Forum Inde

Fini la fête à Goa

11 réponses

Dernière activité le 02/08/2019 à 12:11 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
mikKameur
Le 26 avril 2017
C est quoi c est histoire il vont interdire les fete à goa fermeture des bar à 22h sa serais débile 
Qui peut me renseigner si c est fini la fête je vais plus à goa

Re: Fini la fête à goa

Signaler
krikor
Il y a 2 années
Un peu de bon sens.
Qui ça "ils vont interdire les fêtes"? Les indiens? N'est ce pas leur pays ou est ce le terrain de jeu de quelques européens?

Non, ce n'est pas débile.

Signaler
cametours
Il y a 2 années
Ce n'est que l'application d'une loi existante non respectée. Les Goanais qui ne profitent pas des revenus de l'alcool et des trafics les plus divers en ont assez de voir sous leurs fenêtres la débauche occidentale et surtout russe. Si vous connaissez Goa vous savez que les boîtes de nuit sont en plein air et diffusent la musique au maximum de leur puissance toute la nuit. Toléreriez vous cela tout près de chez vous dans des habitations sans aucune protection sonore ? Goa est devenu le lieu de rendez-vous de nombreux voyous qui font ce qui est est sévèrement puni chez eux. Nous passons quatre mois par année à Goa et envisageons sérieusement de ne plus y venir face à l'insécurité et autres problèmes créés par les occidentaux. Et n'oubliez pas que si vous avez un grave problème, ne comptez pas sur l'aide de la police, ils ne sont pas très motivés pour régler les problèmes des "touristes" qui sont à des années lumières de leurs traditions millénaires. Si vous ne venez plus à Goa pour faire la fête jusqu'au bout de la nuit... les Indiens qui travaillent vous en seront reconnaissants.

Re: Fini la fête à goa

Signaler
mikKameur
Il y a 2 années
A vrai dire je suis jamais allé à a goa seulement je part pas en vacances pour m ennuyé 
C est pour sa la fête j adore 
Et pour une première expérience en Inde  c est pas pour me coucher comme les poules

Re: Fini la fête à goa

Signaler
yensabai
Il y a 2 années
Ne pas oublier que bien que non musulman , l'Inde est un pays très prude !
Pour les filles , virginité quasi TOUJOURS exigée par le futur mari , pas de maillot de bain une pièce moulant , pas de bikini , etc .
Je me demande bien où , dans quel guide par exemple , vous avez lu que l'Inde était une destination prisée par les fêtards : c'est FAUX !
Se coucher avec les poules : comme dans tous les pays tropicaux , la température devient moins pénible ou agréable au coucher du soleil et après : dans les villes indiennes , c'est très animé jusqu'à au moins 23 h mais PAS pour les mêmes raisons qu'en France ; c'est pour rendre visite ou pour finir un travail donc vous ne serez pas seul à déambuler dans les rues le soir . Et puis , pas d'hypocrisie : le type qui me dit " oh moi , je ne vais en boîte que pour danser et pour la musique " : DU PIPEAU !  Mettez zéro filles dans une boîte et les mecs n'iront pas . Or , en Inde , la jeune fille NE SORT JAMAIS SEULE ! La jeune fille branchée pourra aller en boîte mais avec sa tante mariée ou son frère ou...Si par hasard elle a le coup de foudre pour vous , elle s'arrangera pour vous rencontrer mais TOUJOURS avec un chaperon et peut-être qu'à la vingtième rencontre elle vous accordera un baiser furtif !
Vous voulez faire la fête en Asie : au sud de Bali au milieu des australiens , 1 fille pour 10 mecs : bonne chance ! Sinon , il vous reste les lieux branchés de Thaïlande : 10 autochtones disponibles pour 1 touriste ! Ou tout simplement l'Europe avec 1 fille pour 3 à 5 mecs . 

Re: Non, ce n'est pas débile.

