de touristes, entassés les uns sur les autres sur des transats préparés à l'avance, méprisant l'environnement où ils se trouvent et générant une pollution insupportable.
Le sable est constellé de déchets plastiques et l'eau est un mélange d'ordures, de rejets d'eaux usées et d'effluves de gazole, alors que l'on doit s'acquitter d'une taxe pour l'entretien des plages (quel sens de l'humour!).
Le calme revient vers 15h, quand les derniers speedboat repartent vers Hoï An, laissant un environnement souillé.
Tout le petit business de l'île, entièrement organisé autour de ces tours en speedboat, s'éteint pour ne reprendre que le lendemain, vers 10h.
Tout cela est désolant et le deviendra encore plus quand ils auront fini de construire les complexes hôteliers que l'on voit en construction quand on va faire du snorkeling en bateau. Du béton qui fleurit à fleur de l'eau.
Cette île, qui devait être si belle avant ce cauchemar, est un vrai désastre écologique.

Si vous allez au Vietnam, détournez votre chemin de l'île de Cham.

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
Abalone_vn
Il y a 3 années
,, ....
Chaque jour, des dizaines et des dizaines de speedboat accostent à mêmes les plages de l'île et déchargent des flots et des flots de touristes. Les restaurateurs locaux, qui travaillent avec les agences organisant les tours sur l'île, préparent à l'avance des  tablées entières et gèrent le bétail de touristes avec une rigueur militaire. N'espérez pas pouvoir manger entre midi et deux si vous avez le malheur de demeurer sur l'île et ne pas faire partie du all inclusive des tours.


Bétail de touristes? Est-ce de l'humour?

Comme partout dans le monde entier, lorsque l'on ne sort pas des sentiers battus, on est comme des moutons. Clin d'oeil au scandale des abattoirs!

Vous lisez les guides papiers et pourquoi vous ne lisez pas mes contributions sur ce forum pour bien profiter de l'île Cham?

Vous pouvez parfaitement sortir des abattoirs, en suivant mes recommandations.

En prenant le bateau en bois du peuple au lieu de prendre des speedboats qui vous débarquent sur les plages à Droite de l'île, on arrive sur l'île et on va vers la Gauche de l'île, quittant la horde des touristes. On va vers les plages de Bai Bac, vous ne verrez aucun touriste et il n'y a pas d'habitants aux abords de ces plages, d'où il n'y a aucune pollution comme au temps de la préhistoire. On n'oublie pas d'acheter sur le port quelques fruits de mer comme les seiches encore toutes vivantes et des poissons tout frais pour les faire griller soi-même (moins cher que dans les restos des touristes)

,,

Les plages sont ensuite envahies de touristes, entassés les uns sur les autres sur des transats préparés à l'avance, méprisant l'environnement où ils se trouvent et générant une pollution insupportable.
Le sable est constellé de déchets plastiques et l'eau est un mélange d'ordures, de rejets d'eaux usées et d'effluves de gazole, alors que l'on doit s'acquitter d'une taxe pour l'entretien des plages (quel sens de l'humour!).


Je revois la description de ces plages à touristes, le Vietnam n'est pas du tout équipé pour nettoyer la plage et les eaux de baignades. Je revois des tracteurs qui soulèvent une tonne de sable dans un tamisier sur les plages d'Espagne et la plage est nettoyée en 2 Heures sur 500 m de plages. Les mégots et les seringues avec leurs aigulles sont passés à la trappe. Et dans l'eau, de petits bateaux à moteurs avec leurs filets devant la proue pour ramasser les sacs en plastiques ainsi que les bouteilles d'eau minérale.

Il faut aller en Espagne pour profiter de la mer et non au Vietnam si l'on ne veut pas sortir des sentiers battus.
...
,,

Cette île, qui devait être si belle avant ce cauchemar, est un vrai désastre écologique.

Si vous allez au Vietnam, détournez votre chemin de l'île de Cham.


Que pourriez-vous conseiller en alternative? Je vous suggère de vous rendre dans l'île de Hon Tre devant Nha Trang, vous serez sur une plage digne de ce que vous pouvez trouver de mieux en France ou en Espagne.

