Forum Écosse

30 jours de trekking en Ecosse

42 réponses

Dernière activité le 19/10/2019 à 15:15 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Cash-Ou
Le 03 juillet 2017
Bonjour à la communauté des routards écossais!

J'ai la chance cet été de pouvoir partir pendant plus de 30 jours et de faire ce que je veux! Et vous savez quoi...? Ben j'ai choisi de partir "à la dure" faire un trekking en Ecosse. Seulement voilà, je chercher des infos pour organiser au mieux mon voyage.

Quelques infos préliminaires pour vous aider à m'aider ;-):
- J'ai 29 ans et je suis en bonne forme physique, et j'ai l'habitude de faire des trekkings (chaque été pendant trois semaines habituellement).
- Je compte partir du 15 aout au 20 septembre environ.
- Je suis équipé pour le moment pour faire des treks de plusieurs semaines mais avec ravitaillement régulier (tous les 2 3 jours, pour l'eau principallement, mais pas que).

Voilà les quelques questions que je me pose:
- Je n'ai pas trouvé l'existance de cartes de randonnées comme en France afin de tracer mon parcours avant de partir. Quelqu'un sait ou je peux acheter ces produits?
- Je comptais faire environ 700 kilomètres dans ce temps imparti. Ca me semble faisable et pas trop difficile pour pouvoir profiter des étapes correctement et sans se mettre trop de pression. Trop ou largement faisable?
- Je comptais pour le moment faire un itinéraire "facile" pour commencer, le West Highland Way, et enchainer avec apparement beaucoup plus difficile, le Cape Wrath Trail. Pour la deuxième partie, est-il nécessaire d'avoir un GPS ou avec une carte un compas le trajet peut se faire sans trop se perdre? Les différents témoignages que j'ai pu recceuillir sur ce trajet le présente comme vraiment sauvage et très compliqué! J'ai l'habitude de randonner sur nos chemins francais, dans les alpes ou en bretagne, mais visiblement la difficulté est bien plus importante; est-ce du même acabis ou faut-il vraiment être bien rodé pour se lancer dans ce parcours?
- Si c'est effectivement un trail à prendre avec des pincettes, est-il plus facile de randonner dans le Speyside, ou alors le long de la cote entre Inverness et John o'Groats?
- Pour les itinéraires retour, est-il facile de faire du stop en Ecosse, par exemple pour revenir de John o'Groats ou du Cape Wrath? Ou alors j'imagine qu'il existe des trains pour faire le trajet rapidement?

Merci à tous de votre aide préciseuse!

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
sepp déblattere
Il y a 2 années
Bonjour

Je n'aurai pas la réponse à toutes vos questions mais je peux répondre à quelques-unes. Je précise que je n'ai jamais fait de longues randonnées en Ecosse, juste des courtes.

- Pour les cartes topographiques, voici le site de l'agence national Ordnance Survey (https://www.ordnancesurvey.co.uk/). Vous en trouverez en 1/50000 ou 1/25000. Elles sont de bonne facture.
Sûrement connaissez-vous mais vous pouvez préparer votre rando sur walkhighlands, un site génial et inégalé. Vous avez des pages sur le cape wrath trail par exemple : https://www.walkhighlands.co.uk/cape-wrath-trail.shtml Le forum du site, avec pas mal de participants, pourra répondre à vos interrogations. Vous y trouverez également tous les autres itinéraires de longue randonnée en Ecosse. Et si vous vous inscrivez (c'est gratuit), vous pourrez avoir également accès aux itinéraires en carte topo au 1/25000.

- Sur le Cape Wrath trail, l'une des difficultés est le ravitaillement de ce que j'en ai entendu parler : il y a très peu de villages traversés et pas forcément de magasins dedans.
Plus généralement, la difficulté de la randonnée en Ecosse tient au caractère humide et boueux des chemins et de la lande. Bon ça dépend des années et de la chance mais j'ai pu trouver des conditions bien pourries qu'on ne voit pas en France. Et c'est d'autant plus le cas que dans les Highlands il n'y a pas forcément de chemins tracés sur tous les itinéraires. Dans ces cas-là, on marche dans la lande qui paraît anodine au premier abord mais qui peut être gorgée d'eau et boueuse (tourbière en particulier). Autre point : dans les Highlands, la plupart des chemins ne sont pas marqués non plus.
Je dirais qu'ont peut quand même s'en sortir sans GPS avec une carte, une boussole et un bon sens de l'orientation.

- Pour l'itinéraire entre Inverness et John O'Groats, c'est quand même moins sympa que l'ouest des Highlands, c'est plus peuplé, plus cultivé et il y a une grosse route à proximité sur une partie de l'itinéraire.

- Le stop, j'ai un tout petit peu testé et j'ai l'impression que cela reste plutôt aisé. J'aurais tendance à dire que les Ecossais sont plutôt très amicaux, surtout à la campagne, et peuvent s'arrêter facilement. Bon il y a des routes où il y a pas grand monde qui passe...

En tout cas, votre projet a l'air super et peu importe le chemin choisi, l'Ecosse c'est beau ! Et faites gaffe aux midges.

Bonne préparation

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
Cash-Ou
Il y a 2 années
Bonjour sepp déblattere,

Merci pour toutes ces précieuses informations!
Je connaissais le site https://www.walkhighlands.co.uk qui est je confirme, une vraie perle!
En revanche merci pour le site d'achat des cartes papier qui me manquait.

Je n'ai pas encore arrêté mon choix car le cape Wrath Trail me fait, je dois l'avouer, un peu peur pour plusieurs raisons:
- Pas de couverture téléphonique en cas de problème.
- Conditions météo et états des chemins (ou de l'absence de chemin...).
- Pas de ravitaillement régulier et donc poids du sac plus important (d'aillerus comment faire pour le ravitaillement en eau potable?).

Je vais probablement me diriger vers une solution alternative en faisant quelques jours en autonomie (10 jours max pour me tester), mais en restant proche des chemins plus faciles.

Si certains lecteurs ont fait ce parcours et peuvent me donner leur avis sur le niveau de difficulté je suis preneur!

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
Cash-Ou
Il y a 2 années
Bonsoir à tous.

Un nouveau message pour demander un service. A 9 livres la carte non plastifiée, le budget carte pour traverser l'Ecosse du nord au sud reviens vite cher.

Aussi, si certains d'entre vous veulent se séparer de leurs cartes papiers de certaines zones d'Ecosse, ou même soyons fou de les prêter, je suis preneur!!!!

