Forum Inde

Chaos en Inde : le scandale France 2

13 réponses

Dernière activité le 22/01/2017 à 20:24 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
KSTTOURS
Le 10 janvier 2017

France 2, chaine nationale publique française, recycle des informations datant de 2 mois dans son grand journal de 20H et provoque la panique parmi les touristes qui vont voyager en Inde !


Dans son journal de 20 H du 9 janvier 2017, France 2 a diffusé un reportage sur les effets de la démonétisation en Inde de certains billets. Annonçant le Chao, un chao qui date un peu (novembre et décembre 2016) mais les conséquences de ce reportage vont bien se produire dans le futur…


D’une part, plusieurs informations sont fausses, d’autre part elles sont partielles et enfin elles ne sont plus vraies depuis longtemps au moment de la diffusion.


Il s’agit d’une attitude totalement irresponsable avec des conséquences économiques graves sur le l’activité du tourisme.


Des informations fausses :



  • le journaliste dit « le premier ministre de l’Inde avait annoncé un retour à la normale après 2 jours » : FAUX, il a dit qu’il faudrait être patient jusqu’à début janvier : 8 novembre – 1er janvier : 53 jours – on ne compte pas très bien chez France 2 …

  • le journaliste dit « beaucoup de touristes sont obligés d’acheter des devises au marché noir » - FAUX Je dirige une agence de voyage locale en INDE du SUD. AUCUN de nos voyageurs n’a acheté de monnaie au marché noir. Par ailleurs, encore une fois, dès début décembre, des mesures ont été prises par le gouvernement pour aider les touristes à changer davantage dans les banques. Certes dans les offices de change, les taux de change pratiqués sont moins bons que d’habitude (commission d’environ 4 à 5 roupies par euro) mais nos clients ont pu obtenir du change. Depuis mi-décembre ils peuvent aussi changer 100 euros dans les aéroports à l’arrivée.


Des informations partielles :



  • Des informations datées, induisant les touristes dans la confusion, la peur et l’annulation ou le décalage de leur projet de voyage en Inde : les images montrées datent de plusieurs semaines voir de début décembre !!! Il est très simple de vérifier cela. Plus aucun journal indien, plus aucune télé indienne ne fait état de ces longues queues d’attente – dont le reporteur oublie de préciser qu’il s’agissait de files d’attente non pas pour retirer de l’argent mais pour changer leurs anciens billets. La situation d’aujourd’hui n’a plus aucun rapport avec celle de novembre 2016.

  • Faut-il rappeler qu’environ 70% des indiens n’ont pas de compte en banque ! Comment pourraient-ils alors venir y retirer de l’argent ! Faut-il rappeler que les indiens disposaient jusqu’au 31 décembre 2016 pour changer leurs anciens billets ou les déposer sur leur compte en banque (pour ceux qui en ont un). D’où ces files d’attentes. Comment se fait-il que France 2 montre une femme brandissant des anciens billets de 500 roupies. Il n’y en a plus aucun en circulation !! Ce sont des images d’archive !!

  • Faut-il rappeler que depuis début décembre, le gouvernement a demandé à toutes les banques de faire passer tous les touristes en dehors de toute file d’attente pour échanger les euros en roupies et éviter ainsi de passer leur voyage dans les banques

  • Faut-il rappeler que depuis début janvier, tout le monde peut retirer 4500 roupies par jour dans les distributeurs de billets, (environ 65 euros). IL est vrai qu’en Inde du nord le réseau de distributeurs de billets est moins important que dans le sud, mais toutes les villes, il y en a !

  • Par ailleurs tous les touristes voyageant en individuel, et ayant réservé leur voyage auprès d’une agence en France ou locale, comme la nôtre, ont déjà payé leurs hôtels et leur véhicule avec chauffeur, plus tout ou partie des repas et des visites. Leurs besoins en devises est moindre.
    Le journaliste interviewe 3 touristes dans un auto rickshaw, pas des touristes avec un chauffeur dans un taxi. Ceux qui voyagent seuls, empruntent les bus, dorment dans des hôtels à bas prix ou des Guesthouses, et mangent uniquement dans les petits restos locaux à 2 euros par personne ont eu besoin de petites coupures qui ont été il est vrai plus difficiles à trouver jusqu’à fin décembre. Aurait-il fallu préciser cette différence avant d’affoler tout le monde !