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
Julienessie
Il y a 3 années
Malheureusement... Même en sortant des sentiers battus, l'île de Cham est une gigantesque poubelle à ciel ouvert!

Je confirme que TOUTES les plages sont jonchées de déchets en tout genre... Les cannettes de bière Saigon couvrent même les coraux dans l'eau... C'est malheureusement une réalité indiscutable!

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
Dominique-Colly
Il y a 3 années
Bonjour,
Nous avons utilisé un speedboat pour gagner l'île.
Ensuite nous sommes allés faire du snorkeling à bord d'un bateau de pêche.
En revanche, pour les plages, nous n'avons pas eu d'autres choix que les plages décrites ci-dessus. Nous sommes une famille avec deux enfants de 7 et 11 ans. Il est bien sûr hors de question que nos enfants montent à l'arrière d'inconnus sur des scooters ou des mobilettes, sans casques, comme on le voit souvent au Vietnam.
Vous parlez d'un bateaux de pêcheur pour gagner la plage dont vous parlez. Et une fois là-bas, que fait-il pendant que vous bronzez ?
Pour tout dire, on s'est sentis pris au piège dans un nasse formatée pour les circuits depuis Hoï An.

Pour finir, il me paraît difficile de sortir des sentiers battus et de partir à l'aventure avec deux jeunes enfants, qui ont besoin d'être rassurés.
Non ?


Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
Abalone_vn
Il y a 3 années
,, ....

En revanche, pour les plages, nous n'avons pas eu d'autres choix que les plages décrites ci-dessus. Nous sommes une famille avec deux enfants de 7 et 11 ans. Il est bien sûr hors de question que nos enfants montent à l'arrière d'inconnus sur des scooters ou des mobilettes, sans casques, comme on le voit souvent au Vietnam....



Vous êtes donc deux parents avec deux enfants de 7 et 11 ans. Il est tout à fait facile de louer 2 scooters avec leur chauffeur et vous montez à 3 avec un enfant chacun au milieu.

Le trajet dure moins de 5 mn pour atteindre la plage de Bai Bac et il n'y a pas de circulation sur l'île.

Ca vaut le coup non, d'après la photo que j'ai déjà publiée sur ce forum dans le passé.

Bai Bac - Cu Lao Cham

Re: Ile de Cham : un désastre ! - Abalone_vn


Re: Ile ou plage paradisiaque au Vietnam ? - Abalone_vn

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
rayon2
Il y a 3 années
Et voila a suivre les conseils de quelqu un qui contribue a ces guides papier. Cette personne n est pas voyageuse dans l ame et ne va que dans les usines a touristes. Il vaut mieux suivre les conseils judicieux et pertinents de Abalone

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
Abalone_vn
Il y a 3 années
,, Et voila a suivre les conseils de quelqu un qui contribue a ces guides papier. Cette personne n est pas voyageuse dans l ame et ne va que dans les usines a touristes. Il vaut mieux suivre les conseils judicieux et pertinents de Abalone

Je précise que je ne dénigre pas les membres du forum qui de bonne foi témoignent de ce qu'ils ont trouvé comme pollution et le non respect de l'environnement de nos compatriotes vietnamiens.

Ils ont entièrement raison de rapporter la destruction du pays par tout ce laisser-aller en matière d'environnement. Cela nuit non seulement au tourisme qui rapporte un peu d'argent (moins que ce que le pays aurait pu mériter) mais aussi à la santé de la population locale.

Ils ont voulu crier haut et fort leur haut le coeur, ce que je comprends parfaitement.

Imaginons un seul instant que si les vietnamiens respectent l'environnement et mènent une politique de sauvegarde par la collecte et le traitement des déchets, l'île Cham aurait conservé son aspect d'antan comme surr la photo que j'ai publiée, un endroit sans tourisme et sans habitant, cette île serait restée comme un paradis sur terre et que cela aurait pu rapporter des milliards pour le pays et que la population aurait pu en vivre de façon saine et confortable.

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
rayon2
Il y a 3 années
Je parlais de celui qui aime bien faire des rapports, histoire de servir ses interets.

Le malheur c est qu il ne va que dans des endroits archi connus malgre ses soi disants nombreuses annees de bourlinguage.