Merci à tous.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 2 années
Bonjour,
Mon expérience de la randonnée en Ecosse (West Highland Way ,tronçons du Cap Wrath Trail, un peu de Small Isles m'a appris que la difficulté tient au climat, très instable, et à la nature du terrain, gorgé d'eau, ou carrément aquatique. Les pentes sont très glissantes, parce que boueuses . Sur le Cap wrath Trail , nombre de cours d'eau peuvent être ou devenir infranchissables( il pleut beaucoup en été).Il n'y a pas de refuges gardés, parfois il n'y a rien du tout, et très souvent pas de couverture réseau.
D'autre part, vous aurez les midges. Et le bivouac avec les midges, nous l'avons expérimenté la première année, avant de décider définitivement de partir au printemps avant que ces charmantes bestioles ne soient opérationnelles. Vous aurez aussi les tiques sur le Cap Wrath Trail . Midges et tiques garanties dans la magnifique zone située entre loch Maree et Dundonnell.Vous ne serez pas un touriste à l'abri dans son B&B ou au pub.
Nous avons randonné sans GPS (du moins sans nous en servir, car je ne sais plus si nous en avions un), mais nous avons toujours un budget carte conséquent.Les cartes au 50000ème sont souvent suffisantes. Nous avions un peu mieux (40000ème pour le Knoydart) et 25000ème pour l'Assynt.
Vous pouvez vous procurer le guide du Cap Wrath Trail de Iain Harper et regarder ses vidéos sur You tube, en particulier Assynt bogs.
Le Cap Wrath seul, et en été de surcroît ,ce n'est pas un bon plan (au printemps, on peut aussi avoir de très sérieux problèmes avec le mauvais temps). On ne rencontre presque personne sur le Cap Wrath Trail au printemps. En été ,ce doit être pire .
Les "paths" écossais se perdent souvent dans les tourbières, et là on tombe facilement à deux kilomètres à l'heure. Bâtons indispensables.
Le Cap Wrath trail ne présente pas de difficulté technique. Les problèmes sont ailleurs. Je trouve personnellement que randonner en saison dans les Pyrénées ou les Alpes pose beaucoup moins de problèmes.
Calamity Jane

Ravitaillements sur le Cap Wrath Trail

Signaler
calamity jane
Il y a 2 années
Bonjour,
Bien que je vous déconseille vivement de vous lancer sut le Cap Wrath Trail seul et en été, voici la liste des points de ravitaillement du secteur :
Fort William
Inverie si au lieu de joindre Barrisdale directement à partir de Sourlies bothy vous passez le mam Meadall.
Morvich ou Shiel Bridge (c'est à côté)Pas testée. AJ de Ratagan vraiment très bien.
Magasin Spar à Lochcarron.Vraiment bien achalandé. Il faut faire un crochet. On ne trouve vraiment pas grand'chose à Strathcarron.
Poste épicerie à Kinlochewe : le bonheur . Des cartes, des chaussures, des chaussettes .Même de la corde à linge pour randonneurs. Le bunkhouse en face et le Whistle Stop café pas loin.
Epicerie assez sommaire à Poolewe.
Ullapool (on trouve vraiment tout) Une très bonne librairie Carthothèque.
Epicerie à Kinlochbervie et à Durness.A Scourie ,peut-être bien , mais je ne me souviens plus .J'ai testé Durness. Il y en a une aussi à Lochinver, si vous voulez vraiment prendre le chemin des écoliers(peut-être aussi quelque chose à Achiltibuie).
Voilà. C'est tout.
Calamity Jane

Ambiance sur le Cap Wrath Trail

Signaler
calamity jane
Il y a 2 années
Ambiance sur le Cap Wrath Trail - calamity janeAmbiance sur le Cap Wrath Trail - calamity janeAmbiance sur le Cap Wrath Trail - calamity janePhoto 1 : le seul abri entre Kinlochewe et le lochan Fada. Nous avons finalement planté nos tentes sur une plage de galets roses très venteuse avec du vent toute la nuit et la tempête au matin.Photos 2 et 3 : prises dans la montée au bealach na h Uidhe : étape à partir d'Inchnadamph .  La montée s'est bien passée mais on perd beaucoup de temps sur ce genre de terrains. Nous sommes redescendus sur le loch na Gainmich pour rejoindre Kylesku en raison des conditions météo (plus de difficulté si l'on choisit l'option Glencoul bothy et Glendhu bothy). Mais cette option plus "facile" a été tout de même très pénible . Pas de photo de la descente, et pour cause: neige à 200 mètres d'altitude en Mai ,tendinite de l'un d'entre nous, l'humidité écossaise favorisant les problèmes. Par bonheur nous étions quatre, et nous avons fini par être pris en stop à la tombée de la nuit à quelques kilomètres de Kylesku sur la route Inchnadamph Kylesku. 
Le Tour de l'Oisans, la HRP ne sont pas faciles , mais il y a des refuges et une fréquentation très  supérieure.
Le West Highland Way est une autoroute à randonneurs.
Calamity Jane

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 2 mois
Bonjour,


Je fais remonter ce sujet car je pars en Ecosse du 19/09 au 08/10 pour marcher, et je m'interroge sur quel itinéraire choisir?? Cap wrath trail ça à l'air costaud WHW trop proche des routes à priori donc je cherche un mix et surtout j'aimerais faire ma marche de bothies en bothies pas trop de bivouac j'emmene un tarp et peut-être moustiquaire en cas de problème pour ralier les bothies.
J'arrive et repars d'Edinburg. J'ai un gps d'ailleurs je rentre tout les waypoints bothies. Je marche lentement mais longtemps, bonne résistance au froid, bon mental pour faire à des situations diffciles...
Voilà j'ai plein de questions en tête d'ordre de l'organisation, mais la principale la météo sera t-elle en ma faveur ? quel équiepement pour le froid l'humidité, j'ai plusieurs duvets, tarp ou tente, doudoune pas doudoune, chaussure haute ou basse...Les midges sont ils encore présents à cette époque? Enfin j'aimerais connaître le budget journalier pour passer une nuit dans des auberges pour randonneur en cas de très mauvais temps. Coût de la nourritue si on cuisine un peu...
Merci de m'avoir lu et des pistes apportées.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
doudous74
Il y a 2 mois
Bonjour,

Le WHW longe effectivement la route principale qui va de Glasgow à Fort William. Toutefois, elle n'est pas réellement gênante. 
Les étapes le long du Loch Lomond se font sur la côte opposée à la route et dans des endroits difficilement accessibles en voiture.
On retrouve la route au nord d'inverarnan où on la croise avant de s'en éloigner dans les bois puis de la trouver à tyndrum. On la longe entre ce village et bridge of orchy mais on est toujours de l'autre côté de la vallée.
On la croise à bridge of orchy puis à kingshouse. Et puis plus de route à longer.
Donc la route est là mais globalement à part aux endroits où on la croise on ne la voie que de loin et on l'entend pas ou très peu.
A quelques exceptions près il s'agit d'une rando de fond de vallée. Mais les paysages sont quand même magnifiques.