Est-ce ça l’information du 20H de France 2 : faire un scoop avec une information d’il y a plus d’un mois !



  • Enfin, Selon les régions, les conditions sont extrêmement différentes. En Inde du sud, le réseau bancaire est très étendu, avec un grand nombre de distributeur de billets.


Au lieu de faire une généralité d’une seule ville où vivent à l’année les correspondants de France 2, et d’annoncer en gros titre le CHAOS en INDE comme le fait avec un ton grave Mr Pujada dans son journal de 20H sur France 2, il aurait été plus professionnel de faire preuve d’un peu de discernement (!) et d’évoquer :



  • Oui : le drame des petites familles locales et rurales, dont l’activité est la plus touchée et qui continuent encore aujourd’hui, de façon moins sévère semaine après semaine, de voir leur petite activité affectée

  • Non : l’image d’un pays où tous les touristes connaitra les pires difficultés à voyager

  • Non : des images d’il y a plus d’un mois comme s’il s’agissait de la situation présente 


En tout cas, l’effet lui, a été immédiat :



  • de nombreux s appels téléphoniques et des mails de clients ayant réservé, qui sont paniqués à l’idée de venir maintenant en Inde.

  • La disparition de demandes pour de nouveaux projets ou nouveaux devis. 


Comme toujours, les journalistes accordent plus d’importance à l’éclat de leurs annonces qu’à leur justesse et leur précision, quitte à créer des difficultés à tout un pan d’une économie.


La chute du tourisme en Inde, provoquée par ce reportage post daté, ne sera pas un effet d’annonce mais une dure réalité pour les prochains mois :


Ce seront des chauffeurs qui n’auront plus de travail – chauffeurs que l’on paye par virement et qui n’ont n’auraient aucune difficulté à travailler et maintenir leur revenus.


Ce sont des hôtels, des guesthouses, du personnel dans ces hôtels, des guides locaux. Plein de familles indiennes qui dépendent du tourisme à qui France 2 crée des difficultés qui elles seront bien d’aujourd’hui et de demain ! 


Christian Duroule


KST Tours PVT LTD – Thrissur – Kerala - Inde


 

Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
krikor
Il y a 3 années
C'est vrai , mais pourquoi ne pas expliquer en détail la démarche à suivre pour les voyageurs qui ont des 500 et 1000 lorsqu'ils entrent en Inde. Ce serait utile sur ce forum.

Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
KSTTOURS
Il y a 3 années
,, C'est vrai , mais pourquoi ne pas expliquer en détail la démarche à suivre pour les voyageurs qui ont des 500 et 1000 lorsqu'ils entrent en Inde. Ce serait utile sur ce forum.

Bonsoir,

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris le sens de votre message.Le sujet de discussion est tout autre.Il s'agit de dénoncer l'attitude de France 2 qui diffuse un reportage avec des faits remontant à 1 mois en faisant croire que c'est la situation aujourd'hui ce qui n'est pas vrai ! Cependant pour répondre à votre questionDepuis le 31/12/2016 les anciens billets de 500 et de 1000 roupies non seulement n'ont plus cours, cela depuis le 09/11/2016, mais ils ne sont même plus échangeables depuis le 01/01/2017. La question de ces anciens billets ne se pose donc plus. Petit point de détail supplémentaire : les lois indiennes interdisent d'exporter (donc de sortir du territoire) et d'importer (donc de rentrer sur le territoire indien) des Roupies indiennes.Les voyageurs qui viennent régulièrement en Inde devrait connaitre cette règle et savoir que lorsqu'ils détiennent des roupies en France comptant les réutiliser lors d'un prochain voyage, c'est à leur risque et péril. Ceux qui sont venus en Inde avant le 31/12/2016 avec des anciens billets de 500 et 1000 Roupies n'ont eu que 2 choix:* S'ils pouvaient apporter la preuve de l'origine des roupies en leur possession (bordereau de change) ils pouvaient faire la queue dans les banques pour échanger leurs billets* Pour les autres ne restait que la possibilité d'un ami qui pouvait faire le change pour eux. CordialementL'équipe KST Tours 

Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
krikor
Il y a 3 années
Faux
Les lois indiennes n'interdisent pas d'exporter ou d'importer des roupies, cela est plafoné à 25000rps.

Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
krikor
Il y a 3 années
Précision
La circulaire  No. 45/2015-16 [(1)/6(R)] de la banque centrale indienne indique :

Any person resident outside India, not being a citizen of Pakistan or Bangladesh, and visiting India,
  1. may take outside India currency notes of Government of India and Reserve Bank of India notes up to an amount not exceeding Rs.25,000 (Rupees Twenty Five Thousand only) per person
  2. may bring into India currency notes of Government of India and Reserve Bank of India notes up to an amount not exceeding Rs.25,000 (Rupees Twenty Five Thousand only) per person.


Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
cametours
Il y a 3 années
Votre commentaire est pour le moins partial. J'ai passé les mois de novembre et décembre à Goa et je repars pour deux mois prochainement. Oui on peut retirer un peu d'argent dans les ATM mais vous oubliez de préciser que les frais par rapport au faible montant retiré est exorbitant. Pour les Suisses 9 euros PAR RETRAIT en plus des éventuels frais prélevés par la banque indienne détentrice de l'ATM. Vous dites qu'il n'y a pas de marché noir mais vous démontrez le contraire en affirmant qu'on obtient moins de roupies pour un euro, 65 roupies pour un euro, c'est du marché noir et j'ai refusé des taux encore plus bas fin décembre. Oui il y a des touristes qui sont rentrés dans leur pays prématurément faute de devises, c'est vrai ce sont des voyageurs individuels qui ont besoin d'argent en permanence. Je peux comprendre que ce chaos cause des problèmes au professionnels du tourisme mais il est irresponsable d'affirmer que ce chaos est maintenant terminé surtout pour les voyageurs individuels. Ces derniers ne sont pas votre priorité mais il y en a beaucoup en Inde.  

Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
mcj12
Il y a 3 années
Il existe une solution testée pour récupérer quelques roupies : Se créer un compte sur Western Union et payer avec sa carte bleue le montant de devise désiré (avec nécessité d'avoir près de soi son téléphone portable pour récupérer le code de sécurisation de la transaction). Une fois la transaction accordée, on récupère un numéro de transaction qu'il faut ensuite présenter avec sa pièce d'identité à un Western Union ou à un établessement affilié qui a du cash en sa possession.
Pour ma part, j'ai ainsi pu récupérer la valeur demandée de 400€ en roupies (montant total prélevé sur mon compte : 403€) auprès d'un Post Office qui avait de la liquidité.

Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
pegase35
Il y a 3 années
Bonjour à tous,

Je rebondis sur le cas d'utiliser WU pour récupérer de l'argent.
Je pars dans 2 semaines pour un mois en Inde et j'ai prévu en cas de besoin d'utiliser l'application WU sur mon smartphone pour me transférer une somme d'argent à récupérer.

Par contre, comme tu as utilisé ce moyen, j'imagine qu'avant de faire le transfert WU, tu es allé dans l'établissement qui t'intéresse déjà pour savoir s'ils seront capables de te donner l'argent souhaitée en billet ?
S'ils sont l'argent dans leur tiroir, tu demandes le transfert depuis WU. C'est comme cela que tu as procédé ?

Comme je fais de l'itinérance, je ne peux pas me permettre de faire un transfert à une adresse et une fois arrivé dans l'agence de m'entendre dire qu'ils n'auront pas l'argent avant 3 jours alors qu'à cette date là, je serai à 500 km de chez eux...
Merci par avance pour tes retours.

Cordialement,

Michel


Re: Chao en Inde : le scandale France 2

Signaler
mcj12
Il y a 3 années
Bonjour,

Je n'ai pas fait le tour des WU pour savoir s'ils avaient de la liquidité avant de faire ma demande sur internet, mais pourquoi pas!
Moi, j'y suis allée après et c'est vrai que j'ai eu droit à 3 refus (dans 3 banques WU différentes) faute de cash dans leur tiroir-caisse. Mais l'on m'a conseillé d'aller voir au "Post-Office" qui a pu me contenter de la somme que j'avais demandé, donc ne pas hésitez à faire le tour!
A savoir qu'une fois ton achat de devises accepté sur le site de WU, tu reçois un n° de transaction que tu peux présenter n'importe où (WU ou établissement affilié, style "Post-Office"), et ce, dans n'importe quelle ville; la transaction n'étant pas affectée spécifiquement à un lieu ou une adresse.