Signaler
yensabai
Il y a 2 années
Les trafics divers , la débauche occidentale et surtout russe .
Voici quelques témoignages visuels , pas de truquage :
1 : sur 200 personnes , 198 indiens
2 : des bonzes lubriques ; quelle horreur !
3 : la russe classique avec son fichu : c'est un appel à la débauche , ça ?
4 : au cas où vous ne connaitriez pas Goa aussi bien que vous le prétendez , je précise où se trouve l'hôtel où j'ai séjourné : le long de la rue/route qui longe la plage de Calangute .
Sur la plage même mes oreilles n'ont pas été agressées par de la musique tonitruante et la nuit tombée dans le quartier de mon hôtel , quelle quiétude ! Or , j'étais au centre de la zone la plus touristique . Tiens , je vais demander à un ami de Goa si à Panjim , la nuit , les discothèques pour occidentaux empêchent les pauvres locaux de dormir ! 
Re: Non, ce n'est pas débile. - yensabaiRe: Non, ce n'est pas débile. - yensabaiRe: Non, ce n'est pas débile. - yensabaiRe: Non, ce n'est pas débile. - yensabai

Re: Fini la fête à Goa

Signaler
cametours
Il y a 2 années
On ne doit pas parler du même Goa ou bien vous avez des intérêts dans cet état pour écrire de la sorte. Bien sûr il y a des mamma russes, comment pourait-il en être autrement puisque des charters venus de Moscou et d'ailleurs dans le giron russe déversent jour et nuit les touristes. Vous savez parfaitement bien que la langue russe est utilisée autant que l'anglais sur tous les panneaux de restaurants et de boîtes de nuit. A Arambol, et ce n'est qu'un exemple, vous y verrez des jeunes et moins jeunes femmes de l'Est dont la tenue ne choquerait pas dans les quartiers chauds des grandes villes d'Europe. J'ai aussi des photos, je ne les publie pas sur internet, le droit existe aussi, même sur les forums du Routard. Encore un détail, très peu d'Indiens fréquentent l'intérieur des lieux de débauche, il n'en ont tout simplement pas les moyens. Beaucoup de jeunes, quand ils ont un travail, gagnent moins de cinq euros par jour.
Pour résumer, je sais que je ne retrouverai jamais le Goa paradisiaque des années 1970 mais une sérieuse remise à l'ordre des autorités devient vitale pour les habitants. Le gouvernement indien ne veut plus tolérer que l'Etat de Goa soit un lieu de débauche pour les touristes.

  

Re: Non, ce n'est pas débile.

Signaler
krikor
Il y a 2 années
,, Les trafics divers , la débauche occidentale et surtout russe .
Voici quelques témoignages visuels , pas de truquage :
1 : sur 200 personnes , 198 indiens
2 : des bonzes lubriques ; quelle horreur !
3 : la russe classique avec son fichu : c'est un appel à la débauche , ça ?
4 : au cas où vous ne connaitriez pas Goa aussi bien que vous le prétendez , je précise où se trouve l'hôtel où j'ai séjourné : le long de la rue/route qui longe la plage de Calangute .
Sur la plage même mes oreilles n'ont pas été agressées par de la musique tonitruante et la nuit tombée dans le quartier de mon hôtel , quelle quiétude ! Or , j'étais au centre de la zone la plus touristique . Tiens , je vais demander à un ami de Goa si à Panjim , la nuit , les discothèques pour occidentaux empêchent les pauvres locaux de dormir ! 


Yensabai a encore réussi à placer ses photos

Re: Non, ce n'est pas débile.

Signaler
yensabai
Il y a 2 années
Je mets des photos pour PROUVER que , contrairement à certains ( pas vous ) , je ne me contente pas de recopier un article de presse mais que ce dont je parle , je l'ai vu , DE MES YEUX VU , c'est tout .