Bonne préparation.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
doudous74
Il y a 2 mois
Plus sportif, le west highland high way ou le west highland way par les sommets !!!
Je ne connais pas mais vous trouverez des descriptions sur différents sites.
Les vues des sommets doivent être superbes.

Bonne journée.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 2 mois
Merci Doudous pour les precisions sur le Whw, je penses au final que ça ne va pas me plaire en effet car je souhaites une immersion nature sur plusieurs jours. Donc des étapes du CWT serait plus appropriées à mes goûts ou bien pourquoi pas faire des secteurs  (ile de Sky ou autres??) Rester à un bothie, observer les animaux, et prendre des bus ou train pour ralier les lieux envisages un mix rando voyage comme jaime a pieds. Et surtout ne pas essayer de trop en faire!

Comme je penses quil ne fera pas chaud, j emporte le rudimentaire (abri tarp bien protecteur, moustiquaire ??) si je ne trouve pas un abris en dure! Donc je veux marcher léger, Je nai pas envie aussi que ca soit un crève coeur donc je ne me fixe pas d'objectif , je veux profiter prendre le temps, mais en revanche j'aimerais un mix de paysages de fond de loch avec bothies proche d un bois et à l'opposé le bothie tout au nord face à l'océan le coin à lair magnifique...Donc en effet faire le chemin en entier serait top mais je ny crois pas trop...long et difficile et peut-être éprouvant lorsque le mauvais tempss'installe ce qui peut etre le cas à cette époque. Donc je songe à faire des tronçons quand le temps est de la partie et sortir du chemin en sautant quelques étapes si jen ai marre et que le temps devient mauvais...afin de recharger les batteries dans un relais pour randonneur égaré par la tempête !!
Merci encore, ce petit voyage me fais rêver !

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
doudous74
Il y a 2 mois
Calamity répondra mieux sur ce genre de trail.
Par contre j'insiste sur un point. L'Écosse ce n'est pas la France. Bien que la situation s'améliore petit à petit, il n'y a que peu de réseau téléphonique dans les endroits isolés. 
Donc en cas de gros bobo en étant seul les embêtements peuvent être très sérieux. Donc bien prévoir les règles de bases, itinéraires, points de contact... Comme avant le portable !
Et la météo peut vraiment être terrible...

Bonne soirée.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 2 mois
Quand vous dites la meteo peut etre "terribĺe" il s'agit de quelques heures ou ça peut durer longtemps?

Pour le risque lié à la randonnée en solo j'ai bien conscience du côté isolé du chemin et visiblement de la difficulté à communiquer par téléphone dans ces zones, mais apres tout est ce que ca n'est pas ce que je recherche...? Les grands espaces sans voie de communications, lignes électrique et autres relais! La nature à l'état brute.

Ensuite pour le risque de chute je suis tres prudent marche lentement me ménage et jarrive toujours à bon port, pour l'instant ! Cette randonnée je vois plus la difficulté à forcer sur le mental pour l'accomplir complètement...chose que je ne ferais sans doute pas car je veux aussi profiter du voyage pour voir et sentir ce pays donc aller vers les gens dans les villages.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
doudous74
Il y a 2 mois
Lors de nos trois voyages la météo a souvent été un grand n'importe quoi .
Souvent pluie cinq minutes, soleil cinq minutes, pluie cinq minutes, et cela sur plusieurs heures...
Sur le WHW nous avons été confrontés deux fois à de la pluie forte sans discontinuer pendant 24 à 36h. Avec en plus de belles rafales de vent. Le chemin faisait en gros deux mètres de large. On se mettait sur le côté gauche et en marchant tout droit on se retrouverait sur je côté droit en même pas 30 mètres... Le bonheur...
Attention aussi au concept de village. Même ceux inscrit sur la carte régionale Michelin peuvent ne pas correspondre à nos standard. En gros, vous prenez bridge of orchy: une gare sans guichet, un hôtel, et peut être 5 ou 6 maisons... Pas de commerce pour se ravitailler (sauf le pub), et vous n'êtes pas dans le nord...
Je comprend approuve et envie la notion de randonnée en isolement... Mais au delà de la technique de marche, de la prudence à l'instant T, il faut conserver le fil de sécurité de la personne qui connait l'itinéraire et sait quand elle doit être appelée...

Bonne soirée.

P.S.: j'aime pas être le vilain méchant qui rappelle à la prudence... C'est juste que j'aimais encore moins être celui qui cherche !!!

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Merci Doudous, jai bien conscience de tout ça et suis entrain de me concocter une liste AJ de replie en cas de tres mauvais temps. Car je compte bien voir certains lieux notamment vers Torridon qui ont l'air tres jolies.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
Cash-Ou
Il y a 1 mois
Bonjour à tous,

En tant qu’initiateur de la discussion et après avoir fait mon trip en Écosse en août 2018, je me permet de répondre aux quelques questions.
Le WHW est au début un peu passant, pas très loin de la route, mais la deuxième moitiée est plus sauvage en restant proche de la civilisation en cas de problème. C’est un bon moyen de se familiariser avec l’ecosse et les highlands. Je l’ai personnellement pris comme une échauffement avant le grand bain. Il faut prévoir 6 ou 7 jours.
Le CWT est beaucoup plus sauvage, pas balisé, la plupart du temps il n’y a pas de chemin. Je rejoins ceux qui m’ont conseillé à l’epoque de ne pas y aller seul. J’ai pour ma part eu la grande chance de rencontrer un connaisseur de l’ecosse et du CWT lors de la première journée plutôt facile, et j’ai du coup pu continuer avec lui jusqu’a Ulapool.

En ce qui concerne la météo et l’equipement, il est pour moi indispensable de prendre une tente, une vraie, avec un tapi de sol coupant de l'humidité. J’avais eu un vrai temps écossais, à savoir de la pluie tous les jours, parfois toute la journée, parfois juste quelques « douches » écossaises qui sont en elles même assez sévères si on n’est pas bien équipé. Le froid peux aussi être de la partie à ce moment de l'année. Il faut donc avoir une veste étanche, un pantalon étanche, des chaussures étanches montantes (de préférence en cuir) des guêtres, une bonne polaire ou doudoune, un bon duvet, et une tente.
Ca fait donc pas mal d’équipement à porter sur le dos, ou sur soi mais croyez moi c’est indispensable. J’avais déjà pas mal de tout ce matos, et j’ai découvert sur place qu’il m’en manquait, et l’experience certes bonne grâce au mental, aurait pu être excellente. Se lever le matin et remettre les chaussettes et chaussures mouillés de la veille à tendance à gâcher les vacances, et au pire et créer des risques d’ampoules ou pire encore (pieds des tranchées ou trucs dans le genre).