Mais une idée me vient : pour être sûr de pouvoir plus facilement être servi dans les WU, je pense qu'il vaudrait mieux être raisonnable dans les montants demandés sur leur site, quitte à multiplier les demandes. En effet, de trop grosses sommes demandées pourraient rendre plus difficile la quête de l'agence qui pourra te contenter.

Attention, ceci est un vécu d'il y a un mois, peut-être que les choses ont évolué positivement depuis!

Re: Chaos en Inde : le scandale France 2

Signaler
yanezvieyra
Il y a 3 années
Bonjour,
Je suis arrivée à Chennai avec mon mari depuis deux jours. Jusqu'à present, nous n'avons eu aucun problème d'argent. Nous avons aportés de dollars (nous avons lu sur les forums que c'était quand même la meilleur chose à faire), que nous avons changés dans un bureau de change dès le premier jour (1 USD = 66,50 Rs dans ce bureau). Au moins à Chennai IL N'Y A PAS la queue devant les guichets authomatiques et la receptionniste de notre hôtel nous a dit ce matin que on peut retirer 10 000 Rs par retrait au lieu de 4500 Rs il y a encore une semaine. On peut voir quelques ATM fermés faute d'argent, mais la plupart sont ouverts et avec une ou deux personnes qui attendent, pas plus! Nous voyageons en sac à dos mais nous avons reservés nos hôtels via Booking pour les prochains 15 jours que nous allons payer par carte bancaire directement à chaque séjour et nous laisons le cash pour payer les trajets en tuk tuk et les bus pour aller d'une ville à l'autre. Nous avons failli annuler notre voyage après avoir lu les nouvelles et cela aurait été bien dommage! C'est vrai que cela fait que deux jours que nous sommes en Inde et que nous pouvons avoir de "mauvaises surprises" plus tard, dans d'autres villes, mais pour l'instant ça va. Au guichet comme au bureau de change vous aurez droit à des beaux billets de 2000 Rs, pas facile à casser (les entrées aux musées étant de 200 Rs environ), ils ne veulent pas! donc, pensez à vous faire la monnaie dans les restaurants (hier, nous avons eu pour 670 Rs à midi pour deux personnes). Et gardez précieusement vos billets de 100Rs pour les trajets en taxi, les entrées dans les sites, pour payer le droit de prendre des photos, etc.
Nous habitons en Chine, donc, nous n'avons pas vu le reportage de France 2, mais je peux vous dire que ce n'est PLUS la panique ou le chaos (au moins, je répète, ici à Chennai) par rapport à l'argent, maintenant il y a des grèves et des manifestations un peu partout dans le Tamil Nadu contre l'interdiction du jeu ancestral de Jallikattu, mais ça, c'est une autre histoire!

Re: Chaos en Inde : le scandale France 2

Signaler
pegase35
Il y a 3 années
Bonjour et Merci à tous pour vos retours.
Bonne nouvelle pour WU car je croyais que le lieu de retrait de l'argent était à choisir lorsqu'on passait la commande sur le site mais tu as tout à fait raison il faut mieux éviter les trops gros montants même s'il y a des frais supplémentaires à chaque transaction.
De notre côté c'est un gros périple en Inde du Nord avec une voiture+chauffeur qui est déjà payé. Les résa d'hébergements sont tous faits via booking.com et j'espère pouvoir payer par CB ou en euros sur place. Je vais peut-être aussi emporter un peu de dollars US au cas où...
Bonnes vacances à ceux qui y sont déjà et bons retours à ceux qui en reviennent...
Cordialement,
Michel

Re: Chaos en Inde : le scandale France 2

Signaler
kiki12220
Il y a 3 années

Je reviens d un assez long voyage en INDE 10 semaines débuté le 1er novembre Novembre et s'achevant le 20 Janvier. L'annonce de la démonétisation est  intervenu le 8 Novembre J'ai donc vécu de délicieux moments dans les banques et devant les ATM qui ne me laissent  pas toujours un excellent souvenir......mais qui restent des souvenirs de voyage et il est vrai que bcp de résidents indiens nous ont aidé.