Vous voyez de qui je parle sans doute

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
J.M.
Il y a 3 années
,, Pour finir, il me paraît difficile de sortir des sentiers battus et de partir à l'aventure avec deux jeunes enfants, qui ont besoin d'être rassurés.

Vos enfants sont prêts pour l'aventure, c'est vous, les parents, qui avaient besoin d'être rassurés !

Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
Dominique-Colly
Il y a 3 années
Bonjour,

Avez-vous de jeunes enfants ?
Je pense que vous faites erreur...
Monter à trois sur un scooter conduit par un inconnu, avec un enfant au milieu, sans casques... Je ne le fais pas en France pour des raisons évidentes me semble-t-il, pourquoi le ferai-je alors au Vietnam ?
Parce que c'est les vacances et qu'on doit être cool.
C'est ça l'aventure, faire n'importe quoi parce qu'on est en vacances ?
Je ne crois.
Mes enfants ne diraient pas non, bien sûr, ils trouveraient ça trop cool, mais moi, je suis responsable de mes enfants.
En fait, c'est la différence entre un enfant et un adulte...


Re: Ile de Cham : un désastre !

Signaler
ayibalance
Il y a 1 année
Je rentre du Vietnam et nous avons fait un tour sur l'île de Cham. Oui nous étions avec un groupe et nous n'avons pas pu choisir le lieu où nous avons passé la journée....mais le problème est le même ; si un côté est pollué par les speed boats et l'exploitation désordonnée des lieux c'est tout l'île et le pays qui sera impacté. J'adore le poisson mais franchement après avoir vu l'état des fonds marins et de la plage plus aucune envie d'en manger...Ils sont entrain de détruire leur beau pays.......
Date de l'expérience : 30/04/2019

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
guideduvietnam84
Il y a 1 année
Bonjour Dominique-Colly,

Cela m'attriste de lire votre commentaire. D'une part car il est, à mon grand regret, transparent de vérité.. et d'autre part je vois qu'il date d'il y a un an; et que depuis et bien rien n'a trop changé... ou bien a empiré. Je pense que comme toute destination d'Asie du Sud Est, avec un développement si intense du tourisme; dès lors qu'un lieu est mentionné ou connu de 2 personnes: il est voué à être impacté par le tourisme. Certains lieux parviennent à être maintenus propres ou peu visités, mais une grande majorité sont gravement  impactés. De plus en plus d'initiatives (par les locaux et expatriés résidents) émergent,tant le problème est flagrant et répétitif. Les campagnes de prévention s'intensifient tant auprès des prestataires de service sur place que les voyageurs.
J'espère vraiment que les changements pourront être remarquables d'ici peu.

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
Gilles85
Il y a 1 année
Est-ce vraiment une bonne idée d'aller au Vietnam pour bronzer sur une île ? Il y a tant de choses à voir dans ce magnifique pays... Pourtant, quelques jours de plage, cool, après 3 ou 4 semaines de visites, ne font pas de mal !
Je pense terminer mon prochain séjour, en janvier prochain, sur l'île de Con Dao:  son éloignement par rapport à la côte permettra-t'il d'éviter les problèmes soulevés ci-dessus ?

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
ayibalance
Il y a 1 année
Je vous rassure c'était 1/2 journée après plusieurs jours de visites !!!....cependant c'est hélas mon ressenti général sur ce pays : même constat dans la baie d'Halong, très sale, Hoi An où il y a 10 ans on trouvait encore des villages authentiques, et aujourd'hui quant on voit le nombre impressionnant de complexes hoteliers en construction (et pas des petites structures !) on se pose des questions sur le devenir de l'échosystème....
Je pense qu'il faut vraiment s'éloigner des lieux touristiques pour retrouver le Vietnam authentique que l'on aime et surtout se dépêcher d'y aller !!!
Date de l'expérience : 30/04/2019

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
larsay
Il y a 1 année
Quand on parle de saleté au Vietnam, on parle toujours de Vietnamiens alors que les plus grands pollueurs, les champions du genre ici, sont les 5 millions (en 2018) de touristes chinois
Date de l'expérience : 01/05/2019