Quand à aller de bothies en bothies il faut oublier ils ne sont pas placés en fonction du parcours et il y a souvent plusieurs jours de marche entre chacun. Ils sont cependant quand ils sont sur la route une halte salvatrice et très agréable. Attention tout de même, il ne faut pas les prendre pour sa maison et il est souvent mal vu d’y rester plus d’une nuit, surtout quand ils sont petits.

Voila voilà je pense avoir fait le tour, s’il reste des questions n’hesitez pas.

Beau voyage en Écosse à tous!


Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Merci beaucoup Cash-Ou pour le retour!

Sachant que je pars fin septembre à mon avis je vais devoir privilégier des abris en dure, car que ce soit tente ou tarp (avec protection au sol) ça va vite être difficile...donc je penses aller principalement dans les bothies et bunkhouses, en gros ju'tiliserais mon abri que lorsque j'en n'aurais pas vraiment le choix ou bien si par plaisir je veux camper. Je ne penses pas rester dans un bothies sauf si je suis bloqué par le temps...En regardant la trace sur le site walkingscotland, j'ai pourtant repéré les bothies qui ont l'air d'être sur le chemin?
Concernant le climat je crois que je ne me rends pas vraiment compte...mon duvet est confort 0°C je ne sais même pas si ça suffira!

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
doudous74
Il y a 1 mois
Bonjour, pour les bothies vous pouvez aller voir sur le site mountainbothies. Je n'ai croisé qu'un bothie sur le WHW mais certains endroits marqués sur les cartes comme des villages sont désertés depuis les clearance...
Donc une solide préparation est absolument nécessaire...
Et un chemin marqué sur la carte n'est absolument pas synonyme d'un chemin tracé dans la nature....

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
oui apparemment le chemin n'est pas tracé, donc bonne lecture du paysage avec la carte, boussole et gps indispensable! et de la nourriture pour tenir au moins  5 jours. Tout ça est bien présent à mon esprit.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
doudous74
Il y a 1 mois
Bonjour,

Nous avions des duvets confort 10º et extrême 7º au mois de juillet. Nous dormions avec nos pull polaire!!! Avec un 0º ça devrait passer... Mais mieux vaudra sans une tente par rapport à un tarp.
Deux bâtons de marche sont aussi nécessaire pour tester le terrain et éviter les tourbières...

Bonne soirée.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Ce que je redoute le plus c'est l'humidité qui fait perdre les propriétés du duvet. Si au moins je pouvais avoir une bonne météo, à l'automne ça peut arriver...
Effectivement, le tente fait gagner quelques degrés grace à la chambre séparée, mais l'abri que j'ai acquis récemment est conçu pour bien protéger avec une avancée qui protège bien, si monté bas, les pans de toile viennent à ras du sol, ce que ne propose pas ma tente double parois.

Pour les vêtements je ne sais pas si je prends ma doudoune ou bien si je prends une 2eme polaire fine. Peut-être le miens cest du linge qui seche vite...puis une doudoune qui prend l'eau cest plusieurs jours de sechage pour retrouver un bon gonflant, à moins de tomber sur une laverie pour la passer au seche linge!! Mais ça m'étonnerais que jen croise dans les villages deserts que tu decris Doudous!

Bonne soirée également.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 1 mois
Bonjour,
Je rejoins un peu tardivement cette discussion. Je tiens cependant à insister sur quelques points .
Fin Septembre, les jours doivent avoir déjà beaucoup raccourci . On fait plutôt le Cap Wrath Trail fin Avril Mai.
Le mauvais temps en Ecosse, c'est facilement la neige . Il faisait un temps exceptionnel début Mai cette année. Il a tout de même neigé sur les montagnes de l'île de Rum et du côté de Corrour station, à une faible altitude d'après nos constatations .
Le Cap Wrath Trail passe à plus de 700 mètre dans l'Assynt, et me semble-t-il aussi entre Kinloch Hourn et le loch Duich au bealach Coire Malaghain . Pour l'Ecosse, 300 mètres, c'est déjà de l'altitude . Nous avions eu du grésil et du brouillard à ce deuxième col en 2012, de la neige en 2013 dans l'Assynt. Attendez vous dès qu'un grain passe à des conditions hivernales .
Le vent peut être abominable .
Attention à tous les problèmes que peuvent poser les gués . Les cours d'eau peuvent devenir dangereux ou infranchissables et grossir beaucoup en une journée (8 cm d'eau en une journée , c'est de l'ordre du possible.
La progression dans les tourbières est lente ,surtout si elles sont bien hydratées . On peut mettre un temps fou à parcourir de petites distances .
Les bothies sont rares,elles ne sont pas gardées . On peut très bien ne pas avoir la possibilité d'y faire du feu .Les transport en commun sont aussi bien rares, voire inexistants, sur cet itinéraire .Vous pouvez ne rencontrer personne sur leCap Wrath Trail. Nous partions à quatre (deux pour aller chercher du secours en cas d'accident, une personne pour rester avec l'éventuelle personne accidentée). Pas mal de secteurs sont loin de tout et il n'y a aucune couverture réseau . Attention au froid dû au vent , qui peut être abominable, et à l'humidité . Nous avons testé deux fois le sommet du Beinn Eighe Mountain Trail,à 550 mètres près de Kinlochewe, une petite fantaisie sur notre itinéraire . "Une expérience dans l'Arctique" selon une affiche du bunkhouse de Kinlochewe . Nous avons pris par deux fois la fuite devant les conditions atmosphériques (brouillard ,grésil , vent abominable) . Attention aux problèmes que posent le froid et l'épuisement , surtout pour une personne blessée . J'ai appris plus tard qu'un randonneur expérimenté dont on signalait la disparition au bunkhouse de Kinlochewe était mort non loin de Kinloch Hourn .
Les points de ravitaillement sont rares , il faut avoir des vêtements assez chauds (nous prenions une doudoune, gardée bien au sec dans le sac . Du coup, les sacs sont assez lourds, et on avance lentement, donc on risque de ne pas atteindre un abri en dur .
Enfin, il est parfois impossible de trouver un abri, ou de planter sa tente, quand le sol est totalement détrempé . Nous avons vécu cela dans l'Assynt où ces conditions au bout de 8 heures de marche ont réveillé les problèmes de tendon d'Achille de l'un d'entre nous, pourtant bien aguerri, qui ne pouvait plus guère avancer , à la nuit tombante. Heureusement, nous avions atteint une route lorsque ce problème s'est manifesté et nous étions quatre .Une personne seule plus haut dans la montagne, avec ce problème et ces conditions météo aurait eu beaucoup de mal à s'en sortir .
Bien évidemment, quand les conditions sont favorables, beaucoup d'étapes peuvent ne guère poser de problèmes, mais en Ecosse, il faut s'attendre à tout .Le CWT, ce n'est pas techniquement difficile, le problème n'est pas là, il est dans le climat et dans tous les problèmes que pose l'extrême spongiosité du terrain, surtout quand l'éponge n'absorbe plus rien .
Le West Highland Way a le mérite de vous donner une petite idée du terrain avant d'aborder des choses plus difficiles . Nous l'avions parcouru de Bridge of Orchy à Fort William lors de notre premier voyage avant de nous lancer dans la traversée du Knoydart . Soit dit en passant, d'après mes informations du mois de Mai, le pont sur la rivière Carnoch au fond du loch Nevis n'a pas été reconstruit , donc on ne peut plus l'emprunter pour rejoindre Inverie si la rivière est en crue .
Consultez le site Wintehighlandsweather, en activité toute l'année (!) pour avoir une idée des joyeusetés de la météo écossaise .
Mon expérience personnelle m'a appris qu'en Ecosse tout particulièrement, on ne peut pas vraiment savoir à l'avance ce qu'on va faire . Il faut vraiment bien étudier les solutions de repli éventuelles, tout en sachant que si les conditions deviennent franchement difficiles (je ne parle pas ici de problèmes de chaussettes mouillées, dont personnellement je m'accommode fort bien, ),elles peuvent ne plus exister .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Bonjour Calamity Jane,


