Forum Ladakh

De retour du Ladakh

3 réponses

Dernière activité le 04/08/2017 à 10:25 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
lfol
Le 28 juillet 2017
Bonjour

Je reviens du Ladakh
Comme je m'étais posé quelques questions avant de partir, je mets (en vrac) quelques réflexions sur l'organisation de mon voyage (seul pendant 1 semaine, puis rejoint par un copain)
1/ climat : j'avais rempli mon sac de sweet shirts Il ne m'ont presque pas servi La journée (même à 5500 m, passage des cols) un T shirt suffit
Le soir, à Leh, une petite veste en plus (et, lorsque je campais à 4300 m, un sweet se rélèle utile, surtout le matin!) Mais il fait peut être plus froid en Août  Par contre, le temps était souvent couvert, avec des petites pluies (j'ai d'ailleurs acheté un coupe vent avec capuche sur place)

2/ que faire ? En gros, visite de temples (AR dans la journée au départ de Leh), treck (je comptais en faire, mais on a renoncé : crapahuter à 5000 m en plein désert -Le Ladakh est très très aride-,parfois en plein soleil - pendant des heures m'a découragé) et de superbes ballades en voiture (Nubra, lac Pangong) Je suis resté presque 3 semaines sans trouver le temps long !

3/comment se déplacer ? Dans les environs proche de Leh (temples, "palais"), on va voir un taxi qui vérifie le prix sur un livret officiel  Pour les déplacements de plusieurs jours (Nubra :3 jours, Pangong : 2 jours, Lamayuru et Alchi : 2 ou mieux 3 jours), on peut soit aller voir un taxi (la veille, le temps qu'il prévienne sa femme !), soit passer par une agence  : si on est seul ou 2, celle ci va essayer de trouver d'autres voyageurs pour compléter le véhicule . Mais elle ne garantit rien (par contre, vous pouvez demander une réduction si elle n'y réussit pas, et le prix est alors inférieur au prix officiel du taxi)  Il me semble très difficile de prendre les moyens de transport public, car hors les environs immédiats de Leh, il sont très peu nombreux Par exemple, à Lamayuru, le soir, on a demandé quand était le prochain bus : rien avant 14h le lendemain On s'est rabattu sur un particulier qui devait aller à Leh le lendemain matin

4/ Ou dormir à Leh ? Pas au centre, bien sûr (bruyant, et j'imagine hotels sans charme) Quartier de Changpsa. La rue Changpsa (qui dessert guest house, restos et agences de voyage) est très boueuse, encombrée de véhicule Personnelement, je préfére les quartiers de Sankar ou Chubi : beaucoup plus calme, et surtout pour rejoindre le centre de Leh, c'est un dédale de petites ruelles, entre les champs, les moulins à prière, les vaches, les écoliers : un vrai bonheur dont je ne me suis pas lassé, même après 12 nuits à Leh

5/ La fameuse route Leh Manali : on l'a fait en 3 jours (250€ en taxi privé) Même si elle est de + en + goudronée (c'est donc de - en - l'aventure !) les paysages sont sublimes. Ce n'est à manquer sous aucun prétexte 1er jour Leh - Sarchu (camps de tente, 30€ pour 2 avec repas)  2ème jour Sarchu - Keylong : agréable étape d'une demi joiunée On arrive vers midi à Keylong, mais il y a des ballades à pied à faire autour de Keylong l'AM  3ème jour : Keylong-Manali : c'est la partie la plus "aventure" du trajet, lors du passage du Rohtang (bientôt, un tunnel!) Quand on arrive à Manali, c'est la mousson : brouillard et pluie

Si vous avez des questions

Olivier


Re: routes du ladakh

Signaler
claudonp
Il y a 3 années
Nous avons fait le circuit dans le sens Manali-Leh : avantage : on part sous la mousson, le ciel gris, le brouillard, dès le col du Rothlang passé ( dépéchez-vous, le tunnel est en construction...) grand soleil et paysages sublimes.
2 e avantage : on passe progressiveemnt en altitude ( l' arrivée à Leh en avion doit être difficile), savoir tout de même qu 'à Sarchu on souffre tous plus ou moins du mal des montagnes (ne pas être fumeur...)
bémol : ne pas être malade en voiture, ce ne sont que virages, parfois très dangereux, et la route bien que souvent réparée est très abîmée ( compter 25km/h).Mais les étapes indispensables nous transportent dns un autre monde...

Re: de retour du ladakh

Signaler
lfol
Il y a 3 années
Bonsoir
A la différence de Claude, je pense qu'il est préférable d'arriver à Leh en avion
Certes, on est à 3500 m, mais si on suit les instructions des médecins locaux (se reposer les 2 premiers jours, c'est à dire rester coucher et faire des toutes petites promenades à son rythme), le risque de MAM est limité : tout au plus une petite migraine, un peu d'isomnies
Et, en cas de troubles plus grave, on a à leh des médecins, hopitaux, centre d'oxygènation
Puis on a toutes les vacances pour s'habituer à l'altitude, en montant de + en + haut
Ainsi, le passage des cols vers Manali, et la nuit à Sarchu (4300 m) se passera bien
Tandis que faire le trajet dans l'autre sens (passer de Manali - 2000 m- à Sarchu en 1 ou même 2 jours) me semble plus risqué et l'assistance médicale à Sarchu est, je crois, inexistante (je ne me souviens pas qu'il y ait de camps militaire avec centre de secours à Sarchu : il faut aller plus loin et plus haut, à Pang)
Mais bon, c'est un avis personnel Je ne suis pas médecin !
Anyways, cette route est sublime (et je ne sais pas si le tunnel va entrainer l'abandon de l'entretien de la route du col)
Pour ceux qui aiment le rap punjabi (ou veulent le découvrir), voila ce que regardait notre jeune chauffeur sur son téléphone tout en doublant sur la route du col !

Re: MAM sur la route du Ladakh

Signaler
claudonp
Il y a 3 années
si vous avez deux jours à passer à Leh à "se reposer"...
en montant depuis Manali (2000m), on est obligé, pour ne pas rouler de nuit, de faire une étape ( Keylong, 3300 m, sympathique village, au calme)...et Sarchu est une véritable ville sous tentes, où le personnel est habitué à gérer les touristes et a de l 'oxygène, l 'une de nous l 'a vérifié...on a un peu mal à la tête ( dafalgan) un peu de nausées ( de toutes façons on mange peu), puis le lendemain encore de la route et de trop hauts cols ( ne pas s'attarder, danger) et on descend pour se trouver en peine forme à Leh pour grimper dans les monastères !

Bons Plans Voyage Ladakh

Voyage Ladakh

Services voyage