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
larsay
Il y a 1 année
Je parlais de pollution de grands sites toursitiques comme Along. En ce qui concerne le reste, je soulignerai que les Autorités en font pas grand chose pour arrêter !  Quand je suis arrivé à Hanoi en 2007, il n'y avait aucune poubelle et les rues étaient incroyables de saleté ; cela s'est heureusement bien amélioré, mais récemment. Je connais un tas d'endroits où il n'y a aucune poubelle de rue en vue et où le ramassage des ordures est inconnu ; très nombreux sont les sites touristiques  (et une myriade 'autres) qui n'ont aucne décharge municipale (je n'en connais pas dans l'hyper-fréquenté Tam Coc) ; enfin, aucun effort n'est fait pour éduquer au moins les enfants alors qu'il serait si facile aux zozotorités d'ordonner une leçon de propreté publique dans les écoles.  
Date de l'expérience : 02/05/2019

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
Gilloum
Il y a 3 mois
Bonjour à tous

j´ai eu la chance de pouvoir faire une excursion aux îles Cham juste après la courte période de confinement imposée par le gouvernement. 
Il y avait quelques rares speedboats dont le nôtre et nous avons pu profiter de la plage à touristes sans avoir le bruit et l’odeur de gasoil des bateaux. Si nous avons apprécié l’excursion, c’est justement parce que  le calme et la beauté des paysages sont indissociables. Mais nous sommes restés un peu sur notre faim et avons décidé d’y revenir un jour pour y dormir. Nous y revoici donc, mais cette fois nous avons pris le ferry, un vieux rafiot sur lequel transitent les marchandises destinées aux habitants et commerçants ainsi que les motos, dont la nôtre. C’est une belle expérience, plus rustique mais plus authentique, sans hordes de touristes (actuellement uniquement vietnamiens puisque le tourisme international est encore limité, covid-19 oblige). 
On débarque sur la jetée destinée aux marchandises, on s’entraide pour débarquer les marchandises, et on a le temps d’aller tranquillement trouver l’un des quelques homestay (chambres chez l’habitant) qui permettent aux locaux d’avoir d’autres revenus que ceux de la pêche. Le soir, pas d’immenses marchés de nuit, les quelques touristes dont nous faisons partie se répartissent dans les petits restaurants qu’on compte sur les doigts de la main, les tables des restos disposées le long du quai côtoient celles des familles qui dînent ainsi dans la douceur nocturne. Les enfant peuvent s’amuser le long du quai sans crainte des voitures qui sont interdites sur l’île. Le trafic des scooters est assez limité et on peut donc profiter de la tranquillité d’un petit village sans la pression du tourisme de masse comme on peut le voir ailleurs.

Reste le ballet des speedboats qui semblent rapporter plus aux tours opérateurs du continent qu’à la population de l’île, et on peut s’interroger sur l’attitude des autorités concernant une île classée réserve protégée. La pollution des speedboats plus celles des touristes non éduqués est une menace pour l’écosystème et pour ses habitants.
Concernant l’allusion aux resorts construits sur l’île, le seul qui existe a été commencé il y a 20 ans et les travaux n’ont jamais été achevés, sans doute suite à des affaires de corruption, ceci avant que l’île ne soit classée réserve protégée. On se demande pourquoi ce resort dont les bungalows inachevés demeurent au milieu de la végétation, n’ont pas été démolis et sont encore surveillés par des gardes.
Pour conclure, je ne jetterai pas la pierre aux touristes qui ont envie de découvrir cette île magnifique, mais il est clair que les autorités, s’il existait une politique environnementale digne de ce nom, devrait organiser un tourisme écologique qui bénéficie à la population sans toucher à l’écosystème de l’île. Il y a aujourd’hui plein d’exemples dans le monde dont le gouvernement vietnamien pourrait s’inspirer.


,, Salut.