Merci pour ces recommandations. Donc je vais briser les tendances habituelles en faisant ce chemin au debut de l'automne plutôt qu'au  printemps...Je ne vais effectivement pas croiser grand monde!
Jai du mal à évaluer peut être les choses, mais un deces ça me laisse perplexe! Quand au fait de partir seul il est là le plus gros risque, peu importe le terrain.
Des nombreux recits que j'ai lu, jai quand même l'impression que l'on passe à proximité des abris et également vu sur la carte, j'ai d'ailleurs chargé tout les waypoints des bothies. De toute façon je penses que ca sera tellement difficile si le temps n'est pas avec moi que je serais obligé de sortir du chemin et peut être d'y revenir durant mon séjour.

Effectivement 700m ça commence à causer à ces latitudes...je m'attends à des conditions brèves mais difficiles, des passages délicats au niveau des cols comme dans nos montagnes mais une fois en "plaine" et le calme revenus on peut je l'espère prendre du plaisir...

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 1 mois
Bonjour,
Je ne sais pas si vous possédez ,comme moi, toutes les cartes Ordnance Survey au 50000ème jusqu'au Cap Wrath. Cela me paraît pourtant indispensable si l'on veut étudier les possibilités d'abandon de l'itinéraire (rappelons d'autre part que ce n'est pas un itinéraire balisé, et que les pointillés sur la carte ne garantissent pas la présence d'un chemin ) . Vous êtes -vous procuré les deux guides du Cap Wrath Trail publiés chez Cicerone ? ils vous informent des problèmes potentiels .
J'évoquais le pont de la rivière Carnoch qui permettait une fois parvenu à Sourlies bothy de ne pas partir sur Barrisdale mais de faire un utile crochet sur Inverie, d'où l'on peut repartir en bateau I n'existait plus en mai. Je précise que j'ai franchi ce pont branlant en période sèche alors que nous aurions pu passer à gué. Par hautes eaux, c'est autre chose , avec en plus tous les problèmes que peut poser la traversée de la tourbière de l'embouchure de la rivière Carnoch . Revenir en arrière jusqu'à l'extrémité du loch Arkaig ne vous tire pas d'affaire s'il n'y a personne, et vous êtes encore loin de Glenfinnan.Le passage direct sur Barrisdale où il n'y a qu'une ferme avant Kinloch Hourn , minuscule localité dont la route était coupée par un éboulement ce printemps, et où tout est fermé hors saison est plus difficile .
Je pourrais vous parler de pas mal d'autres difficultés éventuelles .Sachez que certains choix vous engagent pour plus d'une journée, et qu'il peut se passer pas mal de choses dans l'intervalle .
Les itinéraires de sortie ne sont pas légion, et ils peuvent être pires que l'itinéraire initial . On est responsable de soi-même sur le Cap Wrath trail . Il ne faut pas se contenter d'avoir entré des points dans un GPS pour être sûr de se tirer d'affaire .
Entre glen Carron et glen Torridon, vous pouvez faire des choses sans trop de risques. Vous n'êtes pas très éloigé de lieux civilisés (en revanche,le passage du glen Torridon à Kinlochewe par le loch Coire Mhic Fearchair, préconisé par la seconde version du guide du Cap Wrath trail semble très problématique, et personne ne semble l'emprunter: très longue traversée en tous terrains puis rivière à traverser à gué,pas évidente, j'ai observé cela fugitivement du haut du Beinn Eighe Mountain trail avant que les intempéries ne
nous contraignent ,par deux fois, à un repli rapide ).
Attention aux problèmes que posent les cours d'eau . Les ponts sont l'exception et les gués la règle . On a déjà une idée de la situation initiale quand on connaît le pays, dès la voie ferrée quand on passe de Bridge of Orchy à Spean bridge. Les gros torrents potentiels sont légion et les "burns" innombrables .Je doute que fin Septembre,ce soit la saison "sèche" .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Pas tres engageant tout ça. Pour les cartes j'imprime les portions sur le site walkingscotland.
Oui c'est un chemin difficile ( le moral dans la durée, et meteo qui peut etre pourrie), mais je crois que vous exagerez un peu les choses! Il y a quand même des routes et hameaux à 15/20 heures de marche à la ronde, on est pas en Toundra Russe!!

Désolé mais avec un gps on s en sort tres bien ou au mieux boussole + carte!
Merci de ne pas me porter la poisse l'automne peut etre plus intéressant que l'été touristique niveau météo !
Jamais vu un tel niveau de négativité! A ce moment là on reste chez soit et on regarde la télé...