Re: Fini la fête à Goa

Signaler
yensabai
Il y a 2 années
Mais bien entendu que le Goa de maintenant n'est plus le Goa des années 70 !
Années 60-73 : après s'être emparé sans violence de cette enclave portugaise , l'Inde a eu la sagesse d'en faire un territoire aux lois spéciales surtout pour les moeurs pour ne pas avoir trop de problèmes avec les lusitaniens restés sur place et qui faisaient marcher l'économie .
La mode des hippies et autres beatniks , à 95 % anglo-saxons ,  se développait parallèlement avec le mythe des " Chemins de Kathmandu " : il y avait même un bus à impériale qui partait chaque année de Londres pour rejoindre Kathmandu en 70 jours . Et puis les Beatles étaient allés à Rishikesh . Bref , le sous continent indien était à la mode " comment ma chère , mais vous n'avez pas votre gourou ? oh , vous êtes une has been ! "
Alors , des milliers de jeunes ( avec quand même le sale argent bourgeois de papa/maman , tache indélibile qui leur collait à la peau ) ont SOIT-DISANT rompu avec cette société occidentale pourrie . Les psy ont depuis longtemps décrit ce phénomène qui existe DEPUIS TOUJOURS , " la mort du père " ; il s'agit de s'affranchir de ses parents , quel que soit le moyen . Bien entendu , 99 % de ces chevelus crasseux devenaient 10 ans plus tard des col blanc/cravate .
Mais le "voyage" devait être aussi intérieur , il fallait éveiller son esprit , ouvrir son troisième oeil et quoi de plus simple que se droguer : " comment , vous n'avez jamais touché à la pipe ou au shilom ? Oh , mais vous êtes nul ! " . Et là , grosse désillusion : l' Inde condamnait les drogues...mais PAS le Népal dont le roi en personne vantait son haschich " le meilleur et le plus sain du monde ! " donc , ces jeunes traversaient l'Inde l'été pour aller au Népal , oui mais en hiver ,fait pas chaud au Népal alors ils migraient à Goa où , à Calangute surtout , la vie était , en pailotte , très bon marché et où surtout la drogue était pratiquement en vente libre et où on pouvait se baigner +- à poil , liberté fabuleuse pour tous ces américains ou britanniques vivant dans une société hypocrite : USA , c'est strip-tease , gogo clubs ,etc mais INTERDICTION du monokini ! 
Et paf , en 1973 , sous la pression de l'Inde , le roi du Népal vire à 180 ° : drogues aussi interdites qu'en Inde . Immédiatement , les hippies européens qui jusque là traversaient le plus vite possible ( ou alors se contentaient d'Istambul , cf Midnight Express ) la Turquie puis l'Iran puis l'Afghanistan puis le Pakistan ont découvert " la merveilleuse spiritualité de l'Afghanistan " : Pashawar était +- dangereux tandis que Kaboul , c'était PARFAIT !
Ayant à l'époque la "chance" d'être accro à la Gitane sans filtre , donc les autres drogues ne m'intéressant pas , je n'ai pas trouvé UN SEUL " tchaïkana" ou auberge pour hippies ne puant pas le hasch : 99 % des jeunes n'étaient là que pour la drogue !
Et paf !  guerre civile en Iran dès l'été 1977 , retour de Khomeini janvier 1979 et soviétiques envahissant l'Afghanistan fin 1979 . Fini les chemins de Kathmandu .Depuis ( cf de nombreux messages sur ce site ) les soit-disant routards voyagent en Airbus .
Oui , je comprends votre " désillusion " mais 2017 n'est plus 1967 : 50 ans ont passé .
J'ai aussi mes désillusions : ne plus pouvoir revenir , car je suis sûr  vu l'évolution des évènements que je mourrai avant , au Yémen , en Irak , en Syrie et en Afghanistan...sniff !Re: Fini la fête à Goa  - yensabai

Re: Fini la fête à Goa

Signaler
natalio
Il y a 10 mois
Quand est t'il de la musique electronique , la trance Goa  qui était trés mode dans les années 2000 ?  Avec des fêtes sur la plage (rien avoir avec les discothéques) . Des  gens au look parfois hippies ...

Re: Fini la fête à Goa

Signaler
Acidvirus
Il y a 2 mois
Les fetes sauvage a proprement parler sur goa n'existes plus depuis des années !De nos jours vous pouvez faire les classiques festivals annuels avec les memes dj depuis 10ans
sinon vous avez les club/boite de nuit du genre, hill top, 9bar, curlies, shiva valley, appliquant la restriction qui consiste a coupé le son a 22h, sauf a de tres rares occasions.    Parfois des exception sont faite par la police autorisant la music toute la nuit moyennent bakchich.Pour les fetes sauvages eloignées des plages de goa, autant vous dire mieux vaut connaitre du monde au niveau de la scene artistique trance goanaise pour y avoir acces !Je suis dj et je reside sur goa depuis plus de 10 ans,
une derniere chose a savoir, la trance goa n'existe plus, il n'y a que psytrance, full on, dark, forest, et de la shitech.Rassurez vous, lors de votre passage a goa vous aurez de quoi faire la fete tous les jours sans probleme. Mais je tiens a dire qu'il est grand temps de rendre cette terre aux goanais le tourisme, la psytrance et la drogue ne font que detruire ce magniphique paysage de jungle et de terre rouge !              

Bons Plans Voyage Inde

Voyage Inde

Services voyage