Je souhaite témoigner de ce que j'ai vu il y a peu.
Conseillés par les guides papier qui parlaient d'une île merveilleuse, magnifique, nous avons passé deux jours sur l'île de Cham, au large d'Hoï An, pensant trouver un petit paradis.
C'est n'est pas (plus?) du tout le cas.
Rien concernant l'établissement.
Chaque jour, des dizaines et des dizaines de speedboat accostent à mêmes les plages de l'île et déchargent des flots et des flots de touristes. Les restaurateurs locaux, qui travaillent avec les agences organisant les tours sur l'île, préparent à l'avance des  tablées entières et gèrent le bétail de touristes avec une rigueur militaire. N'espérez pas pouvoir manger entre midi et deux si vous avez le malheur de demeurer sur l'île et ne pas faire partie du all inclusive des tours.
Les plages sont ensuite envahies de touristes, entassés les uns sur les autres sur des transats préparés à l'avance, méprisant l'environnement où ils se trouvent et générant une pollution insupportable.
Le sable est constellé de déchets plastiques et l'eau est un mélange d'ordures, de rejets d'eaux usées et d'effluves de gazole, alors que l'on doit s'acquitter d'une taxe pour l'entretien des plages (quel sens de l'humour!).
Le calme revient vers 15h, quand les derniers speedboat repartent vers Hoï An, laissant un environnement souillé.
Tout le petit business de l'île, entièrement organisé autour de ces tours en speedboat, s'éteint pour ne reprendre que le lendemain, vers 10h.
Tout cela est désolant et le deviendra encore plus quand ils auront fini de construire les complexes hôteliers que l'on voit en construction quand on va faire du snorkeling en bateau. Du béton qui fleurit à fleur de l'eau.
Cette île, qui devait être si belle avant ce cauchemar, est un vrai désastre écologique.

Si vous allez au Vietnam, détournez votre chemin de l'île de Cham.



Date de l'expérience : 25/07/2020

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
larsay
Il y a 3 mois
Il y a certes un problème d'environnement dans l'ile Cham, mais de là à qualifier cela de "désastre", c'est très exagéré. Elle reste une destination très sympa. J'ai écrit il y a un an des histoires d'absence de poubelles un peu partout ; ça c'est bien amélioré et, par exemple, maintenant, à Tam Coc, où je suis pour la 55e fois, ce n'est pas encore parfait, mais c'est infiniment mieux qu'avant.
Date de l'expérience : 08/07/2020

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
Andrea193
Il y a 3 mois
Si vous avez la chance de visiter ici, réservez une famille d'accueil et passez du temps avec la population locale pendant au moins 1 nuit. La plupart sont très sympathiques. Vous pouvez avoir des fruits de mer frais et délicieux. Ils peuvent également organiser un camping si vous le souhaitez.

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
clairement
Il y a 2 mois
,,  Tam Coc, où je suis pour la 55e fois, ce n'est pas encore parfait, mais c'est infiniment mieux qu'avant.  

Clairement elle est precieuse la dame Larsay

Elle note tout sur son journal intime 


Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
Bricevh
Il y a 2 mois
55 fois à Tam Coc faut que ta femme soit de là bas :D 

Brice
https://worldwildbrice.net/

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
larsay
Il y a 2 mois
Pas de madame Larsay ni maintenant, ni à l'horizon. Je vais aussi souvent à Tam Coc, car je ne me lasse pas de la beauté des paysages, c'est mon refuge de paix quand je suis fatigué du bruit et du trafic à Hanoi, 1h30 de route par l'autoroute, et j'y retrouve ce qui est devenue au fil du temps ma "famille" vietnamienne, parents et enfants, donc il y a en plus les anniversaires, le Têt, etc. comme occasions d'y aller .
Date de l'expérience : 01/08/2020

Re: Ile de Cham : un désastre

Signaler
clairement
Il y a 2 mois
,, Pas de madame Larsay ni maintenant, ni à l'horizon. Je vais aussi souvent à Tam Coc, car je ne me lasse pas de la beauté des paysages, c'est mon refuge de paix quand je suis fatigué du bruit et du trafic à Hanoi, 1h30 de route par l'autoroute, et j'y retrouve ce qui est devenue au fil du temps ma "famille" vietnamienne, parents et enfants, donc il y a en plus les anniversaires, le Têt, etc. comme occasions d'y aller .
Date de l'expérience : 01/08/2020


Clairement le coming out. Tout à votre honneur. 

Bons Plans Voyage Vietnam

Voyage Vietnam

Services voyage