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 1 mois
Bonjour,
Ma grande négativité de vieille dame cacochyme et arthrosique ne m'empêche pas de vous souhaiter la plus grande réussite sur votre parcours. Je ne peux malheureusement suivre votre conseil de rester devant un poste de télévision que je ne possède pas ,.Je vous informe par ailleurs que les vieux et vieilles que nous sommes ont eu quelques dizaines d'années pour assimiler l'usage de la carte ,la boussole, l'altimètre puis du GPS, à une époque où , adeptes de la randonnée bivouac et du hors sentier, ne pouvant compter en cas d'accident sur leur portable, ils devaient se tirer d'affaire par eux-mêmes ...
Donc inutile de ma part, je pense , de donner à un jeune homme audacieux et plein d'avenir , quelques renseignements sur les problèmes que peuvent poser certains passages .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Oui cest vrai les jeunes actuels sont debiles sans leur smartphone, quel cliché ! Et je ne me sens pourtant plus tout jeune, approchant les 45 ans, bref...Internet est vraiment remplie de personnage assez surprenant! Quand on ne va pas dans leur sens! Désolé mais mon caractere est ce qu'il est vous noircissez beaucoup trop le tableau, il faut se detendre...certes pas devant la television.
Mais merci des recommandations j'en prends bonnes notes.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 1 mois
Bonjour (encore !)
- Au 1er Octobre le jour dure 4h30 de moins qu'au 1er Mai .Celapeut avoir son importance .
- La nuit en Mai, il gèle même au niveau de la mer (quand le temps est clair) . La température est-elle plus clémente en Octobre et le temps plus sec ? Je n'ai jamais parlé de Cap Wrath Trail en été .
- En "plaine", la situation n'est pas forcément beaucoup plus favorable que sur les pentes . Les pentes sont plus sèches , disons mieux égouttées (encore que les pentes de boue couverte d'herbe permettent des glissades intéressantes ), les fonds des glens sont le lieu d'élection des tourbières . Les bâtons (à l'intention de Doudous) , ne servent pas à éviter les tourbières, mais seulement à choisir le moins mou(voir sur You tube l'intéressante vidéo "Assynt bogs "de Iain Harper, auteur du plus récent guide du Cap Wrath Trail.
Effectivement, les Highlands ne sont pas la toundra russe, que je ne connais pas, mais 20 ou 30 heures de marche dont plusieurs de traversée nocturne de tourbières, cela peut être une expérience intéressante .
- Vouloir garder un lien quotidien avec des proches, ce n'est pas possible, au vu de la couverture réseau de certaines zones .
- Les Highlands ,tout particulièrement dans le Nord ont été très marquées par les clearances . De vastes zones sans le moindre lieu pour s'abriter , et pire encore d'après notre expérience marquante au Nord Ouest d'Inchnadamph, sans le moindre lieu où planter la tente, même avec un tapis de sol étanche renforcé par du plastique .
- Ce n'est pas pour rien que le site Winterhighlandsinfoweather met le "severe chill effect" au nombre des risques . Nous n'avons jamais fait de chute sérieuse au cours de nos aventures écossaises, mais nous avons
fait l'expérience de l'humidité ,du vent , et du froid que l'on peut ressentir en conséquence . Le mental est assurément fondamental, mais il ne peut plus rien passé un certain degré d'épuisement .Attention au risque que représente l'hypothermie , fatale si on s'arrête et si l'on n'a pas d'abri.
Je crois avoir épuisé ces considérations négatives que , malgré mon intérêt persistant pour la randonnée en Ecosse, je me sens moralement obligée de tenir .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
La situation que vous évoquez (épuisement) ne doit jamais arriver, car c'est à partir de là que l'on se mets en danger!  il faut anticiper soit redescendre ou revoir ses projets à la baisse, monter son abris dès que possible, utiliser le terrain, et si ca craint s'arrêter quitte à passer une mauvaise nuit mais ne pas insister! si vous relisez mon 1er message, j'évoque un mix entre WHW et CWT, je sais tres bien que ce chemin est tres difficile !(c'est indiqué partout je ne minimise pas, et je le répète ce chemin est compliqué  au niveau du mental pour avancer sur cette distance dans un environnement boueux!  qui peut ralentir en raison des précipitations , mais pas technique)
Et surtout à  cette époque si la meteo est mauvaise, pire qu'en plein hiver en ski de rando je penses??

S'il gèle au niveau des loch il faut que j emporte mon duvet -10°C confort (ça me semble trop?) car mon 0°C confort risque d'être juste, quoique jai également ma doudoune chargé à 150gr + pantalon polaire bref en terme de froid je suis équipé...ce que je redoute c'est bien l'humidité qui transperce tout, m obligeant à quitter la rando itinerante en bivouac pour aller sécher dans des auberges chauffées. Par contre, si j'ai une bonne météo et que je peux récupérer dans les bothies, ca pourrait etre pas mal, mais je ne me fais pas trop d'illusion...Enfin voir les Highlands au debut de l'automne doit etre vraiment sympa en terme de lumière et des tons "fauve" de la végétation. Si je vois que cest trop difficile/éprouvant je ferais du tourisme itinérant (train,bus), mais ca serait dommage de ne pas faire quelques portions du CWT.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 1 mois
Bonjour,
Je me permets encore de dire que certaines difficultés peuvent se présenter en fin d'étape. Le guide du CWT signale ainsi un passage de torrent qui peut être très difficile voire impossible à la fin de l'étape Kinloch Hourn Shiel bridge, après la traversée de la tourbière , et juste avant d'atteindre un chemin carrossable .Nous avions eu la chance de faire cela alors que le niveau de l'eau était très correct,mais j'ai lu qu'un randonneur qui avait épuisé ses vivres s'y était trouvé un jour bloqué ..Faire demi-tour ,c'est problématique le soir . Nous aurions pu ,en ce qui nous concerne, camper,lorsque nous avons fait cette étape ,la tourbière n'étant pas trop humide ce jour-là .
Autre exemple: la traversée d'un gué avant d'atteindre Shenavall bothy . (Cash-Ou peut vraisemblablement dire ce qu'il en était quand il l'a passé) . Nous avions fait demi-tour avant de passer le bealach na Croise, pour cause de grand vent et de panne de réchaud °.
Les deux guides du CWT publiés chez Cicerone parlent précisément de ces problèmes de gué pour les étapes où ils se posent..
Je peux comprendre votre désir de faire quelques étapes du CWT. L'un des plus beaux passages est le sentier Barrisdale Kinloch Hourn (on peut le rejoindre sans problème en partant d'Inverie). L'étape suivante est plus problématique .
Les différents passages du glen Carron au glen Torridon sont intéressants .Ayant fait des retours en arrière dans notre marche vers le Nord , nous en avons testé deux : le bealach na Lice, et Drochaid Coire Lair ,. Une cabane confortable qui n'est pas une bothy au dessus de Coulags dans la montée du bealach na Lice, mais c'est une cabane de chasseurs et je crois bien que ce sera la période de la chasse (problèmes .
En éventuels ?)En revanche la toute petite bothy située près des chutes d'Easan Dorcha est une glacière qui ne protège qu'imparfaitement du vent .Nous y avons eu plutôt froid pour un simple arrêt de courte durée .
Après Kinlochewe, les paysages sont magnifiques . Le lochan Fada a un accès sûr, par les "Heights of Kinlochewe" . Site absolument magnifique dans son isolement . Seul endroit que nous avons trouvé pour planter les tentes :une plage de galets roses où nous avons eu un vent abominable pendant la nuit .le site , à lui seul , vaut la peine .
Un itinéraire intéressant ,bien que non classique consiste à aller de Kinlochewe à Poolewe par la rive Est du loch Maree , Letterewe , le bealach Meinnidh et le loch Kernsary . Je ne pense pas qu'il y ait de gros problèmes , une fois passé le torrent qui traverse le cirque situé au dessous du Slioch (de toute manière, on n'est pas encore très loin de la civilisation et on peut faire demi-tour . On peut dormir à Carnmore bothy, modèle d'inconfort(je crois cependant avoir vu une photo présentant la digue de Carnmore quasi submergée par conditions très défavorables . le secteur est isolé , magnifique ,et très aimé des tiques . Un sentier , apparemment sans difficulté au début , part dans la direction de l'A'Maighdean et de Shenavall bothy . Je pense que par conditions favorables et si vous n'avez pas de problèmes avec les chasseurs, il doit offrir très rapidementune vue extraordinaire .
C'est au cours de notre troisième randonnée en Ecosse ,alors que la journée avait commencé avec un ciel d'un bleu étincelant dans l'Assynt que j'ai compris que les problèmes n'étaient pas exagérés . Bon voyage,et si vous en avez le loisir, merci de faire part de votre expérience .
Dernières remarques :