OK .....FRANCE 2 a certes été très léger sur cette info  partielle et très tardive .
Mais alors que dire du gouvernement indien et de son comportement vis a vis des touristes étrangers et d'une manière pire avec les gens les plus pauvres en INDE ? Les infos donnés par les Banques et le gouvernement sur la conduite à tenir pour le change  était  incomplète  floue et parfois contradictoire .
Les 15 premiers jours ont été assez compliqués à  vivre pour les touristes que nous sommes, vivre  avec 4000 IR durant 15 jours est un peu difficile  même en INDE. Les visites des sites coutent pour les étrangers 10 à 20 fois plus cher que pour un local . 500 IR pour le palais de Jaipur 200 a 300 pour un musé  300 roupies pour un repas.......les 4000 IR ont très vites fondus.Heureusement que la plastic money était là en secours  Mais encore une fois ces pb  ne sont rien  par rapport a ce qu'on vécu certains résidents  indiens
 Selon le journal INDIA TODAY Le tourisme global (étrangers +résident indiens) a baissé d'environ 40% a partir de la mi novembre........et cette baisse  n'est pas je pense de la faute d'un reportage mal fait d'une chaine de TV Française ne touchant qu'un  nombre restreint de spectateurs (même si cette erreur est grossière et irresponsable).
 d'après mes lectures de la presse indienne  il semble que Le 1er ministre Indien MR MODI  en lançant cette opération n'a pas vraiment mesuré tous les impacts de cette démonétisation sur  l'économie indienne  surtout pour le secteur agricole et pour les plus pauvres qui ont été les plus touchés.
donc laissons à Monsieur  MODI la responsabilité et les conséquences(bonnes ou mauvaises)  des effets de cette démonétisation qui à long terme...pourquoi pas  peut être qq chose de bénéfique pour le pays ( c'est le but de l'opération au départ,lutte contre la corruption, impôts perçus, commerce numérique  etc etc)
au 10 janvier   je me suis rendu dans plusieurs villes et villages  du shekhawati  province du Rajasthan .....Les DAB et ATM y sont vides depuis 2 mois et les gens font encore  la queue devant les banques.
 Dans les grandes villes la situation est bien meilleure 4500 IR peuvent être retirées tous les jours ( j'ai même réussi a retirer  plusieurs fois dans la même journée).......mais bcp de distributeurs sont encore fermés
Tous les hôtels  n'offrent pas la possibilité de payer en carte et quelque fois le système est en panne  vous obligeant en catastrophe a trouver  du cash.
Les Money exchanger semblent  profiter de la situation  offrant le change pour l'€ a 64/65 IR alors que le 1er Novembre le change se faisait a 72 voire 73  pour le $ à 60 IR.

la situation est donc  bien meilleure depuis début Janvier mais   n est pas revenu complètement normale en tout cas identique et   l'on peut s'attendre encore a quelques surprises......Les répercussions risquent sur bcp de secteurs d'être  encore visibles dans qq mois
 BCP de patience et de débrouillardise vous aideront


Re: Chaos en Inde : le scandale France 2

Signaler
Peggos
Il y a 3 années
Les agences thomas cook vs remettent des IND roupies contre debit de ma master card
6 jours de galeres sans pouvoir retirer de l argent
Les Atm refusent les cartes internationale master card. Ces faits je les ai  constatés dou 16 au 21 janvier a pondicheru
A part ca restons  positif

Re: Chaos en Inde : le scandale France 2

Signaler
pegase35
Il y a 3 années
Peggos, personnellement dans plusieurs pays j'ai rencontré des soucis pour me faire accepter la Master Card c'est pourquoi j'ai opté depuis longtemps pour la VISA qui est plus représentée à l'étranger.
Bon retour ;-).
Michel

Bons Plans Voyage Inde

Voyage Inde

Services voyage