Forum Canaries

Que faire à Tenerife ?

1 réponse

Dernière activité le 06/05/2017 à 17:05 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Tymiane
Le 05 mai 2017
Vous hésitez entre les 7 îles Canaries ?

Pensez à consulter le nouveau guide en ligne sur Tenerife ! Vous y découvrirez l'histoire de l'île, des infos pratiques et aussi nos coups de coeur :-)

Tymiane de Routard.com

Re: Que faire à Tenerife ?

Signaler
France (Tenerife)
Il y a 3 années
Bonjour Tymiane,

Je ne sais pas s'il est de bon ton de faire quelques commentaires sur une publication du Routard sur le Routard, mais je voudrais juste signaler (au vu des quelques ligners vers lesquelles nous oriente votre lien) que la Orotava n'est pas vraiment une petite ville paisiblement adossée sur une "colline", mais contre le puissant édifice volcanique central de l'île de Tenerife.

En matière de "colline" , la Vallée de la Orotava culmine  à 2.000m d'altitude (la ville s'étale sur ses flancs) et a été formée par l'effrondrement dans l'océan d'un grand volcan antérieur au Teide (trace, amplitude et largeur de cet énorme effondrement bien visibles lorsqu'on regarde la Orotava.)

En 1705 lors des 3 éruptions des volcans de Siete Fuentes, Fasnia et Arafo, juste derrière "la colline", les secousses ressenties à La Orotava ont d'après les textes, fissuré un bon nombre de bâtiments. 

En 1826, un glissement de terrain parti du haut de la "colline", dû à des pluies torrentielles,a fait quelques 150 morts à la Orotava.

La "colline" est  donc sans doute à observer avec un regard moins anecdotique, et la situation géographique de la Orotava n'est certe pas que "paisible".

C'est un aspect des choses qui interesserait sûrement aussi le touriste lisant un guide, en lui apportant une vision allant bien au delà du joli , du "typique" , du "paisible" (mais peut être l'avez vous fait dans la version papier : je ne me suis arrêtée une fois encore qu'à votre lien présentant la Orotava)

Celà peut sembler un détail, mais c'est à force de le signaler des "détails" que certains guides papiers ont enfin arrêté de raconter, par exemple, que Garachico a été englouti par... le volcan Pico Viejo (!?)... d'autres par le volcan Chinyero (!?)... ou qu'à l'instar de Pompeï la population a été pulvérisée alors que l'on n'a déploré aucune victime, et que d'ailleurs Garachico n'a pas non plus été engloutie, mais son port ... et ainsi desuite :  il faut voir la tête lassée des habitants de Garachico face au dixmillième touriste, guide touristique en main, qui demande encore oú se trouve "la ville engloutie".


Massif du Teno : rien de tel pour massifier un lieu qui ne l'est pas encore tout à fait, que les guides qui vous les ventent comme encore "non massifiés", "sauvages", "encore perdus", etc...

Lorsqu'on considère que Tenerife est exactement 4 fois plus petite la Corse, que le Teno n'est que sa toute petite pointe Ouest, et que les francophones arrivent maintenant en masse aux Canaries, combien de temps faudra-il pour saturer les sentiers et les recoins de ce petit recoin d'île avec l'info vendue à des milliers d'exemplaires comme quoi il y a peu de monde et que donc il faut s'y précipiter ?

Ce qui d'ailleurs n'est pas tout à fait vrai. D'autres guides nationaux et internationaux n'ont pas attendu 2015 (...)  pour découvrir les Canaries, le Teno est donc déja bien fréquenté par les randonneurs venus des 4 coins d'Europe voire de plus loin, de locaux qui s'y baladent, de chasseurs, de ramasseurs de champignons...

Ne peut-on  vraiment pas laisser certains coins de la planète à l'ecosystème fragile tanquilles, et que les voyageurs les découvrent au rythme de leur curiosité ce qui régule le flux, ou en échangeant sur place avec celle et ceux qui font connaître depuis toujours certains lieux sur la pointe des pieds, et non pas sous le fait d'une ahurrissante avalanche soudaine de touristes et de véhicules à la recherche du "massif perdu" - le futur qui attend très certainement ce coin de Tenerife, tout comme le Barranco de Masca qui doit être prochainement régulé à "seulement  250" personnes par jour (c 'est dire le nombre qui s'y engouffre actuellement) , en raison du battage qui est fait autour de son existence ?

L'essentiel n'étant pas que ce message reste ici pour la postérité... mais que vous, vous le lisiez avant de l'effacer s'il n'est pas politiquement correct.


Bien cordialement,
France (Tenerife Autrement)


Bons Plans Voyage Canaries

Voyage Canaries

Services voyage