Je n'ai guère l'impression que le CWT se pratique en hiver .

Il faut avoir de quoi réparer des arceaux de tente cassés ,si vous avez une tente à arceaux .L'une de nous en a eu besoin dès le premier soir .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Merci pour ces précisions, j'avais vu en effet certains secteurs plus intéressants que d'autres, Barrisdale, Loch fada, Carnmore, kilonchewe...
Effectivement  les rivières qui gonflent peuvent poser de réels problèmes et ne parlons pas du vent! Ce que je redoute le plus avec l'humidité qui ne fait pas bon ménage avec la plume, mais je ne possede que ça...et je crois bien que si mon duvet perd rapidement ses capacités  isolantes adieu la rando dans la durée. Concernant, l'abri, je pensais prendre un tarp type MLD patrol, pour bien m alleger et etre plus mobile (à utiliser qu'en cas de non ralliement à un abri en dure, ou le plaisir si le temps est avec moi, été indien si tu m'entends??!!), mais plus ça va plus je reconsidere ce choix! Jai une double toits et jai bien le tube permettant de réparer un arceaux cassé ...mais portez une tente alors que je veux dormir dans les bothies, car une tempete qui se leve en pleine nuit, tente ou tarp, ca ne doit pas etre la joie! Le vent et l'humidité s engoufre partout mis à part un abri en dure je ne vois pas beaucoup de solution pour s'en protéger. Ca va 1 ou 2 nuits mais sur la durée, un duvet humide c'est galère assuré !

Si je vois que ça sera trop difficile, il y a le bothie à  Barrisdale où je pourrais rester un peu et rayonner autour (je souhaiterais au moins faire Glenfinnan Shiel bridge) J'aimerais également aller au Shenavall Bothy via kilonchewe mais n'est il pas fermé aux randonneurs pour la chasse en septembre octobre??. Puis faire un tour sur Skye peut-être. Merci encore pour toutes ces infos Calamity que je vais trier, et inclure dans mon memento de voyage.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
https://www.smidgeup.com/midge-forecast/


Et bien dis donc, ces petites bêtes sont encore bien présente ! Bon je penses que d ici quelques jours ça va bien diminuer...mais quand est il des tiques? Sevissent ils toujours au debut de l'automne ?
Merci

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 1 mois
Bonjour,
Nos chats, ici en France, ont encore des tiques . Je lis qu'en France il y en a encore en Octobre . En tout cas, je peux dire avec certitude que nous en avons eu en Ecossen 2012 en Avril, alors qu'il gelait la nuit (récolte extraordinaire près de Carnmore bothy et sur la rive Est du loch Maree ) et cette année encore, fin Avril , une belle moisson dans l'île de Rum alors qu'il gelait au niveau de la mer .Rien de dramatique si on les enlève et si on désinfecte .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 mois
Bonsoir,


Ok donc je m'y prepare...
Merci du retour.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 2 semaines
Petit retour sur min periple Écossais :

J'ai marche moins que prévu car je me suis "lassé" des paysages, ça n'est pas le temps qui m'a coupe dans mon élan car j'ai eu de tres bonnes conditions! Peu de pluie, peu de vent, et des journées parfois bien ensoleillée et des températures pas trop froides, je m'attendais à bien pire !

J'ai acheté à Edimbourg une moustiquaire de tête et j'ai bien fait car j'ai eu quelques midges au petit dej et le soir au couché du soleil.

J'ai donc commencé à Glenfinnam et terminer véritablement de marcher à Kinloch hourn, en tout un peu plus de 5j. j'ai bien entendu ensuite marché mais on ne peut plus parler de rando itinérante. J'ai donc visite Skie et les highlands jusqu'à Durness, je ne suis pas allé au cap Wrath.

J'ai trouvé l Écosse agréable à visiter mais je m'attendais à plus d'effet wow, cad des paysages plus vastes...surprenant que cela puisse paraître ça ressemble à l'Espagne mais en mouillé ! Pas d'arbres et des vues assez lointaines mais je m'attendais à plus...j'ai beaucoup aimé Edimbourg. Glasgow est une ville bien différente avec un aspect Americain.

Pour faire du stop il faut s'armer de patience, car peu de gens prennent les voyageurs en stop, même si le temps est bien pourris, donc ne pas trop compter voyager facilement en stop dans ce pays, j'ai perdu quelques heures pour arrivé à destination mais je suis toujours arrivé car jai été tenace!

Le prix des auberges en campagne c'est du grand n'importe quoi! C est cher (plus cher qu'à Edimbourg!) Ya rien d'exceptionnel à voir, ils profitent du peu de concurrence, je trouve ça nul cet état d'esprit! Quand je trouvais le bled nul, je poussais plus loin et j'avais ma solution tarp...

Mes coups de coeur :

Mes bivouacs
O chuil bothie
Sourlies bothie
Auberge de Durness sur les hauteurs avec vue mer.

Je disais en debut de retour, que j'ai été lassé et démotivé au bout de 5j (patauger dans la boue ca va un moment!!), j'ai donc ensuite marche nettement moins et fait le touriste lamda. Si on veut marcher sur la durée dans ce pays il faut un bon mental, voila la reussite de cette randonnée.

Mes erreurs :

Avoir pris des chaussures basses, pas que je sois plus mouillé, mais j'ai eu mal aux chevilles car on se les tord facilement dans ce type de sol spongieux!
Mon duvet en plume n'est pas adapté il faut du synthétique. Si j'avais du dormir tout les soirs sous mon abri, ça n'aurait pas été possible! Donc j'ai mixé tarp/bothie/auberge pour sécher.

C'est la 1ere fois que je pars vers une destination "nordique", je ne peux pas dire que j'ai été enchanté comme je le suis pour d'autres pays plus ensoleillés! Et le côté pleine nature tant attendu n'a pas suffit à combler ce désavantage! En effet, on entend des avions, il y a pas non plus des jours et des jours sans voir de routes de gens, bref je m'attendais à plus vaste, plus wild! Mais il règne en Écosse une atmosphère qui fait que l on est serein malgré la rudesse des paysages.




Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 2 semaines
Bonjour,
Merci pour ce retour . Il est heureux que vous ayez eu de la chance avec le temps .Je crois qu'en ce moment les conditions sont beaucoup moins bonnes . 
Je connais pour ma part le parcours Glenfinnan Kinloch Hourn (a-t-on réparé le pont sur la rivière Carnoch après Sourlies bothy ?). Nous y avions effectivement rencontré du monde(pas la foule tout de même ) .Et  il  ya  régulièrement des bothies, et des villages  . Contrairement à vous ,semble-t-il, j'ai beaucoup aimé le parcours la baie de Barrisdale,et le parcours Barrisdale Kinloch Hourn .  
Les grands espaces solitaires se rencontrent plus loin . Au delà de Kinlochewe, et jusqu'à Inchnadamph, je pense que vous auriez eu une impression différente, surtout si vous n'aviez pas eu d'aussi bonnes conditions météo .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 semaine
Le pont apres Sourlies bothie est opérationnel. J'ai vu les grands espaces au dela de kinlochewe, ensuite je suis monté à Ullapool, puis Durness. Oui j'ai vraiment eu de la chance avec la météo, mon impression aurait été encore pire si j'avais eu mauvais temps, car on voit moins bien le paysage.
J'ai beaucoup apprécié le chemin le long du loch entre Barrisdale et Kinloch hourn, c'est d'ailleurs la partie préférée de ma rando.
Non je dis que pour marcher plus d'une semaine dans ce pays, il faut soit en être totalement amoureux ou bien avoir un mental d'acier. Je préfère les paysages changeants comme on peut avoir en France.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
Colton MacIntyre
Il y a 1 semaine
En clair tu as abandonné au bout de 5 jours alors que le plus beau était à venir, c'est cà? C'est vraiment dommage pour toi. J'espère que tu garderas quand même une bonne image de l'Ecosse parce que tu as raté le plus beau!


et Cash Ou, as tu réussi à faire les 700km sur 30 jours?

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 semaine
Je sais pas si tu as lu, mais j'ai vu ce que je voulais voir et n'ai aucuns regrets!
LEcosse est un vaste territoire tres peu habité dont les paysages sont sensiblement les mêmes, raison pour moi d avoir arrêté de marcher, jai ensuite fait du stop et suis passé dans les grandes etendues du nord donc je n'ai rien loupé! Ensuite de là à dire que c'est beau je nuancerais...pour moi ca n'est pas véritablement beau, c'est special mais pas beau...un paysage sans forêt, austère je ne peux pas dire que c'est beau! C'est peut être mysterieux, et c'est ce qui fait son charme...

La France est autrement plus diversifié et bien plus belle dont le climat est idéal et tempéré, c'est d'ailleurs pour cela que l'histoire nous montre à quel point on a été attaqué!
Je garde comme bon souvenir de LEcosse des gens vraiment sympas! J'ai ressentis une sorte de fraternité Franco Ecossais.

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
calamity jane
Il y a 1 semaine
Bonjour,
Je ne peux partager l'idée que les  paysages écossais sont partout les mêmes  . Certains assurément sont moins originaux que d'autres , j'ai ainsi souvent pensé au Cantal ou même parfois aux Pyrénées . Mais quoi de commun,déjà encore près du départ du Cap Wrath Trail, entre loch  Nevis et  loch Hourn ?
 Re: 30 jours de trekking en Ecosse - calamity janeRe: 30 jours de trekking en Ecosse - calamity jane
Rien à voir non  plus avec les paysages du secteur du glen Torridon .

Re: 30 jours de trekking en Ecosse - calamity janeRe: 30 jours de trekking en Ecosse - calamity jane glen Torridon ou les solitudes de l'Est du loch Maree ?Re: 30 jours de trekking en Ecosse - calamity janeRe: 30 jours de trekking en Ecosse - calamity janeRe: 30 jours de trekking en Ecosse - calamity jane
Je ne donne ici que  quelques exemples visuels pris dans mes expériences de trois années différentes et je crois bon de repartir ,si  j'en ai la possibilité pour les pateaugeoires écossaises afin de voir enfin le loch Coire Mhic Fearchair au pied du Tripple  Buttress , d'approcher l'An Teallach et de  voir enfin l'Assynt dans de bonnes conditions .Je pourrais  aussi parler des Small isles, qui sont extrêmement différentes  les unes des autres .
Encore ne s'agit-il ici que d'une partie de l'Ecosse du Nord Ouest ..

Re: 30 jours de trekking en Ecosse

Signaler
gafyroots
Il y a 1 semaine
J'ai beaucoup aime Shieldaig vers Torridon!
Mais je trouve que l on a de la chance de vivre en France pour avoir tout ces paysages variés si rapprochés les uns des autres. Justement LEcosse a des airs de pays basques, Cantal, en plus austère.

Bons Plans Voyage Écosse

Voyage Écosse

Services voyage